AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Pour la rentrée 2018, Indarë organise une semaine d'Intégration pour les nouveau élèves et les moins nouveaux.

 :: East London :: Shoreditch Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Estate e gelato

Roxanna Middleton
ISS |:| Deuxième année
avatar
Messages : 23
Né(e) le : 03/07/2005
Date d'inscription : 08/06/2018
Age : 13
Nationalité : Anglaise
Situation amoureuse : *shrug*
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1497-

Dim 10 Juin - 20:25

11 Juin
2018
Estate e gelato

Cordélia Calvelli

L'été, une merveilleuse saison. Ou pas. Il faisait trop chaud, trop humide, trop lourd, trop... trop de trucs. Le seul point positif ? Ça lui donnait une bonne excuse pour manger des glaces à longueur de temps, et pour boire encore plus d'Ice Tea. Elle avait vidé une boîte entière de glaces à l'eau en rentrant chez ses parents pour le week-end et s'était fait passer un savon à cause de ça, mais maintenant qu'elle était de retour à Londres... Eh bien elle ne pouvait plus stocker de glace, donc plus en manger non plus. C'était frustrant. Mais Roxy n'avait pas dit son dernier mot. Il était hors de question qu'elle passe plus de temps à mourir de chaud, et qu'elle n'ait pas sa dose de sucre quotidienne. Raison pour laquelle, dès qu'elle eut fini les cours, elle était sortie dans les rues proches de l'école à la recherche d'un glacier. Elle bénissait d'ailleurs Indarë de ne pas se trouver en centre-ville, parce qu'avec cette chaleur, tous les glaciers auraient été bondés. Ici, ça allait, le quartier était moins fréquenté. Elle sourit en repérant une petite boutique au bout de la rue : seules deux personnes attendaient sur place, pour le moment. Ça tombait vraiment à pic. Elle ne se fit pas prier pour rejoindre la file d'attente.

Les deux personnes devant elles mettaient un temps fou. Est-ce que c'était vraiment si compliqué de choisir un parfum ? Roxy tenta de se mettre sur la pointe des pieds pour voir par-dessus l'épaule de l'un d'eux, mais ils lui bloquaient la vue, et ils encombraient l'encadrement de la porte. Elle soupira. Croisa les bras. Prit le parti d'être patiente. Enfin, après un temps infini et la sensation de cuire sur place, les deux personnes terminèrent leur commande, payèrent et quittèrent la boutique. Entre temps, une petite fille d'attente s'était formée derrière elle. Roxy entra avec un sourire, commanda sa glace...
...et sa bonne humeur relative s'effondra sous le coup de la déception.

- Désolé, nous n'avons plus de glace à la fraise.
- Quoi ?

Dans quel monde n'avait-on "plus de glace à la fraise" ? Elle venait de voir l'un des deux sortir avec une boule de glace rose ! Il avait pris la dernière ? Elle se mit à le détester encore plus. Non seulement il lui faisait perdre son temps en étant lent, mais il le lui faisait aussi perdre en prenant son parfum de glace ? Elle avait fait la queue pour rien ? Elle fronça les sourcils. Aucun des panneaux n'indiquait "framboise". En fait, aucun ne la tentait. C'était une glace à la fraise qu'elle était venue chercher, elle aurait pu se rabattre sur son autre fruit préféré mais...

- Vous êtes sûrs qu'il ne vous en reste pas ?

Le vendeur lui lança un regard excédé pour seul réponse. Alors il n'avait aucun problème à passer vingt minutes pour servir ces deux clients, mais il devenait impatient quand elle hésitait pendant trente seconde ? Pourquoi, parce qu'elle était jeune et qu'il ne se souciait plus d'être poli en face d'une enfant ? Roxy afficha une moue boudeuse. Elle voulait sa glace à la fraise. Elle avait attendu pour l'avoir.

- Alors, vous voulez quoi ?

Elle faillit répéter "de la fraise", regarda le bac vide, soupira. A part l'énerver, elle n'arriverait à rien, et cet homme l'agaçait. Il n'avait même pas prévu de réserves. Quel glacier finissait ses stocks ? En plus ce n'était pas la seule glace qui manquait, c'était comme s'il avait oublié d'en refaire depuis des semaines et s'en rendait compte aujourd'hui.

- Rien, lâcha-t-elle avant de s'écarter de la file.

Elle sortirait plus tard. Pour l'instant, elle s'adossa contre le mur de la boutique en croisant les bras avec une expression agacée. Elle n'avait simplement aucun envie de bousculer les gens pour s'extraire de cet endroit, et la clim lui faisait du bien. Juste le temps de se rafraîchir un peu, et elle sortirait.
© Roxy
paroles en #330099
Revenir en haut Aller en bas
Cordelia Calvelli
IRS & ISS |:| Prof d'italien
avatar
Messages : 85
Né(e) le : 14/05/1996
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 22
Nationalité : Italienne
Situation amoureuse : Célibataire
Commentaires/Citations : Cordy s'exprime en #cc0000
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1169-ne-m-appelez-pas-madame-je-ne-suis-pas-mariee

Mar 19 Juin - 0:56


Estate e gelato


Feat : Roxanna Middleton



Pour une fois, je n'étais pas mécontente de finir les cours au plus vite. Il faisait trop chaud et comme une bonne partie de mes élèves, j'avais du mal à rester concentrée sur des exercices à faire ou à corriger. Ce qui n'aidait pas vraiment, c'est que certains avaient passé leurs examens finaux et d'autres non. Je ne pouvais donc pas me relâcher avec tout le monde. Il ne restait que les premières années avec qui le relâchement n'était pas encore possible. Et évidemment les élèves qui suivaient les cours d'été mais ils étaient moins nombreux, il y avait moins de bordel, les cours avançaient plus vite alors je pouvais me permettre d'être plus souple. Lorsque la fin des cours sonna, je ne retins pas plus longtemps les élèves. Ils avaient plutôt bien bossé aujourd'hui et j'avais moi aussi hâte de partir.

Ceci étant fait, je pus donc poser mes affaires à mon appartement pour ne prendre que le strict nécessaire avant de ressortir. Je me rendis rapidement chez un marchand de glaces. C'était l'aliment idéal par un temps pareil. Et puis même sans ça, j'avais bien du mal à résister à l'appel de cette sucrerie. C'était sans compter sur la malchance qui avait décidé de s'immiscer dans ma journée. Cela commença par une longue file d'attendre devant de glacier. Un couillon mettait du temps à se décider et à payer. Puis vint finalement le tour d'une jeune fille qui m'était familière. De dos il m'était difficile de clairement le certifier. Le glacier n'avait plus le parfum de glace qu'elle désirait. Elle repartit donc bredouille. Puis deux clients passèrent et eurent leur glace avant que ce soit à mon tour d'avoir un souci. Il n'avait plus de glace à la poire, ni à la vanille. Je sortis donc bredouille aussi de la file. En voilà un qui allait devoir faire de très grosses réserves rapidement. Il avait dû oublier qu'avec les chaleurs, les gens étaient plus nombreux à vouloir des glaces. C'était l'un des moyens pour se rafraîchir.

Maintenant que j'avais eu la jeune fille de face, elle m'était plus que familière. C'était l'une de mes élèves. L'une des meilleurs d'ailleurs. Pour quelqu'un qui ne pratiquait pas toujours l'italien, elle apprenait très vite et se débrouillait très bien. Une idée me vint en tête et pendant que les lieux se vidaient, j'en profitai pour jeter un oeil sur mon téléphone pour vérifier un truc. C'était bien ce que je pensais. Rien de bien difficile à accomplir. Il restait juste à voir si la demoiselle serait tentée par l'expérience ou non.

- Rebonjour mademoiselle Middleton. Il faut croire qu'on n'est pas gâtée aujourd'hui.

Dès que la file fut plus petite et l'espace suffisant, je ressortis avec l'étudiante pour me retrouver dehors. La chaleur était à nouveau écrasante. Je n'avais rien contre le chaud en temps normal mais il y avait des limites quand même-

- Ca vous tenterait qu'on squatte les cuisines du self pour se faire nos propres glaces ? On aura juste à prendre ce dont on aura besoin et on sera sûre d'avoir nos parfum préférés.

La recette était facile à faire pour la base et pour le reste, quelques connaissances suffisaient pour faire nos parfums favoris. De plus, le self avait le trois quart des ingrédients demandés. Il ne manquait sans doute que les fraises et les poires. Si on en achetait en trop, ça ferait une réserve pour nous dans le pire des cas. Personne ne pourrait nous accuser de vol puisque ça viendrait de nos propres achats.



©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'




Revenir en haut Aller en bas
Roxanna Middleton
ISS |:| Deuxième année
avatar
Messages : 23
Né(e) le : 03/07/2005
Date d'inscription : 08/06/2018
Age : 13
Nationalité : Anglaise
Situation amoureuse : *shrug*
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1497-

Jeu 28 Juin - 14:12

11 Juin
2018
Estate e gelato

Cordélia Calvelli

Après la fraise, c'était la poire et la vanille qui étaient en rupture de stock. Comment pouvait-on être aussi mauvais dans son travail ? Cet homme ne connaissait donc pas la prévention ? Roxanna soupira. C'était quand même basique, comme réflexe. Ça n'allait pas aider sa réputation, d'être à court des parfums les plus populaires. Et de son côté à elle, ça allait surtout la forcer à trouver quelqu'un d'autre pour lui vendre des glaces, possiblement très loin, et mourir de chaud sur le chemin. Elle jeta un œil du côté de la porte, mais il y avait encore trop de monde pour espérer sortir sans jouer des coudes.
Elle tourna la tête un peu trop rapidement en entendant son nom, surprise. Elle n'avait même pas reconnu sa prof – il faut dire qu'elle ne regardait pas vraiment autour d'elle, elle avait quasiment fermé les yeux sous le poids de la chaleur, et elle n'avait pas reconnu la voix.

- Bonjour madame, répondit-elle en italien sans même s'en rendre compte.

C'était un réflexe. Discuter avec une prof de langue, c'était lui parler dans la langue qu'elle enseignait. À vrai dire, c'était surtout un automatisme bien pratique en cours, mais qui devenait légèrement handicapant dès qu'elle commençait à manquer de vocabulaire. Ça n'arrivait pas si souvent que ça, mais elle maîtrisait moins bien l'italien que les autres langues, vu qu'elle venait de commencer, alors tenir une conversation ne se ferait pas pour le moment.

Finalement, la foule devant la porte diminua – les personnes encore en attente avaient dû finir par entendre les "désolé je n'en ai plus" du glacier, ou quelque chose comme ça, mais toujours est-il qu'il y avait l'espace pour sortir. Roxy ne se fit pas prier ; elle quitta la boutique, accompagnée par la jeune femme. La chaleur lui fit à nouveau l'effet d'une chape de plomb sur ses épaules.

- Ca vous tenterait qu'on squatte les cuisines du self pour se faire nos propres glaces ? On aura juste à prendre ce dont on aura besoin et on sera sûre d'avoir nos parfum préférés.

Roxanna fixa l'enseignante avec une expression étonnée. Faire ses propres glaces ? C'était quelque chose qu'elle n'avait jamais tenté, mais pourquoi pas. Cela dit...

- On a le droit de faire ça ?

Ça lui semblait assez surprenant que "squatter les cuisines" soit quelque chose d'autorisé, mais en même temps... les profs avaient sûrement des droits que les élèves n'avaient pas. En tout cas, elle savait que si elle mettait les pieds seule dans les cuisines pour se faire quelque chose à manger, elle se ferait éjecter manu militari. Seul le club de cuisine avait le droit d'y accéder.
Et les profs, visiblement.

- Eh bien pourquoi pas. Ça évitera de brûler en plein soleil, et ça peut être bon.

Amusant ? Elle aurait pu le dire aussi, mais ça faisait de longues années que l'amusement était devenu un point très secondaire de son existence. Quand l'ennui a remplacé le sang dans les veines, c'est difficile de chasser son influence suffisamment pour s'amuser.
© Roxy
paroles en #330099
Revenir en haut Aller en bas
Cordelia Calvelli
IRS & ISS |:| Prof d'italien
avatar
Messages : 85
Né(e) le : 14/05/1996
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 22
Nationalité : Italienne
Situation amoureuse : Célibataire
Commentaires/Citations : Cordy s'exprime en #cc0000
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1169-ne-m-appelez-pas-madame-je-ne-suis-pas-mariee

Mar 10 Juil - 15:40


Estate e gelato


Feat : Roxanna Middleton



C'était rare que je voyais un marchand de glace être à court de pratiquement tous ses choix de sucrerie. Soit il n'avait pas fait assez de réserve, soit elles s'étaient vidées bien plus vite qu'il ne l'avait prévu. Toujours est-il qu'une étudiante, moi-même ainsi que d'autres clients n'avaient pas de chance. Les parfum qu'on désirait étaient vides. À croire que les gourmands avaient tous les mêmes goûts aujourd'hui. Je quittai donc la file d'attente et rejoignis la jeune étudiante qui attendait que le passage soit libéré. Dur de ressortir avec une bande de gourmands à la queuleuleu qui ne savaient pas laisser l'accès un minimum libre. Ces abrutis bloquaient l'entrée – la sortie aussi du coup – et empêchaient les autres de passer.

Lorsque l'accès fut libéré, la demoiselle sortit et j'en fis autant. La chaleur était trop pénible. J'aimais me dorer la pilule au soleil mais il y avait des limites. Cela ne m'empêcha toutefois pas une idée de germer dans ma petite caboche blonde. Faire nos propres glaces. On avait des cuisines à l'institution, la majeure partie des ingrédients là-bas, des recettes à gogo sur le net et juste deux ou trois courses à faire pour avoir nos parfums désirés. Ca c'est parce que je n'étais pas sûre à cent pour cent qu'ils en aient. Je proposai donc l'activité à Roxanna. Vu son niveau d'apprentissage, je ne me faisais pas de souci quant à son application à la tâche si elle devait apprendre. C'était plaisant d'avoir une étudiante avide d'apprendre même si elle finissait malheureusement par s'ennuyer parce que son apprentissage se fait trop vite. La glace serait rapide à apprendre mais elle avait le mérite d'être ludique. Les recettes n'étaient pas toutes les mêmes, les parfums pouvaient être variés selon les goûts des personnes.

Ma proposition surprit l'étudiante, cela se voyait sur son visage. Enfin elle se posait surtout des questions sur les droits que nous avions vraiment pour l'utilisation des cuisines. C'est vrai que je n'avais pas pensé à ce détail. Je ne savais pas moi-même si nous étions vraiment autorisées à les utiliser. Une lève seul, je ne pense pas. Un prof, je n'en avais pas la moindre idée. Tant pis. Au pire je me ferais taper sur les doigts, ce n'était pas grave. Avec la chaleur qui était trop forte, l'autorisation de squatter les cuisines était un peu le cadet de mes soucis.

- On va prendre le droit ! Au pire je me ferai réprimander mais ça aura valu le coup dans tous les cas. Je préfère ça plutôt que de devenir une saucisse grillée par un barbecue naturel.

Le barbecue étant le soleil évidemment. Elle acceptait la proposition et tout comme moi, elle préférait ça plutôt que de griller au soleil. Et puis ça nous occuperait un peu. Je pris donc avec elle la direction des magasins afin de faire quelques achats alimentaires. Une fois à l'intérieur, je pris ce qui avait le moins de chances de se trouver à la cuisine de l'institution ainsi que les fruits qui nous serviraient pour créer nos arômes. Une fois ceci étant réglé, nous pûmes reprendre la route pour rentrer à l'institution et surtout, retrouver du frais pour des heures et des heures et non pour seulement quelques malheureuses minutes. Sur le chemin, j'en profitais pour discuter d'un peu de tout et de rien avec Roxanna.

Arrivées à destination, la réaction ne se fit pas attendre une fois à l'intérieur des bâtiments. Un soupire de soulagement. Comme si je venais de courir un marathon. Ce soir c'était clair, une bonne douche froide me ferait le plus grand bien. Je me dirigeai alors à la cuisine et posai notre sac d'achat.

- Bien ! On va déjà commencer par rassembler ce dont on aura besoin pour notre recette.

Je lui indiquai donc les différents ingrédients à sortir du frigo et des placards. Il n'y en avait heureusement pas beaucoup. Pendant ce temps, je jetai un petit coup d'oeil pour trouver une machin qui nous aiderait à faire les glaces. Il n'y en avait pas ou alors je ne les avais pas vues. Tant pis, je savais aussi en préparer sans ces trucs. Je sortis nos courses de leur sac et étalai sur le plan de travail pour que nous puissions avoir assez d'organisation. Cela nous éviterait de foutre un bordel total en cherchant quelque chose qui était juste en face de nous.



©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'




Revenir en haut Aller en bas
Roxanna Middleton
ISS |:| Deuxième année
avatar
Messages : 23
Né(e) le : 03/07/2005
Date d'inscription : 08/06/2018
Age : 13
Nationalité : Anglaise
Situation amoureuse : *shrug*
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1497-

Dim 16 Sep - 14:28

11 Juin
2018
Estate e gelato

Cordélia Calvelli

Bien que la légalité – le terme était peut-être un peu fort – de cette activité ne soit pas certaine, pouvoir manger une glace et, en prime, apprendre possiblement à en faire à volonté était tentant. Assez pour qu'elle oublie rapidement la considération "avoir le droit ou non". Dans le pire des cas, comme Ms Calvelli l'avait souligné, elle avait plus de risques de se faire réprimander que Roxy. Entre l'adulte responsable et l'adolescente, aussi intelligente soit-elle, la coupable état toute trouvée. Mais bon, que risquait-elle vraiment pour quelques glaces préparées en sécurité avec un élève de l'ISS ? Un petit avertissement de ne pas le faire avec des Forge ou des Potions qui avaient une contre-indication avec des ustensiles de cuisine, sûrement. Peut-être un sermon ou une tape sur les doigts. Infraction minime, punition minime, si la directrice était juste.

Après avoir manifesté son accord, Roxy suivit donc l'enseignante dans le magasin le plus proche. Elle profita sans vergogne du rayon frais tandis qu'elles le traversaient pour récupérer ce qui était nécessaire, et prit des fraises pour le lot de fruits qu'elles comptaient utiliser. Pas forcément très à l'aise à l'idée de faire des courses avec une de ses profs, elle eut une hésitation quant à qui devait payer. Était-ce normal que ce soit la plus âgée des deux qui fasse l'achat ? Sans doute, mais Roxy resta indécise jusqu'à ce que le passage en caisse soit fait et qu'elles soient à nouveau dehors, sous la chaleur écrasante. Ah, elle l'avait presque oubliée, l'espace d'un instant. La clim des cuisines de l'école fut un incroyable soulagement. Elle soupira de concert avec la jeune femme.

-  Bien ! On va déjà commencer par rassembler ce dont on aura besoin pour notre recette.

Roxy se dirigea vers le frigo avec un sourire lorsque l'enseignante commença à lui indiquer les ingrédients. Par ce temps, la moindre source de fraîcheur lui faisait l'effet d'un paradis, même si la pièce n'était pas si chaude. Guidée par la jeune femme, l'adolescente récupéra tous les ingrédients nécessaires et les ajouta à ceux du plan de travail avant d'aider à réorganiser le tout, histoire de s'y retrouver facilement.

- Je n'ai jamais fait de glace, admit-elle. Vous si ? Il faut commencer par quoi ?

Curiosité renforcée par le besoin de froid et de sucre et l'attrait, léger mais tout de même un peu présent, de la nouveauté. De la glace, une compétence nouvelle et, en plus de ça, utile. A part un défi à sa heuteur, chose qui n'existait pas dans ce monde, que demander de plus ? Roxanna observa les ingrédients disposés devant elle en essayant de déduire logiquement la recette avant que Ms Calvelli ne la lui exposer. C'était un type de devinette auquel elle s'adonnait souvent, chez elle, lorsque sa mère ou son père préparait le repas. Sauf que là, elle connaissait le résultat final et pas les étapes, c'était plus souvent l'inverse en temps normal.

© Roxy
paroles en #330099
Revenir en haut Aller en bas
Cordelia Calvelli
IRS & ISS |:| Prof d'italien
avatar
Messages : 85
Né(e) le : 14/05/1996
Date d'inscription : 14/01/2018
Age : 22
Nationalité : Italienne
Situation amoureuse : Célibataire
Commentaires/Citations : Cordy s'exprime en #cc0000
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1169-ne-m-appelez-pas-madame-je-ne-suis-pas-mariee

Mer 19 Sep - 20:25


Estate e gelato


Feat : Roxanna Middleton



Après quelques minutes de répit pendant les achats et un long instant de souffrance sous le soleil, nous pouvions enfin nous adonner à un petit plaisir gourmand. La préparation de glace. Que l'utilisation des cuisines soient autorisées ou non, je m'en fichais un peu à vrai dire. J'avais chaud, personne ne se mettrait entre la fraîcheur et moi. Peu importe si ce que nous allions faire me rapporterait un blâme, un avertissement ou que sais-je encore. Roxanna quant à elle ne risquait pas grand-chose dans cette histoire.

La demoiselle semblait déjà assez motivée pour ce petit « cours ». J'imagine qu'elle n'avait jamais fait de glace maison. Et puis même si elle en avait fait, comment ne pas être motivé à avoir un instant de frais à plusieurs reprises entre le frigo, le congélateur, les glaces en elles-mêmes, etc ? Même moi j'avais hâte de vraiment commencer la préparation. Pendant que l'étudiante sortait ce que je lui demandais, de mon côté je vidais nos sacs de courses pour pouvoir nous organiser plus facilement pour la suite. Nous réorganisions ensuite le tout afin d'être vraiment fin prêtes sans faire de bordel. Je n'avais rien contre le fait de nettoyer la cuisine après notre passage, ce serait même normal de le faire, mais je n'avais non plus pas envie d'y passer trois heures. Il faisait déjà assez chaud sans que nous n'en rajoutions une couche avec des efforts fournis.

- Et bien ça te fera une nouvelle expérience dans ce cas. En plus ça te sera pratique si un jour tu retombes sur un marchand de glace à court de marchandise.

Je laissai échapper un petit rire à la fin de ma remarque. J'étais contente de réussir à lui faire découvrir quelque chose et d'éveiller ne serait-ce qu'un peu son intérêt. Et la fin de ma remarque était un peu une manière de bien prendre le fait que moi non plus je n'avais pas pu avoir mon trésor. C'était bien la preuve qu'il fallait penser à toutes les possibilités. Maintenant, Roxanna et moi savions que durant les périodes de grosses chaleurs, nous devrions prévoir une réserve pour faire nos propres douceurs glacées en cas de pénurie chez le vendeur de glaces.

- Sinon pour répondre à ta question, ça ne m'arrive pas souvent parce que j'ai la flemme mais oui j'ai déjà fait des glaces. Normalement il y a aussi une machin pour nous faciliter la tâche mais apparemment ici il n'y en a pas donc on va devoir faire à l'ancienne.

Ce qui pouvait parfois être plus intéressant que si ça se passait avec la machine. Je lui expliquai donc par quoi il fallait commencer et quels ingrédients utiliser en premier.  C'était plaisant de voir cette petite lueur d'intérêt chez elle. En classe elle semblait souvent ennuyée. Ca pouvait se comprendre car elle avait une faculté pour apprendre qui était vraiment déconcertante. Elle pourrait être catégorisée dans les petits génies tant sa facilité d'apprentissage était haute. Alors pour moi, avoir réussi à éveiller cet intérêt – certes petit – pour notre activité en duo, c'était déjà une victoire en soi. Peut-être que le fait d'apprendre à faire quelque chose qu'elle aimait, ça aidait aussi.

Je continuais l'explication tout en montrant à la jeune élève les étapes.  Une petite démonstration valait souvent mieux qu'un long blabla. En tout cas personnellement je trouvais plus facile d'apprendre et de retenir après avoir vu comment faire plutôt qu'avec une explication faite qu'avec des mots. Je faisais donc avec elle la préparation étape par étape en prenant bien le temps pour éviter de rater le truc. Ca serait con de me louper après avoir dit que j'en avais déjà fait. Certes ça arrivait de se louper mais je tenais à garder un peu de dignité devant l'élève. Mine de rien, je m'amusais encore pendant que nous faisions les glaces.



©️ Fiche par Ethylen sur Libre Graph'




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L’antichristianisme obsessionnel d’Antonio Federici Gelato Italiano
» Nous assistons bien à un cover-up médiatique au Japon
» Inondations en Thailande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: East London :: Shoreditch-
Sauter vers: