AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Pour la rentrée 2018, Indarë organise une semaine d'Intégration pour les nouveau élèves et les moins nouveaux.

 :: North London :: La City & Westminster :: Hyde Park & Kensington Gardens Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réunion familiale [pv : Liam]

Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 191
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Jeu 25 Oct - 19:03

En ce moment, j'étais assise dans le bus m'emmenant à l'arrêt se trouvant près de l'hôpital où Liam avait été admis il y a un mois suite à l'attaque qu'il avait subie. Il y était resté moins de deux semaines avant que les médecins lui disent qu'il pouvait être déchargé. J'avais été heureuse de le retrouver au campus et il m'avait été difficile – et c'était encore le cas – de ne pas m'enquérir sur son état de santé. Je savais bien qu'il n'aimait pas que je m'inquiète pour lui et que je lui demande plusieurs fois dans la journée "comment tu te sens ?" mais je n'y pouvais rien. J'avais assez vite cessé de le faire mais cela ne m'empêchait pas de continuer à veiller sur lui de loin. Je suis sûre qu'au fond, il aimerait bien que je joue les infirmières pour lui. Haha.
L'hôpital, il y était retourné aujourd'hui pour un rendez-vous lié au suivi de son traitement. Nous étions lundi matin. Étant donné que je n'avais pas cours avant 11h45, nous avions tous choisi de se retrouver au Hyde Park vers 9h30. Qui "nous" me demanderez-vous. Et bien il s'agissait de moi, ma mère et Liam. En effet, des explications s'imposaient.

Lorsque ma mère était descendue à Londres après l'attaque de certains membres des RedHoods – l'ancien gang auquel appartenait Liam – en début de mois, après la soirée du test de courage, elle s'était bien entendue renseignée sur mon état de santé physique mais surtout moral. Évidemment, même une semaine après l'événement, le traumatisme était toujours là. Les nuits furent très difficiles. J'avais même avouer à Liam, quand je lui avais rapporté ses livres de cours, que j'en avais profité pour lui emprunter son haut de pyjama pour espérer passer de meilleures nuits, sans cauchemars et sans me réveiller en plein milieu.

Cependant, ma mère n'étant pas née de la dernière pluie, elle avait senti qu'il y avait anguille sous roche et que je ne lui disais pas toute la vérité. Surtout en ce qui concernait mon petit-ami.
Au fil de nos discussions, je lui avais malencontreusement dit que Liam et Vince se connaissaient déjà avant que n'ait lieu la fameuse bagarre que Vince avait perdue. Ma mère m'avait alors demandé si mon homme avait des liens avec ces RedHoods, s'il avait eu des problèmes avec eux, etc. J'étais devenue presque blanche et plus je lui avais parlé, plus je me m'étais perdue dans mes mots. Elle avait donc décidé qu'elle reviendrait à Londres, non plus uniquement pour me voir mais également pour rencontrer Liam. J'avais mis ce dernier au courant de tout ceci et nous avions ensuite convenu du lieu et de l'heure à laquelle nous irions rejoindre ma mère au parc. Nous n'avions pas vraiment le choix du jour étant donné que Liam ne pouvait sortir que les 1ers de chaque mois. Heureusement que j'avais des heures de libre le lundi sinon, cela aurait été plus compliqué à préparer.

Arrivée devant l'hôpital, je m'y engouffrai et prit l'ascenseur qui me fit monter jusqu'à l'étage où se trouvait la chambre de Liam. Je frappai à sa porte avant d'entrer dans la pièce.


- Bonjour Liam, com... Oh, tu es déjà prêt à ce que je vois.

En effet, il était debout devant moi, habillé et prêt à sortir. Je ne voyais pas de médecin. Peut-être était-il parti chercher des papiers ou je ne sais quoi d'autre.

- Ton rendez-vous s'est bien passé ?

Je m'avançai vers lui et lui prit doucement la main. Je ne le montrais pas mais j'étais nerveuse. Sans doute pas autant que lui mais le stress était présent. J'appréhendais beaucoup de ce que ma mère allait bien pouvoir lui dire.






Je parle en #990099


Dernière édition par Amelia White le Lun 5 Nov - 1:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 140
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Dim 4 Nov - 15:08
Reunion de famille  Liamelia Un mois était passé depuis mon agression et celle d'Amelia par la même occasion. C'était idiot mais cet événement nous avait encore plus rapproché elle et moi. Si au début Amelia m'avait plu physiquement, maintenant c'était tout autre, le caractère d'Amelia me faisait craquer, elle restait forte malgré le traumatisme. Au final j'avais vite appris que je ne sortais pas avec une jolie fille, je sortais avec LA fille qu'il me fallait. Celle qui allait me faire revivre et m'apprendre à vivre dans une vie normale.

Forcement quand elle me parla de la visite de sa mère et du fait que j'allais devoir la rencontrer, même si je n'avais pas envie de rencontrer ma potentielle belle-mère, je me devais d'accepter...par respect pour Amelia et surtout pour la remercier d'avoir accepté de subir ce qui nous était arrivé.
Bref aujourd'hui c'était ma journée de sortie mensuelle. J'avais en même temps rendez-vous à l'hôpital pour voir si mes blessures c'était bien remis. Amelia devait me rejoindre sur place pour que nous puissions aller ensuite voir sa mère. Je ne parlais pas beaucoup de cet accident, Amelia aimerait surement que j'en parle, mais je m'en voulais, ma petite amie m'avait prévenue qu'elle dormait mal la nuit, elle m'avait même piqué un t shirt pour se rassurer. À mon retour à Indare je lui avais dit de me téléphoner la nuit quand ça n'allait pas. Bref une fois à mon rendez-vous, les bonnes nouvelles étaient là. Mes côtes s'étaient bien remises, j'allais pouvoir reprendre le sport. La blessure de ma joue n'était pas infectée, j'avais maintenant une cicatrice assez moche, une boursouflure sur ma joue, la marque du couteau brulant qu'ont m'avait collé sur la peau. Vince avait eu ce qu'il voulait, ceux qui nous connaissaient savaient en nous croisant que j'avais été marqué. Mais ce qui me dérangeait le plus c'était qu'Amelia allait devoir supporter ce truc moche à voir sur moi.
Le médecin termina mes examens et quitta la pièce en m'annonçant que je pouvais y aller. Je remis ma chemise blanche et je rentrai le t shirt dans mon jean noir. Pendant que j'enfilais mon blouson en cuir et mon écharpe, la porte s'ouvrit la voix d'Amelia résonna. Je me tournai et la fixai surpris qu'elle soit montée jusque-là alors que je lui avais qu'on se rejoindrait à la réception de l'hôpital. J'acquiesçai d'un signe de tête et la laissai me prendre la main. Elle était tendue je le sentais. Je passai ma main libre sur sa joue et je murmurai.

"On n'est pas obligé de faire ça bébé... Tu peux très bien aller voir ta mère seule et moi je vais faire autre chose"

Je ne fuyais pas, mais je ne voulais pas faire honte à ma copine. J'étais loin d'être le gendre parfait. La mère d'Amelia allait devoir accepter le fait que sa fille sortait avec un ancien membre de gang, qu'elle sortait avec un mec sans ambition et avec très peu de manière. Mais ce qui était sur , c'est que sa fille ne risquait rien avec moi, car je donnerais ma vie pour elle et je l'avais prouvé dans cette ruelle en provoquant Vince afin qu'il se concentre sur moi plutôt que sur elle.
Tout en continuant de caresser sa joue, je lui demandai.

"Qu'est-ce que tu vas faire? si elle...ne m'aime pas. "

Je connaissais les mamans, si elles n'aimaient pas le copain de leurs filles, elles faisaient tout pour briser les couples.

Une fois la décision prise, je suivis Amelia jusqu'au bus, puis au parc où j'allais rencontrer mon pire cauchemar...
©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 191
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Sam 10 Nov - 2:58

Liam sentit mon anxiété et y répondit en me caressant la joue. Il était adorable.. Cependant je savais très bien qu'au fond de lui il devait être encore plus effrayé que moi à l'idée de faire face à ma mère.
Même si cette rencontre ce serait faite tôt ou tard, aucun de nous n'auraient pu deviner qu'elle se ferait dans de telles circonstances. Dans ma tête, le scénario que je m'étais imaginé était que je l'aurais invité chez nous, en Écosse, pour les fêtes de fin d'année afin qu'il puisse faire plus ample connaissance avec ma famille. L'ambiance festive et chaleureuse durant ces journées aurait sans doute aidé mes parents à l'accepter plus facilement tandis qu'avec les récents événements, je craignais que ce ne soit moins voire pas du tout le cas.


- On n'est pas obligés certes mais... Je l'ai promis à ma mère. Elle a fait tout ce chemin pour te voir, ça ne serait pas correct que tu lui fasses faux bon.

Bien entendu, j'avais compris qu'il ne comptait pas le faire et qu'il avait dit ça uniquement parce qu'il appréhendait ce moment.
Je posai ma main sur la sienne, toujours sur ma joue, suite à sa question. Je réfléchis un instant avant de lui répondre.


- Je me fiche qu'elle t'aime ou non. Qu'elle t'accepte est le plus important. Et si elle ne le fait pas, je me battrai jusqu'à ce qu'elle change d'avis.

Je levai mes yeux vers les siens tout en rajoutant :

- Tu sais, elle a déjà parfaitement compris l'étendue de mes sentiments alors, si elle essaye de me convaincre de rompre avec toi, une rude bataille l'attend.

Terminai-je en ricanant. J'espérai avoir réussi à le calmer ne serait-ce qu'un peu.

Ceci étant dit, nous nous rendîmes à l'arrêt de bus, d'où celui que nous prîmes nous conduisit vers le parc où nous attendait Madame White.
Main dans la main, mon petit-ami et moi marchâmes dans jusqu'à ce que ma mère apparaisse dans notre champ de vision. Pour Liam, elle apparut comme une femme de taille moyenne, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus et vêtue d'un style classique avec une veste de style tailleur.
Lorsqu'elle nous vit arriver, elle se leva. Je remarquai qu'elle avait déjà installé la nappe et les sacs où devait sans doute se trouver la nourriture.


- Bonjour maman.
- Bonjour ma chérie. Tu vas bien ?
- Oui, je vais bien.

Ma mère, de son prénom Maria, se tourna ensuite vers le jeune homme qui me tenait fermement la main.

- Tu dois être Liam je présume. Je suis Maria White, la mère d'Amelia.

Ça il l'avait compris mais c'était simplement histoire de bien se présenter.

Après lui avoir serré la main en guise de salutation, elle nous invita à nous asseoir.


- Je suis ravie d'enfin pouvoir mettre un visage sur un nom. Il faut dire que ma fille ne parle pas beaucoup de votre relation ni de toi dans les détails. Seulement, après cette horrible attaque dont vous avez été victimes tous les deux, cela est devenu plus difficile de lui tirer les vers du nez sans que je n'ai d'explications et donc, j'ai décidé qu'il était temps que l'on se rencontre.

Elle était affreusement calme. Qu'est-ce qu'elle allait bien pouvoir lui dire ou lui demander ? "Tirer les vers du nez"... Il est vrai que je m'étais rétractée encore plus au sujet du passé de Liam et de la façon dont il avait atterri à Indarë suite à ce qu'il s'était passé il y a un mois. D'autant plus qu'elle ne savait pas dans quelle classe il était.

- Avant toute chose, puis-je te demander comment tu vas ? Amy m'a fait part de tout ce que tu as subi et enduré dans cette ruelle...

Dit-elle, jetant un regard sur la cicatrice trônant sur la joue de Liam. Elle ne le montrait pas mais j'étais certaine que ce n'était pas parce qu'il avait été victime d'une agression qu'elle allait de suite l'accueillir à bras ouverts, sans se montrer méfiante ou sans poser de questions.
Liam lui ayant répondu, elle poursuivit.


- Bon ! Ne sachant que les bases à ton sujet ; nom, prénom, âge, origine, j'aimerais en savoir plus sur toi. Ma fille ne m'a même pas dit dans quelle classe tu étais d'ailleurs. En saurais-tu la raison ?

Était-ce l'heure de toutes les révélations ? Pour l'heure, je ne savais comment me comporter et m'emparai d'un mini-sandwich dans lequel je croquai un morceau.






Je parle en #990099


Dernière édition par Amelia White le Mar 13 Nov - 2:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 140
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Lun 12 Nov - 15:12
Reunion de famille  Liamelia

Amelia et son engagement. Elle avait promis à sa mère que je serais là. Impossible donc de m'y soustraire. Mais la réponse de ma compagne me rassurait. Si sa mère ne m'aimait pas, elle ne me quitterait pas.

Bref nous prime le bus et sur la route je lui expliquai que ma mère l'avait beaucoup aimé et que pour elle, elle était ma porte de sortie dans cet enfer qu'a été mon enfance.
Une fois arrivé au parc, je tenais la main d'Amelia. Ma main était un peut humide comme souvent quand je lui tenais la main et que j'étais nerveux. Mais je ne dirais rien. Mon visage était fermé et on pouvait sentir que je n'étais pas à mon aise. Plus on approchait, plus je voyais une femme... Le genre de femme que je n'aimais pas, les bourgeoises qui m'avaient souvent jugé dans la rue, mais je me disais que c'était la mère d'Amelia et donc...qu'elle ne me jugerait pas.

Je laissai les deux femmes se saluer . Lorsque Maria White s'approcha de moi pour se présenter, j'eut une sorte de bug. Je baissai les yeux sur la main qu'elle me tendait . Devais-je la lui serrer? Au bout de quelques secondes d'hésitation, je relevai mon regard afin de croiser celui de ma potentielle belle-mère. Puis je lâchai la main d'Amelia pour la lui serrer en ajoutant d'une voix calme et détachée.

"Liam Johnson...enchanté"


La mère d'Amelia m'expliqua alors qu'elle ne savait rien de moi car Amelia n'en parlait pas. Même si je comprenais pourquoi elle agissait de la sorte, je ne pouvais cacher le fait que cela me blessait un peu. Je tournai ma tête vers Amelia explosant mon ressenti d'un simple regard. Puis je me concentrai à nouveau sur Maria.

Je m'attendais à un interrogatoire direct, mais au lieu de cela elle voulait savoir comment j'allais. Je répondis alors poliment tandis qu'elle fixait ma cicatrice au visage.

"Je vais bien..."

Un peut sur la défensive, je mis mes mains dans mes poches sans lâcher la femme du regard attendant que son interrogatoire débute. Et elle ne mit pas longtemps avant de m'en parler.
Maria me posa alors une question et elle me laissait bien sous-entendre qu'elle aimerait en savoir le plus possible. Alors qu'Amelia avait pris un sandwich surement pour exorciser son stresse, je posai mes fesses sur la nappe au sol en soupirant afin de faire preuve d'honnêteté.

"Si Amelia ne parle pas de moi c'est tout simplement parce que mon passé n'est pas glorieux. Je suis en FORGE, un programme de réhabilitation de délinquant. On m'a pris dans une bagarre. Ma mère a trouvé un bon avocat qui a voulu que je vienne ici à Indare afin de quitter le gang dont m'a père à la présidence"

Je levai la tète en direction de la mère et rapidement je lui expliquai que j'étais un ancien délinquant. Que j'avais grandi dans un club de bikers Américain d'où mon fort accent et que forcement je n'avais pas un passé glorieux. Je précisai aussi que j'assumais totalement mon passé et que cette agression dont j'ai été victime en compagnie d'Amelia était le fruit d'une vengeance d'un de mes camarades. Je terminai ensuite mon monologue en annonçant.

"Aujourd'hui j'ai fait un choix...au lieu de défier mon père pour retourner dans ce club...j'ai choisi de me plier à sa décision de m'en exclure"

Je me doutais qu'Amelia allait être choquée car je ne lui avais encore jamais dit que je pouvais contredire la décision de mon père et montrer mon attachement à ce club. Je clôturai mon monologue.

"J'ai choisi de changer de vie...aux côtés d'Amelia. Je sais que je ne suis surement pas le mec que vous aimeriez pour votre fille, je l'ai vu à votre tête quand j'ai parler de ma classe... Mais j'aime Amelia et dans cette ruelle, s'il avait fallu que je crève pour elle...je l'aurais fait...Sans ce club je n'ai plus de famille...il ne me reste que deux personne maintenant dans ma vie. Deux magnifiques femmes. Votre fille...et ma mère"


Certes dans mes paroles j'avais été cru et froids, mais Amelia me connaissait et elle savait que tout ce que je venait de dire était la vérité et le fond de mes pensées.

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 191
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Mar 13 Nov - 2:23

J'eus l'impression que toute l'anxiété que j'avais sentie chez Liam tout à l'heure s'était envolée au moment où il s'était assit sur la nappe de pique-nique.
Une fois que ma mère s'était enquis de sa santé, elle n'avait pas tardé à chercher des réponses à ses nombreuses interrogations. Cependant, au lieu de se montrer hésitant, il fut franc et honnête dès le début. Non pas que je pensais qu'il allait lui cacher des choses mais cela me surpris de l'entendre tout lui révéler – ou presque – quasiment d'une seule traite, sans qu'elle n'ait besoin de lui poser un grand nombre de questions.

Il l'informa du programme qu'il suivait à Indarë et de la raison pour laquelle il y était entré : Ancien membre d'un gang dont son père était le chef, il n'avait pas été élevé dans le but de vivre dans le même monde que nous. Non seulement le gang avait des activités illégales mais en plus, Liam avait connu la violence. Beaucoup. Il l'avait vue et s'en était servie lui aussi, que ce soit à mains nues ou avec des armes. Bon, ça il ne l'avait pas dit néanmoins, je me doutais que ma mère parviendrait à le deviner. "Cool !" Elle devait se dire. "Ma fille a choisi un délinquant avec un côté violent pour petit-ami !" Liam avait fait une pause dans son monologue néanmoins, ma mère décidai de ne pas l'interrompre et de l'écouter jusqu'à ce qu'il ait terminé, malgré le fait qu'elle fronça les sourcils en tournant le regard vers moi. J'aurais pu l'éviter mais je choisis d'y faire face en ne détournant pas les yeux. Je ne devais pas avoir honte. Je n'avais pas honte.

Puis, Liam prononça des paroles qui me laissèrent pantoise. Pardon ? Alors comme ça il aurait pu défier son père pour retourner aux RedHoods ? Enfin... Pourquoi ne m'en avait-il pas parlé ? Je sais bien que cela aurait sans doute servi à rien étant donné qu'il avait fait son choix presque immédiatement après avoir reçu le coup de fil de son père mais quand même... Et puis... Est-ce que.., est-ce qu'il pouvait contester sa décision quand il le voulait ? Même après des années ? Liam... Je t'aime et je te fais confiance néanmoins, pourras-tu comprendre cette angoisse qui venait de se nicher dans un coin de ma poitrine ?

Comme s'il m'avait entendue, il mit fin à ses explications en proférant des mots qui me touchèrent en plein cœur. C'était la première fois que je l'entendais dire ce genre de choses, que je l'entendais dire qu'il m'aimait... Mince... J'ai vraiment envie de pleurer là...


- Liam...

J'attrapai sa main que je serrai de toutes mes forces.

Le visage de maman se détendit soudain et elle soupira.


- Haaa... On peut dire que tu nous as dégoté un gros morceau ma chérie. Je ne sais pas par où commencer...

Elle retira sa veste.

- D'abord, merci d'avoir été franc. C'est une qualité que j'apprécie. Toutefois, tu as raison quant au fait que j'aurais préféré quelqu'un avec un passé un peu moins chargé pour ma fille.

J'avais peur de la tournure des événements. Je comprenais parfaitement que ma mère ne souhaitait que mon bien et que ses mots ne reflétaient que son inquiétude mais j'aimerais tellement qu'elle ne le juge pas aussi vite et qu'elle prenne le temps de mieux le connaître.

- Cependant, j'ai vu la sincérité dans tes yeux. On a tous le droit à une seconde chance et tu as choisi de saisir cette opportunité et je ne peux que te dire merci. Pour cela et pour avoir protégé Amy.

Tiens, ça se déroule plutôt bien finalement.

- Si ton amour pour elle est aussi fort, sache que tu auras affaire à moi si jamais tu lui fais du mal ou la rends malheureuse !
- Maman.., ça veut dire que..
- Quoi ? Tu avais peur que je tente de briser votre couple ?
- Ben...

Maria rit de bon cœur.

- Attention, ça sera le cas s'il te fait du mal. Donc, jeune homme ! Tu as intérêt à prendre soin d'elle comme il se doit ! … Je reconnais que je vais avoir besoin d'un peu de temps avant de t'accepter complètement mais... Je vais croire à tes sentiments pour ma fille.

Je l'aurais parié ça, qu'il lui faudrait un temps d'adaptation néanmoins... Quel soulagement ! Elle ne le rejette pas ! Un grand sourire se dessina sur mon visage.

- Merci maman !
- C'est trop tôt pour me dire ça. Pour l'heure, mangez tant que vos horaires vous le permettent !

Je ne me fis pas prier et pris un second mini-sandwich.






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 140
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Mar 13 Nov - 15:30
Reunion de famille  Liamelia

La mère d'Amelia pouvait ne pas m'apprécier, mais ce qui était sur c'est qu'elle ne pourrait jamais me reprocher d'être un menteur. Je vais lui dire toute la vérité sur ma vie. J'aurais pu ne rien dire, tout caché et juste dit que j'étais un petit con, mais j'assumais mes conneries et j'étais fier de dire que je me lançais dans une nouvelle vie. J'avais dit toute ma vérité à la mère d'Amelia, mais je venais aussi d'ouvrir mon cœur à ma copine en lui avouant indirectement que je l'aimais. Elle murmura mon prénom, mais par fierté je ne tournai pas mon regard vers elle, je me contentais d'observer la réaction de maman White...

La main d'Amelia prit possession de la mienne et je sentais la microforme de ma copine qui tentait de serrer la paume de ma main. Le visage de belle maman se détendit d'un coup. Devais-je en conclure que je venais de marquer des points? que ma franchise avait fait pencher la balance de mon coté?
Madame White annonça alors que la franchise était une qualité qu'elle aimait et elle me confirma le fait qu'en effet elle aurait voulu un garçon avec un passé moins lourd pour Amelia. J'acquiesçai d'un signe de tête quand elle me remercia d'avoir protégé sa fille et qu'elle annonça que tout le monde avait le droit à une seconde chance.

Tandis que Amelia échangeait avec sa mère, j'eut un petit rictus. Maria devait se douter qu'elle ne me faisait pas peur, et que cette menace ne me touchait pas. Surtout qu'il était hors de question que je blesse Amelia...du moins pas volontairement. J'avais fait pleurer Amelia de nombreuses fois, mais je ne le faisais pas attentionnelment, j'étais juste pas très doué pour les relations sérieuses.
Je repensais d'ailleurs à la fin des vacances scolaires, quand Amelia était revenus plus tôt et qu'elle m'avait trouvé à deux doigts de me taper une camarade. Ce jour-là je lui avais fait du mal et je m'en étais voulu d'ailleurs. Mais depuis je faisais mon maximum pour qu'elle garde le sourire malgré le nombre de pétasse qui me tournait autour.

Je relevai le visage vers belle maman quand elle s'adressa à moi. Et un bref sourire s'afficha sur mon visage en guise de réponse. Je ne serais pas avec Amelia si mon but était de lui faire du mal. Je tournai la tête vers la jeune fille afin de la rassurer du regard, puis je pris un sandwich afin de grignoter malgré le fait que je n'ai pas super faim. Je laissais les deux femmes discuter écoutant leurs échanges. Mon téléphone se mit à vibrer et je vis un message de ma mère. Elle avait réussi à voir avec un mec du club de Londres pour me faire effacer le tatouage dans mon dos. J'avais rendez-vous en fin de journée à son atelier de tatouage. Je rangeai mon téléphone et lorsque Amelia eutfini avec sa mère je me penchai à son oreille et lui murmura.

"En fin d'après-midi j'ai rendez-vous chez un mec du club pour mon tatouage. C'est aussi un ami de ma mère donc rien à crainte. Si jamais tu veux m'accompagner"

Je me doutais que sa mère allait s'inquiéter si elle m'avait entendu. Mais je ne comptais pas entrer dans les détails sur le pourquoi du comment je devais toucher à mon tatouage. Je décidai donc de changer de sujet en demandant à la mère d'Amelia.

"Vous venez d'Écosse c'est bien ça? Comment ça se fait qu'Amelia soit à Indare? les écoles de chez vous ne sont pas bonnes?"


Moi j'avais une raison d'être aussi loin de chez moi, mais je n'avais jamais demandé à Amelia pour elle.


©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [ Réunion familiale improvisée ]
» Réunion de famille (pv Aaron)
» Réunion familiale ; Entre Metaru
» Réunion Familiale
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: North London :: La City & Westminster :: Hyde Park & Kensington Gardens-
Sauter vers: