AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Un sondage a été lancé pour un projet de spin-off d'Indarë. Venez donner votre avis !

 :: IRS - Bâtiment principal :: 1er étage : sciences et Infirmerie :: Infirmerie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mensonge ou vérité? [PV Lynn]

Brook Macnay
IRS |:| Classe Bêta
avatar
Messages : 247
Féminin
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 19
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Sam 14 Oct - 0:59
Trois jours, il y a trois jours Brook qui remontait doucement la pente rencontra Krasarc. Cette soirée fut dure pour elle émotionnellement, ce type était un cinglé, il l'avait tabassé, il l'avait mordu pour boire son sang puis...il avait décrété qu'elle lui appartenait et bien sur si elle avait le malheur de parler à quelqu'un de cette situation il lui ferait payer très cher.

Ce matin Brook était encore fatiguée, depuis trois jours elle se levait, cachait ses blessures, allait en cours puis rentrait vite dans sa chambre, elle ne voulait pas qu'ont la voit et surtout elle fuyait les couloirs et les lieux vident car elle ne voulait pas croiser ce qui était maintenant son...on ne va pas dire Maître cela lui ferait trop plaisir mais plutôt son agresseur, car pour le moment c'est comme ça qu'elle le voyait même si parfois elle repensait au plaisir qu'elle avait ressenti quand il la mordait ou la griffait.

La traumatisé se leva avec difficulté de son lit, son abdomen lui faisait encore mal, ses jambes étaient endolories aussi à cause du coup porté à ses jambes, son poignet allait mieux elle y avait même mis un bandage pour pas que cela s'infecte, et quant à sa clavicule perforée de deux coups de crayon, elle cachait la plaît avec une compresse et elle mettait une écharpe sur le dessus. D'ailleurs ce matin elle n'avait pas cours, elle avait son examen médical à passer, elle ne savait pas du tout comment elle allait s'en sortir, elle ne pouvait pas...ou ne voulait pas elle n'arrivait pas à se décider d'ailleurs...bref elle n'arrivait pas à dénoncer Karvarc aux surveillants. Personne n'était au courant de ce qu'il lui était arrivée, et durant ces trois jours elle revoyait la scène, et surtout ce moment bizarre, celui où il l'avait embrassé? mordu ? elle ne savait pas trop, mais elle ressentait encore les effets bizarres dans son ventre quand elle y repensait.
Brook s'habilla le regard vide, après avoir enfilé son uniforme, elle enroula son coup d'une grosse écharpe rouge pour cacher comme elle pouvait sa clavicule, on voyait juste un bout du pansement. Une bande autour de son poignet, et ses chaussettes couvrait ses bleus au niveau des tibias.

Elle prit son sac à dos et son carnet est hop direction l'infirmerie. Elle prit bien sûr les couloirs les plus bondés pour ne pas tomber sur le suceur de sang.
Une fois devant la porte, elle toqua et entra, elle fut rassurer de tomber sur une femme, mais son air inquisiteur lui faisait bien comprendre qu'elle n'était pas là pour plaisanter.
Brook se mit pas longtemps à se déshabiller, plus vite elle se fera examiner pour son dossier, plus vite elle sortira. L'infirmier soupira en voyant son corps et nota sur le dossier en parlant à voix haute

"Des bleus sur les jambes... Comment tu les as faits? ah oui c'est vrai tu ne parles pas"

Elle nota tout, les bleus sur les jambes, les bleus sur le ventre, le poignet griffé, mais l'infirmière poussa un juron en voyant sa clavicule. Elle demanda à Brook de se rhabiller. Chose qu'elle fit rapidement. Puis elle alla s'assoir sur la chaise face au bureau et l'infirmière lui demanda sèchement.

"Tu notes comment tu t'es fait tout ça et pourquoi, moi je vais nettoyer ces deux troue bizarre"

Brook fit oui de la tête et nota sur le dossier:


Citation :
"Jambes: Ecchymose récente - Je suis tombé dans les escaliers en voulant fuir un groupe de garçons qui passaient
Ventre: Ecchymose récente- Suite de la chute
Bras: Traces de griffures - ce groupe de Garçons m'a rendu nerveuse je me suis grattée
Blessure suspecte à la clavicule- Ma crise s'est amplifié et je me suis frappée avec un crayon. Je le regrette beaucoup depuis je tente de bien gérer mes émotions"

L'infirmière profita pour nettoyer la plaie et lui faire un pansement moins archaïque. Elle prit son temps et regarda ensuite le dossier, les explications semblaient plausibles. Elle valida le dossier pour le transférer aux psy dans la journée, elle ajouta toujours aussi froidement.

"Tu vas surement avoir un rendez-vous prioritaire avec le psy...la prochaine fois que tu te blesses, tu viens directement ici, ta blessure est propre mais il ne faut pas prendre de risque"

Brook acquiesça de la tête puis se leva et parti de l'infirmerie. Une fois hors de la pièce elle tenta de remettre son écharpe mais se stoppa envoyant quelqu'un en face d'elle qu'elle reconnut tout de suite.

*Lynn...* penssait elle...

Le regard de Brook semblait si triste comparé à la dernière fois. Elle termina d'enrouler son écharpe autour de son coup même si Lynn avait surement déjà vu l'énorme pansement sur sa clavicule et surement son poignet aussi vu que sa veste remontait un peu sur ses bras quand elle les levait.
Brook détourna alors le regard gêné. Elle pouvait mentir aux adultes...mais mentir à une amie c'était...tout le contraire de ce qu'il fallait faire. Elle releva alors le visage et tenta de sourire en lui faisant coucou de la main.


Dernière édition par Brook Macnay le Mar 16 Jan - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lynn
Invité
avatar

Sam 14 Oct - 10:14
Lynn
Lynn Withypoll
Ancien membre
La rentrée pour Lynn n'avait pas vraiment été une joie, elle ne s'intégrait pas dans sa classe, ne réussissant pas à s'intéresser aux autres et encore moins au cours. Et la veille, elle n'avait pas réussi à se contenir face à son ennui grandissant. Sa pyromanie avait fini par prendre le dessus et alors que le professeur expliquait son cours et écrivait au tableau, elle caressait sous la table son briquet...jouant avec la flamme. Elle avait fini par mettre le feu à la feuille vierge qui trainait sur son bureau. Évidemment, elle fut virée du cours. Avec obligation de voir un psychologue dès que possible.

Ce qui signifiait le lendemain matin mais elle n'avait pas prévu d'y aller en se levant. Pourtant au petit-déjeuner le surveillant lui fit un longs discours sur l'intérêt de battre ses tendances et l’intérêt de ses rendez-vous...Bon, elle irait si cela lui permettait d'avoir la paix quand elle mangeait.
Elle se dirigeait donc vers le bureau de son psy attitré, les mains dans les poches, désespérant de ne plus avoir de briquets ! Ils avaient osé le lui confisquer la veille ! Elle ne se sentait pas très bien sans cette sensation du briquet contre ses doigts...
Et même Finn n'arrivait pas à l'aider dans ces cas-là. Et là, il dormait dans la capuche de son sweat, enfilé par dessus son uniforme. Elle n'en avait rien à faire des règles pour la tenue.

En traversant un couloir en maugréant contre les adultes de cet établissement, elle repéra une silhouette qu'elle connaissait bien. Brook ! Elle s'approcha rapidement, tout désir de mettre le feu au bâtiment envolé ! Alors qu'elle voulait la prendre dans ses bras, ses yeux se posèrent sur le bandage au poignet. S'était-elle fait mal ? Puis sur l'épaule...Qu'est-ce que c'était que tout ceci ? Elle s'approcha un peu plus, inquiète. Et voir Brook détourner les yeux n'arrangeait en rien son inquiétude !

- Brook ? Qu'est-ce qui s'est passé ?


Sa voix était tendue alors que son regard exprimait bien malgré son inquiétude et sa tristesse de voir son amie dans cet état. Tant pis pour le rendez-vous avec le psy, il y avait bien plus important à gérer ! Et il était sur qu'il approuverait qu'elle tente d'aider quelqu'un.
Elle tendit la main et lui la main, côté poignet abimé. Elle posa son autre main sur le bandage, ses yeux fixant le pansement, remontant ensuite à l'épaule où elle avait vu l'autre pansement puis se fixant, autant que possible, dans le regard de la jeune femme.

- Qui t'a fait ça ? Tu as mal ?


Elle avait du mal à imaginer qu'on pouvait vraiment se faire du mal, surtout à ce point-là. Et si c'était le cas, elle sécherait la journée de cours pour lui remonter le moral ! Elle lui serra la main, comme pour lui dire silencieusement "Je suis là" ou "Je t'aiderai". Elle ne pouvait pas la laisser seule dans cet état-là !
Revenir en haut Aller en bas
Brook Macnay
IRS |:| Classe Bêta
avatar
Messages : 247
Féminin
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 19
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Sam 14 Oct - 10:45
Lynn était bien la dernière personne qu'elle voulait croiser aujourd'hui, si elle fuyait les couloirs depuis trois jours c'était aussi pour éviter de croiser Lynn et Tess, elle ne voulait pas avoir à leur mentir, et la douleur quels sentis dans son cœur en voyant son amie lui prouvait qu'elle n'allait pas réussir à mentir longtemps.
Brook ne termina pas d'enrouler son écharpe, on pouvait donc voir le pansement blanc sur son épaule. Elle se raidit en sentant la main sur son pansement au poignet. Rapidement le visage de Krasarc revint et ses paroles "si tu me trahis je te tue..."
Est-ce qu'il le ferait réellement? non elle en doutait même si ses crise de colère la terrorisaient, mais il la frapperait surement. Un flot d'émotion l'envahit, elle allait devoir faire des choix mais elle n'y arriverait pas. La voix de Lynn résonna de nouveau, sa voix était cassée par l'angoisse, ou la tristesse... elle lui demanda qui lui avait fait ça et si elle avait mal. Instinctivement elle secoua la tête pour dire oui. Elle sentit une pression sur sa main. Quelques larmes se mirent à couler sur sa joue. Elle serra aussi sa main et tira dessus pour l'emmener avec elle un peu plus loin , elle ne voulait pas que l'infirmière les trouve ici. Elle l'emmena donc dans un petit recoin à quelques pas de la porte, un petit coin sombre car il n'y avait pas de fenêtre ici. Brook colla son dos au mur comme si elle avait peur qu'on la surprenne par-derrière. Elle sortait son carnet et un nouveau crayon vu que le prédateur avait gardé celui avec lequel elle l'avait blessé. Elle griffonna nerveusement.

Citation :
"Jure moi d'en parler à personne...et surtout de ne pas t'en mêler"

Connaissant Lynn elle se doutait bien qu'elle ne le dirait à personne, par contre s'en mêler... Brook attendit qu'elle réponde, puis elle commença à griffonner quelques phrases pour ne pas avoir à affronter son regard. Au bout de quelques secondes le carbone cessa d'agresser le papier et Brook tendit le carnet. Une auréole de sang s'était formée, sa première page avait un reçu une gouteet le liquide avait grignoté les feuilles pour les transpercer petit à petit...un peu comme ce que Krasarc avait fait, il avait frappé Brook et petit à petit son âme avait grignotée corps de la jeune femme pour s'y incruster.


Citation :
"On m'a agressé..." - "Je lui appartiens maintenant" - " Il me fera du mal si j'en parle"


C'était le mauvais côté de l'expérience...mais devait elle parle du bon côté? elle rougit un peu gêné, elle avait peur, pas peur de Lynn, mais peur du dégout qu'elle pouvait ressentir contre elle si elle lui annonçait qu'elle avait aimé qu'il la morde...elle commençait à l'accepter, son besoin d'autodestruction était bien là, depuis qu'elle était ici elle ne pouvait plus se blesser, on lui coupait les ongles court, on lui mettait des couverts en plastique ou de la viande haché, elle ne pouvait plus se blesser, mais quand ce type l'avait griffé et mordu, quand il avait proposé de l'aider à se faire du mal et qu'il lui avait dit que finalement c'était ça qu'elle voulait, qu'elle aimait ça avoir mal...elle avait vu la lumière, ce besoin de souffrir c'était lui qui allait lui offrir...

Elle savait déjà ce qu'allait dire Lynn, elle devait sûrement être furieuse, mais tout en pensant à ce que ce type lui avait fait, les frisons sur son corps revenaient.
Elle retira doucement le pansement de son épaule, c'était propre elle ne risquait plus rien d'après l'infirmière. Elle dévoila alors à Lynn les deux horribles orifices font par le crayon, on aurait dit une morsure de vampire, mais autour très légèrement des petites traces de dents, il l'avait mordus tout en la vidant de son sang. Elle laisse Lynne regarder si elle le désirait alors qu'elle déviait le regard sur Finn qui venait de pointer le bout de son nez de la capuche
Revenir en haut Aller en bas
Lynn
Invité
avatar

Sam 14 Oct - 11:11
Lynn
Lynn Withypoll
Ancien membre
Sur le coup, Lynn eut peur d'avoir été trop loin, que Brook se referme comme une huitre. Après tout, toutes les deux ne se connaissaient que grâce à cette nuit où elles avaient grignotés en cachette dans la cuisine. Peut-être que ce n'était pas assez pour cette fille pour se confier sur tout ses traumatismes ? Mais elle ne voulait pas perdre sa seule amie ! Et une nouvelle inquiétude, inconnue auparavant, prit place dans son cœur. Alors finalement, elle avait un cœur ?

Soudainement, Brook se mit à pleurer, ce qui eut le don de briser littéralement ce pauvre cœur tout juste découvert. Elle s'en voulait. Elle avait l'impression d'avoir fauté, de l'avoir blessé, et ce n'était pas ce qu'elle voulait ! Mais son amie ne se mit pas à fuir, elle l'entraina à l'écart dans un coin discret et sombre. Ouf, alors elle ne lui en voulait pas ?

Lynn attendit patiemment pendant que son amie griffonnait en toute hâte sur son carnet. Et quand elle put lire, cette simple petit phrase la mit aussitôt en alerte. Était-ce si grave ? Mais elle devait savoir, alors elle hocha la tête.

- Oui, je te le jure !

Elle se sentait impuissante et cela l’agaçait tout particulièrement. Et cette auréole de sang, elle ne pouvait pas la quitter des yeux, comme pétrifiée. Brook avait autant saigner que cela ? Elle la regarda écrire de nouveau, puis l'annonce, fatale. Ce fut violent pour Lynn de voir qu'elle n'avait pas pu être là pour protéger son amie. Celle qu'elle considérait comme sa petite sœur, la seule qui la poussait à vouloir être une grande sœur bien et protectrice. Et là, elle avait lamentablement failli. Et cette phrase, ces mots "Je lui appartiens maintenant"...Qui était le crétin, le salaud qui avait osé jouer avec la psyché fragile de Brook ? Il y avait vraiment de mauvaises personnes ici !
Soudainement, elle prit son amie dans ses bras, la serrant contre elle, comme pour la réconforter, et dans ce geste, elle ne put voir les rougeurs qui venaient d'apparaitre sur ses joues.

- Brook, tu n'appartiens à personne, tu es libre. Libre depuis que tu as été retrouvée, ne retombe pas dans ce genre de choses. Tu dois te battre pour retrouver ton libre-arbitre !


Elle la relâcha, ses méninges tournant à toute vitesse. Elle devait savoir qui c'était, qui était ce psychopathe qui osait attaquer ainsi Brook ! Et elle allait lui faire payer. Il y aurait bientôt une belle brochette humaine dans la cours !
Alors qu'elle réfléchissait, Brook retira son pansement sur son épaule, dévoilant les étranges plaies. Les deux trous et...était-ce vraiment des traces de dents ?

- Que-ce que...Tu as été mordue ?

Au moins, cela réduisait les recherches aux Forges et Potions. Les autres n'avaient normalement pas ce genre d'envies subites. Et il semblait violent, très violent et bien manipulateur.

- Alors dis-moi, qui est-ce ? Histoire que je me méfie si je le voie...


Elle tentait de contrôler la rage qui commençait à l'envahir pour obtenir un nom, ou un prénom ou même une description physique ! Et elle allait jouer sur deux plans, rassurer et protéger Brook, et dans le deuxième temps, chercher le coupable. Elle avait beau avoir juré, elle ne pouvait pas le laisser continuer !
Finn pointa le bout de son museau, reniflant l'air et sembla la reconnaitre car il s'installa sur l'épaule de Lynn, accessible aux caresses désormais et couinant légèrement, comme pour attirer l'attention.
Revenir en haut Aller en bas
Brook Macnay
IRS |:| Classe Bêta
avatar
Messages : 247
Féminin
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 19
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Sam 14 Oct - 14:53
L'étreinte de Lynn l'avait surprise mais bizarrement cela lui avait plus, elle avait pu sentir la chaleur de son amie et c'était un tout autre plaisir, ce sentiment d'être aimé de quelqu'un. Brook comprit que pour la première fois de sa vie, quelqu'un tenait à elle et donc c'était normal que celle-ci s'inquiète de son état. Quand Lynn vit la morsure et lui demanda si s'en était un, Brook fit oui de la tête en rougissant un peu.
Brook se mit à sourire en voyant Finn qui en plus se mit à couiner. Elle approcha ses doigts tout doucement mais ne le touchèrent pas pour ne pas lui faire peur. Si le rat le voulait il pouvait se frotter le museau contre son doigt, s'il ne bougeait pas elle retirerait tout simple sa main en souriant. Quand Lynn lui demanda le nom de son agresseur, Brook fit non de la tête, elle n'était pas idiote, elle savait très bien à quoi jouait Lynn. Elle prit alors son carnet et griffonna dessus calmement.

Citation :
"Je ne suis pas idiote Lynn...tu m'as promis, je vais bien maintenant. Je t'en es parlé car nous sommes amies, mais j'ai besoin de lui"

J'ai besoin de lui... Cette phrase semblait si révoltante, cet homme qui l'avait tabassé et blessé méritait-il ce besoin? Brook avait réfléchi pendant trois jours, il avait promis de ne plus la frapper si elle se laissait faire, elle ne savait pas encore si elle comptait obéir mais ce qui était sûr, c'est que la sensation qu'elle éprouvait quand il la torturait dans la salle de classe le baisée pour sa lèvre blessée, quand il a griffé son bras...tout ça c'était ce qu'elle n'arrivait pas à se faire elle-même et... elle voulait le revoir, elle voulait comprendre pourquoi avec lui elle avait réussi à parler.
Brook détourna le regard vers Lynn et la fixa, elle ouvrit la bouche et tenta de parler.

"Ha...ahh"

Elle serra ses poings furieux, pourquoi elle n'y arrivait pas bordel. Elle prit son carnet en se doutant que Lynn se demanderait à quoi elle joue. Elle gratta le papier rapidement.

Citation :
"Lynn, il a réussi à me faire parler...j'ai dit deux mots quand j'étais avec lui. Laisse-moi gérer ça tu as promis"
Oui elle avait promis et Brook tenait à lui rappeler. Elle feuilletait alors les pages et brandit son cahier en la fixant.

Citation :
"Amie?"

Elle avait écrit ça dans les cuisines le soir où elles avaient réussi à mettre un mot sur leurs sentiments mutuels. Brook tourna la tête pour observer autour d'elle tandis que Lynn lisait. Mais elle croisa le chemin d'une silhouette qu'elle connaissait bien. Elle se figea d'un coup et son carnet lui tomba des mains. Elle se pencha et prit son carnet pour le ramasser, quand elle se releva la silhouette n'était plus là. La voix de Krasarc résonna dans sa mémoire.

"Tu m'appartiens, ne me trahis pas"

Le cerveau de Brook se déconnecta quand elle repensa aux coups qu'il lui avait mis. Elle inspira un grand coup et quand elle souffla son air pour se libérer, un mot résonna plus clairement que le soir où elle était avec le suceur de sang.

"Lynn... Promis"

Le regard suppliant de Brook se posa sur une Lynn surement choqué. Voilà comment elle pouvait parler, elle devait faire le vide ou se perdre dans se penser, il fallait que ses émotions soient plus fortes que son esprit. Voir la silhouette de ce malade lui avait rappelé à quel point il lui faisait du bien en la soumettant...et là son cerveau s'est coupé.
Revenir en haut Aller en bas
Lynn
Invité
avatar

Sam 14 Oct - 17:04
Lynn
Lynn Withypoll
Ancien membre
Lynn tentait une méthode pour entendre le nom de l'agresseur de Brook. Mais celle-ci commençait un peu trop à la connaitre, puisqu'elle refusa de le lui donner en disant ne pas être idiote. Dommage, elle aurait tenté malgré tout. Alors qu'elle perdait l'espoir de pouvoir aller la venger, Finn s'approcha autant qu'il put pour renifler les doigts de Brook. Elle les toucha du bout du museau avant de revenir s'installer contre la nuque de Lynn.

- Je suis désolée Brook, c'est juste que...je n'aime pas l'idée de voir que tu as autant souffert sans personne pour te protéger. Mais pourquoi dis-tu avoir besoin de lui ? Il t'a fait du mal et s'il dit que tu lui appartiens, il voudra surement recommencer ! Tu ne dois pas tomber dans ce genre de...de spirales infernales ! Ne fais pas ça !

Elle était de plus en plus inquiète pour son amie, ne sachant pas comment faire pour l'aider ou l'empêcher de sombrer dans ce genre d'étranges plaisirs.
Soudainement, Brook émit un son étrange et elle le regarda, surprise, ne sachant pas ce qu'elle voulait dire ou faire. Et puis, son amie écrivit rapidement avant de lui montrer son carnet. Elle fronça les sourcils en découvrant les nouveaux mots. Était-ce pour cela qu'elle semblait dépendante de ce type ?

- C'est trop dangereux ! Tout ça pour pouvoir reparler ? Il y a bien d'autres méthodes que la souffrance !

C'était la première fois qu'elle prenait réellement à cœur la santé de quelqu'un d'autre et elle avait peur pour Brook. Peur qu'il ne lui arrive de graves soucis, plus graves que les blessures qu'elle présentait actuellement. Mais voila que son amie lui montra une nouvelle page, une ancienne en réalité, présentant un unique mot écrit cette fameuse nuit dans la cuisine. Elle ferma les yeux un instant, c'était comme un coup de poings, une gifle. Oui, elles étaient amies et elle devait lui faire confiance même si elle avait peur.
Quand elle rouvrit les yeux, le carnet était par terre, et Brook chamboulée. Elle regarda autour d'elle pour voir si elle avait raté quelque chose...Elle n’aperçut qu'un chapeau qui ne lui disait rien sur le coup. Et elle avait bien plus important à gérer.
D'ailleurs, son amie attira à nouveau son attention en prononçant deux mots. Deux petits mots pourtant simples mais qui lui firent une étrange sensation. Elle tourna la tête vers Brook et sentit les larmes couler sur ses joues. Ce petit bout de femme avait prononcé quelques mots et étrangement, cela la chamboulait...surtout que c'était grâce à un tordu. D'un côté, elle était heureuse, de l'autre, elle était triste et pleine de rage.

- Je...D'accord, je te fais confiance. Je n'interviendrais pas. Mais s'il te plait, viens me voir dès que tu as un soucis. Je ne t'interrogerai plus, si tu ne veux pas, mais laisse-moi au moins t'aider, notamment à te soigner...

Elle savait que ce n'était pas la bonne option, mais que pouvait-elle faire ? Elle ne voulait pas perdre Brook, elle ne voulait pas non plus la blessée ou la laisser seule. Elle se sentait perdue face à cette situation, mais elle voulait être là pour la soutenir.
Revenir en haut Aller en bas
Brook Macnay
IRS |:| Classe Bêta
avatar
Messages : 247
Féminin
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 19
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Dim 15 Oct - 19:47
Tout était tellement compliqué pour Brook, pourquoi avait elle honte d'aimer ça? pourquoi avait elle peur de lui alors qu'il arrivait à la faire parler? pourquoi n'avaient elle pas prévenu les surveillants de ce qu'il lui avait fait?

Lynn tentait bien de l'aider, de la résonne et Brook prenait en considération ce qu'elle lui disait car au fond d'elle, elle savait que Lynn avait totalement raison, mais comme Icare voulait comprendre par elle-même, il fallait qu'elle se brule les ailes face à lui surement pour comprendre qu'il était dangereux pour elle et son bien-être.
Après avoir vu la silhouette de son tortionnaire, elle pût prononcer deux mots à nouveau. Quand elle reconcentra son esprit, Brook compris encore une fois que le pouvoir qu'il avait sur elle était bien plus fort que son esprit torturé. Lorsque Lynn accepta enfin de ne pas se mêler de tout ça, celle-ci proposa tout de même de l'aider à se soigner et surtout elle demanda à Brook de la prévenir en cas de soucis. Brook lui sourit tendrement et elle se jeta sur elle pour l'enlacer et poser sa tête contre sa poitrine. C'était sa façon à elle de lui dire promis. Se rendant compte de leurs étreintes, elle se retira en rougissant un peu, elle n'était pas trop habituée à ce genre de câlin amicale et elle savait que c'était pareil pour Lynn.

Brook remit doucement son pansement, puis son écharpe et elle prit son cahier pour griffonner dessus. Elle lui montra en souriant

Citation :
"Au fait, pourquoi tu es là? tu es blessée?"

Lynn était en route vers l'infirmerie ou du moins aux alentours puisqu'elles s'étaient croisé ici. La traumatisée s'inquiétait du coup, égoïstement elle avait un peu monopolisé le moment avec ses bêtises alors il était temps que Lynn se confie. Pour l'encourager Brook lui prit la main et la fixa d'un regard interrogateur.

[Un peut cour désoler je me ratraperais au prochain ]
Revenir en haut Aller en bas
Lynn
Invité
avatar

Sam 4 Nov - 9:32
Lynn
Lynn Withypoll
Ancien membre
Lynn ne pouvait s'empêcher de cogiter face aux révélations de Brook. Mais elle ne pouvait pas faire mieux et cela la désolait. Tant que son amie refusait de tout lui dire ou de lui demander de l'aide, elle ne pouvait qu'attendre. Et cela l'attristait autant que cela l'énervait ! Elle aurait tellement voulu pouvoir la protéger...Mais elle avait promis et ne pouvait rien faire.
Elle se rendait compte que Brook la déstabilisait réellement. Elle ne savait pas toujours quoi faire pour l'aider. Soudainement, la jeune femme se jeta dans ses bras, la tirant alors de ses pensées. Elle resta un bon moment, figée sur place, sans réussir à bouger. Et puis finalement, elle referma ses mains dans le dos de son amie.

- Si seulement tu voulais bien réellement accepter mon aide...


Mais ce n'était qu'un murmure, parce qu'elle capitulait face à la détermination de Brook de vouloir tout gérer seule. Est-ce qu'une amie devait agir ainsi ? Elle n'en savait rien, elle n'était pas habituée à avoir une amie. Mais d'un côté, elle espérait lui faire comprendre rien qu'avec ces quelques mots, qu'elle serait toujours là si besoin.
Brook la relâcha alors et écrivit à nouveau. Ah, la conversation tournait donc sur Lynn. Elle n'aimait pas vraiment. Elle préférait parler des autres mais la petite Brook savait être persuasive. Comment résister à un tel regard ? Elle soupira alors.

- Non, je ne suis pas blessée. J'étais juste...

Ne finissant pas tout de suite sa phrase, elle jeta un coup d’œil derrière elle. Personne ne la cherchait, tant mieux ! Elle ne pouvait pas abandonner Brook, elle devait rester à ses côtés et lui remonter le moral. N'est-ce pas ce que ferait une amie ? Et tant pis pour les conséquences.

- On m'a obligé à prendre rendez-vous chez un psychologue. Mes professeurs en ont marre de moi, mais leurs cours sont ennuyeux ! Est-ce ma faute si c'est plus intéressant de faire brûler leurs cours que de les écouter ?

D'ordinaire, elle n'en aurait pas autant dit, mais elle parlait sur un ton amusé, affichant un large sourire. Brûler ce qui l'entourait lui faisait toujours un bien fou, même si elle commençait à se lasser de ces petites flammes. Elle avait de plus en plus envie d'un véritable feu, un très bel incendie ! Et elle commençait à ne plus pouvoir tenir. Mais pour l'instant, elle devait se concentrer sur Brook, elle verrait plus tard pour ses envies pyromanes et la meilleure façon de les soulager.
En attendant, elle serra la main de son amie et tenta de détourner la conversation :

- Et si on allait faire une petite descente dans la cuisine pour grignoter ? Ou alors, n'importe où qui te tente. J'accepterais même de faire du sport pour te faire plaisir !

Elle était très loin d'être une sportive, alors heureusement qu'elle ne prenait pas facilement des kilos, elle avait pu éviter le surpoids. Mais malgré son doux sourire, elle était sérieuse, elle irait là où son amie avait envie d'être. Juste pour lui faire plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Brook Macnay
IRS |:| Classe Bêta
avatar
Messages : 247
Féminin
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 19
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Dim 5 Nov - 21:07
Brook sentait bien que Lynn n'approuvait pas ses choix, mais Brook était une grande fille et elle n'avait pas eu d'enfance, il fallait qu'elle se brule les ailes pour survivre et apprendre ses leçons.

Elle lui demanda alors à l'écrit si elle était blessée vu qu'elle était dans ce couloir, et puis c'était une bonne façon de détourner la conversation après tout.
Lynn lui expliqua alors qu'ont l'eu forcé à prendre rendez-vous, apparemment elle faisait des bêtises, et sa phrase fit glousser son amie, bruler les cours? elle avait osé? Brook croisa les bras en souriant malgré le fait qu'elle aurait dû la réprimander...enfaite non, elle était son amie alors elle devait la soutenir .

La brunette lui proposa alors de sécher le rendez-vous et d'aller grignoter dans la cuisine, l'idée était super, mais Brook ne voulait pas que son amie loupe son rendez-vous. Les suivis psychologiques étaient importants et malgré tout il faisait du bien. Elle fit non de la tête et prit son carnet pour griffonner.

Citation :
"Tu ne loupes pas ton rendez-vous, je t'accompagne et si tu veux, mon ami Jacob m'a envoyé des cookies maison, on ira les manger tranquillement dans ma chambre, ça te va?"

Des cookies? à leurs âges elles devraient aller en boîte de nuit, boire des cocktails et draguer des mecs, mais au lieu de ça elles étaient bloquées ici à manger des cookies entre deux rendez-vous médicaux pour leurs cerveaux malades...oui la vie dans cet Institution était loin d'être un rêve, mais elles devaient s'en contenter. Brook prit la main de son amie et lui fit son petit regard auquel elle ne pouvait rien refuser. Brook était ce genre de fille au passé chargé qui l'avait empêché de grandir normalement, mais elle avait des avantages, elle avait ces petites mimiques d'enfant qui faisait fondre les gens.
Et bien sûr elle en jouait, mais à bon escient bien sur, elle n'en abuserait pas dans de mauvaises circonstances.

Elle joua d'ailleurs une autre carte, celle de son sourire en plus. Elle voulait que Lynn aille à son rendez-vous, si elle commençait à bruler ses cours, elle n'allait pas tarder à faire pire et à avoir des problèmes. Elle perdit son sourire d'un coup. Elle venait de penser à ce qu'elle deviendrait si un de ses rares amis se faisait punir et partait en isolation, elle se retrouverait complètement seule...
Revenir en haut Aller en bas
Lynn
Invité
avatar

Mar 16 Jan - 14:53
Lynn
Lynn Withypoll
Ancien membre
Malgré les efforts de Lynn, Brook refusait obstinément de parler et de raconter sa mésaventure. Tant pis, elle ferait de son mieux pour la soutenir. C'était tout ce qu'elle pouvait faire, la soutenir, la faire rire et être présente en cas de soucis...même si elle considérait que ce n'était pas suffisant.

Résultat, elle proposa de revenir aux sources de leur amitié en allant grignoter en cuisine. Mais Brook ne semblait pas ravie à l'idée de la faire rater son rendez-vous. Lynn ne put s'empêcher d'afficher une moue déçue. Elle, elle aurait été bien ravie de le sécher justement.

- Mais...j'aime pas les psychologues !

Elle soupira, comprenant bien que son amie ne la laisserait pas tranquille à ce propos malgré son ton plaintif. Et puis bon, si on lui promettait des cookies et un tête à tête avec la demoiselle, ce serait forcément génial !
Elle la regarda.

- Bon, bon d'accord, on y va. Mais tu as intérêt à tenir ta promesse, je veux ces cookies !

De toute façon, elle n'était pas le genre de fille à s'intéresser aux mêmes choses que les autres. Sa passion pour le feu en était une preuve. Les mains dans les poches, elle se dirigea alors vers la salle d'attente du psychologue avant de marmonner :

- De toute façon, je suis déjà en retard...

Elle avança jusqu'à la porte menant à la salle d'attente et l'ouvrit pour entrer à l'intérieur. Elle ne finir pas sa phrase, si elle était en retard c'est bien parce qu'elle avait vu Brook passer et qu'elle s'était inquiétée...De toute façon, elle se fichait pas mal de l'avis d'un psychologue. Son amie était plus importante que tout le reste à ses yeux.
Une fois dans la petite pièce, elle se laissa tomber sur une chaise, attendant de passer à son rendez-vous. Elle se tourna alors vers Brook, alors que Finn sortit de la capuche pour venir jusqu'à ses cuisses et observer la nouvelle pièce, totalement inconnue pour lui.

- Je vois pas l'intérêt d'un suivi psychiatrique, je suis pas malade. Par contre, toi, tu en vois bien un, n'est-ce pas ?

Elle ne connaissait pas Brook entièrement, mais assez pour savoir que c'était le genre de personne à nécessité un suivi. Et non, elle ne considérait pas sa pyromanie comme une maladie. Peut-être une lubie, mais pas plus. Après tout, quand elle voyait les criminelles et autres malades emprisonnés ici, elle se trouvait plutôt bien.
Revenir en haut Aller en bas
Brook Macnay
IRS |:| Classe Bêta
avatar
Messages : 247
Féminin
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 17/09/2017
Age : 19
Niveau d'études/Métier : 1ere
Situation amoureuse : Amoureuse de Sebastien
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : J'ai retrouvée la parole
Voir le profil de l'utilisateur
https://www.wattpad.com/user/CassyFiction http://indare-division.forumactif.com/t872-brook-macnay

Mar 16 Jan - 19:31
Brook tenais beaucoup à Lynn et elle savait que même si la pyromane disait le contraire, voir un Psychologue lui faisait du bien. La traumatisée suivit son amie jusqu'a la salle d'attente et elle pris place sur une chaise à coté d'elle, elle comptait bien rester ici jusqu'a ce que Lynn entre dans le cabinet du psy. Flynn alla se mettre sur les jambes de sa Maitresse. Brook comme la dernière fois pointa son doigt vers le rat pour le laisser venir lui même faire un câlin. Brook avait bien compris que les gens le stressait et elle voulais pas le rendre nerveux. La question de Lynn la fit rougir. Voir un Psy...oui elle en voyait un. Elle secoua alors la tête pour répondre oui et afficha un sourire timide.

Elle ne parlais pas, mais le suivit lui faisait quand même du bien, même si pour le coup là elle allait devoir mentir sur ses blessures. Brook tourna la tête en voyant la porte du cabinet s'ouvrir. Elle se pencha sur Lynn et lui fit un bisous sur la joue pour dire au revoir, puis elle partis en direction des dortoirs. Elle avait besoin de s'isoler, de faire le point sur ce qui venait de lui arriver, pourquoi elle avait aimé ca, pourquoi cela la déstabilisait?

Tout était si compliqué pour Brook, elle ne savait rien en ce qui concernait le social, elle n'avais jamais eu d'amie, de petite amie ou même de relation librement consentie. Tout en marchant dans les couloirs elle se mit à réfléchir à comment comprendre ce suceur de sang et surtout est ce qu'elle avait envie de plonger dans les ténèbres avec lui? ou bien voulait elle nager de plus en plus fort pour sortir la tête de l'eau?

La pensionnaire continuais de se promener dans les couloirs en réfléchissant, revoyant les images horribles de son agression, son dos fut parcourus d'un long frison, elle avait aimé ca, elle avait aimé souffrir mais elle ne savait pas pourquoi. Comment cela se faisait il? elle était folle? c'était à cause de son passé? La psy avait parlé de séquelles, peut être que Brook devait lui en parler...

Ou peut être devait elle tout garder pour elle, vu la réaction de Lynn, ce qu'elle ressentait n'était pas la meilleur des choses apparemment et elle commençait à se faire des amis alors c'était pas le moment de passer pour une folle au contraire.
Sa plaie à la clavicule lui faisait mal, sa tirais et sa chauffait, heureusement l'infirmière avait bien désinfecté, surtout que ce maudit crayons avait trainer sur le sol assez souvent ou dans le fond de son sac. Inutile de tomber malade en plus à cause de Krasarc, mais ce qui était sur c'est que Brook comptait bien revoir ce type...elle avait besoin de savoir ce qu'elle ressentait et surtout pourquoi elle arrivait à parler quand il la traumatisait.

[Fini]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vérité et mensonge
» Omettre de dire la vérité sans forcément mentir, est-ce un mensonge ?
» Préférez-vous une vérité qui dérange, ou bien un mensonge qui rassure ?
» C'est quoi une Vérité?
» La vérité sur Lourdes?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: IRS - Bâtiment principal :: 1er étage : sciences et Infirmerie :: Infirmerie-
Sauter vers: