AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Venez voter pour votre rp préféré du mois d'Avril

 :: IRS - Bâtiment principal :: RDC : Bureaux et formalités :: Bureaux & Psys Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Année non finie et déjà un nouveau psychiatre [ft Neïsha Nigma]

Lana C. Thomson
IRS |:| Deuxième année
avatar
Féminin
Messages : 394
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 2ème année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglos-russe
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Ven 3 Nov - 1:32
Quelle poisse. Moi qui n'étais pas toujours très à l'aise à parler de mes problèmes avec un inconnu, voilà que j'allais devoir le faire aujourd'hui. Le psychiatre que j'avais avant, prenait sa retraite. Quelle idée de le faire en cours d'année ? Il pouvait aussi attendre la fin de l'année scolaire. Il devait en avoir marre d'aider les jeunes de cette institution. Ce n'est qu'une théorie évidemment. Néanmoins ce qui n'en était pas une, c'est qu'une nouvelle psychiatre allait devoir me prendre ne charge. Je fus donc un peu stressée durant la journée et j'avais bien du mal à rester concentrée sur mes cours. J'avais déjà du mal à l'être lorsque j'hallucinais mais l'anxiété ne m'aidait pas vraiment.

La pause de midi arriva, ce fut le seul moment où je pus mettre de côté mon rendez-vous prévu. La nourriture battait toutes mes préoccupations en général. Je repris ensuite les cours durant l'après-midi avec l'esprit moins torturé. Après tout, je n'avais pas à avoir peur. Elle faisait le même job que le précédent. C'était juste la personne et peut-être les méthodes qui changeaient. Rien de bien méchant en fin de compte.

À la fin des cours, je me rendis au bureau de cette nouvelle personne qui s'occuperait de mon cas. Arrivée devant le bureau, mon coeur s'accéléra. Me trouverait-elle bizarre ? J'ai eu de la chance jusque-là avec les personnes que j'ai rencontrées et avec qui j'avais vraiment discutées. Peut-être que cette fois, la chance m'abandonnerait. Je soufflai un bon coup pour me détendre, comme mon frère me conseillait de faire quand je stressais. Elle était là pour m'aider et non plus me juger. Cependant rien ne me garantissait qu'elle ne le ferait pas. Au final, je craquai et j'ouvris la porte en oubliant toutes les politesses. Je n'avais pas frappée avant d'entrer. J'étais juste en panique. Mon esprit me faisait imaginer tout et n'importe quoi et je voulais juste y mettre fin.

- Euh... Bonjour madame...

Décidément, le corps médical ne me mettait jamais vraiment à l'aise. Pas de problème lorsque je suis face à un élève. Pareil devant certains prof, d'autres sont plus impressionnants. Cependant en présence de quelqu'un qui travaillait dans le médical, pas moyen. Je bafouillais.

- Je...euh...je suis Lana et euh...j'avais rendez-vous et...ben voilà.

Le rouge m'était rapidement montée aux joues tant j'avais honte de bafouiller autant. J'espérais ne pas avoir besoin de tout raconter. Elle devait avoir mon dossier et les notes de l'ancien psychiatre normalement mais certains demandaient quand même de parler. Je me demandais donc comment elle allait s'y prendre. Je m'approchai après avoir fermé la porte et vins m'asseoir sur une chaise devant le bureau sans dire un mot de plus.




Lana x Alexei:
 


Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Revenir en haut Aller en bas
Neïsha Nigma
IRS |:| Psychiatre
avatar
Féminin
Messages : 8
Né(e) le : 24/04/1992
Date d'inscription : 13/10/2017
Age : 26
Niveau d'études/Métier : Psychiatre
Situation amoureuse : Celibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t919-ainsi-parla-neisha-nigma-psychiatre-au-services-de-tous

Ven 30 Mar - 14:53
Aujourd'hui était le jours J ! Le fameux jour au j'allais enfin rencontrer ma premiere patiente de l'IRS ! Ayant sur mon bureau l'intégralité du dossier de cette patiente répondant au nom de Lana C.Thomson, je n'y était pas aller de mains morte en choisissant une Forge dés le début, néanmoins avec la retraite de ma prédécésseuse je n'avais eu qu'une petite semaine pour me préparer a tout mes futurs patient. Il devait être 12H45 ce qui me laisser un peu plus d'une heure pour revoir le dossier de cette pauvre étudiante de deuxième année et c'est ainsi que je me dépêcha d'avaler mon sandwich pour entamer la relecture de ce dossier.

De toute les feuilles et de tout les dossiers il n'en fut qu'un que je ne touchait pas, celui qui comporter les notes de ma prédécesseuse, estimant que son avis ne devait en aucun cas troubler le mien, je le laissait a sa place, ainsi la jeune Lana était une pauvre enfant de deuxième année qui souffrait d'hallucination et de trouble psychotique la poussant a être violente, il y a quelque année on aurait appeler cela de l'Hysterie néanmoins la raison était bien différente que cette maladie chimérique.

Le temps s'écoulais rapidement alors que j'était plonger dans le dossier de cette jeune fille qui ne tarderais pas a arriver, de l'autre cotée de la pile de feuille non touchée du dossier trônait un bocal a bonbon qui contenait des caramel et des chocolat, entre le bocal et le dossier se trouvait une étrange petite boite rectangulaire au motif égyptien. Derrière le bureau se trouvait un grand tableau représentant une paysage marin au cœur d'un désert aride et dont les trait venait adoucir la peinture. Dans tout mon bureau on pouvait remarquer un petit détail particulier, il n'y avais aucune horloge, aucune montre, aucun cadrant qui pouvait donner l'heure, seul une montre a gousset que Neïsha gardait dans son tiroirs pour que personne ne puisse la voir. Pourquoi donc ? Car le temps dérange, il n'y a rien de plus provocateur que le tique taque frénétique d'une horloge infernal.

Tout a coup la porte s'ouvrit ce qui eu pour effet de me faire sursauter, un dispositif basique venait faire refermer la porte sans que Lana n'eu besoin de le faire et c'est ainsi qu'en sortant de mes pensée, je peut admirer le visage charmant de ma première patiente ! Une jeune fille blonde au air d'ange qui semblait abriter un mal que personne ne semblait comprendre. Lana était clairement mal a l'aise, elle stressait et cela se sentait, les rougeurs qui apparaisser sur son visage et le bafouillement de sa présentation était trés révélateur néanmoins c'était mon role de la détendre.
Lana vint s’asseoir sur cette grande chaise de cuir penchée a 120° et étant le plus tendre possible avec le dos de la personne qui venait s'y poser. D'un voix douce et chaleureuse qui était renforcer par la présence d'un sourrire maternel, je vint répondre a Lana.

-"Je suis enchantée de pouvoir enfin te rencontrer Lana ! Je m'appel Neïsha Nigma mais tu peut m'appeler Neïsha ou même Neïneï si le cœur t'en dit ! Sache ma cher enfant que je ne suis pas la pour te juger ou pour prétendre être capable de te guérir ! Je suis la avant tout pour t'écouter et t'aider a apaiser tes tourment ! Tu n'a pas a t’inquiéter ici personne d'autre que moi ne peut t'entendre car les mur sont insonorisée et tout ce que tu me dira sera placés sous secret médical."

Ayant ainsi clarifier les choses, je vint prendre une courte pause et re affirmant mon sourrir chaleureux, poussant un peu le bocal a chocolat pour que Lana comprennent qu'elle pouvait se servir, je vint éteindre la lumière, soudainement des rideau en toile rouge vinrent tomber devant la fenêtre et plusieurs petite lumière orangée vinrent crée une douce ambiance, il ne faisait pas sombre au contraire, le but était simplement de rendre la luminosité beaucoup moins agressive que celle du soleil a son zénith, subitement une douce odeur épicée vint envahir le bureau, je venait tout simplement d'allumer de l'encens sous le tableau, toute ses petites interaction avait le même but, apaiser et mettre en confiance.

-"Comme tu peut t'en douter je me suis intéresser a ton dossier, je sais pourquoi tu est ici, pourquoi tu n'arrive pas a dormir tranquillement et pourquoi tu n'est pas vraiment libre d'agir a ta guise, néanmoins bien que j'ai l'explication scientifique de tes problèmes je veux t'entendre m'en parler, veut tu bien me raconter ce qui te trouble tant ?"
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Deuxième année
avatar
Féminin
Messages : 394
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 2ème année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglos-russe
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Jeu 5 Avr - 1:55
C'était rassurant, la psychiatre ne semblait pas tenir rigueur de mon entrée précipitée et quelque peu animée. Elle devait avoir l'habitude de ce genre d'entrée. Et si ce n'était pas le cas, elle allait très vite s'y habituer ici. Les arrivées en trombe étaient régulières que ce soit dans un bureau de psy ou dans les classes. Je restais néanmoins mal à l'aise parce que je faisais tout de même face à une personne qui m'était totalement inconnue. Elle savait des trucs sur moi grâce à mon dossier mais moi je ne savais absolument rien d'elle. Je m'assis sur une chaise qui semblait plus être faite pour être couchée mais bon. Stress quand tu me tiens... La psychiatre se présenta sous son nom complet mais je pouvait l'appeler par son prénom seulement ou par son surnom. Dans les deux cas, ça attendrait un peu. Être aussi familière avec une inconnue dès le départ ne faisait pas partie de mes habitudes.

Elle commença ensuite par me rassurer sur son travail. Tout comme le précédent psychiatre, elle allait juste m'écouter, essayer de m'aider, me donner mon traitement quand je n'en avais plus en réserve, et tout ce que je dirais resterait dans ce bureau. Bref, le même travail qu'un psychologue, à la différence que celui-ci ne pouvait pas donner de traitement et qu'il s'occupait de ce qui était psychologique et non des maladies psychiatriques. Elle me proposa silencieusement des chocolats, poussant son bocal pour que je puisse me servir si j'en voulais. Je n'en fis rien. J'étais tellement stressée que si je commençais à bouffer le chocolat, je ne cesserais pas jusqu'à ce que le bocal soit vide ou que je sois malade. Ou même les deux. Je me contentais de la regarder alors qu'elle préparait une ambiance qui se voulait apaisante pour la séance. Je grimaçais légèrement en sentant l'odeur d'encens mais ne disais rien à ce sujet. Je n'aimais pas spécialement cette odeur mais il parait que ça avait un effet calmant.

-"Comme tu peux t'en douter je me suis intéressée à ton dossier. Je sais pourquoi tu es ici, pourquoi tu n'arrives pas à dormir tranquillement et pourquoi tu n'es pas vraiment libre d'agir à ta guise. Néanmoins bien que j'ai l'explication scientifique de tes problèmes je veux t'entendre m'en parler, veux-tu bien me raconter ce qui te trouble tant ?"

Et voilà, moi qui voulais éviter de devoir en parler, c'était encore raté.

- Ben...j'ai des hallucinations et parfois quand c'est trop fort, j'ai des sortes de crises où je deviens violente et agresse quiconque se trouve dans mon champ de vision. L'ancien psychiatre m'a donné un médicament pour calmer un peu et....et voilà.

Toujours assise sur la chaise, je fixais la jeune femme. Je ne voyais pas trop ce que je pouvais dire d'autre à ce sujet. Tout était déjà dans le dossier, je ne voyais pas l'intérêt de répéter les infos qui étaient déjà présentes. Et je ne voyais pas ce que je pouvais rajouter à ça. Lui dire que ça me pourrissait en partie la vie ? Déjà dans le dossier. Lui dire que j'en fais des cauchemars parfois ? Déjà dans le dossier et elle l'a dit elle-même, elle le sait déjà. Bref, tout ce que je pouvais dire, elle le savait déjà ou si ce n'était pas encore le cas, elle avait le moyen de le savoir simplement en feuilletant les notes des mes anciens psychiatres.




Lana x Alexei:
 


Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Partir à l'étranger en M1...?
» Inspectée cette année, vais-je l'être de nouveau dans le cadre des PPCR ?
» 1993~: Il y a une quinzaine d'années lumiere jaune au sol à St cyr en arthie - (95)
» Qu'allez-vous faire en 5ème l'année prochaine?
» année sacerdotale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: IRS - Bâtiment principal :: RDC : Bureaux et formalités :: Bureaux & Psys-
Sauter vers: