À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Le bal a commencé ! Venez rp dans le sous-forum dédié !
Elèves, professeurs et civils partent en voyage en France ! Ca vous tente ?

 :: ISS - Bâtiment A :: RDC : Secrétariat et langues :: Secrétariats Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Visite et première rencontre [PV Nia]

Victor Delane
ISS |:| En Angleterre
avatar
Masculin
Messages : 27
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : futur 3ème année
Nationalité : Français
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t696-my-name-is-delane-victor-delane

Jeu 22 Juin - 17:28
En ce début de Juillet, on m'avait fait savoir que je pouvais venir visiter l'Institution Secondary school où j'allais étudier à partir de Septembre prochain. Mon père aurait bien voulu venir mais hélas ce soir là aurait lieu un gala et il était un peu débordé. De fait, si j'avais pu je l'aurais aidé mais ce que l'on peut faire dans un petit restaurant de province n'est pas aussi facile dans un bâtiment officiel de la République. Aussi me suis-je retrouvé à devoir faire cette exploration tout seul.

Pour ce faire, après m'être levé et lavé, je pris un grand soin pour ma tenue. Au lieu d'un jean quelconque, je mis un pantalon en soie, noir pour faire ressortir la chemise blanche, à manches courtes, que j'enfilais ensuite. Ma ceinture était grise, pour aller avec mes chaussettes, légères, que je mis. Un foulard, en soie bleue, fu passé autour de mon cou et restait visible vu que mon col n'était pas boutonné. J'enfilais un paire de chaussures de ville marrons avant de glisser mes doigts dans mes gants blancs. J'aime bien en porter, cela donne une certaine allure. Avant le grand final, je mis ma casquette préférée, la beige que l'on voit souvent sur mes photos. La touche finale fut alors mise : un sparadrap sur ma joue gauche, afin de cacher la petite cicatrice que je portais. Je me regardais et hochais la tête : j'étais prêt !

Il faisait un peu chaud dans cette ville mais tout de même moins que lors des étés périgourdins. Comme il faisait bon, je décidais de m'y rendre en volant. Je mis ainsi, en plus d'un antivol, de quoi m'hydrater dans les sacoches de selle, et mon repas de midi bien sur. J'aurais pu me faire conduire en voiture mais comme cela ne m'est pas arrivé depuis très longtemps, je préférais éviter. En plus, cela fait un peu "richard" d'avoir un chauffeur donc sans moi. Et cette fois-ci, je n'oubliais pas d'emporter un plan avec le trajet indiqué dessus. Ce serait la honte d'arriver en fin de journée pour trouver les portes closes !

ET cela me fit une petite ballade tout de même. Je crains que parfois, quand il pleuvra fort, je demanderais si l'on peut me conduire, finalement. Toutefois, pour cette première fois, je parvins sans problème à destination. J'ai juste un peu de mal à rouler à gauche. J'ai tout le temps envie d'aller de l'autre côté de la route. Il allait falloir que je travaille cela aussi si je ne veux pas d'accident. Car en plus, il y a de la circulation. Du coup, j'avais été plus prudent que d'ordinaire et j'étais arrivé plus tard que je ne l'avais prévu. Il était pratiquement midi en fait.

Je sortis mon petit sac que je portais en bandoulière à ma droite avant de fixer l'antivol à mon vélo, garé dans le parking à vélo devant l'Institution. Je fis bien attention : c'est la propriété du gouvernement français tout de même. Je ne voulais pas à devoir le rembourser. Puis, j'entrais en buvant un peu, rebouchant la bouteille d'eau et la glissant dans ma sacoche. Il n'y avait pas un chat dans ce secrétariat. Et l'horloge indiquait onze heure quarante six seulement. Je me dis, donc, que les secrétaires anglais sont aussi prompt à prendre leur pause qu'en France.

Heureusement, je vis arriver une déesse rousse, qui devait avoir mon âge environ, portant ce qui me semblait être l'uniforme féminin de l'endroit. C'était facile : il ressemblait beaucoup à ce que j'avais pu voir sur la brochure de l'Institution. Je pris ma casquette dans une main, me découvrant comme il convient devant une femme, pour m'adresser poliment à elle, en anglais malgré mon accent étranger, pour elle si elle était anglaise.


""Permettez moi de m'excuser, mademoiselle. Je m'appelle Victor Delane et l'on m'a dit que je pouvais visiter ce qui sera ma future école. Sauriez vous me dire où je pourrais trouver une guide. ... Ou accepteriez vous de l'être ?"


Dc : Tsume Montoya / Sylvia Zoltar
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Classe Bêta
avatar
Féminin
Messages : 46
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 3ème année
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput

Ven 23 Juin - 2:33
Voilà quelques semaines que je suis à l'institution maintenant.  Les trucs qui me servent de parents ne sont toujours pas venus voir dans quoi ils m'ont inscrite. Pourtant ces derniers jours ils n'ont rien à faire. Ca prouve à quel point ils se fichent de l'endroit où je suis tant que ce n'est pas dans leurs pattes. Peu m'importe. C'est même mieux que je ne les vois pas en fait. Ca gâcherait mes journées quand elles commencent bien et ça les transformerait en enfer si elles commencent déjà mal.

Ce matin le réveil fut difficile. Ca m'apprendra à me coucher trop tard. Néanmoins fort heureusement pour moi, je pus faire grasse matinée. C'est pratique de ne suivre que deux cours. Cela me permet d'avoir largement assez de temps pour me reposer le matin et dieu sait à quel point j'ai du mal à me lever généralement. Je suis une fille de la nuit. On pourrait presque me comparer à un vampire à ce stade. Je vis la nuit et je dors presque le jour. Mon réveil sonna finalement, m'obligeant à me lever, me doucher pour réellement me réveiller et m'habiller.

Une fois tout cela fait, je me rendis directement en ville pour m'acheter mon petit-déjeuner. Le réfectoire n'étant pas encore ouvert pour le dîner, c'est dur de répondre à l'appel de mon estomac autrement qu'en allant acheter un croissant. Le point positif est que ça me fait une promenade qui m'ouvre un peu plus l'appétit. Il ne faut pas s'y tromper. Même si je prends mon petit-déjeuner à presque onze heures, à midi j'aurai à nouveau faim. Je vous laisse donc imaginer ce que cela donne lorsque je dois attendre la fin des cours pour remplir mon estomacs sans cesse en demande de bouffe. Je n'ai jamais été en manque de nourriture, cela ne vient pas de là je vous rassure. Seulement on s'occupe comme on peut lorsque l'on n'a pas de matériel pour bricoler ou dessiner.

Je revins aux alentours de midi après avoir grignoté et fait une balade digestive. Ca m'a fait du bien même si ça n'a pas suffi. Je voulus continuer à rôder un peu avant de me rendre au réfectoire mais en passant devant le secrétariat, je fis la rencontre d'un grçon un peu étrange. Tellement de politesse dans sa façon de parler. Ce n'est pas du tout un mal mais c'est bien la première fois que je rencontre quelqu'un avec une telle éducation. Je pourrais limite me demander s'il ne se prenait pas des coups de fouets quand il était malpoli.

♣ Bonjour. Euh pour le guide...

Je regardai autour de nous afin de voir si la secrétaire ou un autre membre du personnel scolaire était aux alentours mais je ne vis personne. Super... Ils sont tous partis à la pause déjeuner. C'est bien ma veine...

♣ Bon je ne vois personne donc je vais m'en occuper.

Ca va être joyeux... Je ne connais pas vraiment plus les lieux. Depuis mon arrivée j'ai passé plus de temps en ville plutôt que dans l'établissement. Les seules salles que je connais vraiment c'est pour mes cours de LV1 et LV2 ainsi que le réfectoire. Ca fait une occasion de découvrir un peu plus les lieux.

♣ Suis-moi. On va commencer par cet étage, ce sera plus simple.

Je me mis donc en route en marchant tranquillement, sans stress. Je lui montrai déjà les salles présentes à l'étage, faisant comme si je connaissais bien les lieux même si je sais qu'à un moment ou à un autre, je me ferai griller.


Revenir en haut Aller en bas
Victor Delane
ISS |:| En Angleterre
avatar
Masculin
Messages : 27
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : futur 3ème année
Nationalité : Français
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t696-my-name-is-delane-victor-delane

Dim 25 Juin - 23:43
♣ Bonjour. Euh pour le guide... Bon je ne vois personne donc je vais m'en occuper. Suis-moi. On va commencer par cet étage, ce sera plus simple.

"Je te remercie. Et je suis, ô belle inconnue."

Car elle l'était. Belle. Et inconnue. Elle ne s'était en effet pas présentée mais je ne lui demandais pas son prénom. Elle me le donnerait quand elle le voudrait. En tout cas, je la suivis dans les couloirs, ma casquette à la main comme il se doit. Une personne polie ne gardait pas son couvre-chef chez quelqu'un d'autre. Mon père me l'avait assez enseigné pour que je respecte cette règle de l'étiquette. Bon, mon père n'appréciait, en fait, que l'on mette quelque chose sur notre tête, en intérieur, uniquement dans une cuisine. D'ailleurs, il n'acceptait pas que l'on travaille en cuisine sans quelque chose sur les cheveux. Pour éviter d'en trouver dans la soupe, comme il dit. Comme si c'était mon genre.

Bref, je suivis la rousse aux longs cheveux qui se déplaçait de manière hésitante dans les couloirs. Elle semblait connaître à peine plus que moi l'endroit. Je secouais rapidement la tête, alors qu'elle me montrait une salle en cherchant à définir quelle langue on y enseignait, vu les mots en langue étrangère et le fait qu'on soit passé devant une salle pleine de mots français et une autre d'espagnol, je devinais que le rez de chaussé était dédié à l'étude des langues, je vins à côté d'elle et je lui pris doucement la main droite de mes mains gantées.


"Excuse mon audace mais... tu sembles découvrir l'endroit en même temps que moi ? Puis-je te proposer, au lieu de me servir de guide, que nous visitions l'école ensemble ? Ce serait mieux, non ? "

J'évitais de dire deux choses. D'une part, une blague nulle qui venait de me traverser l'esprit, sur le fait qu'elle soit guide et que je risquais de lui donner un pourboire uniquement pour sa beauté. Et l'autre chose que je ne dis pas, c'est qu'elle était mignonne avec son air de "je suis perdue mais je ne veux pas le montrer". Oui, vraiment "kawaï" comme disent les japonais. Et les filles de mon ancienne classe. Je tenais sa main, doucement mais en lui permettant de la récupérer si elle le désirait, attendant sa réponse.


Dc : Tsume Montoya / Sylvia Zoltar
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Classe Bêta
avatar
Féminin
Messages : 46
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 3ème année
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput

Mer 28 Juin - 13:46
"Je te remercie. Et je suis, ô belle inconnue."

Gné ? Sans vouloir paraître narcissique, je sais que je suis belle mais de là à le dire comme lui vient de le faire...je ne sais pas. C'est une tentative de draguer ou il a juste reçu une éducation encore plus stricte que celle des membres de la royauté ? Et puis peu importe. Je me mis donc en route avec lui pour commencer la visite. J'avançais l'air de rien pour cacher au mieux le fait que je ne connais pas beaucoup plus les lieux que lui. Ce serait con et surtout pas très rassurant de suivre un guide qui ne sait même pas où il va. Personnellement si un guide me propose une visite et qu'au final il ne sait même pas où il va, je l'abandonne direct.

Je lui montrai donc les salles et heureusement pour moi, c'est celle que je connais le mieux. Certes mon explication fut aussi foireuse que l'éducation donnée par mes parents. J'imagine du coup qu'il a cru que je ne savais pas quelles matières étaient enseignées à cet étage. Il me suffit de l'écouter pour comprendre qu'effectivement, je me suis trop mal exprimée. Tant pis. Au moins il devinerait que ce sont des classes pour les langues. Je retirai toutefois ma main lorsqu'il voulut me la prendre. Je suis extravertie et j'aime les gens certes, mais trop tôt pour les contacts physiques. Avant d'en avoir je préfère d'abord connaître un peu plus la personne.

♣ En fait cet étage je le connais assez bien, je rôde pas mal ici à cause des cours que je suis actuellement mais c'est juste mon explication qui était trop naze. Pour les autres étages je suis d'accord de visiter en même temps.

Une bonne chose à retenir pour la prochaine fois. À l'avenir lorsque j'arrive dans un nouveau lieu, je le visite totalement et pas seulement les endroits que je fréquenterai le plus. Cette petite expérience me servira de leçon.

♣ Bon pour finir sur cet étage, comme tu le vois après on finit sur la cour. Celle-ci nous permet entre-autre de rejoindre le second bâtiment de l'ISS.

Ca j'ai pu le visiter. Okay j'avoue je ne le sais uniquement parce que j'ai déjà été dans la cour dès mon arrivée, j'ai même fait une rencontre explosive là-bas. Et surtout parce que le réfectoire se trouve dans le deuxième bâtiment. Je l'accompagnai à l'étage suivant, le premier, prête à continuer la visite. Je n'y suis encore jamais allée mais je sais qu'il y a une bibliothèque et évidemment des salles de cours. Je n'ai cependant pas regardé quelles matières sont étudiées à cet étage.

♣ Au fait je m'appelle Nia.

À l'écrit mon nom est trompeur. Trop trompeur même. Ce n'est pas rare que certains le prononcent comme il est écrit mais c'est faux. Bordel on est en Angleterre et je suis anglaise, ils devraient donc savoir comment se prononce mon nom sans que j'aie besoin de le préciser ! Enfin je ne vais pas faire de scandale ici puisque je n'ai pas eu besoin de l'écrire. J'évitai toutefois de dire mon nom de famille pour la simple raison que je ne l'aime pas et que de toute façon, Victor n'a pas besoin de le savoir.


Revenir en haut Aller en bas
Victor Delane
ISS |:| En Angleterre
avatar
Masculin
Messages : 27
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : futur 3ème année
Nationalité : Français
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t696-my-name-is-delane-victor-delane

Sam 1 Juil - 18:59
♣ En fait cet étage je le connais assez bien, je rôde pas mal ici à cause des cours que je suis actuellement mais c'est juste mon explication qui était trop naze. Pour les autres étages je suis d'accord de visiter en même temps.

"Ce sera un plaisir de faire cette visite avec toi."

C'était bien de ne pas se tromper à chaque fois. Je lui fis un petit clin d'œil taquin et j'hochais la tête, quand elle annonça que c'était tout pour cet étage. Je résume donc, pour moi : on avait les salles de langues, une porte marquée "salle des professeurs" et le secrétariat au rez de chaussé. Et un accès à la cours. Ce qui était logique en tout cas.

♣ Au fait je m'appelle Nia.

Naia ? Un joli prénom mais dont je ne situais l'origine. Irais-je jusqu'à lui demander sa nationalité ? Hum, non. Il sera plus amusant de le découvrir petit à petit. Je lui aurais bien proposé mon bras, d'ailleurs, mais je sentais qu'elle n'accepterait pas. A la place, je me contentais de regarder la porte de l'escalier et celle de l'ascenseur. Je choisis d'ouvrir la porte de l'escalier, lui souriant en l'invitant à passer la première, comme il se doit pour un gentilhomme.

"Mettons nous en route vers de nouveaux horizons alors, chère Nia "

Dis-je en la suivant, montant au premier étage. On y découvrit plusieurs salles de classe, pour des matières indéterminées, à moins que ce ne soit des salles "génériques", pour n'importe quelle matière. Elles avaient bien sur un numéro pour se différencier mais c'était la seule chose qui les démarquait. On y découvrit une bibliothèque qui semblait posséder de nombreux livres. Ce qui m'intéressa, toutefois, c'était une petite salle d'échecs, annexe au temple de la littérature. J'y entrais, notant la présence d'un échiquier sur une table, avec plusieurs pièces présentant un problème à résoudre, du genre "mat en x coups".

"Connais-tu ce jeu ? J'y ai joué un peu dans mon ancien lycée, bien que j'ai un niveau moyen. Cette pièce est ma préférée et j'ai tendance à ne pas aimer la perdre. Cela m'a souvent coûté la victoire."

Je lui souris en caressant doucement la Dame, pièce la plus puissante du jeu certes mais que le chevalier en moi ne pouvait laisser se faire manger. Les joueurs du club d'échecs le sachant, ils jouaient dessus pour gagner, avec souvent du succès. Cela ne me gênait pas, en fait, car je jouais pour le plaisir.

"Veux-tu que l'on jette un œil sur la bibliothèque ?"


Dc : Tsume Montoya / Sylvia Zoltar
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Classe Bêta
avatar
Féminin
Messages : 46
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 3ème année
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput

Sam 8 Juil - 23:50
Et voilà je me suis déjà grillée dès le départ. Même en connaissant plutôt bien le premier étage, je lui ai donné une explication tellement foireuse qu'il a deviné que cet établissement m'est encore pas mal inconnu. Je terminai donc de détailler un peu le premier étage en parlant de la cour ainsi que de l'endroit où elle mène. Je pris ensuite les escaliers pour atteindre le second étage et découvrir les salles en compagnie de Victor.

J'observai les salles sans savoir les matières qui y sont enseignées. À voir le matériel entreposé ça a l'air d'être pas mal basé sur les sciences. Même si je m'en sors plutôt bien, ce ne sont pas mes matières préférées. Je suis bien contente de ne pas avoir à les suivre cet été. Ce qui m'intéressa le plus ce fut la bibliothèque. Cet endroit est le temps du renseignement. Sans compter internet évidemment. Quant à Victor il sembla plus intéressé par une salle d'échec.

"Connais-tu ce jeu ? J'y ai joué un peu dans mon ancien lycée, bien que j'ai un niveau moyen. Cette pièce est ma préférée et j'ai tendance à ne pas aimer la perdre. Cela m'a souvent coûté la victoire."

Malheureusement oui je le connais ce jeu. Je ne le connais que trop bien. C'est le jeu du diable. Jouer seul c'est ennuyant, il n'y a aucun intérêt si ce n'est d'apprendre le nom des pièces de jeu, les règles et les coups. Et jouer à deux, il faut de la patience. Et si on fait un concours il y a même un minuteur et c'est stressant.

♣ Oui j'y ai joué. C'est le diable qui a inventé ce jeu. La gouvernante de la maison m'avait appris à jouer aux échecs. Pour la version simple j'me suis juste tirée par ennui et quand elle m'a fait faire la version avec le minuteur j'ai craqué. Le plateau de jeu a volé à travers le salon...

Maintenant que j'y repense ça devait être beau à voir mais sur le moment j'ai pas tellement rigolé. À cause de ma connerie j'avais passer de longues minutes à retrouver les différentes pièces et à contrôler qu'il ne manquait rien. Au moins avec la lecture, même si c'est une activité très calme, l'esprit est occupé à comprendre l'histoire, imaginer les scènes, les personnages, etc. Aux échecs l'esprit est juste concentré sur ce que l'autre fera et comment on doit contre-attaquer. Bref la stratégie ce n'est pas pour moi.

Lorsqu'il me proposa de jeter un oeil à la bibliothèque, je fus plus enthousiaste. Cependant cela ne sert à rien de la visiter. Elle est comme toutes les autres, un lieu rempli de livres en tout genre avec des tables pour s'installer et lire ou étudier. Tout ce qu'il y a de plus logique dans une école. Il faudra tout de même que je me décide à y faire un tour un jour.

♣ Non c'est bon je verrai à quoi elle ressemble quand je viendrai emprunter des livres.

Je m'approchai des escaliers et fixai le nouvel étudiant.

♣ On devrait plutôt voir à l'étage suivant. Je ne me souviens plus trop de ce qu'il y avait sur le plan mais je crois que c'est là qu'il y a l'infirmerie. On va voir si ma mémoire est bonne.

C'est aussi bien de savoir où il faudra se rendre quand on sera malade ou blessé. Si j'ai un bras en sang je n'aurai sûrement pas envie de tourner en rond durant des heures juste parce que je ne saurai pas où je dois aller pour me soigner. Non parce qu'à ce stade autant me rendre directement à l'hôpital ou me soigner en mode survivante d'une invasion de zombies.


Revenir en haut Aller en bas
Victor Delane
ISS |:| En Angleterre
avatar
Masculin
Messages : 27
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : futur 3ème année
Nationalité : Français
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t696-my-name-is-delane-victor-delane

Ven 14 Juil - 23:31
♣ Oui j'y ai joué. C'est le diable qui a inventé ce jeu. La gouvernante de la maison m'avait appris à jouer aux échecs. Pour la version simple j'me suis juste tirée par ennui et quand elle m'a fait faire la version avec le minuteur j'ai craqué. Le plateau de jeu a volé à travers le salon...

"Peut-être s'y est-elle mal prise mais j'ai une amie qui m'a enseigné ce jeu d'une manière... très... particulière... Mais bon, tant pis. "

Elle refusa de visiter la bibliothèque, désirant le faire quand elle viendra pour emprunter des livres. C'était donc une lectrice, à moins que ce ne soit des manuels pour les cours ? Hum, je préférais le premier choix : j'aime bien les filles qui aiment la littérature, appréciant moi-même ce domaine. Bref, autant, comme elle le dit, monter à l'étage suivant.

♣ On devrait plutôt voir à l'étage suivant. Je ne me souviens plus trop de ce qu'il y avait sur le plan mais je crois que c'est là qu'il y a l'infirmerie. On va voir si ma mémoire est bonne.

"Allons vérifier cela alors, belle Nia."

Lui tenant la porte de l'escalier, je l'accompagnais au second étage. Il se révéla lui aussi doté de plusieurs salles de classe. Il était visible que certaines étaient dédiés aux arts : on voyait les trucs pour poser les tableaux, les pupitres à partitions et un piano droit. Et effectivement, l'infirmerie était là. Nia avait donc une bonne mémoire en effet. Tant mieux. Toutefois, cela voulait dire que la visite était terminée, vu qu'il n'y avait que ces étages. En entrant dans la salle de musique, je trouvais un peu triste de n'avoir passé que cette vingtaine de minutes en sa compagnie.

"Tu t'y connais en musique ? Moi, un petit peu. Puis-je tenter de t'impressionner par mes talents de chanteur ?"

Comme elle accepta, je soulevais le couvercle protecteur du clavier, jouant quelques notes sur le piano. Il avait un bon son, meilleur que celui de mon école, mais je n'en attendais pas mieux d'un établissement aussi bien doté. Je me rappelais alors une chanson que mon professeur d'anglais nous avait enseigné en cours. Oui, histoire d'intéresser les élèves, elle nous apprenait des chansons par moment, en anglais bien sur, et on devait les traduire. Bref, travailler en s'amusant. Je m'assis sur le tabouret, posant ma casquette sur le dessus du piano car je vais avoir besoin de mes deux mains. Je ne suis pas un bon pianiste et même ne jouer que la partie "facile" de la partition était compliqué, pour moi.

"Voyons voir si ma mémoire est bonne."

Je lui fis un clin d'œil puis je commençais à jouer l'air de Who wants to live forever de Queen. Aller savoir pourquoi, ma prof était une groopie d'eux. Je finis la chanson, ayant joué de manière... hum... presque moyenne mais chanté assez bien pour compensé. Je lui souris en me relevant.

"J'espère que cela ne t'a pas déplu."


Dc : Tsume Montoya / Sylvia Zoltar
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Classe Bêta
avatar
Féminin
Messages : 46
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 3ème année
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput

Lun 17 Juil - 23:05
Il a une amie qui lui a appris à jouer aux échecs d'une manière particulière ? Etrangement sa façon de me le dire sonne sale dans mon esprit. Si c'est bien la manière à laquelle je pense alors je ne suis même pas sûre que ce sois vraiment ce jeu qu'il a appris. Je proposai finalement de monter voir l'étage suivant. Il reste encore la bibliothèque que je n'ai pas vu à cet étage mais je la garde pour quand je viendrai assouvir mes envies de lecture.

Nous montâmes donc au dernier étage. Je crois me rappeler que c'est là que se trouve l'infirmerie. Il y a certes encore des salles de classe qui semble être utilisées pour l'art, la géographie et d'autres cours, mais je veux d'abord vérifier si ma mémoire ne me fait pas faux-bond. Fort heureusement ce ne fut pas le cas. Je ne me le souhaite pas mais si un jour je pisse le sang, je sais que je n'aurai pas besoin de me soigner à la one again.

Victor entra dans une salle qui semblait être pour les cours de musique. J'en fis de même, curieuse de voir ce qu'ils possèdent comme instruments à disposition. Je ne sais pas réellement en jouer mais ce n'est pas grave, on est là pour apprendre.

"Tu t'y connais en musique ? Moi, un petit peu. Puis-je tenter de t'impressionner par mes talents de chanteur ?"

Est-ce que je peux réellement dire que je m'y connais en musique en sachant que j'ai appris les bases sans savoir lire une partition ? Je ne pense pas. Après tout mes seules connaissances viennent surtout du fait que je m'amuse à reproduire des chansons que j'ai déjà entendues. Evidemment je galère au début mais je fais tout à l'oreille. J'acceptai qu'il fasse sa tentative et je me posai sur une chaise pour l'écouter silencieusement. Il jouait et chantait pas trop mal. Je n'en fais pas autant. Je me relevai à mon tour en affichant un petit sourire.

♣ Tu t'es bien débrouillé.

Même si la musique n'était pas spécialement rapide pour le tempo, elle reste tout de même hors de ma portée. J'ai l'oreille musicale mais aussi des limites. Reproduire une musique courte c'est encore faisable rapidement. Reproduire une musique aussi longue cela me demanderait plus de temps. Beaucoup plus de temps.

♣ Tu en joues depuis longtemps ?


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Première visite chez le psy
» De nos news suite à la visite chez l'urologue
» Première visite de la puéricultrice
» visite chez le généraliste
» La première guerre totale ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: ISS - Bâtiment A :: RDC : Secrétariat et langues :: Secrétariats-
Sauter vers: