AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
 :: North London :: La City & Westminster :: Hyde Park & Kensington Gardens Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réunion familiale [pv : Liam]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
Liam Jonhson
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 162
Age : 18
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Pays d'origine : Un bled perdu en Amerique
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Personnage sur l'avatar : Levis Ackerman (AOT)
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Ven 28 Déc - 14:44
Reunion de famille  Liamelia

Et c'était partis, tandis que je devais me soumettre aux lois du club, Joris en profitait pour faire la conversation avec ma petite amie. Allongé sur le ventre, je laissais faire le tatoueur sans rechigner. Il connaissait son boulot et moi j'avais passé cinq heures sur ce tatouage alors mon dos était limite devenue insensible. Le bruit de l'aiguille qui pénétrait ma chaire se mit à raisonner tandis que Amelia discutait avec Joris.

Lorsqu'elle annonça que ce n'était pas parfait tous les jours, je plissai le front mal à l'aise. Elle devait surement faire référence aux vacances d'été et à l'agression de Vince aussi surement.

Même si en apparence j'allais bien, depuis cette agression et depuis que mon père m'avait viré du club, je me sentais mal. J'avais l'impression d'avoir fait du mal à Amelia, elle avait vécu aussi cette agression, Vince ne lui avait certes rien fait physiquement mais morale je savais qu'elle en était touchée.

Joris continuait de travailler mon dos tout en écoutant Amelia. Il se mit à rire sur certains détails puis il annonça à Amelia.

"Je vais profiter de l'avoir à ma merci pour te le dire Princesse, mais pour une fois ce petit merdeux à de la chance. Les filles comme toi ne s'intéressent pas aux mecs comme nous"

Je grognai un peu et prit la parole.

"Je t'entend tu sais?"
"Ouais et alors? ose dire le contraire..."
"Pufff"
"Liam n'a jamais eu de respect pour aucune fille...cela lui à même valut des problèmes."
"Joris la ferme..."
"Quoi? Tu sais que Jagger est à Londres ? "
"Ouais je le sais..."

Joris continuait son tatouage tout en parlant à Amelia.

"Un jour Joris a cogné sur une de ses petites amies... Jagger un des membres du club aux USA l'a corrigé. Depuis Liam sait qu'il doit respecter les femmes. Alors croit moi Princesse, si ce petit con oublie sa leçon, je me ferais une joie de la lui rappeler"


Gêné de la situation, je tournai la tète de l'autre côté de la pièce offrant l'arrière de ma tête en guise d'image à Amelia.

Le tatouage se passa ensuite dans le calme, Joris répondait aux questions d'Amelia et il continuait de papoter avec la jeune femme tandis que l'une des filles vint déposer le thé à l'ISS.

Une fois le tatouage terminé, Joris m'expliqua.

"J'ai effacé le nom du club et la ville. Je t'ai laissé la faucheuse telle qu'elle était et je lui ai ajouté une rose rouge autour. Je prends la photo et je l'envoie à ton père"

Je me mais assis afin de dévoiler mon dos à Amelia et Joris. Il était encore rouge mais le dessin se voyait bien. Joris prit la photo et envoya le mms à mon père. Puis se tourna vers Amelia et lui dit en souriant.

"À toi?"

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
Amelia White
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 207
Age : 18
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Taille / Poids : 1m68/60kg
Pays d'origine : Angleterre (née à York)
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Personnage sur l'avatar : Cardia Beckford - Code: Realize ~ Guardian of Rebirth
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Ven 4 Jan - 2:08

Apparemment, mon récit fit rire le propriétaire des lieux. Étant donné qu'il a toujours connu un Liam différent jusqu'à aujourd'hui, les remarques que je sortis à son propos durent assez bien le divertir. D'ailleurs, son rire fut contagieux puisque je me mis à également ricaner. Je lui étais reconnaissant d'avoir réussi à me mettre à l'aise avec sa bonne humeur.

C'est alors qu'il me dit, après de longues minutes passées à redessiner le dos du jeune homme, que ce dernier avait de la chance de m'avoir trouvée, qu'habituellement les "filles comme moi" ne s'intéressaient pas aux garçons à l'air mauvais, ceux qui avaient une apparence de voyous aux yeux de la société. Je souris à cette phrase mais n'eus pas le temps de répondre car Liam se mit à grogner. Il n'avait pas l'air très enclin à laisser Joris parler de lui ainsi et surtout de son passé.
Quand j'y repense, il ne l'avait jamais abordé volontairement avec moi. C'était uniquement lorsque je lui avais posé des questions, pour se justifier ou ce matin avec ma mère qu'il l'avait fait. Et encore, il me semble qu'il avait toujours été assez vague sur le sujet. Que devais-je faire dans ce cas ? Lui demander de me parler davantage de lui ? Ou bien laisser tomber ? Car après tout l'important était l'instant présent, non ?

Je fus tirée de mes pensées lorsque j'entendis l'information comme quoi mon petit-ami avait frappé l'une de ses ex. Je le vis froncer les sourcils et tourner la tête du coup, j'avais à présent vue sur l'arrière de son crâne. Tu faisais bien de détourner le regard tiens. Je savais qu'il avait eu un côté violent – qu'il avait sûrement toujours même s'il s'efforçait de changer cela – cependant, il s'était bien gardé de me parler de cet épisode. Bien qu'il ne frappait jamais quiconque sans raison valable, qu'importe ce que cette fille lui avait dit ou fait, je n'étais pas vraiment ravie d'appendre qu'il avait levé la main sur elle. La route sur le droit chemin sera dure à parcourir mon cher. J'étais choquée certes mais bizarrement, cela n'avait pas altéré mes sentiments. Était-ce bizarre ? Quoi qu'il en soit, je répondis à Joris avec un grand sourire plein de sous-entendus :


- Je compte sur vous alors.

Est-ce que Liam allait s'interroger sur ce que j'avais pensé suite à cette révélation ? Peut-être. Je l'attendrai s'il avait des questions.

Suite à cela, Joris et moi continuâmes de discuter. Je lui posais essentiellement des questions sur son salon de tatouage – tout en savourant le thé que j'avais reçu – ; pourquoi il avait voulu faire ce métier ? Comment il avait obtenu ses locaux, etc.

La tatouage terminé, son dessinateur prit une photo de celui-ci avant de lui appliquer une crème et de l'entourer d'une sorte de film étirable. Ah oui, j'avais entendu dire qu'il fallait le laisser là-dessous et lui appliquer une pommade durant un certain temps afin que cela cicatrise bien.
Avant que cela ne se fasse, j'eus le loisir d'observer le résultat. Je trouvais que c'était très beau et j'étais frustrée de ne pas pouvoir le toucher.


- Moi ? Euh.. Oui, pourquoi pas.

J'avais à présent le numéro de Joris d'entré dans mon téléphone. Quelques secondes plus tard, j'obtins la photo du tatouage. J'avais hâte qu'il ait cicatrisé.

Mes yeux glissèrent alors de la photo à l'heure indiquée en haut de l'écran. Oh ! On avait juste le temps de s'en aller afin de rentrer à Indarë avant 18h, l'heure où Liam était censé se trouver à l'intérieur de l'institution. J'en fis la remarque et, après que mon homme se soit rhabillé, nous dîmes au revoir à tout le monde et en route pour l'arrêt de bus.


- Et ben... D'abord ta mère, maintenant Joris... J'ai l'impression que tous ceux qui t'ont connu avant moi sont contents de te voir sous un nouveau jour. Héhé... Ça fait plaisir de recevoir ce genre de remerciements.

Ces deux personnes que je venais d'évoquer m'avaient toutes deux remerciée d'être apparue dans la vie de ce "petit merdeux". Remerciez-moi d'être tombée amoureuse de lui plutôt. Et que cela ait été réciproque car je ne pense pas que l'entreprise aurait été si efficace autrement.




Réunion familiale [pv : Liam] - Page 2 Frise_10

Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
Liam Jonhson
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 162
Age : 18
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Pays d'origine : Un bled perdu en Amerique
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Personnage sur l'avatar : Levis Ackerman (AOT)
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Lun 14 Jan - 13:12
Reunion de famille  Liamelia

Je m’étirai bruyamment afin de calmer mon corps contracté à cause de la séance de tatouage, bien sûr j'avais écouté avec attention les mots d’Amélia et au fond de moi j'avais toujours cette petite crainte. Le fait que nos deux mondes différents allaient sûrement nuire à ce que nous ressentions l'un pour l'autre.
Joris envoya la photo à mon père mais aussi à Amélia. Je me demandais à quoi cela allait lui servir, ce n'était que mon dos et puis en ce qui concernait mon tatouage, elle pouvait le voir quand elle voulait.

Amélia me notifia l'heure en même temps, c'est vrai que je devais être à 18h à Indare, le moindre retard serait sanctionné et je tenais trop à cette sortie mensuelle pour risquer de la perdre.

Je fis un signe de tête à ma petite amie et j’enfilai mon haut et mon blouson puis je fis une accolade à Joris pour ensuite partir avec Amélia.
J'étais assez silencieux sur le chemin du retour jusqu'au bus. Je n'étais pas en colère, je me posais juste beaucoup de questions. Qu'est-ce que j'allais faire maintenant ? Et après ma peine ? Je pouvais continuer au campus d'Indare mais dans quelle matière ? L'histoire c'est super mais jamais je ne pourrais être professeur et Amélia . Si un jour elle décidait de partir, de me quitter... qu'est-ce que je deviendrais ? Toutes ses questions sans réponse, quelque chose me dit que j'allais devoir faire un gros travaille sur mon avenir.

La voix angélique de l'ange qui me sortait doucement de ma vie de merde résonnait. Je tournai alors doucement la tête vers elle et le visage toujours neutre je répondis.


«  Je me doute que cela te fais plaisir. Ils sont sincères en plus. Ma mère a quitté mon père car elle ne supportait plus le club, ce qu'il y avait autour, les flics, les nanas en chaleurs. Elle voulait que je la suive et j'ai refusé. Alors savoir que je n'étais plus dans ce club et qu'en plus tu es à mes côtés ça la rassure. »

La chaleur de ma main se rapprochait de la sienne. Doucement j’entremêlais mes doigts avec les siens et je lui confiai

 «  Amélia, tu sais je suis un peu paumé. Je tiens beaucoup à toi, va t'imaginer n'importe quoi ok . Mais avec tout ce qui c'est passé ces derniers temps, voilà que tu rencontres ma mère, moi la tienne. Je n'ai pas l'habitude de tout ça et je sais pas du tout ce que ça veut dire, ce que je dois faire et...je réalise doucement que je suis vraiment en couple...et avec une nana bien, même trop bien pour moi »

Je savais même pas pourquoi je lui parlais de tout ça. J'étais en train de lui montrer que j'avais peur, de nous, d'elle et de ce couple alors que j'étais un mec...elle m'a toujours vu comme un mec qui n'avait peur de rien ni de personne et c'est vrai. La seule fois où j'avais eu peur c'était dans cette ruelle quand Vince s'approchait trop de Lia.

Petit à petit tout en parlant, je m'étais mis face à elle afin de profiter de la mélancolie naturelle de ses yeux. Ces yeux qui m'avaient fait fondre dès le premier jour. À partir de là j'avais tout fait pour la croiser, la déstabiliser, la dominer moralement, mais aujourd'hui c'était moi qui étais dans l’hésitation, dans la peur d’être abandonné et je ne voulais pas que cela arrive car quand cette peur arrive, je m’éloigne afin de ne pas souffrir. Sauf que là je me refusais à abandonner Amélia à cause d'une vulgaire peur.


©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
Amelia White
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 207
Age : 18
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Taille / Poids : 1m68/60kg
Pays d'origine : Angleterre (née à York)
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Personnage sur l'avatar : Cardia Beckford - Code: Realize ~ Guardian of Rebirth
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Sam 19 Jan - 2:01

Pendant que nous marchions, Liam répondit calmement à ma remarque. Je me rappelai alors du jour où j'avais rencontré Linda, sa mère. Bien qu'il s'agissait d'un jour dont je n'avais aucunement envie de me souvenir, je me souvenais très bien de la chaleur de ses bras lorsqu'elle m'avait étreinte en me remerciant d'être entrée dans la vie de son fils. Nous n'avions malheureusement pas pu avoir une longue conversation néanmoins, je trouvai qu'elle était une femme admirable. Elle a eu le courage de quitter un milieu difficile, de surmonter les problèmes et démarches qui ont suivis pour enfin parvenir à s'en sortir et dans le même temps, elle a dû supporter de savoir que Liam avait refusé de la suivre pour rester aux RedHoods. Je ne parvenais pas à imaginer la douleur et les regrets qu'elle avait dû ressentir suite à ce refus. Je me demande de quelle manière elle a réagi lorsqu'elle a apprit que son rejeton s'était mis en couple. Elle s'est sans doute posé pleins de questions à mon sujet.
Dans tous les cas, j'étais heureuse qu'elle m'ait acceptée.

Liam me tira de ma rêverie en prenant ma main dans la sienne, y entremêlant ses doigts, avant de me faire part de ses inquiétudes. J'étais contente qu'il le fasse. Il avait toujours eu tendance à tout prendre sur lui, à refuser de me parler quand quelque chose n'allait pas parce qu'on lui avait apprit que cela équivalait à être faible. Et ça, il ne le voulait pas. Il ne voulait pas paraître faible. Surtout devant moi j'ai l'impression. Du coup, le fait qu'il me révèle sa peur de la nouveauté que mon existence lui apportait me faisait chaud au cœur.

Lorsqu'il s'arrêta et se mit face à moi, en me disant une fois encore que j'étais trop bien pour lui, je ne pus m'empêcher de lui sourire chaleureusement. Je ne savais que trop bien que sortir de sa zone de confort avait été – et est toujours – une épreuve difficile pour lui.
Doucement, je posai ma main libre sur sa joue, qui arborait à présent la cicatrice causée par cet horrible lame chauffée à blanc, et la caressai avec mon pouce.


- Tu sais quoi ? Moi non plus je ne sais pas ce que l'on devrait faire. Je suis aussi perdue que toi à ce sujet. Cependant, si ma mère a voulu te rencontrer aujourd'hui, c'est qu'elle sait, malgré ses réticences, que ma relation avec toi n'est pas simplement une amourette de passage. Que je souhaite sincèrement faire un bout de chemin, voire tout le chemin avec toi. À condition que tu parviennes à garder mon cœur jusqu'au bout bien sûr.

Plaisantais-je à la fin.

- … Merci de te confier, ça me fait vraiment plaisir.

Je restai plongée dans ses yeux noirs plusieurs secondes avant de reprendre :

- Je pense que ce qui importe pour l'instant, c'est de faire ce dont on a envie mais à notre rythme. Après tout, il n'existe pas de manuel pour apprendre à vivre en couple non ? Et puis.., on est pas obligés de se projeter tout de suite pas vrai ? Notre couple est jeune et...

Plusieurs fois mon regard s'était posé sur sa cicatrice. Décidément, je ne l'aimais pas. Je ne sais pas si c'était parce que ça ne faisait qu'un mois mais à chaque fois, elle me rappelait cette affreuse matinée. Mon visage se baissa. Quand est-ce que ce souvenir douloureux cessera de me faire mal ? Je fermai les yeux quelques secondes afin de me calmer avant de les rouvrir.

- Et je... Je veux juste profiter et chérir ces instants que je passe avec toi..

Je ne sais pas si ce que j'avais dit était clair ou lui était d'une aide quelconque. Je voulais qu'il comprenne que j'avais tout aussi peur que lui de ce que l'avenir nous réservait mais qu'il fallait éviter d'y penser. Oh là là... Ma tête était sans dessus dessous. Je ne pensais pas que je serais si gênée de prononcer ces paroles.

- Dé... Dépêchons-nous avant de rater le bus !

Tentative inutile de reprendre contenance. Même rendue à l'arrêt de bus et assise sur le banc, la main de Liam, qui me tenait toujours, avait légèrement fait grimper mon rythme cardiaque.




Réunion familiale [pv : Liam] - Page 2 Frise_10

Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
Liam Jonhson
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 162
Age : 18
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Pays d'origine : Un bled perdu en Amerique
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Personnage sur l'avatar : Levis Ackerman (AOT)
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Lun 28 Jan - 13:58
Reunion de famille  Liamelia

Son sourire face à mes révélations me donnait toujours des frissons. Si je devais expliquer ce coup de foudre pour elle, j'en serais incapable. Je ne le savais pas moi-même. Quelque chose dans ses yeux m'avait toujours interpellé et son côté innocente, douce et angélique aussi. Tout comme le fait qu'elle ne m'avait jamais jugée sur mon passé.

Lorsqu'Amelia approcha sa main de ma joue marquée par mon passé, j’eus un léger mouvement de recul, mais je la laissai tout de même toucher cette cicatrice horrible. Mes yeux se fermèrent quelques secondes le temps de ce contact pour s'ouvrir ensuite lorsque la voix d’Amélia résonna de nouveau à mes oreilles.

Son regard se plongea dans le mien et lorsqu'elle me remercia de me confier, mon regard pointa vers le sol. J'avais encore du mal à assumer cette facette de moi, Je relevai ensuite mon regard pour croiser le sien. Elle venait de quitter ma cicatrice du regard pour fixer le sol. Pas besoin d’être intelligent pour savoir que ma joue la dégouttait et cela me brisait de l’intérieur, Voilà ce que voulait Vince. Que tout le monde me regarde de travers et que les filles soient dégoûtées de mon physique.

Une fois arrivée au bus, Amélia prit place sur un banc et je fis de même sans lâcher sa main. Les chaleurs de ses doigts englobaient ma main. Cette ambiance tendue revint à la charge, la mémé que dans le vestiaire après notre dispute, ou la même que sur le toit les jours où je lui ai fait découvrir un avant-goût de ce que je pouvais lui faire.

« Viens »

Je venais de lui murmurer cette demande en tirant sur sa main afin qu'elle se lève et la guider pour la faire venir sur moi. Doucement je l'aidai à se mettre à cheval sur mes jambes afin que nos buste soit l'un en face de l'autre et sans vraiment lui laisser moyen de parler, je pris possession de ses lèvres avec les miennes en posant une main sur sa nuque et une autre dans le bas de son dos. Durant plusieurs secondes je pris mon temps pour la chambouler encore plus.
Mon corps chaud était collé au sien et mes mains l’empêchaient de s’échapper de cette étreinte.

Je mis fin à cette torture quand le bruit du bus se fit entendre. Je quittai doucement ses lèvres en murmurant,


« J'ai hâte de voir comment tu vas effacer cet air niait de ton visage"

Je me levai en la tenant pour qu'elle reprenne contenance tandis qu'elle mettait ses pieds au sol.
Le trajet du bus se fit dans le plus grand des calmes;
Une fois devant les portes de notre école, nos deux mondes refaisaient leurs apparitions. L'ISS et l'IRS ? Je soupirai et posai mes lèvres sur le front d’Amélia en murmurant,

« Bosse bien... Je...Bonne journée »

Ce mot qui ne voulait pas sortir alors qu'au fond de moi je pensais ces mots. Néanmoins je lui fis un clin d’œil et je disparus dans mon bâtiment afin d'aller vaquer à mes occupations avec les miens.
Le soir venus, plusieurs heures avant le couvre-feu, j'étais d'humeur joueuse. Assis sur le toit de l'école, je me pris en photo le torse nu et je l'envoyai à Amélia avec ce petit mot.

Citation :
« Tu n'es pas obligée de me rejoindre, mais la dernière fois qu'on est venus sur le toit...tu semblais contente »

Je ne savais pas si elle ferait le rapprochement avec la fameuse soirée, mais elle avait le choix entre venir sur le toit une nouvelle fois avec moi...ou refuser;



©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
Amelia White
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 207
Age : 18
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Taille / Poids : 1m68/60kg
Pays d'origine : Angleterre (née à York)
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Personnage sur l'avatar : Cardia Beckford - Code: Realize ~ Guardian of Rebirth
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Sam 2 Fév - 20:28

Mon visage était encore rouge suite aux déclarations que j'avais faites. J'avais toujours peur d'être prise pour une sainte nitouche lorsque je disais ce genre de choses. Je me demandais ce que qu'en pensait Liam... Est-ce qu'il trouvait cela trop prude ou bien au contraire, cela lui faisais du bien ? Après tout, jusqu'ici, cela avait plutôt eu son petit effet alors je ne vois pas pourquoi je m'en inquiéterais.. En plus, je faisais toujours attention aux mots que j'employais. Non seulement pour l'aider lui, mais également pour me venir en aide à moi aussi. Quand je sortais ce type de discours, c'était aussi pour les rendre plus forts, pour me convaincre autant que lui que ce qui sortait de ma bouche était la pure vérité, que nous devions nous y accrocher afin que notre route puisse continuer malgré les embûches.

Bon, allez Amy ! Ce silence commence à être pesant, dis quelque chose ! Ah... Finalement, Liam prit les devants en tirant légèrement sur ma main. Après que nos regards se soient croisés, il me dit de me rapprocher à voix basse. Je me déplaçai alors, quelque peu hésitante. Heureusement qu'il n'y avait personne d'autre que nous sous cet abris-bus parce que la position dans laquelle il m'avait mise me mettait vraiment mal à l'aise. Je ne sais pas à quoi pouvait ressembler mon visage en cet instant mais ce qui était certain, c'était que mes joues étaient chaudes.


- Euh... Liam, laisse-moi desc...

Je voulais qu'il me fasse descendre de ses cuisses cependant, le bougre n'eut aucune pitié pour moi. Une main sur ma nuque et l'autre dans le creux de mon dos, il fit en sorte que je ne puisse plus bouger tout venant me voler un baiser. Un long comme il savait si bien les faire – et qu'il adorait en plus car il avait bien compris de quelle manière cela me troublait à chaque fois. Sale tricheur. –
Plus les secondes défilaient, plus il rapprochait mon corps du sien. Dès que ceux-ci furent l'un contre l'autre, je pus sentir davantage de chaleur émaner de lui. Je repensai alors à l'épisode de ce matin, quand Betsy m'avait subtilement fait comprendre que mon petit-ami était en manque de plaisir charnel, et pas qu'un peu. Bien qu'il m'avait promis qu'il ne me ferait rien tant que je ne me sentirais pas prête, j'avais cette crainte au fin fond de mon esprit qu'il perde patience un jour et qu'il tente de me forcer à le faire. C'était débile mais cette hypothèse ne voulait pas quitter ma tête. Cependant, je ne cesserais pas de lui faire confiance.

Nous nous séparâmes une fois que le bus fut en approche. Puis, Liam crut bon de m'envoyer une pique dans la figure. Je ne lui répondis rien, me contentant de tourner la tête avec un air boudeur. Je t'en ficherais moi des visages niais.

Le trajet dans le bus se passa assez vite malgré le silence.
De retour à Indarë, Liam sembla vouloir me dire quelque chose pour au final se contenter de me dire au revoir après m'avoir embrassée sur le front. Je le regardai s'éloigner, surprise. C'était la première fois qu'il m'embrassait de la sorte, et sur le front qui plus est. Il n'avait pas eu l'air d'être aussi chamboulé tout à l'heure... Qu'est-ce qu'il y avait bien pu se passer dans sa tête pour qu'il finisse ainsi ? Il y avait des moments où je ne le comprenais pas.

Quelques heures plus tard, une fois revenue dans ma chambre après le dîner, je reçus un mms de Liam. Mes yeux s'écarquillèrent en voyant la photo. Toujours enveloppé dans son cellophane, il essayait clairement de m'aguicher afin que je le rejoigne. J'avouais que c'était tentant mais... non. Pas ce soir. Néanmoins, j'eus quand même envie de lui faire plaisir. Je n'arrivais pas à croire que j'allais faire ça mais après tout, il m'avait déjà vue entièrement nue donc ce n'était pas grand chose à côté.
Je retirai mon haut et mis ensuite mon portable en mode selfie avant de le placer devant moi. "Qu'est-ce qui pourrait être sexy ?" Me demandais-je. Au final, je baissai l'une des bretelles de mon soutien-gorge et tentai une pose. Mmmh... Ça pouvait aller.


mms a écrit:
Désolée, pas ce soir. … Voici un petit cadeau en compensation ^///^
Bonne nuit.

Et voilà. Message envoyé.




Réunion familiale [pv : Liam] - Page 2 Frise_10

Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Réunion de famille (pv Aaron)
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?
» 1ère réunion de l'Armée de Dumbledore
» Réunion
» Embrouille familiale [pv Ethel] Terminé!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: North London :: La City & Westminster :: Hyde Park & Kensington Gardens-
Sauter vers: