AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Pour la rentrée 2018, Indarë organise une semaine d'Intégration pour les nouveau élèves et les moins nouveaux.

 :: Dortoir :: Premier et deuxième étages :: Chambres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Se retrouver dans une chambre avec Will ? Aie...(?) [Pv. Holly]

Will Barton
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 86
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Nationalité : Américaine
Situation amoureuse : Très très ouvert
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Ven 1 Juin - 20:32
Il y avait été traîné mais n'était certainement pas contre tout cela. Se retrouver dans une chambre de filles pouvait être intéressant. Et puis, ça le rendait curieux. Pour contextualiser un peu tout cela, des gens dans l'étage de Will, avec qui il traînait, avaient reçu un appel venant de quelques cruches plus bas. Il disait ça car il avait toujours un peu de mal avec ces rires de dindes. Le but était de s'introduire dans la chambre après le couvre-feu. Totalement interdit mais franchement, qui en avait quelque chose à faire ? Le garçon avait accepté puisqu'il n'avait rien d'autre. Il s'ennuyait pas mal depuis quelques temps et son frère ne lui avait pas écrit depuis deux semaines. Peut-être que cette fois-si, c'était à lui de faire le pas ? Le garçon était donc descendu avec les autres, sur la pointe des pieds. Enfin, le jeune homme était quelqu'un de discret alors ce n'était pas compliqué pour lui. Il faisait plus peur qu'autre chose en fait. Il savait qu'il était un peu l'étrangeté qu'on traînait dans ce lieu. Les personnes autour de lui n'était ni en forge, ni en potion. Et c'est toujours bien d'avoir un clown.

Bref, ils arrivèrent dans les couloirs et allèrent jusqu'au numéro de la chambre où ils ouvrirent très doucement. Les filles rigolèrent en les voyant arriver, eux et leur tête de débile. Will arriva après tout le monde et observa la pièce avant de voir... Oh bordel il y'a Holly. Pourquoi n'y avait-il pas pensé avant sérieusement ? Il avait un peu oublié cette soirée depuis qu'elle s'était produite, où il s'était forcé à le faire. Il l'avait embrassé et pour une raison un peu étrange, il n'avait pas cherché à aller plus loin. Pour finalement s'enfuir de peur de ne pas se contrôler. Cela ne lui ressemblait pas. Il la fixa un moment puis fit un grand sourire un peu creepy pour faire comme si rien ne c'était passé. Il s'installa dans le coin de la pièce, le plus loin possible d'elle et regarda les autres en cercle.

La soirée débuta et après que tout le monde ai pu parlé, ils commencèrent un jeu un peu stupide. Un action ou vérité qui faisait rire et rougir. Ils abandonnèrent le fait de participer le garçon qui avait trouvé un livre sur une des étagères et qui lisait la fabuleuse d'histoire d'amour entre Bella, une adolescente farouche qui rencontre le beau et mystérieux et Edward, un vampire. Mais il faut savoir qu'elle ne sait pas si elle ne préfère pas le loup-garou Jacob...Une terrible histoire dramatique. Enfin, il ne prenait pas au sérieux tout ça mais il restait curieux, tout en s'en moquant.

Mais quand il leva la tête au bout d'une demie-heure, il n'y avait plus personne. Merde, il était tellement absorbé que ça par ce drame social ? Il regarda un peu autour de lui. Eh non, il restait quelqu'un. La fameuse Holly. Comme le destin choisit bien ses victimes... Ne voulant pas réfléchir, se torturer l'esprit, il croisa son regard puis continua à lire. Ahala, Will et sa logique dans les relations...



Autre(s)::
 


Tu m'écoutes en #993333


Dernière édition par Will Barton le Lun 25 Juin - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 123
Né(e) le : 17/06/2001
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Nationalité : Anglaise
Situation amoureuse : Cela ne vous concerne pas !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1438-s-peach-holly-grant# http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Lun 4 Juin - 15:57




Les colocataires et amis de Becky ont organisé une petite soirée dans leur chambre, après mangé. Holly se sent assez fatiguée, ayant travailler le mandarin toute la matinée.

La soirée commence à 20h et Holly s'est précipitée pour aller manger à la cafétéria avant de remonter. Elle ne veut pas se coucher trop tard et veut optimiser son temps. La brunette organise ses affaires pour le lendemain et se hâte dans la petite pièce à côté pour se pomponner un peu.

Holly tourne sa chevelure dans un élastique. Après un soin du visage pas trop pompeux, la demoiselle se brosse les dents et finit les préparatifs. Elle soupire. Il va y avoir beaucoup de personnes qu'elle ne connaît pas. Il n'empêche que la soirée dernière s'est plutôt bien terminée malgré les aléas, ce qui rassure la petite lycéenne. Elle a envie de voir du monde, décompresser un peu mais pas longtemps. C'est bon pour elle de se changer les idées afin d'aérer le cerveau avant d'attaquer une nouvelle journée.

La demoiselle hésite à enfiler son pyjama. Ce n'est pas vraiment une soirée pyjama, mais c'est une petite fête qui ne va pas durer très longtemps à cause du couvre-feu en semaine. Holly décide donc d'ôter un débardeur marron et un short bleu marine avant d'enfiler un gilet noir et des chaussons roses. Les nuits sont assez étouffantes en ce début de Juin mais la fatigue rend Holly frileuse. Serrant sa queue de cheval, la jeune fille soupire à nouveau avant de joindre sa copine dans sa chambre.

Une fois arrivée, Becky accueille Holly comme à son habitude.

« P'tit Troue ! »

La jeune femme ne s'est pas cassée les fesses pour la tenue : un pyjama rose flashy et violet. Lors de l'étreinte, Holly peut sentir le parfum de Becky. C'est doux et sucré, une odeur enivrante et agréable. Elle cache bien son jeu : la blonde a une touche aguicheuse dans son habit. Sa poitrine nue va faire tourner de l’œil plus d'un garçon.

La brunette se présente à ses deux autres colocataires avant l'arriver d'un premier groupe : deux garçons des ISS. La jeune fille, un peu perdue, tente de retenir les prénoms. Elle salue les arrivants avec timidité, se sentant atteinte dans son intimité avec sa petite tenue de nuit. Un des garçons est venu en jogging et l'autre en tenue de jour. Espérons que les autres joueront le jeu de la pyjama party.

Un garçon sort quelques boissons. C'est interdit ici, d'autant plus pour l'alcool. Ceci dit, un des jeunes hommes a mit de la vodka dans une bouteille d'eau : est-ce astucieux ? Holly doute. Mais elle n'a pas envie de boire ce soir. Ceci dit, les quelques snacks éparpillés sur la moquette attirent son regard. La soirée s'annonce posée, pas trop bruyante, en accord avec le silence de la nuit.

Enfin le dernier groupe arrive. Quatre garçons ordinaires et, ...

« Eek ! »

Will. Comment n'y a-t-elle pas pensée ?! La brunette se faufile derrière sa copine blonde pour lui siffler dans l'oreille, très mécontente :

« Becky, t'as invité Will ?! »

Elle se retourne, le regard candide et joyeux.

« Évidemment !

- T'aurais dû me le dire ! »

Elle hoche la tête et ses yeux sont plus doux et son sourire superficiel.

« Pourquoi, ça te dérange ? »

Holly grogne.

« Non, je m'en fous de ce gros naze, mais il est même pas resté à la soirée !

- T'es pas obligée de lui parler, tu sais. »

Le ton sec de Becky perturbe Holly. Un instant, cette dernière aperçoit la froideur et le mépris cachés dans les yeux de sa copine blonde. Celle-ci se retourne et s'en va saluer les arrivants.

Un peu mal à l'aise, Holly s'adosse à un lit. Les étudiants prennent tous leur place et l'albinos se colle à un coin. Son regard étrange croise celui d'Holly qui le fusille des yeux. Will n'a pas l'air très net, mais la demoiselle s'en moque : elle lui en veut.

Tous en cercle, les camarades parlent et rient entre eux. Holly apprécie l'ambiance et zieute Will du coin de l’œil. Il est dans son coin à lire un bouquin stupide. La jeune fille fronce des sourcils et se retourne précipitamment. Même pas il la regarde.

Le groupe décide alors, comme tout bons adolescents en pleine puberté, de jouer à un jeu : Action ou Vérité. Holly, proche de Becky qui semble affectueuse aujourd'hui, accepte de jouer tout en jouissant de la poitrine de la belle blonde. Le fait d'être collé à une femme qui taquine les mèches et te caresse l'épaule est réconfortant. La demoiselle ne se prend pas vraiment au jeu : des gages stupides et des questions vulgaires.

« Holly !

- Vé-Vérité ! »

Un des garçons du deuxième groupe d'arrivant réfléchit à sa question. Il se concerte avec son ami, tentant de trouver quelque chose d'embarrassant à poser. Ils savent qu'Holly est très facile à perturber.

« T'as déjà essayé par derrière ? »

Ces idiots se mettent à pouffer et à avertir leur copain que c'est osé. La demoiselle cache une certaine pudeur et n'aime pas avouer ce genre de chose à une bande d'inconnus pervers. Les joues pourpres et la grimace au visage, la jeune fille fronce les sourcils et montre les dents.

« O-ooh, c'est stupide ce jeu ! Comme si j'allais vous dire que je l'ai fais, bande de pervers.

- Alors tu l'as fais ?

- Non ! »

Holly s'énerve et le groupe s'amuse. Becky ricane un peu et caresse la tête de sa copine pour la rassurer. Cette dernière dégage sa main pour remettre sa queue de cheval en place. Elle la décoiffe.

Holly se venge comme il se doit et la partie continue. Au fur et à mesure du temps, la jeune fille commence à somnoler, doucement. Elle observe les lumières qui traversent le verre des fenêtres. Les étoiles se font rares dans un monde asphyxié. Ses paupières deviennent lourdes et sa tête tombe délicatement sur l'épaule de Becky.

***


    “ La mer. Les nuages. Un sourire. Une jeune fille. Un parasol. Un jardin. Un beau jeune homme. Un bouquet de fleur. Un Mobil-Home. Des arbres. Un corps. Une main. Un baiser. Un deuxième sourire. Des mains. Le soleil. Le sable. La chaleur. ”


***

Les yeux d'Holly s'ouvre doucement. Sa tête a glissé et s'est posé sur le lit. Sa vision floue et la lumière qui l'éblouit la rend un peu inconsciente. Elle respire profondément avant de se gratter un œil et de constater que Becky n'est plus là, ni le groupe. Combien de temps s'est écoulé ? La demoiselle observe ses alentours et tombe sur le garçon tant redouté : Will.

Pris d'embarras et de mauvaise humeur, la jeune fille relève la bretelle de son débardeur et son gilet qui glisse discrètement le long du bras. Elle regarde le jeune homme et racle sa gorge. Elle n'a pas pensé lui parler, mais la situation force les choses. La brunette l'évite un instant du regard avant de l'observer timidement.

« Ils sont tous partis ... ? »

Mais alors que la demoiselle aborde le garçon, celui-ci plonge le nez dans son bouquin. Analysant sa réaction, les traits de Holly se fronce et la voilà gronder le culotté.

« Eh, j'te parle ! »

La jeune fille se relève péniblement et s'étire un peu, toujours en colère. Elle esquive du regard et serre les dents. Comment peut-il se comporter comme ça ?! Holly le contemple de nouveau, s'avance vers lui et se met presque à quatre pattes. À quelques mètres de lui, elle attend, sévère, une réponse de sa part.


And then ...


-16


Dernière édition par Holly Grant le Lun 25 Juin - 17:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Will Barton
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 86
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Nationalité : Américaine
Situation amoureuse : Très très ouvert
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Lun 4 Juin - 17:53
Will avait vraiment eu cette impression de se mettre dans le pétrin. C'était stupide et en même temps tellement évident. Il aurait pu y penser et maintenant, il se trouvait confronté aux conséquences de ses actes. Il se dit qu'elle l'avait certainement mal prit, qu'il n'avait pas assumé ce qu'il avait fait et que le sujet allait certainement revenir sur le tapis. Pourtant, il le referait s'il le pouvait. Il l'embrasserait encore et encore. Et peut-être il irait plus loin mais à cette soirée, elle avait été ivre, il n'était pas sûr qu'elle souhaitait vraiment ce qu'il lui faisait. Et par peur de ressentir trop que ce qu'il voulait, il avait donc préféré partir. Était-ce du respect envers elle ou de la peur ? Les gens ne comprenaient pas Will mais il n'était pas sûr de lui même se comprendre. Traumatisé par sa vie, il avait cherché à trouver une solution...Instable, irrégulière, peu fiable et ne marchant qu'à court terme. La drogue, le sexe, les conneries en tout genre marchait sur le coup puis il se sentait vite vide. Mais d'un côté, il avait peur de ne pas se sentir assez vide. Ce qu'il se passait avec Holly.

Elle voilà, il était avec elle dans la pièce. Il voyait sur son visage qu'elle était en colère. Elle lui parla une fois, lui demandant s'ils étaient tous partis. Le garçon ne répondit pas, faisant comme s'il n'avait rien entendu. Il devait d'ailleurs vite trouver un sujet de conversation nouveau pour éviter de reparler de la soirée. Et puis il ne savait pas non plu où ils étaient passés, il avait passé son temps à lire et leurs jeux n'étaient même pas amusant.

Finalement, Holly se rapprocha de lui, presque à quatre pattes, un air agacé. Will releva de suite le visage d'un air surpris. Elle lui demanda de répondre. De toute façon, il ne pouvait pas l'ignorer et il s'en rendait compte. Le garçon ferma alors le bouquin et le posa avant de fixer son regard un moment avant se sourire doucement.

-Je crois qu'ils ont voulu voyagé dans le temps. Ils ont fait un vortex et pouf.

Quand il avait pas envie de répondre. Il répondait sans répondre. Et puis c'était un peu sa marque de fabrique et un beau bouclier. Mais elle lui en voulait et ça l'embetait car il avait fait ça de base pour qu'elle ne le déteste pas...Bon un peu maladroitement mais bon. Il montra alors le livre en continuant de sourire.

-Ce bouquin est épatant... le gars vampire là... Il est jeune et éternel mais quand est-ce que le corps devient éternel ? Forcément à 17 ans ? Ou ça dépend des gens ?

Il ricanna avant de le poser au sol. Il avait envie de s'expliquer pour la dernière fois mais il savait pas comment s'y prendre. Will baissa alors le regard, regardant le sol d'un air réfléchit. Finalement, il l'a fixa à nouveau.

- Si je suis partis la dernière fois c'est que...

Merde, il savait vraiment pas quoi dire et il n'était pas doué dans les relations sincères avec les gens. Ça avait toujours été comme ça. Avec son frère, ils communiquaient à travers d'histoires. Peut-etre que ça pouvait marcher avec elle ? Il n'arrivait vraiment pas en discutant normalement. Il souffla doucement.

-Il parait que dans un royaume, il y avait deux descendants de deux pays. Le prince etait... Un peu con, paradoxal, difficile à comprendre...Et sacrément lâche. Et un jour, lors d'un banquet royale, il rencontra la princesse du pays voisin.

Il ramena ses genoux à son visage et l'observa ainsi, continuant :

-Il trouva la princesse jolie, beaucoup plus que sa prétendante. Et puis elle était différente. Mais il y avait de l'alcool. Et les deux avaient peut-être trop bus. Et là où le prince avait l'habitude de coucher avec celles qu'il voulait... Là il ne voulait pas se faire détester par celle-ci. Car il l'appréciait. Mais il a craqué et l'a quand même embrassé mais à ensuite regretté car elle était saoul et elle ne savait peut-être pas ce qu'elle faisait.

Le jeune Will laissa quelques secondes.

-Donc il voulait pas profiter d'elle. Et il s'est enfuie car lui aussi il était saoul et il avait peur de ne pas se contrôler car elle lui plaisait...

Il ricanna.

-C'est con comme histoire hein ?

Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 123
Né(e) le : 17/06/2001
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Nationalité : Anglaise
Situation amoureuse : Cela ne vous concerne pas !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1438-s-peach-holly-grant# http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Jeu 7 Juin - 16:26

Holly fronce toujours les sourcils. Elle ne le lâche pas. Finalement, Will sort son nez du bouquin pathétique avant de le fermer et continuer la bataille de regard entamée par la jeune fille. Un petit sourire se dessine sur ses lèvres et la brunette ne manque pas de le remarquer. Elle a l'impression qu'il se moquer d'elle ce qui l'énerve davantage. Puis, l'albinos répond enfin :

« Je crois qu'ils ont voulu voyagé dans le temps. Ils ont fait un vortex et pouf. »

Holly roule des yeux. Son explication l'amuse mais elle reste impassible et continue de faire sa tête de cochon. Elle veut être prise au sérieux. Soudain, le jeune homme lui montre son ouvrage. L'adolescente hoche doucement de la tête pour comprendre sa manœuvre. Un livre avec une pomme plantée en son centre. Cela ne lui inspire pas grand chose. Holly aime les titres et les couvertures évocateurs. Montré ainsi ne lui inspire vraiment pas.

Holly réfléchit un instant avant de s'emballer. Pourquoi Will est en train de critiquer le bouquin ? Elle n'en a que faire !

Holly s'apprête à l'agresser verbalement jusqu'à ce que le garçon libère son ouvrage. La jeune fille ne bouge pas d'un pouce. Elle aurait très bien pu partir chercher ses amis et laisser cet énergumène mais elle ne veut pas bouger.

Holly a apprit à ne plus attendre des autres. Pour la demoiselle, des cons restent des cons et ne veut plus donner de sa personne pour ce genre de personnalité. Alors pourquoi reste-t-elle plantée là ?

Réalisant cela, la demoiselle ramène ses genoux vers elle, hésitant à partir.

« Si je suis partis la dernière fois c'est que ... »

Sortie de ses pensées, Holly regarde le jeune homme comme surprise. Elle reste toute ouïe, espérant qu'il va faire ce qu'elle pense : s'expliquer. Le garçon semble peiner à sortir ses mots.

« Il parait que dans un royaume, il y avait deux descendants de deux pays. Le prince était... Un peu con, paradoxal, difficile à comprendre ... Et sacrément lâche. Et un jour, lors d'un banquet royale, il rencontra la princesse du pays voisin. »

Holly ne comprend pas tout de suite. Ses attentes ne sont pas immédiatement réalisés et elle commence à s'énerver :

« Arrête avec tes histoires, c'est pas le mom-

- Il trouva la princesse jolie, beaucoup plus que sa prétendante. Et puis elle était différente. Mais il y avait de l'alcool. Et les deux avaient peut-être trop bus. Et là où le prince avait l'habitude de coucher avec celles qu'il voulait ... Là il ne voulait pas se faire détester par celle-ci. Car il l'appréciait. Mais il a craqué et l'a quand même embrassé mais à ensuite regretté car elle était saoul et elle ne savait peut-être pas ce qu'elle faisait. »

C'est alors qu'Holly comprend : il parle évidemment de ce qui s'est passé la dernière fois. Ayant prit en compte cela, elle prête attention aux détails de ses justifications. C'est elle la jolie princesse ? C'est elle qui l'apprécie ? C'est avec elle qu'il n'a pas fait comme avec les autres ?

« Donc il voulait pas profiter d'elle. Et il s'est enfuie car lui aussi il était saoul et il avait peur de ne pas se contrôler car elle lui plaisait ... »

Le jeune homme rigole et se moque de son histoire. Holly, elle, a les pommettes toutes roses. La jeune fille n'en a pas attendu autant.

Les garçons ne sont que des idiots qui pensent au sexe. C'est la conclusion de Holly suite à sa rupture amoureuse et la trahison qu'elle a subi. Elle est persuadée qu'ils sont tous comme ça. Or, Will vient contredire sa thèse. Malgré sa maladresse, Holly est très touchée par les dires de l'albinos. Alors pourquoi n'est-elle pas totalement satisfaite ? La demoiselle ne peut plus lui en vouloir mais quelque chose qu'elle tente d'ignorer la tracasse.

La jeune fille ne fixe plus l'adolescent. Le regard au sol, elle ne veut pas lui montrer sa certaine reconnaissance. L'acte de Will n'est pas ce qu'elle a cru. En réponse, la jeune fille marmonne à peine :

« T'es bête ... »

En vérité, Holly pense que c'est elle l'idiote. Elle ne peut rien reprocher à Will puisque ses réactions, bien que maladroites, sont légitimes. Finalement, la jeune fille se lève et met un instant ses sentiments de côté. Elle remet timidement son short correctement.

« B-bref, on devrait aller retrouver les autres. »

La demoiselle ne s'est plus comment réagir. Tourmentée par ses pulsions, elle tente de se focaliser sur autre chose.

« Putain, comme par hasard j'ai pas amené mon tél' ... »

Holly jette un rapide coup d'œil dans la chambre. Les affaires sont restés mais les bouteilles sont parties. La jeune fille râle de nouveau :

« Becky aurait pu me le dire putain, pourquoi ils nous ont laissé là ! »

Enfin, Holly croise rapidement le regard de Will avant de lui demander, un peu paniquée :

« Tu peux appeler Becky ou un de tes potes ? »

Ses soucis lui prennent tellement la tête que les formules de politesse ont foutu le camp. Ceci dit, un petit sourire hilare se cache au coin des lèvres de la demoiselle. Toujours debout, elle se rapproche de quelques pas du jeune homme avant d'ajouter :

«  Et si c'est Becky passe la moi que je l'insulte. »


And then ...


-16
Revenir en haut Aller en bas
Will Barton
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 86
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Nationalité : Américaine
Situation amoureuse : Très très ouvert
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Ven 8 Juin - 17:32
Will n'avait jamais été très fort dans la communication. On ne lui avait pas apprit avant ses 10 ans et il avait du trouver rapidement un autre moyen pour exprimer ses émotions. Et même maintenant qu'il était grand, qu'il avait tout comprit, le garçon avait toujours du mal à passer le cap. Les histoires étaient plus simples, plus rassurantes. Enfin bref, il venait de lui justifier son comportement de la dernière fois disant même au passant que Holly lui plaisait. Il n'était pas très sûr de ce qu'il voulait dire la-dedans. Parlait-il sexuellement ou d'autre chose ? Il avait un peu de mal à se comprendre, il savait juste qu'il la désirait. Et il préférait ne pas réfléchir trop là-dessus, ça touchait des choses après qu'il ne maîtrisait pas vraiment.

Les joues de la jeune femme prirent une teinte rosée et il comprit rapidement qu'elle ne pourrait pas lui en vouloir après ça, surtout que son geste avait été fait pour elle, ce qui montrait qu'il n'avait pas vraiment été égoïste. Seulement un peu lâche. Alors, la jeune femme fit la seule chose qu'elle pouvait faire: l'insulter. Enfin, gentiment cette fois si. La belle se leva alors, changeant d'un coup de conversation. Il ne su pas vraiment comment il devait prendre ça. Était-ce une marque de non réciprocité ? Ou était-ce seulement parce qu'elle ne savait pas comme réagir ? Le garçon l'observa alors gesticuler. Elle lui demandait d'appeler un de ses "potes" alors qu'elle ne faisait que râler. La garçon n'avait pas envie de partir, il était bien seul et calme. Les autres étaient bruyant et il n'avait pas la tête à entendre leurs voix... Et il était peut-être un peu irrité aussi. Le jeune homme prit alors son téléphone et envoya un simple SMS à un de ses collègues. Celui-ci répondit rapidement: "dan la chambr, elle on voulu allé voir l'étag dé gar. Il mit l'écran en veille puis dit:

-En haut, apparemment, tes copines voulaient voir le sanctuaire des penis.


Il était un peu vulgaire mais c'était plus pour l'être que pour être salace. C'était juste un peu ridicule comme comportement voilà tout. Il regarda la couverture du bouquin au sol puis dit:

- Je reste là.

Clair et précis, il ne bougerait pas ses fesses de cette chambre calme. Et puis il se sentait un peu vexé au fond par sa non-réaction. Qu'elle fasse ce qu'elle souhaite faire, il avait besoins d'arrêter de penser, c'était beaucoup trop fatiguant. Il s'allongea alors directement sur le sol et ramena d'une main ses cheveux en arrière avant de soupirer doucement. D'ailleurs, elle pouvait remarquer une chose: il n'avait plus les yeux rouges. Il ne pouvait pas dormir avec ses lentilles alors il les retirait le soir. Ses pupilles prenaient alors une couleur grisâtre et semblaient beaucoup plus humaines et émotives que d'habitude. Il ferma les yeux quelques instants pour voir autre chose et réfléchir à autre chose. Il aimait parfois le calme.



Autre(s)::
 


Tu m'écoutes en #993333
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 123
Né(e) le : 17/06/2001
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Nationalité : Anglaise
Situation amoureuse : Cela ne vous concerne pas !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1438-s-peach-holly-grant# http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Sam 16 Juin - 16:19

Sans plus attendre, le jeune homme saisit son téléphone portable.Tout doucement, la demoiselle s’accroupit et son regard devient de plus en plus timide : elle l'observe un moment. Elle aime voir ce visage un peu froid et mystérieux, ces quelques mèches immaculés à peine tenues par ces barrettes, ces lèvres pâles et fines et ces yeux ...

Holly est dérangée. Elle hausse un sourcil. Quelque chose ne va pas avec le visage de Will. Elle ne l'a pas tellement observé, aveuglée par l'arrogance et sa timidité. C'est alors que l'albinos se redresse et répond finalement à la jeune fille.

« En haut, apparemment, tes copines voulaient voir le sanctuaire des pénis. »

Holly est prit d'un éclat grossier.

« PFOUAHAHA »

Elle ne s'est pas attendue à cela. La franchise et la spontanéité de Will a atteint la jeune fille. Elle réplique, hilare :  

« Dis comme ça, ça leur ressemble bien !

Je reste là. »

À ses mots, le jeune homme s'étale sur le parquet avant de soupirer. La demoiselle, presque apaisée par ce soupire des anges, reste tout de même fixée sur ses pupilles. Elle hoche de la tête puis songe à réagir. Elle est là, plantée devant lui les fesses ramenées à ses jambes. L'adolescente pense que c'est le moment de dire quelque chose : honnêtement, elle ne sait pas quoi. Elle sait ce qu'elle veut mais ne se l'admet pas ou du moins, elle ne sait pas comment s'y prendre.

Alors, la jeune fille s'adosse au lit, non loin de Will. La demoiselle le contemple en silence tout en réfléchissant à ce qu'elle doit faire. Normalement, elle serait partie chercher sa copine.

Elle saisit l'ouvrage du garçon pour y jette un coup d’œil avec un certain désintérêt. Ce n'est vraiment pas son genre : Holly n'aime pas trop les livres d'histoire. Elle aime les choses concrètes et détaillés. Les seuls bouquins qu'elle lit sont les encyclopédies et les livres de développement personnel. La jeune fille prend une inspiration avant de lâcher le livre et de se tourner vers Will.

« Je peux rester avec toi ? »

Holly attrape une mèche et affiche un petit sourire. Ceci dit, sa phrase instinctive va lever les doutes. La jeune fille panique et trouve un moyen de justifier sa réaction.

« C-ce n'est pas parce que j't'apprécie spécialement ou quoi, c'est juste que j'ai pas très envie de rejoindre les autres et je n'ai pas envie dormir.

La demoiselle fuit du regard et trouve autre chose à dire.

« J'ai dormi tout à l'heure, donc ... »

L'adolescente tourne encore la tête et ouvre encore la bouche.

« Donc si ça te gêne pas ... »

Ses genoux se frottent l'un contre l'autre et son doigt qui triture sa mèche devient plus frénétique. Finalement elle souffle, avant d'esquisser un rictus plein de sympathie et d'embarras. Ça serait bête si ses tentatives d’interactions sociales ne marchent pas. Elle met tellement du sien.


And then ...


-16


Dernière édition par Holly Grant le Sam 16 Juin - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Will Barton
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 86
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Nationalité : Américaine
Situation amoureuse : Très très ouvert
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Sam 16 Juin - 20:12
Il devait bien l'avouer, ça lui avait fait plaisir de la faire ainsi rigoler. Il ne savait pas vraiment pourquoi mais il ressentait comme une certaine satisfaction. Il s'était donc étalé sur le sol, face à ses pensées, posant son téléphone. Il regarda un moment le plafond. Il se rendait compte que Holly faisait partit des rares personnes avec qui il arrivait à avoir une discutions plus ou moins sérieuse. Non mais parce que quand on demande à Will dans quel classe il est, il avait déjà répondu à une élève qu'il était à Gryffondor. C'est comme ça, il ne supporte pas l'ennuie et il voit la vie comme des expériences à faire pour voir les effets que cela peut produire sur les autres autant que sur lui. Avec la jeune femme, il calmait un peu son côté à l'ouest et bien qu'il restait cynique, il arrivait à faire avancer normalement une discussion. En fait, il se demandait si, partit comme il était partit, il n'allait pas être un sorte d'esclave. Il venait d'envoyer un message parce qu'elle lui avait demandé alors que normalement, il aurait forcement fait une connerie à la place. Enfin, c'était un peu flou dans sa tête. Comme d'habitude.

Il se passa alors un temps de silence où il l'entendit prendre un livre, certainement celui qu'il avait posé. Il se surprenait d'ailleurs à avoir tenu ce bouquin aussi longtemps. Mais quand on voyait toutes choses avec un œil curieux, on oubliait vite les a priori, les clichés. On se contentait de lire et de se faire son propre avis. Et cela même si l'histoire parle d'un foutu vampire et d'un loup garou qui veulent tous deux avoir une lycéenne banale un peu dramaqueen sur les bords. La jeune homme passa alors une main dans ses cheveux dans il entendit la voix de Holly enfin résonner.

« Je peux rester avec toi ? »

Il releva un peu la tête pour la regarder d'un oeil curieux mais toujours calme. Elle voulait rester avec lui ? Enfin, elle se mélangea les pinceaux par une succession d'excuses, comme quoi ce n'était pas parce qu'elle l'appréciait, qu'elle n'avait pas envie de les rejoindre mais elle ne voulait pas non plus retourner dormir. Enfin, des choses un peu bidons qui le fit surtout sourire. Elle n'allait donc jamais assumer ce qu'elle dit ou ce qu'elle fait ? De toute façon, ce n'était même pas la chambre de Will vu que les placards étaient certainement remplis de culottes... Et finalement, c'était ce qu'il voulait. Il avait cette envie puissante de concrétiser quelque chose. N'importe quoi. Un baiser, une coucherie, tout ce qui pourrait le libérer un peu de cette frustration et de son désire. Et puis, en observant un peu la situation, Holly semblait être une fille qui n'aime pas l'attitude des garçons en général et dans la liste, Will l'a déjà embrassé, touché sa cuisse, s'est approché à maintes reprises, touché ses cheveux, l'a appelé "princesse"...Et elle continu de vouloir rester avec lui alors qu'il venait juste de lui dire qu'elle lui plaisait. Si on rajoute à ça son côté psychopathe et le fait qu'il soit en IRS... Le garçon se dit que le désir était peut-être réciproque. Mais il n'en était pas encore sûr. Cela pouvait aussi être une gamine qui a besoins de se sentir désirée mais ne voulant rien de plus au final. Et comme il l'avait dit, la difficulté était qu'il l'appréciait et ne il voulait pas détruire ça en allant trop loin. Après, il n'est pas un dérangé sexuel. Quand on lui dit non, il arrête. C'est pas plus compliqué que ça.

Will la regarda alors quelques instants puis ricana avant de marmonner:

- Tu restes où tu veux... C'est même pas ma chambre.

Elle là encore, il avait répondu normalement. Preuve qu'il pouvait faire une discussion normale avec la bonne personne. Finalement il s'allongea sur le dos à nouveau dans son sourire perpétuel. Après quelques secondes, il la regarda à nouveau puis se mit à ramper jusqu'à elle sans rien dire, doucement, comme ce chat avec qui elle l'avait comparé à la soirée au bar. Le jeune garçon continua puis une fois proche d'elle, il laissa tomber sa tête contre ses cuisses, se posant comme ça, à son aise. Il resta ainsi quelques secondes, surement sous son regard surpris, humant sa peau avant de se mettre le dos, restant bien sûr contre ses jambes pour la regarder d'en bas en souriant dans un mélange de cynisme et de sympathie.

-Je vois les dessous de tes narines

Il y travaille pourtant Will pour avoir des conversations normales... Visiblement, c'est pas encore ça. Malgré tout ce qu'elle pourra dire voir gueuler, il continuera à sourire, ne bougeant absolument pas. Il se sentait bien, calme et totalement enivré par cette figure au dessus d'elle. Il leva doucement une main, un peu maladroite vu sa position qu'il avait, pour glisser ses doigts frais le long de sa joue pour attraper doucement une mèche de cheveux, la faisant glisser entre ses doigts. Il semblait presque apaisé. Il joua un peu avec cette mèche brune, la faisant tourner sur son index, son majeur puis la fixa un moment dans les yeux pour voir l'expression qu'elle faisait.

- Ça à l'air d'aller pour quelqu'un qui ne m'apprécie pas spécialement.

Il sourit un peu plus. Après tout, il était sur ses genoux, elle était seule avec lui dans une chambre après tout ce qu'il lui avait fait... Et elle voulait rester avec lui. N'avait-elle vraiment aucun doute sur ce qu'il pouvait tenter ? Et elle avait beau l'insulter en continu, ça ne changeait rien, elle continuait de rougir à ses agissements, rigoler à ses conneries stupides.



Autre(s)::
 


Tu m'écoutes en #993333
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 123
Né(e) le : 17/06/2001
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Nationalité : Anglaise
Situation amoureuse : Cela ne vous concerne pas !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1438-s-peach-holly-grant# http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Sam 16 Juin - 21:58

Holly a réussi sa mission avec succès. N'ayant pas l'habitude de demander quelque chose, ce qu'elle désire est acceptée. Déjà souriante, les lèves de la demoiselle s'étirent, la rendant un peu plus rayonnante.

La jeune fille souffle doucement comme rassurée. Elle est contente de ne pas finir frustrée, de ne pas avoir à faire ce qu'elle ne veut pas juste parce qu'elle n'assume pas. La jeune est réellement plus détendue, étant maintenant de bonne compagnie : chose rare puisque c'est une grincheuse. Alors qu'elle fait danser sa mèche autour de son doigt, Holly remarque à peine l'arriver de Will qui se glisse délicatement près d'elle. Holly le remarque uniquement lorsqu'il ouvre la bouche.

« Je vois les dessous de tes narines. »

Holly est prit d'un petit sursaut de stupeur avant de regarder l'albinos, pachas, sur ses genoux. La demoiselle pouffe de rire de nouveau avant de se cacher le nez et de pousser doucement la tête de Will.

« Pff haha, laisse mes poils de nez tranquille ! »

Alors qu'elle lui pousse la tête, ses mains viennent machinalement effleurer le visage du jeune homme pour le ramener contre elle, caressant brièvement ses cheveux comme pour le rassurer. Elle se trémousse, amusée et oubliant tous ses complexes et questions existentielles et prise de tête. Il faut dire que Will le met à l'aise : bien qu'il soit absolument, Holly semble s'en accoutumer. Son calme naturel et son air détaché la met à l'aise.

Alors qu'elle se remet de cette remarque stupide et rigolote, la brunette regarde Will qui amène sa main sur les joues de la jeune fille. Cette dernière s'apaise instantanément, remarquant la froideur de ses doigts. Pour Holly, c'est presque inquiétant : elle, elle a chaud et ses mains sont moites à cause de son stress perpétuel.

La brunette ne le quitte pas du regard. Ceci dit, elle fait plus attention aux gestes du jeune homme qu'à son regard. Les doigts fins de l'adolescent attrape la mèche de la jeune fille avant de jouer avec. La brunette se laisse faire, profitant de ce contact. Ses joues deviennent un peu plus pourpres mais elle semble plus touchée qu’embarrasser de la caresse. Il faut dire que la demoiselle ne réfléchit pas vraiment, préférant profiter de l'instant présent. Depuis le temps qu'elle souhaite rencontrer Will une nouvelle fois.

« Ça a l'air d'aller pour quelqu'un qui ne m'apprécie pas spécialement. »

Holly prend un air surpris avant de tourner le regard et de répliquer immédiatement.

« Hm oui, faut croire que je suis de bonne humeur ce soir pour accepter de t'avoir sur mes genoux. Profites-en, avant que je ne change d'avis et que je te pousse de là. »

Sa voix est faussement méprisante. La demoiselle glousse doucement comme amusée. Se parodiant elle-même, la brunette jette un regard complice à l'albinos. Les petites mains de Holly effleurent doucement les pommettes de Will. Soudain, un souvenir qui n'aurait du jamais revenir, surgit dans la tête de la jeune fille. Presque comme un déjà-vu. Un flash de Bimal allongé sur elle vient blesser son cœur. L'adolescente crispe un instant ses doigts avant de grimacer. Elle contemple le garçon et son sourire tendre. Ils ont le même sourire mais sont absolument différents. Arrivée à cette conclusion rassurante, Holly passe à autre chose. Contemplant les prunelles sombres du garçon, la demoiselle cherche encore ce qu'il y a de différent dans son regard. Certes il y a la couleur, mais il y a autre chose dont la demoiselle n'arrive pas à discerner. S'approchant légèrement de son visage, Holly lui pose la question.

« Au fait, comment ça se fait que tes yeux soient aussi différents ? »

Elle hoche de la tête, plantant ses yeux dans les siens, sans gêne.

« Ils ne sont pas de la même couleur ... Mais je trouve que ça te va bien comme ça. »

Son pousse vient se poser à l'extrémité des paupières du jeune homme. C'est avec innocence qu'elle ajoute :

« Hm, oui, ça te vas bien comme ça. »


And then ...


-16
Revenir en haut Aller en bas
Will Barton
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 86
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Nationalité : Américaine
Situation amoureuse : Très très ouvert
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Sam 16 Juin - 23:51
Il ne savait pas trop si elle allait le repousser, l'insulter ou lui crier dessus. Le comportement de Holly était tellement changeant parfois qu'il ne suivait pas toujours. Et c'était certainement ce qui était intéressant. Bien qu'elle semblait parfois quelque peu prévisible, elle ne l'était pas tant que ça vu comment ça semblait parfois être le bordel dans sa tête. C'était des choses assez fines que le garçon avait la capacité de capter. Toujours aussi observateur et aimant regarder les autres bien plus que lui même. Et puis, cette situation lui rappelait certainement une complicité qui lui manquait: le foyer. Il avait beau avoir l'air de se foutre de tout, c'était loin d'être le cas selon les situations. Il réfléchissait et sa maison avait été un grand changement pour lui. Il était heureux de rentrer un mois chez lui cet été. Et un Will heureux, c'était rare de voir ça.

D'ailleurs il sentit la main de Holly pousser sa tête, puis la remettre venant presque caresser sa chevelure. Le jeune homme avait l'air d'un petit garçon rassuré à côté. Il était plongé dans une quiétude et là où il voulait éviter la jeune femme, il n'avait plus envie de la quitter. En fait, il en oubliait un peu son comportement étrange. Pouvait-on dire qu'il redevenait humain quand il avait un peu de tendresse ? Finalement, il lui lança cette légère pique et la jeune femme parut surprise avant de marmonner une parodie d'elle même. Cela fit sourire un peu plus le garçon. Il sentit sa main se déplacer sur sa pommette sous son regard. Will se dit alors que c'était peut-être elle qui le faisait se sentir un peu plus humain ? Il n'était vu que comme un monstre de foire à trimbaler de partout. Avec elle, il était traité normalement. Pas comme une curiosité. En soit, cela ne l'avait jamais vraiment dérangé mais être vu comme cela, se sentir existant comme lorsque avec son frère, ça lui faisait du bien au plus profond de lui.

La main de la jeune femme glissa alors au niveau de sa paupière. Il entendit sa voix qui lui demanda pourquoi ses yeux semblaient si différents. Elle s'approcha un peu de son visage, ajoutant que ça lui allait bien comme cela. C'est vrai ça, pourquoi Will portait ses putains de lentilles rouges ? Il avait toujours dit que c'était pour s’accommoder avec ses cheveux blancs et passer pour un démon. Car le garçon avait avant les cheveux bruns. Avec son enfance, ils avaient perdus leur couleur. Mais il ne savait pas s'il y avait une raison plus psychologique ou si c'était seulement une de ses connerie habituelle. Il ferma les yeux quelques instants puis la regarda en continuant de sourire.

- Je porte des lentilles rouges. Mes cheveux me donnent un air de démon, je m'étais dis que je devais compléter le look.

Il ricana mais sa voix était très calme, apaisée. Il regarda son visage un peu plus proche. Bordel, qu'est-ce qu'il avait envie de l'embrasser et si ça continuait comme cela, il n'allait pas se faire prier. En tout cas, Will parlait vraiment normalement, il ne cherchait plus, semble-t-il, à détourner la conversation vers des tripes un peu étranges.

-Ça me va bien car je fais moins peur...?

Sa voix était suave, toujours très douce et legato. Le jeune homme posa sa main doucement sur la sienne. Il n'avait plus envie de résister. Juste un seul baiser et si elle ne voulait pas, il arrêterait pour de bon. Mais la dernière fois, il était saoul, elle aussi, il n'avait pas pu profiter pleinement. Il avait agis par pulsion. Sa main glissa alors sur sa joue et la laissa quelques secondes, la fixa. Et doucement, il se redressa un peu pour atteindre son visage, amenant le sien un peu plus proche. Il effleura très doucement ses lèvres contre les siennes avant de les coller. Il se surprit à se sentir rougir mais il était vraiment bien comme cela, fermant les yeux pour profiter de ça. Ce "ça" qu'il n'avait pas envie de qualifier. La jeune homme se redressa même un peu plus pour combler le moindre vide entre leur bouche.

Au bout d'un moment, il se recula très doucement. Il ne savait pas vraiment quoi dire. S'excuser encore ? Non, il ne le penserait pas. Il ne culpabilisait pas. Au contraire, son désire semblait être plus fort bien que sa frustration fut plus réduite. Il l'observa un moment, les pommettes un peu rouges.

-Me dis pas que tu vas me frapper ou m'insulter.

Un mélange d'humour et de réelle crainte, il était prêt à tout esquiver si elle se mettait à l'attaque.



Autre(s)::
 


Tu m'écoutes en #993333
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 123
Né(e) le : 17/06/2001
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Nationalité : Anglaise
Situation amoureuse : Cela ne vous concerne pas !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1438-s-peach-holly-grant# http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Lun 18 Juin - 17:58

D'un sourire angélique, le jeune homme lui répond :

« Je porte des lentilles rouges. Mes cheveux me donnent un air de démon, je m'étais dis que je devais compléter le look. »

Holly fronce les sourcils, dubitative. Elle ne voit vraiment pas l'intérêt de porter des lentilles seulement pour l'esthétisme. La demoiselle regarde avec plus d'attention les iris de Will.

« Ça complète le look en effet ... Mais je vois vraiment pas l'intérêt. »

En y songeant un peu plus, Holly compare ces lentilles à ses gloss fruités. Il n'y a pas vraiment d'intérêt à en mettre si ce n'est que pour être plus jolie. La demoiselle réfléchit intensément et rajoute :

« Hm, je vois en fait. N'empêche que je préfère comme ça.

- Ça me va bien car je fais moins peur...? »

La brunette fait les gros yeux, surprise par cette question. Elle tourne le regard, pensive. Un peu troublée, elle cherche un moyen de le rassurer tout en étant honnête.

« Je, je dirais pas moins peur, mais tu fais plus ... »

À ces mots, la main de Will joint la sienne avant que l'autre vienne se coller à sa joue.

« ... Humain ... »

Le cœur de Holly commence à palpiter. Ses yeux brillants plongent dans les siens. Le temps s'arrête alors quelques secondes. Quelque chose se produit mais Holly ne semble pas en avoir peur. Will rapproche leur visage jusqu'à ce qu'ils s'effleurent. La brunette peut sentir son souffle se mêler au sien jusqu'à ce que finalement, leurs lèvres se rencontrent. Will ferme les yeux alors qu'Holly continue à le regarder. Les lèvres de son ami sont aussi douces qu'elle l'imagine. Une douceur incroyable se dégage, ce qui attendrit complètement la demoiselle.

Finalement, Will rompt le baiser. Holly n'a pas bougé d'un poil. Les joues rosées, le garçon réagit :

« Me dis pas que tu vas me frapper ou m'insulter. »

Quelques secondes après, Holly rigole doucement. Les garçons doivent avoir une sacrée image d'elle. Pourtant, ce n'est absolument pas son intention à ce moment même. De ses deux mains, elle saisit délicatement le visage de Will. Les yeux pétillants et le sourire confiant, la jeune fille le contemple un peu avant de s'appréter à faire ce qu'elle n'aurait jamais osé faire.

Pour ne pas se casser le dos, la demoiselle enlève la tête du garçon de ses genoux. S'allongeant un peu au sol comme une clocharde, la demoiselle peut finalement presser ses lèvres contre les siennes, pouvant maintenant profiter du moment comme il se doit.

Son bécot est timide, osant à peine poser ses lèvres sur les siennes. Holly le rompt, plus à l'aise et embrasse une nouvelle fois le jeune homme. La brunette joue doucement avec ses lèvres, jouissant du doux contacts des corps. Sa langue pusillanime sort un peu pour humidifier les lèvres de son partenaire. Elle le désire tellement. Un dernier baiser plus ardent conclu la série de tendresse de Holly. La jeune fille se relève un peu en s'appuyant sur les mains puis rigole de nouveau.

« C'est bizarre de te voir rougir comme ça ! »

Holly le trouve définitivement mignon. Préférant prendre ça à la rigolade plutôt qu'au sérieux, la demoiselle ajoute :

« J'aurais jamais cru qu'on pourrait être aussi doux avec moi ... »

Malheureusement pour elle, sa phrase l'attriste. Son sourire disparaît, songeant à ces anciens partenaires incapables de prendre soin d'elle. Les hommes sont rudes et malintentionnés pour elle. Holly fuit Will du regard, rougissant un peu. Elle se rend finalement compte que Will lui plaît et que sa délicatesse l'atteint beaucoup plus qu'elle ne laisse penser.


And then ...


-16
Revenir en haut Aller en bas
Will Barton
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 86
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Nationalité : Américaine
Situation amoureuse : Très très ouvert
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Lun 18 Juin - 20:44
Elle dit que cela le rendait plus humain. Mais ce qui n'est pas humain fait peur non ? De toute façon, ça ne le complexait pas vraiment. C'est bien pour voir les réactions d'autrui qu'il avait fait ce choix. C'est parce qu'il se sentait vide à cause de son enfance, qu'il ne ressentait rien. Il essayait de voir comment il pouvait expérimenter, comment il pouvait faire pour sentir. Le plus simple a été évidement le sexe, la drogue...Les mutilations...Des choses primaires qui étaient simples à produire. Maintenant il était fouillé pour qu'on l'empêche de ressentir cela. Ils ne comprenaient pas la nécessité qu'il avait de ressentir ça. C'était terriblement frustrant.

Il embrassa donc Holly pour la seconde fois, son coeur battait plus fort. Il ressentait, il le sentait et il soupirait son visage contre sien. Le garçon semblait en vouloir toujours plus, ça explosait en lui avec la joie d'une frustration qui disparaissait. Il se sentait bien, calme et enivré par son odeur et sa peau. Mais quand il se retira, il craignit qu'elle l'engueule, qu'elle l'insulte. Après tout c'était la seconde fois qu'il faisait ça sans son autorisation, il allait finir cette soirée avec une image de délinquant sexuel sur la figure. Mais il n'y pouvait rien, c'était elle, sa manière d'être, cette sorte de beauté empoisonnée qu'elle incarnait. C'était une sensualité de ronces. Mais finalement, la jeune femme rigola. Elle ne lui en voulait pas ? Il continua à la regarder d'un oeil curieux. Elle posa ses mains sur ses joues et il comprit en voyant son visage qu'elle semblait confiante et désireuse d'en recevoir encore. À ce moment là, il se sentit un peu plus détendu, plus sûr de lui. Sans qu'elle le sache, elle venait de lui donner son accord. Au moins pour qu'il l'embrasse encore.

Doucement, sa tête glissa sur le sol et il la vit s'allonger à côté d'elle. Will la regarda un long moment puis elle l'embrassa une fois timidement pour finalement continuer ce baiser, faisant soupirer Will de plaisir. Il sentit sa langue contre ses lèvres alors qu'il fermait les yeux, se collant contre elle. Le garçon la sentait encore un peu timide bien que tout cela devenait de plus en plus fort. Il se plaisait tellement mais tellement contre elle. Mais finalement elle s'écarta et se redressa un peu.

Cette jeune femme l'observa quelques secondes puis lui dit qu'il rougissait. La garçon se toucha la joue, il ne s'en était pas rendu compte, un peu frustré au fond de ne pas avoir pu le ressentir.

Will se contenta alors de simplement l'observer sans un mot alors qu'elle dit qu'elle n'aurait jamais cru qu'on pouvait être doux avec elle. En fait, le garçon ne se rendait même pas compte qu'il l'était, c'était naturel chez lui. Et c'était plus drôle puisqu'on avait souvent comme image, pour les hommes qui enchaînent les histoires sans ledemain, celle de quelqu'un de violent et sauvage. Non, Will était calme, sensuel, animal mais plus comme une panthère qu'un rhinocéros.

Le sourire d'Holly venait de s'effacer. Le garcon se tourna vers elle, s'appuyant sur sa jambe et son bras. Il s'approcha doucement d'elle de sorte à se poser par dessus son petit corps mais gardant une distance en s'appuyant sur sa main. Doucement, il alla caresser sa joue puis posa ses doigts sur ses lèvres d'un leger sourire. Pour toute réponse, il lui donna un léger baiser.

-J'ai peut-être une tête de psychopathe, ça veut pas dire que j'en suis un.

Il sourit doucement et fit un peu plus présence par dessus elle. Son sourire était un peu espiègle alors qu'il ne cessait d'observer son visage. Sa main glissa encore sur ses joues, ses lèvres, son front.

-Je crois que...

Il approcha son visage du sien, glissa ses lèvres contre son cou doucement pour remonter vers son oreille et il chuchota très doucement.

-Que c'est toi qui me rends plus humain.

Il pouvait parler totalement normalement, ce qui lui paraissait impossible avec la plupart des personnes. Le jeune homme embrassa son lobe pour revenir vers ses lèvres. Et il l'embrassa à nouveau, glissant ses mains dans son dos pour l'attirer contre son bassin. Le jeune homme soupirait de plaisir, bougeant ses lèvres contre les siennes, les entrouvant légèrement, glissant sa langue pour caresser la sienne. Il l'a maintenant contre lui, ne se posant plus aucune question. Même pas celles qui semblaient logiques: quelles allaient être les conséquences de ça ? Quel allait être leur statut ? Il n'y connaissait rien et son répertoire se limitai le plus souvent à plan cul voir sexfriend.

Le jeune homme intensifia ce moment mais se maîtrisa un minimum pour ne pas avoir de réactions non-voulus au niveau de l'entrejambe. Il tenait à ce qu'elle ne le prenne pas pour un pervers. Ainsi, mordillant sa lèvre ou la caressant avec sa langue, il finit par se reculer au bout d'un moment pour l'observer dans les yeux. Il finit par ricanner en plongea sa tête dans son cou.

-Bordel...J'ai envie de toi.

Il se recula doucement d'elle, créant une petite distance entre eux.

- Je vais me calmer.

Il avait l'air d'un petit garçon en faute devant son désire qu'il essayait de contrôler du mieux qu'il le pouvait. Il se frotta le visage doucement. Surtout qu'il n'était pas sûr qu'elle avait envie que sa copine Becky réplique dans un moment peu opportun.
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 123
Né(e) le : 17/06/2001
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Nationalité : Anglaise
Situation amoureuse : Cela ne vous concerne pas !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1438-s-peach-holly-grant# http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Sam 23 Juin - 20:39

Holly remarque le jeune homme se lever. Elle reste immobile, tandis que l'albinos joint sa main à sa joue avant de glisser ses doigts sur les lèvres de la brunette. Cette dernière ne bouge pas, laissant Will prendre physiquement le dessus sur elle. Son attention et ses émotions sont comme drainés par le garçon. Ce dernier esquisse un sourire avant de lui offrir un bécot.

« J'ai peut-être une tête de psychopathe, ça veut pas dire que j'en suis un. »

Holly ne dit et ne fait rien, observant le jeune homme envahir son espace en caressant son visage. La demoiselle se retrouve joyeuse à ce moment-là. Elle veut lui sourire mais se trouve encore méfiante. Alors, elle rougit.

« Je crois que ... Que c'est toi qui me rend humain. »

Will embrasse le cou de Holly qui frémit. C'est une zone sensible chez l'être humain, particulièrement chez la demoiselle. C'est une partie proche d'une zone érogène. Il lui susurre dans l'oreille quelques mots.

« A-ah ... » gémit-elle en réponse à son geste.

Will semble différent. À ses mots, il ne semble pas faux : le ton qui y est employé est différent de ses fables habituelles. Le cœur qui s'emballe, Will semble avoir atteint un touché un point fatal qui oblige la brunette à gigoter de plaisir. Il a osé toucher à son oreille.

Il continu à jouer avec celui-ci, tandis que Holly agrippe fragilement ses épaules, faisant semblant de le pousser. Enfin, les lèvres de Will viennent étreindre celles de Holly, les corps collés. Les sons sexys de Will, son corps réchauffant le sien et son baiser langoureux arrêtent le temps : Holly profite de l’instante. C'est un cas de figure assez rare mais un solution à sa nervosité. Son corps brûle tout comme ses joues et sa respiration se fait plus profonde. Elle ferme les yeux, se concentrant sur la douceur et la vivacité de sa langue. Celle de Holly se fait entraîner, encourageant d'avantage l'entreprise de l'albinos. Un moment qui pourrait paraître vulgaire vu par des frustrés et vieux cons, mais qui est très intense et sensuel quand on le vit.

Will rompt le baiser et s'amuse à la regarder. Chose que Holly remarque quelques secondes après sa tête d'extasiée. La demoiselle est mécontente : elle fronce les sourcils et gonfle les joues, le visage cramoisi.

« A-Arrête de me regarder comme ça !

- Bordel... J'ai envie de toi. »

Un instant ahuri, ses mots ont fait comme un déclic dans sa tête. Holly pense tout à fait comme lui. Un timide sourire s'affiche sur la brunette jusqu'à ce que Will se dégage.

« Je vais me calmer. »

La jeune fille se relève et observe le garçon en se pinçant les lèvres. Frustrée, elle grimace. Il ne peut pas la laisser comme ça.

Alors, se relève un peu pour chercher Will du bras. Elle lui tirant sans méchanceté son col, la jeune fille plante ses yeux dans les siens.

« Tu veux vraiment me laisser comme ça ? »

Un sourire joueur se dessine sur son visage. Elle s'avance un peu vers lui, les fesses toujours au sol. Elle en profite pour lever son genou, effleurant exprès l'entre-jambe du garçon.

« T'es pas le seul à en avoir envie ... »

Holly fuit du regard. Elle n'assume pas vraiment de se montrer comme cela mais Will l'a mit à l'aise. Elle décide soudain de prendre délicatement une main de Will, l'amenant à son cœur tambourinant. Holly rigole un peu avant d'ajouter.

« Tu vois ? Tu vas pas me laisser dans cet état ... »

Holly regarde une nouvelle fois l'albinos, le sourire à la fois aguicheur et innocent. Il semble évident qu'elle n'a pas fait ça pour qu'il écoute son cœur. Elle aime inventer des prétextes pour réaliser l'inimaginable -selon elle- sans avoir à l'admettre.

La main de Will, chaude contre sa poitrine gauche ne fait qu'augmenter le désir de la brunette. Cela fait bien longtemps qu'elle n'a pas été aussi tactile avec quelqu'un, encore moins un garçon. De toute façon, la demoiselle se moque d'avoir été trop permissive -selon elle-, trop occupée par la main qu'elle veut voir bouger.


And then ...


-16
Revenir en haut Aller en bas
Will Barton
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 86
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Nationalité : Américaine
Situation amoureuse : Très très ouvert
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Dim 24 Juin - 12:58
Ce qui était étrange était qu'il ne savait jamais avec elle s'il allait trop loin. Peut-être était-ce à cause de son caractère bien trempée, de son impulsivité ou bien aussi à cause du fait qu'elle ne disait pas toujours ce qu'elle pensait. Et c'était touchant de voir un Will ayant peur de faire des erreurs alors qu'il semblait toujours se foutre de n'importe quelle situation sauf si celle-ci à la potentialité d'être amusante. Et cela dépendait aussi souvent de s'il était avec quelqu'un, seul à seul ou s'il était dans un groupe. Enfin bref, il était un algorithme complexe pour pas grand chose. Mais là, il sentait un désir fou le brûler, se mélangeant à la crainte d'en faire trop, ou pas assez. Et pourtant, il était loin d'être puceaux le gamin. Mais il semblerait que c'était différent cette fois si. Il prenait soin de ce qu'il faisait, il prenait de soin de la personne. Après, même quand c'était un vulgaire un plan cul, il n'était pas un sauvage. Mais c'était différent. Déjà, il embrassait quand moins alors qu'il semblait se régaler, là, de ses lèvres fines.

En l'entendant marmonner de plaisir, il sentit qu'il allait avoir du mal à se contrôler si elle faisait entendre ce genre de bruits. Et pourtant, c'était absolument délicieux d'entendre la jeune femme accepter ce qu'il se passait, se laisser faire après l'épisode de la grande roue et de l'alcool et surtout, en dépit du but de Becky à l'égard de Will. Le garçon continuait alors à l'embrasser, tous deux dans la chambre d'une parfaite inconnue qui pouvait revenir à tout moment et les voir dans ces préliminaires. En pensant à tout cela (car la garçon à étrangement la capacité de penser parfois), il s'était redressé pour lui dire qu'il allait se calmer. La responsabilité en général n'avait jamais été son truc et c'était les rares moments où il réfléchissait à ses actes. Il la regarda alors, son visage rouge. Il voyait très bien qu'elle avait appréciait ce qu'il lui faisait autant que lui.

Mais voilà que la jeune Holly s'approcha pour lui prendre le col de sa chemise doucement, surprenant le garçon qui au fond adora cela. Il observa son sourire joueur qui lui demanda s'il souhaitait vraiment la laisser dans cet état là. C'est sûr que dit comme cela, ça pouvait devenir frustrant pour elle qu'il s'arrête ainsi. Mais ça l'était autant pour lui. La jeune homme était loin de se montrer indifférent à son regard et encore moins à son genoux qui alla frôler l'entrejambe du jeune homme. Il perdait le contrôle et il n'avait pas l'habitude que ce soit les petites qui soit avenante. Elle affirma en suite qu'elle en avait tout autant envie que lui et alla chercher sa main pour la poser sur sa poitrine, prétextant de vouloir lui faire écouter son cœur. Il sentit cette rondeur contre sa main et le jeune homme perdit un peu le contrôle sur ce qu'il essayait de contrôler depuis tout à l'heure.

-Ce serait cruel de ma part en effet...

Il sourit d'un air taquin puis s'approcha à nouveau de son petit corps pour que ses lèvres atterrissent dans son cou et que sa main exerce une pression plus important sur ce qu'elle lui avait présenté. Il avait observé ses réactions et avait vite comprit quelles étaient les zones les plus sensibles. C'était certainement aussi pour ça qu'on disait que Will était, dit vulgairement, "un bon coup". Il était très observateur et ne se laissait jamais allé totalement à la spontanéité. Il reproduisait donc ce qui l'avait fait gémir il y a quelques instants, titillant son oreille, sachant qu'il avait en autre le feu vert. Sa main, elle, bougeait un peu sur la rondeur assez petite. La réaction de tout cela se faisait déjà sentir sur le corps du jeune homme. C'était fou comme son corps froid avait la capacité de rapidement se réchauffer d'un coup.

La garçon s'était donc mit en tête à nouveau de sa coller contre elle, la faisant basculer contre le sol alors qu'il finit par l'embrasser à nouveau. Sa main glissa contre sa cuisse, remontant partiellement sa jupe jusqu'à sa hanche puis son autre main passa dessous de son haut pour toucher sa poitrine directement à la source. Il prenait la tache au sérieux mais toujours dans une certaine sensualité et quiétude.

Mais alors qu'il continuait, soupirant de plaisir, la porte s'ouvra d'un coup. N'étant pas spécialement craintif, il s'arrêta quelques secondes. Qui cela pouvait-il être ? Ils devaient s'en douter aussi, faire ça dans ce genre de lieu. Un internat et qui plus est, dans une chambre inconnue alors que Will n'était même pas censé avoir le droit d'être dans cet étage... Valait mieux que ce ne soit pas un surveillant. Ce qui était sûr était qu'il avait encore été interrompu.



Autre(s)::
 


Tu m'écoutes en #993333
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 123
Né(e) le : 17/06/2001
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Nationalité : Anglaise
Situation amoureuse : Cela ne vous concerne pas !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1438-s-peach-holly-grant# http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Lun 25 Juin - 18:24


« Ce serait cruel de ma part en effet ... »

Il esquisse un sourit puis s'avance près d'elle en embrassant une nouvelle fois son cou. Will palpe sa poitrine avant de croquer son oreille. Holly ferme les yeux, la respiration forte et profonde. Elle peut sentir le jeune se réchauffer au contact de son corps et la sensation à l'oreille fait frémir la brunette de plus belle. Elle glisse ses mains dans son dos, puis sur la taille, puis sur le ventre. De petits gémissements susurrent dans l'oreille de l'albinos.

Celui-ci l'allonge sur le sol. Holly se laisse complètement faire, haletant légèrement. Son corps est brûlant. Une sensation agréable s'est emparée de son corps, complètement bercé par les tendresses de Will. La jeune fille esquisse un petit sourire affectueux alors que les lèvres du garçon se pose sur les siennes. La main du jeune homme effleure sa cuisse, se baladant sous son pyjama. L'entreprise de Will ravie Holly qui gigote un peu plus. Au contact de ses lèvres, les doigts de Holly glisse sur le bas du jeune homme. Elle effleure timidement la zone, rêvant de sentir Will désireux d'elle. Toujours aveugle, Holly frissonne lorsque les doigts pervers de l'adolescent soulève son débardeur pour tripoter sa poitrine. Holly est un peu gêné par la réaction de son forme qui réagit au moindre caresse. Elle pointe de désir, le corps frissonnant mais ardent.

Brusquement, la porte claque. Holly ouvre rapidement les yeux et se relève, toute tendue. Alors qu'elle remet ses vêtements en place, la brunette fixe la porte comme alarmée.

« Tu crois qu'on nous a entendu ? » chuchote-t-elle à Will.

À ses mots, des ricanements se font entendre au loin. Holly se fait alors toute propre avant de se tourner vers Will :

« I-il ne sait rien passé ! D'accord ? »

Ce retournement de veste est preuve des craintes de la jeune fille. En effet, elle a trahi sa copine. Cela peut sembler stupide, mais Holly a fait une promesse qu'elle n'a pas tenu. La culpabilité lui revient en pleine face et se retrouve honteuse à s'être comportée comme ça. Elle baisse les yeux, gênée jusqu'à ce que la porte s'ouvre.

« Eeh, mais vous étiez où ? Ici ?

- Holly chérie, tu t'es réveillée ! »

Un garçon et trois filles en comptant Becky, s'avance avec enthousiasme vers son amie. Soudain, la brunette se demande comment la porte a pu bouger alors que le groupe rigole plus loin ? Quelqu'un d'autre les aurais vus ? Holly veut partir très vite.

« Je viens de me réveiller, j'crois qu'j'vais aller me coucher. » grommelle-t-elle.

Alors qu'elle étreint Holly, Becky jette un œil interrogatif vers Will. Une grimace étrange qui montre les doutes de la blonde quant au mensonge de Holly. Cette dernière zieute Will avant de regarder les autres.

« Je vais partir. » murmure-t-elle comme une endormie grincheuse.

Becky la relâche et lui sourit.

« Dors bien alors Holly ! »

Elle salue tout le monde puis s'enfuie. La brunette n'a pas eu le choix : elle quitte les lieux, réalisant ce qui s'est passé dans la pièce. Pour une fois, la jeune fille se trouve lâche et égoïste. Elle a peur des représailles de Becky. Il est vrai que l'adolescente ne la connait pas très bien, mais elle sait que Becky n'est pas une personne très recommandable. Holly a entendu quelques rumeurs à son propos, mais cela n'empêche pas d'être son amie. Cependant, la brunette ne peut plus se regarder en face : elle a trahit son amie. La brunette a beau se moquer d'elle, elle se demande vainement si ce qu'elle a fait est bien. Malheureusement, son corps s'est brusquement refroidi suite à l'intervention de la bande. Mais Holly veut retrouver cette sensation si agréable et excitante. Ce qu'elle ressent pour Will est intense que ça en est addictif. Holly va donc ruminer toute la nuit puis rêver de choses interdites.


And then ...


-16
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» peut-on amener un petit rérigérateur dans sa chambre ?
» une fillette qui voit des morts dans sa chambre
» Un garcon dans la rue avec un don de Dieu ! À voir sans faute!
» Vidéo témoignage. Une musulmane a vu Jésus dans sa chambre
» Mon fils de 2,5 ans à peur de dormir dans sa chambre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Dortoir :: Premier et deuxième étages :: Chambres-
Sauter vers: