À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
La rentrée scolaire approche et elle amène plusieurs changements avec elle. Venez vous recenser.

 :: Dortoir :: Premier et deuxième étages :: Douches et toilettes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une marque dans la chair et dans l'âme (Nia)

Melody Lawford
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 431
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Mariée
Nationalité : Ecossaise
Commentaires/Citations : Veut DEFINITIVEMENT tuer un élève des Forge selon une rumeur sur lui et ma colocataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Ven 23 Juin - 21:38
Une marque dans la chair

ft Nia

ft Nia


Des sillons dans les veines

Il était tard. Très tard. Presque 22h déjà. La plupart des élèves étaient déjà couchées, harassées. En effet, j'avais vécu une journée éprouvante de part la chaleur torride qui régnait en ce moment. Chaque respiration était difficile pour chacune d'entre nous et j'osais à peine imaginer le calvaire des garçons là haut qui récupéraient la chaleur de tout le bâtiment. En plus de tout cela, une idiote avait eu l'idée de venir me voler mes affaires en salle de piscine et elle avait disséminée la plupart de mes affaires au milieu des couloirs. Par chance, les choses s'étaient bien passées, par chance mais surtout grâce à l'intervention d'une camarade de l'IRS enfin.

Tout cela était passé et la crainte de me trouver dans une situation aussi gênante était désormais loin derrière moi. Je profitais donc de ce moment pour aller me doucher,
seule comme à mon accoutumée, emportant avec moi un débardeur, un change et un serviette. Je dois dire que j'étais plutôt sereine depuis quelques temps. En effet, pendant longtemps, je me devais d'attendre la fermeture des douches pour quémander à un surveillant de me laisser y aller de part mon souci psychologique mais depuis peu, j'avais obtenu l'accès aux cabines privées.
Ces dernières étaient mises à disposition de certains élèves bien spécifiques souffrant de trouble lié à leur estime de soi. Certes, j'étais guérie aux yeux de ma psychologue cependant cette dernière m'avait donné accès aux cabines dans le but de m'éviter toute situation pouvant entraîner une rechute. J'avais beau penser ce que je voulais de la thérapeute, je ne pouvais que la louer pour cette initiative.

Je pénétrais dans les douches presque désertes, bifurquant de suite sur la gauche pour atteindre les cabines privées. Je pénétrais dans celle la plus à gauche, posant mon matériel de douche ainsi que mon change sur la tablette. Les cabines avaient beau être petites, elle était bien suffisante pour quelqu'un de mon gabarit et elles offraient un certain confort indéniable. J'ôtais précautionneusement l'uniforme qu'on m'avait prêté, le pliant délicatement avant de me dire qu'il me faudrait le laver pour le rendre à cette gentille élève puis je fis de même des dernières pièces de tissu . Je rejetais la tête en arrière en activant l'eau puis je restais un instant ainsi alors que les gerbes d'eau fraîche venait s'écraser, couler sur ma peau. Je fermais les yeux tout en tapotant pour retrouver mon gel douche. Je le saisis et en versa quelque peu au creux de mes mains avant de commencer à me savonner. Parcelle de peau après parcelle de peau, veillant à ne rien oublier. J'étais très exigeante quand à mon hygiène, même en période de déprime : une sorte de déformation professionnelle.

Je chantonnais tandis que mes doigts défiler sur ma peau, tandis que je pouvais m'empêcher de penser à la sensation des doigts de Naomi sur cette dernière, il y'a peu. Une semaine. C'était déjà si loin, mais en même temps si proche et concret qu'avec un peu de concentration, je parvenais à me remémorer la sensation que j'avais éprouver au passage de ses phalanges. Je frissonnais faiblement à ces pensées et mes doigts vinrent se perdre sur ma cicatrice. Je baissais légèrement le regard vers cette dernière. J'avais beau l'avoir depuis un an, elle avait beau s'effaçait de plus en plus avec le temps, la sentir et la voir me troublait toujours autant. C'était la marque de cette nuit horrible. Cette nuit où tout avait changé. J'étais certes en paix avec tout ça, mon cœur ayant tourné la page en devenant la page de garde de la vie heureuse de quelqu'un d'autre mais je ne pouvais m'empêcher de penser que tout cela avait été injuste. Katie vivrait certes sans, entre autre, la capacité à satisfaire John de sa langue de vipère mais elle aurait la chance de l'avoir à ses côtés à jamais. Qu'avais-je gagné dans tout cela? J'étais toujours seule et trahie et j'avais cette marque qui me rappellerait toute ma vie mon incompétence. Oui parfois je repensais à tout cela en me demandant pourquoi j'avais échouée.. quel était le but de tout cela? Prouver mon incompétence? Les derniers événements l'avaient déjà démontré avec brio. Je rouvrais les yeux observant mes mains un moment, les détaillant, dans le silence abyssal des douches. Pourquoi avais-je échoué? Je crois que si j'avais encore accès à un objet tranchant, je ne ressortirais plus d'ici avant d'avoir rouvert des sillons dans mes veines. Soudain, quelque chose interrompit mes pensées. Un bruit. La porte de la salle de douches. J'étais tranquille après tout. Je n'avais qu'à ne pas sortir et personne ne verrait que les larmes rejoignaient machinalement l'eau qui s'échappait du pommeau. Après tout, j'avais fermé le verrou non? Quoi que..





We will always be friend, just friends..
J'écris en #ff99cc


Dernière édition par Melody Lawford le Dim 20 Aoû - 2:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 52
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 3ème année
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput

Dim 25 Juin - 0:16
Il a fait bien trop chaud durant toute la journée. Le soir venu, je fus bien contente de voir les températures descendre. J'allais donc pouvoir dormir sans trop de problème cette nuit. Normalement... Il est cependant hors de question que j'aille me coucher en puant la transpiration. Je n'ai rien contre le fait de suer mais je n'aime pas sentir le phoque trop longtemps. Je me rendis donc dans ma chambre pour prendre mes affaires et repartis aussitôt en direction des douches. Vu l'heure, je ne pense pas avoir de vraies chances de voir les douches encore ouvertes mais sait-on jamais.

Je ne sais pas si une force surnaturelle a entendu mon appel de détresse mental ou si j'ai juste le cul bordé de nouilles, mais les douches étaient ouvertes. Je ne me fis donc pas prier pour y entrer. Entendant l'eau couler, je me rendis du côté des cabines privées, là d'où provient le son. Ca tombe bien, je n'ai pas envie qu'on puisse m'identifier si quelqu'un vient contrôler les douches. Du côté des douches communes ils pourraient me punir tout de suite. Du côté privé, ils ne savent pas forcément qui est dans la cabine et c'est donc plus difficile de mettre la personne en colle.

Sûrement bien trop curieuse, j'allai au fond, là où les cabines sont les plus éloignées. C'est de là que provient le bruit de l'eau. Je vis deux cabines avec une porte fermée. L'une d'elle ayant la couleur qui indique qu'elle est verrouillée, je ne me méfiai pas plus et ouvris l'autre. J'eus une jolie surprise. Et quand je dis jolie, je parle dans tous les sens du terme. La demoiselle qui s'y trouve a un corps de rêve. Je n'ai même pas besoin de faire la voyeuse pour le remarquer. Néanmoins je me repris rapidement parce que bon c'était pas mon but de m'incruster dans sa douche.

♣ Désolée je croyais que tu étais à côté vu que c'était verrouillé et ici non.

Si c'est en travaux ou en panne ils auraient pu mettre un panneau ou nous avertir. Remarque c'est peut-être déjà fait. Ils ont peut-être déjà averti tout le monde et j'ai pas écouté. Peu importe. Je tournai le dos à la demoiselle et sortis de la cabine pour pas la gêner plus qu'elle ne l'est déjà. Mais aussi pourquoi elle ne l'a pas fermée sa porte ?! Faut pas s'étonner après si des gens y entrent en croyant que c'est libre.

Je me rendis vers une autre cabine, juste la seconde cabine de douche à côté de celle qui est fermée. Je me déshabillai et posai mes affaires en vrac comme à mon habitude avant d'entrer dans la cabine et d'enclencher le jet. L'eau fut plus froide que tiède mais cela me fit beaucoup de bien. Ca rafraichit.

♣ J'me rappelle pas t'avoir déjà croisée au fait. J'm'appelle Nia, et toi ?

Quitte à se laver dans une cabine pas loin de la sienne, autant faire la conversation. Ca lui fera peut-être penser à autre chose que le fait qu'une fille inconnue l'a vue sous la douche. Personnellement je ne vois pas ce qu'il y a de gênant à ce qu'une fille me voit nue Ca aurait été un garçon j'aurais mieux compris. Enfin je suis consciente que chaque personne est différente mais être gênée devant une fille alors que l'autre a le même corps, c'est un concept qui m'échappe.


Revenir en haut Aller en bas
Melody Lawford
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 431
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Mariée
Nationalité : Ecossaise
Commentaires/Citations : Veut DEFINITIVEMENT tuer un élève des Forge selon une rumeur sur lui et ma colocataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Dim 25 Juin - 14:04
Une marque dans la chair

ft Nia

ft Nia


Espoir

J'aurais dû m'en douter. Je n'étais pas aussi inconsciente habituellement. Non plutôt négligente. Je crois que les événements de la journée, la chaleur harassante toujours présente ainsi que les désagréments lié à Gina m'avaient détournés des priorités dont celle de ne pas oublier le verrou.

La porte s'ouvrit et dans mon malheur, j'eus une certaine chance. Je réprimais un cri de surprise,attrapant ma serviette et m'enroulant dans cette dernière, me dérobant -un peu tard - au regard de l'indiscrète avant de rougir comme jamais. Il s'agissait d'une élève, premier point réconfortant. En effet, si il avait s'agit d'un surveillant en ronde,inspectant les douches à la recherche d'une contrevenante au couvre-feu ou d'une suicidaire prêt à passer à l'acte -ce qui pourrait être mon cas vu mes dernières pensées - je crois que je serais morte de honte . Elle m'était totalement inconnue , un second point réconfortant. La gêne n'en aurait été que plus intense si la jeune fille faisait partie des personnes de mon entourage ou pire si c'était Gina.

♣ Désolée je croyais que tu étais à côté vu que c'était verrouillé et ici non.

Je me contentais de hocher la tête, toujours silencieuse alors que la jeune femme achevait mon supplice en refermant la porte. Je me précipitais sur le verrou pour m'assurer de bien le fermer cette fois. J'espérais sincèrement qu'elle n'en avait pas trop vu. Certes, je n'étais pas excessivement pudique , j'avais dû me changer des dizaines de fois au milieu d'autres filles auparavant et je n'avais pas honte de mes courbes que je jugeais satisfaisantes mais c'était avant. Aujourd'hui je détestais ce corps autant que je me détestais moi-même. Je décidais d'enfin rompre le silence,t timidement. Il faut dire que la situation ne prêtait pas à la confiance en soi et aux conversations banales.

-"C'est...c'est rien.. c'est moi qui n'a pas fait attention.."

Un silence s'installa, seulement brisé par le bruit du jet d'eau qui continuait de me rafraîchir et qui tentait de me laver de ce souvenir déplaisant, ainsi que de tas tant d'autres, sans succès, ainsi que le bruit du loquet d'une cabine non loin et un mince frottement de tissu qu'on enlève. L'inconnue semblait avoir déjà oublié tout ça et reprenait son activité tranquillement. C'était pour le mieux, je sentais le malaise au fond de moi disparaître petit à petit, comme si rien ne s'était passé.

♣ J'me rappelle pas t'avoir déjà croisée au fait. J'm'appelle Nia, et toi ?

Je tirais de sa phrase deux informations. Nia donc. Un prénom que je n'avais jamais entendu auparavant. Un joli prénom soit dit en passant. J'en tirais aussi que effectivement, elle ne connaissait rien de moi. J'avais donc vu juste au premier regard. D'ailleurs en parlant de premier regard, mon cerveau, trop surpris, n'avait pas eu le temps d'identifier un seul trait physique de la demoiselle. Plutôt triste quand ton interlocutrice s'était potentiellement rincée l’œil. Je répondis ensuite à la jeune femme tout en fermant les yeux pour me laisser aller à la détente.

-"Melody. Je m'appelle Melody.. Je ne crois pas t'avoir vu auparavant non plus.."

C'était une sorte de mensonge, ou plutôt un demi-mensonge car je n'en savais véritablement rien de part la simple raison suivante: je n'avais pas retenue ses traits ou ne serait-ce que la couleur de ses yeux, cependant dans le quart de seconde où mon attention avait été prise par son arrivée, mon instinct m'avait dicté que je ne la connaissais pas. Je me laissais un instant aller sous l'eau avant de tenter d'élaborer un semblant de conversation. Après tout, nous étions dans un cadre suffisamment intime, elle et moi, pour essayer de briser la glace. De plus, discuter pouvait me permettre de savoir l'étendue de ce qu'elle avait pu voir ou ne pas voir et je dois admettre en avoir besoin pour me rassurer. Ou plutôt rassurer le monstre nommé angoisse qui croissait dans mes entrailles dévorant ces dernières pour se faire de la place. Il fallait que je trouve un moyen détourné de savoir.

-"Désolée de ma réaction.. Elle était un peu disproportionnée.. je suis juste complexée on peut dire..."

Disproportionnée? Complexée? Encore des mensonges qui n'en était pas vraiment. Ce n'était pas disproportionné quand la simple vue d'un regard sur cette ignominie suffisait à faire vaciller mon cœur dans un état dépressif où toutes les couleurs de la vie me semblaient plus ternes.. Complexée... Je n'étais pas complexée à proprement parler, même concernant ma cicatrice. Non c'est juste que j'avais l'impression que quiconque posant son regard sur cette dernière, m'identifier dès lors comme un monstre. Je rouvrais les yeux, relevant la tête, l'eau coulant sur mon visage et embuant ma vue, pensive. D'ailleurs si la dénommée Nia en avait fait la découverte, elle cachait bien son dégoût ou elle s'en foutait éperdument. Peut-être que tout ça n'était que dans ma tête après tout. J'éprouvais d'un coup un mince filet d'espoir sur ce sujet.






We will always be friend, just friends..
J'écris en #ff99cc


Dernière édition par Melody Lawford le Mer 28 Juin - 22:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 52
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 3ème année
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput

Mer 28 Juin - 13:44
Ma soirée commence bien. Je veux me décrasser et à cause d'une cabine fermée, ou grâce à ça, ça dépend comment on voit les choses, je me suis retrouvée nez à nez avec une étudiante. Je suppose que c'en est une, elle a l'air d'avoir le même âge que moi. Bref la vue ne me gêne pas du tout mais cela n'a pas l'air d'être le cas pour elle. Je ressortis donc de sa cabine de douche en m'excusant et me rendis dans une autre pour me laver aussi. J'entendis le verrou de la porte et un léger sourire naquit sur mes lèvres. Je crois que je l'ai gênée plus que je ne le croyais. Et sa façon de me répondre est tout bonnement adorable. J'imagine qu'elle doit avoir pas mal de succès auprès des autres. Elle est bien formée physiquement et elle semble timide. Le combo parfait pour charmer les gens sans le savoir.

Un léger silence s'installa, ne laissant entendre que le son des douches puis je le brisai finalement en me présentant. Je ne sais pas pourquoi, je me suis dit que les présentations aideraient peut-être la demoiselle à se relaxer. Je pourrais tout aussi bien lui dire l'air de rien qu'elle est très jolie mais, là, tout de suite, je ne pense pas que ce soit une bonne idée. À moins de vouloir la traumatiser et la faire fuir... Elle se présenta à son tour et je l'écoutai attentivement bien que je sois occupée. Melody. C'est un nom magnifique. Il manquerait plus qu'elle veuille devenir chanteuse, ou qu'elle le soit déjà, et ce serait la totale.

♣ Ravie de te rencontrer !

Même si c'est dans des circonstances un peu étranges et embarrassantes pour l'autre fille. Celle-ci s'excusa d'ailleurs de sa réaction, ce qui me fit avoir un petit temps de silence. Elle n'a pas cassé l'ambiance, loin de là mais je réfléchissais à ce que je pourrais lui dire sans que ça ne la gêne encore plus. Il m'arrive de faire preuve d'un peu de tact parfois. Ce n'est juste pas très souvent et c'est une tâche plus difficile qu'on ne le pense.

♣ T'en fais pas pour ça. Je parle sans aucun doute sans savoir ce qui te complexe mais honnêtement, pour le peu que j'ai pu voir, tu es quelqu'un de superbe.

Je laissai l'eau couler sur mes cheveux, enlevant petit à petit le shampoing et me rafraichissant la tête.

♣ Ce n'est sûrement pas mes affaires, je le sais mais c'est à cause de ce complexe que tu avais les larmes aux yeux tout à l'heure ?

Je l'ai dit, je manque souvent de tact. Et puis j'avoue être intriguée. Je ne me moquerai pas, loin de là. Ce serait même très déplacé de ma part si je me moquais alors que moi aussi je pleure en cachette. Dès que je m'entends un minimum avec une personne, je n'aime tout simplement pas la voir attristée quelle qu'en soit la raison. Si c'était une personne que je détestais, c'est vite vu, je la laisserais se démerder seule pour son problème.


Revenir en haut Aller en bas
Melody Lawford
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 431
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Mariée
Nationalité : Ecossaise
Commentaires/Citations : Veut DEFINITIVEMENT tuer un élève des Forge selon une rumeur sur lui et ma colocataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Mer 28 Juin - 16:11
Une marque dans la chair

ft Nia

ft Nia


La rose et ses épines

♣ T'en fais pas pour ça. Je parle sans aucun doute sans savoir ce qui te complexe mais honnêtement, pour le peu que j'ai pu voir, tu es quelqu'un de superbe.

Avais-je réellement bien entendu? Elle venait de me dire superbe? Je sentis le sang me montait aux joues presque instantanément. Je pouvais louer les parois des cabines pour camoufler ma gêne. Je dois avouer que je ne m'attendais pas à ce que quelqu'un me trouve belle de nouveau. J'avais laissé tomber cette idée depuis bien longtemps déjà. Depuis près d'un an voire un an et demi. Même venant de Naomi, je n'attendais pas ce genre de compliments alors provenant d'une inconnue tout aussi jolie que moi, voire bien plus.. En même temps, je ne m'attendais pas à ce qu'une idiote ne dérobe mes vêtements ce matin, ni à ce qu'une inconnue ne m'aide, et encore moins à ce qu'une inconnue me surprenne dans le plus simple appareil. Je crois qu'il fallait que je m'habitue à être surprise décidément. Quel journée.

♣ Ce n'est sûrement pas mes affaires, je le sais mais c'est à cause de ce complexe que tu avais les larmes aux yeux tout à l'heure ?

En parlant de choses que je n'vais pas vu venir.. Mince.. Bravo Melo! Tu as encore réussi ton coup ! Décidément.. Je dois admettre que j'aurais préféré ne pas être grillée quand à ma tristesse passagère, cependant il était un peu tard pour échapper aux questions et inconcevable d'esquiver le questionnement par une pirouette. De toute manière, je doute que cela ne puisse fonctionner quand mon interlocutrice semble des plus observatrices. Je restais un instant silencieuse, laissant l'eau glisser sur ma peau , la tête baissée, mes cheveux tombant en volutes roses sur ma peau, tout en cherchant la meilleure façon d'expliciter la chose sans l'inquiéter ni entrer dans les détails.

-"C'est à dire que.. oui on peut dire ça.."

Je marquais une courte pause, développant quelque peu par la suite mon sujet afin d'apaiser et de satisfaire la curiosité de mon interlocutrice.

-"Disons que mon complexe, ma cicatrice me renvoie à des souvenirs que je préférerais oublier et comme je suis dans une période assez difficile, j'ai craquée..désolée pour ce spectacle..."

Je n'aimais pas me montrer en spectacle, surtout pas en pleurs. J'avais l'habitude d'être le centre des attentions de part mon métier de mannequin, plus encore par mon statut d'égérie et ça n'allait pas cesser de si tôt avec mes projets dans le domaine musical, cependant c'était différent. Je ne montrais aux caméras et aux appareils photos que ce qu'il désiraient voir. L'image d'une jeune femme magnifique souriant à la vie et ne se souciant de rien d'autre que d'être heureuse. Même avec mes amis, j'avais tendance à jouer une sorte de façade. Beaucoup entrevoyaient à travers celle-ci comme Naomi, Ama ou Sam mais je préférais leur épargner les pleurs.Avais-je seulement le droit de pleurer? Je suis responsable de beaucoup de mes tourments après tout. Cette cicatrice en tête de liste. Je soupirais faiblement, changeant la configuration de l'eau pour regagner un peu de chaleur -tant pis pour les factures d'eau- avant de reprendre la parole.

-"Ne me vois pas comme une pauvre rose, j'ai mes épines et je ne suis pas autant à plaindre que cela.. après tout cette cicatrice dont je te parlais, elle est de ma faute..si je te dis Melody Williams tu saisiras peut-être.."

Je crois qu'après une telle journée, je commençais à perdre de mon énergie. Cette énergie qui me disait de toujours me camoufler au mieux pour ne pas attirer brimades et ragots. Ou bien était-ce les conséquences des derniers événements. Non je crois que je commençais tout simplement à changer, assumer au grand jour mes actes comme j'assumais désormais mes sentiments pour Naomi. De toute manière, elle finirait bien par faire la parallèle si elle connaissait ma carrière un minimum et après m'avoir vue si peu vêtue, je pense que je n'étais plus à ça près.






We will always be friend, just friends..
J'écris en #ff99cc


Dernière édition par Melody Lawford le Mer 28 Juin - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 52
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 3ème année
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput

Mer 28 Juin - 21:30
Je suis sans doute trop directe, ce ne serait pas la première fois qu'on m'en ferait la remarque. Mon compliment est pourtant sincère. Je ne sais pas ce qui peut la complexer sur son physique mais elle est jolie et je préfère être honnête. Je fus ensuite un peu trop curieuse et tentai de savoir ce qui pouvait bien lui causer du tracas. Je n'ai pas besoin des détails. Je pensais qu'elle répondrait juste oui ou non, voire esquiver la question pour éviter de me répondre. Pourtant elle y ajouta tout de même quelques détails qui me permirent de mieux comprendre la demoiselle. Je la laisse parler sans l'interrompre une seule fois. Ce n'est pas quelque chose de facile à dire alors si en plus je lui coupais la parole, ce serait juste de la pure torture.

♣ T'en fais pas, je comprends. Même pour une personne forte, c'est normal de finir par craquer un jour.

Son nom complet me dit toutefois quelque chose. Il me semble que c'est celui d'une mannequin avec une histoire sombre. Enfin pas si sombre que ça mais pas joyeuse quand même. Ce serait donc elle ? Je ne connais pas tous les détails de l'histoire mais même si ça avait été le cas, ce serait pareil pour moi. Aucun jugement de ma part. Si j'avais été dans sa situation je ne sais pas ce que j'aurais fait. Peut-être pareil, peut-être pire. Ou rien. Je ne peux pas dire que je comprends ses actes mais j'imagine ce qu'elle pourrait ressentir depuis ce jour.

♣ Je ne sais pas si l'avis d'une inconnue est recevable ou non mais tu n'as pas à craindre les regards des autres. Elle n'enlève rien à ton charme et puis elle prouve aux autres que contrairement à ce que beaucoup croient, les mannequins n'ont pas une vie parfaite. Eux aussi peuvent avoir des soucis même s'ils les mettent de côté le temps de faire leur job.

Un petit sourire naquît sur mes lèvres tandis que je lui donnais mon avis sur la situation. Mes paroles ressemblent peut-être à un idéalisme ou à la morale d'un vieux moine de septante ans mais elles sont sincères. Tout ce que je lui ai dit, je le pense. Et puis je sais de quoi je parle. Ma mère a été mannequin et je l'ai souvent entendue se plaindre des performances qu'elle se devait d'offrir. Elle radote même toujours en me disant « Quand tu fais un métier, tu laisses tes problèmes au vestiaire jusqu'à la fin de ta journée ». Son agence aurait peut-être dû la garder. Elle ronchonnerait sûrement moins à la maison.

♣ J'te l'accorde c'est plus facile à dire qu'à faire par contre ! Moi-même il m'a fallu du temps à accepter la mienne.

Elle n'est pas visible à l'oeil nu mais elle est bel et bien présente. Une cicatrice n'est pas seulement physique. Melody se débat avec la sienne qui est inscrite sur sa chair. Moi je me débats avec la mienne qui est inscrite dans mon coeur et ma tête.


Revenir en haut Aller en bas
Melody Lawford
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 431
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Mariée
Nationalité : Ecossaise
Commentaires/Citations : Veut DEFINITIVEMENT tuer un élève des Forge selon une rumeur sur lui et ma colocataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Mer 28 Juin - 22:28
Une marque dans la chair

ft Nia

ft Nia


Deux sœurs

Je dois avouer que je m'attendais à tout mais pas ça. Enfin pour être précise, je ne voulais pas imaginer recevoir une réponse aussi bienveillante; je m'étais habituée avec le temps aux reproches et aux regards dédaigneux. Après tout,j'étais une mannequin et j'avais tout pour être heureuse mais j'avais tout envoyé en l'air pour une idiote histoire sentimentale. Certes, l'histoire n'avait pas fait les unes mais la plupart des filles fans de mode, étaient au courant de mon acte et venaient alors s'ajouter à l'envie et la jalousie, l'incompréhension. Les autres filles et garçons qui ne savaient rien de moi ne m'offraient qu'incompréhension ou m'ignorer par égard pour les autres mais...c'était différent cette fois. Je pouvais entendre dans la voix de la demoiselle une pointe de lucidité. Elle était au courant. Elle savait, ne serait-ce que de nom, qui j'étais mais.. Pas une once de mépris ou de condescendance dans ses paroles. Non elle était comme Naomi. Tolérante. Compatissante. J'en aurais presque les larmes aux yeux.

♣ Je ne sais pas si l'avis d'une inconnue est recevable ou non mais tu n'as pas à craindre les regards des autres. Elle n'enlève rien à ton charme et puis elle prouve aux autres que contrairement à ce que beaucoup croient, les mannequins n'ont pas une vie parfaite. Eux aussi peuvent avoir des soucis même s'ils les mettent de côté le temps de faire leur job.

C'était certain désormais. Elle connaissait mon identité et mon destin. Pourtant, je n'étais pas un monstre à ses yeux. Elle me trouait jolie.Et.. C'est presque si elle me disait que les monstres n'étaient autre que ceux qui osaient me juger. Comme si elle comprenait ce que j'avais ressentie. Comme si elle avait été à ma place. Etait-elle mannequin? Je n'avais jamais entendu parler d'une Nia mais je n'étais ni les Pages Jaunes ni au courant des nouvelles arrivantes dans le métier. Du moins pas depuis un an et demi presque. J'hésitais à lui demander quels liens elle entretenait avec le domaine du mannequinat quand elle reprit la parole. Je ne pouvais entendre dans ses paroles que sa similarité avec moi. Je ne savais presque rien de cette fille mais je l'appréciais déjà. Je m'enroulais alors dans ma serviette, en silence, éteignant l'eau. Mon visage se releva alors que mon regard se perdait dans le plafond, mes cheveux glissant sur ma peau nue. Il fallait vraiment que je les coupe... Enfin.. Quelques secondes passèrent encore avant que je ne m'adresse à ma camarade de douche.

-"Tu sais, nous ne serions pas dans une telle situation avec des parois entre nous je te ferais un câlin.."

Je n'avais pas été aussi sincère depuis longtemps sur un potentiel geste d'affection. Je crois que si je n'avais pas une once de bon sens, j'aurais enlevé le verrou de ma cabine et j'aurais été dans la sienne pour la serrer contre moi. J'avais senti sa voix vibrer comme la mienne à l'évocation d'une blessure profonde et atroce. Une blessure dont je ne savais rien mais dont je comprenais tout. Je ne pouvais m'empêcher de ressentir l'envie d'avoir été là pour elle quand elle en avait eu besoin. Je ne savais que son prénom mais je ne pouvais que ressentir de la compassion pour elle.  C'était comme une petite sœur de souffrance. Quelqu'un qui pouvait me comprendre. D'ailleurs..

-"Dis..tu m'as parlée de mannequinat..tu en fais? Tu t'y connais?

J'étais curieuse désormais d'en savoir plus à son sujet. Et puis, j'avais aussi en vue l'ouverture prochaine de mon club de mannequinat en Septembre. Après tout, elle ferait parfaitement l'affaire. Je me rhabillais donc tout en écoutant la réponse à ma question.






We will always be friend, just friends..
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 52
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 3ème année
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput

Mer 28 Juin - 23:27
Quand elle me parla de son complexe et en quoi il la gêne, même sans entrer dans les gros détails, je compris à quel point elle pouvait souffrir. Je ne l'imagine que trop bien même. Bien que la mienne soit différente, je porte aussi une cicatrice qui restera à vie. J'ai mis longtemps à l'accepter et même encore maintenant j'en souffre encore parfois. Cette seconde partie fut toutefois volontairement omise. Mon but n'est pas de la décourager. Je veux juste qu'elle puisse aller de l'avant et qu'elle avance la tête haute malgré ce qu'elle a pu subir. Je suis sûre que son charme n'en serait que plus explosif en plus.

J'entendis finalement l'eau être stoppée du coté de la jeune mannequin. Elle a déjà fini sa douche ? En même temps elle était là avant moi donc c'est logique en fait. De mon côté je me lavai simplement le corps, profitant de la fraîcheur de l'eau. Avec des chaleurs pareilles, il était hors de question pour moi de prendre une douche chaude même si ça détend. Je préfère la fraîcheur à la détente. C'est bizarre oui mais je m'en fiche. Mes deernière paroles eurent l'air de la toucher. Sans le vouloir nos ressentis sont similaires même si nos histoires sont différentes.

-"Tu sais, nous ne serions pas dans une telle situation avec des parois entre nous je te ferais un câlin.."

Au son de sa voix, elle n'a pas l'air d'être déjà sortie de sa cabine. Flûte. Si elle avait été dehors j'aurais fait dans la simplicité. Je serais sortie de ma cabine et je lui aurais fait un câlin. Dans sa cabine c'est plus compliqué à cause du verrou. Je n'ai pas vraiment envie de jouer à Spiderman juste pour un geste affectif. Normalement je n'en fais déjà pas tellement sans vraiment connaître la personne mais dans cette situation, je fais volontiers une exception.

♣ Si ce n'est que ça, ça peut s'arranger tu sais ?

Une proposition en toute innocente (oui oui ça m'arrive) qui fonctionnera peut-être. L'espoir fait vivre comme on dit. Bien que si ça arrive, la scène un chouïa compromettante avec nos tenue respectives. Deux filles qui se font un câlin alors qu'elles sont nues, c'est rarement sans arrière-pensée. Maintenant que j'ai réalisé ça, je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée le mode bisounours... Mentalement c'est foutu depuis longtemps mais physiquement je suis encore pure. Il manquerait plus que ça dérape pendant le moment de tendresse et... Damn ! Je pleurerais presque de désespoir tant mon imagination me faire penser à n'importe quoi. Entendre la question de la mannequin me fit sortir de mon bordel cérébral. Moi, faire du mannequinat ? À mi-temps pourquoi pas mais à plein temps il ne faut pas compter sur moi. J'aime trop bricoler et peindre pour laisser ça de côté.

♣ En fait c'est ma mère qui en a fait. Elle n'est plus dans le métier depuis trois ans à cause d'une blessure mais pendant longtemps j'ai dû subir ses radotages. Elle m'a donné tellement de détails quand elle en parlait que j'ai l'impression d'avoir été regarder sur Wikipédia et dans les catalogues des agences.

J'en subis encore maintenant mais depuis que je suis à l'institution, je ne l'entends plus radoter encore et encore la même histoire. Finalement ils ont bien fait de m'y inscrire. Même si je suis des cours d'été, j'ai la sensation d'être en vacances simplement par le fait que je ne les entends plus me critiquer.

♣ Tu en as peut-être entendu parler. Elizabeth Alaput ça te dit quelque chose ?

Etant donné qu'elle a quitté le métier depuis trois ans, il est possible qu'elle ait déjà été oubliée. Franchement que ce soit le cas où non je m'en moque éperdument. Tout en écoutant sa réponse, je me rinçai et terminai ainsi ma douche. Je sortis de ma cabine et pris mon linge pour me sécher. J'aurais pu le faire dans la cabine mais je me sens déjà assez oppressée même sans avoir fermée la porte alors je profite de pouvoir avoir à nouveau de l'espace.


Revenir en haut Aller en bas
Melody Lawford
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 431
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Mariée
Nationalité : Ecossaise
Commentaires/Citations : Veut DEFINITIVEMENT tuer un élève des Forge selon une rumeur sur lui et ma colocataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Jeu 29 Juin - 0:40
Une marque dans la chair

ft Nia

ft Nia


Rejoins-nous!

J'enfilais avec attention mon débardeur blanc, une culotte de la couleur de mes cheveux ainsi qu'un mini-short en jean tout en écoutant sa réponse.

♣ En fait c'est ma mère qui en a fait. Elle n'est plus dans le métier depuis trois ans à cause d'une blessure mais pendant longtemps j'ai dû subir ses radotages. Elle m'a donné tellement de détails quand elle en parlait que j'ai l'impression d'avoir été regarder sur Wikipédia et dans les catalogues des agences.

Hmm.. C'était donc la cause de sa bonne connaissance de la vie de mannequin mais aussi de son physique avantageux. Mon esprit se mit dès lors à vagabonder sur le cours de ma vie si ma mère avait , elle aussi, fait partie de ce corps de métier et si les choses auraient différentes tandis que j'enfouissais ma tête dans la serviette, séchant ces derniers. Certainement. Mes parents n'auraient sûrement pas ignorés mes complaintes en me pensant vivre une idylle, un rêve éveillé. Peut-être en aurait-il attendu un peu moins de ma part? Je ne sais pas, je dois avouer ne pas vouloir savoir. Parfois il est bon de fuir des tergiversations sans aucun sens pour faire taire la voix de la souffrance. Je n'étais certes pas très douée pour cela mais j'y parvins cette fois sans trop de mal avant de me demander qui pouvait être sa mère. J'étais en pleine activité, il y'a trois ans environ.. C'était presque la période la plus chargée que j'eusse vécue. J'avais alors croiser des dizaines d'actrices, mannequins, photographes.. Il y'avait toujours une chance que je connaisse la mère de Nia. J’allais lui demander plus de renseignements quand cette dernière le fit pour moi.

♣ Tu en as peut-être entendu parler. Elizabeth Alaput ça te dit quelque chose ?

Je relevais la tête, l'extirpant de ma serviette. Bien sûre que je la connaissais. C'était une femme très gentille. Une femme avec qui j'avais parlé quelques fois au cours de gala ou de soirées. Nous n'étions certes pas de la même agence et nous ne nous étions vues que rarement. Deux ou trois fois tout au plus mais c'était toujours un plaisir de la voir. Je réfléchissais un court instant avant de me souvenir qu'elle m'avait effectivement confiée avoir une ado d'environ mon âge. Il s'agissait donc de Nia. C'est vrai qu'avec un peu de recul le bref aperçu que j'avais eu d'elle présentait des similarités avec le souvenir que je gardais d'Elizabeth.

-"Oui je la connais.. enfin j'ai discuté avec ta maman une ou deux fois.. je doute qu'elle se souvienne de moi mais c'est une femme adorable, tu lui diras bonjour de ma part...?"

Je marquais une courte pause où le silence reprit ses droits, seulement brisée par le bruit de la porte de Nia ballottant après sa sortie. Je rajoutais dès lors quelques mots tout en déverrouillant ma propre cabine et que j'en sortais, mon linge sous le bras gauche et l'autre s'affairant avec ma serviette à absorber chaque goutte d'eau ruisselante dans mes cheveux.

-"Quoi que, je ne voudrais pas l'inquiéter.. elle semblait m'apprécier et voir en moi une future grande mannequin.."

Je souriais en relevant le regard et croisa la silhouette de la demoiselle. Nullement habillée. Bon ben au moins, je ne serais pas la seule à avoir servi de panorama.. Je n'étais clairement pas aussi gênée que tout à l'heure. J'avais vu au cours de ma vie nombre de femmes se changeaient devant moi. Les joies des vestiaires de shooting photos.. Et puis seul le corps de Naomi avait un attrait particulier et grisant pour moi.. Enfin.. En parlant de ça, je n'étais pas spécialement pudique autrefois. Du moins pas à l'égard des femmes. L'incident avait juste troublé ma vision de moi, mon estime..

Je détournais les yeux par respect, continuant de me sécher les cheveux nerveusement pour éviter d'avoir un regard déplacé. Je ne pouvais dire qu'une chose, c'est que effectivement la demoiselle avait le physique pour être mannequin. Je me tournais donc en réunissant mes affaires dans ma serviette que je roulais en boule afin de faciliter le transport avant d'interroger la jeune femme, toujours sans lui lancer un regard.

-"Du coup, tu es certaine que le mannequinat ou la photographie ne t'intéresse pas Nia.. tu as vraiment le physique pour être modèle.. tu vois, je vais bientôt ouvrir un club à ce sujet et j'aurais vraiment apprécié te compter parmi nos modèles.. Disons que je ne peux pas faire modèle bikini.. et que je n'ai pas encore d'autres modèles.."

Je dois avouer avoir pensé demander à Naomi, cependant avec son départ de l’Institution, je ne pouvais pas vraiment compter sur elle pour me remplacer en cas de soucis. Elle aurait bientôt à travailler de nouveau et moi aussi.. Et puis dans un coin de mon esprit, je dois admettre que je ne voulais laisser le plaisir d'admirer Naomi qu'à mes propres yeux...





We will always be friend, just friends..
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 52
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 3ème année
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput

Jeu 29 Juin - 21:02
Parler de ma mère n'est pas ce que je préfère dans une conversation mais si je ne l'avais pas fait, l'étudiante aurait pu croire que j'avais quelque chose à cacher. Ce n'est pas le cas. Je lui expliquai donc d'où me viennent mes quelques connaissances sur la vie d'un mannequin, parlant obligatoirement de la femme qui s'est contentée de me mettre au monde et de me payer mes études. Son nom fut familier à Melody. Elle l'avait apparemment déjà rencontrée. Quelle femme formidable, elle ne m'avertit même pas qu'elle croisait régulièrement une jeune fille de mon âge dans son métier. Ce détail n'est pas important pour moi mais quand même. Remarque, peut-être qu'elle en a parlé à mon père. Ce ne serait pas surprenant vu le peu de contact que j'ai avec eux.

Si je buvais quelque chose, j'aurais recraché ma boisson. Ma mère...adorable ? Au travail sans doute mais à la maison, quand elle y est, c'est juste une garce. Fais pas ci, fais pas ça, tiens-toi droite, j'espère que t'as fait tes devoirs, etc... Et ce n'est pas mieux de la part de mon père. Melody a bien de la chance de voir une autre facette de ma mère. Je l'envie pour le coup.

♣ Je ne lui parle pas vraiment en principe mais je passerai le bonjour de ta part. Et je lui dirai que tu vas bien si tu veux, ça la rassurera sans doute.

Soudain je me dis qu'elle ne supporte les enfants et les ados que lorsque ce ne sont pas les siens. C'est possible, elle est tellement bizarre cette femme. Je me séchai et me rhabillai tranquillement malgré la présence de Melody derrière moi, n'étant pas le moins du monde gênée. Je posai finalement mon linge sur mes épaules pour permettre à mes cheveux de finir de s'égoutter sans arroser mes vêtements. C'est un truc à tomber malade mais je m'en fiche, j'aime bien laisser mes cheveux sécher par eux-même. Si je les sèche moi-même c'est que je suis pressée pour une raison ou pour une autre.

-"Du coup, tu es certaine que le mannequinat ou la photographie ne t'intéresse pas Nia.. tu as vraiment le physique pour être modèle.. tu vois, je vais bientôt ouvrir un club à ce sujet et j'aurais vraiment apprécié te compter parmi nos modèles.. Disons que je ne peux pas faire modèle bikini.. et que je n'ai pas encore d'autres modèles.."

Quand ai-je dit que le mannequinat ne m'intéresse pas ? À moins que je l'ai laissé sous-entendre... Lorsque je la regardai, elle avait déjà tourné le dos. C'est peut-être déconseillé mais tant pis. Je m'approchai d'elle et l'enlaçai tendrement dans mes bras pour lui faire un câlin. Voilà. Elle l'aura eu au moins même si c'est un peu pris par surprise.

♣ Et bien ce n'est pas mon domaine de prédilection mais ça peut être intéressant d'en faire un peu. Ca me permettra de découvrir un peu le métier en le pratiquant. J'accepte du coup !

De toute façon entrer dans un club ne m'empêchera pas d'avoir mes activités préférées en annexe. Et puis ça ne me fera sans doute pas de mal d'être au sein d'un club. J'aurai en plus l'occasion de revoir régulièrement cette miss avec sa bouille à croquer. Je l'adore déjà rien qu'à cause de sa frimousse et de la personnalité que j'ai pu entrevoir depuis tout à l'heure. Je veux en savoir plus sur elle. Néanmoins pour éviter de la bombarder de questions jusqu'à épuisement du stock, il vaut mieux que je le fasse en plusieurs fois et donc la revoir. Je relâchai finalement la demoiselle avec un sourire satisfait sur le visage.

♣ Je ne t'ai pas trop embarrassée j'espère. Je voulais juste régler cette histoire de câlin. Je n'aimais pas l'idée de le laisser en suspens. Et je t'avoue que la tentation était trop forte.


Revenir en haut Aller en bas
Melody Lawford
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 431
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Mariée
Nationalité : Ecossaise
Commentaires/Citations : Veut DEFINITIVEMENT tuer un élève des Forge selon une rumeur sur lui et ma colocataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Ven 30 Juin - 14:27
Une marque dans la chair

ft Nia

ft Nia


Une force surnaturelle
Que.. Comment? Je n'avais pas vraiment eu le temps de comprendre ce qu'il venait d'entendre que je sentais la chaleur d'un corps contre mon dos ainsi qu'une sensation mouillé dans mon dos. Il fallut quelques secondes pour que mon cerveau ne réalise que ce n'était autre que la jeune fille qui venait de profiter de mon manque d’inattention afin de m'asséner un câlin surprise. Je dois avouer lui être reconnaissante de ne pas m'avoir enlacé par devant : je n'aurais pas spécialement apprécié de voir mon débardeur devenir transparent révélant mon anatomie à quiconque croiserait mon chemin. Et puis je m'imaginais déjà devoir esquivé le regard de Naomi pour ne pas mourir de honte dans ce cas. Au moins ce n'était que mon dos.. D'ailleurs en parlant de honte et de gêne, je sentais le rouge me montait aux joues lentement.

♣ Et bien ce n'est pas mon domaine de prédilection mais ça peut être intéressant d'en faire un peu. Ça me permettra de découvrir un peu le métier en le pratiquant. J'accepte du coup !

Parfait. Une occasion de changer de sujet et d'apaiser le feu qui consume mes joues. Je me concentre dès lors sur ses paroles. Attends.. Elle vient d'accepter? Vraiment? Je viens de trouver ma première membre comme ça? A croire que je devrais peut-être rester dans les douches pour faire mes recrutements.. Non plus sérieusement.. Une vague de joie m'envahit alors, déferlant en chaque parcelle de mon corps. Sans même vraiment le chercher, je venais de me faire une amie et une camarade.Cette journée est vraiment particulière. C'est comme si un flot discontinue de courage à l'état pur venait de temps à autre m'alimenter me rendant attractive et audacieuse. Un peu comme avant après tout. Avant le drame, j'étais une fille audacieuse, joueuse, taquine, dévouée et souriante. Peut-être qu'un jour je redeviendrais celle que je fus.. Grâce à des personnes comme Sam, Nia ou Naomi.. Katie et John m'avait montré la Porte des Enfers et m'avait poussé dans les escaliers y menant, cependant, je suis certaine qu'un jour je trouverais la lumière.. et si cela n'arrive jamais, je préfère être un sacrifice pour le bonheur de mes proches, mais le sourire aux lèvres. A ce moment, je sentis l'étreinte de ma comparse se desserrait autour de mon cou. Je pivotais donc pour faire face à ma nouvelle camarade de club tout en conservant mon attention sur son visage. Il ne faudrait pas qu'elle pense que je regarde ses courbes non mais..

♣ Je ne t'ai pas trop embarrassée j'espère. Je voulais juste régler cette histoire de câlin. Je n'aimais pas l'idée de le laisser en suspens. Et je t'avoue que la tentation était trop forte.


Trop forte? C'est vrai que je venais de lui offrir la meilleure occasion du monde pour me faire un câlin. Elle ne pouvait que vouloir dire ça. Je hochais doucement la tête en souriant. Décidément, Nia était adorable et attentionnée. Je dois avouer que je me sentais bien en sa compagnie même si les circonstances de notre rencontre m'avaient mises sur mes gardes. Encore un coup de ce regain de courage qui me permettait de dépasser mes craintes et doutes initiaux.

-"Ne t'en fais, j'ai juste été surprise et un peu troublée par ta tenue.. enfin son absence mais je ne suis pas traumatisée non plus, d'ailleurs si je peux me permettre tu es très jolie.."

Après tout, elle avait complimenté mon physique de nombreuses fois et je dois admettre qu'elle était très belle donc il me fallait lui dire. J'ai beau être devenue quelqu'un de silencieuse et complexée, quelques traces de ma spontanéité persiste comme celle de toujours dire ce que je pense à un moment ou un autre. J'embrayais ensuite sur les points de détails concernant la tenue du club de mannequinat.

-"Pour ce qui est du club, il faudra juste que tu vienne t'inscrire sur le registre à l'occasion, il me faudra juste ton nom et une photo récente pour pouvoir te rajouter au book des modèles.. enfin je t'expliquerais un peu plus en détail quand tu viendras, je suis dans ma chambre si tu me cherches.. c'est la 102 pour l'instant.. ah et j'oubliais.."

Je me dirigeais lentement vers le banc face aux cabines et m'y asseya avant de fouiller dans mon uniforme à la recherche d'un papier et un stylo. Après de brèves recherches, je finis par trouver un stylo et une photo de moi que j'avais réalisé pour le book du club. Ça fera l'affaire. Je commençais à griffonner au dos de cette dernière les chiffres composant mon numéro de téléphone personnel avant de tendre le cliché à Nia avec un sourire.

-"Comme ça tu pourras m'appeler si tu ne me trouve pas, ou bien me demander les détails par SMS, je risque de reprendre le travail sous peu donc je serais pas mal absente parfois.."

Je n'aurais jamais cru être aussi ouverte et confiante. Si on me l'avait dit le matin même, j'aurais ignoré la prédiction, la jugeant farfelue mais que voulez-vous.. Nia avait une attitude naturelle et douce que je ne retrouvais que peu dans mon entourage personnelle et professionnelle -à quelques exceptions près- et cela me changeait de la condescendance et du mépris. Et puis.. cette fameuse poussée de courage et de motivation n'était pas en reste, en effet cette mystérieuse force surnaturelle qui me donnait des ailes y était pour beaucoup.







We will always be friend, just friends..
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 52
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 3ème année
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput

Sam 8 Juil - 23:47
Je suis satisfaite, j'ai pu lui faire un câlin surprise. Je m'attendais à me recevoir un coup et cela aurait été normal. Quelqu'un qui me prendrait par surprise même pour un simple câlin, il se serait sûrement pris une gifle ou je ne sais quoi par réflexe. Ce ne fut pas mon cas et je ne vais pas m'en plaindre. Je profitai de l'occasion pour répondre à sa question concernant son club. Je ne lui cachai aucun détail. De ce fait elle sut que je ne ferais pas du mannequinat en tant que métier mais cela ne me dérangeait pas d'en faire juste pour le plaisir. C'est une manière de découvrir le job sous un autre angle. Avec des explications orales c'est impossible de se faire un véritable avis.

Je relâchai mon étreinte peu après tout en lui donnant une petite explication sur mon geste soudain. Il manquerait juste qu'elle ait cru que j'avais des intentions malsaines envers elle. Ce serait le bouquet. À ma grande joie, Melody avait juste été surprise par mon geste. Et aussi troublée par ma tenue très légère. C'est clair que ce n'est pas vêtue avec seulement mes sous-vêtements que j'aurais pu la convaincre que je ne suis pas vicieuse. Je fus rassurée qu'elle ne soit pas traumatisée. J'admets que j'aurais été un peu vexée si le simple fait de voir une fille en sous-vêtements la choquait.

Son compliment me fit sourire et je la remerciai  avant de finir de me rhabiller. Je remis à nouveau le linge sur mes épaules, évitant ainsi d'avoir le t-shirt mouillé. Que quelqu'un voit à travers ne me dérange pas mais j'aimerais éviter d'avoir froid au dos. Maintenant que j'y pense j'ai mouillé les habits de Melody en lui faisant le câlin... Je jetai un oeil pour voir l'étendu des dégâts et fus rassurée. Elle est humide, on peut voir un peu à travers mais rien de trop grand. Ca devrait vite sécher et normalement elle ne devrait pas avoir de souci au dos.

-"Pour ce qui est du club, il faudra juste que tu vienne t'inscrire sur le registre à l'occasion, il me faudra juste ton nom et une photo récente pour pouvoir te rajouter au book des modèles.. enfin je t'expliquerais un peu plus en détail quand tu viendras, je suis dans ma chambre si tu me cherches.. c'est la 102 pour l'instant.. ah et j'oubliais.."

Ah oui ! Le club. C'est bien beau de vouloir l'intégrer mais j'oubliais qu'il fallait s'inscrire au préalable. Je notai donc les infos pour le club dans un coin de ma tête ainsi que le numéro de chambre de la demoiselle. Elle repartit fouiller ses affaires puis me tendit une petite photo d'elle avec son numéro derrière.

-"Comme ça tu pourras m'appeler si tu ne me trouve pas, ou bien me demander les détails par SMS, je risque de reprendre le travail sous peu donc je serais pas mal absente parfois.."

Effectivement si elle reprend bientôt le mannequinat, ça sera plus simple de lui demander les détails par message plutôt que de la chercher dans l'établissement pour rien.

♣ C'est noté. Je garde le numéro avec moi et en cas de souci je t'enverrai un message. Ca sera plus simple comme ça si j'ai un doute et que ça tombe un jour où tu travailles, je serai sûre d'avoir pu te poser la question même sans te voir.

Je rangeai la photo dans le soutif, n'ayant pas pris de sac pour transporter mes petites affaires. J'aurais peut-être dû. Ca aurait été plus simple pour transporter mes produits de douches et le numéro de Melody. Tant pis ça fera l'affaire pour cette fois. Je regardai l'étudiante en souriant tandis que je songeai à une proposition.

♣ Tu veux que je t'accompagne jusqu'à ta chambre ?

Sa chambre étant pas loin de la mienne, c'est sur mon chemin de toute façon. Ca ne me dérange donc pas de faire la route avec elle. Il reste juste à savoir si elle se rendra directement à sa chambre ou si elle a encore quelque chose à faire avant de s'y rendre. Pendant qu'elle me répondait, je me retournai vers mes affaires et les rassemblai tout en les prenant dans les bras. Rien de bien difficile. Juste l'uniforme scolaire que j'avais avant la douche et mon shampoing.


Revenir en haut Aller en bas
Melody Lawford
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 431
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Mariée
Nationalité : Ecossaise
Commentaires/Citations : Veut DEFINITIVEMENT tuer un élève des Forge selon une rumeur sur lui et ma colocataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Dim 9 Juil - 9:55
Une marque dans la chair

ft Nia

ft Nia


Un baiser tout mimi

La jeune femme accepta la proposition aussitôt tout en récupérant de ses doigts délicats le cliché et pour le ranger dans un endroit quelque peu improbable. Son soutien gorge.

♣ C'est noté. Je garde le numéro avec moi et en cas de souci je t'enverrai un message. Ca sera plus simple comme ça si j'ai un doute et que ça tombe un jour où tu travailles, je serai sûre d'avoir pu te poser la question même sans te voir.

Je rougissais tout en regardant ce petit manège. J'étais particulièrement heureuse à vrai dire. Heureuse d'avoir rencontré quelqu'un d'aussi naturelle mais aussi quelqu'un d'aussi sympathique. J'étais aussi plus qu'heureuse d'avoir su outrepasser mes peurs et mes doutes habituels afin de me rapprocher de quelqu'un malgré les circonstances peu engageantes. Je souriais donc lorsqu'elle me proposa de me raccompagner à ma chambre.

Je restais un court instant interdite. Je n'étais pas contre l'idée, loin de là cependant je craignais pour la réputation de la jolie rousse. Bien que nous soyons en pleine nuit, je savais que l’école regorgeait de personnes guettant les faux pas de chacun et je ne souhaitais pas qu'une rumeur gênante n'éclate au sujet de Nia. Pour moi ? Je n'en avais cure. Je savais que Naomi me faisait suffisamment confiance pour me savoir fidèle. Surtout au vue de ma déclaration récente mais aussi de mon passé qu'elle connaissait mieux que quiconque. Non mes inquiétudes ne concernaient que la demoiselle. Je ne souhaitais pas que des rumeurs ne la dépeigne en couple avec quelqu'un comme moi. Non.. j'avais surtout peur qu'elle me pense responsable et ne me déteste aussitôt. Je tenais déjà à ma nouvelle amie qui avait su apaiser mes craintes et se faire une place de choix dans mon cœur en quelques minutes. Je lui demandais donc son avis sur la question, un peu timide.

-"Tu es certaine que ça ne te dérange pas? Je veux dire, tu n'as pas peur d'être vu avec moi et que les autres élèves n'en concluent que nous soyons plus proches que des amies? Je marquais une courte pause avant de préciser ma pensée. "Je ne voudrais pas que tu ne me parles plus à cause des commères du lycée.."

Je rois que je rougissais comme rarement. Oui c'est presque certain et un coup d’œil fugace à l'un des miroirs de la pièce me confirma la couleur pivoine de mes joues. J’attendis que cette dernière ne m'exprime son approbation avant d'accepter son offre. Je posais dès lors mon sac sur l'une de mes épaules avant de lui proposer de nous mettre en marche.

-"On y va?"

La route n'allait certes pas être des plus longues mais je l'appréciais déjà à sa juste valeur. Je n'avais pas connu de tel moment si simple depuis un moment et la présence de la demoiselle me permettait de relativiser les divers bouleversements de ma vie. Surtout ceux concernant la blondinette partageant ma chambre. En effet, même si ma relation avec Naomi s'en verrait toujours changée depuis l'annonce de ma flamme, je pouvais compter sur la gentillesse et la compassion de mes amis pour me sortir de l'enfer de ma voie, l'enfer de la solitude. Je tiendrais plus longtemps main dans la main avec une amie à mes côtés. Qui sait peut-être que ma vie d'illusions pourrait se passer aux côtés de quelqu'un comme Sam ou Nia. Quelqu'un qui tient à moi et dont je saurais qu'il me comprendrait. Mon regard se posa alors sur Nia, s'y éternisant. Elle semblait heureuse d'être avec moi, heureuse de vivre. J'enviais son optimisme et j'espérais que de contempler ce sourire en ferait naître un véritable sur mes lèvres. Oups. Son regard venait de croiser le mien. Je détournais aussitôt le regard. Je ne voulais pas qu'elle interprète mon attitude comme il ne fallait pas. Je reprenais donc la parole pour éviter de la place à l’interprétation de mes actes.

-"D'ailleurs, je t'ai laissé mon numéro pour le club..mais... tu peux aussi me parler en dehors de ça tu sais.. enfin tu as été adorable avec moi... tu es déjà comme une maie pour moi...et je.. j'aime avoir des nouvelles de mes amies.. enfin tu vois?" Une pensée troubla alors mon élocution, me faisant légèrement paniquée."Enfin si tu acceptes d'être mon amie! Je ne t'ai même pas demandé.. désolée.."

Je décidais dès lors de la remercier pour la gentillesse, la douceur, la compassion et l'oreille attentive dont elle avait fait preuve. Je me stoppais net, attrapant son poignet avant de me hisser sur la pointe des pieds pour déposer un baiser sur sa joue. Je bredouillais alors quelques mots, surprise moi-même de mon attitude cavalière surement du à la fatigue et au laisser aller que me procurait la jeune Nia.

-"Merci d'avoir été là.."






We will always be friend, just friends..
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 52
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 3ème année
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput

Lun 17 Juil - 21:44
Je ne vais pas mentir, j'adore la voir rougir même si je ne sais pas toujours les raisons. Elle reprit cette couleur que j'aimais tant lorsque je mis la petite photo avec le numéro dans mon soutif. Ce geste est donc si troublant ? Je ne pensais pas que Melody était si timide. Elle n'en avait pourtant pas l'air lorsque nous discutions tout à l'heure. À moins que sa timidité ne se dévoile qu'avec certains gestes ou certaines paroles. C'est mignon dans tous les cas.

Je finis par lui proposer de la raccompagner jusqu'à sa chambre. Etant actuellement sa voisine de chambre, cela ne me dérange pas du tout. Je n'ai aucun détour à faire et puis cela me laisse une occasion de passer encore un peu de temps avec elle même si le chemin ne sera pas très long. Elle resta silencieuse durant quelques instants, semblant hésiter. C'est vrai qu'une proposition venant d'une inconnue ça peut être louche. Je comprends donc qu'elle soit hésitante.

-"Tu es certaine que ça ne te dérange pas? Je veux dire, tu n'as pas peur d'être vu avec moi et que les autres élèves n'en concluent que nous soyons plus proches que des amies? Je ne voudrais pas que tu ne me parles plus à cause des commères du lycée.."

Je haussai un sourcil sans vraiment comprendre. Pourquoi aurais-je peur d'être vue avec elle ? Certes certaines personnes risquent d'en conclure n'importe quoi mais ça ne m'effraie pas. Je n'écoute pas les rumeurs. Je sais quelle relation il y a entre Melody et moi, je m'en fiche que des commères s'amusent à dire telle ou telle chose sur moi.

♣ Non ça ne me dérange pas du tout. Ils peuvent croire ce qu'ils veulent et lancer les rumeurs, il n'y aura que les idiots qui y prêteront attention.

Elle accepta finalement ma proposition, semblant plus rassurée. Je hochai la tête tandis qu'elle donna le signal de départ. Je pris donc le reste de mes affaires et me mis en route avec la jeune fille. Pendant que nous marchions, je sentis un regard sur moi alors mon réflexe fut de jeter un coup d'oeil vers Melody. Celle-ci détourna instantanément le regarde comme si elle venait d'être prise en flagrant délit de voyeurisme. Un léger sourire amusé se dessina sur mes lèvres en voyant cette réaction.

♣ Evidemment que j'accepte d'être ton amie !

Cela sonnait comme une évidence mais mes paroles étaient sincères.

♣ Du coup t'en fais pas, si je ne te vois pas durant un moment pour une raison ou pour une autre, je t'appellerai ou t'enverrai un message pour te donner de mes nouvelles. Et aussi pour en prendre bien sûr !

Je regardai à nouveau devant moi pour voir où je pose les pieds. Il n'y a pas vraiment d'obstacle mais ce serait con de percuter une personne qui passerait par-là. Je me fis toutefois stopper soudainement par une force extérieure à ma volonté. Une petite main avait aggripé mon poignet et le temps que je comprenne ce qu'il se passait, je sentis déjà la douceur des lèvres de mon amie sur la joue.

♣ Pas de quoi Melo.

Surprise ? Oui je le suis. Je ne m'attendais pas à recevoir un bisou. Ce n'est cependant pas désagréable. Je lui pris amicalement la main pour nous remettre en route.

♣ Toi aussi n'hésite pas à m'appeler si tu le souhaites. Je t'enverrai tout à l'heure un message pour que tu puisses avoir mon numéro et tu pourras me contacter quand tu voudras.


Revenir en haut Aller en bas
Melody Lawford
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 431
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Mariée
Nationalité : Ecossaise
Commentaires/Citations : Veut DEFINITIVEMENT tuer un élève des Forge selon une rumeur sur lui et ma colocataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Sam 5 Aoû - 21:40
Une marque dans la chair

ft Nia

ft Nia


J'ai une petite amie?!

Nia venait d'accepter assez naturellement de devenir ma nouvelle amie et de plus elle ne semblait en aucun cas surprise ou gênée par mon attitude un peu familière envers elle. C'était un bon point en soi. Je m'étais déjà assez troublée moi même pour rajouter celui de ma camarade mais elle eut le bon réflexe de me remettre en confiance et me changer les idées en changeant complètement de sujet.

♣ Toi aussi n'hésite pas à m'appeler si tu le souhaites. Je t'enverrai tout à l'heure un message pour que tu puisses avoir mon numéro et tu pourras me contacter quand tu voudras

Je baissais les yeux instinctivement en sentant une présence chaude autour de mes doigts avant de constater qu'elle venait de me prendre la main. Je détournais le regard ne sachant vraiment si je me devais de retirer mes doigts ou pas. Je savais très bien que la demoiselle n'avait aucune mauvaise attention mais je ne désirais pas qu'elle le prenne mal. Je réfléchissais un court instant avant de retirer ma main lentement, un peu gênée avant de justifier mon geste.

-"Désolée.. c'est pas que je veux pas ou que je me méprends sur tes intentions mais ma petite amie risquerait de se faire des idées..."

Bon d'accord Naomi n'est pas ma petite amie et ne le sera sûrement jamais mais je ne me voyais pas lui expliquer le fin mot de l'histoire. C'était tout simplement que conter mes déboires sentimentaux n'apporteraient rien à mon explication et je risquais de mettre Nia dans des prédispositions peu appréciables concernant ma colocataire et amie. Je décidais de suite de changer de sujet pour ne pas devoir répondre à des questions qui me mettraient dans l'embarras. Désolée Nia, je ne te mens pas par envie mais par convenance.

-"C'est gentil de me donner un moyen de te joindre, tu es sûre que je ne te dérangerais pas?"

Je peux paraître un peu idiote mais je dois avouer que c'est la première fois que quelqu'un semble vouloir à ce point entretenir une amitié avec moi aussi rapidement. Personne n'a vraiment cherché à prendre de mes nouvelles à chacun de mes coups du sorts et voilà qu'une inconnue, que je ne connais ni d’Ève -même si je l'ai vu dans cette tenue - ni d'Adam, cherche à prendre soin de moi et à en apprendre un peu plus sur moi. Je dois avouer que c'est déconcertant.

-"Enfin, je n'hésiterais pas si tu es certaine que je peux.. mais je te préviens, je peux être embêtante quand j'ai beaucoup à dire!"

Nous arrivâmes bien vite au niveau de ma porte. J'aurais bien continué de discuter avec ma nouvelle amie mais je ne voulais pas inspirer à ma colocataire une certaine défiance envers elle, ni imposer à Nia les longues explications que j'aurais avec Naomi au sujet de ma rencontre avec Nia. Je savais juste qu'elle s'inquiéterait sûrement de mon ressenti quand à avoir été vu dans une posture si délicate, d'autant plus qu'elle avait vu ma cicatrice à coup sûr.

-"Me voilà arrivée ! Saine et sauve malgré la gêne de tout à l'heure!" dis-je en souriant avant d'enchaîner de suite "C'était vraiment adorable de ta part de me raccompagner! Et je suis contente de t'avoir rencontrée.."

J'attendais sa réponse avant de passer une main dans mes cheveux et la gratifier de quelques mots en lui faisant un signe de la main.

-"Du coup bonne nuit Nia, dors bien!"

Je rentrais alors dans la chambre endormie sans un mot avant d'aller me glisser dans les draps de Naomi discrètement après avoir déposé mes affaires sur mon lit. Je regardais le visage endormie de la femme de ma vie, caressant sa joue doucement tout en repensant aux événements de ce soir. Décidément j'avais de la chance. La chance d'avoir fait une jolie rencontre ce soir.





We will always be friend, just friends..
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ceux qui se marient auront des tribulations dans leur chair
» "J'ai une épine dans ma chair..."?
» Ceux [qui se marient] auront des tribulations dans leur chair. — 1 Cor. 7:28.
» HELP ! Cherche preuves de salaire d' AS dans le privé
» (Météore dans notre haute atmosphère) Dans le ciel de Reims

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Dortoir :: Premier et deuxième étages :: Douches et toilettes-
Sauter vers: