À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Venez voter pour votre rp préféré du mois de Janvier

 :: South London :: Greenwich :: Parc et marché Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aidez-moi à le guérir (PV Tyler)

Tessa E. Buchanan
IRS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 73
Né(e) le : 20/05/2001
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : N'essayez pas
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Je parle en #663399
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t870-text-me-first-tebby http://indare-division.forumactif.com/t834-je-te-suivrai-jusqu-a-ce-que-tu-m-aimes-tebby http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Ven 8 Déc - 14:05
D'ordinaire, quand les rendez-vous chez le psy, les devoirs et le club ne lui prennent pas tout son temps libre, Tessa passe ses journées ou ses soirées à lire ou à traîner sur Internet, ce qu'elle aurait sûrement fait aujourd'hui aussi si l'un des ses amis d'internet ne l'avait pas invitée à se rencontrer en ville. Loin de la méfiance qu'elle aurait pu avoir à l'idée de voir en vrai quelqu'un qu'elle ne connaissait que depuis deux semaines aurait pu provoquer en elle, elle s'est rendue au parc de Greenwich où ils avaient rendez-vous. Difficile d'imaginer que sa maladie découle d'un trouble paranoïaque quand on voit la facilité avec laquelle elle fait confiance aux gens.

Bon, si la rencontre était loin d'être dangereuse, Tessa s'est vite rendue compte que l'ami en question ne l'avait invitée que pour pouvoir tenter de passer leur relation à un niveau supérieur qui ne l'intéresse pas - elle est encore trop retournée par son histoire avec Campbell pour ne serait-ce que l'envisager - alors cette rencontre a fini par tourner court. Au final, emmitouflée dans son gros manteau contre le froid, elle s'est installée sur un banc en se félicitant d'avoir un jeu intéressant sur son téléphone, parce qu'elle n'avait pas la motivation de faire le chemin inverse jusqu'à l'école tout de suite.

C'est en détachant un instant son regard de son écran qu'elle remarque une petite forme sombre dans l'herbe givrée à sa gauche. Intriguée, elle se lève de son banc en y laissant son livre et marche doucement vers la petite silhouette, de peur que ça ne soit un animal craintif. Une exclamation de surprise lui échappe en reconnaissant un petit oiseau qui agite faiblement un aile visiblement brisée. Sans même y réfléchir, curieusement consciente que personne ne la regarde, elle se précipite dans l'herbe et s'agenouille à côté du petit animal, qu'elle prend doucement entre ses mains.Elle n'y connaît pas grand chose en oiseaux, mais dans ce froid et avec une aile cassée, il n'ira pas loin. N'est-ce pas sa responsabilité de lui venir en aide ? Comment vient-on en aide à un oiseau ?

Elle se retourne à la recherche de quelqu'un pour l'aider. Il faut qu'elle cherche comment sauver cet oiseau mais elle n'ose pas le lâcher de peur que la chaleur de ses mains soit la seule chose qui le garde en vie. Son regard est soudain attiré par un homme qui traverse le parc, une capuche rabattue sur la tête, et si n'importe qui aurait pu percevoir ça comme le signe que cette personne ne veut pas qu'on lui adresse la parole, ce n'est pas son cas. Elle se relève et court presque vers lui en serrant le petit oiseau entre ses mains pour le garder au chaud.

» Excusez-moi, monsieur.. vous pouvez m'aider ? Je l'ai trouvé dans l'herbe et... je ne sais pas comment le soigner.

Il y a peu de chances qu'il en sache plus qu'elle à ce sujet, mais à deux les recherches seront plus facile.


Dernière édition par Tessa E. Buchanan le Mar 12 Déc - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Johnson
IRS & ISS |:| Prof de physique
avatar
Masculin
Messages : 40
Né(e) le : 01/09/1988
Date d'inscription : 06/06/2017
Age : 29
Niveau d'études/Métier : Professeur Physique
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Ce que tu fait face, s'efface. Ce que tu fuis, te suit. J'espère que tu cours vite ~
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t644-le-prof-de-physique-tyler-finis

Mar 12 Déc - 6:56
Ma journée était spécial un peu, j'ai eu quelques problèmes avec un élève qui n'a pas voulu m'écouter. Il a fait à sa tête et il c'est retrouvé en échec. Une chance que j'ai de bon reflex, j'ai pu esquiver son livre qu'il m'avait lancé. Allez, une visite chez la directrice de plus, ce n'était pas la première fois qu'il pète les plombs en classe, je m'y attendais heureusement en venant ici, venir dire que je fait mal mon travail alors que monsieur passe son temps à parler ou à dessiné sur son bureau. Après, il se demande pourquoi il échoue, j'ai même fait exprès de lui donner deux fois le même examen, il s'en est jamais rendu compte, je lui ai montré vers la fin qu'il n'écoute rien de ce que je fais et c'est là qu'il m'a lancé son livre. Bref, rien ne me dérangeait vraiment. Je ne fais que mon travail après tout, j'aide ceux qui me le demande et ceux qui ne veulent pas me suivre, ils feront le saut à la fin, alors que je les avertis à chaque fois.

J'ai eu le goût de marché ce soir, dans cette nouvelle neige. J'ai remarqué que les gens ce plaint de la neige car leur voiture est coincé sous la neige. Ils devraient laisser leur voiture à maison et partir à pied, c'est plus agréable, on prend de l'air frais, ont reste en bonne forme et en plus, pas besoin de ce fâché avec votre voiture. Tout est simple, j'avais mon manteau de cuir sur le dos avec ma capuche sur la tête, me gardant au chaud contre le froid, je n'aimais pas porter de tuque, car à la fin souvent ont à nos cheveux de travers, ont à eu chaud a la tête, le cheveu est de travers, des que tu le retires, le cheveux sèche et reste debout, ça prend tout pour le rabaisser, donc voilà pourquoi j'aime mieux porter ma capuche. Tandis que mon manteau de cuir que tout le monde me remarque avec, c'est simplement, car je l'aime bien, il est stylé et c'est quand même une personne qui m'était chère qui me la donner aussi. Donc j'y fais attention. J'étais parti en direction du parc de Greenwich, relaxé un peu hors des voitures et du reste.

Durant ma marche, j'entendis quelques traces de pas s'approcher de moi au travers de la neige qui se trouve sous nos pieds. Mon regard sérieux tombe dans le sien, elle semblait si paniqué. Je croyais que c'était une situation d'urgence, mais tout sa rien que pour un oiseau qu'elle me montra. J'y ai tendu ma main pour qu'elle me dépose l'oiseau dans ma main chaleureuse qui en faisait dégager une petite fumée blanche. Je regardais l'oiseau geler, qui semblait avoir du mal à bouger. Ensuite, la fille devant moi, son visage me disait vraiment quelque chose. Peut-être que ça me reviendra plus tard. J'avais gardé mon air calme et mon ton de voix était tout aussi calme aussi. Regardant de nouveau l'oiseau, en plus d'être gelé, il doit sûrement avoir une foulure ou une entorse à son aile, ça lui prendra du repos, un lieux chaud, donc ma voix sombre finis par sortir de ma bouche.


Montre-le-moi .. Il semble avoir quelque chose à son aile, peut-être une foulure ou bien une entorse les oiseaux son si fragile qu'une simple entorse et ont aurais dit qu'il a fracturé son aile, ça lui prendra un lieu chaud et il faudra le nourrir avec des graines pour petit oiseau pendant quelques jours, vu la forme de son bec conique. Tu l'as trouvé où ?

Peut-être que j'en serais plus pour son état, si elle l'a trouvé auprès d'un arbre, l'oiseau pourrais sûrement avoir tombé de la branche ou bien frappé l'arbre, il sera peut-être sûrement étourdis sur le coup ou bien fait une entorse avec son aile, le plus grave sera son os brisé. Si c'est le cas, le mieux serait de l'apporter chez le vétérinaire, car ils connaissent mieux la technique pour les soigner, on ne prendra pas de chance pour éviter qu'il fait une hémorragie interne. Si c'est une petite fracture, elle pourra sûrement faire de quoi pour lui avec un bandage sur son aile repliés vers lui. Je regardais un peu les traces de pas en arrière d'elle pour voir d'où est-ce qu'elle vient, mais je ne vois pas ou est-ce qu'elle pouvait l'avoir prix, donc j'ai retourné mon regard vers elle pour qu'elle me montre l'emplacement de l'oiseau. Je me dis en même temps qu'elle n'a pas l'air d'avoir peur pour venir me parler tranquille, sans problème, normalement les gens m'esquive vue comment je me tiens et m'habille, sauf elle. J'avoue que sa m'arrive un peu plus souvent ces temps-si, elle doit être sûrement une élève qui me connaît, donc c'est pour sa qu'elle me dit quelque chose et elle vient me voir. Si je pouvais avoir son nom, peut-être que je me replacerais la mémoire.


Revenir en haut Aller en bas
Tessa E. Buchanan
IRS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 73
Né(e) le : 20/05/2001
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : N'essayez pas
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Je parle en #663399
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t870-text-me-first-tebby http://indare-division.forumactif.com/t834-je-te-suivrai-jusqu-a-ce-que-tu-m-aimes-tebby http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Ven 15 Déc - 21:34
Cet homme lui dit quelque chose. Alors qu'elle dépose le petit oiseau entre ses mains (plus grandes et donc assurément plus chaudes que les siennes), Tessa essaye de jeter un œil sous sa capuche pour avoir un aperçu de son visage, savoir pourquoi il lui semble familier. Il a l'air un peu dur, pas le genre d'homme que l'on imaginerait prendre délicatement un petit animal blessé dans sa main pour le protéger du froid, mais elle est la première à savoir qu'il ne faut pas toujours se fier au visage de quelqu'un : elle-même a l'air souriante et toujours de bonne humeur, ça ne l'a pas empêchée de se tirer une balle.  Comme quoi les apparences.

Tessa écoute ses explications, ou ses théories, avec l'air attentive d'une jeune fille capable de croire tout ce qu'on lui raconte. Il a l'air de s'y connaître plus qu'elle ne l'aurait cru. Honnêtement, elle pensait se retrouver face à un air aussi interrogateur que le sien, et qu'ils seraient forcés de faire des recherches ou de se lancer corps et âme en quête d'un vétérinaire qui accepterait d'accueillir son nouveau petit protégé en urgence. Alors, entorse ou foulure... Elle commence à réfléchir à un endroit pour le maintenir au chaud et assurer sa survie, mais prend quand même un moment pour répondre à la question.

» Juste là, dans l'herbe. Sous cet arbre. J'ai vu une petite tâche bouger, et c'était lui.

Elle lui désigne l’endroit d'un geste de la main. Rien de particulier en dehors d'un arbre déjà bien dénudé et du tapis de neige qui commence à se former sur les sol. Tessa réprime un frisson en rajustant son écharpe autour de son cou. En tout cas, elle est contente d'être tombée sur quelqu'un qui ne considère pas son acte d'héroïsme comme une preuve de folie... ou de stupidité.

» Je dois avoir de quoi le tenir au chaud... dans ma chambre, j'ai des pulls, et j'ai une boîte à chaussures vide, il y a moyen de faire un nid avec ça, non ?

Elle a des vieux gants dont elle ne se sert plus, un châle élimé, tout un tas d'objets qu'elle garde plus par nostalgie qu'autre chose, vu qu'elle ne les porte jamais (trop vieux, ou plus à son goût). Entre des gros pulls et des vêtements doux, elle doit pouvoir le tenir au chaud... au pire avec une bougie pas loin de la boîte ! Elle n'y connaît pas grand chose mais ça doit être un bon début..
Quant à l'idée d'emmener un inconnu dans sa chambre d'internat... non, elle ne la dérange pas plus que ça. Elle est ici parce qu'elle a rencontré un autre presque inconnu qui n'en avait qu'après des sentiments illusoires, après tout.

» Oh mais...

Sans prévenir, son cerveau a enfin fait le lien entre la capuche, l'air effrayant sans l'être et la voix de cet homme. Évidemment qu'il lui dit quelque chose !

» Vous êtes un de mes profs, non ? À Indarë ?

Un truc scientifique... Pas les maths, c'est une femme. Biologie ou chimie... non la prof de chimie est une femme aussi. Biologie ou physique. De toute façon les matières scientifiques se ressemblent toutes, à ses yeux. Sans vouloir vexer personne.
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Johnson
IRS & ISS |:| Prof de physique
avatar
Masculin
Messages : 40
Né(e) le : 01/09/1988
Date d'inscription : 06/06/2017
Age : 29
Niveau d'études/Métier : Professeur Physique
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Ce que tu fait face, s'efface. Ce que tu fuis, te suit. J'espère que tu cours vite ~
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t644-le-prof-de-physique-tyler-finis

Jeu 28 Déc - 6:45
Je les suivis et on est arrivé à un arbre. Je regardais l'arbre de haut en bas en écoutant la petite, je hochais la tête en gardant le silence tout en observant la scène. Il n'avait pas l'air d'avoir une seule tache de sang. J'ai posé mon regard vers le pied de l'arbre et j'ai bougé un peu la neige voir s'il n'aurait pas de tache de sang la non plu. Il ne semblait pas en avoir et j'ai donc regardé l'oiseau, avant de prendre son aile entre mes deux doigts et bouger tranquillement son aile. L'oiseau picotait ces doigts vue que ça lui faisait mal, mais son aile ne semblait pas être brisé, déformé ou bien bouger d'une façon anormale. Relâchant l'aile, il revenait vers l'oiseau faiblement. L'oiseau avait arrêté de me pincer les doigts avec son bec pour se défendre. Me pincer ainsi ne me faisait plu rien aux mains. Après avoir passé trois ans dans l'armée, j'ai tellement de la corne sur les mains que je ne ressens pas grand chose.

Ça peut bien faire l'affaire, un petit couvercle avec de l'eau tiède, un coin avec un pull que tu ne mets pas avec un petit bol de graine à côté dans une boite à chaussure ça serais parfait. Ça peut bien faire l'affaire, un petit couvercle avec de l'eau tiède, un coin avec un pull que tu ne mets pas avec un petit bol de graine à côté dans une boite à chaussure ça serais parfait.

J'ai relevé mon regard de mes yeux bleu et sombre vers elle lorsqu'elle semblait avoir allumé quelque chose. Lorsqu'elle lui dit s'il est un prof à Indare, il prit un petit sourire en coin au travers de sa capuche sur sa tête. Elle était bien une élève de l'indare. Son visage me dit toujours quelques choses, mais je n'arrive pas à mettre un nom à ce visage qui à l'air si surprise. Son visage me dit toujours quelques choses, mais je n'arrive pas à mettre un nom à ce visage qui à l'air si surprise. Ça sera plus compliqué de faire entré ce petit oiseau dans cette école, mais j'aurais bien un moyen. Elle n'a pas l'air d'avoir de problème mental, donc j'opterais plus pour une fille de l'ISS, mais les apparences peuvent être très trompeuse. Si j'arrive à connaître son nom, je pourrais bien allumer sur cette mystérieuse fille, j'expliquerais au surveillant à la porte quelque chose qui fera accepter ce petit oiseau à quelques conditions que je vais devoir surveillé de temps en temps avec elle.

Professeur de Physique, Tyler. Je suis bien le seul prof à porté une capuche dans cette école, sinon quel est ton nom ? J'ai tellement d'élèves à retenir que ça en devient difficile de me rappeler de tout le monde.

Je posais mon autre main par-dessus l'oiseau pour le protégé contre le froid et le réchauffer, le petit semble bien avoir froid, il ne peut pas se réchauffer en bougeant et il était coincé dans la neige. Normalement je m'en fiche des oiseaux, j'ai tellement dû traîné mes coéquipiers sur de nombreux kilomètres, car il avait une jambe de briser ou inconscient. Vu que j'étais nouveau, c'était moi dans le temps qui prenait la charge que les autres ne voulais rien savoir. Je m'en foutais un peu vue que j'arrivais bien à encaissé, vue ma carrure, je ne me plains pas des charges lourdes. Dans la ville, on me voit presque comme un monstre alors que je fais rien, j'en ai bien été un par exemple dans le passé, je l'avoue. J'étais un sale gamin que les profs auraient voulu me gifler au visage. Depuis mes 3 ans dans l'armée, j'ai dû perdre tous mes amis et une personne que j'ai aimé pour allumé que j'étais juste un imbécile. En revenant dans une école, j'ai plus l'impression de me rattraper de mes erreurs. Le karma mes retombés dessus et la, j'apprends de mes erreurs. Je secouais un peu mes souliers de la neige qu'il a dessus.


On va devoir s'y mettre en route tout de suite vers le pensionnat, il n'y a pas juste l'oiseau qui a froid.


Le professeur ne semblait pas montré de faiblesse contre le froid. Il était bien entraîné contre, la fille était bien habillé avec son foulard et lui, il avait seulement son manteau de cuir à capuche et il n'avait pas de problème. Il dégageait tellement de chaleurs encore.


Revenir en haut Aller en bas
Tessa E. Buchanan
IRS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 73
Né(e) le : 20/05/2001
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : N'essayez pas
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Je parle en #663399
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t870-text-me-first-tebby http://indare-division.forumactif.com/t834-je-te-suivrai-jusqu-a-ce-que-tu-m-aimes-tebby http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Lun 8 Jan - 18:30
C'est assez amusant de voir un homme aussi impressionnant se faire picorer les doigts par une petite boule de plumes doucement nichée au creux de ses mains. Difficile de l'imaginer, l'image est tellement incongrue que Tessa aurait eu du mal à se la représenter si on lui en avait parlé.

Elle écoute sa réponse en silence, ravie de constater que son idée était bonne. Déjà, elle réfléchit à comment organiser tout ça – le pull, leu et les graines – pour que ça ne dérange pas ses camarades de chambre, même si elle sait que Brook ne viendra pas lui reprocher un petit locataire temporaire. Tant que l'oiseau ne se met pas à voler dans tous les sens en mettant le bazar, tout devrait bien se passer, et il est trop blessé pour ça. Pour l'instant. Au pire, elle n'est pas obligé de le garder dans sa chambre, ça dépendra de ce qu'on l'autorise à faire. De mémoire, les petits animaux sont autorisés.

Ah, oui, voilà, prof de physique. Elle n'est pas complètement folle, du coup, c'était bien une matière scientifique. Elle sourit en s'approchant pour jeter un œil à l'oiseau ; il a l'air en meilleur état qu'un peu plus tôt, mais il doit toujours être frigorifié.

» Je m'appelle Tessa. Tessa Buchanan, 3°A.

L'avantage des classe de l'IRS est qu'elles sont petites. Avec ces informations, il ne devrait pas avoir trop de mal à se rappeler qui elle est, même si en y pensant elle n'est pas sûre de vouloir qu'il retienne les détails. Elle a cru comprendre que les profs ont reçus des consignes à son sujets, de ne pas être trop proches ou quelque chose comme ça, et le prof de philo, de son club de rhétorique, a l'air d'être le seul qui s'en fiche complètement ; ou peut-être qu'elle est parano et que les profs sont justes distants avec tout le monde.
Tessa a un instant d'hésitation. Doit-elle l'appeler par son prénom ? Il s'est "présenté" uniquement comme Tyler, mais peut-être qu'il sait juste qu'elle connaît son nom de famille et s'attend naturellement à ce qu'elle l’appelle comme ça ? C'est un de ses profs, après tout...

Elle sursaute à moitié quand il reprend la parole, un peu trop perdue dans ses considérations pour s'y attendre. C'est alors seulement qu'elle s'aperçoit qu'il ne porte pas vraiment une tenue adaptée au froid. Bon, la capuche le protège au moins de la neige, mais elle peut comprendre qu'il commence à avoir froid. Alors elle hoche la tête avec un sourire, se mettant en marche à ses côtés en jetant de temps en temps un œil à ses mains pour s’assurer de l'état de l'oiseau. Il semble fragile, mais elle espère qu'il tiendra le coup jusqu'à ce que la chaleur revienne.

» Je suis désolée, j'ai dû vous déranger. Vous deviez aller quelque part ?

Peut-être qu'il se promenait simplement, comme elle, mais elle n'a pas envie d'être responsable de son retard ou de son absence quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» AIDEZ MOI
» Aidez-moi s'il vous plaît
» PC ou SM(aidez moi SVP)
» C'est pas vrai!! Quesque je doit faire ?? Aidez moi !!!!
» [Help] Je vois les auras, aidez moi !!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: South London :: Greenwich :: Parc et marché-
Sauter vers: