AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Pour la rentrée 2018, Indarë organise une semaine d'Intégration pour les nouveau élèves et les moins nouveaux.

 :: North London :: Hampstead Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Let me discover the world ! {PV Lysander}[Terminé]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 133
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Nationalité : Italienne
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Jeu 15 Fév - 17:04

Qu'a t'il voulu dire par je suis pas une bouée de sauvetage ? Cette question résonne encore dans ma tête, que je me prends beaucoup trop d'ailleurs. Devais-je comprendre que si j'avais peur ou quoi que ce soit, je ne pouvais pas m'appuyer sur lui ? C'est surement ça oui, de toute façon je ne comptais pas le faire...Je suis une grande fille, et je n'ai besoin de l'aide de personne, comme toujours. Ce qui m'inquiète le plus est la personnalité qui m'habite, et qui me chuchote à l'oreille depuis le début de la journée. C'est vrai que je n'avais pas mis mon bandeau, que j'ai su me maîtriser, mais ce n'était pas sans conséquences. Je vivais inlassablement un poids psychologique depuis le début de notre sortie, où Mana me mettait une pression monstre. Rien qu'au marché, elle avait eu envie de se déchaîner sur toutes ces « trop joyeuses victimes » à son goût. En soit depuis qu'elle était apparue, elle était mon seul support, elle avait été ma seule source de réconfort quand j'étais éperdument seule, montrée du doigt. Elle considérait cela comme un dû que je devais lui rendre ! Étancher sa soif de sang n'était que la compensation de l'attention qu'elle me portait.

Les mots de Lysander sonnaient durement, comme un glas de défaite. Si j'avais pensé pouvoir espérer un soutien venant de sa part, il venait de me bercer dans la désillusion. C'est vrai je ne dois pas oublié que nous sommes camarades, qu'il ne me considère même peut être pas comme son amie, donc c'est normal qu'il ne veule pas que je m'appuies sur lui.

« Il ne tient pas à toi Lucia, tu vois que j'avais raison...»

Mais alors pourquoi tout ceci ? Pourquoi cette scène curieuse au bar, pourquoi m'avoir offert un cadeau...? Je n'eus pas réellement le temps de ma focaliser plus sur la question, le film commençait. Et si je m'attendais à pouvoir supporter cette épreuve seule, voila que les premières minutes me firent vite déchanter, annonçant le ton de l'effroyable, les screamers avec ses hauts parleurs me faisaient vraiment sursauter, si bien que j'avais fini par prendre me bras et me recourber contre moi même, baissant la tête pour éviter les scènes, les cris. Une voix douce comme du miel me tira de ma cage de l'enfer en me demandant si ça allait et si je voulais sortir, je hochais la tête négativement. Quand bien même l'épreuve était rude et que les sens de Mana étaient en exergue, je ne voulais pas gacher notre moment, et encore moins notre sortie. Je le regardais avec un sourire léger.

▬ Non ça va aller, ne t'en fait pas...excuse moi de t'inquiéter...

Il n'est pas vraiment inquiet, il a juste remarqué que tu n'étais pas au mieux de ta forme ma petite Lucia. Je me redresse un peu plus correctement sur mon fauteuil, sentant mon coeur battre à mille. La panique était quelque chose qui me faisait perdre le contrôle de moi même, et c'est souvent dans ces moments là que ma schizophrénie prenait le dessus. L'espace de quelques secondes, si Lys' avait regardé à ce moment là, mon regard bleu avait été plus bleu qu'auparavant, virant même parfois vers du rouge rubis. Il penserait surement que son propre regard lui jouait des tours, mais ce n'était pas le cas, c'était la preuve de ma lutte acharnée avec elle...seulement d'habitude je porte mon bandeau, et personne ne voit le mal que j'endure. Le film continua comme si rien ne pouvait l'arrêter, et ma main posé sur le fauteuil, serrant l'accoudoir un peu paniquée, j'inspirais longuement, et tenta de me faire violence en me disant que ce n'était qu'un film d'horreur rien de plus...

Surtout que ce film parlait de possession d'esprit, et que je me sentais un peu concernée. Dans ma tête telle une boîte à musique mécanique, frénétique, tournait inlassablement les scènes, les cris de pitié des élèves que j'ai égorgés, éventrés, tués de sang froid...Je ne les ais jamais oubliés, ils sont la symphonie de mon erreur, et je dois vivre avec.

Le film était très bien tourné, parfait pour faire peur au spectateur, et je dois admettre que si je m'attendais à ce que mon premier cinéma soit aussi douloureux, je n'aurais surement pas proposé cette idée. Un sursaut supplémentaire de screamer, me fit par mégarde attraper la main du brun, et me rendant compte un peu tard de la bourde que je venais de faire, je la relâche le visage un peu désemparé.

▬ Désolée...c'était un réflexe....je...je ne vais pas me servir de toi comme bouée...pardon...

Je détournais le regard vers l'écran, continuant à supporter les paroles de venins de mon autre, et les scènes effroyables du film.



Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 104
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 18
Nationalité : Irlandais
Situation amoureuse : Un poil compliqué
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Dim 18 Fév - 23:26
Let me discover the world
En soi, l'idée du cinéma de Lucia est bonne, excellente même. Mais je crois que c'est mon addition qui laisse à désirer... Le film d'horreur n'est sûrement pas l'idée du siècle. Pourquoi il a fallu que je fasse les choses de travers cette fois? Je suis pas bien doué je crois.

Pour moi, une oeuvre du genre ne pose absolument aucun problème, au contraire. Mais pour Lucia, ça a l'air d'être une toute autre histoire... Elle a peut être bien fait un peu la fière et la courageuse, en acceptant d'aller voir un truc du genre. Mais apparemment,
c'est pas vraiment son truc. C'est quoi qui lui va pas, un seul élément du film ou un truc plus général? Dans tout les cas, c'est pas hyper important, puisqu'elle se retrouve recroquevillée sur elle-même, ratant du coup la moitié du film.

Elle a beau me dire de pas m'inquiéter, c'est déjà trop tard pour ça. Du coup, pendant les minutes qui suivent, je ne suis qu'à moitié concentré, jetant de fréquents coups d’œil à Lucia. Ça s'arrange pas vraiment hein? Au contraire, je crois que c'est de pire en pire. Une pensée m'envahit, et si elle faisait une crise de schizophrénie à cause du film? Oh god. Je m'en voudrais tellement, et je réussirais absolument pas à gérer le truc. Et maintenant que j'y ai pensé une fois, pas moyen de me sortir ça de la tête.

Autant dire que je prête qu'une attention disons.... aléatoire au film à présent. Et pourtant, quand un screamer retentit dans la salle, je sens quelque chose agripper ma mai et je sursaute violemment avec un espèce de glapissement étranglé. Ce n'est qu'après coup que je remarque que c'est Lucia qui avait attrapé ma main sur le coup, mais elle s'est dépêchée de la lâcher, et de s'excuser.

Désolée...c'était un réflexe....je...je ne vais pas me servir de toi comme bouée...pardon...

... Hein? Quoi? Elle a vraiment pris pour argent comptant ce que je lui ai dit? Genre qu'elle devait pas me tenir? Mais.... Lucia, espèce de patate trop terre à terre! Je blaguais tout à l'heure hein! Nan mais je te jure... argh! Donc en gros, si elle est en PLS actuellement, c'est juste parce qu'elle a pris au pied de la lettre ce que j'ai dit? Argh, mais je me sens coupable moi. Et pour un premier cinéma pour elle, ça va pas lui donner une bonne impression.

Je peux pas la laisser comme ça, terrifiée par le film. Je passe un bras autour de ses épaules pour la serrer gentiment contre moi, la regardant avec un léger sourire.

Tu sais... je blaguais tout à l'heure. Je veux bien être ta bouée de sauvetage.

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 133
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Nationalité : Italienne
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Lun 19 Fév - 16:49

Respire Lucia ! Respire, ça va aller, tu peux te contrôler ! Mana n'est pas plus forte que la personne que tu es. Tu peux te battre, prouver ta valeur, défendre tes idéaux. Tu en es capable et tu le sais. Tu n'as besoin de personne, tu n'as jamais eu besoin de personne. Cela pourrait sonner comme la ritournelle d'une chanson, mais je savais que c'était faux, seule je n'étais rien de plus qu'une coquille vide empreinte à ses instincts meurtriers. Ce film ne m'aidait vraiment pas à garder ma détermination et mon calme. J'ignore cela fait combien de temps il a commencé, les minutes me semblent interminables, comme si elles étaient des heures. Pas le choix, je dois le remettre, il n'y avait que ça qui pourrait me sauver, mais également le brun à mes côtés et les personnes présentes dans la salle. Alors que ma main attrapait mon sac, je sentis subitement un bras entourer mes épaules, puis mon corps bascula par la pression que fit ce dernier. Avant que je ne le réalise moi même, Lys' avait passé son bras et m'avait rapprochée de lui, en disant d'une voix douce qu'il voulait bien être ma bouée de sauvetage. Ho alors c'était une blague ? Je me sens un peu idiote maintenant.

Mes joues s'empourprèrent légèrement, et mon coeur se mit à battre un peu plus vite, mais cette fois pas à cause de la panique, non c'était agréable de se sentir protégée. Posant ma tête sur son épaule, un léger sourire aux lèvres, tout me parut soudainement moins chaotique, moins sombre, et je me sentais tellement bien là maintenant tout de suite, comme bercée, que je ne sentis pas trop le sommeil me frapper de plein fouet. S'étant accoutumés à l'écran mes yeux s'étaient fermés d'eux même, et je m'étais assoupie. Comme quoi quand on se sent vraiment à l'aise, on peut s'endormir vraiment n'importe où.

Combien de temps cela faisait-il que je n'avais pas dormi si paisiblement ? Je ne les compte plus ces nuits de cauchemar et d’effroi que je passais, m'obligeant à rester éveillée. Si juste dix minutes pouvaient m'apporter la paix, alors je n'allais pour rien au monde rater cette occasion. Et puis peut être que Lys' comprendrait ? Si au début j'avais pensé que ma première expérience cinématographique serait un fiasco dû au film d'horreur, au final l'attention du brun qui me sauvera de ma misère, me permettra d'en garder un bien meilleur souvenir ! Voir même le meilleur. Notre sortie n'a peut être rien de bien incroyable, reste quotidienne pour certains, mais pour moi, elle est inoubliable. Recherchant un peu plus la chaleur, je me blottit dans mon sommeil contre le brun. N'importe qui, qui aurait assisté à la scène, ou qui nous verrait s'imaginerait que nous sommes ensemble, mais il m'est complètement égal, ce regard des autres être humains que j’exècre.

Un petit mouvement de secousse léger, et une voix glissée à mon oreille, et me voilà de nouveau. Je me frottais doucement les yeux, pour voir que le film était terminé...

▬ Ho désolée, je me suis assoupie...je...j'étais...tu m'en veux ?

Chut Lucia ! Ne va pas lui dire que tu te sentais bien dans ses bras, sinon tu risques encore plus de mettre de l'embarras dans la situation. Je me relevais, remettant correctement les plis de ma jupe, ainsi que ma pochette sur l'épaule, et nous sortons de la salle. Bon la prochaine fois, on ira surement voir un autre film un peu plus science fiction ou fantasy ! Enfin s'il y a une prochaine fois, car si ça se trouve il est vexé que je n'ai rien suivie du film ? Il faisait sombre à présent, et les rues s'étaient vidées petit à petit, mais un autre détail aussi. L'air s'était rafraîchi et de grands flocons gelés tombaient du ciel. Tendant ma main, j'en récoltais quelque bribes, et les regarda avec attention. C'est la première fois que je voyais de la neige. C'était magnifique.


Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 104
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 18
Nationalité : Irlandais
Situation amoureuse : Un poil compliqué
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Lun 19 Fév - 20:41
Let me discover the world
Histoire de changer, ma prise de décision est un peu... aléatoire. J'aurais peut être pas du choisir un film d'horreur finalement, un simple film de SF aurait pu marcher aussi bien. Sauf qu'il a fallu que je balance cette idée au pif... Je m'en veux un peu.

Pas question de laisser Lucia dans cet état, cela dit. Enfin, c'est peut être un peu présomptueux de ma part de croire que ma présence suffira à la calmer, mais si je peux au moins aider un minimum...

Apparemment, je m'inquiète pour rien. Sitôt que je l'ai contre moi, je sens la jeune italienne se détendre un peu. Bon, je réussis à limiter la casse au moins. Je continue de lui jeter de fréquents coups d’œil Petit à petit elle se laisse aller, finissant même par s'endormir sur mon épaule. Ça s'est mieux passé que ce que je pensais. Eh... en la regardant, elle est plutôt mignonne comme ça.Mon regard dérive un peu, et je remarque que de la où je suis j'ai une vue plongeante sur une décolleté... Je rougis assez fort et détourne les yeux, ce n'est pas très poli de mater les gens dans leur sommeil.

Heureusement, le film m'aide à me concentrer sur autre chose que la vue que m'offre Lucia. Maintenant qu'elle dort je ne m'inquiète plus trop, je peux profiter de la fin.
Pas une seule fois avant l'extinction de l'écran la jeune femme bouge, signe d'un sommeil profond. C'est vrai qu'elle rate le plus intéressant, mais bon... Si elle s'est assoupie maintenant, c'est peut être qu'elle manque de sommeil. Donc je décide de la laisser dormir, jusqu'à ce que les lumières se rallument. Je secoue doucement Lulu pour la réveiller.

Debout, la belle aux bois dormants. Le film est fini.

Je la laisse se réveiller, et la première chose qu'elle fait est de s'excuser. Sérieusement? Va falloir faire disparaître cette habitude de s'excuser à tout bout de champ, ça en devient maladif. Je lui lance un sourire amusé, signe que je ne lui en voulais pas.

Mais enfin, pourquoi est-ce que je t'en voudrais? Tu manques de sommeil pour t'endormir comme ça, ou bien c'est le film?

La question se mérite d'être posée, même si je doute que ce soit la film, vu son état auparavant. Je me lève et m'étire longuement, ça fait quand même du bien de ne plus être assis. En sortant du cinéma, je constate qu'il s'est mis à neiger. Eh, ça renforce encore plus le côté Noël de la situation, même si c'est déjà passé. Un rapide coup d’œil à mon portable m'informe qu'il est déjà presque 19h30. Va falloir bientôt commencer à songer à rentrer... Étrangement j'en ai pas trop envie. Après on peut manger ensemble, mais il me semble que le couvre-feu de l'IRS est une heure plus tôt... Ça fait un peu chier.

Bon...va falloir commencer à doucement rentrer. On a encore un peu de temps pour flâner cela dit. Depuis le départ je te trimbale un peu partout, tu as une envie quelconque?

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 133
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Nationalité : Italienne
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Mar 20 Fév - 19:28

Il ne m'en voulait pas de m'être assoupie, et je me sentais rassurée ! Comment l'aurais-je vécu si je l'avais vexé et qu'il aurait refusé de me revoir...? Surement très mal à n'en point douter. C'est vrai que le choix du film n'avait pas été le plus adapté à ce que je pourrais aimé en terme général, mais surement qu'on se rattrapera pour la prochaine fois s'il y en a une. De toute façon, au début c'est vrai que j'avais passé un moment oppressant, mais il s'était très vite remplacé par de la douceur, et le plaisir d'être ici. Et nous voilà maintenant à la fin de cette mémorable journée, le temps était en train de tourner tout comme la météo et nous devons rentrer à cause du couvre feu, bien plus prématuré que celui des ISS ! C'est comme ça ! Tu es un animal en cage jusqu'au bout ou tu ne l'es pas. Je ne voulais pas rentrer, c'était bien pour la première fois de ma vie que je voulais que ces moments durent et ne s'arrêtent jamais, mais malheureusement il faut une fin, un commencement ! Si on part du principe que la vie en elle même est un durée et qu'elle a eu un commencement.

Je me devais de répondre à sa question pour m’excuser de m'être assoupie, un peu gênée en passant une main sur mes cheveux, je le regarde un doux sourire.

▬ En faites depuis que je suis enfant, je fais beaucoup d'insomnies, à cause de cauchemar et de crises...alors je ne peux pas dormir beaucoup...

Alors que la neige continuait de se déverser, Lysander fit remarquer que ça allait bientôt être l'heure, que nous allions devoir bientôt nous dire au revoir, avec regrets, et pourtant il me demande si je souhaitais quelque chose en particulier ! J'aurais bien aimé faire un restaurant mais j'imagine que ce sera la prochaine fois. De toute façon, nous n'avons vraiment pas la possibilité de prolonger ces instants délicieux ! Alors que j’emboîtais tristement le pas pour rentrer, la rue étant déserte de public, il n'y avait que des jeunes dont le dialogue commençait à devenir plus virulent. L'un disait qu'il n'avait pas l'argent nécessaire pour les rembourser. Et ce qui avait semblé apparaître comme une vieille retrouvaille entre potes, se transforma en une rixte des plus sanglantes. Le type en colère sortit un poignard et martela son pote de coup de couteaux dans le ventre. Et mince ! Ce n'était pas dans le programme ça !

Et ils ne s'attendaient surtout pas à avoir des témoins !

▬ Mais t'es malade ! Tu veux le tuer ou...
▬ La ferme, tu veux y passer aussi ?
▬ Tu va finir en prison mec !

Le meilleur moyen pour eux afin qu'on ne les suspecte de rien étaient de se débarrasser des témoins, et c'est ce dont ils avaient l'intention. L'un d'eux, notamment celui qui était armé fonça vers moi me retenant en otage, poignard sur la jugulaire

▬ Hé toi ! Appelle les flics et je bute ta copine okay ?

N'importe qui n'étant pas moi, aurait paniqué, serait en train de crier au secours, mais contrairement à ce que ces délinquants dealers de drogue peuvent penser, je ne suis pas si faible, et il n'en fallut pas plus pour appeler mana. Mon regard doux et pur comme du saphir dégrada dans un rubis sang.

▬ Tu t'es attaqué à la mauvaise personne, inconscient ! Je vais te punir pour essayer d'attenter à la vie de mon hôte !

Lui saisissant le bras, mon autre moi même, le repoussa et lui broya ce dernier en le cassant. Des cris de douleur retentirent alors que l'homme tenait fermement son bien, le poignard s'étant écrasé dans la neige. Mana, ma personnalité sanguinaire le saisit et s'approcha du malheureux, prête à lui ôter la vie. Avant de se faire, puisqu'elle aimait jouer avec le fil qui se raccordait à cette dernière, elle s'adressa au brun.

▬ Tu devrais appeler la police avant qu'il n'y ait un bain de sang, Lysander....

C'était un avertissement ! Mana n'était pas comme moi, elle avait égorgé de sang froid les personnes qui m'avaient blessées, éventrées, sans la moindre pitié ! Elle en était bien capable encore aujourd'hui ! Me faire devenir ce que je ne veux plus être. Mon moi intérieur la suppliait d'arrêter et de les laisser tranquille ! Mais elle n'en avait que faire, maintenant qu'elle avait le contrôle rien ne pouvait l'émousser ! Elle était une lame tranchante prête à frapper ses victimes sans la moindre once de sympathie.


Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 104
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 18
Nationalité : Irlandais
Situation amoureuse : Un poil compliqué
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Mer 21 Fév - 0:17
Let me discover the world
A part le petit "écart" de tout à l'heure, je dirais que cette sortie au ciné s'est plutôt bien passée. Enfin je pense. Personnellement j'ai trouvé le film plutôt pas mal, et pour Lulu...bah je pense que pour ce qu'elle a vu, elle a pas trop aimé le truc. Sauf peut être quand elle s'est mise à dormir, là ça a du aller. Enfin... apparemment elle a du mal à dormir, et ce assez fréquemment. Un effet secondaire de sa schizophrénie? Peut être bien... je ne connais pas trop bien le sujet. Je lui adresse un sourire amusé.

T'as de la chance, t'étais pas gênante quand tu m'a dormi dessus...
Je peux envisager le fait que tu me dormes à nouveau dessus.


Même s'il faut aussi qu'elle regarde le film du cinéma, de temps en temps. Sur ce, je lui demande ce qu'elle veut faire en marchant un peu au hasard. On passe à côté de trois types, et ce qu'ils disent attire mon attention. Ça parle de remboursement? Bah, de simples problèmes d'argent. Non? Non bien sûr, ça aurait été beaucoup trop facile dans ce cas.

Sous mes yeux stupéfait, un de types vociférant sortir un couteau et planter le type devant lui. Comme ça, au beau milieu de la rue, sans aucune pression. J'ai un mouvement de recul, mais l'autre nous a déjà repéré. Même pas le temps de réagir, il a attrapé Lucia pour pointer son couteau sous sa gorge. Merdemerdemerdemerde! Je fais quoi moi?! Je reste tétanisé, partagé entre l'envie de vouloir sauver Lucia ou appeler les flics... Mais comment je peux faire? Dans les deux cas, ça craint largement!

C'est sans compter sur Lucia, qui... change de couleur d'yeux et d'intonation? Passant au rouge vif, elle tourne son regard sur l'autre et lui explose le bras, ce qui me fait lâcher un cri d'horreur malgré moi. La scène est complètement surréaliste... comment elle a la force pour faire ça? Il me vient à l'esprit que c'est pas Lucia en face de moi, mais son autre personnalité... Comme s'il y avait besoin de ça. Je la vois prendre le couteau et se tourner vers moi, ce qui me fait reculer de quelques pas sous l'effet de la peur. Elle va pas s'en prendre à moi, si?

Tu devrais appeler la police avant qu'il n'y ait un bain de sang, Lysander....

C'est pas Lucia que j'ai en face de moi, j'en ai la certitude maintenant. Mais comment ça un bain de sang? En la voyant se retourner vers son agresseur, je sais déjà de quoi elle parle. un coup d’œil au dernier type opérationnel m'indique qu'il va pas faire grand chose... Mais ça sert à rien d'appeler les flics maintenant, ils mettront trop de temps à arriver! Je jette un regard autour de moi, paniqué, sans voir qui que ce soit. Et merde.... Je me déplace plus par instinct qu'autre chose, courant sur Lucia pour la percuter d'un coup d'épaule. Je suis peut être pas très grand ou musclé, mais j'arrive quand même à faire tomber sa frêle silhouette par terre. Je me pose pas plus de questions, me jetant sur elle pour bloquer la main qui tenait le couteau, faisant pression avec mon genou sur son poignet. Dès que j'ai réussi à la faire lâcher prise, j'attrape le couteau et me relève pour m'écarter, le cœur battant à tout rompre. J'ai pas envie d'être mêlé à tout ça, mais hors de question que je laisse l'autre personnalité de Lucia tuer. J'aimerais beaucoup appeler les flics, mais... je préfère surveiller Lucia, s'il lui vient l'envie de m'attaquer alors que j'ai le dos tourné.

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 133
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Nationalité : Italienne
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Dim 25 Fév - 18:14

Des yeux aussi rouge que l'hémoglobine que contient le corps, un air sadique sur le visage, une voix posée à la limite de la folie. L'envie de déchirer les entrailles de ses compères humains, de voir plus de sang couler encore ! C'était du Mana tout craché et maintenant qu'elle avait le contrôle sur le réceptacle de mon âme ! Je ne pouvais plus l'arrêter ! Je me maudissais d'être impuissante. J'allais encore payer les conséquences de mes choix....Je savais que j'aurais dû porter mon bandeau ! La psychologue m'avait prévenue, et j'avais ignoré ses conseils, tout ça parce que j'ai cru l'espace d'un instant pouvoir me sentir vivante, humaine, rien qui ne me qualifierait d'animal, de bétail, de monstre ! Cette expression prend tout son sens : L'erreur est humaine

« Ne fais pas ça Mana ! »
Silencio...Lucia ! je fais ça pour ton bien ! N'as tu pas envie de voir tout cette chair fraîche payer de leur crimes ? Ne disais-tu pas vouloir rendre justice toi même ? Voudrais-tu donner raison au bas peuple qui a pris toute ton existence

Elle savait frapper où ça fait mal, toucher avec les mots justes ! Et alors que la scène de mon viol me revint en tête comme une horrible boucle temporelle, j'étais effondrée la voyant se rapprocher de sa cible ! Sauf que dans son angle-mort, Lysander décida d'intervenir, et la bouscula pour la faire tomber, puis il se mit au dessus d'elle afin de la bloquer ! Non Lys' tu n'aurais jamais dû ! Mana va être plus en colère que jamais !

▬ Ho...alors donc tu veux jouer les justiciers et tu penses être capable de les sauver tout seul ? C'est attendrissant ! Quelle est donc la motivation qui te pousse à agir aussi inconsciemment ? J'aimerais beaucoup savoir hihi...

Mana le jaugeait alors qu'il se relevait, et elle en fit de même en se frottant le poignet endoloris, peu encline à lui laisser un répit, je la voyais se diriger vers Lysander, puis elle chargea sur lui presque comme un taureau pour le faire tomber au sol et se mit à califourchon sur ce dernier.

▬ D'où te viens cet élan de courage ? Est-ce qu'il brille dans tes yeux ? Ou bien est-il encré dans tes veines ! Je me demande bien quelle partie de ton corps dois-je découper pour le découvrir ! peut-être que je devrais te briser les os pour aller chercher moi même la réponse ? Je me demande bien quel cri tu pousserais si je le faisais....Ho mais attends voir, j'ai une meilleure idée...

Elle riait, elle jubilait même ! Elle était complètement folle ! Ses mains se posèrent autour de la gorge du brun, puis elle l'empoigna et commença à exercer une pression pour l’étrangler !

« ARRÊTE MANA ! Ne lui fais pas de mal !!! »
▬ Tu veux être un super héros, mais te voilà complètement impuissant ! c'est ce qui va créer ton trépas ! Tu peux toujours me frapper avec ce poignard et sauver ta misérable vie...N'est-ce pas fantastique ? C'est excitant...qui de nous deux va mourir ? Seul toi est décisionnaire, as-tu assez de cran pour poignarder Lucia pour te sauver ? Les humains ne vivent que par instinct de survie ! Ils seraient capable de tuer leur famille, leur proches pour préserver leur âme...Tu n'es pas différent d'eux pas vrai ?

« LAISSE LE TRANQUILLE ! »

Je ne peux pas la laisser faire ! Je ne peux pas la laisser tuer Lysander ! Je dois agir ! C'est un combat contre la montre, et je dois la faire regagner mon corps au plus vite ! Exerçant donc une pression pour reprendre le contrôle de moi même, je vois ses mains bouger pour récupérer le poignard !

▬ Que....Arrête ça Lucia !!

Il faut que je lui fasse peur pour qu'elle s'en aille, elle ne me ferait pas de mal à moi je le sais ! Je l'oblige à pointer le poignard sur mon corps...

▬ Arrête j'ai dit !

« Je te jure que je le fais si tu ne reviens pas ! »

La sentant s'affaiblir à cause de la panique, j'en profite pour la chasser, de la sueur perlant sur mon front, mon regard était redevenu d'une couleur bleu pâle, et des larmes perlèrent sur mes joues, alors que je jetais le poignard sur le sol, loin de nous deux...mon corps tremblait de tout son long, je me déteste tellement ! Pleurant de plus belle...répétant les mêmes mots avec sanglots

▬  Pardon.....Pardon....

Je me déteste....
Mana lui a fait du mal...

Une patrouille de policiers non loin, à pieds, effectuant un contrôle de rue, pour la sécurité de la ville s'approcha ! Je n'entendais pas leur voix, tout résonnait en écho dans ma tête ! Jamais je ne pourrais me pardonner ce que j'ai fait à Lys'....même si ce n'est pas moi...Il est en danger à mes côtés !

Il fallait forcément qu'un jour, le rêve prenne fin....



Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 104
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 18
Nationalité : Irlandais
Situation amoureuse : Un poil compliqué
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Lun 26 Fév - 1:39
Let me discover the world
Avec l'intervention de Karl, puis le cinéma, je me suis dit que cette sortie entre amis pouvait mal tourner. Mais à ce point? ABSOLUMENT PAS.

En soit, il suffit de bien peu de choses pour qu'une situation tourne à l'horreur. Etre au mauvais endroit, au mauvais moment. C'est exactement ce qu'il s'est passé. Avec deux minutes de décalage, rien de tout ça ne se serait passé. Je n'aurais pas de couteau dans la main, faisant face à une Lucia au regard couleur rubis, les muscles tremblants.

C'est l'adrénaline pure qui m'avait poussé à sauter sur Lucia -enfin, Mana- et à lui prendre le couteau. J'ai rien d'un héros ou d'une quelconque connerie du genre. Mais je ne peux juste pas laisser mon amie assassiner quelqu'un sous mes yeux sans réagir. Cette autre Lucia, la meurtrière dont elle m'avait parlé, me faisait maintenant face, visiblement pas très satisfaite de mon intervention.

Ho...alors donc tu veux jouer les justiciers et tu penses être capable de les sauver tout seul ? C'est attendrissant ! Quelle est donc la motivation qui te pousse à agir aussi inconsciemment ? J'aimerais beaucoup savoir hihi...

J'aurais bien aimé balancer une réplique cinglante mais mes cordes vocales refusent tout simplement de répondre. La dangerosité de la situation me frappe de plein fouet en entendant "Lucia" parler, d'une intonation qui n'est pas absolument pas la sienne. Si le film d'horreur de tout à l'heure ne m'avait pas fait grand chose, la situation actuelle est 1000 fois plus terrifiante. Avant même que je puisse réagir je me fais charger, tombant au sol en me frappant la tête assez fort par terre, me sonnant à moitié. Je lâche le couteau et tente de me relever, tentative avortée bien rapidement quand je sens un poids m'écraser le torse.

D'où te viens cet élan de courage ? Est-ce qu'il brille dans tes yeux ? Ou bien est-il encré dans tes veines ! Je me demande bien quelle partie de ton corps dois-je découper pour le découvrir ! peut-être que je devrais te briser les os pour aller chercher moi même la réponse ? Je me demande bien quel cri tu pousserais si je le faisais....Ho mais attends voir, j'ai une meilleure idée...

Elle est cinglée, complètement cinglée! Je veux crier à l'aide, mais je sens un étau glacé se resserrer autour de mon cou pour l'étrangler. Cette tarée essaie de me tuer! Je panique, me débat pour essayer de la faire tomber ou lâcher prise, mais j'ai l'impression que ça ne fait qu'empirer son emprise. Ce n'est plus Lucia devant moi, mais une meurtrière aux yeux rouges... Je l'entends me parler, de loin, sans comprendre ce qu'elle me dit, essayant à la place de survivre.

Le couteau! Il peut me permettre de la faire tomber. Je tâtonne à côté de moi pour essayer de le récupérer, sans même savoir s'il est à portée. Une tentative désespérée de m'en sortir. Le manque d'air commence à se faire sentir, j'ai de plus en plus de mal à voir la silhouette qui essaie de me tuer. Et brutalement, je sens les mains s'enlever de mon cou, me permettant de respirer à nouveau. J'avale goulûment l'air, ma gorge meurtrie me brûlant atrocement. Et sans même comprendre ce qu'il se passe, le poids sur mon torse s'enlève, me permettant de me mettre a quatre pattes et de tousser à m'en arracher la gorge, tremblant de tout mon corps

Je n'ai aucune idée de ce qu'il s'est passé ou de ce qu'il se passe en ce moment même, trop occupé à sentir ma gorge me brûler. Je reprends brièvement mes esprits en sentant du monde à côté de moi, avant de tout simplement m'écrouler. Je passe les minutes qui suivent dans un espèce d'état second, il aurait pu se passer n'importe quoi que je n'aurais pas réagi.

Quand je reviens à peu près à moi je suis dans la même rue, assis contre un mur, entouré par des policiers. Ils me disent qu'il n'y a rien à craindre, que le danger est écarté. Je regarde autour de moi, et ne voit pas Lucia... c'est ce qu'il voulait dire en disant qu'il n'y a plus de danger? J'aurais aimé leur demander, mais le simple fait de pousser un râle me donne l'impression qu'on me déchire la gorge de l'intérieur. Les flics se veulent rassurer, mais je vais passer au commissariat... J'imagine qu'ils ont déjà emmené Lucia là-bas, peut être menottée. Quelques minutes plus tard je suis dans la voiture, direction le commissariat.

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 133
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Nationalité : Italienne
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Mar 27 Fév - 0:33

▬ Ici patrouille 31, demandons du renfort, et les secours d'urgence !

Je n'arrivais toujours pas à me remettre de mes émotions, mes mains tremblaient tant j'avais du mal à admettre qu'elles avaient failli tuer le jeune homme, et avant que je réalise, je sentais qu'on me passait les menottes. Cette journée n'aurait pas dû se passer ainsi ! Pourquoi ? Ce n'était pas dans les données, rien de tout ceci n'aurait dû arriver....Tout était de ma faute, je m'en voulais tellement que j'aurais pu m'en frapper la tête contre le mur. Quelques minutes s'écoulèrent et une voiture, gyrophare allumés débarqua, ils tentèrent de m’emmener ! Ils voulaient me séparer de lui ! Non je ne le voulais pas...

▬ Lys' je suis désolée ! Lys' !!!

Mais il ne m'en tendait pas, il était tombé inconscient et je voyais les secours s'affairaient autour de lui alors que l'on me traîna jusqu'à la voiture, m'embarquant de force, ainsi que les investigateurs du chaos. Je ne faisais plus de résistance, j'étais bien trop secouée par tout ces événements alors que je partageais le même véhicule que les investigateurs de ce chaos ! Dans mon âme et conscience une envie de leur faire payer, mais je ne suis pas "Mana" je ne rendrais pas la justice par le sang ! Je lui en voulais terriblement, tout comme je me détestais à présent ! Arrivée au poste, on m'emmena dans une cellule provisoire, où on m'enferma. Je me sentais misérable, j'étais trempée à cause de la neige, j'avais si froid. Dans un coin de ma cage, je ramenais mes jambes contre moi, presque formée comme un cocon, tremblante et mortifiée de peur. Impossible de retenir mes larmes, je me sentais bien trop mal...

Serrant le collier dans mes mains comme un fragment d'espoir, comme s'il était ma seule lumière pour ne pas sombrer. Mes oreilles étaient sourdes aux provocations des autres détenus mâles dans la cage d'à côté, qui voulait limite que je me voue à de la prostitution en montrant mon corps ! Je voulais sortir d'ici, je voulais le revoir, mais lui le voudrait-il ?...Après tout j'ai attenté à sa vie....Même si ce n'est pas moi, je....

La simple pensée qu'il puisse m'abandonner, m'est insupportable....

J'avais trouvé de la joie, le plaisir d'exister, et de vivre, et maintenant j'allais encore tout perdre...Peut être qu'en fin de compte mon père a raison...Je n'ai pas le droit d'être heureuse...Le bonheur est un concept que les monstres ne connaîtront jamais...Essayant de me coller le plus possible dans mon coin pour ne pas être touchée par les mains meurtrières de ces pervers, j'enfouissais ma tête dans mes genoux, espérant que la nuit m'emporterait ou que quelqu'un vienne me délivrer de ce carcan.



Revenir en haut Aller en bas
Lysander Sedley
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 104
Né(e) le : 27/07/2000
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 18
Nationalité : Irlandais
Situation amoureuse : Un poil compliqué
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1083-lysander-sedley-come-on-let-s-rock-fini http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Mar 27 Fév - 1:37
Let me discover the world

Dark on me


Le temps de mon blackout, je suis complètement perdu. Il s'est passé quoi, il se passe quoi?
J'ai un mal de crâne assez fort à cause de ma chute, et encore plus de douleurs à la gorge. C'est Lucia qui a essayé de me tuer... enfin, son autre personnalité, Mana. Mais au fond... est-ce que ce n'est pas la même personne. Je sais pas, je suis complètement perdu par rapport à ça, et je suis loin d'avoir la force d'y réfléchir.

Je passe les heures qui suivent dans un espèce d'état second, alors que les flics s'occupent de moi, me procurant des soins temporaires pour mon cou et m'emmenant au commissariat, pour que je puisse témoigner. Comme si je suis capable d'aligner deux mots... J'aurais aimé demander où est Lucia, mais je suis dans l'incapacité de le demander, et je doute qu'ils me révèlent quoi que ce soit pour le moment. Je vais devoir prendre mon mal en patience...

Arrivé au commissariat, on m'amène en salle d'interrogatoire, comme dans les films. Ça aurait pu être très cool... mais je suis absolument pas d'humeur à me réjouir de quoi que ce soit. On m'informe au passage que l'école a été prévenue, et que je rentrerais avec eux dès que ces formalités seront finies. Pitié, faites que ce soit rapide.

Etant donné que je ne peux pas parler, on me donne une feuille pour que je raconte ma version des faits. Je n'évoque que la rixe entre les trois types qui avait tout déclenchée.
Je sais pas... il se passera quoi si je dis que c'est Lucia qui m'a attaqué? Est-ce qu'elle sera emmenée dans un véritable centre de détention? Au mieux, elle sera sûrement interdite de sortie. Est-ce que j'ai seulement envie de la revoir? J'en sais rien... ce serait mentir que de dire qu'elle ne me fait pas peur à présent. Mais de là à ruiner encore plus sa vie...

Vous m'avez entendu? La jeune femme qui était avec vous, vous la connaissez? Est-ce qu'elle a quelque chose à voir avec l'incident?

Je sursaute assez violemment en entendant la voix de l'homme qui me parlait. J'aurais aimé ne pas avoir a parler de Lucia, mais je n'ai pas le choix apparemment... Que faire?
J'hésite longtemps, et je crois que ça se voit. J'essaie quand même de faire passer ça sur le fait que j'ai du mal à me rappeler, à cause du coup que j'ai pris. Finalement,
après une longue bataille intérieure, je secoue négativement la tête, lentement, avant de me mettre à écrire.

Je la connais de vue et de réputation, elle est à l'Indarë Reformatory School. Elle est arrivée après moi, alors que je me faisais déjà attaquer. Elle m'a aidé,
mais le type qui m'a étranglé a pris la fuite...


Avec un peu de chance, ils croiront à ma version, surtout qu'un type s'est effectivement échappé. Mais vu le regard que le type me jette, il n'est pas vraiment dupe...

Vous êtes sûr de ne pas omettre un détail qui pourrait être important?

Je hoche doucement la tête, ma version va s'en tenir à là. Si je ne dévoile pas grand chose, ils ne pourront pas la mettre en prison, non? C'est le moins que je puisse faire...
l'autre n'est toujours pas convaincu, mais il me laisse quand même sortir pour patienter en attendant qu'on vienne me chercher. La minerve de glace qu'ils m'ont mis autour du cou n'est pas agréable du tout, mais elle a au moins le mérite de rendre la douleur un peu plus supportable.

En attendant que quelqu'un d'Indarë vienne me chercher, je comate à moitié, épuisé par les événements. Je me réveille en entendant du bruit. Un coup d’œil m'informe que Lucia est emmené dans la salle d'interrogatoire, encadrée par deux policiers... et elle devra passer devant moi, ce qui me fait me tendre immédiatement. Je garde la tête baissée, mais ne résiste pas à l'intention de le regarder, même brièvement. Ça suffit tout de même pour que nos regards se croisent, et dans le sien j'y lis le désespoir. Je suis toutefois incapable de maintenir ce contact très longtemps, mais je suis quasiment certain qu'elle a eu le temps de lire la peur dans mes yeux.

Codage par Libella sur Graphiorum


"Everyone in the world will know my voice!"
Revenir en haut Aller en bas
Lucia Valentini
En vacances |:| En Irlande
avatar
Messages : 133
Né(e) le : 24/12/2000
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 17
Nationalité : Italienne
Situation amoureuse : Est très certainement amoureuse...même si c'est compliqué
Commentaires/Citations : Que la vie soit une mer, alors notre raison, nos passions mêmes, soufflent assez pour nous porter où nous voudrons ; mais l'éloquence est une tempête, un ouragan qui nous déroute.

- John Donne -
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.twitch.tv/nocthys http://indare-division.forumactif.com/t1009-un-grain-de-sagesse-acheve-un-fou-parfait

Mar 27 Fév - 15:25

Plus le temps passait, et plus mon corps devenait gelé ! Comme si la pièce était à une température celsius d'environ moins quinze degrés, je tremblais, j'avais l'impression que le moindre mouvement pouvait me tuer ! Voilà la dure réalité de la vie, celle de pronostics et de données que je connaissais ! Les faibles sont des misérables à qui ont apportent rien, et les animaux de la société sont les proies d'oiseaux de mauvais augure. Finalement la délivrance, enfin presque...La cage dans laquelle j'étais retenue s'ouvra et un policier me demanda d'en sortir, me permettant de quitter cet endroit un peu trop lugubre à mon goût. On me passa de nouveau les menottes comme si j'étais une criminelle, je devrais me sentir habituée, et pourtant ça me laisse un goût amer du passé !

Pour m'emmener dans la salle d'interrogatoire, il fallait passer par le bureau des dépôts de plaintes ou de témoignages, alors qu'on me demandait d'avancer mon regard croisa celui du brun dans lequel j'avais lu de la peur. Une pointe de tristesse m'envahit, d’amertume, et mon visage se ferma à nouveau. Détournant les yeux, me dirigeant vers la salle, ma frange cachant ces derniers. J'aurais dû m'en douter ! Je savais que je n'aurais pas dû me faire d'illusions. Si l'espace d'un instant j'avais cru que les humains pouvaient être différents, en faites il n'en est rien ! Ils sont animés par un désir égoïste et la peur leur fait changer complètement de point de vue ! Lys' me considère comme un monstre lui aussi à présent....Le rêve s'était brisé ! Et j'avais été une idiote de penser que cela pouvait changer ! De boire les belles paroles !

▬ Bien étant donné que j'ai terminé de prendre votre témoignage, je vais vous raccompagner à votre école ! Nous ramènerons également votre camarade à la fin de son interrogatoire. Si en effet elle est innocente et n'a rien à voir dans cette affaire...

Il se leva et montra la porte au jeune homme pour lui indiquer le chemin

Pendant ce temps dans la salle d'interrogatoire, je ne parlais que très peu, répondant pas des bribes de mots ou même des onomatopées peu recherchées, au bout d'une demi heure il décida finalement de me lâcher avec ses questions foireuses, et me proposa de me raccompagner après avoir récupérer mon témoignage ! En d'autres termes, j'avais été innocenté pour ce que j'avais fait à Lys' n'ayant pas eu le courage de dire que c'est moi qui l'avait étranglé...En faites, j'avais tellement été blessée par son regard, que je n'ai même pas su trouver les mots justes pour faire mes aveux. Au bout du compte, je montais dans une voiture de policier qui me ramena jusqu'aux grilles ou bien évidemment on fouilla mes affaires. Ils n'avaient trouvé que les photos, et considéraient que ce n'était pas un objet dangereux. Pareillement à l'entrée de la résidence surveillée, ou je regagnais ma chambre froide et silencieuse.

A peine la porte refermée que je me retrouvais dans les méandres de ma souffrance.

« Tu as vu comment il te regardait ? Qu'est ce que je t'avais dit...il est comme tout les autres...»

▬ TAIS-TOI, tout est de ta faute MANA ! Tu lui as fait du mal et maintenant il a peur de moi !

« S'il ne t'accepte pas tel que tu es....il n'en vaut pas la peine...c'est toi même qui l'a dit non ? »

Je me laissais glisser contre la porte, la lumière d'une pleine lune donnant la luminosité de la pièce. A nouveau recroquevillée contre moi même, je pleurais à chaudes larmes, finalement rien n'avait changé ! Rien ! J'étais toujours uns bête de foire, capable de tuer même ses plus proches amis ! Je devais rester seule, c'est tout ce qu'il fallait ! Pourtant j'avais mal ! Je souffrais terriblement ! Pourquoi avais-je cru à tout ça ! Au bonheur, au fait que j'étais comme les autres ! Me cognant l'arrière de la tête contre la porte blindée...

« Lucia....Tout va bien, je suis là moi...je ne t'abandonnerais pas...»

Et c'est dans les paroles berceuses de Mana ainsi que le flot de mes yeux mouillés, que je m'endormis courbée contre moi même sur la surface de marbre froide, le lit aurait pu me sembler plus agréable ce soir, mais il n'en est rien, le sol était parfaitement suffisant. Un peu plus tard dans la nuit à cause de réminiscences cauchemardesques, je me réveillait et mon seul salut fut une douche chaude pour réchauffer mon corps frigorifié...me débarrassant de mes vêtements ! Tu parles d'un date ! Un ramassis d'idioties ce bouquin ! Enfilant ma robe noire correspondant à mon état d'esprit, ainsi que mon bandeau sur les yeux, je m'appuyais contre le mur, cloîtrée dans le coin de la pièce, ignorant le clapotis des gouttes que faisait mes cheveux encore humides...

La nuit fut courte, et l'oubli de toute cette aventure difficile
Comment oublier après tout....


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Kylie Ravera - Hello world
» Sandrine ! Terminé pour moi la chasse aux exuvies ! Fini ! !
» la communauté Napoléon Rxchange world
» visite de Mr World Company
» "The Pray of the World"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: North London :: Hampstead-
Sauter vers: