À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Venez faire des cadeaux de noël !

 :: Hors-jeu :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

What the fuck ? [Eigan]

Naomi Lawford
Londres |:| Actrice
avatar
Féminin
Messages : 572
Né(e) le : 25/01/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Actrice
Situation amoureuse : Avec Melody ♥
Nationalité : Canadienne
Commentaires/Citations : La peine est comme la neige, elle s'en va avec les premiers rayons de soleil.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t89-the-streets-and-sidewalks-are-my-playground http://indare-division.forumactif.com/t503-live-a-live http://indare-division.forumactif.com/t148-pnjs-de-naomi

Ven 6 Jan - 11:36

5 Décembre
2016
What the fuck ?

Eigan A. Vibrys

C'est... flou. Il y a des ombres, des mouvements vagues que j'arrive mal à percevoir, de la lumière. Je me rappelle que je ne tiendrais pas sur mes jambes si j'essaye de me lever mais...
C'est un mal de crâne atroce et totalement imprévu qui me reconnecte violemment avec la réalité. Je prend ma tête dans mes mains avec une grimace, j'essaye d'ouvrir les yeux mais la lumière est beaucoup trop violente. Genre comme si y avait eu une foutue explosion sous ma fenêtre ou que le soleil était venu dormir à côté de moi. On a dû oublier de fermer les volets de la chambre hier soir. Si les quelques images qui trottent sous mon crâne sont des souvenirs, ça ne me surprend pas vraiment. Ça m'étonne plus de la part de Melody, par contre, d'avoir oublié ça.

C'est peut-être parce que je suis profondément crevée, mais j'avais jamais remarqué que les lits des dortoirs étaient si confortables, et j'ai l'impression que le lit est plus grand. Enfin ça doit être mon imagination. Je m'enroule dans ma couette et je serre mon oreiller contre moi avant de me rendormir. Ce n'est pas mon coussin fétiche, il a dû tomber et je me retrouve avec les oreillers pas top de l'école - même s'il est vachement moelleux, maintenant que j'y pense.

Une sonnerie super violente. Bordel, j'ai mal au crâne. C'est mon téléphone qui sonne - j'ai oublié de le mettre en silencieux ? Déjà il est posé à côté de ma tête, c'est pas normal. Malgré la douleur qui me vrille les tempes, je tends la main pour l'attraper et jeter un oeil. C'est un message de mon autre coloc. Un message bizarre.
"T'es où ?"
Comment ça, t'es où ? On dort dans la même chambre, avec elle et Melody, alors pourquoi elle me pose cette question ? On avait quelque chose de prévu ou...
qu'est-ce...
que...
quoi ?

Ok on va mettre les choses au clair : j'avais la tête dans le pâté donc on me pardonnera le temps qu'il m'a fallu pour comprendre que : 1) je ne suis pas dans mon lit, 2) je ne suis pas dans ma chambre, et 3) je ne suis pas seule, bordel.
Calme-toi et réfléchis. Déjà c'est un mec. Ensuite je porte encore un short et un débardeur, donc il y a possibilité que ce soit juste une mauvaise blague qu'on m'a fait, surtout qu'il a pas l'air d'être à poil non plus - quoi, je vais pas vérifier, t'as rêvé ! Est-ce qu'il est réveillé ?
Est-ce que je me barre comme une coupable alors que j'ai pas la moindre idée de ce qui s'est passé ? Si ça se trouve on était juste crevés après la soirée d'hier et tous les autres gens sont en train de dormir sur la moquette.
La soirée. Merde on m'avait prévenu de pas boire autant pour ma première fois à boire de l'alcool, je suis conne.
Putain, dites-moi que c'est juste une blague...
Je sais même pas qui c'est, ce type. J'ai pas l'impression d'avoir fait quoi que ce soit cette nuit - mais en même temps j'ai absolument aucun souvenir de ce qui s'est passé après mon troisième verre. J'ai envie de m'enfuir, mais si c'est une blague tout le monde risque de m'attendre derrière la porte et de faire un sale coup genre prendre une photo ou me féliciter avant de m'avouer que c'était que des cracks et que j'ai rien fait. Et je suis bonne pour avoir la honte pendant plusieurs jours à avoir essayé de m'enfuir comme une ninja pas discrète ou comme un cliché de mec pas cool.

Bordel mec réveille-toi et dis-moi que tu te rappelles de quelque chose. N'importe quoi.
© Naomi
paroles en #006600


Dernière édition par Naomi Lawford le Jeu 29 Juin - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eigan
Invité
avatar

Lun 9 Jan - 23:15
Eigan
Eigan A. Vybris
Ancien membre
What the fuck ?

Eigan A. Vibrys
Ft Naomi Lawford
Londres
Stratford
J'écris en #ff9900

Merde. - 5 Décembre 2016

¤Putain. De bordel. De merde ! J'ai encore loupé mon tir. Généralement je ne me rate jamais quand je rêve et là pourtant. Mon cerveau ne doit pas aller très bien. Et puis d'abord pourquoi est-ce qu'une blonde m'accompagne. Je suis toujours solo dans mes FPS hors console. Bref mon niveau est quasiment terminé et mon horloge interne s'éveille. Il fera bientôt jour et je vais devoir ouvrir mes foutus yeux pour une autre journée de cours aussi chiante qu'un concert de Justin Bière bière. Allez mon pote on se lève. Non je ne parle pas à ma bite. Bizarrement elle n’est pas motivé pour son érections matinal aujourd'hui. Bizarre, normalement c'est toujours là pour me faire chier le matin …

¤Mes yeux essayent de s'entrouvrir mais ils sont visiblement collé par la fatigue et par autre chose que je ne saurais décrire. A si un mal de crâne et une gueule de bois énorme. Mais il s'est passé quoi hier soir ? J'essaye d'ouvrir les yeux, mais la seule chose que je vois c'est un flash blanc. Et ça fait mal. « Ah bah putain je suis mort faut croire. J'ai dû contrarier quelqu'un. Ouai non j’entends ma voix. Je l’entends, trop d'ailleurs c'est presque désagréable ... » Mais où je suis. Ma chambre n'a jamais été aussi lumineuse et puis tout est confortable ici. Je crois que j'ai trop bu. C'est sûrement la seule explication à tout cela. Maintenant il faut que je me repère et que je réfléchisse. C'est dur ouai. Comme dirais Gandalf. BELLLA ! Ceux qui osent dire comme dirait maître Gims je vous emplâtre dans le noyau terrestre. Et oui. Je suis peut-être un psychopathe mais j'ai de la culture bande de bâtard. J'arrive enfin à ouvrir les yeux malgré la douleur immense qui envahie mon crâne. Je soupire et m'étire longuement. Je fais le tour de la chambre pour me situer un peu. J'ai froid. Je n’ai pas de couverture déjà et je suis visiblement en caleçon. Okay, ça sent la merde. Non j'ai pas mal au cul. Donc ça c'est bon. La chambre et un peu miteuse. Mais bon le lit et confortable et c'est bien illuminer. Ce n’est pas forcément donné ce truc. Ou est mon portable ? Je le déverrouille et regarde mon compte. -1200£. « QUOI ?! Putain de merde ! 450£ la chambre et … 667£ d'alcool. Champagne,Vodka,Whisky,Tequila. Et je vois les cadavres sur le sol. Je devais être démonté hier. Voir même mort ? Le reste c'est de la bouffe au Room service. » Bon reprenons nos esprits et on pourra … Huum dis-moi Eîgan … Serait-ce une fille que tu vois là ? Ouai carrément. Ça craint. Wait c'est la blonde de mon rêve ? Ah tout va bien je dois encore être en train de rêver. Aller on se recouche.

¤Ce n'est que plusieurs heures après que je me réveille et … Elle est toujours là d'ailleurs elle me fixe. « Ah. Merde. » Ce n'était donc pas un rêve. La question c'est qu'est-ce qu'on a foutu tous les deux. J'inspire. J’expire et plonge mes yeux dans les siens. C'est une blague ? Je ne pense pas vu tout le fric qui s’est barré de ma carte de crédit. Bon au moins ce n’est pas une pute. Je n’ai pas de retrait de liquide. Elle est presque de mon âge voir plus jeune. Et surtout son visage me dit un truc. « Qu'on soit bien clair ce qui s'est passé dans cette chambre restera dans cette chambre. On va faire le point. Et on avancera petit à petit car je ne me souviens pas de grand-chose. Et je doute que toi aussi. Suffit de voir la pagaille que c'est dans tes cheveux. J'ai dépensé énormément de thune donc j'ai tout payé. Je n’ai pas mes clefs donc on est venu à pied. On va enquêter parce que là c'est trop chiant. Ah et … Malheureusement. Enfin non pas malheureusement parce que t'es sexy malgré tout mais, comme j'étais bourré ça ne compte pas. Je crois qu'on à coucher ensemble. Donc on va vite aller dans une pharmacie. En route pour l'enquête Watson. »


Dernière édition par Eigan A. Vibrys le Mar 10 Jan - 13:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Lawford
Londres |:| Actrice
avatar
Féminin
Messages : 572
Né(e) le : 25/01/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Actrice
Situation amoureuse : Avec Melody ♥
Nationalité : Canadienne
Commentaires/Citations : La peine est comme la neige, elle s'en va avec les premiers rayons de soleil.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t89-the-streets-and-sidewalks-are-my-playground http://indare-division.forumactif.com/t503-live-a-live http://indare-division.forumactif.com/t148-pnjs-de-naomi

Mar 10 Jan - 1:43

5 Décembre
2016
What the fuck ?

Eigan A. Vibrys

Putain de bordel ça commence mal. Déjà ses premiers mots au réveil c’est "Ah. Merde." et on a vu mieux pour rassurer quelqu’un. Merde je stresse beaucoup trop. Est-ce qu’on a couché ensemble ? Est-ce qu’on a couché ensemble sans rien, surtout ? Merde, merde, merde. Me regarde pas dans les yeux, ça te rend mille fois trop réel. C’est un cauchemar c’est pas possible. C’est une blague, un truc, n’importe quoi. Ok je veux bien admettre qu’il est beau-gosse – j’ai vu mieux mais il est quand même pas mal dans le top – mais merde quitte à coucher avec quelqu’un j’aurais pas choisi un putain d’inconnu. Non, non, non. C’est pas possible.
Pas possible...

- Qu'on soit bien clair ce qui s'est passé dans cette chambre restera dans cette chambre.

Mais mec, on sait même pas ce qui s’y est passé, dans cette foutue chambre ! Heureusement que j’ai perdu l’habitude de ronger mes ongles au début du collège parce que je pense que là j’en serais à manger mes phalanges. Et me jugez pas, ok ? Mettez-vous à ma place. Si on l’a vraiment fait, c’était ma première putain de fois.
Avec un inconnu. Bourrée. Dans un hôtel je sais pas où.
Putain, plus jamais je bois d’alcool.

- On va faire le point. Et on avancera petit à petit car je ne me souviens pas de grand-chose. Et je doute que toi aussi. Suffit de voir la pagaille que c'est dans tes cheveux.

Le rapport avec mes cheveux ? Ce mec a jamais vu une fille au réveil c’est pas possible. Vous voulez que je vous dise la vérité ? L’idée que ça ait pu gâcher aussi sa première fois, ça me fait un peu plaisir. Oui c’est méchant, oui c’est mesquin, mais ça fait du bien de me dire que je suis pas la seule qui se retrouve dans cette situation à la con. Mais franchement, vu sa gueule, ça m’étonnerait que ce soit sa première fois. Il a dû me draguer à mort dans la soirée et j’étais trop bourrée pour faire gaffe, et il pourra me rajouter à sa liste de conquêtes. Bon presque, parce qu’il a l’air de se rappeler de rien et qu’il a dit que ça sortirait pas de cette chambre.
Je sais pas si je dois le croire, non plus.

- J'ai dépensé énormément de thune donc j'ai tout payé. Je n’ai pas mes clefs donc on est venu à pied. On va enquêter parce que là c'est trop chiant.
- T’as l’air d’en avoir rien à foutre de ta thune, c’est bien.

Il fallait que je dise un truc. N’importe quoi, même un truc aussi débile. Ça sert à rien, c’est sûrement un gosse de riche pour qui ça doit représenter une semaine d’argent de poche. Un mec normal, quand il dit "j’ai dépensé énormément de thunes", il a de la panique dans le regard. Il dit pas "c’est chiant", il dit "je suis carrément dans la merde". Voilà, donc j’ai couché avec un gosse de riche.
Peut-être.
Peut-être pas.
Je suis encore habillée, non ?

- Ah et … Malheureusement. Enfin non pas malheureusement parce que t'es sexy malgré tout mais, comme j'étais bourré ça ne compte pas. Je crois qu'on à coucher ensemble. Donc on va vite aller dans une pharmacie. En route pour l'enquête Watson.
- Je me serais bien passée du commentaire.

Et de la réalisation qui va avec. Je m’en fiche que tu me trouves sexy mec, et bordel me sors pas "enfin pas malheureusement". Bien sûr que si malheureusement ! Ça lui fait plaisir, cette situation ?
Ouais je retire ce que j’ai pensé. Ça peut clairement pas être la première fois que ça lui arrive. Il a vraiment les réflexes d’un gars qui l’a déjà vécue, cette situation de merde. Il est trop zen, il a trop les réflexes.
Border j’ai pas envie de me retrouver à la pharmacie à demander une pilule du lendemain. Paye l’affiche. Déjà que j’ai une réputation injustifiée, si ça sort, je suis foutue, ça va me poursuivre pendant des mois.

- Par contre on est d’accord, ça sort pas d’ici. Jamais.

Et je veux savoir ce qui s’est passé. Tout. Je veux savoir comment je suis passée d’une soirée chez un externe des ISS à dans une chambre d’hôtel avec un inconnu.
Y a des bouteilles partout. Je fouillerais bien la chambre pour voir. Si y a une capote qui traîne quelque part, je serai fixée – et safe. J’aurais pas besoin d’aller à la pharmacie leur dire que j’ai tellement bu que je sais même pas ce que j’ai fait de mon corps.

- Je portais pas ce short hier soir...

Short et débardeur, tu parles. On est en plein hiver, j’avais un jean et un plaid. Et mes bottes, elles sont où, aussi ?
Et d’où je sors ce foutu short ? Il est pas à moi maintenant que j’y pense.

- Bordel j’ai mal au crâne... tu crois qu’il y a de l’aspirine quelque part dans cette chambre ?
© Naomi
paroles en #006600
Revenir en haut Aller en bas
Eigan
Invité
avatar

Dim 19 Fév - 13:22
Eigan
Eigan A. Vybris
Ancien membre
What the fuck ?

Eigan A. Vibrys
Ft Naomi Lawford
Londres
Stratford
J'écris en #ff9900

Bonne ou mauvaise nouvelle ? - 5 Décembre 2016

« Je me serais bien passée du commentaire. »

¤Ah, ouais, super la fille. Tu lui fait un compliment et elle, elle t'envoie chier. TU tombe bien bas mon cher Eigan pour coucher avec des filles comme ça. On va mettre ça sur le dos de l'alcool hein ? Ouais mettons ça sur le dos de ce foutu alcool. J'étais clairement pas sobre hier soir. Ma vision se reporte sur l'éternel cimetière de bouteille qui trône sur le sol. Ouais j'étais clairement en coma éthylique la. A moins que … Tout comme HULK qui à été transformée à cause d'un surplus de rayon gamma, je suis maintenant devenu un super héros qui peut produire de l'alcool à volonté ! « BIERE ! » Aucun verre ne se rempli et mon doigt ne se transforme pas en pompe à pression. Quel dépressions. Oh mais dis donc, c'est qu'il est marrant le petit fils de riche ! Bon c'est pas vraiment le moment de rire. Je hais ne pas avoir de souvenir et en l’occurrence, c'est ce qui est en train de se passer alors bougeons nous le cul nom d'une huître.

« Je portais pas ce short hier soir... »

¤Elle portait pas ce short hier soir ? Bordel. Cela signifie que nous n'étions pas seul dans cette chambre pour la soirée je suppose. Ce qui explique donc pourquoi je n'ai pas de super pouvoir. C'est pas moi qui ai tout bu ! Fait chier ! Ce short ne me dis rien en tout cas. De toute façon je n'ai aucun souvenir de cette nuit donc c'est normal je pense non ? Généralement le moyen le plus facile de ce souvenir d’événement passé, en grand majorité quand on est bourré. C'est les portable ainsi que la magnifique application qu'on appelle Galerie.

« Super ! Bon, nous n'étions visiblement pas seul au début de la soirée, je pense que c'est assez visible de part le tas de cadavre de bouteille, et le fait que tu porte un short qui n'est pas le tien, ni le mien. C'est déjà un point de départ. Je vais hacker le service informatique pour regarder les vidéos de surveillance. Pour peu qu'il y en ai qui fonctionne encore. Parce que c'est tout de même pas le grand luxe pour 450£ leur chambres. »

¤EC'est donc tout naturellement, à l'aide de mon portable, que je me connectai à distance à mon PC. Ouais faut pas déconner, je vais pas pirater un immeuble avec un portable. Vous vous êtes cru dans Watch DOGS ou quoi ? Je suis pas Alan Pierce merci. BINGO ! Y'a des bandes d'enregistrement. On va peut-être en savoir un peu plus. «  Bon j'ai des vidéos du couloir mais pas des chambres et en plus j'ai pas de son. Tout ce que je peux te dire c'est qu'on est arrivé à sept, et qu'on à fini à deux vers trois heure du matin. »

« Bordel j’ai mal au crâne... tu crois qu’il y a de l’aspirine quelque part dans cette chambre ? »

« Sûrement dans la salle de bain, je vais aller voir. Toi pendant ce temps la vérifie toute les poubelles, il faut voir si on aurait pas jeter des trucs importants. »

¤Je me rendais donc dans la salle de bain, pour chercher de l'aspirine. Fouillant dans les tiroirs. Y trouvant les affaires de bain de base. Puis un gros tube d’aspirine. Fouillant aussi dans la poubelle à la recherche d'une quelconque preuve de notre soirée … torride.

« Bon, ma chère j'ai deux bonne nouvelle et une mauvaise ! Je commence donc par la mauvaise parce que bon. On à coucher ensemble ! Deux fois. Les bonnes, maintenant. On à utilisé un préservatif. Les deux fois. Et j'ai de l'aspirine. »

¤Revenant dans la pièce pour te donner le tube d'aspirine. Soupirant longuement. Attendant ton rapport.
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Lawford
Londres |:| Actrice
avatar
Féminin
Messages : 572
Né(e) le : 25/01/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Actrice
Situation amoureuse : Avec Melody ♥
Nationalité : Canadienne
Commentaires/Citations : La peine est comme la neige, elle s'en va avec les premiers rayons de soleil.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t89-the-streets-and-sidewalks-are-my-playground http://indare-division.forumactif.com/t503-live-a-live http://indare-division.forumactif.com/t148-pnjs-de-naomi

Mer 22 Fév - 17:50

5 Décembre
2016
What the fuck ?

Eigan A. Vibrys

Encore heureux que c'était pas le sien, de short ! Là j'en suis à espérer surtout que 1) personne m'a piqué mes sous-vêtements et qu'ils traînent quelque part et 2) que les personnes qui étaient avec nous au début de la soirée n'étaient plus avec nous quand on en est arrivés... là quoi.
Putain ça me soûle d'avoir à me poser ces questions.

- Je vais hacker le service informatique pour regarder les vidéos de surveillance. Pour peu qu'il y en ai qui fonctionne encore. Parce que c'est tout de même pas le grand luxe pour 450£ leur chambres.

… sérieusement ? Hacker le système informatique de l'hôtel, rien que ça ? Je me prononcerai pas sur cette histoire de "pas le grand luxe" (la vision des choses de fils de riche), parce que déjà j'ai jamais pu me payer une chambre à ce prix-là, et je viens d'une famille limite fauchée à la base alors pour moi on s'approche très très fort du luxe. Quand on fait abstraction du bordel par terre, évidemment.

- Bon j'ai des vidéos du couloir mais pas des chambres et en plus j'ai pas de son. Tout ce que je peux te dire c'est qu'on est arrivé à sept, et qu'on à fini à deux vers trois heure du matin.

Trois heures du matin... C'est bien, on a l'heure déjà. Je jette un œil aux caméras de surveillance pour essayer d'apercevoir à qui appartient ce short. Bingo. C'est à la fille aux cheveux noirs, là. Je sais pas comment on en est arrivés à ça dans la soirée, mais elle est repartie avec mon jean. J'aurais sûrement la réponse en fouillant mon portable. Max est pas sur les vidéos – il devait déjà être parti, il m'aurait toute façon pas laissée toute seule, bourrée, avec un inconnu.

- Sûrement dans la salle de bain, je vais aller voir. Toi pendant ce temps la vérifie toute les poubelles, il faut voir si on aurait pas jeter des trucs importants.

Des trucs importants genre la preuve que je vais pas faire comme ma mère et me retrouver avec un mioche à 17 ans. Ouais. Du coup dès qu'il est parti dans la salle de bain, je commence à fouiller au pied du lit. Première bonne nouvelle : j'ai retrouvé mes sous-vêtements. J'ai le temps des les enfiler vite fait (quand on a été dans des vestiaires collectifs à la piscine on connaît toutes la technique de "comment mettre son string, en l'occurrence, ou sa culotte et son soutif sans laisser dépasser quoi que ce soit, et je suis une maîtresse dans l'art). Ensuite je continue à chercher.
La facture de la chambre était dans le tas de bouteilles, je la met dans la poche au cas où il voudrait la récupérer. Pourquoi ? Je sais pas moi, il a peut-être quelqu'un à qui il doit rendre des comptes. Au final dans les poubelles il n'y a pas grand chose – déjà parce qu'il n'y a qu'une poubelle, et elle est rempli de cadavres de biscuits apéro. Bref on est pas plus avancé.
Sauf que si.
Il y a une autre facture là et ça ressemble à un truc de livraison express. Il est en train de sortir de la salle de bain et j'aurais probablement continué de fixer le papier avec des yeux bizarres s'il m'avait pas parlé.

- Bon, ma chère j'ai deux bonne nouvelle et une mauvaise ! Je commence donc par la mauvaise parce que bon. On à coucher ensemble ! Deux fois. Les bonnes, maintenant. On à utilisé un préservatif. Les deux fois. Et j'ai de l'aspirine.
- Deux fois ?!

What ? Putain mais je croyais que les mecs bourrés avaient pas d'endurance et il me sort qu'on l'a fait deux fois, l'autre. Bordel. Max m'a raconté des conneries, en fait – ou alors c'est lui qu'a des soucis.
J'attrape distraitement l'aspirine. Je sais même plus si j'ai mal au crâne à cause de l'alcool ou de tout ce qui nous tombe dessus.
Je vais pas m'en remettre je crois.

- Deux fois... Avec... ça, j'imagine.

Et je lui file la facture. Bon point, c'est lui qui a payé. On a acheté des putains de menottes, et un bandeau pour les yeux et je savais pas que ça livrait ces trucs-là bordel.
N'empêche qu'ils doivent être quelque part dans la chambre et que j'aimerais bien les retrouver. Histoire de faire disparaître les preuves.
Je suis pas sûre que j'ai envie de me rappeler des détails, maintenant.
© Naomi
paroles en #006600
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Rps abandonnés-
Sauter vers: