AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
L'event anniversaire du forum est lancé. Venez participer, découvrez un autre monde !

 :: IRS - Annexe :: Auditorium :: Prom Night - 2018 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Si je m'attendais à ça.. [pv : Liam]

Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 194
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Personnage sur l'avatar : Cardia Beckford - Code: Realize ~ Guardian of Rebirth
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Mer 20 Juin - 4:26

Il y a environ deux semaines, des affiches accrochées un peu partout dans le campus nous on informé de la date et du thème du prochain bal de promo. Je ne m'étais pas rendue à celui de l'année dernière donc je ne savais pas vraiment à quoi pourrait ressembler celui-ci. Le thème étant l'Antiquité, cela avait attisé ma curiosité car je me demandais comment les organisateurs allaient faire pour habiller la salle façon antique. J'avais hâte de voir. Par contre, un point un peu embêtant, c'est que l'on devait venir accompagné pour pouvoir pénétrer dans l'auditorium. Il fallait donc espérer qu'un de ses amis veuille également s'y rendre. Surtout qu'il allait falloir se costumer pour coller au thème.

Ne sachant pas quelle mouche m'avait piquée, il y a quelques jours, j'avais demandé à Liam s'il voulait bien y aller avec moi. Évidemment, sa première réponse fut totalement négative. Je m'y étais attendue c'est pourquoi j'ai fait tout ce que pouvais pour tenter de le faire changer d'avis et au final, ce ne fut pas si difficile, à ma plus grande surprise. Seulement, monsieur avait décidé que ce serait du donnant-donnant et que je devrais lui donner quelque chose en échange de sa participation. Une chose toute simple qu'il m'a demandée avec sa finesse légendaire ; il voulait que je l'embrasse de ma propre volonté. Techniquement, nous nous étions déjà embrassés trois fois donc je ne pensai pas que cette action poserait problème. Enfin... Je disais ça mais j'étais certaine que le moment venu, j'allais être beaucoup moins sûre de moi.

Bon ! Cessons de se prendre la tête pour l'instant. Je passai en revue tous les éléments de la tenue que j'allais porter. D'abord, la tunique : elle était d'un blanc un peu cassé avec des broderies dorés en son haut et en son bas. J'avais également une "sous-tunique" d'un vert pomme qui était un peu plus longue et qui avait des manches courtes. Ensuite, la stola : sorte de pan de tissu qui ici était d'un blanc bordé de pourpre. L'un des pan allait être attaché sur mon épaule droite grâce à une fibule (sorte de broche) dorée. La stola ferait alors le tour de ma taille avant de ramener l'autre pan sur mon bras droit. Et une autre fibule serait attachée sur mon épaule gauche. Enfin, même si ce n'était pas obligé, je porterai une palla, l'équivalent d'un grand châle (qui était dans les tons violet/prune mais très léger), dont j'allais poser un bout sur ma tête, qui serait ornée d'un serre-tête serti de perles (des fausses hein, je ne suis pas riche). Pour les chaussures, j'allais juste porter mes sandales habituelles.

Tenue d'Amelia:
 

Ayant vérifié que rien ne manquait, je filai sous la douche et revint peu de temps après afin d'enfiler tout ça. Puis je retournai dans la salle de bain afin de me maquiller légèrement et surtout, me coiffer. Lorsque j'avais fait des recherches sur les coiffures que portaient les femmes romaines à l'époque, je fus surprise par la complexité de celles-ci. Il m'était impossible de les réaliser seule. J'avais failli laisser tomber quand je suis tombée sur une pas trop dure à réaliser. Je m'étais entraînée plusieurs fois afin de ne pas perdre trop de temps le jour J et pour que ça rende bien. Cela faisait comme ceci : je commençai par diviser mes cheveux en trois parties égales et réalisai une grosse natte, que j'enroulai comme un chignon (qui ne fut pas bien gros) et que je fis tenir grâce à une grosse aiguille et du fil en tissu (regardez, comme ça !). Quelques petites mèches récalcitrantes vinrent entourer mon visage.

Coiffure d'Amelia:
 

Je mis du temps à me préparer mais au final, je n'étais pas mécontente du résultat. J'eus presque du mal à me reconnaître. Du coup, après avoir mis un peu de parfum fruité pêche-orange, je mis mon serre-tête sur mon crâne ainsi que ma palla. Il n'y avait plus personne dans la chambre. Je me demandai si j'allais apercevoir Praise et Holly à la soirée.

Une fois à l'extérieur, je fus contente qu'il n'y ait pas trop de vent. Je l'aurais eu un peu mauvaise si j'avais été décoiffée après tout le temps que j'avais passé dessus. Une fois rentrée dans l'annexe où se trouvait l'auditorium, mon cœur se mis à battre plus vite à mesure que j'avançais. J'essayai d'imaginer en quoi Liam avait bien pu se costumer. Ah tiens, le voilà.


- Bonsoir Liam.

Dis-je une fois que je l'eus dans mon champ de vision. Et, moi qui pensait qu'il viendrait en toge tel un sénateur romain, je m'étais complètement fourvoyée.






Je parle en #990099


Dernière édition par Amelia White le Mer 4 Juil - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 143
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Pays d'origine : Un bled perdu en Amerique
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Personnage sur l'avatar : Levis Ackerman (AOT)
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Mer 20 Juin - 22:07



Je déballais enfin le colis que j'avais reçu y a deux jours. Je râlais déjà intérieurement, qu'est-ce qui m'avait pris d'accepter. Aussi bonne soit ses lèvres, est ce que ce baisé valait le coup que je me fasse chier toute la soirée à ce bal débile?

Spoiler:
 
Heureusement mon idée de costume avait été validé, j'allais pouvoir faire mon provocateur au passage. J'avais réussi à m'arranger avec ma mère pour qu'elle commande mon costume et le thème c'était antique, donc une tenue de gladiateur était possible. J'allais pouvoir me balader torse nu devant pas mal de filles dont des nanas qui m'avaient déjà vu nues. Bref c'était donc ce soir ce bal stupide et Amelia me devait quelque chose, elle avait intérêt à me le donner.
Je pris dix minutes pour enfiler mon costume et une fois prés je quittai mon dortoir. Je portais une tenue de bonne qualité, on aurait presque cru que j'étais un vrai gladiateur, sauf la présence de mon tatouage du club sur l'intégralité de mon dos. Il s'agissait d'un cercle avec un loup qui hurlait à la mort, le nom du club les RedHoods y était inscrit.
Comme convenu j'attendais devant l'auditorium, et rapidement les filles passaient en gloussant comme des poufs persuadés que j'étais seule et qu'elles auraient leurs chances, mais aucune n'osait approcher. Finalement un forge que je connaissais bien se posa à coté de moi et me demanda

"Alors? tu chasses ou bien tu as déjà quelqu'un?"
"Retente ta chance, je préfère les nanas"
"Connards! aller sérieux tu as quelqu'un?"
"Ouais une ISS qui m'a demandé de l'accompagner"
"Chanceux, je n'attire que les potions moi"

Je ricanai un peu et croisai mes bras en posant un pied sur le mur derrière moi tout en attendant un peu. Finalement une potion se pointa pour un rendez-vous avec mon camarade de section, celui-ci soupira et dit.

"Bon l'enfer commence, bon courage Bro"

Je lui fis un clin d'œil et le laissai partir quand j'entendis une voix familière résonner non loin de moi. Je tournai la tête vers la source de cette fois et sans m'en rendre compte je venais d'ouvrir ma bouche tel un clébard, j'aurais pu baver si j'étais un animal. Elle portait une toge immaculé avec un liserait rose et des sous manche verte. La toge ne m'était certes pas en valeur ses formes, mais elle lui allait bien au teint. Je repris mes esprits en secouant légèrement la tête peut je me décollai du mur pour m'approcher d'elle.

"Salut...euh pas mal ton costume"

Putain mais qu'elle réponse de merde Liam... Je soupirai un peu et histoire de mériter mon bisou je lui offris mon bras.

"Profite, je ne serais pas aussi galant tous les jours... C'est bien parce que je veux pas te faire honte"

Je la laissai s'accrocher à moi, puis je l'emmenai vers les portes de l'auditorium et une fois dans la salle, je soupirai une nouvelle fois, mon visage était fermé malgré les regards de certaines nanas qui me déshabillaient du regard. Je dis alors à Amelia.

"Bon...et maintenant?"

Je n'étais pas un pro de ce genre de soirée, mes soirées à moi se résumaient à de la musique rock, de la bière, des clopes et des nanas, voila comment étaient les fiestas chez moi avant d'arriver ici. D'ailleurs le club et mon père se foutraient de moi en me voyant ici. L'image qu'on offrait n'était pas différente de d'habitude, elle portait la tenue d'une Romaine normale alors que moi je portais là tenu d'un combattant, encore une fois j'étais le côté obscur et elle le côté angélique.
Ce qui était sur c'est que la soirée allait être longue, très longue et Amelia avait tout intérêt à me donner envie de rester.

Citation.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 194
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Personnage sur l'avatar : Cardia Beckford - Code: Realize ~ Guardian of Rebirth
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Ven 22 Juin - 0:24

Je restai interdite quelques secondes. Avant de venir, je trouvais cela déjà incroyable qu'il ait accepté mon invitation mais en plus, je découvris qu'il avait joué le jeu jusqu'au bout et pas qu'un peu ! Un gladiateur. Voilà ce que j'avais devant moi. Un gladiateur tout droit sorti de l'arène. Alors, oui je l'avais déjà vu torse nu cependant, sa tenue différait énormément de celle qu'il utilisait lorsqu'il faisait de la boxe. Je trouvais que ça lui allait plutôt bien.

Liam s'approcha de moi et me fit un petit compliment sur mon costume. Je le remerciais avant qu'il me tende son bras. "Ne pas me faire honte" ? Pourquoi pensait-il qu'il me ferait honte ? Ah, peut-être voulait-il éviter de passer pour un rustre devant tout le monde car cela risquerait d'attirer des moqueries à mon encontre. Qu'il était mignon.


- Oh ? Dans ce cas, je ne me fais pas prier.

Dis-je en agrippant le bas de son bras.

Une fois entrés dans la salle, je fus enchantée de voir le décor créé pour l'occasion. Les colonnes et les statues étaient assez réussies. Ils avaient même prévu un petit coin salon avec des canapés.
Quant aux élèves présents, il y en avait plus que ce à quoi j'aurais pensé. Avec des tenues de civilisations différentes, cela faisait un beau mélange. Une minute.., c'était bizarre mais j'avais la désagréable sensation que l'on me fixait. En zieutant un peu partout, j'aperçus deux-trois filles me regarder d'un air mauvais. Et ben ? Qu'est-ce qu'elles me voulaient ? Je ne les connaissais pas pourtant. … Oooh, je vois ! Je compris après avoir vu leurs regards tantôt fixé vers moi tantôt fixé vers mon partenaire. Seraient-elles jalouses ? Je ne savais pas trop comment réagir du coup je choisis de les ignorer.


- "Et maintenant" ? Mmmmh... On va se prendre un verre ?

Se pourrait-il qu'il comptait sur moi pour ambiancer la soirée ? J'eus soudain un gros coup de pression.

Arrivés au buffet, je lui demandai ce qu'il voulait boire et lui en donna un verre. De mon côté, je pris un simple de fruits. Je repensai à l'affiche du bal de promo et me dit que c'était dommage qu'il n'y aient pas d'animations prévues, ça aurait été chouette. Évidemment, on pouvait danser mais ce n'était pas forcément au goût de tout le monde. Il ne me restait plus qu'à en trouver une moi-même mais sans accessoires comme des dés, des cartes ou autre. Cela n'allait pas être facile. Je pensai un instant à "action ou vérité" néanmoins, je chassai rapidement cette idée de mon esprit. Je le voyais venir gros comme une maison que ce jeu allait finir par mal tourner.

Je proposai que l'on aille d'abord s'asseoir sur l'un des nombreux canapé. Il y avait des divans romains ! J'allai m'amuser à m'allonger sur le côté telle une romaine allant passer à table.


- Au fait, je ne te l'ai pas demandé mais, tu passes en quelle classe à la rentrée ?

Je venais de me souvenir que je ne lui avais jamais posé la question. Il savait que j'entrerai en 4è année mais lui ne m'avais jamais informé de sa classe. Juste qu'il était en Forge.






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 143
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Pays d'origine : Un bled perdu en Amerique
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Personnage sur l'avatar : Levis Ackerman (AOT)
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Lun 25 Juin - 11:34


Amelia était apparemment enchantée de ma tenue, j'avais vraiment fait un gros effort et quand j'en avais parler à ma mère pour qu'elle me fasse envoyer le costume, celle-ci était fière de voir que je m'investissais dans cette école. Ce n'était pas trop le cas, si Amelia ne m'avait pas proposée, je serais sûrement resté chez moi.
Une fois dans la salle, je restai muet face aux décors, ils avaient fait du bon boulot il fallait l'avouer, je suivit ensuite Amelia pour aller boire un verre sous les regards peu amicaux de mes partenaires de jeux.
Amelia me tendit un verre et je la remerciai poliment en buvant une gorgée tout en la suivant jusqu'au canapé, elle était à l'aise mais pas moi, je n'aimais pas ce monde et en plus je voyais bien tous ces regards sous nous, certains devaient vouloir étriper Amelia d'être avec moi alors que j'avais refusé toutes les invitations, d'autres...des mecs me regardaient mais quand je les fixait ils baissaient les yeux de peur que je me déplace vers eux. Eux ils devaient se demander ce qu'elle foutait avec moi car avoue le, elle méritait mieux.
Je me posai dans un des canapés et je tournai la tête vers elle quand elle me demanda en quelle classe j'allais. Je répondis alors sans aucune gêne.

"Vu que je débarque et que j'étais déscolarisé, je reste en quatrième année"

Je bus une nouvelle gorgée en promenant mon regard dans la salle quand je manquai de m'étouffer en entendant un groupe de fille mentionner mon nom en lisant un papier.

"Ho t'as vu? Liam est dans le vote des rois et reine avec cette idiote d'Amelia"

Je toussai un bon coup et je fixai Amelia en fronçant les sourcils.

"Tu rigoles j'espère ? tu m'as inscrit à ce truc débile?"

Elle pouvait voir que je n'étais pas content, mais je n'avais pas non plus envie de lui pourrir la soirée. Je décidai alors de rebondir dessus en répondant doucement.

"Ok...mais je te préviens ça te coutera deux baisé et si jamais on est élu et que je dois grimper sur cette scène, tu me devras bien plus qu'un baiser. Tu me devras une nuit avec moi...on y fera ce que tu veux, mais tu devras passer la nuit avec moi rien à foutre des couvre-feux"

Avec ma phrase elle pouvait comprendre qu'on coucherais pas ensemble, mais qu'on passera la nuit ensemble si on est élus, hors de question que je fasse ces trucs idiots d'étudiant sans quelque chose en contre partis. Un léger sourire se dessina sur mon visage, puis je me penchai et je murmurai à son oreille.

" J'ai vu comment elles te regardent. Tu t'en fiches surement mais j'ai refusé à une dizaine de filles cette soirée. Tu es la seule à qui j'ai dit oui"

Amusé je repris notre petit jeu du chat et la souris. Je me levai avec mon verre et je la laissai seule sur son canapé pour aller discuter avec un groupe d'étudiants. Il y avait deux filles de forges que je connaissais comme amie ( rien de plus), un mec de forge (celui du gymnase), deux mecs d'ISS et leurs cavalières que je connaissais très intimement. J'étais dos à Amelia entrain de discuter et rigoler, elle pouvait nous rejoindre, mais elle pouvait aussi rester dans son canapé. Une des ISS me prit le bras afin de le caresser doucement comme pour me faire comprendre qu'elle était disponible, mais je ne réagissais pas du tout, je m'en tapais royalement.


Citation.

Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 194
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Personnage sur l'avatar : Cardia Beckford - Code: Realize ~ Guardian of Rebirth
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Lun 25 Juin - 20:37

Je hochai de la tête à l'entente de sa réponse. Ainsi donc il avait été déscolarisé. Je me demandais depuis quand. Néanmoins, je décidai de ne pas lui poser la question. Cela n'avait pas tant d'importance que ça après tout. C'était juste de la curiosité pure et simple.

Soudain, Liam recracha sa boisson, sans nul doute à cause de ce que nous venions d'entendre de la bouche d'une des filles qui discutait avec ses amies. Je ne relevai pas le mot "idiote", elles pouvaient penser ce qu'elles voulaient, je m'en moquais totalement. Par contre, what ?! Nous étions inscrits au concours de roi et reine du bal ?! Qu'est-ce que c'était que cette histoire ? Je ne me souvenais pas avoir fait quoique ce soit pour cela arrive et personne ne m'avait prévenue !

Je me rassis et me tournai vers mon partenaire et bien évidemment, il était loin d'être ravi. Je pouvais le comprendre, moi non plus je n'étais pas friande de ce genre de concours mais il n'y avait pas de quoi en faire tout un fromage. Quelque chose me fit tiquer cependant : il m'accusa d'être l'autrice de cette inscription. Je fis les grands yeux. Mais enfin.., tu penses bien que je t'aurais demandé si ça ne te dérangeait pas avant de le faire, tu ne crois pas ?! Non.. Doucement.. Je tentai calmement de prendre la parole mais il ne m'en laissa pas le temps et renchérit en modifiant la "récompense" que je lui devais pour être venu à cette soirée : ce ne serait plus un mais deux baisers et une nuit avec lui si nous étions élus.

Je fulminai sur place. Liam, je t'apprécie beaucoup et t'ai même avoué mon attirance envers toi mais es-tu réellement sérieux là ? Je suis certaine que tu dois être parfaitement conscient que la dernière chose que je souhaite c'est me disputer une nouvelle fois avec toi et pourtant, on dirait que tu fais tout pour que ça arrive, que cela t'amuse de me voir en colère. Malheureusement, il me coupa à nouveau dans mon élan en me chuchotant une phrase à l'oreille. Je rêve où il cherchait à me rendre jalouse ? Il s'éloigna alors, rejoignant une bande d'amis qu'il sembla connaître en me lançant au passage son petit sourire taquin.

Pourquoi le serais-je, je te pris ? Pourquoi serais-je jalouse de filles qui ne s'intéressent pas à toi en particulier mais uniquement à ce que tu as entre les jambes ? Raah ! Et bah voilà, j'étais énervée maintenant. Alors que je cherchais simplement à passer une soirée tranquille.. Dire que je pensais qu'elle avait bien débutée, je me disais à présent qu'elle allait être bien longue. Si elle continuait sur cette lancée, il y avait peu de chance pour que je reste jusqu'à minuit.

Je finis mon verre d'une traite en jetant un regard presque noir à ce petit groupe qui riait gaiement pas loin de moi. Quand je pense que j'avais promis de l'embrasser ce soir... pour le coup, je n'en avais plus du tout envie. … Oh tiens, je sais ce que j'allais faire. Alors comme ça, monsieur voulait jouer ~ ? Mais bien sûr, amusons-nous ~

Après avoir rapidement rapporté mon verre vide au buffet, je me dirigeai vers Liam d'un pas décidé, en retirant ma palla de ma tête, la tenant fermement dans les mains. Une fois à la hauteur du groupe, ses membres se tournèrent vers moi, s'interrogeant sûrement sur la raison de ma présence. Celle qui collait Liam me regardait l'air de dire "Et bien quoi ? T'es énervée parce qu'il me préfère ? Huhu". C'est ça, continue de rêver. Tu n'es qu'un passe-temps. Mais au moins, tu sais à quoi t'en tenir avec lui contrairement à moi. Visiblement ma personne était le résultat d'une équation à plusieurs inconnues pour ce gladiateur d'un soir. J'étais rassurée et contente du fait qu'il me respecte, m'apprécie pour ce que je suis et ai besoin de moi – je crois ? – seulement, je ne supportais pas qu'il agisse ainsi. Qu'il me fasse des reproches d'accord mais bordel, qu'il me laisse m'expliquer au lieu de me fuir et bouder comme un enfant ! Mon cher, soit vous êtes un sadique soit vous aimez voir mon visage déformé par l'énervement.

Sur ce, je ne fis absolument pas attention au reste du groupe et plaçai ma palla sur la nuque de Liam et, avec ses deux extrémités, j'attirai le jeune homme vers moi. C'est alors que, à la surprise générale, je l'embrassai avec force. Je ne réagis même pas aux réactions médusées de ses camarades. Je finis par m'éloigner après quelques secondes, les yeux embrumés d'agacement.


- Tu peux te brosser pour avoir le deuxième. Je n'y suis pour rien dans notre inscription au concours. Crétin.

Dis-je avant de m'éloigner vers le buffet où je bus un autre verre. D'eau cette fois. Mmh ? Oh ! Pourquoi l'avais-je embrassé ? Je n'en savais rien. Peut-être pour me débarrasser de ce "devoir" qui sait. Mais après coup, peut-être allait-il croire que j'avais cherché à montrer que j'étais spéciale et qu'il n'y avait aucune raison pour que je sois jalouse car je n'étais pas vue comme un jouet sexuel. Heureusement d'ailleurs. Néanmoins, comment me voyait-il dans ce cas ? Avec ce qu'il m'avait dit avec son histoire de "deux baisers et une nuit avec lui", j'avais eu l'horrible sensation de n'être qu'une machine à récompenses pour lui. Cela m'attristait. Pourtant je savais au fond de moi que ce n'était pas vrai.

- Oh tiens, salut Amy !

Une amie de ma classe m'avait rejointe.

- Salut Sarah...
- Ben qu'est-ce qu'il y a ? Tu n'as pas l'air dans ton assiette. Tu ne te sens pas bien ?
- Si, ça va. Enfin... C'est Liam qui vient de m'énerver mais tout va bien. Ça va passer.
- Liam... Ah ! L'IRS womanizer ? T'es venue avec lui ?! Comment t'as fait ? Enfin je veux dire, tu es amie avec lui ? Avec lui ?!
- Cela à l'air de te choquer. Il fait peut-être peur mais il n'est pas bien méchant, je crois. En tout cas, il ne l'a pas été jusque-là.
- T'es bizarre mais je t'admire. Qu'as-tu fait pour gagner son amitié ?
- Pas grand chose en fait. Mais un jour, il m'a dit vouloir sortir de sa délinquance et j'ai dit que l'aiderai mais là... Je me retrouve avec une bête sauvage qui refuse de se laisser dresser.
- Wouaaah... Ça ne doit pas être facile tous les jours. Tu sais quoi ? Viens danser ! Ça te changera les idées !

Suivant son conseil, c'est ce que je fis. Je la suivis vers la piste de danse et me mis à me déhancher comme si ce faisant, tous mes soucis quittaient mon corps et s'évaporaient dans les airs.






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 143
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Pays d'origine : Un bled perdu en Amerique
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Personnage sur l'avatar : Levis Ackerman (AOT)
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Mar 26 Juin - 15:41


Ce petit jeu du chat et de la souris m'amusait toujours autant. J'étais conscient qu'un jour elle se lasserait et qu'elle m'enverra promener, je savais aussi que je risquaisgros à jouer comme ça avec elle, mais je ne pouvais pas m'en empêcher, elle me plaisait mais je me protégeais avec des barrières comme si j'avais peur d'essuyer un refus.
Du coup après avoir de nouveau lancé ce jeu, je me dirigeai vers mon groupe d'amis, à peine dix secondes et une des nanas du groupe me tripotait déjà le bras.
Concentré sur la blague d'un des types, je me mis à rigoler sans prêter attention à ma groupie. Elle continuait de s'agripper à moi, lors d'une de nos nuits elle m'avait confié avoir une grande attirance pour moi et des sentiments, après un bout fou rire je lui avais dit qu'il en était hors de question et qu'elle n'était pas mon genre. mais apparemment elle n'avait rien compris puisqu'elle continuait de s'accrocher à moi.

D'un coup un lourd silence s'imposa et les têtes se tournaient vers Amelia qui venait de s'incruster. Je tournai la tête surpris aussi et la fixai, elle allait me faire une scène? se fâcher? ou juste m'annoncer que la soirée était terminée?
Je la fixai pendant un bon moment jusqu'à ce qu'elle passe son tissu autour de ma nuque. M'étrangler? mince c'était un peu extrême non? Je lui fis un sourire narquois, j'allais parler quand elle me rapprocha d'elle.

"Ame..."

Je ne pus terminer ma phrase car ses lèvres s'écrasaient contre les miennes. Ma groupie poussa un juron aiguë et mon pote dit en ricanant.

"Merde le grand Liam se soumet"

Je levai un doigt vers mon pote pour le faire taire, mais je ne pus ensuite enlacer Amelia car elle m'avait déjà repoussé. Sa phrase me glaça, je n'aurais pas de deuxième baisé et elle ne nous avais pas inscrits à ce concours. J'étais rassuré mais pas heureux pour autant. J'attendais ce baisé mais...pas comme ça, ni maintenant, c'était sa façon de me dire que j'avais rempli mon rôle de cavalier et que je pouvais disposer? bordel mais j'avais pas envie qu'elle se termine tout de suite cette soirée... Amelia partis sans demander son reste et moi tel un guignol je restais immobile encore choqué.

Je suivais la jeune fille du regard, lorsque je la vis avec sa copine je soupirai un peut blazé. Une des filles du groupe qui était une camarade rien de plus, je n'avais aucune chance avec elle, elle préférait les jolies filles vint poser sa main sur mon épaule en disant.

"Je pensais pas que tu pouvais craquer pour une fille bien"
"Qu'est ce que tu racontes comme connerie encore?"
"Ne me la fait pas à moi Liam...t'es dingue de cette nana"
"N'importe quoi, regarde là c'est une...une coincée et en plus elle ..."
"Mérite mieux ouais...tu es un connard qui va surement la tromper dès que ça n'irait pas, ou bien qui lui balancera des vannes à la tronche ou peut être...que tu vas enfin devenir un mec bien grâce à elle..."
"Ou peut-être que je vais la faire devenir une mauvaise fille"
"Elle est assez grande pour choisir sa voie, mais toi tu va terminer ta vie avec une conne comme elle"

Elle me montra ma groupie qui boudait dans son coin à cause du baiser d'Amelia. Je soupirai et répondis.

"Je sais pas comment l'aborder..."
"Soit plus à son écoute déjà...et arrête de jouer les abrutis"

Ma camarade me fit un bisou sur la joue et s'en alla avec sa copine alors que mon pote lui partis avec sa proie du soir. Quand ma groupie me prit la main, je retirai celle-ci violemment en grognant.

"Bordel lâche moi toi"
"mais..."
"Dégage je t'ai dit"

Les larmes aux yeux elle partis en courant, d'ici une heure elle sera surement dans le lit d'un autre mec. Je posai mon verre sur un support non loin, puis en observant Amelia dansé, je pris le chemin de la piste sans qu'elle me voit. Une fois à quelques centimètres d'elle dans son dos, je passai mes mains autour de sa taille et je la collai contre moi, son dos contre mon torse nu. Je la tenais fermement contre moi pour être sûr qu'elle ne se sauve pas. Je fixais de mon regard froid sa copine puis je murmurai à l'oreille d'Amelia.

"Ce baiser c'est ta façon de me dire que la soirée est terminée?"

Mon corps se balançait doucement sur la musique, j'aimais pas danser, mais cela ne faisait pas de moi un mauvais danseur au contraire. Je continuais de la tenir sans écouter sa copine si elle me parlait ou pas, d'ailleurs si elle était intelligente elle se tirerait pour nous laisser discuter. J'ajoutai à son oreille.

"Je veux pas qu'elle se finisse maintenant"

Une de mes mains descendit sur son ventre alors que l'autre restait sous sa poitrine. Je déposai doucement mes lèvres dans son coup jusque dans le creux de celui-ci en soufflant d'envie contre sa peau et en murmurant.

"Jt'avais dit que j'étais un gros con...même si je fais des efforts quand je suis avec toi"

Citation.

Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 194
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Personnage sur l'avatar : Cardia Beckford - Code: Realize ~ Guardian of Rebirth
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Mer 27 Juin - 0:43

Je n'étais pas spécialement fan de la musique qui passait mais je ne la détestais pas non plus. De toute façon, je ne faisais pas vraiment attention aux paroles des chansons ou à leurs mélodies. Tout ce qui m'intéressais pour le moment c'était me vider la tête. Me vider de toutes ces inquiétudes, la plupart anodines, de toutes ces pensées nuisant à mon humeur, tous ces sentiments ayant naquis en moi depuis des jours et dont je n'avais pas la moindre idée de l'identité. Je savais qu'il fallait que je fasse avec, que je cesse de me triturer l'esprit avec toutes ces interrogations qui, il fallait se l'avouer, ne trouveraient certainement pas leurs réponses uniquement en réfléchissant fort et longtemps. Je le savais et pourtant, je ne pouvais m'empêcher de faire fonctionner mon cerveau afin de trouver une solution, des explications cependant, je n'arrivais pas à en trouver de concluantes.

Surtout concernant Liam. Alors que je continuais de danser, je me remémorai notre rencontre dans la cours des dortoirs puis à tout ce qui s'en suivit ; l'infirmerie, mon agression, l'épisode sur le toit, le mois entier que j'avais passé à tenter de lui adresser la parole pendant que lui me fuyait à cause d'un malentendu, le jour où j'avais enfin réussi à le faire dans le gymnase des IRS – bien qu'il y eut une autre petite dispute après mais rien de bien méchant – et ensuite... ce qu'il s'était passé une fois qu'il m'avait raccompagnée dans ma chambre... Ce baiser qu'il m'avait offert ce soir-là était encore vif dans mon esprit. J'en rougissais encore chaque fois que j'y repensais. D'un, parce que c'était la première fois que j'en recevais un pareil et de deux, cela m'agaçait de l'avouer, j'avais aimé et avait même espérer que cela se reproduise un jour. J'aurais peut-être osé lui en offrir un de même facture malgré ma gêne seulement, étant donné la manière dont il m'avait parlé tout à l'heure, j'avais rangé ce cadeau au fin fond de ma tête.

La danse me calmait de secondes en secondes mais j'étais toujours peinée par les mots du jeune homme. Il m'avait maintes fois prouvé sa sincérité quant à son affection pour moi et à côté de ça, il persistait à me faire tourner en bourrique et à réclamer des récompenses pour sa bonne conduite. J'étais quoi ? Une usine à trocs ? Il était du genre taquin je le savais mais... Deux trois fois pour rigoler je voulais bien mais lorsqu'il le faisait alors qu'il était de mauvaise humeur, cela ressemblait plus à des ordres ou à des menaces plutôt qu'à des taquineries. Oui, cela n'avait aucun sens de se fâcher pour des débilités pareilles mais je n'y pouvais rien ! Je... Une seconde.., comment ça "je n'y pouvais rien" ? Si, je pouvais aller le lui en parler une fois que je me serais calmée pour de bon néanmoins, je n'avais pas envie de retourner en mode poursuiveuse pour lui parler. Non. C'était à lui de me poursuivre cette fois-ci. On verrait s'il tenait réellement à moi.

Pourquoi diable cela me tourmentait-il autant ? Je m'interrogeais sur ses sentiments à lui, à ce qu'il éprouvait à mon égard mais et moi ? Qu'en était-il de mes sentiments à moi ? J'étais attirée par Liam c'était une certitude mais... était-ce vraiment tout ce qu'il y avait ? De l'attirance physique ? Plus j'y pensais plus je sentais qu'il y avait autre chose. Pour preuve, je m'inquiétais pour lui, pour son bien-être, de ce qu'il ressentait... Depuis quelques temps je pensais même à lui tous les jours, mon cœur battait plus fort quand il m'approchait... … Oh bon sang ! Non... Ce n'était pas "ça" pas vrai ?

J'étais tellement absorbée dans mon débat intérieur que je ne remarquai pas cette présence qui s'était rapprochée de moi. J'inspirai de surprise et sursautai. Mon dieu ! C'était qui ?? Je m'étais mise à gigoter pour m'extirper de cette emprise lorsqu'une voix résonna dans mon oreille. Cette voix.., Liam ! Je me crispai alors dès que je compris enfin qu'il m'avait plaquée, de dos, contre son torse, les bras enroulés sous ma poitrine. Mon amie voulut intervenir mais, d'un signe de la main, je lui indiquai qu'il valait mieux qu'elle s'en aille et me laisse gérer cela.

De son côté, Liam s'était mis à suivre le rythme de la musique, qui s'était faite plus douce, en m'entraînant dans sa ronde. J'étais prête à lui demander ce qu'il voulait de manière irritée seulement, sa voix pris soudain un ton plus suppliant. J'eus la sensation qu'il regrettait sincèrement ses actes. Si je n'avais pas appris à le connaître, je ne l'aurais sûrement pas cru. Or là, je savais qu'il était vraiment désolé. … Haha, c'était drôle. Il n'y avait pas deux minutes, j'avais souhaité que ce soit lui qui vienne vers moi pour une fois et voilà que j'étais exaucée. Et bien évidemment, plus ça allait plus mon cœur battait la chamade. Peut-être que ce "ça" n'était pas une hypothèse tirée par les cheveux finalement. Bien que j'avais encore du mal à y croire. Toutefois, si c'était vrai, cela expliquerait bien des choses. Entre autre, ce souffle de plaisir que j'expirai en fermant les yeux lorsqu'il déposa un baiser dans le creux de mon cou. J'espère qu'il ne me vit pas rougir suite à cela. Malheureusement pour moi, c'était peine perdue.

Ma main gauche se posa alors sur celle qu'il avait placée sous ma poitrine tandis que ma main droite rejoignit celle qu'il avait glissée sur mon ventre.


- "Un gros con"... Oui, ça tu peux le dire. T'es un bel idiot qui a pris plaisir à jouer avec mon cœur. Je comprends que tu traverses une période difficile mais ce n'est pas une raison pour te défouler ainsi sur moi.

Je resserrai alors mes mains sur les siennes tout en tournant mon visage vers le sien.

- Mais.. Merci. Je suis heureuse que tu sois venu t'excuser.

Et hop, petit bisou sur la joue pour Liam. Je profitai de son air étonné pour me retourner face à lui. J'enroulai mes bras autour de sa nuque et déposa ma tête sur son épaule gauche – il y a un bout d'armure sur l'autre –. Mon visage dans le creux de son cou, son odeur parvint à mes narines à chaque inspiration. Bizarrement, cela me fit du bien. Enfin, "bizarrement"... Peut-être pas tant que ça en fin de compte.

J'avais des tas de questions à lui poser néanmoins, je ne voulais pas gâcher ce moment. Je restai donc muette, profitant de la musique et me laissant bercer par mon partenaire.






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 143
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Pays d'origine : Un bled perdu en Amerique
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Personnage sur l'avatar : Levis Ackerman (AOT)
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Ven 29 Juin - 12:59


D'un point de vue externe on pourrait ressembler à un couple, c'était assez étrange car nous n'en étions pas un, pour être honnête je crois qu'aucun de nous deux ne savait ce qu'il voulait de l'autre. Amelia avait été surprise de ma présence, mais quand elle me reconnus elle se calma et fit signe à sa copine de s'en aller. Intérieurement je remerciais la jeune fille d'avoir fait partir sa copine. Je ne me voyais pas me confier devant une tierce personne.

Je plaçai une main sur son ventre et l'autre sous sa poitrine, je pouvais sentir son cœur battre à tout rompre. Je fermai les yeux en lui parlant et mes doigts se crispaient sur elle quand elle toucha ma main. Je sentais sa douceur et encore une fois mes barrières se fissuraient sous sa douceur.
Elle me suivit dans mes paroles, puis elle m'annonça qu'elle était contente que je me sois excusé. J'avais mal de m'être rabaissé comme ça, au point de venir demander sa clémence, mais au fond de moi mon cœur me remerciait d'avoir fait sa. Je soufflai de surprise quand elle tourna sa tête et posa ses lèvres sur ma joue. Bordel que c'était bon...la sentir contre moi, sentir ses lèvres sur ma peau, c'était bête mais personne n'avais jamais réussi à me chambouler comme ça, au fond de moi mon passé et mon futur se battait pour savoir s'il fallait que je la laisse entrer dans ma vie ou pas.
Durant la bataille acharnée de mon esprit et la surprise de sont baisé, Amelia en profita pour me faire face , mon visage se retrouva face au sien et doucement je me mordis la lèvre
inférieure nerveusement. Ses bras s'enroulaient autour de ma nuque et elle logea son visage dans le creux de mon épaule. Il était temps que je m'écoute un peu, une soirée...ça ne me ferait pas de mal d'ouvrir mes barrières le temps d'une soirée. Je posai mes mains dans le bas de son dos, juste au-dessus de ses fesses et doucement je la collai à moi. L'odeur de mon torse nu se mêlait à l'odeur fruitée et sucrée de la jeune fille, j'inclinai ma tête sur le côté pour enfouir aussi mon visage dans son coup. Je murmurai alors tout doucement pour que seul ma partenaire m'entende.

"Amelia... je suis perdu avec toi, je sais pas quoi faire"

Une sorte d'appel à l'aide, j'avais envie de bien plus que ce jeu du chat et la souris, mais j'avais peur, peur de souffrir ou bien de la faire souffrir, je le lui disais souvent, j'étais un vrai connard et je l'avais prouvé à plusieurs reprises, dès qu'elle me blesse je m'employais à lui faire bien plus mal. Une fois mes études terminées, je ne savais pas ce que je ferrais, j'allais retourner en Amérique? faire le con au club ? l'emmener avec moi? l'abandonner ici? ou bien vivre en Angleterre seul ou avec elle? un exemple me vint à l'esprit, Jagger...il avait tout plaqué après la prison pour vivre ici alors...devrais-je me repentir avant de finir en taule? J'écoutai alors Amelia, puis je gardai le silence pour au final le briser en murmurant d'une voix suave.

"Qu'est ce que toi tu veux? de moi... éclaire moi , j'arriverais pas à faire un choix seul je vais avoir besoin de toi pour savoir ce qui me chamboule autant"

Citation.

Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 194
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Personnage sur l'avatar : Cardia Beckford - Code: Realize ~ Guardian of Rebirth
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Ven 29 Juin - 23:42

C'était incroyable mais ma colère avait totalement disparue. En même temps, rester énervée durant des jours pour des petites choses était plutôt puéril. Étant donné que c'était dans sa personnalité, et je le savais, j'aurais pu réagir autrement. Bien qu'il m'avait balancé ses phrases taquines à cause de sa mauvaise humeur après avoir appris que nous étions nominés au concours, peut-être qu'en le suivant dans son délire et en laissant ses remarques me frôler tel un coup de vent, cela se serait terminé en une seconde et on en parlerait plus. Cependant, ayant certains sentiments à son égard, je l'avais mal pris. Cela m'avait vexée voire contrariée qu'il me prenne peut-être uniquement pour un distributeur de baiser ou d'une autre récompense.

C'est pourquoi maintenant, j'étais heureuse et à l'aise dans ses bras. Tandis que la musique continuait de tourner, je tentai de trouver réponse à l'hypothèse que je m'étais formulée il y a peu : Le voyais-je plus que comme un simple ami ? Ressentais-je plus pour lui qu'une banale attirance physique ? Depuis qu'il m'avait rejointe sur la piste de danse et même avant, je m'étais repassé en boucle dans la tête absolument tout ce que l'on avait vécu ensemble ainsi que tout ce que j'avais ressenti et désiré en sa présence ou non. Puis, lorsque Liam enfouit sa tête dans mon cou, la réponse qui tournoyait devant mes yeux se fit plus claire et je dus me rendre à l'évidence. Mon hypothèse était la bonne. J'avais eu du mal à le croire mais je me devais de le reconnaître : je... J'étais amoureuse de lui. Cela semblait complètement fou et improbable mais c'était la vérité. Rien que de l'admettre, mon cœur rata un battement.

J'avais fermé les yeux mais les rouvris quand Liam prit la parole. Je sentais dans sa supplique qu'il était perdu, qu'il ne savait plus avec quel pied avancer. Je ne pouvais pas lui répondre "ça va aller" car je n'étais pas omnisciente. Ces mots ne l'aideraient pas. Je me contentai donc de prononcer son nom tout en le serrant un peu plus fort dans mes bras.
Même si j'avais pu prendre ses mots comme un message m'interrogeant sur mes propres actions, qui me ferait me dire que j'avais sûrement mal agi quelque part, que j'étais coupable de quelque chose, je savais que ce n'était pas ça le problème. À mon avis il était comme moi ; perdu et empêtré dans tous ces sentiments et frayeurs qu'ils ressentaient. De plus, cela devait être encore plus compliqué pour lui étant donné son vécu. Lui qui était tiraillé entre l'envie de rester dans son monde, qu'il connaissait bien et donc où il se sentait à l'aise, et celle d'en changer pour un plus honnête mais où il n'avait aucun repère.

Hein ? "Qu'est-ce que je voulais moi" ? Si je te répondais honnêtement, je te demanderais de cesser tes coups d'un soir, de prendre ton courage à deux mains et d'ouvrir la porte de mon monde en laissant le tiens derrière. Je te dirais de ne pas en avoir peur car tu n'y serais pas seul. Je voulais te le dire mais je ne pensais pas que c'était le bon moment. Ce qui importait pour le moment, c'était qu'il y voie plus clair, qu'il mette de l'ordre dans sa tête.

Tout en restant dans ses bras, je reculai mon visage afin qu'il se retrouve devant celui de Liam. Je plaçai alors mes mains sur ses joues et le regardai droit dans les yeux. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas plongée dans ses abysses noires. J'eus l'impression qu'il y brillait une certaine lueur que je ne parvenais pas à identifier.


- Liam, écoute.. Ce qui compte ce n'est pas ce que je veux que tu fasses mais ce dont toi tu as envie. Ne pense plus au toi du passé ni à ce que tes amis pourraient penser de toi. Fais le vide dans ta tête et pense uniquement à ce que tu veux maintenant et à ce qui te rendrait heureux.

Je ne sais pas de quelle manière il allait le prendre ou s'il allait me traiter de madame je-sais-tout néanmoins, mes yeux et ma voix portaient le reflet de ma sincérité et de mon inquiétude. Si ça se trouve, tous ses petits jeux et ses taquineries ne servaient que de cachette pour autre chose. Je soufflai.

- Mais ça ne te suffit pas comme réponse, pas vrai ? ... Très bien... D'abord, j'aimerais que tu prennes le temps de m'écouter et de prendre mes avis en compte. Ça serait un bon début.

Je le voyais bien qu'il m'écoutait avec attention mais il y avait ce je-ne-sais quoi émanant de lui qui demeurait hésitant et incertain, qui luttait pour trouver la bonne attitude à adopter.

- Dis-moi, est-ce entrer dans un monde inconnu qui te fait peur ? Ou bien est-ce autre chose ?

Dis-je en caressant sa joue de mon pouce droit. "Besoin" de moi... Ne t'en fais pas, il était hors de question que je t'abandonne.

- Pour le reste... Je... Si c'est moi qui te chamboule, je t'avouerais que cela me gênerait d'en débattre avec toi étant donné que je suis impliquée...

Raah.. Secoues-toi Amy ! L'homme que tu aimes t'appelles à l'aide et c'est ce que tu lui réponds ? Aie un peu de cran ! Je sais que tu peux le faire ! Va au-delà de ta gêne !

- Mais... Si je peux t'aider à trouver la cause de ce chamboulement.. Je ferais ce que je pourrais...

Cela voulait dire que j'allais sûrement devoir lui poser des questions sur ce qu'il ressentait pour moi, sur ce qui se passait dans sa tête et dans son cœur lorsque nous étions ensemble ou quand il était tout seul. C'était un peu cruel de me demander ce genre de chose Liam... Cela veut dire qu'en direct, je serais témoin des réponses que je voulais, que je saurais si tu m'aimais également et si ce n'était pas le cas, cela ferait très mal. D'un autre côté, je le saurais et pourrais donc entreprendre de me déclarer ou non.

Je rougis un peu en baissant légèrement la tête. Avec tout ce qu'il m'avait dit et tous les gestes qu'il avait eut, étais-je en droit de couver l'espoir que mes sentiments soient réciproques ? Dans ce cas-là, je pourrais reconsidérer sa demande de sortir avec moi.






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 143
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Pays d'origine : Un bled perdu en Amerique
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Personnage sur l'avatar : Levis Ackerman (AOT)
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Lun 2 Juil - 11:19


J'avais du mal à mettre des mots sur ce moment, j'étais si proche d'elle mais au fond je savais qu'au moindre éclat le fossé se creuserait de nouveau entre nous. Je profitais alors de chaque seconde contre elle. Je m'imprégnais d'elle afin de garder des souvenirs de ce moment pour les jours à venir. mon cœur s'était comprimé quand elle avait murmuré mon prénom en me serrant plus fort. Une petite voix au fond de moi me disait qu'elle aussi voulait bien plus que ce jeu débile, mais une autre au fond de moi me disait qu'elle reviendrait surement sur sa décision si elle la prenait. Mais peut-être que moi aussi je reviendrais sur mes pensées, peut-être que c'était l'ambiance de cette soirée qui me chamboulait... pourtant même dans sa chambre j'étais dans cet état, mais ce qui me gênait le plus c'est que je ne pouvais pas laisser parler mes pulsions, j'avais encore en tête nos disputes à cause d'un simple baisé alors qu'est ce qu'elle dirait si j'osais aller plus loin?

Je m'étais confié à elle sur ce slow qui nous entrainait sur la piste aux yeux de tous, quand elle planta son visage face au mien et qu'elle se saisit de mes joues, j'ouvris en grand les yeux et la fixai d'un regard sombre, un regard sombre et perdus face à tout ce qui se passait, cela ne me ressemblait tellement pas...

Si seulement elle savait, elle parlait de ce que je voulais ? de ce que je désirais là tout de suite? mais si elle savait, depuis notre baiser dans sa chambre je rêvais que d'une chose, l'avoir dans mes bras, l'embrasser jusqu'à suffoquer par le manque d'air et...être le premier à prendre possession de son corps innocent. Je rêve de me perdre dans ses iris, qu'elle gémisse une nouvelle fois comme lors de ce baiser volé dans sa chambre. J'ai tout simplement envie qu'elle ne regarde que moi, qu'elle ne pense qu'à moi...j'ai envie d'être une drogue pour elle.
Malheureusement si je lui livrais tout ça elle prendrait surement peur et je me braquais pour qu'au final tout ça termine en dispute. Son pouce se promenait sur ma joue tandis que je fermais les yeux inclinant un peut ma tête sur le côté pour profiter de ce contact si chaleureux. Elle me demanda ensuite d'écouter ce qu'elle avait à dire et bizarrement je comptais obéir et écouter. J'ouvris les yeux et redressai une peu ma tête pour prouver que j'allais écouter ce qu'elle avait à me dire. . Je détournai un peut le regard quand elle me demanda ce qui me fait peur dans ce monde ou bien s'il y avait quelques choses d'autres. Je ne répondis pas me contentant juste de hausser les épaules. Lorsque je plongeai de nouveau mon regard dans le sien, on pouvait lire de la déception, en effet ses réponses ne me convenaient pas car encore une fois elle se cachait et faisait mine de ne pas comprendre, ou bien elle ne comprenait vraiment pas et dans ce cas notre chemin ne se croisera jamais. Je ne pourrais pas lui avouer ce que je ressentais, je n'étais pas doué pour ça et je lui ferais peur plus qu'autre chose, il fallait que tout vienne d'elle afin que je m'adapte. Mais je sentais que si je ne prenais pas les choses en main elle allait me filer entre les doigts. Je soupirai un coup et levai les yeux au ciel en marmonnant.

"Fais chier..."

C'était le mot d'encouragement, je venais de répondre à la voix de mes barrières et une nouvelle fois je collai Amelia contre moi et j'ajoutai.

"Ouvre les yeux, je peux pas être plus clair"


Puis sans lui laisser la possibilité de me répondre, je pris encore une fois possession de ses lèvres. Mes mains appuyaient dans le creux des reins de l'ISS afin de l'empêcher de s'enfuir, cette fois-ci ma langue se frayait un chemin entre ses lèvres afin de lui offrir un baiser bien plus profond et intime.
Lorsque ce baisé pris fin au bout de quelques secondes, je murmurai en collant mon front au sien.

"Tu veux savoir ce que je veux ? ok je vais te le dire"

Mes mains quittaient ses reins pour se saisir doucement mais fermement de ses poignets que je gardai le long de son corps. Mon front quitta le sien et mes lèvres allaient murmurer à son oreille droite.

"Je veux tes lèvres, je veux tes mains... Je veux être le premier à frôler ton corps et je veux que ce soit mon nom que tu gémis"

Je gardais ses poignets en main, il était hors de question qu'elle se sauve, elle devait tout savoir. Mes lèvres quittaient son oreille et mon front reprit sa place contre le sien afin que je puisse la sonder du regard. J'ajoutai alors.

"Je veux être ta drogue...ton protecteur, que tu ne regardes que moi...je te veux rien que pour moi Amelia"

Je ne pouvais pas être plus clair, elle commençait à me connaitre et il était clair qu'elle savait que ma vie n'était pas un long fleuve tranquille. Je relâchai doucement ses poignets et je reculai d'un pas éloignant ma chaleur afin de la laisser reprendre ses esprits. Elle allait avoir besoin de temps et de sa copine surement pour reprendre ses esprits. Je me passai la main dans les cheveux et lui dit.

"Je te laisse réfléchir à tout ça... viens me voir quand tu seras sûr aussi de ce que tu veux"

Ma voix était douce et protectrice malgré la distance. Je quittai la piste de danse et en passant non loin de sa copine je murmurai à son oreille.

"Je crois qu'elle a besoin de toi..."

Puis je partis rejoindre quelques potes dans la salle. Je me pris un verre de soda sur le buffet et je bus une gorgée tandis que Chi ma pote vint aux nouvelles.

"Alors?"

"Alors on verra..."
"Aller je crois en toi"

Sa petite amie arriva et l'enlaça par-derrière ce qui me fit sourire, j'avais beau me taper tout ce qui passait, ce genre d'attention me plaisait, voir deux personnes se câliner comme ça me faisait toujours chaud au cœur, sauf que moi je n'avais jamais eu cette possibilité. Je jetai un œil à l'horloge du gymnase et je soupirai, si Amelia ne venait pas me voir je retournerais surement dans ma chambre...après tout j'étais venu ici pour elle. D'ailleurs que faisait elle?


Citation.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 194
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Personnage sur l'avatar : Cardia Beckford - Code: Realize ~ Guardian of Rebirth
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Lun 2 Juil - 22:29

J'étais encore toute retournée par la révélation qui était apparue devant moi. Bien que je me sentais mieux maintenant que je l'avais reconnu, j'avais l'impression d'être dans un autre monde. Amoureuse... J'étais amoureuse et le rouge que cela procurait à mes joues ne semblait pas vouloir partir. Il est vrai que j'avais déjà eu quelques amourettes de passage en primaire et même une au collège cependant, jamais cela n'avait été aussi fort. C'est pourquoi j'étais un peu sonnée.

Je repensai alors un instant à ma mère quand je lui avais demandé, plus jeune, "comment on sait qu'on est amoureux ?" Bon, elle m'avait expliqué ce qui se passait physiquement – le cœur qui bat plus vite, la sueur, les pupilles qui se dilatent, le fait qu'on pense à l'autre tout le temps... – mais également qu'elle l'avait sentie. Elle avait terminé son monologue en me disant que le jour où cela m'arriverait, je le saurais. Et bien maman, tu avais raison. Aussi sur ta remarque que cela nous tombait dessus sans que l'on s'en rende compte. Après tout, qui aurait pu imaginer un tel scénario ? La question que je me posais à présent était : Quand exactement cet amour était né ? Je ne le savais pas. Peut-être avait-il simplement grandi au fur et à mesure de nos échanges.

Lorsque Liam reporta son regard vers le mien, je crus y déceler de la déception. Je m'en doutais. Il n'était pas entièrement satisfait de mes réponses. Aurais-je vraiment dû lui dire le fond de ma pensée ? Bien que je ne me sentais pas capable de lui révéler mes sentiments dans la minute, pouvais-je être honnête avec lui sans avoir peur qu'il se braque ? Parce que le coup du "cesse tes coups d'un soir", j'étais persuadée qu'il ne le ferait pas. En tout cas pas tout de suite. J'allais devoir travailler dur pour que cela devienne réalité.

Haaaa.... Quelle idiote je faisais. J'étais en train reculer quant à mes résolutions. Je m'étais pourtant promis de ne plus me cacher et de lui parler honnêtement et ce même si je finissais blessée. Une vérité qui faisait mal plutôt que l'ignorance, c'est ce que je m'étais dit. Cependant, c'était avant que je comprenne que je l'aimais. C'est fou comme ce simple fait pouvait tout changer dans notre esprit. Je me secouai la tête intérieurement. Il fallait que je le dise. Que je lui dise ce que je voulais réellement. J'allais le faire quand soudain, Liam me serra de nouveau contre lui. Par réflexe, je posai mes mains sur ses épaules.

C'est alors qu'après m'avoir dit d'ouvrir les yeux, il m'offrit un baiser bien plus intime que les précédents, sa langue tentant d'aller plus loin dans l'exploration de ma bouche. Pour éviter de tomber à la renverse à cause de sa force, je m'agrippai fermement à son cou. Puis, sans me faire prier, je le suivis dans son geste le plus amoureusement du monde. En temps normal, la gêne m'aurait poussée à refuser ce geste et à reculer mais là curieusement, malgré qu'elle fut présente, je n'avais cure des regards possiblement tournés vers nous. En cet instant, il n'y avait que nous dans cette grande salle.

Dis-moi Liam... Quand tu me dis d'ouvrir les yeux, puis-je le traduire par une réciprocité de mes sentiments ? Puis-je espérer que tu m'aimes aussi, ne serait-ce qu'un peu ?

Nos lèvres se séparèrent quelques secondes plus tard et ce fut alors nos fronts qui se rencontrèrent. Il prit ensuite possession de mes poignets après m'avoir annoncer qu'il allait me dire ce qu'il voulait. Mes bras longeaient mon corps, tenus avec fermeté par le jeune homme. Lentement, il s'approcha de mon oreille où il me souffla son souhait.

Dès ses premiers mots, mes yeux s'écarquillèrent et je piquai un fard. J... Je... Hein.. ? Il.., il voulait... Oh mon dieu... Ça veut dire que... Que lui aussi me désire ? Qu'il... Oh bon sang... C'était à nouveau sans dessus dessous dans mon esprit. J'aurais pu croire qu'il me voyait uniquement comme un plan cul supplémentaire seulement, je savais qu'il n'en était rien. Je ne comptais plus les fois où il m'avait juré qu'il ne me voyait pas de cette manière et qu'il me respectait contrairement à ces filles. Mon cœur se mit à battre à tout rompre. Et cela ne s'améliora pas lorsqu'il recolla son front au mien et que ses yeux plongèrent dans les miens. Et pour cause, sa dernière phrase sonna comme une confession à mes oreilles. "Rien que pour toi" ? Une lueur passa dans mon regard. Dites-le moi... Pouvais-je vraiment me risquer à espérer ? J'eus envie de lui dire que je ne regardais déjà que lui malheureusement, il rompit tout contact physique et s'éloigna de quelques pas. Enfin, il s'éloigna pour de bon, me disant qu'il me laissais réfléchir à ses révélations.

Je ne bougeai pas de suite. C'était comme si j'avais reçue une énorme claque. J'étais devenue rouge cramoisie et m'étais cachée sous ma palla, en utilisant ses deux extrémités pour dissimuler mon visage. D'une, je m'étais rendue compte que j'aimais Liam et de deux, il venait de me faire des aveux quant à son désir pour moi. Désir qui ne semblait pas que physique. Ma tête commença à tourner donc, j'entrepris de retourner m'asseoir sur l'un des canapés installés pour l'occasion. Je vis ensuite arriver Sarah qui s'assit à mes côtés.


- Hé, mais qu'est-ce qui t’arrive ? Ça s'est mal passé ?
- Hein ? Comment ça ?
- Bah, il vient de me dire que t'allais avoir besoin de moi alors...
- Il a dit ça ? Haha... Quel imbécile...

Je souris nerveusement.

- Pour tout te dire, j'ai réalisé que je le voyais plus que comme un ami, si tu vois ce que je veux dire.
- Noooon ??!! Sérieux ?! Mais... Tu n'as pas peur de tes concurrentes ?
- Ses histoires d'une nuit ne sont rien pour lui. Et puis...

Je lui expliquai alors ce qui venait de se passer sur la piste de danse. Elle fit de gros yeux ronds.

- Et ben... Il y a plus derrière cette carapace que ce que les rumeurs racontent en fait !
- À qui le dis-tu...
- Tu sais quoi ? Je pense qu'il te désire plus toi en tant que personne que ton corps seul, vu ce que tu m'as dit sur sa façon de s'exprimer.
- Mmmh. J'aimerais que tu aies raison. Tu sais, j'ai beau retourner ça dans tous les sens, je veux rester avec lui et je suis même prête à lui offrir ce qu'il souhaite.
- T'en es sûre ?
- Euuuuh... Je n'en sais rien mais... Je le serais quand le moment viendra !

Dis-je, le visage rouge d'embarras tandis que mon amie se mit à rire.

- Y a pas à hésiter alors, fonce ! Et si jamais ça se termine mal ou qu'il te fait pleurer, j'irais lui botter les fesses !

Nous finîmes par nous faire un câlin avant que je ne me lève, ayant pris une décision. Je dépoussiérai machinalement mon costume et cherchai l'élu de mon cœur dans la foule. Ce faisant, un garçon que je ne connaissais pas en profita pour m'inviter à danser avec lui. Je lui répondis que j'étais déjà prise et me retira. Quasiment tout de suite après, je retrouvai mon gladiateur, qui se trouvait près du buffet. Deux filles – probablement en couple vu la façon dont elles se cajolaient – étaient avec lui. Je faillis ralentir ma marche mais repris contenance et finit par arriver à sa hauteur.

- Liam, excuse-moi, je.., je peux te parler ?

Je saluai ses amies avant de lui prendre la main et de l'emmener derrière une colonne antique, à l’abri des regards, entourée de grands voiles ce qui nous dissimulaient encore plus. Me demandant si j'avais décidé de quelque chose, je lui répondis positivement. Et là, le blanc. Je savais ce que je voulais oui cependant, les mots sortirent difficilement de ma bouche.

- Je... Tu m'as fait part de ce que tu voulais tout à l'heure et donc je... Je viens t'apporter ma réponse.

Mes mains serraient ma tunique tellement fort que quelques uns de mes doigts prirent une légère couleur blanche. Comment le lui faire comprendre ? En lui disant directement "je t'aime" ? Non... Je ne m'en sentais pas capable pour l'instant. Je soufflai d'exaspération.

- Haa... C'est difficile de le dire avec des mots...

Dis-je dans ma barbe. Oui ce n'était pas facile pourtant, je devais lui répondre. Je crois que jamais je n'avais été aussi embarrassée de toute ma vie, la couleur de mon visage en témoignait. N'y tenant plus, je me lançai à l'eau en plissant les yeux :

- M... Moi... Moi aussi je le souhaite !

Je rouvrai doucement mes paupières tout en relevant ma tête jusqu'à ce que mes yeux bleus, brillant d'amour et de désir, plongent dans le noir des siens.

- Moi aussi je... Je te veux pour moi toute seule...

Je ne savais absolument pas s'il allait comprendre que derrière ces paroles se cachait une déclaration d'amour. Attention, je ne disais pas que là était la mienne ! J'étais consciente que je devrais le lui dire avec les bons mots un jour ou l'autre mais quoiqu'il en soit, ce fut les seules paroles que je parvins à prononcer.

Pesant le pour et le contre, je me risquai à m'avancer et à l'enlacer. Mes mains se posèrent sur le haut de son dos puis, ma tête sur son épaule, je soupirai dans son oreille :


- … Serre-moi...

Comment cette soirée allait se terminer ? Aucune idée. Et même si j'avais déclenché une bombe à retardement nommée Liam avec mes mots, au fond de moi, je ne le regrettais pas.






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 143
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Pays d'origine : Un bled perdu en Amerique
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Personnage sur l'avatar : Levis Ackerman (AOT)
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Mar 3 Juil - 21:26


Je continuais de discuter avec le couple de filles que je connaissaient assez bien. Je les avais toujours trouvées si jolies ensemble, elles ressemblaient à un tableau ou à ce genre de photo qui donnait le sourire et je les trouvait tellement courageuses d'assumer leurs amours au grand jours. Certes ici en Angleterre l'homosexualité est assez bien vue mais chez moi en Amérique ce n'était pas le cas tout comme une fille de bonne famille comme Amelia et un mec comme moi. Je soupirai un coup et continuai de boire mon verre sans un mot encore plongé dans mes penser malgré le fait que je continuais d'écouter les paroles de mon amie.
Au bout de quelques longues minutes, Chi murmura alors le sourire aux lèvres.

"Te retourne pas mais elle arrive"


Mes yeux s'ouvrirent en grands trahissant ma surprise face aux deux nanas qui gloussaient comme des dindes. Je ne savais pas trop comment je me sentais mais...j'étais tiraillé entre la peur de me faire rejeter une nouvelle fois ou bien la joie qu'elle ai enfin compris pourquoi je me comportais comme ça avec elle. Lorsque j'entendis le son de sa voix pas rassuré, je terminai mon verre d'une traite et me tournai pour lui faire face. Amelia salua les filles qui firent de même en souriant niaisement ce qui me mettait mal à l'aise. J'acquiesçai d'un signe de tête et elle me prit la main pour m'emmener un peu plus loin, derrière une des colonnes du décor à l'abri des regards. Si je ne la connaissais pas je pourrais croire qu'elle allait abuser de moi dans ce recoin sombre, mais ce n'était pas du genre d'Amelia, c'était plutôt mon genre à moi. Je pris donc la parole.

"Alors? je suppose que tu as pris ta décision"

Son signe de tête m'annonça que oui, il ne restait plus qu'à me donner son avis. Ce fut les pires minutes de ma vie et les plus longues. Je la voyais triturer sa tunique, se blanchir les doigts tant elle serrait le tissu. J'étais à deux doigts de lui prendre les mains pour qu'elle arrête mais je me ravisai, je voulais d'abord savoir ce qui se jouait dans sa petite tête. Elle se mit à marmonner dans sa barbe et j'avais beau tendre l'oreille je ne comprenais rien vu que la musique était assez forte. Je fis craquer nerveusement un de mes doigts en continuant de l'observer en silence. Son visage était rouge écarlate et j'étais presque sûr de sa réponse, mais mon côté pessimiste m'empêchait d'y croire. Elle plissa ses yeux et se jeta enfin à l'eau. Je venais d'entendre sa phrase et nerveusement je me mis à mordiller ma lèvre inférieure. Elle releva ensuite son visage et je pus me plonger dans l'abysse de son regard toujours en silence. Elle m'annonça me vouloir pour elle seule, courir les filles était mon plus gros défaut mais peut-être que pour elle...j'arriverais à calmer mes pulsions, mais mon passé de cavaleur allait surement faire du mal à Amelia et c'était un peu en partie à cause de ça que je me refusais à croire en quelque chose avec elle.

Elle vint se blottir contre moi, ses mains se liaient dans le haut de mon dos nu et son visage se cacha une nouvelle fois dans mon coup. Je restai immobile sans la toucher jusqu'à ce qu'elle me demande de la serrer. Je mis quelques secondes avant de réagir. Puis doucement mes mains s'immisçaient dans ses cheveux, doucement mes doigts dansaient avec sa coiffure jusqu'à ce que ses longs cheveux tombent sur ses épaules. Des barrettes tombaient au sol et doucement je descendit mes mains le long de son dos jusqu'à les loger dans le creux de ses reins. J'approchai mes lèvres de son oreille et je murmurai.

"Je te préfère les cheveux lâchés"

J'aurais pu dire mieux, mais pour le moment c'est tout ce dont j'étais capable de dire, mais si elle faisait bien attention, elle pouvait sentir la pression de mes mains sur elle, signe que je m'accrochais à elle de peur qu'elle s'en aille. Durant de longues minutes nous restions là loin du regard de l'école. Doucement je murmurai à son oreille.

"Tu veux pas qu'on aille sur le toit? la porte n'est toujours pas réparée on pourra discuter plus calmement"

Avec toute cette musique il devenait compliquer de discuter et pour être honnête si nous partons dans ce genre de discussions je n'accepterais pas du tout qu'on viennent nous déranger. En plus avais pas envie d'apprendre les résultats des votes, manquerais plus qu'on se retrouve sur scène avec des couronnes de laurier débiles. Afin de l'aider à me décider, je passai ma main sous son menton pour écarter son visage de mon épaule et la forcer à me regarder. Mon regard sombre l'observait, je sondais son regard afin de voir si elle regrettait déjà ses confidences, puis doucement j'approchai mes lèvres des siennes et avant tout contact je murmurai.

"Bienvenue dans mon monde"

C'était une métaphore afin de lui faire comprendre que notre relation ne sera surement pas des plus roses, je pouvais l'enrôler dans mon monde, tout comme elle pouvait m'enrôler dans le sien, soit j'allais devenir un bon petit gars, soit elle allait devenir une mauvaise fille...seul l'avenir nous le dira.
Mes lèvres se pressaient doucement contre les siennes, malgré mon coté un peu brute, j'arrivaient tout de même à lui communiquer un minimum de tendresse. Ma main continuait de maintenir son menton afin que seul moi puisse décider de l'arrêt de ce contact, mon autre main quand à elle descendit doucement sur le haut de ses fesses pour la presser un peu plus contre mon corps. J'aspirai son âme durant plusieurs longues secondes, la relâchant uniquement une fois que le souffle nous manquait. Je sentais son corps se crisper à mon contact.
Une fois le baiser terminé, je la relâchai et lui pris la main doucement en lui demandant une nouvelle fois.

"On y va?"

Ma voix était rauque mais douce, et quand elle accepta, je la guidai dans la salle jusqu'à la porte de sortir quand Chi débarqua.

"Liam? hey tu te sauves pas quand même si?"

Je levai les yeux au ciel et dis à Amelia.

"Deux secondes..."

Je la lâchai et me tournai face à Chi et vu ma tête elle comprit que oui je m'en allais. Elle leva les mains en signe de rémission et m'annonça.

"Et ta groupie je lui dis quoi? elle te cherche partout"
"Dit lui que j'ai mieux à faire..."

Je pris de nouveau la main d'Amelia et attendis de voir si elle voulait bien qu'on aille sur le toit.

Citation.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 194
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Personnage sur l'avatar : Cardia Beckford - Code: Realize ~ Guardian of Rebirth
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Mer 4 Juil - 15:35

Toujours blottie contre lui, mes joues avaient conservé leur teinte rouge. Je n'en revenais pas de la tournure qu'avait pris les événements. Après tout, qui aurait cru ce matin que je me retrouverais cachée derrière une colonne antique à étreindre mon cavalier ? Ce matin, j'avais simplement espéré que nous passions une bonne soirée, à discuter de tout et de rien, à se chamailler un peu aussi et au lieu de ça, nous nous étions quelque peu disputés une nouvelle fois pour des broutilles qui m'avaient, de manière inattendue, conduite à prendre conscience des sentiments que j'éprouvais pour lui. Comme quoi, on a beau vouloir tout contrôler, tout anticiper, il vient toujours un moment où tout peut partir en vrille et dans lequel on se doit d'improviser.

Liam ne bougea pas durant de longues secondes. Puis, ses mains plongèrent dans mes cheveux, les caressant et défaisant le chignon que je m'étais fait pour cette soirée. J'étais un peu dégoûtée car j'avais mis du temps à le faire mais quand il me murmura sa phrase à l'oreille, je le fus beaucoup moins. C'est alors qu'il m'étreignit avec force. Je sentis ses doigts sur crisper sur ma taille. Quelle réaction dites-moi ! Mais... J'en étais heureuse car cela signifiait qu'il ne voulait pas que je le lâche, que je m'en aille Dieu seul sait où.

Je ne comptais pas les minutes qui passèrent. J'étais incapable de dire combien s'en étaient écoulées depuis que je l'avais emmené dans ce coin. Cependant, je n'étais pas pressée que cela cesse et pour cause, j'étais si bien dans ses bras... Mon visage avait d'ailleurs repris une couleur normale.

Liam me dit ensuite qu'il voulait qu'on se rende sur le toit afin que nous discutions plus tranquillement, sans crainte d'être dérangés. La porte n'était pas réparée... Ha. Ha. Cela ne m'étonnait pas du tout. J'acquiesçai en lui disant "oui, tu as raison" avant qu'il ne relève mon visage avec l'une de ses mains. Il ne lui fallut pas longtemps avant qu'il ne vienne m'embrasser. "Bienvenue dans mon monde" ? Je sentais dans sa voix que c'était ironique. Oui Liam, je savais parfaitement que cette relation qui était à présent la nôtre n'allait pas être un long fleuve tranquille. Je voyais déjà venir les engueulades et les malentendus néanmoins, je voulais croire que cela allait fonctionner malgré tout. Je voulais croire que je t'aimais assez pour surmonter tout ça et j'espérais qu'il en était de même pour toi.

Vint un moment où je manquai d'air. Liam m'avait collée à lui et je ne savais pas si ce cœur que j'entendais battre à 100 à l'heure était le mien, le sien ou bien les deux. Par contre, il allait m'étouffer s'il continuait comme ça. Je voulus lui mettre des petites tapes dans le dos pour le lui faire remarquer mais grâce au ciel, il s'éloigna avant.

Nous entreprîmes alors de quitter la salle pour nous diriger vers le toit des dortoirs. En chemin, j'eus la drôle d'impression que mes lèvres avaient un peu gonflées. C'était normal ?

L'amie de Liam arriva à notre hauteur et elle échangea quelques mots avec lui avant qu'il ne revienne me prendre la main. Il me demanda si je voulais toujours qu'on y aille, ce à quoi je répondis par la positive. En regardant l'horloge de l'auditorium, je me dis qu'il n'était pas si tard que ça et que je ne pensais pas que je partirais si tôt. Mais bon. Ce n'était pas grave.




[FIN - suite sur le toit]





Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Je vous attendais [Terminé / Hot]
» L'Amaryllis
» Je ne m'attendais pas à te voir ! [pv Katarina]
» Le syndrome de Cassandre... [Rp Darren - Cassandre]
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: IRS - Annexe :: Auditorium :: Prom Night - 2018-
Sauter vers: