À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Le bal a commencé ! Venez rp dans le sous-forum dédié !
Elèves, professeurs et civils partent en voyage en France ! Ca vous tente ?

 :: IRS - Annexe :: Auditorium Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[BAL 28/02] Dansons tous ensemble

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Martel Ed'Ruecus
PNJ |:| Directrice de l'IRS
avatar
Féminin
Messages : 448
Né(e) le : 12/09/1981
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Directrice de l'IRS
Situation amoureuse : Mariée à Ruthven Ed'Ruecus
Nationalité : Britannique (origine Allemande)
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com http://indare-division.forumactif.com/t24-pnj-martel-ed-ruecus

Mar 28 Fév - 19:58
Bienvenue au bal de Mardi Gras. De 19h au bout de la nuit, venez danser en costume !
Il n'y a pas d'ordre de passage obligatoire, pas d'inscription obligatoire. Vous venez ici faire vos rps dans l'auditorium, et si jamais vous vous éclipsez je ne sais où au cours de la soirée, vous pouvez commencer un rp ailleurs en ajoutant simplement [BAL 28/02] au début ou à la fin du titre de votre rp.


L'auditorium a été décoré. Exit les chaises de spectacle, et les gros rideaux rouges ont été relevés. Aujourd'hui, c'est concert privé et danse et, si vous voulez vous poser, quelques canapés ont été mis à disposition. De grandes tables avec des biscuits, des gâteaux apéritifs et tout ce qu'on peut manger debout et sans couverts vous attendent dans un coin de la pièce.
Lumières, stroboscopes, fumée, bref tout ce qu'il faut pour faire la fête. mais le plus important, pour danser, c'est la musique :
Lien vers la playlist

Set-list:
 

Le groupe arrive à 19h30 (fin du concert à 20h45, puis musique simple). Si vous voulez profiter de la scène vide ou du silence pour dire quelque chose, c'est maintenant.


Dernière édition par Martel Ed'Ruecus le Mer 12 Avr - 23:31, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gordon Sherman
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 615
Né(e) le : 07/07/2000
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : ISS - Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Australien
Commentaires/Citations : F7DA19 est ma couleur! Venez danser avec moi!
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 28 Fév - 21:44
Dansons tous ensemble !

Superstition – Stevie Wonder
Feat. tout le monde !

Ça fait un moment que je vois ces affiches un peu partout qui annoncent qu’il y aura un bal le 28 février, pour le Carnaval, apparemment. Comme il faut venir déguiser, je me suis dit que j’allais me renseigner sur ce qui fait sensation à Londres en ce moment, et je suis tombé sur une légende urbaine à propos d’un esprit lapin qui se promènerait dans la ville. Comme j’ai trouvé ça chouette, je me suis fait un costume correspondant aux témoignages que j’ai trouvé, mais bon… je pense que c’est un peu un échec, vu le nombre de personnes qui m’ont demandé en quoi je suis déguisé depuis que je suis arrivé.

Spoiler:
 

Enfin… j’imagine que cette légende n’est pas si connue que ça. Peu importe ; je suis arrivé tôt au bal, et il le groupe n’est pas encore là. Autant en profiter un peu pour m’amuser, après tout, une fois le groupe sur scène, je n’aurai plus d’occasion de faire le fou. Je monte sur scène, quelques responsables s’activent au fond et m’indiquent que c’est open-mic. Ils sont sympathiques, et me laissent emprunter une basse le temps d’une chanson.

« Bonjour tout le monde ! Comme un concert va bientôt avoir lieu ici, et bien, je suppose qu’il faut une première partie, pas vrai ? Je vais vous jouer un petit morceau avant de laisser le micro, j’espère que ça vous plaira ! »

J’entame les premières notes de Superstition, c’est une chanson qui ambiance toujours tout le monde. C’est un peu étrange sans batterie et juste à la basse, après out, c’est une chanson à jouer en groupe normalement. Je fais de mon mieux pour rendre l’esprit, mais c’est difficile, je ne peux jouer que le back avec ma basse, au moins on reconnait facilement la chanson, mais le thème principal ne peut pas être joué. Je chante le premier couplet, et à peine fini, un parfait inconnu au masque loup monte sur scène, un harmonica à la main, et m’accompagne, remplaçant tous les cuivres de Stevie Wonder. Parfait ! On termine la chanson tous les deux en parfaite unisson, c’est ça la musique, c’est beau. On se serre la main avec un grand sourire avant de se séparer. La musique, c’est ça aussi ; c’est éphémère, l’éclair d’un instant.

Je redescends de scène, laissant le micro à d’autres personnes, et me dirige vers le buffet pour voir ce qu’on peut y trouver. Je discute avec quelques élèves, certains me félicitent pour ma chanson, d’autres me demandent de leur passer des biscuits apéros qui sont à portée de mon bras. Tous sont sympathiques, tous ont le visage masqué, et je crois parfois de très très beaux costumes. J’ai bien fais de venir, en tout cas !

Malheureusement, rien n’est jamais parfait. Je suis tranquillement en train de rigoler avec quelques mystérieux inconnus quand mon regard se pose sur une silhouette étrange remontant sur la scène. Un costume d’ours à l’air tendancieux est en train de s’approcher du micro. Une fois posté devant, la créature enlève son masque, révélant le visage glacial de… 4’33.

Tina se tient devant la foule.

Le choc, la surprise, tout ça allié au froid soudain qui s’empare de moi et à mon esprit qui se déconnecte de la musique de l’univers, ça me fait réagir plus violemment que d’habitude. J’imagine qu’elle commence à parler, mais je ne l’entends pas ; je n’entends plus rien. Le regard fixé sur elle, je crache du sang avant de m’écrouler contre un mur, tentant de m’accrocher à ce que je peux. Malheureusement, « ce que je peux » correspond à une tenture accrochée là pour la décoration, qui se détache sous mon poids écrasé et quitte le mur pour voler vers le milieu de la salle. Une bonne partie des élèves se font ensevelir sous la draperie, criant de surprise, de peur, de colère peut-être. Des cris s’élèvent dans toute la salle ; mon ouïe commence à revenir avec cette avalanche de hurlements. Tout le monde est surpris de cette attaque inattendue, et la salle n’est plus que surprise.

Je passe le quart d’heure suivant à aider le staff à la raccrocher, et à faire tout ce qu’ils me demandent pour me faire pardonner. Je me sens vraiment mal de les avoir embêtés avec ça, mais je n’ai pas fait exprès… après tout, je ne m’attendais pas à ce que Tina elle-même se tienne sur la scène.

Après un moment, le groupe arrive enfin. Icon For Hire ! Un très bon choix pour un bal, je suis ravi de les voir en concert. J’ai écouté beaucoup de leurs chansons, et c’est toujours sympa de voir les musiciens en live.

La soirée commence enfin pour de vrai !
© Bell





HRP: FIRST!



Merci Raven :D :D :D

Mais quel membre actif!:
 

J'ai dit, mais quel membre actif!:
 

J'AI DIT...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tina Claw
IRS |:| Pensionnaire permanente
avatar
Féminin
Messages : 103
Né(e) le : 13/01/2000
Date d'inscription : 26/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 3 ème année
Situation amoureuse : waifu squad ♥
Nationalité : Canadienne
Commentaires/Citations : Row row fight the powa !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t163-une-simple-poupee-de-cristal-finis#1146

Mer 1 Mar - 16:26


imgrp
Event de carnaval +Les élèves et surtout Lua
C'était aujourd'hui que se passait le bal, le fameux. Tina, malgré son impassibilité habituelle, ne pouvait s'empêcher de se sentir  exister. D'une part car elle pourrait voir son adorable Lua dans un costume, qui évidemment lui irait à merveille, et aussi parce que c'était la première fois de sa vie que la demoiselle participait à un tel événement. Ces deux raisons suffisait à faire battre son coeur un peu plus vite, bien que certains pourraient affirmer que celui-ci ne bat pas. C'était déjà la fin d'après midi quand Tina avait décidé de commencer à se préparer, préparation qui allait s'avérer minutieuse car elle voulait que son costume soit réussi après tout, elle ne pourrait pas se permettre d'être aux côtés de sa waifu si son costume était mal fait. La demoiselle s'était d'ailleurs vu imposée un costume, mais rien n'avait indiqué comment elle devait le représenter, choisissant sobrement de laisser courir son imagination (voir image ci-contre). Tina avait simplement rajouter des gros gants en forme de pattes d'ours, le masque loup obligatoire, et un bandage sur la bouche avec le dessin de la bouche du fameux ours, pedobear. Ca ne serait peut-être pas suffisant seul, mais elle était parfaitement consciente que si les gens la voyait aux côté de Lua, son costume serait complet. Aller savoir pourquoi tiens. Ses cheveux étaient d'ailleurs, comme à toute rare occasion, attaché en longues nattes positionné sur l'avant. La demoiselle avait particulièrement hâte de montrer le costume à sa petite protégée mais l'heure n'était pas encore venue, elle devait se dépêcher d'arriver à la salle pour accomplir la deuxième partie de son gage. Qui lui donnait envie de se tirer une balle, soit dis en passant. Non qu'elle ait peur du regard et jugement des autres, mais surtout qu'elle n'aimait pas Gordon, l'individu qui avait été désigné pour recevoir sa "déclaration" d'amour. Cet individu la déroutait, et, elle n'avait pas envie de se lier d'affection avec lui, plutôt de continuer son jeu du tortionnaire, Tina incarnant le chat et lui la souris peureuse.  

La demoiselle venait d'entrer dans la salle, au même moment qu'un jeune homme en déguisement lapin quittait la scène. Elle n'eut pas de mal à reconnaître qui c'était, notamment dû au gage qu'elle lui avait lancé. Son regard se porta un peu plus longtemps sur cette scène, désormais vide, et soudain ce fameux gage lui revint en mémoire. La jeune fille grimpa sur l'estrade, enleva son masque et se saisit du micro, fixant Gordon dans les yeux, ou du moins, fixant son costume et là où devait se trouver ses yeux. La jeune fille inspire avant de s'exprimer de sa voix cristalline et sans ton :

"Suite à un gage, je me dois d'exprimer mes sentiments pour Gordon ici présent je le sais. Je t'aime. Maintenant que ce mensonge est dis, je.."

Tout à coup, Tina s'interrompit, la salle n'étant plus que carnage et cris. La jeune fille lâcha un petit ricanement, apparemment ça avait eu bien plus d'effet sur le jeune homme que ce qu'elle aurait pensé, tout était parfait. Lâchant le micro, elle se redirigea vers un coin de la salle, n'attendant plus que l'arrivé de Lua, son déguisement remis entièrement comme avant. Au final, ça avait été plus drôle encore que ce que la jeune fille aurait pus imaginer.

Mystérious pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Kira Mitchell
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 73
Né(e) le : 31/10/2000
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : 3ème année
Situation amoureuse : Célibataire :p
Nationalité : Anglo-Américaine
Commentaires/Citations : The most dangerous of weapons is the smile of a virgin...~
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t224-et-un-et-deux-et-trois-action

Mer 1 Mar - 19:19
Dansons Tous Ensemble

Feat Everybody ; Auditorium


Ouuui ! Enfin ! Le bal du 28 février ! Depuis le jour où il avait été annoncé je l'attendais avec impatience, et il était enfin là. Pour l'occasion, j'avais mît une somptueuse robe bleue turquoise avec des froufrous intérieurs jaunes/verts. Il y avait également une espèce de grosse fleure noire et beige qui tire vers le gris au niveau du bustier de la robe, cette fleure était aussi accompagnée de deux plumes de paon de la même couleur. J'avais aussi enfilé des escarpins dans le même style ainsi que des bijoux. J'avais même mît des plumes de paon sur mon masque. Une fois arrivée à l'auditorium, pas mal de personnes étaient venues me féliciter pour la beauté de mon costume de Paon, oui, j'étais déguisée en paon sans vraiment l'être. Subtile, hein ?
Spoiler:
 

Après avoir à mon tour féliciter un grand nombre de personne sur leur costume, j'étais allée me chercher un verre de boisson avant d'aller m'assoir dans un des canapé mît à disposition dans l'auditorium en attendant qu'il y est de quoi bouger un peu. Je n'eue pas à attendre longtemps, vu qu'un jeune homme déguisé en lapin monta sur la scène pour faire une solo qui se transforma vite en duo. Suite à ça, j'avais calé mon verre entre mes quatre dans de devant pour pouvoir taper des mains en rythme et commencer petit à petit à entrer dans la fête.

Dès qu'ils eurent fini, j'ai pu prendre mon verre en main pour le finir. J'avais ensuite fait un petit tour de la salle pour admirer les décorations qui étaient, je dois le reconnaître super jolies. Je ne regrettais pas d'avoir fait le déplacement et j'avais aussi tellement hâte que les Icon For Hide arrive pour qu'on puisse tous vraiment s'amuser. Après mon petit tour de salle, je suis allée discuter par ci par là, j'ai écouté les personnes qui passaient sur la scène, j'ai mangé quelque biscuits apéritifs et suis tranquillement retournée m'assoir.

J'avais à peine posé les fesses sur le canapé qu'une nouvelle voix se fit entendre à travers le micro, c'était une voix féminine et assez cristalline.  Cette voix était si perçante que mon regard fut attirer vers elle. La détentrice de cette voix était une jeune fille rousse avec un costume d'ourse assez mignon et effrayant à la fois. D'après ce que j'avais entendu, elle faisait une sorte de déclaration d'amour. Je dis une sorte parce qu'elle avait précisé avant de commencer que c'était un gage. Suite à quelque mots que la lycéenne avait prononcé, toutes sortes de cris se firent entendre dans la salle avant même que la jeune fille en question n'eu fini sa "déclaration". Ces cris me firent sursauter et détacher mes yeux de la scène pour les poser au milieu de la pièce qui était maintenant recouvert par une draperie qui servait de décoration.

À vrai dire, quand je vis que la draperie recouvrait les élèves, ça m'avait beaucoup fait rire. Mais ce n'est pas pour autant que je suis restée assise à rien faire ! Je suis quand même allée proposer mon aide pour que la fête puisse reprendre au plus vite. Même si je l'avoue que sur des escarpins de 6 cm c'était pas super facile. En tout, ça a mît une quinzaine de minutes pour tout remettre en place. C'était vraiment rapide je trouve, et heureusement parce que quelque minutes après, les Icon For Hide sont arrivés pour le concert privé !

La fête allait enfin pouvoir vraiment commencé !




Dernière édition par Kira Mitchell le Dim 5 Mar - 14:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Michael Crane
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 33
Date d'inscription : 08/02/2017
Niveau d'études/Métier : 2ème année
Nationalité : Anglais-Australien-Français. COmbo.
Commentaires/Citations : Hey, c'est Caleb en gras en #000099. Compris ?
Je suis Cosette et je parle en #FF6666 hihi~
H-hem... M-moi c'est...Michael... Et euh... J'utilise... #663366...Si ça gène p-pas...
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 1 Mar - 20:14


     
Dansons Tous Ensemble
     
Libre


Ces derniers jours, les affiches avaient été partout. Les trois d'entre eux l'ont vu. Michael aimait l'idée, avant de se rappeler que les fêtes et la danse signifiaient beaucoup de bousculade. Caleb avait grogné en se disant que ce serait surement plein de mioches qui allaient se défoncer au Champomy et se la jouer rebelle en dansant sur un vieux rock. Quand à Cosette, elle était très emballée à l'idée.  Tellement qu'elle avait commencé à se faire un costume, et c'était pas facile avec le partage d'esprit....Tout du moins le pensait-elle.

Bien sûr, grâce à la caméra, Michael comme Caleb eurent la possibilité de la voir faire son petit costume. Michael rougissait rien qu'en le voyant. Mais Caleb lui, au delà de l'idée de se retrouvé affublé avec, était somme toute assez attendri par les efforts de la petite fille. Il ne pouvait pas s'en empêcher, c'était comme une petite sœur. Il se la jouait, mais il aimait bien les deux mioches avec lesquels il était coincé. Assez pour utiliser son propre temps libre pour continuer le costume de Cosette. Refaire un point, corriger une bande. Il était diablement doué de ses 10 doigts, habitué dans ce qu'il considérait toujours comme son ancienne vie à la réparation. Bien sûr il ne dit pas un mot aux autres, allant jusqu'à couper la caméra lui-même  pour s'occuper du costume.

C'est ainsi que le 28 au soir, dès la fin des cours, Cosette prit la tête. C'était l'heure pour la Boum ! Elle revêtit son costume. Il tenait à merveille ! Si elle savait qu'elle l'avait fait trop petit, elle aurait sans doute remerciée Caleb de lui avoir rallonger le pantalon bleu. Elle brossa leurs beaux cheveux roux et les natta avant d'y mette le bijou, et poussa le détail à se maquiller, pour une fois qu'elle pouvait ! C'était une jolie fille ronde qui lui avait prêté la trousse en disant que de toute façon elle ne se maquillait jamais. Elle galéra fortement à faire leur œil blessé... Pauvre Michael. Au moins elle était toute jolie. Ainsi parée de sa tenue de la Princesse Jasmine, elle alla jusqu'à l'Auditorium. Seule modification, pour respecter le côté 'Masqué' du bal, un voile bleu très fin qui décorait le bas de son visage plus qu'il ne le cachait.

Elle était émerveillée par la décoration par la scène, par les gens autour. C'était magique. Et elle était la princesse de ce moment magique. Sa toute première boum à seulement 10 ans, comment être plus heureuse ? En regardant autour d'elle, elle reconnut dans un costume d'ours la fille qui les avait invités une fois. Tina c'est ça ? Normalement les garçons y étaient allés. Tina descendait de la scène après avoir fait une déclaration d'amour. TROP MIGNOOOOON ! Alors qu'elle partait dans un coin, Cosette lui sauta dessus en riant :

-Coucou Tina ! Tu te souviens de moi ?

Elle le regardait de son grand œil vert pétillant, en espérant honnêtement être reconnue différenciée des garçons. Après tout ses efforts pour son costume faite toute seule, quand même. De loin elle vit aussi Gordon dans un étrange état, à qui elle fit coucou de la main puisqu'elle discutait déjà avec Titina.
     
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Sylvia Zoltar
IRS |:| Classe Bêta
avatar
Féminin
Messages : 61
Date d'inscription : 23/02/2017
Niveau d'études/Métier : Elève de seconde année
Situation amoureuse : Celibataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t269-voici-une-nouvelle-sylvia-termine

Mer 1 Mar - 20:36
Un bal.. masqué.... A quand remonte le dernier auquel j'ai participé ? Je ne sais plus. Cinq ans ? Six ans ? Cela doit faire au moins cela. Je me suis demandé un long moment si j'allais y participer.... mais je me suis dis que ce serait peut-être mal vu si je ne le fais pas. Après tout, je suis ici pour réapprendre à vivre avec les autres non ? A oublier mes quatre dernières années ou quelque chose comme ça. Les psy répondent toujours à côté quand je leur demande... d'ailleurs, je n'ai pas demandé cela au psy local, je devrais le faire : cela mettrait un peu de piment dans notre prochaine rencontre, vous ne trouvez pas ?

Je dus donc choisir un costume. J'hésitais longuement avant de décider de faire preuve d'un peu d'humour. Je choisir de me déguiser en "samouraï-ko", en femme samouraï, vêtue donc d'un kimono totalement noire avec une ceinture blanche. Je n'avais qu'un wakizachi, et un faux : le fourreau et la poignée était en bois et ne forment qu'un seul et même bloc. Bon, sous le kimono, je n'étais pas nue, comme les pervers pourraient le penser, je portais un débardeur blanc et mes sous-vêtement. De plus, je ne portais pas de tong mais des chaussures de sport. Ouais, je n'arrive pas à marcher avec des talons aiguilles !

Je choisis ensuite le masque. Bon, je n'allais pas prendre un masque de samouraï : la plupart ressemblent à des démons... Les responsables se diraient que je redeviens celle que j'étais.. Donc, quitte à changer... faisons une belle fausse note ! Je me renseignais un peu sur le net avant d'aller respecter le couvre-feu, un soir, et j'appris que Venise pratiquait souvent, jadis, les bals masqués. Et leurs masques étaient parfois intéressants. Je choisis donc un masque loup d'origine vénitienne.

Bref, le soir du bal, j'entrais dans la pièce vêtue ainsi, sans savoir si j'allais réellement danser ou pas, d'ailleurs, vu que personne n'a osé me demander si je voulais être cavalière. Bien qu'il n'y ait pas de chevaux ! Dommage, je suis devenue une bonne cavalière moi. Une fois dans la salle, où la musique résonnait dans l'air. Comme j'étais seule, j'allais m'adosser à un mur, cherchant à voir si je reconnais quelqu'un dans le tas, par leur démarche ou par leur voix. Cela m'occuperait un peu.


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Lua F. Anew
ISS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 73
Né(e) le : 01/12/2000
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Idole
Situation amoureuse : Tina ♥ Tina ♥ Et toujours Tina ♥
Nationalité : Anglo-japonaise
Commentaires/Citations : Don't touch me please
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t175-get-ready-to-die-of-cuteness-overload-termine

Jeu 2 Mar - 21:21
Dansons tous ensemble.
Une soirée qui ne se passe pas comme prévue ? Tina tromperait Lua ?! Un coeur brisé ?! Déjà ?!
ANEW Lua F.
&
TROP DE MONDE.
Le 28 Février. La date du fameux bal pour le Mardi Gras, c'était enfin le jour et Lua l'avait attendu avec impatience ! Autant pour voir les costumes qu'en porter un elle-même, la musique y faisait pas mal aussi ils avaient apparemment invité un groupe connu, mais... Le plus attirant c'était quand même le fait qu'il y ai nourriture à volonté ainsi que et SURTOUT sa poupée déguisée ! Peut-être était-ce même le point le plus important de la soirée et ce qui motivait le plus notre idole à venir... Elle allait pouvoir passer une nuit entière avec son adorable Tina et pourrait même apprécier son costume qui allait sûrement lui aller à ravir.  Notre jeune fille était toute contente dès le début de la journée, l'adrénaline était déjà présente et elle profitait de son temps libre pour préparer son costume avec soin, elle devait absolument être parfaite pour être assortie à Tina et ne pas la décevoir !

Seulement, tout ne s'était pas passé comme prévu, elle était tombée malade suite au manque de sommeil et de nourriture due à sa préparation intensive de costume et donc en plus de ne pas avoir terminé elle avait dû faire une petite sieste qui a malheureusement duré un peu plus longtemps que prévu... L'heure prévue était dépassée et c'est une Lua toute paniquée qui se dépêchait de se préparer encore un peu la tête dans les nuages, elle avait juste eu le temps d'enfiler son costume et de se faire deux petites tresses basses rapidement avant de partir en trombe pour l'auditorium, sa petite queue de cochon mal mise et les cheveux légèrement ébouriffés. Heureusement qu'elle était mignonne naturellement et que ça lui donnait juste une petite tête fatiguée qui sortait de la sieste - la vérité ceci-dit.

Vous êtes pas prêts pour la cuteness overload:
 

Une fois enfin arrivée, toute essoufflée et ayant oublié de prendre ses affaires, comme son portable elle essayait de repérer son amie des yeux, tout en avançant dans la salle le masque légèrement mal mis.  Elle se disait que si elle voulait envoyer un message pour la prévenir de son arrivée et pouvoir la rejoindre ça allait être vraiment compliqué maintenant... Elle ne pouvait compter que sur ses yeux fatigués et son intuition qui l'amènerait forcément à sa waifu. Le radar marchant plutôt bien, elle arriva à repérer sa poupée... accompagnée. Petit regard blasé, elle sentait un léger sentiment de jalousie monter en elle. Notre demoiselle arriva rapidement vers son amie, qu'elle détaillait, son costume d'ours était A DO RA BLE et en plus elles avaient la même coiffure ! Lua eut un grand sourire car c'était comme un clin d'oeil à leur petite sortie et ça la rendait particulièrement heureuse jusqu'à ce qu'elle revienne sur terre et se rappelle de la présence de l'autre personne.

« TINAAAAAA ! Et... Bonsoir... »


Elle se cachait un peu derrière sa grande amie pour finir sa phrase, moins à l'aise mais elle essayait de ne pas trop faire mauvaise impression, surtout que c'était une des personnes qui avait été invitée à la petite soirée occulte. Malheureusement elle ne connaissait pas plus que ça et sa timidité ressortait, ainsi qu'une pointe de jalousie en voyant que Cosette avait bondit sur Tina, ce qu'elle ne pouvait pas faire à cause de sa phobie ; son sourire était un peu effacé et elle préféra parler pour éviter le malaise.

«  Ça va ? Le costume te va vraiment bien, c'est trop mignon sur toi ! Et regarde, on a toutes les deux des tresses héhé. »  


Elle disait tout ça en sautillant un peu, se détendant petit à petit, montrant le petit défaut de son déguisement et rendant plus visible le fait qu'elle venait  à peine de se lever et donc son énergie était presque au point mort ce qui était rare, surtout que voir Tina la motivait beaucoup ! Le petit épis dans la frange de Lua ne cessait de rebiquer et elle ne remarquait pas que ça pouvait autant attirer l'oeil que le fait que sa petit queue en tir-bouchon soit mal mise ainsi que sa chemise qui était heureusement cachée par un mini gilet, avait quelques boutons ouverts qui laissaient une petite vue sur la peau toute lisse et blanche de la jeune fille.


   


Dernière édition par Lua F. Anew le Jeu 2 Mar - 23:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nylia J. Swann
IRS |:| Classe Epsilon
avatar
Féminin
Messages : 573
Né(e) le : 28/06/1999
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 4°A
Situation amoureuse : Coeur à prendre ~
Nationalité : Anglaise.
Commentaires/Citations : Madness is Genius ~
Nylia vous parle en #0099FF !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t227-almost-dying-changes-nothing-dying-changes-everything-nylia-j-swann#1676

Jeu 2 Mar - 21:26
Ce soir, aucune limite. C’était la seule règle que s’était donnée Nylia avant de commencer à se préparer pour le bal organisé dans l’auditorium de l’Indarë Reformatory School. Bon, c’était exagéré. L’adolescente était quand même responsable et comptait bien profiter de cette soirée dans la joie et la sécurité !  

Nylia avait mis du temps à trouver un costume. Un long temps qui avait fini par payer. Et au final, elle était plus que satisfaite de sa tenue pour cette soirée à laquelle la blondinette pensait depuis un bon bout de temps, depuis qu’elle avait appris qu’elle allait avoir lieu, en fait. Il est vrai qu’elle appréhendait un peu, mais elle voulait surtout lâcher prise et s’amuser. Fin prête, elle s’était dirigée vers l’auditorium vers dix-huit heures quarante. Le bal commençait à dix-neuf heures et le groupe n’arrivait qu’à dix-neuf heures trente.

Comme d’habitude, l’étudiante était beaucoup trop en avance. Alors en attendant, elle consultait son portable machinalement. Dès le début, la blondinette fut la cible de nombreux regards. En effet, la jeune fille s’était vraiment faite belle pour l’occasion et on ne pouvait pas dire que son accoutrement n’envoyait pas du lourd… De plus, aimant l’originalité, elle s’était appropriée une petite boule de laine pour parfaire son allure de chat.

Spoiler:
 

Se sentant un peu observée, il n’empêche que tant de regards sur elle avaient aussi un effet flatteur. Pour le coup, Nylia se sentait plus confiante. Elle sourit en voyant Gordy jouer de la guitare en 1ère partie du groupe qui n’allait pas tarder à arriver. Et quel fut son amusement lorsque celui-ci renversa elle-ne-savait-pas-trop-quoi qui en tout cas, provoqua les cris et un brouhaha presque insupportable !

Bon. N’ayant rien mangé aujourd’hui, la blondinette décida de se diriger vers le buffet. Ce n’est qu’en effectuant cette action qu’elle se rendit compte à quel point elle avait faim… Mais de quoi aurait-elle l’air si la première chose qu’elle faisait au bal costumé était manger ? Pour qui les gens la prendraient ? Convaincue qu’elle serait jugée de tous les côtés, la jeune fille recula après n’avoir pris qu’une petite boisson. Et puis elle se rendit compte qu’elle se sentait bien seule… Bien trop timide dans ce genre d’événements pour se diriger vers quelqu’un, elle n’avait plus qu’à attendre que quelqu’un vienne lui parler.
Revenir en haut Aller en bas
Logan
Invité
avatar

Ven 3 Mar - 2:06
Logan
Logan O'Connor
Ancien membre
Evidemment, le look de logan :
Spoiler:
 

Dansons tous ensemble

“So, you wanna go to a real party ? ”

“This is amazing. You're literally my musical soulmate.”

1'173 motsYeah a party Lets get it started
Le son lui monte à la tête, l’entrainant dans une douce torpeur musicale. La totalité de ses craintes disparaît dans un nuage coloré, tandis qu’il sirote son cocktail sans alcool. La sensation de pouvoir, enfin, s’apaiser… Voilà quelque chose qu’il n’avait pas expérimenté depuis longtemps. C’était une délicieuse délivrance.


Cela faisait bien longtemps que Logan ne s’était pas senti « comme chez lui » quelque part. Pourtant, ce soir, à l’occasion de cette soirée de carnaval, il avait l’impression d’avoir fait un grand bond en arrière. Toute cette excitation qui animait l’Institution avant l’événement tant attendu, les rires qui habitaient les couloirs, les questionnements et les hypothèses que tout le monde faisait. Qui allait se déguiser en quoi ? Y avait-il un sous-thème secret pour les déguisements ?

Décidément, tout cela avait vraiment manqué au jeune homme. Quoi de mieux qu’une petite fête pour se sentir insouciant et libre à nouveau ? C’était tout ce dont Logan avait besoin ! Tout cela lui rappelait follement les fêtes qu’il avait pu organiser chez lui ou celles auxquelles il avait pu participer. Bien sûr, ces fêtes-là étaient certainement moins « saines » que celle qui était proposée aujourd’hui aux résidants de l’institution. Cependant, il paraît qu’il ne faut rien juger sur les apparences. Peut-être qu’une fête sans aucune substance illicite pouvait être sympathique. Après tout, ce n’est pas parce qu’on enlève toute source de fun qu’on ne peut pas en générer soi-même n’est-ce pas ? À ces paroles, le jeune homme qui se trouvait devant le miroir de son armoire se mit une gentille gifle. Il ne fallait pas avoir ce genre de raisonnement. C’était une manière pour l’addiction de se manifester ! C’était son psychologue qui le lui avait dit...

Du coup, cette fois, le jeune homme savait ce qui lui restait à faire : agir comme avant en se préparant avec un enthousiasme plus que palpable ! Cependant, l’enthousiasme tomba comme un vieux flan lorsque Logan prit conscience de la réalité. La fête avait lieu dans seulement deux heures, il n’avait prévu aucun costume et, surtout, il ne pouvait pas sortir pour s’en procurer un. Un soupir de frustration sortit de sa gorge tandis qu’il commençait à arracher les vêtements qui se trouvaient dans l’armoire avant de les jeter dans sa chambre. Il fallait bien qu’un déguisement s’y trouve ou, du moins, quelque chose qui permettrait d’en créer un.
Logan se laissa tomber en arrière, atterrissant sur son lit, jonché de vêtements en tous genre.


Quand est-ce que j'ai arrêté d'être fun ? ... Probablement le jour où j'ai commencé à utiliser le mot "fun".   


C’était fini. Logan n’allait pas s’amuser ce soir. Il n’avait pas de quoi se déguiser et il était hors de question de se rendre à cette fête sans déguisement. Cela n’aurait plus aucun sens… Allongé sur son lit, il soupirait, ouvrant et fermant les yeux lentement, comme pour mieux vivre sa désillusion.

Mais tandis qu’il commençait à se lamenter, un objet attira son regard. Sur son armoire gisait une boîte en carton. Elle était là depuis l’arrivée de Logan à l’IRS et il en avait complètement omis son existence. Pourtant, c’était évident ! C’était là que le jeune homme avait rangé le dernier cadeau d’anniversaire qu’il avait reçu de sa grande sœur. Il ne s’entendait pas plus que ça avec elle, mais elle avait voulu lui montrer qu’elle pensait toujours un peu à son petit frère. Cela avait touché Logan et, ce, même s’il n’avait pas réellement compris le sens du cadeau. En effet, sa sœur lui avait envoyé un merveilleux kigurumi panda roux. Le jeune homme pensait qu’il n’aurait, clairement, jamais l’occasion de le porter étant donné que ce vêtement n’avait pas vraiment le don de souligner la virilité ou de donner de la crédibilité, mais, aujourd’hui, il allait sauver sa soirée.


------------------


Logan venait de pénétrer dans la salle des fêtes. À l’entrée, il avait attrapé le masque qu’une demoiselle lui avait tendu et il l’avait mis tout en espérant que cela ne gâche pas totalement son costume. La salle était bondée. Le jeune homme reconnaissait plein de visages qu’il avait eu l’occasion de croiser dans les couloirs ou pendant les cours où il ne dormait pas. Autant dire qu’il connaissait tout le monde – ce qui était rassurant – tout en ne connaissant personne – ce qui l’était beaucoup moins. Heureusement, il n’était pas du genre timide. Il voulait simplement jauger la salle et s’imprégner un peu de l’ambiance avant de réellement communiquer avec qui que ce soit.
Le bar n’attendait que lui. Ce n’était pas franchement habituel pour lui de commander un jus de fruit et il ne savait pas réellement pourquoi il le faisait, mais l’ambiance générale y était certainement pour quelque chose. Les gens discutaient, semblaient heureux de se revoir, un type qu’il avait déjà croisé plusieurs fois s’était mis à jouer de la basse sur scène. Quelques instants plus tard, un autre gars le rejoint, armé d’un harmonica et le résultat était franchement pas mal. Finalement, cette soirée promettait d’être plutôt sympathique.

Accoudé au bar, Logan applaudit lorsque les deux élèves eurent terminé. Il suivit un instant le blondinet du regard, puis se laissa tomber sur un des canapés, profitant de siroter son verre dans le calme jusqu’à ce que son attention soit happée à nouveau. Cette fois, il s’agissait d’une voix féminine et, plus précisément, d’une jeune fille déguisée en ours qui devait avoir un karma sacrément pourri pour devoir simuler une déclaration d’amour devant un tel publique. Malheureusement, Logan ne put jamais entendre la fin, car un bruit assourdissant mêlant cris et objets qui tombent coupèrent la jeune fille dans son élan. La source de tout se bruit n’était autre que le musicien blond si talentueux que Logan écoutait auparavant.

Bientôt, le brouhaha s’évanouit et l’air devint à nouveau comme électrifié. Le groupe tant attendu venait d’arriver sur scène et promettait d’offrir un show à la hauteur de sa réputation. Le panda roux agrippa un nouveau verre de cocktail sans alcool au bar – histoire d’avoir une réserve – avant de s’avancer à travers la foule. Il s’agissait maintenant de se frayer un chemin afin d’avoir plus ou moins accès à la scène. C’est ainsi que Logan tomba quasiment nez à nez avec le fameux blondinet.
Sans trop réfléchir, il lui tendit le verre qu’il venait d’aller chercher. Il avait bien envie de connaître un peu mieux ce collègue musicien.


Plutôt cool ton petit concert improvisé. Si j’étais arrivé plus tôt, je serai bien venu te tenir compagnie avec une guitare !   


C’était vrai. Après tout, cela aurait pu donner quelque chose de jovial et, après tant d’années à jouer en solo, cela aurait pu être sympathique. C’était toujours amusant de faire de la musique à plusieurs. Il fallait s’accorder aux autres, s’appliquer pour tenir un rythme afin d’atteindre une production proche de la perfection.



Moi c’est Logan. Au fait, je crois que ta prestation a tapé dans l’œil d’un ours. Tu devrais faire attention à toi !   
©linus pour Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Daryl Hudderson
Membre absent
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 21/02/2017
Niveau d'études/Métier : Quatrième Année - ISS
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Britannique
Commentaires/Citations : Votre humble gentleman écrit en teal
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t252-daryl-the-butler

Ven 3 Mar - 18:42



Dansons tous ensemble

Ft La populace


Entre plusieurs cours éprouvants, Daryl avait pu observer les nombreuses affiches collées un peu partout dans l'établissement. Sur ces bouts de papier joliment décorés, étaient à l'honneur un évènement bien particulier : un bal masqué. Que de nostalgie pour cet homme distingué ! Jadis, les soirées mondaines étaient l'un de ses quotidiens les plus indélébiles. Pour son jeune âge, il avait déjà vu nombre d'augustes personnes valser sur les airs envoûtants de Chopin.
Cela pouvait en étonner plus d'un, mais Daryl avait probablement assisté à plus de fêtes que la plupart de ses camarades. Les bals faisaient partie intégrantes de son identité ! Toutefois, pouvait-il réellement appliquer sa vision aristocratique des bals ici ?

Dans sa chambre, le gentleman ne médita finalement pas sur la question. D'autres contraintes lui parurent prioritaires comme comme l'obligation d'être déguisé. En effet, c'était la grande condition pour pouvoir être accepté à cette soirée; une performance que le gentleman n'avait jusque-là jamais réalisé. Ses placards ne comportaient rien qui puisse s'apparenter à un travestissement acceptable. Par le passé, le seul grimage qu'il s'était vu porter était un masque vénitien divisant bleu nocturne et or scintillant par la vertèbre nasale. Cela dit, il estima que ce moulage italien fut un bon commencement dans sa quête d'incartade. A présent, il ne lui resta plus qu'à trouver un costume...

Il regretta alors de ne pas avoir été plus prévoyant. Ayant préféré se concentrer sur ces études comme tout bon élève se respectant, il avait complètement oublié de s'acheter un déguisement. Le voilà alors à deux heures du début des festivités, devant son placard vide d'extravagance. Comme prévu de sa garde-robe, on y ressentait un arôme de professionnalisme et de fortune. Il n'y avait pas ou alors peu de place pour des habits de détente. Sur des cintres se succédaient effectivement, de sombres costumes très couteux ainsi que des pyjamas luxueux.
Fixant la perfection de ces textiles, une idée le frappa brutalement. Son secret... personne ne le connaissait véritablement ici (hormis bien sûr la direction de l'établissement). Les voix vipérines qui colportaient dans son dos s'étaient hâtés malheureusement sur de conclusions évidentes peu approfondies. En cette soirée et grâce à son "déguisement", elles pourraient accepter la vérité devant elles ou la croire fictive et fruit d'un grimage peu recherché de sa part :

De son dressing, il sortit alors ce que son père appelait presque tragiquement "le dernier costume de son existence". Daryl ne voulut déclarer qu'il était soulagé de le remettre, par respect pour l'excellent uniforme d'Indare. Poliment, il se contenta d'afficher un sourire soulagé lorsqu'il l'enfila complètement. Une fois vêtu, il se présenta ensuite devant le miroir de sa chambre. Vérifiant imperfection pouvant affecter peau ou vêtements, il retira ses cheveux en arrière grâce à un peigne et les fixa grâce à un pot de gel. Enfin, il enfila une paire de gants blancs et glissa autour de ses yeux, son masque...

- Moi, Daryl majordome suis fin prêt !

Grand partisan à la bienséance, il arriva avec cinq minutes d'avance à l'auditorium. Cela peut semblait maigre, mais c'était bien suffisant pour montrer l'inestimable égard qu'il portait aux principes de savoir-vivre. Les quelques personnes qui le virent rejoindre la dite salle ne purent éviter la prestance qui émanait du gentleman. Il ne faisait pas que porter bêtement le costume, il se l'appropriait ainsi que tous les codes sociaux qu'il exigeait. C'était ce que les gens avaient probablement pensé en le regardant. Sa marche était droite et respectueuse. Il n'y avait qu'en côtoyant l'aristocratie anglaise tous les jours qu'un être pouvait aspirer à cette contenance si appliquée.

Petit à petit, l'auditorium se remplit et les déguisements se diversifièrent. Dans sa courte balade à travers ce carnaval, il put notamment remarquer un lapin rockeur, un ours et tant d'autres individualités tous aussi excentriques que les autres. Son costume apportait une touche de "normalité" à cette soirée qu'il qualifia d'animalesque sans le penser méchamment.
Enfin, le fameux groupe de musique pointa le bout de son nez et l'étrange brouhaha se transforma progressivement en un fidèle engouement. Ne connaissant même pas de nom le groupe en question, le gentleman se demanda rapidement quel genre musical faisait leur renommée ! Sachant qu'il aurait la réponse tôt ou tard, il mit la question en suspens et se rapprocha du buffet.

Ce n'était pas la faim qui l'avait mené jusqu'ici, mais ce plateau circulaire sur lequel était déjà dressé un grande quantité de verres... instinctivement, il était attiré par cet objet, lui rappelant sans doute son passé atypique. A cause de son costume, prendre l'objet devant les autres élèves ne choqua personne. Ils se ruèrent au contraire vers lui pour se servir un verre. De rares compliments fusèrent pour la direction de l'établissement. D'après les retours qu'il put intercepter, c'était génial qu'ils aient également engagé des serveurs pour cette soirée.
Continuant à naviguer à travers la masse de gens, les verres disparaissaient graduellement du plateau qu'il tenait à une main. Bientôt, il ne resta plus que trois verres encore intacts. La question était de savoir à qui les donner. Durant sa petite ronde, il avait remarqué une demoiselle vêtue d'une étrange robe noire ceinturée de fil blanc et d'un masque vénitien assez similaire au sien. Le dos contre le mur, elle regardait sans grande conviction la foule colorée, peut-être emplie de chagrin. Dans une démarche toujours professionnelle, il constata qu'elle n'avait pas quitté son chaleureux muret et s'apprêta donc à l'aborder sincèrement. Le sourire modeste, les yeux légèrement plissés, il pencha très légèrement son buste puis d'une voix claire et douce proposa humblement :

- Une boisson vous ferait-elle plaisir, mademoiselle ?

Qu'importe la réponse, Daryl resterait professionnel ! C'était sa marque de fabrique, après tout : être un gentleman au service de la gente féminine et des pauvres démunis.

HRP :
Costume de Daryl:
 



Dernière édition par Daryl Hudderson le Sam 4 Mar - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Lawford
ISS |:| Classe Epsilon
avatar
Féminin
Messages : 454
Né(e) le : 25/01/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Vous précipitez pas tous, s'il vous plaît
Nationalité : Canadienne
Commentaires/Citations : The only doom that's looming is you loving me to death,
So I'll give you a sec' to catch your breath.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t89-the-streets-and-sidewalks-are-my-playground http://indare-division.forumactif.com/t503-live-a-live

Sam 4 Mar - 14:40

28 Février
2017
Dansons tous ensemble

Rp groupé

C'est le carnaval, youhou ! Je m'attendais pas à ce qu'il y ait un truc d'organisé - bon un peu, j'écoute les rumeurs moi aussi - mais en tant qu'actrice j'ai toujours un peu de costumes dans un coin. Du coup j'ai pris le premier qui me passait sous la main. Il a pas de masque, tant pis. Il doit bien y avoir des loups blancs dans leur distribution à l'entrée. Je me demande à quoi ça ressemble, un bal en Angleterre. Bizarrement je m'étais toujours imaginé ça comme un genre de truc sophistiqué, alors qu'au final bah... on est tous déguisé et on a droit à un concert privé. Qui commence à 19h30, ça me laisse largement le temps de vider les stands de bonbons.
Enfin ça m'aurait laissé le temps si j'avais pas une notion du temps aussi désastreuse. Il est déjà 19h15. Je sais pas comment je fais - enfin si, je sais, c'est à cause de mon TDA, mais quand même. Du coup, avec mon petit "chapeau" d'infirmière en main, je cours jusqu'à l'auditorium et je manque de me ramasser par terre devant les portes tellement le sol glisse. Je vous ai dit que je détestais être en retard ? Je déteste être en retard.

J'arrive à avoir un loup blanc à l'entrée et je rajuste un peu tout mon costume avant d'entrer. Du coup, comme j'ai couru, j'ai carrément faim maintenant. Alors ma première destination c'est le bar, parce que pourquoi pas. Il y a un des élèves de ma classe - Daryl, je crois, même sans voir son visage je reconnais ses cheveux - qui joue les serveurs. Au moins, il prend son déguisement très au sérieux. Je prend un des verres sur son plateau en le gratifiant d'un sourire "à la Naomi".
On est quand même loin du bal façon valse et costumes que j'aurais imaginé de l'Angleterre (et dans lequel Daryl ce serait super bien intégré avec ce costume, soit dit en passant). J'attrape une poignée de bonbons en posant mon espèce de carnet d'infirmière sur le bar cinq secondes. J'aurais peut-être pas dû m'encombrer de ce truc - le seringue, ça passe encore, elle rentre dans mes poches. Je me demande combien de personnes auraient profité de la seringue du costume pour apporter de l'alcool discrètement, tiens.

Les gens font des allers-retours entre la salle et le buffet, généralement pour prendre à boire parce que notre serveur local n'est pas passé près d'eux, puis retourner voir leurs amis. Vu que mon ami à moi, ce cher Max, n'a pas cru bon de venir (soit disant que les déguisement c'est dégradant), je me retrouve vaguement seule. Enfin je pourrais aller voir n'importe qui mais pour l'instant j'attends que le concert commence - ça devrait plus tarder, vu que je suis arrivée super en retard. Du coup je suis la seule qui reste plus ou moins plantée à côté du buffet en attendant de pouvoir danser.

Ou presque la seule. Il y a une fille déguisée en chat pas très loin - avec une pelote de laine, j'adore l'idée. Elle est là, toute seule, avec sa boisson. Et autant moi je me sens aussi bien dans la solitude que dans la compagnie, autant elle, elle a l'air de se sentir bien seule quand même. Le genre de choses qu'on répare avec du sucre, mais elle a pas l'air de vouloir toucher à autre chose qu'aux boissons.

- Tu sais, la nourriture elle est là pour se faire manger. Tu en veux ?

Je lui tends quelques bonbons d'une main. Reste à espérer qu'elle est pas du genre à s'enfuir quand on lui parle.
© Naomi
paroles en #006600
Revenir en haut Aller en bas
Nylia J. Swann
IRS |:| Classe Epsilon
avatar
Féminin
Messages : 573
Né(e) le : 28/06/1999
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 4°A
Situation amoureuse : Coeur à prendre ~
Nationalité : Anglaise.
Commentaires/Citations : Madness is Genius ~
Nylia vous parle en #0099FF !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t227-almost-dying-changes-nothing-dying-changes-everything-nylia-j-swann#1676

Sam 4 Mar - 15:10
Nylia était bien d’accord pour dire que pour l’instant, ce bal n’était pas extraordinaire. Bien sûr, elle savait que ce n’était au fond qu’une question de temps. Après tout, plus on est de fous, plus on rit, et dans le cas présent, c’était bien vrai. Pour le coup, elle espérait que la soirée s’améliore. Un point positif pour l’instant, était le groupe qui venait d’arriver. Elle le connaissait de nom, Icon For Hire, et elle appréciait leur musique. Pas le genre qu’elle écouterait en général ou sous la douche, mais elle aimait bien tout de même.

Et puis surtout, apparemment, ils savaient mettre l’ambiance, ce qui eut pour effet de rassurer la jeune fille. Désormais, elle n’hésiterait pas à aller danser ! Mais avant… Il fallait vraiment qu’elle ose prendre quelque chose à manger sur le buffet. Elle mourait de faim, et danser le ventre vide n’était pas envisageable. La boisson était sympathique, mais malheureusement, la blondinette était gourmande. Alors qu’elle était perdue dans ses pensées, le regard dans le vide, en train de tergiverser pour savoir si oui ou non elle se dirigerait finalement vers le buffet, une voix féminine l’interrompit. Elle leva la tête : c’était une jeune fille, blonde comme elle, avec de jolis yeux verts. Elle avait de jolies formes et son costume d’infirmière ne manquait pas de les mettre en valeur.

« Tu sais, la nourriture elle est là pour se faire manger. Tu en veux ? »

Nylia n’en crut pas ses yeux lorsque sa nouvelle rencontre lui tendit une main pleine de bonbons. Des bonbons. Le péché mignon de l’étudiante. Comment pouvait-elle résister, refuser ? C’était tout bonnement impossible. En plus, c’était proposé si gentiment… Déjà que cette infirmière devait la trouver bizarre de trainer à côté du buffet sans y toucher, alors bon… Et puis après tout, peu importe si on la jugeait. Les bonbons, c’est bon ! Déterminée, elle saisit les sucreries que venaient de lui offrir la jeune fille aux yeux verts en la remerciant.

« Haha, oui je sais ! Merci beaucoup. J’imagine que j’ai été un peu… Intimidée. Enfin bref ! Moi, c’est Nylia Sw-… Nylia. Et toi ? Tu es super jolie dans ce costume ! »

… Elle avait failli donner son nom à un bal masqué. Quel intérêt ? En se rendant compte de la gaffe, la blondinette faillit exploser de rire. Malgré son manque de discrétion, elle espérait ne pas être prise pour une débile par son interlocutrice. Légèrement gênée, elle avala deux ou trois bonbons, ce qui la réconforta presque instantanément…



Revenir en haut Aller en bas
Tina Claw
IRS |:| Pensionnaire permanente
avatar
Féminin
Messages : 103
Né(e) le : 13/01/2000
Date d'inscription : 26/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 3 ème année
Situation amoureuse : waifu squad ♥
Nationalité : Canadienne
Commentaires/Citations : Row row fight the powa !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t163-une-simple-poupee-de-cristal-finis#1146

Sam 4 Mar - 15:40


imgrp
Event de carnaval +Les élèves et surtout Lua
Alors que Tina était tranquillement dans un coin, quelque chose, ou plutôt quelqu'un inattendue qui lui tomba carrément dessus. Cependant, ce n'était pas comme dans les films, la demoiselle ne s'y attendait pas, elle ne s'était pas retourné en souriant avec des petites étincelles. Non. Elle s'était magnifiquement vautrés au sol, écrasé par un grand roux qui lui avait sauté dessus.

-Coucou Tina ! Tu te souviens de moi ?

La rousse se releva en s'époussetant pour ôté toute saleté présente sur le costume et jaugea l'homme en face d'elle. C'était Michael, un jeune homme lui aussi à l'IRS qu'elle avait invité à sa petite "partie". De ce qu'elle se rappelait, Tina supposait qu'il avait une personnalité multiple et c'était apparemment la plus jeune, la petite fille, qui avait pris le contrôle. C'était donc difficile pour la jeune fille de s'énerver contre lui, ou plutôt elle, puisqu'elle n'avait pas conscience que son corps était celui d'un homme d'au moins 20 centimètres et 15 kilos de plus que Tina.

"Oui." Dit-elle simplement, relevant la mains et la posant sur le haut de la tête du jeune homme, comme pour le patpat et l'ébouriffé en même temps. Un geste d'affection très maladroit qui n'allait pas vraiment avec l'expression qu'elle affichait, mais au moins l'intention était là.

« TINAAAAAA ! Et... Bonsoir... »

Reconnaissant cette voix entre mille, la rousse se retourna d'un coup, écarquillant les yeux en apercevant son adorable Lua. Adorable, c'était bien le cas de le dire. Elle était beaucoup trop mignonne pour elle, presque au point qu'elle pouvait sentir son nez picoter sous l'afflux sanguin. Cependant, elle semblait se cacher derrière Tina et était un peu mal à l'aise. Que se passait-il ? Quelque chose n'allait pas ?

« Ça va ? Le costume te va vraiment bien, c'est trop mignon sur toi ! Et regarde, on a toutes les deux des tresses héhé. »

C'était certains, quelque chose n'allait pas, cependant Tina ne put s'empêcher de rougir face à ces compliments et surtout, le plus important, au clin d'oeil de leurs rencontres qu'elle avait évidemment remarqué.

"Toi aussi. Oui" répondit-elle, la voix un peu moins monotone et réprimant une forte envie de lui faire un câlin.

Soudain, telle une révélation, la rousse comprit pourquoi Lua lui avait semblé un peu boudeuse en arrivant. D'une part ses cernes et ses cheveux qui indiquait un état de fatigue plutôt présent, et surtout de la jalousie, lié à la réaction de Cosette vis à vis de la demoiselle. Maintenant qu'elle avait compris ça, tout semblait beaucoup plus évident et une idée germa dans l'esprit de Tina, qui saisit rapidement son téléphone pour tapoter. Une fois finis, elle le glissa dans son dos, face à Lua et en dehors de la portée de vision de Cosette.

"Tu es jalouse ? Pourtant je n'ai d'yeux que pour toi Lua et personne d'autre. Et tu es vraiment mignonne dans ton costume aussi."



Mystérious pour Epicode


♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Austin Sanders
IRS |:| Incarcéré pour l'été
avatar
Masculin
Messages : 36
Né(e) le : 01/04/1999
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : IRS
Situation amoureuse : Jun est de retour ♥
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : "Les sentiments honnêtes peuvent parfois mener à des fins cruelles."
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t281-bonjour-me-voici-mr-enfoire

Dim 5 Mar - 5:45






Dansons tous ensemble !

P ouuurquoiiiiiii ? C’est tellement injuste ! On ne m’avait pas autorisé à entrer avec mon sabre ! Cela fait partie de mon costume de samouraï du Shinsengumi, quelle injustice… Bien heureusement que j’avais un vieux joué. Un bazooka à taille réelle en plastique dur, qui, lorsqu’on appuyait sur la détente, sortait un stupide drapeau avec écrit « BOUM ! » dessus. C’était complètement débile mais cela me faisait encore rire aujourd’hui. J’avais eu cette connerie à une fête foraine lorsque j’étais gamin. J’avais donc l’air d’un samouraï quelque peu attardé, sans sabre mais avec un bazooka.  Cela rendait la chose inattendue, j’avais simplement l’air d’un terroriste déguisé avec classe. Et j’en riais tout seul. Il fallait dire que mon accoutrement m’allait drôlement bien, une vieille de ma rue que je connaissais depuis mes cinq ans avait eu la gentillesse de venir me le prêter.  Cette dame a confectionné des costumes toute sa vie et était heureuse que cela serve encore aujourd’hui. Sauf que ma crédibilité était réduite à néant avec l’engin que je maintenais sur mon épaule et le port du masque plus ou moins obligatoire puisque c'était un bal masqué. Mais en bon crétin qui n’avait pas fait attention, j’en avais ramené un qui ne me servirait pas à grand-chose. Un masque rouge pour les yeux. Pour dormir bien sûr ! Très utile pour une soirée masquée !

Spoiler:
 

Enfin, comme tout le monde, j’avais pu remarquer les affiches qui étaient accrochées un peu partout dans l’institut. Et je m’incrustais donc à cette soirée en me disant qu’il pourrait s’y passer des choses amusantes, bien que je ne connaisse personne. C’est ainsi qu’à peine rentrer dans l’auditorium je pu voir quelqu’un brusquement se ramasser en faisant s’écrouler le drap sur une bonne partie des personnes présentes. De plus, j’avais reconnu sous ce masque de lapin le fameux professeur de cris, Gordy. Ses mèches blondes qui dépassaient l’avait trahit. Mais ce ne fut pas la seule chose qui me fit rire. Le déguisement d’une fille ressemblait à celui d’un ours, ce qui était mignon dans un sens, mais elle portait un bandeau sur la bouche avec l’exacte même gueule du fameux personnage Pedobear… Mais le pire, c’est le fait est qu’elle soit près d’une adooooraaaable jeune fille -tellement mignonne que je n’en revenais pas- avec un déguisement de petit cochon, rendant alors son costume de nounours quelque peu malsain. Et très drôle à la fois. Je tournais ensuite la tête vers d’autres personnes présente en riant encore de cet adorable duo. Puis je vis une personne avec le cosplay de la célèbre princesse Jasmine, mais j’eu du mal à déterminer le sexe de cette dernière à la fois masculine et féminine. Une autre fille, du moins c’est ce que j’en déduisais du fait de sa poitrine visible sous son déguisement, était en samouraï mais heureusement différent du miens.  Une autre en mignon petit chat dans un coin, un très charmant majordome que je suivais du regard quelques secondes, un adorable panda roux qui me fit sourire, une très, très jolie infirmière, et j’en passe…

Tout le monde semblait pour le moment rester dans son coin, sauf pour les plus sociables d’entre eux. Mais moi je me décidais seulement d’aller me prendre un petit gâteau en attendant que la soirée débute réellement. D’ailleurs, j’eus droit à plusieurs regards amusés par mon soit disant déguisement qui n’avait aucun sens. Ce qui me faisait rire également. Ce n’était pas si mal, dans le fond. Et avec mon bazooka d'enfant je pouvais faire peur à n’importe qui, en faisant comme si j’allais leur tirer dessus, haha. J’étais vraiment un gamin… Et je choisissais de me prendre un délicieux brownie une fois arrivé devant le buffet aux multiples choix. Puis je me dirigeais vers le siège le plus proche, c’est-à-dire un canapé. Je m’asseyais d’ailleurs et dans ce dernier assez lourdement, sans vraiment faire attention à la demoiselle qui y était déjà assise. J’espérais que cette soirée allait être plus animée d’ici peu de temps.
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Kira Mitchell
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 73
Né(e) le : 31/10/2000
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : 3ème année
Situation amoureuse : Célibataire :p
Nationalité : Anglo-Américaine
Commentaires/Citations : The most dangerous of weapons is the smile of a virgin...~
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t224-et-un-et-deux-et-trois-action

Dim 5 Mar - 15:26
Dansons Tous Ensemble

Feat Everybody ; Auditorium


J'étais tranquillement entrain de profiter de la soirée, c'est à dire en écoutant la musique qui résonnait dans toute la salle et en observant les différentes personnes costumées qui entraient tour à tour dans l'auditorium, quand un garçon vint brusquement s'assoir près de moi, ce qui me fit presque sauter du canapé. Suite à ça je n'ai pas pu m'empêcher de le dévisager, il portait un masque donc je n'ai pas pu voir son visage, en même temps c'était un bal masqué donc.. Bref, j'avais continué de "l'examiner" et j'ai remarqué qu'il était déguisé en.. Samouraï ? Je dois avouer que j'ai eu quelques doutes sur son déguisement, il ressemblait plus à un pirate qu'à autre chose et mes doutes n'ont été que plus forts après avoir vu un bazooka à ses côtés. À dire vrai, c'était étrange, drôle et pas crédible, mais pas du tout. Ce détail était tellement inattendu que je n'ai pas pu m'empêcher de pouffer de rire, tellement que ça m'avais donné soif.

J'ai donc désertée ma place pour me rendre au buffet histoire de me désaltérer un peu. Une fois sur place, je me suis mise à la recherche d'une boisson gazeuse, tout simplement parce que j'adore ça. Un fois la boisson trouvée et mon verre à moitié plein, je me suis dirigée vers la place que j'avais abandonné, c'est à dire près de l'inconnu vêtu comme un pirate/samouraï. Mais, je n'avais pas prévu ce qui arriva ensuite, un joli petit emballage de bonbon me fit perdre le contrôle de mes escarpins. En-t-autre j'ai glissé et en glissant j'ai laissé mon verre s'échappé. Et ce dernier alla se loger sur le jeune pirate/samouraï, renversant en même temps tout son contenu sur ce dernier.

« Ouups... Désolée, haha.. »

Shit ! Je savais que je n'aurais pas du mettre ces escarpins là, j'aurais pas du en mettre tout court ouais.. Et le pire c'était que j'avais ris quand le verre avait atterri sur lui. Je n'avais même pas pris la peine de regarder ailleurs, non, je lui avais ris au nez. Ah la la.. Bref, après ma grosse connerie, je suis allée lui chercher des serviettes en papier pour qu'il puisse essayer de nettoyer ce qu'il y avait à nettoyer, parce que je ne comptais pas mais pas du tout l'aider. Surtout si ça voulait dire frotter son costume, quelle idée aussi j'ai eu de prendre un boisson gazeuse en sachant  pertinemment que ces choses là collent quand elles ne sont pas vite nettoyer. Mais je dois avouer que c'était assez comique comme situation, de mon point de vue en tout cas, espérons qu'il ne me tire pas dessus avec son joujou pour se venger, haha. Je lui ai donc tendu les serviettes en m'excusant sincèrement, à croire que ça allait changer la donne. Mais au moins je l'avais fait.

« Hm, je suis vraiment désolée, c'est à cause de mes chaussures. M'en veux pas. »

Bon, hm, je n'étais pas sûre que ce soit suffisant mais c'était déjà un bon début, non ? Et puis à mon avis si ça ne lui avait vraiment pas plus, il se mettrait à jacasser. Et quand ça arrivera, à ce moment là j'essaierais de me racheter même si je ne le connais pas. C'est la moindre des choses, je trouve. Mais même sans voir ses yeux, je pouvais me douter qu'il était entrain de bouillonner intérieurement. Je serais bien partie me cacher mais à quoi
bon ? Et puis dans la tenue dans laquelle j'étais je ne pouvais pas aller très loin, donc j'ai préféré rester et affronter son éventuel courroux. Après tout c'est ma faute si son costume est taché.


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» TOUS ENSEMBLE, le site
» Pour papoter en Histoire-Géographie tous ensemble !
» TOUS ENSEMBLE POUR ECRIRE UNE HISTOIRE
» ALLONS tous ensemble
» [BAL 28/02] Dansons tous ensemble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: IRS - Annexe :: Auditorium-
Sauter vers: