AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: IRS - Bâtiment principal :: Toit Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le bien ou le mal? [Amelia]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
Amelia White
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 200
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Taille / Poids : 1m68/60kg
Pays d'origine : Angleterre (née à York)
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Personnage sur l'avatar : Cardia Beckford - Code: Realize ~ Guardian of Rebirth
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Mar 22 Mai - 2:11

Au début, il ne dit rien. Il resta cloué sur place. Les secondes qui passèrent me parurent interminables. Pourquoi ne disait-il rien ? Je me risquai alors à pivoter et à regarder dans sa direction pour y découvrir un tout autre visage que ceux auxquels il m'avait habituée jusqu'à maintenant. Il y avait une telle froideur dans ses yeux que je me demandai un instant s'il ne m'avait pas caché l'existence d'une double personnalité. L'aura qui l'entourait avait également changée. Elle était plus glaciale que ce vent frais qui faisait tournoyer nos cheveux et nos vêtements. Et c'est dans ce registre qu'il me dit qu'il ne recommencerait pas ce qu'il venait de faire.

C'est là qu'on se rendait bien compte que Liam et moi n'étions pas des amis de longue date car dans le cas contraire, j'aurais su qu'il réagirait de cette manière après les paroles que je lui avais proférées. Étant donné sa réaction, je devinai que ce n'étaient pas les mots qu'il aurait souhaité entendre. Néanmoins, je restai sans voix face à cette froideur. Et comme si cela ne suffisait pas, avant que je n'ai pu en placer une, il se rua vers la porte d'entrée du toit et me lâcha que je ne devais jamais revenir dans les étages réservés aux garçons parce qu'une fille comme moi était trop bien pour ces "prédateurs", pour le citer.

Mais... mais c'était affreux.. Pourquoi m'avait-il dit une chose pareille ? Ses mots eurent le même effet que si j'avais reçu une bombe à eau glacée sur la figure. Est-ce ma question qui l'avait mis dans cet état ? Croyait-il qu'il m'avait dégoûtée et qu'à présent je le détestais ? Mais enfin.., c'est débile ! C'était un parfait malentendu ! À la tristesse que je ressentais vint se rajouter un soupçon de colère. Je secouai la tête et me frappai les joues avec les mains pour me donner un coup de fouet. Aïe ! Pendant un instant, j'avais oubliée ma joue rouge. Quelle imbécile.

Décidée à mettre les choses au clair, je me lançai à la poursuite de Liam, espérant qu'il ne soit pas déjà retourné dans sa chambre.
Arrivée à son étage, je stoppai net ma course lorsque je vis un membre de la sécurité escorter mon agresseur – sûrement vers l'infirmerie –. Je ne pris pas le temps de m'attarder sur eux et continua mon chemin avec une certaine hâte car je venais d'entendre des voix s'élever au loin. Au détour du couloir, j'en découvris la raison.


- Liam !

Le vigile tourna sa tête vers moi, tout en maintenant Liam au sol.

- Que faites-vous ici mademoiselle ?

- Qu'est-ce qu'il a fait pour que vous le plaquiez ainsi ?

- Vous avez dû le voir en venant non ? Il a violemment frappé l'un de ses camarade et lui a cassé le nez ! On peut dire que t'arranges pas ton cas, mon gars.

Dit-il en s'adressant au jeune homme. De mon côté, je commençai à paniquer. Allait-il recevoir une sévère sanction ? Être enfermé ? Je me devais d'intervenir. Après tout, j'avais des choses à lui dire.

- Écoutez monsieur, il l'a frappé certes mais c'était pour me défendre de ce fou furieux qui m'a agressée ! Celui qui est parti à l'infirmerie. Liam a d'abord reçu un coup de sa part avant qu'il ne se jette sur moi. Et c'est là qu'il lui a mis un coup pour m'aider.

L'homme en face de moi afficha un air dubitatif.

- Si vous ne me croyez pas, regardez les images des caméras de surveillance ! Vous verrez que c'est la vérité.

- Que ce soit le cas ou non, le résultat reste le même. Mais si ce que vous dites est vrai, peut-être aura-t-il une sanction moins lourde.

Dit-il avant de forcer Liam à se lever. Cependant, sa main lui serrait toujours le bras.

- En attendant, t'es consigné dans ta chambre mon bonhomme. Tâche de ne pas en sortir avant qu'on te le dise, pigé ?

Liam sembla résigné. Nos regards se croisèrent durant un court instant. Le mien était un brin suppliant. Je voulais qu'il comprenne que je ne l'avais pas traité en pestiféré, que je l'appréciais malgré sa personnalité un peu tordue.

- Quant à vous mademoiselle, je vous conseille de quitter ces dortoirs masculins avant d'avoir des problèmes.

Oh, merci de votre sollicitude mais les problèmes ne vous on pas attendu pour venir me casser les pieds.

- Attendez, il faut que je...

… Parle à Liam. Malheureusement, il ne me laissa pas le champ libre. La seule chose que je pus dire à mon camarade alors que la porte se refermait sur lui fut : "pardon." Pardon de ne pas m'être exprimée plus clairement tout à l'heure. J'aurais dû, ne te connaissant pas assez bien.

Revenue dans ma chambre, je m'étais affalée sur mon lit. Quel après-midi... Ce n'était pas tous les jours que j'en vivais des aussi mouvementés. J'espère que je pourrais rapidement revoir Liam afin de dissiper le malentendu. À condition qu'il accepte de m'écouter et ne m'évite pas. Sinon, tant pis s'il s'énervait, j'insisterai bien comme il faut.






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
Liam Jonhson
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 153
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 18
Pays d'origine : Un bled perdu en Amerique
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Personnage sur l'avatar : Levis Ackerman (AOT)
Doubles comptes : Brook Macnay // Cassy Andrews // Alexei Thomson// Liam Johnson
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Mar 22 Mai - 9:47


Il m'écrasait littéralement, je sentais sa rotule me défoncer le bas du dos me faisant gémir d'une voix rauque. Il resserrait sa main sur mon bras me le contorsionnant dans tous les sens. Cette douleur était horrible, contre toute attente, je le suppliais presque de ma voix étouffée.

"Lâche- moi tu me fais mal bordel"


Lorsque mon prénom résonna dans le couloir, je fermai les yeux en soupirant. Putain non pas elle. Rapidement sa phrase revint tourner en boucle dans ma tête " ne refait jamais ça" puis s'ensuivit de la mienne " t'en fais pas je recommencerais pas de sitôt" Je gardais mes yeux fermés ronger par la rage. Le vigile lui ne lâchait pas la pression sur mon corps, il s'adressa alors à Amelia et rapidement un échange se lança entre eux. Pourquoi? pourquoi elle venait me défendre? qu'est-ce qu'elle me voulait?

Une fois le vigile à moitié d'accord, je le sentis relâcher le poids sur moi. Son genou quitta mon dos et je pus enfin respirer normalement. Il me força à me lever, mon dos se mit à craquer et je lâchai un lourd gémissement de douleur. Une fois debout il continuait de maintenir mes bras dans mon dos me forçant à faire face à Amelia. Le vigile m'informa que j'allais être consigné dans ma chambre jusqu'à nouvel ordre, je baissai la tête honteux. J'avais dégouté Amelia en l'embrassant, et voila que maintenant je me retrouvais soumis par l'autorité de cette école sous ses yeux. Mon côté bad boy en prenait un sévère coup et je comptais bien rattraper cette image.

Je me risquai à lever le regard, mais quand je croisai la sien, mon regard sombre ne changeait pas, la douleur dans ma poitrine était toujours là et plus virulente que sur le toit. Cette fille était un poison pour le délinquant que j'étais, elle allait me bouffer petit à petit jusqu'à faire de moi un mec bien. C'était comme si j'avais deux personnes en moi, le petit Liam fragile qui avait envie d'une vie simple et calme, et le connard de Liam qui aimait tout contrôler et tout dominer et Amelia arrivait à briser ce connard.

Je détournai le regard toujours en silence. Alors que mon bourreau me forçait à marcher jusqu'à ma chambre. Lysander et Oz n'étaient pas encore là. La masse derrière moi me balança sur mon lit en vociférant que je ne devais pas sortir de la chambre tant qu'il ne me l'avait pas dit.
La nuit fut tellement longue pour moi, j'arrivais pas à dormir, le gout des lèvres d'Amelia me hantait mais la petite voix au fond de moi me disait de me venger.
Le lendemain matin alors que je me préparais pour les cours, mon pote le vigile arriva et me pris à part pour me parler de la veille.

"On a vu les camera, et Javy a avoué."
"..."
" Qu'ont soit clair Liam, ce que tu as faits s'est interdit même si tu as aidé cette fille. Je ne vais rien dire pour t'éviter l'isolement, mais si tu recommences je t'enfonce si profondément que tu finiras en isolement un mois ok?" "Ouais...ça se reproduira pas"

Je fus donc autorisé à sortir de ma chambre et à retourner en cours. Durant plusieurs semaines j'avais tout fait pour esquiver Amelia, dès que je l'apercevais je me tirais en silence, si elle tentait de me parler, je l'ignorais et je partais, et petit à petit mon moi délinquant mit à exécution ma vengeance. Je devais redorer mon image et donc rapidement je me mis à courir derrière les filles pour tout oublier. au début c'était une de temps en temps et rapidement je récupérai l'image du bad boy des ISS, mais quoi que je fasse, cette bande de bourgeoise ne me suffisait pas, une fois terminer je m'ennuyais, j'allais devoir vite me trouver une autre occupation.
Un soir après avoir discuté avec Tess, j'étais aller au gymnase et avec deux autres forges on avait trouvé un sac de frappe qu'on avait suspendu au plafond. Voilà comment j'allais me défouler, la boxe... me taper des bourgeoises ne m'aidait pas à oublier le mal qu'Amelia m'avait fait et au pire si elle était au courant elle m'en voulait avec un peut de chance et elle ne viendrait plus me faire de mal.

[FIN]

Citation.

Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» [Réservé]Du mal pour faire du bien [Rang D]
» Un jeu très bien =D
» Une musique que j'aime bien....
» Un ventre bien garni!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: IRS - Bâtiment principal :: Toit-
Sauter vers: