À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Le bal a commencé ! Venez rp dans le sous-forum dédié !
Elèves, professeurs et civils partent en voyage en France ! Ca vous tente ?

 :: Dortoir :: Troisième et quatrième étages :: Chambres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand ton coeur s'impatiente [Caitlyn/Jack]

Naomi Lawford
ISS |:| Classe Epsilon
avatar
Féminin
Messages : 431
Né(e) le : 25/01/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Vous précipitez pas tous, s'il vous plaît
Nationalité : Canadienne
Commentaires/Citations : The only doom that's looming is you loving me to death,
So I'll give you a sec' to catch your breath.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t89-the-streets-and-sidewalks-are-my-playground http://indare-division.forumactif.com/t503-live-a-live

Ven 23 Juin - 5:53

3 Juin
2017
Quand ton cœur s'impatiente

Jack Winston
Caitlyn Wesker

Attendre la fin des examens pour aller lui parler et ne pas risquer d'être déconcentrer, ou dans le pire des cas déprimée, pour la suite de mes épreuves. Ouais, sauf que mes épreuves sont terminées depuis 5 jours et que la seule raison pour laquelle je suis montée au dernier étage ces temps-ci, c'est tenir la chandelle entre Max et Mia. Ils sont mignons, mais c'est à cause d'eux que je dois faire ça. A force de les voir s'embrasser et nager dans le bonheur toute la journée... Ouais bon ok, ils me rendent un peu jalouse sur les bords. Et puis les mots de Melody tournent dans ma tête depuis une semaine. Même elle l'a senti. Alors que j'essayais de le cacher, surtout à elle, pour ne pas la faire souffrir plus.

J'ai quand même attendu. Recommencé à hésiter, beaucoup, après mon examen de philo. Essayé de trouver une raison logique à tout ça avant d'arriver à la même conclusion que d'habitude : je ne peux pas résoudre les émotions - et les sentiments - avec de la logique. Je n'ai que deux chois : soit je me tais, je l'oublie et je passe à autre chose, soit j'arrête de tourner autour du pot et je monte les escaliers devant lesquels je suis plantée depuis cinq minutes. Max me sert d'espion depuis trois jours et à chaque fois, il m'envoie un message quand les colocs sont sortis de la chambre. Ça veut dire qu'Issou et Eden ne sont techniquement pas là. Ça veut dire qu'il faut que je me bouge un peu, sinon tout ce que je vais réussir à faire, c'est taper sur les nerfs de mes amis. Au pire il me rejette et je serai fixée.

Inspiration. Poser le pied sur la première marche, c'est l'étape la plus difficile. Une fois que j'ai forcé mon corps à prendre la décision, c'est plus simple et j'arrive à monter les marches sans trop réfléchir. On s'est taquinés quand on s'est rencontrés, mais je pensais pas que ça en arriverait là. Que je penserais à lui à l'autre bout du monde, que je le verrai passer régulièrement en allant voir Max dans sa chambre ou Mia à l'IRS, et que je ressentirais ce pincement au cœur bizarre quand il ne me remarquait pas. Qu'une rumeur circulant sur lui et un gars qu'il n'a sûrement jamais touché me mettrait assez sur les nerfs pour que j'éclate le visage de Gina à coups de poings.

A un moment, il faut que ça sorte. Que je puisse l'affirmer pour de bon, me prendre la réponse en plein visage et tourner la page - ou qu'il me dise la même chose et plonger la tête la première dans l'inconnu. Je ne sais même pas ce que j'ai envie d'entendre. J'arrive pas ne serait-ce qu'à imaginer sa réaction. En fait, j'ai déjà du mal à imaginer comment je vais pouvoir dire ça.
Il serait temps d'y penser vu que je suis derrière la porte. Et que je frappe. On verra bien.
© Naomi
paroles en #006600



Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Wesker
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 115
Né(e) le : 02/04/1999
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Delta (3e → 4e)
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Blabla en 6699cc
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t316-tu-cherches-la-gare-ou-la-bagarre-terminee

Lun 17 Juil - 9:41
Quand ton cœur s'impatiente ...
Un bruit à la porte. Beaucoup trop tôt.

Malgré ses efforts pour émerger, les yeux lourds de Caitlyn semblèrent ne vouloir obéir qu'à leur propre volonté, et celle-ci était de rester clos, juste encore un peu.
Sentant qu'elle manquait de retomber dans les bras de Morphée, la demoiselle prit une grande inspiration en s'étirant doucement, et finit par remarquer qu'effectivement, elle était bien dans les bras de quelqu'un. Ses yeux retracèrent mollement celui qui entourait sa taille, et s'écarquillèrent aussitôt qu'elle découvrit son propriétaire : Jack.

"Wow..." murmura-t-elle presque inaudiblement, un air perdu peint sur le visage.

Ce fut dès lors que les souvenirs fusèrent : la soirée accompagnée de son bon ami, le taux écœurant d'alcool, le retour à la chambre du garçon, les dix minutes de galère pour rouler un joint, le câlin... Un putain d'effet papillon qui avait amené les deux jeunes à coucher ensemble.

Néanmoins, il n'y avait aucune ambiguïté entre eux. Se retrouver tout deux vêtus d'un unique sous-vêtement, ainsi blottis l'un contre l'autre, cela ne la choquait pas tant que ça, en fin de compte. Ils avaient bu et fumé, c'était consentant, où était le problème ?
L'avis de la bleuette sur la question était tranché et elle le savait réciproque : cette jolie nuit d'amour n'était pas vouée à engendrer quoi que ce soit. Jack était à son goût, mais l'idée d'aller plus loin avec lui était inenvisageable.


La jouvencelle poussa un soupir frustré en revenant au temps présent. Malgré la conclusion de cette réflexion, elle aurait aimé passer un peu de temps avec lui, laisser vivre la magie de la soirée encore un peu. Le blond se serait réveillé, un instant choqué de la scène, puis, comme elle, il se serait souvenu de la veille -ou pas. Ils en auraient ri, puis seraient restés au lit encore un moment, à échanger quelques baisers pour le frisson. Et ça n'aurait pas été bizarre, non : une fois levés, Jack aurait continué ses blagues de beaufs, Caitlyn aurait continué de rire de ses singeries, et tout serait redevenu léger et bon-enfant.

Le problème, c'est que la demoiselle n'avait pas oublié que quelqu'un se tenait derrière la porte, et que le jeune homme dormait encore à poings fermés. Bon, avec un peu de chance, elle pourrait retourner à ses côtés une fois l'échange avec cet inconnu terminé.
Après avoir déposé un rapide baiser dans la nuque du garçon, la Forge se redressa pour s'étirer avant de passer une main dans ses longs cheveux ébouriffés. Son regard scanna rapidement la pièce bordélique, et elle posa son dévolu sur le t-shirt porté la veille par son ami, histoire d'arborer un attirail un peu plus correct pour ouvrir la porte.

Elle se leva et s'exécuta enfin, se retrouvant nez-à-nez avec une blondinette qu'elle ne connaissait pas. Un bâillement nullement caché s'échappa de ses lèvres alors qu'elle frottait ses yeux fatigués du bout de sa manche trop longue, puis elle pencha légèrement la tête en la regardant dans les yeux, l'air doux et la voix matinale :

"Hey... Jacky est HS, c'est pour quoi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand le coeur parle ...
» Un foetus appelé comme témoin pour justifier l'interdiction de l'avortement !
» "Quand le Seigneur parle au coeur" du Pere Gaston Courtois
» Saint Jean-Baptiste de la Salle Prêtre et commentaire du jour "Notre coeur n'était-il pas brûlant ? "
» Offrande du coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Dortoir :: Troisième et quatrième étages :: Chambres-
Sauter vers: