AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: IRS - Bâtiment principal :: RDC : Bureaux et formalités :: Bibliothèque Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ça te tuerait d'être calme ? (PV Tess)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Tessa E. Buchanan
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 111
Né(e) le : 20/05/2001
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : N'essayez pas
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Je parle en #663399
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t870-text-me-first-tebby http://indare-division.forumactif.com/t834-je-te-suivrai-jusqu-a-ce-que-tu-m-aimes-tebby http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Mar 10 Oct - 22:17
Le silence. Les livres. L'odeur du papier. Le léger froissement des pages qu'on tourne, le craquement du papier qui vieillit. La somme incroyable de connaissances.
Qu'est-ce qui l'attire vraiment dans les bibliothèques ? Tessa ferme un moment les yeux sur le pas de la porte, ravie de n'avoir personne qui attend derrière elle. Elle peut profiter un court instant de cet entre-deux, cette étrange sensation qui la saisit avant qu'elle n'entre dans une pièce magique, une pièce ou elle peut être elle-même sans faux-semblants. Puis, enfin, elle entre.

Elle n'est pas venue ici pour les cours, mais elle peut repérer en un clin d’œil ceux qui sont là pour ça. Dos plus voûté, expression légèrement crispée, froncement de sourcil ou air perdu, pages qui se tournent frénétiquement, parfois une feuille ou un cahier sur lequel prendre des notes. Ils sont faciles à repérer ; elle évite leur table en silence. Elle préfère ceux qui ne risquent pas de marmonner ds "je comprends rien" ou des "cours de merde" toutes les cinq minutes, ceux qui sont là pour lire, tout simplement, parce qu'ils aiment ça.
Doucement, elle fouille dans les étagères et en retire quelques livres de littérature classique, un traité de philosophie et un livre en rapport avec son cours du moment. Elle hésite un moment avant de prendre aussi un livre sur la rhétorique. Sa confiance en ses talents pour le débat n'est pas assez grande et elle ne veut pas décevoir les membres de son club.

Munie de sa colonne de livres, Tebby s'assoit dans un fauteuil un peu à l'écart. Malheureusement, la bibliothèque n'est jamais vide à cette heure-là, elle est obligée d'être à quelques mètres à peine d'autres personnes, mais tous ceux qui l'entourent semblent concentrés dans leur lecture ; c'est pour ça qu'elle a choisi ce coin, toujours plus calme que les autres.
Elle pose les ouvrages au sol, à côté de son siège, et en attrape un premier. Ulysse, de James Joyce. Un classique dont elle a trop entendu parler sans jamais avoir l'occasion de le lire, trop envahie par les ouvrages scolaires et par... par...
Elle secoue la tête pour chasser l'image de Cam de son esprit. Ce n'est pas le moment de penser à ça, on lui bourre le crâne de médicaments à chaque fois qu'elle en fait mention. Alors elle ferme les yeux, reprend le contrôle, remet ses sentiments en ordre, puis elle s'installe, croise les jambes, et se plonge dans son livre.

Elle y serait restée avec plaisir. C'est un bijou de la littérature, une porte ouverte à son esprit analytique, le rêve des littéraires et des amateurs d'interprétation. Le symbolisme lui tire des sourires régulièrement malgré le côté légèrement banal de l'histoire. Les clins d’œil, les références, les symboles.
Sauf que...
Tebby relève la tête brusquement de son livre. Arrachée à sa contemplation littéraire, tirée de ce monde de mots par... un bruit ? Non, du bruit. Quelqu'un qui parle, ou qui crie, quelle différence dans une bibliothèque ? Quelqu'un qui emmerde le monde, disons-le clairement. Elle regarde autour d'elle, perçoit l'irritation dans le regard de sa voisine. Une fille aux cheveux bleus. Certains des professeurs de son ancien lycée l'aurait soupçonnée d'être responsable du bruit à cause de ce détail physique. Pas elle. Parce qu'elle ne voit pas le bleu, tout simplement. Elle se tourne vers sa compagne d'infortune après avoir glissé un petit bout de papier dans son livre en guise de marque-page.

» Toi aussi, ça te soûle ?

Inconsciemment, elle adapte sa posture, modifie quelques légers détails pour avoir une ressemblance dans sa façon de se tenir avec celle à qui elle s'adresse.
Mécanisme automatique.
Nouveau regard autour de la pièce, mais les rangées de livre l'empêchent de trouver la provenance du bruit. Elle serre les dents.

» Une idée d'où ça peut venir ? De qui ?

Tessa a adapté sa voix. Surtout, ne pas laisser croire qu'elle la considère "complice". Trop habituée à voir le sens caché des phrases des autres, elle a travaillé les siennes, pour ne jamais laisser échapper de faux double-sens, de mauvaise interprétation.


Dernière édition par Tessa E. Buchanan le Ven 15 Juin - 21:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 240
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Jeu 12 Oct - 22:54

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

Ca te tuerait d'être calme?
Feat Tessa

Une journée banale, totalement normale, ne différent pas vraiment de toute les précédentes. La routine, voilà ce qui commençait à s’installer… Et lorsque la routine commence à s’installer,  il faut tout faire pour la faire dégager ! Il ne faut pas qu’elle s’encre dans notre quotidien, bien que lorsqu’on la remarque, cette dernière est bien là, bien encré… Parfois, San Diego lui manque, là bas, la routine n’avait pas le temps de s’installer, les jours étaient tous très différents, souvent mouvementés et plein d’imprévue… Loin de la vie à l’académie en somme ! Elle soupira doucement, déambulant dans les couloirs, dans la cours, dans l’académie en général si bien que ses pas la menèrent à la bibliothèque. Tiens, autant en profiter pour lire un peu ! Pas pour s’avancer sur ses devoirs, elle n’a pas spécialement envie de les faire, préférant trouver quelque chose d’intéressant à lire ! Elle retira son habituel bonnet avant de s’avancer vers les portes.

Dès que les portes furent poussées, le silence parvint à ses oreilles, c’était tellement agréable, cela changeait de la cours, des salles de cours ou autre lieu du genre. C’est juste parfait pour se reposer ! Après avoir farfouillée dans les divers rayons, elle trouva son bonheur ! Des livres sur la psychologie ! C’est sûr que cela change des romans fantastiques, des thrillers que beaucoup dévorent en même pas quelques heures, des gros livres littéraires pensant 50 kilos. Là, elle aurait de quoi lire et étudier sans forcément  avoir un gros livre entre les mains. C’est justement ce qu’il lui fallait !

Pourquoi un livre de psychologie ? Tout simplement parce que c’est quelque chose qui la passionne, rien de plus, rien de moins ! Bien, maintenant, elle alla s’installer sur un fauteuil, n’aimant pas spécialement devoir travailler sur une table… C’est bien connu, prendre des notes sur un carnet sans support est bien plus efficace ! Maintenant, après avoir sortit son petit carnet de la poche de son sac et un stylo, elle ouvrit le livre, commençant à lire tranquillement, prenant parfois quelques notes de temps à autres sur plusieurs sujets. Si seulement elle pouvait emprunter le livre, elle pourrait en prendre beaucoup plus, l’étudiant de longues heures non stop…

Le temps passait, elle jetait parfois quelques regard à droite et à gauche, faisant tourner sa tête pour ne pas trop s’engourdir, regardant les étudiants qui faisait leur vie tranquillement, révisaient, manquaient de s’arracher les cheveux devant tant de difficulté dans leurs cours, dans la complexité de leurs énoncés. Elle souriait, totalement amusée de leurs réactions avant de se replonger dans sa lecture, dans sa prise de notes. Ce n’est qu’après un moment qu’elle commença à ne plus réussir à bien se concentrer sur sa lecture. Pas qu’elle s’ennuyait, au contraire, mais plus parce que quelqu’un s’amusait à faire du bruit… Elle soupira avant de relever la tête. Non mais sérieusement ? C’est une bibliothèque ! Pas une garderie ou autre connerie du genre ! L’américaine aux cheveux bleus tourna vers sa voisine qui lui demandait doucement si cela la saoulait. C’est d’une voix calme et neutre, toute aussi basse que la sienne, qu’elle lui répondit, cherchant du regard la provenance de ce bruit. Elle se le ferait ! Elle ne le raterait pas cet imbécile qui l’empêche de se concentrer !

- Ho que oui, et pas qu’un peu même ! Sinon, je n’ai aucune idée d’où vient ce bruit.

Tess n’est pas vraiment réputée pour être quelqu’un de mauvais mais il ne faut tout de même pas abuser. Si tu viens dans une bibliothèque, c’est pour bosser ou lire tranquillement ! Pas pour t’amuser à déranger tous le monde ! C’est la base et cela s’appelle, le respect… Ouais, c’est une notion que beaucoup on l’air d’oublier de nos jours…

- Je m’appelle Tess et toi ?

Elle posa le livre sur le fauteuil, se relevant tout en s’étirant. Il fallait qu’elle voit d’où vient ce bordel car elle n’allait pas être patiente très longtemps, bien qu’elle attendait d’avoir la réponse de la jeune inconnue, dès que cela fut fait, elle lui dit qu’elle allait voir d’où ce bordel venait.



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff


Dernière édition par Tess Drake le Mar 5 Déc - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tessa E. Buchanan
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 111
Né(e) le : 20/05/2001
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : N'essayez pas
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Je parle en #663399
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t870-text-me-first-tebby http://indare-division.forumactif.com/t834-je-te-suivrai-jusqu-a-ce-que-tu-m-aimes-tebby http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Sam 18 Nov - 12:19
L'exaspération de sa voisine est palpable. Aucun doute, la personne qui ose faire du bruit dans la bibliothèque, avec les deux filles sur le dos, ne s'en sortira pas si facilement. Tessa pose doucement son livre, respectant encore le silence même s'il est violemment mis à mal par l'imbécile bruyant quelque part autour d'elle. Malheureusement, aucune des deux jeunes filles n'a idée d'où peut venir le bruit, mais c'est un détail : Tebby ratissera la bibliothèque s'il le faut, mais elle trouvera le responsable. Et elle le chassera si c'est nécessaire. Enfin non, elle le chassera tout court, parce que c'est sûrement le genre de personne qui va dire "oui oui j'arrête" puis recommencer dès qu'elles auront le dos tourné.

Un petit sourire surpris s'invite sur son visage à l'entente du nom de sa camarade. Tess. "Tess et Tessa à la poursuite de l'élève bruyant", ça sonnait comme un nom de dessin animé ou de livre d'enquêtes pour enfant. Quoique si c'était un livre pour enfant, ça porterait un peu à confusion pour les pauvres gamins. La coïncidence reste amusante.

» Je m'appelle Tessa, dit-elle avec un petit rire discret. Tu peux m'appeler Tebby aussi, si tu veux.

Même si elle, ça ne la dérange pas d'appeler quelqu'un par un prénom si proche du sien, elle sait que certaines personnes sont perturbées par ce genre de choses, alors autant désamorcer ça tout de suite. Parce qu'il y a un problème plus urgent à régler. Tessa parcourt du regard ce qu'elle peut voir de la pièce, de là où elle se trouve, mais les seuls élèves en vue sont soit calmes, soit en train de relever la tête avec un air agacé. Elles pourraient limite lancer une chasse à l'homme, vu la contrariété qui règnent entre les rayons.

» Bon, allons trouver ce type et lui faire comprendre ce que veut dire silence.

Tessa fait signe à sa camarade avant de quitter son coin tranquille pour aller arpenter les autres rayons. Elles le trouveront. Il y a peu de chances qu'elle crie sur le gars en question, sauf s'il lui donne une bonne raison (du genre qui l'empêcherait de ruiner son image devant la moitié de la bibliothèque), mais elle a bien l'intention de le forcer à partir. Que ce soit par la parole ou par la force. Enfin en espérant que ça ne soit pas un gars entouré de sa bande de potes, sinon ça risque de partir en guerre ouverte dans la bibliothèque ; vu qu'elle est du genre à aller recruter toute la foule réunie dans cette pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 240
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Jeu 23 Nov - 22:32

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

Ca te tuerait d'être calme?
Feat Tessa

Tess regardait autour d’elle à la recherche de l’imbécile inconnu pour le moment. Elle lui ferait sans doute sa fête, comme sa camarade qui semblait toute aussi dérangée par ce bordel… D’ailleurs, les deux jeunes n’étaient pas les seules dans ce cas mais c’était les seules à avoir décidé de bouger leurs fesses des fauteuils dans lesquels elles étaient confortablement et tranquillement installées. Ce fut au tour de la jeune de se présenter. How ? Tessa ? Tess fut surprise, légèrement, à l’entente d’un nom aussi proche du siens mais ce n’était pas dérangeant du tout ! Elle lui fit un léger sourire.

- Bah, je vais t’appeler par ton prénom, qu’on en ai un semblable n’est clairement pas dérangeant !

Voilà, ça, c’était dit. Après tout, un prénom reste un prénom. L’ex dealeuse regarda de nouveau autour d’elle avant d’emboîter le pas à la jeune Tessa qui venait de lui faire une proposition pour le moins alléchante. Faire comprendre à ce casse pieds ce qu’est le silence. Dans tout les cas, il recevra sans doute la leçon de sa vie vu la détermination des deux filles !

Bien, les recherches allaient pouvoir commencer plus sérieusement. La jeune aux cheveux teints s’occupa de vérifier les rayons situés un peu plus loin de ceux de Tessa. Après tout, il est totalement inutile de fouiller un rayon à deux, et si jamais elle en avait le besoin, Tessa pourrait l’appeler ou autre, l’américaine rappliquerait aussi vite que possible ! Après tout, il était hors de question de la laisser face au premier fou… C’était sans doute un forge qui faisait ce bordel… Elle ne savait pas pourquoi mais elle en était sûre !

Tess s’engouffra dans un des rayons, vide, dénué de vie et d’humain mis à part elle… Oui, elle était seule, véritablement seule dans ce rayon, rayon qu’elle s’empressa finalement de quitter. Hors de question de rester plus longtemps ici. La jeune femme rejoignit Tessa en secouant légèrement la tête. Il y avait bien eut une personne dans un des rayons mais ce n’était qu’une élève qui cherchait un bouquin quelconque, dont rien à voir avec la personne recherchée. Mais bon ! Peut être que la jeune Tessa, ou Tebby, avait eu plus de chance qu’elle à ce sujet, non ?



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff


Dernière édition par Tess Drake le Mar 5 Déc - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tessa E. Buchanan
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 111
Né(e) le : 20/05/2001
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : N'essayez pas
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Je parle en #663399
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t870-text-me-first-tebby http://indare-division.forumactif.com/t834-je-te-suivrai-jusqu-a-ce-que-tu-m-aimes-tebby http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Dim 3 Déc - 17:15
Les deux filles finissent par se séparer pour fouiller plus rapidement et trouver celui où se trouve le criminel du jour ; car faire du bruit dans une bibliothèque revient à un crime aux yeux de plusieurs personne, dont Tessa fait partie. Surtout quand elle lit quelque chose de passionnant.

Tebby croise plusieurs personnes assises dans les rayons, qui relèvent les yeux vers elle, probablement en se demandant ce qui peut bien la pousser à se promener dans la bibliothèque au lieu de faire comme tout le monde et de s'enfoncer dans le livre qu'elle a laissé sur son siège. Aux regards le plus inquisiteurs, elle répond par un geste vague qui veut globalement dire "tu l'entends ou pas, le bruit autour ?" et ça suffit à ce qu'ils rebaissent les yeux sur leur bouquin. Sans l'aider à chercher. Tessa soupire. Heureusement qu'elle a rencontré sa quasi-homonyme là où elle était installée, sinon elle aurait été bonne pour partir toute seule à la chasse, et elle n'est pas prête à tomber seule nez à nez avec quelqu'un de possiblement dangereux, même si une partie d'elle lui souffle que ce n'est qu'un type un peu trop bruyant persuadé d'être mieux que tout le monde.

De rayon en rayon, Tessa entend que le bruit se rapproche légèrement et c'est pleine de confiance qu'elle les arpente un par un. Plus elle avance, plus elle ignore les regards interrogateurs de ceux qu'elle croise, puisqu'elle a compris que personne d'autre ne se lèverait pour l'aider. Puis, enfin, elle trouve celui qu'elle cherche.

C'est un blondinet assez grand qui a l'air décidé à se donner en spectacle devant ses amis. Debout sur un fauteuil, il est lancé dans une diatribe que Tessa n'écoute même pas mais qui, à l'entente de certains mots, semble être une critique "constructive" des geeks et des gens qui passent leur vie reclus dans des "vieux livres moisis". Il lui est automatiquement antipathique et elle sert les poings, mais sa raison la pousse à aller chercher sa comparse avant de se lancer dans une tirade pour le remettre à sa place.

C'est donc en enregistrant mentalement la rangée où elle l'a trouvée qu'elle ressort de son rayon et marche en faisant courir son regard sur toute la pièce avant de finalement repérer sa camarade. Après un grand signe de la main pour lui signaler sa position et lui dire d'approcher, parce qu'elle ne va pas non plus crier pour attirer son attention, elle lui dit sur le même ton bas qu'elles emploient depuis le début :

» Je l'ai trouvé. Là. Et c'est un sale con.

Elle n'a même pas essayé de modérer ses propos, trop guidée par la colère que les quelques mots qu'elle a entendus ont fait pulser dans ses veines. Elle fait donc signe à la jeune fille de la suivre en se dirigeant vers le rayon incriminé.
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 240
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Mar 5 Déc - 21:51

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

Ca te tuerait d'être calme?
Feat Tessa

Tess avait cherché mais sans rien trouver. Heureusement que Tessa avait eu plus de chance qu’elle sur ce point ! Sinon, elles auraient été bonnes pour subir ce bruit sans en trouver la provenance. L’américaine esquissa un léger sourire avant de rejoindre son homonyme qui lui faisait de grands signes, l’invitant très certainement à la rejoindre au plus vite… C’est d’ailleurs de cette façon qu’elle se retrouva à ses côtés, cette dernière lui disant qu’elle l’avait trouvé. Bingo ! Tessa était donc celle ayant eu le plus de chance sur ce coup ! Et elle ne pesait pas ses mots concernant l’imbécile qui faisait autant de bruit.

Tess suivi donc la jeune, les mains dans les poches mais prête à réagir en cas de besoin, si jamais leur… Emmerdeur professionnel commençait à un peu trop faire son malin ! Et s’il n’est pas du même groupe qu’elle, il est possible que ce dernier ai peur. Après tout, les Forges sont pour beaucoup des criminels, d’assassins ou autre personne du genre… Les personnes étant dangereuses pour les autres… Cela suffit à beaucoup pour avoir peur ! Cela avait la fâcheuse habitude de désoler Tess. Certain ont dû tuer par nécessitée, pas par envie ou par choix ! Elle était de ce genre de personne… Tuer mais pour sa propre vie ! Tuer pour survivre ! D’ailleurs, à force de se balader, à force d’errer dans les couloirs, Tess avait finit par entendre pas mal de préjugés sur les différents groupes de l’académie… Les Forges sont, pour beaucoup, prit pour des fous dangereux, les Potions comme des faibles ayant besoin de voir un psy pour aller, pour se sentir bien, les Gifted comme des prodigues, futures stars même et les Traditions comme les seuls gens disons… Normaux… Cela la désolait encore plus. Pourquoi étaient-ils les seuls considérés comme « normaux » ? Y’a pas de normalité… Elle soupira intérieurement avant de regarder l’autre zouave. Le fameux casse pieds de premières. Les mains dans les poches, le regard dénué d’expression, l’américaine lança à cet individu, parfaitement calme.

- Salut mon vieux, nous avons deux choses à te dire, tout d’abord, ça serait plutôt cool si tu pouvais la fermer, y’a des gens qui essayent de travailler, je sais que ça n’a pas l’air d’être ton style mais merci de respecter les autres. Et second point, un fauteuil est fait pour poser son cul. Pas pour se mettre debout.

Ce calme qui la caractérise tant est quelque chose qui énerve souvent les autres. Tandis qu’ils commencent à perdre leur moyen, Tess reste calme, analysant tranquillement la situation pour ensuite taper dans la provocation, cherchant les failles dans le comportement d’autrui. Rare sont ceux lui ayant fait perdre son sang froid… Cela n’a dû arriver que… Deux ou trois fois, maximum, et c’était avant Indarë.



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Tessa E. Buchanan
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 111
Né(e) le : 20/05/2001
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : N'essayez pas
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Je parle en #663399
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t870-text-me-first-tebby http://indare-division.forumactif.com/t834-je-te-suivrai-jusqu-a-ce-que-tu-m-aimes-tebby http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Sam 9 Déc - 16:30
Tessa et Tess se retrouvent bien vite face à l'imbécile bruyant, toujours debout sur son fauteuil à crier des idioties et à faire le malin. L'envie de lui coller son poing dans la figure remonte dans les bras de Tessa mais elle reste immobile, attendant de voir la façon dont sa nouvelle connaissance va régler ça. Question d'adaptation.

Et le moins qu'on puisse dire, c'est que le calme incroyable de son homonyme la surprend. Aucune tension ni aucune colère ne transparaît dans sa voix malgré ses paroles sèches, voire même glaciales selon le point de vue. Elle n'est ni agressive ni vulgaire mais elle ne mâche pas ses mots, et Tebby voit les yeux du garçon, interrompu en plein spectacle, s'arrondir comme des soucoupes. Il ne s'attendait visiblement pas à ça, et la surprise a l'air de taille. Remplacée par un froncement de sourcil qui place Tessa légèrement sur la défensive. Si sa camarade est calme, ce n'est pas le cas de ce gars.

» T'es qui, exactement, pour me faire la leçon ? Tu bosses ici ?

Puis il rigole l'air de dire "non, bien sûr que non". La question était rhétorique, de toute manière, vu qu'ils portent tous leur uniforme. Point positif cependant, le type finit par sauter à terre. Et même si Tessa aurait adoré qu'il glisse et se ramasse au sol comme l'idiot qu'il est, il atterrit plus ou moins souplement sur le plancher et s'avance vers elles.

» Vous êtes des IRS, dit-il avec une note de mépris très claire. Des déchets de la société. On vous fait déjà un trop grand honneur quand on met les pieds dans votre école, alors ne venez pas nous faire la leçon.

Un ISS ? C'est vrai qu'à bien y regarder, le gris de sa cravate a l'air un peu plus foncé que celle des autres – rien d'assez tranchant pour qu'elle l'ait remarqué plus tôt. Un instant, Tessa se demande si c'est pour ça que sa camarade était aussi détendue. C'est vrai que certains ISS ont peur de l'école voisine, surtout qu'ils ne savent jamais s'ils sont face à quelqu'un qui va s'effondrer en larmes ou quelqu'un qui va essayer de leur planter un couteau dans l’œil. L'inconvénient (ou l'avantage) des uniformes, c'est qu'ils ne différencient pas les Forge et les Potion.
Enfin pour elle ils ne différencient personne, ça va plus vite.

» Le déchet de la société c'est plutôt celui qui crache sur sa culture et ne respecte pas le travail des autres, lance-t-elle avant même de s'en apercevoir.

Son courage la surprend elle-même. Elle a beau se savoir adaptable, limite polymorphe tant elle récupère les caractéristiques des personnes qu'elle apprécie ou dont elle veut se faire apprécier, elle a parfois du mal à réaliser à quel point elle peut se transformer par mimétisme. Ou peut-être que le gars l'a énervée plus que de raison, entre les insultes et la terre sur le siège, et que c'est la seule façon qu'elle a d'exprimer sa colère, elle qui ne verse jamais dans la violence. D'autant plus qu'elle n'a pas envie de hausser le ton dans une bibliothèque.


Dernière édition par Tessa E. Buchanan le Ven 15 Déc - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 240
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Sam 9 Déc - 18:37

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

Ca te tuerait d'être calme?
Feat Tessa

Tess esquissa un léger sourire. C’est vrai, elle ne bosses pas à proprement parler ici mais cet imbécile l’a coupé dans sa lecture, ou dans son début de lecture et c’est relativement frustrant ! Elle restait néanmoins totalement calme, les mains toujours dans les poches, prête à renchérir à ses provocations. Il descendit du fauteuil. Enfin, il a sans doute comprit que c’est fait pour s’asseoir, y’a du progrès. Néanmoins, l’ancienne dealeuse n’était pas dupe, elle savait parfaitement que cela n’allait pas s’arrêter ici.

Le garçon se mit à parler, avec méprit. Il se croit au dessus de tout le monde ce petit con ? Elle restait de marbre, le regardant simplement. Faire honneur aux IRS de venir dans leur école ? Mais… C’est quoi ce délire ? D’où c’est un honneur pour eux ?

- How, pardon Monsieur, désirez-vous que nous essuyions vos chaussures car vous êtes de l’ISS ?

Elle souriait désormais, le provocant ouvertement. Une légère révérence moqueuse suivit ses paroles, une main sur le ventre, l’autre dans le dos, la jeune femme s’amusait, elle voulait voir ses limites.

S’il est comme elle l’imagine, le gars va très rapidement perdre patience, essayer ensuite de leur faire perdre patience plus que ça ne l’es déjà. Tessa prit la parole, lui avouant que le déchet de la société était celui qui crache sur sa culture. C’est qu’elle a du répondant, la petite. Elle lui plait bien ! L’américaine regardait le groupe d’ami du garçon qui n’osait pas trop prendre part au conflit. Très bien, ça fait des imbéciles en moins. Tess profita du fait que l’attention du garçon soit sur Tessa pour s’approcher vers lui, ne s’arrêtant qu’à moins d’un mètre. A cette distance, si un coup devait partir, il porterait très rapidement. Et ce, peut importe qui le lançait. L’américaine était tout de même débordante de confiance. Ce n’est pas parce qu’il est légèrement plus grand qu’elle, qui, pour information, mesure un bon mètre soixante dix, et que c’est un ISS qu’elle va se laisser impressionner. De toute façon, IRS ou ISS c’est du pareil au même. Les gens restent humains. Qu’ils soient « normaux », « fragiles », « psychopathe » ou encore « des stars en devenirs ». Aucun d’eux n’a le droit de se sentir au dessus des autres à causes d’erreurs non commises ou de chemins de vie différents.

Son regard azure se posait dans celui de l’inconnu, les deux étaient relativement proches.

- Le respect sinon mon chou, tu connais ou tes parents ont raté ton éducation ? Quoique… Tes parents n’auraient pas raté que ton éducation…

Toujours parler des parents, c’est un point sensible et ça aide à cerner le personnage.



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Tessa E. Buchanan
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 111
Né(e) le : 20/05/2001
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : N'essayez pas
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Je parle en #663399
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t870-text-me-first-tebby http://indare-division.forumactif.com/t834-je-te-suivrai-jusqu-a-ce-que-tu-m-aimes-tebby http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Ven 15 Déc - 20:40
Entre son intervention et la réplique hautement ironique lancée par sa comparse un peu avant, Tessa sent le courage gonfler dans sa poitrine. Elle se sent intrépide, force, capable de résister à toutes les provocations. Debout face au gars qui fait de son mieux pour les toiser, la jeune Potion contemple avec une satisfaction dissimulée l'expression très vacillante du jeune homme, qui semble incapable de se décider entre mépris, colère et indignation. Deux filles de l'IRS qui lui rabattent le caquet et le regarde sans fléchir, ça ne doit pas lui arriver si souvent ; son complexe supériorité en prend un coup.

Mais c'est Tessa qu'il fixe avec le plus de colère. Forcément, entre la fille qui lui a répondu avec ironie et celle qui lui a retourné son insulte sans ciller, le choix est vite fait. Dommage pour lui, c'est la seconde qui est la plus dangereuse. Il sursaute presque lorsque Tess lui adresse la parole et qu'il prend conscience qu'elle se tient à deux pas de lui à peine.

Il carre les épaules. Il essaye de se grandir, ça se voit. C'est tellement vain que Tessa réprime un éclat de rire, se contenant de planter son regard menaçant sur les trois sbires qui l'entourent, mais ils semblent trop choqué qu'on manque de respect à leur ami pour réagir.

» C'est toi qui parle de respect ? Tu as fait quoi pour finir ici, tu t'es tiré une balle ou tu as préféré la tirer dans la tête de quelqu'un d'autre ?

Un frémissement hérisse les poils de Tessa sur ses bras en entendant cette phrase. La métaphore Potion d'un côté, Forge de l'autre est claire, assez commune en vérité, mais la similitude avec sa propre expérience lui aurait tiré une grimace si le courage emprunté à sa camarade ne l'avait pas rendue stoïque.

» Soit tu ne te respectes pas, soit tu ne respectes pas la loi. Alors ne vient pas me parler de respect. Ni de mes parents, alors que les tiens doivent regretter de t'avoir mise au monde.

Tebby lève les yeux au ciel. Son discours est maladroit, prétentieux et très mal construit. C'est peut-être stupide de penser à ça à ce moment-là, mais son esprit d'analyse ne peut pas s'empêcher de remarquer ce genre de détails. Il ne fait que renvoyer ce qu'on lui assène en le teintant d'une dose de mépris. Si c'était une joute verbale, il aurait perdu très vite.

» Je préférerai mettre au monde une tueuse ou une suicidaire qu'un type comme toi.
» C'est parce que tu es barge aussi, c'est même à ça qu'on vous reconnaît.

Il a à peine tourné la tête vers elle pour lui répondre et il s'efforce d'être hautain mais calme, cependant Tessa peut voir à la tension dans sa mâchoire et au léger tremblement de ses doigts qu'il n'attend qu'une réplique de travers pour frapper. Le commentaire sur ses parents a dû faire mouche, bien plus qu'il ne l'admettrait. Se battre dans une bibliothèque... Vraiment ? A-t-il aussi peu de respect pour ce qui l'entoure ? Qu'est-ce qu'il vient faire dans un lieu pareil ?
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 240
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Sam 16 Déc - 18:17

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

Ca te tuerait d'être calme?
Feat Tessa

Toujours cette expression faciale dénuée d’expression négative, elle restait calme et prête à envoyer d’autres remarques, plus ou moins désagréables à ce type qui commençait à perdre patience, très sérieusement, mais qui essayait de ne rien montrer. Débutant va. Elle posa son poing droit sur sa hanche alors qu’il essaye de se grandir. Sérieusement ? Il pense qu’il va l’impressionner de cette manière ? Il pense que cela va lui faire peur ou la faire taire ? Elle secoua doucement la tête, amusée par ses tentatives veines. Néanmoins, même si elle gardait son expression joyeuse et joueuse, elle hésitait un peu. Soit elle de but en blanc la véritable raison, soit elle déformait un peu la réalité pour ne pas lui donner raison et lui fermer son clapet. Elle opta pour la seconde option, bien plus amusante à ses yeux.

- Je suis là pour trafic d’arme et de drogues… Achetés par des petits con de ton genre qui ne peuvent pas se démerder seuls, sans drogue, dès que quelque chose va de travers dans leur vie. En gros, ce sont des faibles qui achètent notre marchandise.

Il était totalement hors de question pour Tess de lui dire qu’elle avait tué, il aurait été trop heureux et elle n’avait aucune envie de lui donner des arguments. Après, il n’avait pas tord, elle ne respectait pas la loi, bien au contraire, mais… Elle s’en moquait, totalement même. Tess n’avait pas tué par envie mais par nécessité. C’étai soit sa victime, soit Claire et elle, elle n’avait pas eu le choix, et puis, la vie avait l’air de s’amuser à lui remémorer sans cesse son acte. Elle voyait la balle traverser la gorge de l’inconnue, elle voyait son corps tomber au sol, encore et encore avant de sentir deux douleurs lancinantes traverse son bas ventre et son épaule, avant de tomber à son tour. Elle chassa ses souvenirs de son esprit, se concentrant un peu mieux sur ce type.

Ses parents ? Cela dépendait desquels il parlait. Des ses biologiques, elle n’avait aucune information, mais de sa famille, elle se souvenait encore de la tristesse et du dégoût qui brillaient dans leurs yeux, seul Steph avait eut un regard compatissant, lui envoyant le courage dont elle avait besoin. Là, il avait touché une corde sensible.

Une ombre assombrit le regard de l’ancienne dealeuse l’espace d’une seconde alors qu’elle regardait Tessa qui avait fait diversion. Elle n’avait pas tord.

- Elle n’est pas barge. Elle sait que nous pouvons venir en aide à ses personnes contrairement à un con de ton genre.

Deuxième fois que Tess l’insultait, plus ou moins directement, mais elle l’avait fait. Cependant, elle était en pleine possession de ses moyens, contrairement à lui qui tremblait légèrement, dont la mâchoire se contractait.

- Eh alors ? Tu perds tes moyens devant tes potes et contre des filles ? J’pense que ton égo en prend un sacré coup non ?

Elle lui adressa un large sourire joueur. S’il frappait en premier, Tess n’aurait pas de problème, et puis, elle ne le frapperait pas, même s’il lance les offensives. On sait que les Forges, dans une bagarre, seraient considérées comme étant ceux lançant l’attaque en premier, mais là, si l’autre n’a rien, toutes les charges reposeront sur lui.



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Tessa E. Buchanan
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 111
Né(e) le : 20/05/2001
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : N'essayez pas
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Je parle en #663399
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t870-text-me-first-tebby http://indare-division.forumactif.com/t834-je-te-suivrai-jusqu-a-ce-que-tu-m-aimes-tebby http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Lun 8 Jan - 17:32
Trafic d'armes et de drogues... Tessa tourne légèrement la tête vers la jeune fille, en gardant un œil sur les trois énergumènes malgré tout. Elle retient une grimace au qualificatif "faibles", préférant imaginer qu'elle ne l'applique qu'à ceux qui achètent de la drogue. C'est à quelqu'un comme Tess qu'elle a acheté l'arme qui lui a traversé le crâne, et son accent indique clairement qu'elle est américaine. Connaît-elle la personne qui la lui a vendue ? La coïncidence serait assez difficile à croire, surtout avec la taille de leur pays, mais amusante. En tout cas, elle est à peu près sûre que Tess n'était pas la vendeuse, quoique sa perte des couleurs a un peu perturbé ses souvenirs.

Barge ? Il s'énerve de plus en plus. Tessa s'efforce de rester calme. Elle a l'habitude, on lui a dit de nombreuses fois qu'elle était étrange, surtout quand la rumeur sur elle et Cam a commencé à enfler, alors une simple petite insulte comme celle-là ne peut pas l'atteindre – encore moins maintenant, alors qu'elle s'est adapté au calme olympien de sa camarade. Camarade dont elle apprécie le commentaire, bien qu'elle ne le montre pas. Sourire maintenant, ça serait avoir l'air reconnaissante, et Tessa connaît assez ce genre de gars pour qu'il interprète ça comme un signe de faiblesse et lui saute à la gorge. Elle reste donc stoïque tandis que les poings du garçon blanchissent sous l'effet de la rage, trop serrés pour leur propre bien. Elle attend pour voir s'il osera céder à cette pulsion, un moyen très radical pour l'expulser de la bibliothèque maintenant qu'elle y pense.

Tebby ne sait pas quel a été le déclencheur : la provocation de Tess, ou le sourire moqueur qu’elle-même s'est permis d'afficher. Mais quoi qu'il en soit, le poing est parti. Droit sur son amie, et sous le regard approbateur des deux faire-valoir plantés autour du fauteuil. Étrangement, alors qu'elle aurait pu paniquer et essayer de secourir sa camarade, Tessa reste calme et immobile, réagissant à peine à la soudaineté du geste. Elle a confiance dans cette fille et ses réflexes et, même si Tess se fait frapper, le but est de donner une leçon à ce type. La jeune Potion se doute bien que cette leçon ne sera pas bénéfique si l'une d'elles répond à son coup : ça ne fera que le conforter dans sa certitude que l'IRS est peuplé de gens violents. Et avoir peur, le conforter dans sa certitude que ceux qui ne sont pas violents sont des pleurnichards.

» Eh bah alors, tu ne contrôles pas ta colère ? Tu devrais peut-être aller en Forge.

Elle parle juste pour qu'il soit trop aveuglé par la rage pour remarquer qu'elle a sorti son téléphone, hors de vue de ses deux potes car caché par sa cuisse. Elle cherche à filmer la scène, au cas où il faudrait reporter l'incident plus tard et avoir des preuves. Elle éditera la vidéo plus tard si jamais leur provocation est trop visible, mais pour l'instant il lui faut juste une image de lui en train de frapper. Ça sera suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 240
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Ven 12 Jan - 18:56
Ils étaient silencieux, tous, depuis quelques secondes et quelque chose risquerait d’arriver rapidement, la conscience de l’américaine lui criait de faire attention et d’être prête à réagir en cas de nécessité. Elle ne l’écouta pas, imaginant qu’il n’aurait pas le courage, pour rester polie, de lever la main sur quelqu’un. Tess aurait cependant dû écouter sa conscience car elle ne comprit ce qu’il se passait que lorsqu’un des poings du garçon partit droit vers elle. Pas assez réactive, ou pas assez rapide sur ce coup, Tess recula juste la tête, la main du garçon frappant son nez assez violement. Elle fut légèrement sonnée par le coup qui la fit reculer de deux pas. Un liquide chaud coulait de son nez, assez doucement. Du sang. Son sang. Cela faisait des mois qu’elle n’en avait pas vu et cette vision la perturba un peu. Elle n’ai pas très fan de sang, surtout pas du sien. C’est un liquide censé rester à l’intérieur ! Pas couler le long d’un corps ou d’un visage ! Elle soupira doucement de désespérassions en l’essuyant doucement, d’un simple revers de la main. Ce n’est pas bien grave mais cela ne va pas s’arrêter de couler de la sorte ! Cependant, contrairement à ce qu’aurait pu imaginer le gars, Tess ne broncha pas, ne cherchant même pas à lui rendre son coup… Même si cela lui démangeait le poing.

- Sérieusement ? Tu frappes une fille maintenant ? Tu parles d’un ISS…

Elle se tourna vers Tessa qui venait de lui lancer une pique bien sentit. Tess affichait un petit sourire à l’égard de sa petite camarade, ignorant désormais l’ISS qui avait le poing toujours aussi crispé. Qu’il se détende un peu ! Néanmoins, elle avait pu élaborer un profil de ce type, s’il avait été un des clients du gang, c’est sans doute de la drogue qu’il aurait acheté ! Elle en mettrait sa main au feu ! Quoique non, elle tient à ses mains ! En ayant grandement besoin pour écrire !

L’américaine aux cheveux teints remarqua le téléphone de la petite, ou du moins, quelque chose qui ressemblait à un portable. Maline la petite ! Avec ça, elles auront des preuves comme quoi c’est lui qui a mis le premier coup !

- Tu parles, les Forges sont capables de contrôler leur colère, eux au moins.

Son regard se portait sur le groupe de garçons. Elle n’aurait pas imaginé que cela tournerait ainsi mais, pour être franche, c’est le moment idéal pour jouer et retrouver ses bonnes vieilles habitudes ! Même si, c’est déjà fait depuis un bon moment que ces habitudes sont ressorties ! Bah, tant qu’elle ne se met pas en colère, tout ira bien pour ces derniers, ils n’auront aucun problème… Physiquement parlant du moins. Leur moral doit en prendre un coup ! Après tout, deux nanas, de l’IRS, font sortir de ses gongs un imbécile de première catégorie.

- Tu comptes frapper de nouveau ou arrêter de faire le pitre et retourner dans ta bibliothèque ? Parce que je ne sais pas toi, mais j’ai un bouquin sur la psychologie que m’attend… là bas, sur un des fauteuils.

Elle montra la direction des dits fauteuils du doigt, reniflant légèrement pour que le sang ne coule pas trop. Bon, elle ferait un rapide passage aux toilettes pour nettoyer tout ça, pas besoin d’aller jusqu’à l’infirmerie pour si peu.


Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Tessa E. Buchanan
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 111
Né(e) le : 20/05/2001
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : N'essayez pas
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Je parle en #663399
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t870-text-me-first-tebby http://indare-division.forumactif.com/t834-je-te-suivrai-jusqu-a-ce-que-tu-m-aimes-tebby http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Lun 29 Jan - 2:39
Tessa a légèrement grincé des dents quand le poing du garçon a atterri dans le visage de sa camarade, mais elle a fait de son mieux pour rester impassible et balancer sa pique malgré tout. Elle n'a par contre pas mal jugée son homonyme : la jeune fille n'a aucune réaction, ou plutôt ne réplique pas de la même manière, ce qui fait de l'ISS le seul coupable dans cette affaire. Provocation mise à part, mais il avait lancé les hostilités en les traitant de déchets de la société. Elle n'a pas ça en vidéo, mais ça s'édite facilement, ce genre de choses, avec un petit coup de main.

En tout cas, cette altercation est la preuve supplémentaire que les clichés des écoles n'ont pas lieu d'être. L'ISS qui contrôle mal sa colère contre les IRS calme, sérieuses et (plus ou moins) polies. Plus que lui, en tout cas. Elle pourrait presque en faire une publicité pour l'IRS : "si vous ne voulez pas que votre gamin deviennent violent et colérique, choisissez le côté bleu". Elle a presque envie d'en rire, et elle sait que ça ne fera qu'attiser la colère de l'autre imbécile, alors elle se permet de souffler légèrement du nez. Juste assez pour attirer son attention, pas assez pour qu'il la frappe. Enfin elle l'espère, elle n'a pas la même résistance que Tess, elle n'est pas sûre de rester totalement stoïque en voyant du sang noir couler de son nez.

En tout cas, maintenant qu'elles ont souligné son manque de contrôle, il semble bien décidé à réprimer sa colère. Tessa aurait pu insister, mais elle se contente de ranger son téléphone dans sa poche, discrètement. Elle a la preuve dont elle a besoin, de quoi le faire exclure de la bibliothèque s'il lui prend l'envie de refaire du bruit. Il a l'air enragé mais résolu. Elles n'en tireront pas plus de colère, comme si elle avait pressé tout le jus pour ne laisser qu'un carcan vide. Un mec violent mais trop soucieux de son image ou de son statut pour aller trop loin.

» Je crois que ça ne sert plus à rien. Ça ne tient pas la route, les types comme lui. Il a trop peur d'avoir un mot dans son carnet.

Elle a prononcé la dernière expression avec un ton infantilisant au possible, mais la suite ne fait que confirmer sa théorie : aucun poing ne s'écrase sur sa joue. Elle n'est pas certaine d'apprécier le risque qu'elle a couru pour autant, mais les trois membres du trio se contentent de regard, désormais.

» On peut retourner s'asseoir. Et dans le pire des cas, ajoute-t-elle en se retournant vers les ISS, vu l'état de son nez et les preuves que ça nous donne, il vaut mieux pour vous que vous appreniez à respecter le silence.

Sur cette phrase, elle adresse un signe de tête à sa camarade pour qu'elles s'éloignent, en sachant pertinemment qu'un bruit de plus de leur part lui donnera le droit d'aller les dénoncer avec sa fameuse vidé.

» Tu veux un mouchoir, peut-être ? demande-t-elle une fois hors de portée des ISS. Tu saignes pas mal...
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 240
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Mar 30 Jan - 21:19

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

Ca te tuerait d'être calme?
Feat Tessa

L’américaine eut un petit sourire moqueur à l’égard de l’ISS. C’est vrai que ce n’était pas le genre de gars à assumer ses actes. Tout ce que l’américaine ne supporte pas, c’est bien la lâcheté ! C’est tout ce qu’elle déteste même ! Il ne risque pas de faire long feu sur le chemin de la vie… Sauf s’il est pété de tune ou autres, ce qui n’était pas vraiment improbable. Surtout ici. On ne sait jamais sur quel genre de personne on peut tomber.

Le carnet, un mot dedans… Ca doit être la menace ultime pour eux, sans déconner. Ca fait si tâche que ça, un mot dans le carnet ? C’est pas vraiment compréhensible… Ce n’est pas un casier judiciaire non plus ! Ils ne peuvent pas assumer un peu ? Cela ne va pas leur foirer le reste de leur vie ! Qu’ils arrêtent d’abuser ! Elle sourit doucement, ne faisant pas attention au sang qui coulait de plus en plus de son nez.

Malgré la pique lancée par Tassa, aucun signe de violence ne transparaissait. Il ne cherchait pas à la frapper, au grand plaisir de Tess qui ne se serait pas retenu pour lui faire manger un mur s’il s’en prenait à elle ! Et encore, elle restait relativement gentille et soft dans ses pensées !

- On peut, en effet. J’ai bien envie de continuer ma lecture.

Alors qu’elle attendait la seconde IRS, Tess se tourna une dernière fois vers le petit groupe d’imbéciles, prenant la parole tranquillement.

- Au fait, je ne suis pas ici que pour trafique, mais plus pour meurtre. Comme quoi, une personne ayant tué n’est pas forcément proie de ses propres pulsions de violence… Contrairement à d’autres.

Elle avait dit ça avec un sourire, pas le genre de sourire fou, plus le genre de sourire qu’on adresse à un ami, un sourire innocent. En gros, un sourire qui n’avait rien à faire sur un visage après une telle révélation. Mais de cette façon, elle montrait qu’il avait eut tord de croire à ses préjugés, qu’il avait eut tord de leur balancer cela à la figure. L’américaine était aussi très fière de son coup. Elle finit par rejoindre Tessa en les laissant tranquille à méditer, à méditer sur leur connerie.

Sa camarade d’IRS lui proposa un mouchoir car elle saignait quand même pas mal. Par pur reflexe, l’américaine porta la main à son nez, regardant le sang qui s’y trouvait. Il y en avait bien plus que quelques instants plus tôt. Elle se paralysa presque aussitôt, le regard planté sur cette main ensanglantée.  

- J-je veux bien… S’il te plait…

Rester à la bibliothèque dans cet état n’était pas une bonne idée, le mieux serait d’aller à l’infirmerie ou aux toilettes histoire de ne pas mettre de sang sur le sol. Sa respiration était légèrement saccadée, la faisant paraître bien plus faible que précédemment. Malgré les apparences, Tess avait aussi ses failles et là, elle venait de découvrir que son horreur du sang était bien plus mauvaise qu’elle ne l’avait imaginé… L’américaine s’appuya contre une des bibliothèques. Elle n’était plus aussi forte que face aux garçons, tout ça, à cause de sang.

- Désolée pour cette vision, Tessa.

Elle esquissa un léger sourire, regardant Tessa pour ne pas se concentrer sur sa main.



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Tessa E. Buchanan
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 111
Né(e) le : 20/05/2001
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : N'essayez pas
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Je parle en #663399
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t870-text-me-first-tebby http://indare-division.forumactif.com/t834-je-te-suivrai-jusqu-a-ce-que-tu-m-aimes-tebby http://indare-division.forumactif.com/t894-indare-gamer-club

Mer 28 Fév - 4:17
L'assurance de sa nouvelle amie semble soudainement absorbée, comme si le liquide dans sa main l'avait détruite en moins d'une seconde. Tessa la fixe un moment, surprise de ce brusque changement d'attitude. Elle qui analyse tout prend quelques instants pour essayer d'y trouver une raison ; elle n'en voit qu'une, mais cela semble incohérent. Elle a dit être là pour meurtre, quelle logique y aurait-il à ce qu'elle ait peur du sang ?

Les meurtres n'impliquent pas forcément de fin sanglante, réalise-telle en se traitant mentalement d'idiote. On pouvait tuer quelqu'un sans faire couler une goutte de son sang, elle s'est juste fait avoir par une association d'idées, par les armes mentionnées un peu plus tôt. Avec un sourire compréhensif et compatissant, elle lui tend un mouchoir sans commenter la réaction de la jeune fille. Tebby connaît assez bien les effets causés par les peurs et les phobies pour savoir que la compassion et la pitié sont souvent aussi mal reçues que les moqueries. Elle préfère éviter d'en faire montre, prétendre qu'elle n'a pas totalement remarqué.

Malgré tout, les excuses que lui présentent Tess suffisent à la faire changer d'avis, en partie. Avec un sourire calme, Tessa place ses paumes au-dessus de celle ensanglantée de son amie pour la cacher à sa vue. Elle fait rempart de ses mains entre les yeux de la jeune fille et le sang qui l'a atteinte, même si elle doute que le mouchoir puisse contenir le reste bien longtemps. Il va falloir effacer tout ça avant que la (probable) peur ne se transforme en tétanie ou en panique.

» Ce n'est rien, ça nous arrive à tous. On devrait rincer ça, si ça te fait cet effet, ajoute-t-elle à voix basse pour s'assurer que personne d'autre ne l'entende.

Si elle peut l'aider à affronter sa peur, ou à la chasser pour l'instant, elle le fera sans hésiter, quitte à lui prendre la main pour la garder hors de sa vue le temps de rejoindre un lavabo et de la rincer. Tessa n'a jamais vraiment eu de peur ou de dégoût du sang, en tout cas celui des autres, et même l'aspect noir qu'il a à ses yeux ne suffit pas à assombrir son envie d'aider la jeune fille. Après s'être assurée que personne ne les regarde ou ne se dresse entre elles et la sortie, par considération pour la réputation de son amie, Tessa sourit légèrement à la jeune femme et lui indique d'un signe de tête la voie libre vers les portes du couloir. Elle la guidera si besoin est, par exemple si elle préfère fermer les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Les étapes du calme mental
» Quel calme !
» Calme avant de dormir
» vos conseils pour avoir le calme?
» Comme une eau calme qui coule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: IRS - Bâtiment principal :: RDC : Bureaux et formalités :: Bibliothèque-
Sauter vers: