AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Venez voter pour votre rp préféré du mois de Juin

 :: Dortoir :: Premier et deuxième étages :: Chambres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sois mon professeur, j'te montrerai mon talent [ft Melody Williams]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nia Alaput
ISS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 144
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput http://indare-division.forumactif.com/t1204-pnj-s-de-nia

Ven 3 Nov - 1:51
C'était la fin de la journée, les cours s'étaient terminés et je m'étais rapidement rendue dans ma chambre. Mes deux colocataires n'étaient pas là aujourd'hui. Elles profitaient sans doute d'aller faire du shopping, une balade, discuter avec leurs amis ou que sais-je d'autre. Cela m'arrangeait. J'avais un rendez-vous avec Melody pour un petit cours particulier. Rien de sexuel, bande de cochons ! Etant dans le club en tant que mannequin, il y avait déjà des choses que je connaissais grâce à mon entrée dans le club et d'autres grâce à ma pseudo-mère. Cependant je suis un peu perfectionniste sur les bords pour certaines choses et donc, je voulais améliorer mes techniques pour le mannequinat. Et qui de mieux placé que Melody pour être mon prof particulier ?

J'avais déjà pu l'observer à maintes reprises lorsqu'elle nous expliquait des trucs et qu'il fallait une démonstration. J'avais gardé en mémoire la plupart des exemples mais les reproduire, c'est une autre histoire. En attendant son arrivée, je pris mes affaires de douches ainsi que de rechange et partis me décrasser un minimum. Je revins dans la chambre après une quinzaine de minutes et fis sécher mes cheveux. Je jetai un coup d'oeil à l'heure et commençai à paniquer. C'était bientôt l'heure et mes cheveux n'étaient pas secs. Le linge ne suffisait pas pour finir le travail. Il avait seulement permis d'enlever le surplus d'eau. Je soupirai un peu et pris un feune pour finir le travail en vitesse. Je n'aimais pas utiliser les sèche-cheveux mais cette fois je n'avais pas le choix. À moins de vouloir risquer un rhume pendant le cours...

J'avais presque fini de sécher mes cheveux lorsque j'entendis toquer à la porte. Je vins rapidement ouvrir pour me retrouver face à Melody.

- Salut ! Tu vas bien ? On va être tranquilles, mes colocs sont je ne sais où et pour un bon bout de temps. Entre !

Je m'écartai de la porte avec le sourire aux lèvres. Dès qu'elle fut à l'intérieur, je refermai la porte derrière elle et allai reprendre mon feune.

- J'suis à toi dans un instant. Juste le temps de finir de me sécher les cheveux.

C'est le problème avec les cheveux longs. Ils prennent plus de temps à sécher que les cheveux courts. Je pris donc cinq minutes pour finir de les sécher, je rangeai le sèche-cheveux puis je fus enfin entièrement disponible pour le cours particulier.

- Alors on commence par quoi ?




Dernière édition par Nia Alaput le Sam 20 Jan - 3:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Melody Williams
En vacances |:| Angleterre + Ecosse
avatar
Féminin
Messages : 783
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : A-levels (ISS - G)
Situation amoureuse : En couple avec Naomi
Nationalité : Ecossaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Dim 5 Nov - 12:27
Sois mon professeur
Défilée en chambrée

Aujourd'hui je me devais de me montrer élégante et d'être bien habillée. Pas d'événements princiers au sein de l'école, non pas pour ma campagne à la présidence du conseil des élèves, juste pour l'une de mes amies. En effet, je rejoignais Nia après les cours mais avant je devais faire un détour à mon appartement au cœur de Londres. Avoir un appartement avait des avantages mais aussi certains inconvénients : pas de couvre-feu, un espace bien plus conséquent, un semblant d'intimité mais quel plaie de devoir parcourir trois rues avant de pouvoir simplement se changer. Le pire reste de parcourir ces trois mêmes rues le matin en uniforme avec des dizaines de regards posées sur soi. Enfin qu'importe.

J'étais à l'appartement en quelques minutes. Je parcourais donc le vaste salon en direction de ma chambre avant de m'arrêter devant ma penderie, explorant alors la masse considérable de fringues qui s'y amassait. Pourquoi prêtait autant d'importance à ma tenue? Je ne saurais dire. Quoi qu'une bride de réponse se formait sans trop de mal dans mon esprit.

Je n'avais pas vu mon amie depuis un certain temps, du moins pas seule à seule. Notre dernière rencontre dans ce cadre était aussi la première. Je dois dire que la tenue que j'arborais ce jour-là ne pouvait être plus simple et étonnamment, alors que rien ne prêtait vraiment à la confidence, j'étais parvenue à parler sans détour, naturellement. C'était encore l'époque où j'étais fragile, triste et incapable de sourire réellement. Les choses avaient drastiquement changées. L'été avait balayé l'hiver éternel qui avait saisi mon cœur depuis bientôt 1 an. Naomi avait balayé les glaces autour de mon cœur comme si elles n'avaient jamais été là. Mon amie le savait-elle? Comment le pourrait-elle? J'avais gardé ce secret si tendre et doux comme si c'était une boîte de Pandore, ne divulguant à personne son existence de peur que les souvenirs qu'il contient ne puisse disparaître . Je ne voulais plus redevenir l'ombre de moi-même.

Il fallut quelques instants pour que je sorte de cet état de réflexion intense et que je reprenne ma recherche d'une tenue convenable. Sexy mais pas trop. Jolie mais sans être trop sage. Un peu comme moi désormais. Finalement mon choix se porta sur la même sempiternelle tenue qu'à l'accoutumée : un top noir, une jupe du même coloris ainsi que des collants. Je regardais alors l'heure. J'allais être en retard, aussi je décidais de prendre ma douche à mon retour plutôt que de faire attendre ma comparse. Je repartais ainsi en sautillant,attrapant mon casque audio à la volée, claquant la porte avant de m'élancer en direction de mon rendez-vous.

Ma vive allure me fit parcourir les trois rues en douze minutes, au prix de douleurs dans les jambes cependant. Au moins, je ne serais pas en retard. Je détestais être en retard. Heureusement, j'étais même quelques minutes en avance. Je toquais donc à la porte tout en retirant mon casque de mes oreilles de l'autre main. La porte s'ouvrit presque aussitôt.

- Salut ! Tu vas bien ? On va être tranquilles, mes colocs sont je ne sais où et pour un bon bout de temps. Entre !

Je répondais d'un sourire aux sempiternelles questions d'usage avant de la laisser s'affairer. Je m'asseyais sagement sur le lit le plus proche tout en observant autour de moi. L'attente ne fut pas longue avant que Nia ne détourne son attention de ses cheveux après une âpre bataille pour les dompter - je compatis, moi aussi j'ai les cheveux longs -.

- Alors on commence par quoi ?

Je n'avais pas réellement pensé au programme de cet entraînement - si tant est que Nia en est réellement besoin au vu de son talent évident pour le mannequinat et son physique gracieux, que je connaissais mieux que beaucoup après l'épisode des douches. Je décidais donc de lui demander en premier lieu ce qu'elle désirait.

-"Je t'avoue que je ne sais par quoi commencer.. tu as des questions sur les séances de la fois dernière ou tu veux que je te montre de nouvelles choses?" dis-je avec un grand sourire








Now I'm yours Naomi.. So catch me if you can ♪
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 144
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput http://indare-division.forumactif.com/t1204-pnj-s-de-nia

Mar 7 Nov - 0:33
J'avais dû me préparer un peu en catastrophe avant l'arrivée de Melody. Une douche rapide et un séchage de cheveux qui l'est moins. Lorsqu'elle arriva, j'ouvris la porte avec les cheveux encore humide. Je la saluai, pris de ses nouvelles tout en étant heureuse de voir qu'elle allait bien et la laissai entrer. Je terminai rapidement de sécher ma tignasse et pus réellement me concentrer sur mon amie pour savoir quoi faire. Elle ne savait pas trop par quoi commencer et d'une certaine manière, cela me rassurait. Si elle n'avait pas trop d'idée, cela voulait peut-être dire que je n'étais pas si mauvaise dans le domaine du mannequinat. Encore heureux après avoir dû suivre une femme qui exerce ce métier.

- Hum... Non je n'ai pas de questions sur les dernière séances. T'es une bonne prof alors c'était facile de comprendre.

Okay, avoir un parent dans le métier, ça aidait aussi. On pouvait déjà en connaître quelques bases.

- Je pense que j'ai surtout besoin de m'entraîner encore pour vraiment avoir des poses parfaites mais ça, je pense que j'peux le faire au fil des séances. Aujourd'hui, on peut voir de nouvelles choses.

Je n'avais pas vraiment changé. Je restais curieuse, envieuse d'en apprendre toujours plus. Contrairement à moi, Melody avait bien changé. Elle était plus extravertie que la première fois que je l'avais croisée. Bien plus ouverte. Je ne sais pas ce qu'elle a subi durant le reste de l'été pour devenir aussi joyeuse mais ça faisait plaisir de la voir si enjouée en tout cas.

- Et comme ça, entre deux remarques sur ma façon de me tenir, tu pourras aussi me parler de ce que t'as fait cet été !

Je n'avais pas eu vraiment l'occasion de lui demander ça. Peut-être que j'aurais plus de réponses à mes théories toutes plus fumeuses les unes que les autres. L'une d'elles est qu'elle se serait prise un coup sur la tête. Ou encore, qu'elle se serait trouvé un petit-ami ou au moins un amant. Ou une bonne nouvelle pour le mannequinat. Bref, diverses théories de ce genre. Et d'autres plus irréalistes comme par exemple, s'être faite enlever par les aliens, etc.


Revenir en haut Aller en bas
Melody Williams
En vacances |:| Angleterre + Ecosse
avatar
Féminin
Messages : 783
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : A-levels (ISS - G)
Situation amoureuse : En couple avec Naomi
Nationalité : Ecossaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Mar 7 Nov - 13:41
Sois mon professeur
Bataille d'oreillers et lingerie?


J'écoutais avec attention la demande de mon amie tout en jouant avec mon serre-tête qui me faisait deux petites cornes sur la tête. J’acquiesçais tout en réfléchissant à une idée de nouvelles postures. Il fallait dire pour ma défense que, malgré une longue et intense expérience du métier, je n'étais ni une bonne professeure et que je n'avais jamais vraiment appris. Tout avait toujours été plutôt naturel pour moi ; un peu comme si tout ce que je devais savoir pour faire mon métier sommeillait en moi, dans mon code génétique. Je me permettais donc de la reprendre sur sa précédente affirmation. Il faut toujours rendre à César ce qui appartient à César.

-"Bonne prof'? Moi ? Tu veux rire ? Tu es surtout bonne élève et assez douée.."

Je laissais un court instant ma phrase en suspens avant d'enchaîner avec une plaisanterie que je ponctuais d'un clin d’œil et d'un sourire moqueur.

-"Pas autant que moi bien sûr!"

J'attrapais l'oreiller le plus proche de moi pour lui lancer en riant avant de reprendre mon calme. Les rumeurs vont assez vite pour que la moitié des élèves me pensent en couple avec Sam, un autre tiers avec Nia, et le dernier avec Naomi - à tort malheureusement. Une bataille d'oreiller ferait clairement pencher la balance pour Nia dans cette course pour mon cœur virtuel que des élèves organisent pour occuper leurs temps. Fort heureusement, Sam et Nia n'ont absolument pas ce type d'attente pour moi. Comme si cela se pouvait.

Pour en revenir au sujet initial, il était évident, blague mis à part, que Nia possédait un certain talent pour le mannequinat. Je n'étais peut-être pas dénicheuse de talents mais elle avait une certaine élégance dans la démarche et son physique avantageux constituait un atout indéniable. Nombres de mes anciennes collègues de l'agence ne possédait pas le tiers de son talent et de son investissement. Était-ce un talent innée? Un talent familial? Simplement l'habitude hérité de sa mère ? Je ne saurais le dire mais ça n'importait que peu. Bon j'ai un rôle de prof' à tenir!

-"Hmmm je crois pas vous avoir appris à défiler ? Je veux dire comme lors des présentations de collections?"

Mon expérience dans ce domaine était plutôt minime. En effet, j'avais surtout travaillé dans des campagnes publicitaires, pour des magazines ou ce genre de choses. Là où savoir défilé était plutôt dérisoire et inutile. Je m'y étais essayée une unique fois pour un défilé en lingerie pour Victoria's Secret. Une époque où je n'étais pas complexée. Enfin, je dois dire que je ne le suis plus depuis cet été étrangement. En parlant de ça, les paroles de ma camarades me revinrent alors en tête tandis que je pianotais sur mon téléphone pour retrouver la vidéo de ce défilé, j'entrepris donc de répondre - en partie seulement - à sa demande.

-"Cet été? J'ai repris le travail, j'ai travaillé ma voix et à la guitare, j'ai fais une compétition de jeux vidéos, je suis allée au Canada aussi mais rien de bien particulier.. enfin reprendre le travail, juste une couverture de magazine de mode sur les maillots de bain donc rien de fou fou, je reprendrais de plus gros projets dans les mois à venir donc il faut que je vous apprenne plus de trucs pour quand je suis absente! Tu vas devoir me remplacer vu que tu es celle qui connaît le mieux le sujet!"

Je restais très évasive sur mon voyage.A commencer par l'identité de ma partenaire de voyage. Je savais très bien que je finirais par lâcher le nom de Naomi à un moment ou à un autre mais pour que le fameux "train des rumeurs" ne s'alimente pas, le plus tard restait le mieux - même si je savais bien que Nia n'était clairement pas fille à l'alimenter. Bon détournons cette conversation en attendant que la vidéo ne charge.

-"Et toi tes vacances?" demandais-je en souriant.

Oui c'est ça Melody ! Dissimule donc ce qui s'est passé avec ta camarade de chambre cet été et colocataire désormais pour son bien, pour le tien et pour éviter qu'Any ne vienne étaler ça sur le mur d'entrée de l'école tant le scoop est majeur. Pauvre Jack. Je ne suis pas certaine qu'il soit au courant.. Attends mais depuis quand je me préoccupe de son bien?






Now I'm yours Naomi.. So catch me if you can ♪
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 144
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput http://indare-division.forumactif.com/t1204-pnj-s-de-nia

Mer 15 Nov - 15:45
Elle ne me croyait même pas quand je lui faisais un compliment ? Quelle tristesse. Elle ne savait donc pas que même un bon élève se plantait avec un mauvais prof ? J'allais devoir refaire son éducation. Façon de parler bien entendu.

- Certes, je ne suis pas aussi bonne élève que toi mais justement !

Je me pris l'oreiller dans la tronche et le ramassai avec un petit rire amusé. Puis je le relançai à l'attaquante. Peu importe ce qu'on pourrait dire de nous si quelqu'un entrait en ce moment. Une bataille de polochons n'était pas rare entre amis. Si quelqu'un entendait nos rires ? Je n'en voyais pas le problème. Malheureusement les rumeurs naissaient très vite. Il y en avait déjà beaucoup qui circulaient. Certaines étaient sans doute vraies, d'autres au contraire ne l'étaient pas du tout. Dans les deux cas, je m'en fichais éperdument. Si je voulais savoir une chose, je demandais directement à la personne concernée.

Je sais qu'actuellement, celles qui circulaient le plus à mon sujet, concernaient mes relations avec Melody. Certains me pensaient en compétition avec une autre élève pour avoir le coeur de Melody. Pourtant il n'en était rien. Certes elle était jolie, intelligente, adorable aussi quand elle était intimidée mais même si elle avait tout pour plaire, je ne convoitais pas son coeur. De toute façon, au fil de nos rencontres j'avais bien remarqué qu'elle était intéressée par quelqu'un d'autre. Je ne savais pas qui c'était par contre. Je finirai par le savoir tôt ou tard.

- Comment oses-tu autant douter de toi et de tes compétences ? Toi qui es si intelligente, si talentueuse, si forte et aussi tellement adorable. Toi la grande Melody, tu oses me dire que tu n'es pas une bonne prof ? Même une bonne élève a besoin d'avoir une bonne prof pour réellement pouvoir s'améliorer. Et si j'ai pu le faire, c'est parce que tu avais très bien expliqué les choses.

Avec ce genre d'éloges, cela risquait d'alimenter certaines rumeurs mais peu importe. Il pouvaient en faire autant qu'ils le désiraient sur moi, je m'en moquais. Et puis, avant de les faire, il fallait déjà qu'ils les entendent. Et je ne pense pas que ce soit le cas ici à moins que quelqu'un soit assez couillon pour écouter à toutes les portes parce qu'il n'aurait rien de mieux à faire.

Pour aujourd'hui, elle proposait le défilé. En y réfléchissant bien, elle ne nous l'avait effectivement pas encore appris. J'avais indirectement les bases grâce à l'andouille qui me sert me mère mais l'observation ne suffisait pas pour savoir défiler. Il y avait des techniques qui ne s'acquérissaient qu'en les pratiquant régulièrement. Par exemple la démarche. Certains c'était naturel, d'autres devaient s'entraîner avant que cela ne ressemble à autre chose qu'une démarche de constipé.

- Non tu ne l'as pas montré. J'ai bien quelques notions à force d'avoir observé ma mère mais je ne l'ai jamais pratiqué.

Elle chercha je ne sais quoi sur son téléphone tout en répondant à ma question. Elle avait eu un été chargé entre son job, ses loisirs, un voyage. Pour le coup, je me dis que je n'avais rien fait de mon été. J'avais certes les cours pour m'occuper un minimum mais deux cours dans une semaine, ce n'était rien. J'aurais largement pu avoir un ou deux jours hord de l'institution. Et pourtant, je n'avais rien fait de mes temps libres à part quelques promenades dans la ville.

- Je n'ai malheureusement rien fait d'extraordinaire. J'ai juste fait mon entrée à l'institution comme tu avais pu le voir lors de notre première rencontre, j'ai suivi les cours et je me suis seulement promenée durant mes temps libres. Pour le coup, j'ai l'impression de n'avoir rien fait du tout. J'aurais peut-être dû rester en vacances et profiter de voyager aussi avant de venir à Indarë.

Sauf que je n'aurais peut-être pas connu Melody.

- Au fait, ça ne veut pas charger ton truc sur ton téléphone ?

Je ne savais pas ce qu'elle cherchait à mettre mais elle patientait sur le chargement. Cela se voyait. Pareil pour le fait qu'elle avait légèrement omis certains détails de ses vacances. Je suis sûre que c'était ces petites choses cachées qui l'avaient changé. Je ne lui demandais cependant rien à ce sujet. Du moins pas pour le moment. J'attendrai de devenir curieuse au point que je ne pourrai plus me retenir. D'ici à ce que ça arrive, elle avait encore assez de temps.



HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Melody Williams
En vacances |:| Angleterre + Ecosse
avatar
Féminin
Messages : 783
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : A-levels (ISS - G)
Situation amoureuse : En couple avec Naomi
Nationalité : Ecossaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Mer 15 Nov - 20:19
Sois mon professeur
Parlons garçon


Les compliments de ma jeune camarade n'étaient pas tombés dans l'oreille d'une sourde aussi j'affichais un sourire serein et resplendissant. J'étais heureuse de rayonner ainsi au quotidien : bien plus qu'auparavant et j'aurais pu me perdre dans ce constat des plus appréciables si les paroles de la demoiselle ne m'avait pas tiré de mes rêveries.

- Je n'ai malheureusement rien fait d'extraordinaire. J'ai juste fait mon entrée à l'institution comme tu avais pu le voir lors de notre première rencontre, j'ai suivi les cours et je me suis seulement promenée durant mes temps libres. Pour le coup, j'ai l'impression de n'avoir rien fait du tout. J'aurais peut-être dû rester en vacances et profiter de voyager aussi avant de venir à Indarë.

Je comprenais les regrets de mon amie , au fond j'étais animée des mêmes idées quand j'avais décidé de bonder mes vacances. Enfin en soit ce n'était guère mon choix mais le travail appelle et je réponds ; de plus ça avait eu du bon : je n'avais pas eu à surinterpréter les diverses événements de l'été et j'avais pu voguer au gré de ces derniers sans m’embarrasser à y chercher un sens aussi abscons soit-il.

- Au fait, ça ne veut pas charger ton truc sur ton téléphone ?

Certaines choses ne changent pas comme mon manque d'attention par moment. En effet, la vidéo que j'avais sélectionné pour lui montrer avait fini de charger depuis une bonne minute mais,perdue dans mes pensées, je n'avais pas noté ce fait.

-"Ah non excuse moi je suis juste distraite !"

Je tapotais la place près de moi pour que ma camarade puisse visionner la vidéo avec moi. La vidéo se mit en route et malgré la qualité qui n'était pas des plus excellentes -mais se révélait suffisamment potable pour servir d'exemple - mon entrée en scène était largement visible dans tout ses détails. Je dois avouer que le souvenir de cette journée me revint aux premières images. J'étais passée entre des grands noms du mannequinat et je dois avouer que le stress du premier podium, de défilée en lingerie -une première assez difficile pour la pudeur d'une jeune fille de 16 ans - et d'être confrontée à un public si nombreux et si illustre me nouait l'estomac. Je me souvenais même que je n'avais rien pu manger pendant deux jours avant le jour J et qu'une fois l'événement passé je m'étais précipitée dévaliser un Mc Do'. Ma ligne s'en était souvenu pendant quelques jours.

D'ailleurs à y regarder, j'étais vraiment sublime. Certes la première différence à noter était que j'étais un peu moins mince qu'aujourd'hui mais mes formes ne gâchaient en rien mon physique -forme qui commençait à revenir depuis que l'amour ne me dévorait pas les entrailles et ne dictait plus mes rythmes de sommeil et de repas. La seconde, je m'y étais habituée, en partie grâce aux mots de celle qui observait avec attention ma démarche d'antan.

-"Tu vois c'est plus ou moins comme ça qu'il faut marcher.. bon après c'est loin d'être parfait mais si tu observe au niveau de mes hanches tu verras la ligne que tu dois plus ou moins garder en marchant.. en plus tu as de la chance car en lingerie c'est plus visible!"

Mon regard bifurqua légèrement de l'écran pour croiser celui, extrêmement concentré, de ma camarade. Je n'avais vu un tel investissement surtout en considérant que j'étais celle qui l'avait embarquée là dedans et le fait qu'elle n'avait pas la plus grande des affections envers sa mère et son métier qui lui avait, en partie, subtiliser son enfance. Du moins, c'est ce dont je me rappelais à ce sujet. Après tout, je ne savais pas grand chose d'elle malgré l'amitié qui nous liait. Il fallait que j'en sache un peu plus sur la demoiselle et je savais comment m'y prendre.

-"Bon allez à ton tour !" m'écriais-je dès que la fin de la vidéo apparut.

Je reculais de manière à m'adosser au mur tout en restant sur le lit confortable avant de lui sourire et de renchérir avec une question banale entre filles, surtout entre amies.

-"Sinon une jeune fille aussi jolie que toi voit quelqu'un? Je suis sûre qu'il y'a un garçon dans ta vie.."

Je tirais la langue dans un premier temps, moqueuse avant de sourire. J'allais enfin en savoir un peu plus sur cette Miss.






HRP:
 



Now I'm yours Naomi.. So catch me if you can ♪
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 144
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput http://indare-division.forumactif.com/t1204-pnj-s-de-nia

Ven 17 Nov - 15:31
Mes éloges faites à son encontre eurent l'air de lui faire vraiment plaisir. Tant mieux. C'était le but. Je ne voulais pas qu'elle doute d'elle et de ses capacités. Cela dévia finalement sur les vacances et malheureusement, contrairement à elle je n'avais pas fait grand-chose. Elle avait été bien plus active que moi durant ses vacances.  Je ne continuai pas plus longtemps sur le sujet et lui rappelai qu'elle voulait charger une vidéo sur son natel. C'était amusant de la voir tilter sur son manque d'attention. Elle n'avait vraiment pas changé sur ce point depuis la première fois que je l'avais vue.

Je m'assis à ses côtés et fixai son écran de téléphone sur lequel la vidéo passait. La qualité n'était pas terrible mais elle était suffisante pour me laisser voir le plus important. Melody défilait pour de la lingerie. Elle avait bien changé entre-temps la petite demoiselle. Melody était un peu plus épaisse que maintenant mais elle gardait une taille suffisamment fine pour plaire à n'importe qui dans la vie personnelle et professionnelle. Et c'était toujours le cas.

Je quittai des yeux l'écran durant quelques instants pour écouter mon amie m'expliquer ce qu'elle attendrait un peu de nous pour les défilés. J'avais pu voir les déhanchés des différents mannequins lorsque je regardais les shows mais je dois avouer que la lingerie permettait de mieux visualiser les choses.

- Avec un peu d'entraînement, je devrais pouvoir reproduire ce déhanché de façon naturelle.

Le faire c'était bien joli mais si je pouvais le faire sans devoir rester constamment concentrée sur ma façon de marcher, c'était mieux. Garder ma démarche normale pour le privé et avoir la démarche d'une mannequin pour le club. C'était un peu comme les acteurs qui parvenaient à passer d'un rôle à un autre sans effort lorsqu'ils étaient bien expérimentés. Et dans tous les cas, ça leur venait naturellement. Comme s'ils vivaient avec plusieurs personnalités au quotidien.

- Effectivement faut que j'me bouge ! Je ne t'ai pas fait venir pour ne rien foutre après tout.

Je me levai et me plaçai le plus au fond de la pièce tout en écoutant la question de mon amie. Une fois en place je la regardai avec un air qui en disait très long sur ma pensée. Un garçon dans ma vie ? Elle parlait bien d'amour là ? Je ne savais même pas ce que c'était que ce truc. Toute forme d'amour était inconnu chez moi. Je ne connaissais que l'amitié et l'hostilité.

- Gné ? Pourquoi j'en aurais un ?

Puisqu'elle était sur le thème des amours, autant en profiter aussi.

- Et toi ? Quelqu'un dans ta vie ?

Je commençai ensuite à défiler en essayant de reproduire au mieux la démarche qu'elle m'avait montrée. C'était plus compliqué que je ne l'aurais cru. Je n'avais même pas besoin d'être spectatrice pour savoir que ma façon de défiler puait le faux. Ce n'était pas naturel. Un peu d'entraînement n'allait vraiment pas me faire de mal. Le pire était que je me donnais presque à fond pour quelque chose que je n'appréciais pas réellement. Pour moi, le mannequinat avait trop d'inconvénients mais si j'étais entrée dans ce club, c'était bel et bien pour essayer de mieux comprendre l'intérêt qu'on les gens qui sont dans ce domaine. Et puis m'entraîner avec Melody m'amusait plus qu'autre chose.


Revenir en haut Aller en bas
Melody Williams
En vacances |:| Angleterre + Ecosse
avatar
Féminin
Messages : 783
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : A-levels (ISS - G)
Situation amoureuse : En couple avec Naomi
Nationalité : Ecossaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Lun 20 Nov - 3:04
Sois mon professeur
Je sais que tu fantasmes sur moi !


- Gné ? Pourquoi j'en aurais un ?

La réponse de Nia ne m'étonna en rien. Je commençais à avoir l'habitude de ce genre de réponse à force. En cela, Nia et Nao étaient semblables. A croire que j'avais le don pour ne me rapprocher que de filles pour qui le sentiment le plus noble que je puisse ressentir n'était qu'une distraction trop coûteuse en investissement et trop peu intéressante en terme de retour. J'aurais presque à avoir peur que Naomi voit en mon amie une conquête possible sans aucun risque de briser un cœur comme le disait son amie Laura. Note à moi-même: éviter que les deux demoiselles ne viennent à se côtoyer. Je regardais la démarche de mon amie tout en pensant à tout cela. Bon il y avait du travail mais une ébauche de grâce se dégageait parfois, tout de suite balayé par le naturel. J'allais en faire part lorsque Nia vint à m'interroger sur mon avenir sentimental, me prenant de court.

- Et toi ? Quelqu'un dans ta vie ?

Je dois remercier mes longs cheveux roses de m'avoir fourni un abri pour ne dévoiler à mon amie le pourpre de mes joues. En effet, je dois admettre ne pas m'être attendu à être interrogé sur ce sujet, je songeais dans un premier temps à éviter la question en m'adressant à elle sur sa démarche avant de répliquer par la phrase la plus bateau qu'il soit.

-"C'est complexe.."

Le terme lui-même était un euphémisme. C'était bien plus que compliquée. Je me trouvais sans savoir ce que je devais attendre de Naomi même après cet été : j'avais encore en mémoire le fait qu'elle m'avait dit que je ne devais rien espéré de plus et que rien n'avait changé mais je me souvenais aussi des paroles de Laura. "Naomi n'avouera jamais ce qu'elle ressent, tu auras beau la confronter à ses actes, ses sentiments, elle s'inventera une autre raison pour pouvoir nier". De plus, j'étais désormais sa colocataire et chaque jour passant, nous nous couchions plus liées que la veille. Désolée Nia, je ne peux rien te dire de peur de briser mes chances ou de t'induire en erreur mais oui c'est complexe. Je décidais de me dépaître de la partie "explications" en enchaînant sur une blague. Un cache-misère pour montrer que je ne pouvais en dire plus surtout.

-"Un peu comme la démarche que je te demande de faire on dirait?"

Je me redressais d'un coup avant de contourner la demoiselle et lui indiquer de poser ses mains sur mes hanches - en tout bien tout honneur - avant de fermer les yeux pour essayer de me remémorer la démarche approprié. Je m'essayais alors à la reproduire jusqu'à reprendre le rythme et la technique.

-"Voilà c'est comme ça! Tu vois tu n'es pas assez fluide dans tes gestes, c'est ce qui te fais paraître fausse et forcée"

Mon exercice devait lui permettre de mieux saisir mes dires - et aussi m'amnistier de répondre aux questions sur ma situation amoureuse -. Je repris ma place dans le lit, me posant de nouveau le dos contre le mur, assise en tailleurs, un oreiller dans les bras, observant avec attention les nouvelles tentatives de mon élève. Je me sentais cependant un peu coupable de laisser la demoiselle totalement dans le flou à ce sujet aussi je repris la conversation sur ses expériences amoureuses avec une blague innocente.

-"Je sais bien que tu ne cherches personne car tu craque sur ta professeure de mannequinat ! Le schéma classique !" dis-je en riant avant de lui envoyer de nouveau un coussin dessus, profitant de mon effet de surprise. "Allez on bosse dur ici !"

Je tirais la langue à ma camarade avant de reprendre mon inspection visuelle.






Now I'm yours Naomi.. So catch me if you can ♪
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 144
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput http://indare-division.forumactif.com/t1204-pnj-s-de-nia

Mar 21 Nov - 22:36
La voilà qui me parlait amour durant le cours particulier. Ma réaction et ma réponse en disaient long sur mes connaissances en la matière. On pouvait me parler d'amitié, d'hostilité ou de relations neutres, pas de problème. Je savais ce que c'était. Me parler d'amour, c'est comme si l'on parlait d'astronomie à un môme de cinq ans. Il sera curieux, éventuellement émerveillé mais il ne saura pas réellement de quoi on lui parle. Moi, je ne comprenais simplement pas pourquoi j'aurais un petit-ami. Cela ne me dérangerait pas en soi mais il fallait être amoureux avant toute chose. Ce sentiment m'était totalement inconnu.

Je retournai finalement la question à ma très chère amie après avoir essayé de marcher comme un mannequin. J'avais encore des progrès à faire, moi-même j'en étais consciente. J'observai mon amie et sentis comme une sorte de gêne de sa part. J'espérais que ma question ne l'avait pas embarrassée. Complexe. Je ne creusai pas plus le sujet. Ce genre de réponse voulait généralement dire qu'on souhaitait cacher quelque chose. Si elle répondait vaguement, elle avait ses raisons et même si j'étais curieuse d'en savoir plus, je ne pouvais pas insister. Si je le faisais, elle se renfermerait et se n'était pas mon but. Elle ne profita plutôt pour me glisser une pique taquine sur ma façon de défiler.

- Je sais, c'est une catastrophe !

Un petit rire s'échappa de ma bouche et je laissai Melody m'aider à mieux visualiser les mouvements. Le rapprochement portait certes à confusion mais peu importe. Après cette brève démonstration, elle se réinstalla sur le lit et je recommençai l'exercice devant elle. J'écoutais en même temps sa petite blague et lui tirai la langue, narquoise. Je ne pus finir correctement le « défilé » et dus rattraper le coussin qu'elle me relançait.

- Que veux-tu ? C'est dur de ne pas craquer sur une prof aussi adorable que toi !

Je lui renvoyai le coussin en riant.

- Je bossais jusqu'à ce que tu me lances le coussin, vilaine fille !

Je me remis en place, toujours en riant puis repris mon sérieux quelques instants pour recommencer encore l'exercice. J'avais encore quelques progrès à faire mais je m'en sortais mieux qu'au départ. La démonstration avait été bénéfique.

- Mais au fait, tu ne serais pas un peu jalouse ? Sinon pourquoi t'inquiéterais-tu d'un éventuel petit-ami que je pourrais avoir ?

Je ne faisais que la taquiner tout en continuant de faire des allers-retours sur la piste imaginaire. Ma démarche s'améliorait petit à petit à force ce m'entraîner encore et encore. Discuter avec elle ne m'empêchait pas de continuer l'exercice alors je ne voyais aucune raison de tout stopper.


Revenir en haut Aller en bas
Melody Williams
En vacances |:| Angleterre + Ecosse
avatar
Féminin
Messages : 783
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : A-levels (ISS - G)
Situation amoureuse : En couple avec Naomi
Nationalité : Ecossaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Jeu 23 Nov - 16:27
Sois mon professeur
Petites piques en série


- Que veux-tu ? C'est dur de ne pas craquer sur une prof aussi adorable que toi !

Moi? Adorable? Encore et toujours des compliments ! A croire que Nia excellait bien plus en la matière que dans sa démarche de mannequin ! Il y'avait du travail et si Nia comptait sur ses compliments pour s'attirer ma compassion ou un peu moins de rigueur de ma part, elle sonnait à la mauvaise porte. Les compliments sont légions dans le domaine de la mode et je serais riche si j'avais dû recevoir une pièce pour chaque "Vous êtes magnifique Mademoiselle" ou "Vous éclipseriez même le soleil tant vous êtes splendide Mademoiselle Williams".. Enfin je suis déjà riche mais pas pour ces raisons. Aussi, les compliments de la demoiselle étaient sincères et je le savais mais elle n'obtiendrait aucune faveur de ma part de cette manière mais ça ne semblait vraisemblablement pas être son intention. J'attrapais le projectile de plumes au vol avant de l'encaisser puis je souriais à sa remarque.

-"Tu appelles ça travailler !"

Je tirais la langue pour qu'elle ne prenne pas au premier degré ma remarque avant de me concentrer sur sa démarche à nouveau. Je dois avouer que je commençais réellement à apprécier l'exercice et je comprenais aussi le plaisir de pouvoir évaluer les autres. Ce même plaisir qui avait parfois forcé ma manageuse ou le photographe à me faire répéter vingt à trente fois les mêmes poses pour un souci de perfection. C'était ce désir de perfection qui me poussait désormais, à mon tour, de faire marcher mon amie d'avant en arrière de la pièce encore et encore.

- Mais au fait, tu ne serais pas un peu jalouse ? Sinon pourquoi t'inquiéterais-tu d'un éventuel petit-ami que je pourrais avoir ?

-"Comment oses-tu?"

Je m'offusquais à demi, plus surprise qu'en colère. Elle essayait de se vanter d'avoir mes faveurs ou était-ce mon interprétation qui me faisait défaut? Je restais la bouche entrouverte, cherchant dans mon esprit une répartie suffisante. Certes, je pourrais invoquer le sacro-saint nom de Naomi afin de couper court à sa taquinerie espiègle mais ça serait donné du crédit aux rumeurs à notre sujet et ce n'était ni souhaitable pour elle, ni pour moi : surtout que si la demoiselle venait à en être au courant, elle penserait que j'avais révélée certaines informations que je gardais mienne. Je pris donc un autre pari pour discréditer la demoiselle et m'imposer comme la grande vainqueur.

-"C'est bien possible... Tant pis j'irais me consoler dans les bras de Sam...ou de Naomi.. ou de n'importe laquelle des filles avec qui on me prête une liaison.. tu n'es pas si extraordinaire que ça... tu as un jolie physique certes, mais elles aussi..."

J'adressais un clin d'oeil à la demoiselle de manière théâtrale comme un "Et toc!" un peu moins puérile avant de m'étirer légèrement et jouer avec une mèche de cheveux, le sourire aux lèvres. Je reprenais dès lors la parole pour titiller mon élève qui semblait vraisemblablement déconcentrée par ma répartie nouvelle.

-"Je sais que ton ego en prend un coup mais attention tu croises trop tes jambes tu vas tomber..."

J'espérais l'empêcher de se rétamer de tout son long sur le sol, chemin qu'elle allait prendre si elle ne se concentrait pas.





Now I'm yours Naomi.. So catch me if you can ♪
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 144
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput http://indare-division.forumactif.com/t1204-pnj-s-de-nia

Mar 5 Déc - 20:28
Je la complimentais encore et encore mais toujours sur un ton taquin. Elle me lançait des piques, il ne fallait pas s'attendre à ce que je n'en renvoie pas. Je me doutais toutefois que je ne pourrais la soudoyer ainsi. Peu importe. Si c'était possible d'attirer sa compassion pour ce genre d'entraînement, ce ne serait pas amusant. Je préférais qu'elle soit sans pitié et que je m'améliore réellement plutôt qu'elle soit trop gentille et que ma progression soit faussée. Elle en profita pour me balancer un coussin tout en me narguant comme une vilaine fille. Elle était vraiment sans pitié. Elle voulait que je m'entraîne mais elle faisait en sorte de me déconcentrer. Et après elle osait encore dire que je ne travaillais pas.

- Ouais je travaillais jusqu'à ce que tu m'attaques en traître !

Je laissais échapper un petit rire amusé, lui faisant comprendre que je n'avais pas mal pris sa remarque. Ce n'était pas dur de savoir qu'elle ne faisait que me taquiner tout comme je le faisais aussi avec elle.

Je repris l'exercice sous les yeux de ma juge de la soirée. Cela ne m'empêchait toutefois pas de continuer à discuter pendant que je marchais. J'étais même un peu surprise qu'elle soit en partie offusquée. Je ne faisais que la taquiner. Je savais très bien qu'il n'y avait aucun risque qu'elle soit jalouse. Cependant elle sembla songeuse. Je me demandais bien à quoi elle pouvait penser.

Elle reprit finalement la parole avec une répartie à laquelle je ne m'attendais pas. Elle jouait carrément avec les rumeurs qui circulaient à son sujet. L'une d'elles était que Melody avait une liaison avec Naomi. Une autre, ce serait avec Sam. Une autre encore, ce serait avec moi et ainsi de suite. À croire qu'ils voulaient la voir avec toutes les filles de l'institution... Au final, elle me reprit plutôt sur l'exercice que j'étais en train de foirer. Je me concentrai à nouveau et me remis à marcher comme elle me l'avait montré.

- C'est mieux là ?

Je savais aussi être sérieuse quand il le fallait. Tout en défilant, je songeais à quelque chose. Une petite idée qui germait dans ma tête depuis quelques jours mais il fallait que j'en parle tôt ou tard à Melody puisque ça concernait le club.

- Au fait Melo, tu avais prévu quelque chose pour le club pour les périodes de Noël ? Si ce n'est pas le cas, j'me disais qu'on pourrait peut-être organiser une sorte de défilé pour l'institution. Abby se chargerait de faire des photos qui pourraient être affichées dans une espèce de livre d'or ou un album spécial pour l'institution. T'en penses quoi ?

L'idée était évidemment encore à travailler. Je ne savais même pas s'il était possible de la réaliser. C'était la première fois que j'entrais dans un club, je ne savais pas encore trop comment ça fonctionnait. Sur ce point, j'étais comme pour le mannequinat. Encore en apprentissage. Néanmoins, si nous pouvions bel et bien faire quelque chose de ce genre, je pense que cela pourrait être intéressant. Ca entraînerait en même temps les autres à parader devant un public tout en restant professionnel.


Revenir en haut Aller en bas
Melody Williams
En vacances |:| Angleterre + Ecosse
avatar
Féminin
Messages : 783
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : A-levels (ISS - G)
Situation amoureuse : En couple avec Naomi
Nationalité : Ecossaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Dim 10 Déc - 20:35
Sois mon professeur
Un défi pour Nia


La jeune femme rectifia aussitôt son geste, évitant une chute lourde qui certes m'aurait bien fait rire mais aurait surtout coûté à Nia un aller simple en direction de l'infirmerie et une bonne semaine de surveillance infirmière. Aussi drôle que ça puisse être je ne tenais pas vraiment à être responsable d'un tel incident.

- C'est mieux là ?

Je hochais de la tête en reprenant à mon tour mon sérieux afin de mieux juger la démarche de la demoiselle. J'appréciais d'ailleurs à sa juste valeur cette capacité d'adaptation que Nia pouvait avoir. Passer du rire et la détente au plus grand sérieux et au calme. C'était une qualité qui en plus de son aisance naturelle devant les regards comme devant les objectifs faisait d'elle un bon mannequin. Ecoutez moi dont ! On dirait une dénicheuse de talents. Je n'en avais nullement la prétention et je respectais de toute manière la position de Nia : celle de vouloir laisser ce talent en friche pour ne voir en le mannequinat qu'un jeu et une occasion de passer du temps avec moi. Après tout, j'avais vu assez de filles sans aucun talent percé pour comprendre que l'inverse existe et que d'autres ne veulent simplement pas perfectionner un art dont il se contrefiche. Moi-même je n'avais pas une passion dévorante pour la mode. Je préférais de loin les manettes et la guitare au podium mais je persévérais dans cette voie pour atteindre d'autres objectifs. Par contre, ne me demandez pas de citer le nom d'une autre mannequin ou de parler de son travail , j'en serais incapable. C'est que.. ça m’indiffére complètement. Mes réflexions furent cependant interrompues par la voix de ma camarade.

- Au fait Melo, tu avais prévu quelque chose pour le club pour les périodes de Noël ? Si ce n'est pas le cas, j'me disais qu'on pourrait peut-être organiser une sorte de défilé pour l'institution. Abby se chargerait de faire des photos qui pourraient être affichées dans une espèce de livre d'or ou un album spécial pour l'institution. T'en penses quoi ?

Nia venait de soulever une excellente question. En effet, en tant que présidente du conseil des élèves j'avais dû entamer les démarches pour accomplir ma promesse de campagne et organiser pour Noël une réunion entre personnes extérieures et élèves. C'était quelque chose de bien plus complexe ce que j'avais pensé. Il fallait en effet s'organiser avec la sécurité pour procéder à une fouille automatique des arrivants, des horaires de fermeture et aussi une sécurité accrue dans la salle de réunion pour le cas des Forge. Ainsi, j'avais presque oublié mon premier projet d'établir pour le club un album photo ou un calendrier. Aussi bien pour nous que pour notre successeur. L'année prochaine, certains et certaines d'entre nous partiraient comme moi et il faudrait assurer la relève et quoi de mieux pour cela qu'une trace du travail des anciens? Je m'installais plus confortablement avant de réfléchir à une façon d'organiser ça avant de décider de commencer à déléguer en prévision de mes vacances prochaines.

-"J'y avais plus ou moins pensé mais je serais en vacances en Ecosse d'ici quelques jours.. je doute de pouvoir mettre ça en place... tu t'en chargerais pour moi?"

Je la regardais avec un léger sourire comme pour voir si elle relèverait le défi que je lui donnais ou si elle comprenait la confiance que j'instaurais en elle avant de la taquiner un peu à ce sujet.

-"Bien sûr tu peux refuser! c'est beaucoup de boulot et en plus, il va falloir t'organiser avec les autres et je m'envoyais les clichés pour que je les valides et même il faut que tu me donnes tes idées de photos mais je crois que tu peux le faire"






Now I'm yours Naomi.. So catch me if you can ♪
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 144
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput http://indare-division.forumactif.com/t1204-pnj-s-de-nia

Sam 16 Déc - 2:50
Ma démarche était mieux qu'avant. Melody arborait une expression plus satisfaite que quand je m'étais trop déconcentrée. Elle m'avait empêchée de me casser la figure mais sans se moquer. Elle m'observait, me corrigeait lorsque je faisais une erreur et surtout, elle n'avait aucune pitié pour me dire ce qui n'allait pas. Je n'aimais pas quand les gens prenaient des pincettes. Si quelque chose est mauvais, il fallait le dire cash. Je continuais donc l'exercice en restant attentive aux expressions que pouvait afficher ma prof particulière. Même si elle ne parlait pas, son visage pouvait en dire long.

Elle sembla toutefois plus rêveuse qu'autre chose pendant un moment. En lui faisant part de mon idée, j'avais l'impression de la tirer de ses songes. En tout cas, elle n'était pas contre. Elle n'allait cependant pas être disponible. Du moins, pas physiquement. Elle me lançait carrément le défi d'organiser moi-même tout ça mais je pouvais toujours lui envoyer les documents et les images pour qu'elle donne aussi son avis. C'était elle la présidente du conseil et du club. C'était donc normal qu'elle donne son opinion sur le travail fait ou à faire.

- Ca fait pas mal de boulot effectivement.

Néanmoins, j'avais la sensation qu'elle me le disait en défi et en sachant cela, difficile de refuser. Ce goût pour les challenges allait me perdre un jour. Parfois je me dis que j'aurais mieux fait de finir à l'IRS pour ça.

- J'vais essayer d'organiser tout ça mais je ne peux rien te promettre. Je n'ai jamais fait un truc de cette envergure et encore moins en étant dans un club.

Elle avait confiance en moi en plus, je ne voulais pas faire n'importe quoi et au final la décevoir. Son défi était génial pour me foutre la pression sur les épaules. Enfin...ça ne devait pas être beaucoup plus compliqué que d'organiser une petite soirée pour ses parents dans l'espoir qu'ils la voient autrement qu'une simple erreur de parcours.

- Pour mes idées de photos je peux déjà te les dire maintenant, j'ai ma petite idée. Vu que ça tomberait sur les périodes de noël, autant faire un truc en accord avec ça. Non ?

Il y avait juste pour les tenues où ça serait un peu dommage. Le meilleur choix aurait été de les faire soi-même ou que quelqu'un les fasse pour nous mais maintenant c'était trop tard. Le délai était bien trop serré. Si j'arrivais à mettre en place et que Melody validait les idées que j'allais lui proposer durant l'organisation, je ferais sans doute une sortie avec les autres pour qu'ils puissent choisir leur tenue du défilé et ce serait à mes frais. Mais c'est encore à réfléchir, à voir les différentes possibilités et bien sûr, les souhaits de chacun.

Plus je réfléchissais à toutes les options, plus je me demandais comment faisait Melody pour ne pas craquer sous la pression en étant présidente du club et des élèves. Une chose est sûre, je n'allais jamais me présenter pour ce poste. Je deviendrais bien vite cinglée.

- Mais si durant tes vacances une petite idée te vient, tu peux me la transmettre évidemment.

Je lui fis un clin d'oeil en souriant, un air narquois apparent sur mon visage. Tous les moyens étaient bons pour ne pas me taper tout le boulot. Je l'avoue, j'avais un petit côté flemmard. Et puis si une idée lui traversait l'esprit, j'étais preneuse. Même sans réellement réfléchir à un truc, il m'arrivait d'avoir des illuminations alors notre chère présidente en aurait peut-être aussi durant ses vacances. J'en gardais l'espoir même en sachant que j'allais aussi faire participer les autres.


Revenir en haut Aller en bas
Melody Williams
En vacances |:| Angleterre + Ecosse
avatar
Féminin
Messages : 783
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : A-levels (ISS - G)
Situation amoureuse : En couple avec Naomi
Nationalité : Ecossaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Mar 19 Déc - 17:05
Sois mon professeur
Les projets d'une rouquine


- Ça fait pas mal de boulot effectivement.

La réponse spontanée de la jeune femme vint me tirer un léger sourire. Son ton trahissait l'excitation tacite d'être mise au défi, une tendance que j'avais identifié il y'a peu et dont je venais de jouer totalement consciemment. La suite de son discours confirma ma prédiction - et le fait qu'il faudrait mieux à l'avenir que je me méfie de ne pas lui donner trop de défi car elle ne pourrait y résister semble t-il.

- J'vais essayer d'organiser tout ça mais je ne peux rien te promettre. Je n'ai jamais fait un truc de cette envergure et encore moins en étant dans un club.

Je pouvais sentir une pointe de doute mais rien de suffisamment profond pour endiguer son enthousiasme ou son désir de relever le challenge. Je me contentais d'un sourire tout en replaçant une mèche récalcitrante de mes cheveux pour qu'elle ne vienne plus troubler ma vue. Je ne ressentais en aucun cas le besoin de la rassurer. Elle était consciente de ce que je pensais d'elle et elle savait tout à fait ce dont elle était capable. Elle ne l'admettait simplement pas. Pour ma part, je la pensais totalement apte à faire de ce projet l'un des meilleurs qu'Indare puisse connaître.

- Pour mes idées de photos je peux déjà te les dire maintenant, j'ai ma petite idée. Vu que ça tomberait sur les périodes de noël, autant faire un truc en accord avec ça. Non ?

-"Oui tout à fait mais.."

Hmmm... Je réfléchissais un léger instant à comment organiser les choses. Nous ne pouvions tout simplement pas réclamer d'aide aux autres clubs de part les faibles délais et le thème de Noel était une évidence. Peut-être un peu trop. Il était facile d'élaborer les idées de décor et de costumes mais si le shooting manquait totalement d'originalité, l'intérêt des participants ainsi que de ceux qui verraient le projet risqueraient de décliner. Je parsemais donc une petite remarque sur la marge de manœuvre à suivre.

-"C'est une idée mais il va falloir renouveler le thème sans trop t'en écarter non plus.. disons que si nous faisons un énième calendrier de Noël, nous allons surtout nous planter..."

Malheureusement aucune idée pertinente ne vint m'effleurer l'esprit dans un élan d'inspiration, aussi je repris la conversation avec mon élève et amie en espérant qu'elle serait plus chanceuse que moi, ou que d'autres membres le seraient pour nous.

- Mais si durant tes vacances une petite idée te vient, tu peux me la transmettre évidemment.

Je hochais de la tête pour lui signifier mon accord. Certes, je doutais d'avoir le temps de pouvoir plancher sur le sujet entre mes deux cadettes, les retrouvailles - enfin cordiales - avec ma mère et mon père ainsi que les projets du conseil des élèves qui réclamaient mon attention même lorsque je n'étais pas là. Je me permettais d'ailleurs d'en faire part à mon amie tout en m'allongeant de tout mon long sur le lit pour fixer le plafond.

-"Tu sais, je risque d'avoir très peu de temps pour moi mais je vais essayer d'y penser ! C'est pas toujours facile d'avoir autant de charge et d'être mondialement connue ! J'ai un shooting important et le potentiel rallongement de mon contrat d'égérie début Janvier en plus donc je manque pas de boulot. Je te ramènerais un truc de Tokyo en rentrant !"

En pensant à mes perspectives à venir, je me rendais alors compte que Nia ne m’avait que peu parlé de ses fêtes de fin d'année qui commençaient à poindre le nez ni de ses relations que je savais loin d'être au beau fixe avec sa génitrice aussi je roulais pour être sur le ventre avant de lui demander en la fixant de mon regard nacarat.

-"Tu m'as pas dis ce que tu fais pour Noël? Tu vois tes parents? D'ailleurs tu m'as jamais parlé de ton père!"

La curiosité vous savez..






Now I'm yours Naomi.. So catch me if you can ♪
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 144
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput http://indare-division.forumactif.com/t1204-pnj-s-de-nia

Dim 31 Déc - 16:39
Vile Melody. C'était mal de me lancer un défi comme celui-là. Je ne savais pas si je saurais me montrer à la hauteur de la tâche mais peu importe. Je comptais bien essayer et puis ce n'est pas comme si j'allais être la seule à trouver des idées. Je comptais bien mettre les autres membres du club à contribution. Je restais toutefois honnête avec Melody en lui avouant que je n'avais jamais fait un truc de ce genre auparavant.

J'en profitai par la même occasion pour lui dire la petite idée qui me trottait en tête. Faire un truc en rapport avec noël. Evidemment, faire encore et encore un calendrier c'était chiant. Je ne pensais même pas en faire de toute façon. Je ne savais cependant pas trop quoi faire à la place. C'était encore assez mélangé dans ma tête. Elle était d'accord aussi de me transmettre ses idées si elle en trouvait durant ses vacances mais je me doutais quand même un peu qu'elle n'y penserait pas des masses. Ce serait les vacances après tout. Rien de plus normal qu'elle pense totalement à autre chose.

-"Tu sais, je risque d'avoir très peu de temps pour moi mais je vais essayer d'y penser ! C'est pas toujours facile d'avoir autant de charge et d'être mondialement connue ! J'ai un shooting important et le potentiel rallongement de mon contrat d'égérie début Janvier en plus donc je manque pas de boulot. Je te ramènerais un truc de Tokyo en rentrant !"

C'est bien ce que je pensais. À la différence près que je croyais à des vacances. Sachant qu'elle allait bosser, elle aurait clairement quasi pas de temps pour penser à l'activité du club. Raison de plus pour moi de ne pas devenir mannequin. J'aimais avoir du temps pour moi et avoir tout le temps quelqu'un sur mon dos pour me dire ce que je devais faire, ça me tapait vite sur le système. La pauvre, je la plains. Enfin en même temps, c'est elle qui avait choisi cette voie.

Je stoppai gentiment l'exercice et vins m'installer à côté de mon amie en haussant les épaules après avoir entendu sa question. Ce n'était pas le genre de chose que j'aimais aborder mais ce n'était non plus pas un secret que je voulais garder à tout prix.

- Je vais sûrement faire pareil que chaque année. Passer le réveillon avec la gouvernante avec un repas simple. Bref un jour comme un autre avec comme seule différence, l'échange de cadeaux entre la gouvernante et moi. Quant à mes parents...

Mouais. Eux. L'une ne pouvait pas spécialement être toujours présente vu qu'elle coache actuellement les nouveaux talents. Ca encore je pouvais accepter. Mon père pouvait avoir des urgences aussi donc pas forcément possible de passer chaque année le réveillon en famille. Ca aussi je pouvais comprendre. Cependant, qu'ils soient occupés ou non, ils ne faisaient rien avec moi. Même quand ils étaient à la maison c'était comme s'il n'étaient pas présents.

- Ils ne seront sûrement pas là encore une fois... Ma mère sera sûrement en train de s'occuper des jeunes talents et mon père sera sûrement à son boulot comme d'habitude. Il est chirurgien par contre j'peux pas t'en dire beaucoup sur lui, j'le connais pas plus que ça. Enfin bref, une année pareille aux autres en sommes.

Je m'étirai un peu avec un léger sourire. Il était en partie faux. J'étais à moitié indifférente à cette situation. Certes je m'étais habituée à me démerder seule ou à n'être qu'un objet en public pour faire croire qu'on s'entendait bien et ne pas détruire leur réputation mais j'en souffrais malgré tout. Je ne le disais juste jamais.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Quel beau métier, professeur (contrepèterie)
» J'ai du talent.
» NANTES professeur mercier
» Comment faire cesser le dénigrement d'un élève par un professeur ?
» Saint Prosper d'Aquitaine et commentaire du jour " Jésus le toucha et lui dit : 'Je le veux ; sois purifié' "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Dortoir :: Premier et deuxième étages :: Chambres-
Sauter vers: