À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Le bal a commencé ! Venez rp dans le sous-forum dédié !
Elèves, professeurs et civils partent en voyage en France ! Ca vous tente ?

 :: Hors-jeu :: Archives Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Beg me on your Knees !

Eigan
Invité
avatar

Mer 4 Jan - 1:47
Eigan
Eigan A. Vybris
Ancien membre
Eigan Aaron Vibrys
Surnom(s) : écrire ici, facultatif
Âge : 17 ans
Date de naissance : 25/03/1999

Lieu de naissance : Washington DC
Nationalité : Américaine
Orientation sexuelle : Hétérosexuel

Classe : 2ème année
Groupe : Forge
Raison : Double homicide volontaire. Pyromanie et Bipolarité.
Caractère

Un dossiers Psychologique. Wouhou. Je vais m’éclater. Allez-y faites péter les questions ! Mais ne vous attendez pas à ce que je réponde sérieusement à chacune d’entre elle. Oui je suis un connard et je n’aime pas qu’on me perce à jour. Sur ce commençons.

Vous m’avez l’air un peu blasé de la vie pourquoi ça ?

Oh je ne sais pas. Peut-être parce que je suis en résidence surveillé et que je ne peux rien faire de mes journées. De toute façon je n’aime pas le monde je n’aime pas la vie. Je m’ennuie chaque seconde et la seule chose qui me motive un peu c’est de penser que je vais pourvoir martyriser quelques personnes en ce beau jour. Alors oui je suis blasé de temps en temps. Notamment quand un psychologue me pose des questions sur mon état mental en me demandant pour commencer si je suis blasé. Franchement quelle question de merde. Ça vous sert à quoi de savoir ça ? Vous allez me faire jouer avec des gamins plein d’énergie ? Je m’en BRANLE ! je suis déjà Hyperactif et je vous emmerde bande de bâtard.

Vous êtes hyperactif en effet. Pensez-vous que c’est ce qui vous rend violent ?
Pardon ? Je crois que j’ai mal entendu. Moi violent ? Et depuis quand. Ma main dans ta gueule c’est violent. Là je suis calme tu vois très calme. Rien ne peux me faire péter un câble. Ou peut-être que si. Mais tu ne l’apprends généralement qu’à partir du moment où tu reçois mon poing dans ta petite gueule de con. Je ne suis pas hyperactif. C’est juste que je me fais chier quand je ne fais rien de productif et si tu dis que c’est la définition même. Je t’explose. Je disais donc. Je suis un grand bisounours tout gentil. Je n’ai pas besoin d’être en résidence surveillé.

Pourquoi avoir fait exploser votre dernier psychologue. Maintenant je suis obligé de vous recevoir menotté ?

Je voue une haine profonde pour ce monde. Je m’ennuie comme je vous l’ai dit et j’ai besoin de me divertir. De plus je ne supporte pas les personnes trop inférieures. Je suis presque à la tête d’un empire et les personnes n’étant pas digne de moi ne devrait pas pouvoir me côtoyer. Du coup je pense que les éradiquer de la planète et le moyen le plus rapide pour qu’il ne m’approche pas. Voilà voilà.

Sur ce bas moi je me casse parce que vous me faites chier ! Ciao bande de naze !

Physique

Yeux : Bleu
Cheveux : Noir de jais
Taille : 1m78
Poids : 67 kg
Corpulence : Athlétique
Vêtements et/ou style : T-shirt. Pantalon de Treillis et Rangers
Signe distinctif : Une chevalière à mon majeur.
Autre chose ? Non et je vous emmerde.

ET/OU Vous pouvez aussi écrire un texte décrivant le physique de votre personnage.


Histoire

× Qui suis-je ? Eigan Aaron Vibrys. Second fils d’un empire bien plus énorme que le cul à Nicky Minaj c’est pour dire. Et oui second. Je ne vais donc pas devenir l’empereur à la mort du résidu informe qui me sert de père. C’est mon frère ainé enfin c’était. Vous saurez-bien assez vite pourquoi. Faisons tout d’abord le point.

× Qu’est-ce que l’empire Vibrys ?

× Vibrys Technologie. Vibrys for life and after. Un petit slogan ridicule. L’entreprise de ma famille crée des technologies médicales avancé que ce soit pour humain ou pour les animaux. Ce sont notamment des prothèses dernière cri qui vous font sentir comme Dark-Vador. Vibrys Technologie c’est un chiffre d’affaire en milliard de dollars et une puissance que personne ne peut contredire. Et c’est dans ce milieu et dans ces conditions mentales que j’ai été élevé MOI. Car je suis tout simplement beaucoup plus parfait que mon frère. Plus intelligent. Plus fort/ Plus beau. Je suis la seule et unique personne capable de diriger un empire aussi puissant. Mais bon ça ne s’est pas passer comme je le voulais.

× Maintenant il est temps de commencer mon histoire. C’est très joyeux je vous rassure !

× « Alexander je compte sur toi pour bien accueillir ton frère dans la famille. Vous êtes et serez toujours égaux je me suis bien fait comprendre ? Dès qu’il pourra le comprendre nous inculqueront les mêmes manières à ton petit frère. Je ne tolèrerais aucun écart de comportement de vos parts sous peine de sanction plus ou moins violente. J’espère que c’est clair, je ne veux aucun acte pouvant entacher l’honneur de notre famille » Je suis né quelques heures après. Et c’est deux ans plus tard quand j’ai appris à parler que j’ai subis exactement le même discours des centaines voire des milliers de fois.

× J’ai eu une enfance des plus ennuyeuse à vrai dire. Des cours, des discours, des altérations d’état. On dit maladie je crois. Et quelques problèmes d’hyperactivités. J’ai eu une éducation stricte à coup de cravache, de gifle, de repas sauté et d’enfermement dans la chambre noire. Une chambre sans lumière avec un taux d’oxygène limité servant à nous faire réfléchir sur nos actes. Bien évidement ce cas l’étant pour des fautes très grandes. Des fautes que mon frère ne faisait pas car c’était juste une putain de lavette n’osant rien faire. Il préférait rester cloitré dans son coin et ne pas s’amuser plutôt que de risquer les foudres de père. Et puis franchement, il suffit de savoir qu’il ne dormait toujours pas seul à l’âge de quatorze ans pour savoir qu’il n’était rien d’autre qu’un simple déchet. Depuis toujours je me dis que la vie serait plus simple s’il n’existait pas. Si j’étais le fils unique de cette entreprise. Car oui je ne peux pas dire que j’ai une famille. Bref au diable les descriptions je dois clore ce putain de dossier pour le juge alors décrivons les évènements qui ont amené mon procès.

08/09/2010 – 11ans


× « Eigan ! – Une gifle vola – Ton frère nous à dis que tu t’étais amusé à pirater mes comptes bancaires ? Tu te fou de ma gueule ? Tu es peut-être plus doué que lui sur certain point mais je ne compte pas léguer ma vie entière à un gamin immature qui peut devenir un délinquant du jour au lendemain ! Grandis un peu ! Oserais-tu me faire dire que la seule erreur dans ma vie c’était toi ? Tu me déçois insolent ! Ce soir tu ne mangeras pas et tu iras dans la chambre noire ! Tu ne sortiras que quand ta mère et moi rentrerons de notre gala. Je demanderais à ton frère de t’y accompagner. En attendant rend toi dans le salon !»

× Quand je vous dis que je n’ai même plus le droit de m’amuser je ne déconne pas le moins du monde ahah.  Et ce petit enfoiré m’a dénoncé ? Il va falloir qu’on parle lui et moi. Pour l’instant je me dirigeais vers le salon d’un pas calme tandis qu’intérieurement je bouillonnais de colère. Et c’est là que tout a explosé. « Comme l’a demandé père, EIgan je vais te conduire à la chambre noir » Il posa son bras sur moi et là j’ai craqué. Mon poing dans sa gueule de con, alors qu’il tombait contre la table en verre. J’allais prendre une buche dans l’âtre de la cheminée avant de l’explosé sur sa tronche de Bâtard le faisant instantanément tombé dans les pommes. J’aurais pu m’arrêter là c’est vrai mais peut-on appeler ça une histoire marrante sans un peu de contenu +18. C’est donc après ça que je l’ai foutu à poil et que je l’ai sodomisé violement sans lubrifiant. Non je déconne. J’ai juste calé sa nuque sur le bord de la table en verre et j’ai frappé du plat du pied sur sa tête. J’ai dû le faire une vingtaine de fois avant que sa tête tombe sur la moquette qui anciennement blanche ivoire était devenu aussi rouge que le sang qui l’avait imbibé. J’avais pris tellement de plaisir à voir son cerveau réagir à la douleur à l’entendre crier jusqu’à que la partie raccordant son cerveau à sa moelle épinière se sectionne. Mais même après ça j’ai continué encore et encore. J’avais une envie folle de faire disparaitre sa tête de con de la surface de l’humanité. Après l’avoir décroché de son tronc et observé l’expression de terreur sur son visage au moment de sa mort j’ai donc jeter sa tête dans un feu naissant et je suis resté assis en le regardant brûler. Ah que ce fût bon de voir ça. Il me manquait plus qu’à faire disparaitre les preuves de mon méfait. J’ai donc répandu de l’alcool un peu partout, j’ai ouvert les gaz dans les cuisines puis boom, vroush, bruit de crépitement. Quoi je ne suis pas assez expressif ? J’ai fait exploser ma maison. D’ailleurs c’est joli la lumière du feu dans la nuit noir américaine.

× Mes tendances violentes et légèrement pyromane on suite à cela continuer tout au long de mon adolescence de façon plus ou moins violente. Cependant mes parents arrivaient à contenir leur réputation e celle de l’héritier de la compagnie en me donnant uniquement des cours à domicile. Et bizarrement mon père n’osait plus vraiment me dicter quoi faire ou essayer de me dominer. Ils m’ont juste envoyé chez une psychologue pendant plusieurs années. Et c’est à cause de ça que j’ai fini devant le tribunal. Même pas pour le meurtre de mon frère. En même temps sa carcasse a disparu dans les flammes. Ah ah j’en rigole encore rien qu’en me rappelant sa tête par terre. Voici donc la dernière ligne de mon dossier monsieur le juge.

× « Vous pouvez entré Mr.Vybris. Votre psy vous attend. Et j’aime beaucoup votre nouveau manteau. » C’est ça drague moi conasse de standardiste. Comme si j’allais me rabaisser à sortir avec une sous espèce tel que toi. Tu mériterais d’être éradiqué en même temps que ma prochaine cible. Quoi qu’elle sera peut-être pris dans l’accident. Entrant dans la pièce de la psychologue alors qu’elle cherchait encore des papiers dans son bureau. Ma main poussa violement sa tête contre ce dernier l’assommant sur le coup. Sortant un chiffon et une bouteille d’alcool de ma poche, L’imbibant du liquide avant de la glisser dans le tube de l’extincteur. J’avais maintenant moins de deux minutes pour sortir et aller loin. Poussant la porte du pied commençant à courir en lançant à la réceptionniste « Je ne me sens pas bien je rentre chez moi. Adieu »  C’est une minute plus tard que devant mes yeux rempli d’étoile une explosion éradiqua la cabinet.

× Jour du procès – 14 ans

× « Monsieur EIgan Aaron Vybris. Le chef d’accusation et le jury vous déclare coupable de double homicide volontaire, cependant votre comportement bipolaire entrant en compte en plus de votre âge nous ne pouvons pas vous condamner à vie. Vous serez donc envoyé en école de redressement en Angleterre afin d’avoir un suivi et de corriger vos penchant Pyromane, vos tendances à la violence et au meurtre dû à votre Bipolarité et bien sûr d’être surveillé pour qu’aucun acte de ce genre ne soit renouvelle. »



Un peu de vous

Prénom/Pseudo : Ruru Le thug
Age : (facultatif)
Tu nous viens d'où ? : Je sais plus
Un commentaire ? : A la gloire des points de suspension

Revenir en haut Aller en bas
Martel Ed'Ruecus
PNJ |:| Directrice de l'IRS
avatar
Féminin
Messages : 448
Né(e) le : 12/09/1981
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Directrice de l'IRS
Situation amoureuse : Mariée à Ruthven Ed'Ruecus
Nationalité : Britannique (origine Allemande)
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com http://indare-division.forumactif.com/t24-pnj-martel-ed-ruecus

Ven 6 Jan - 22:25
Le programme de réinsertion Forge vous accueille pour une année supplémentaire.

Après vos redoublements en première et seconde années, nous espérons que les mesures qui ont été prises au début du mois de Septembre pour améliorer vos résultats scolaires seront suffisante pour que vous continuiez vos études selon un cursus classique sans avoir besoin de redoubler à nouveau.

La plupart des règles spécifiques qui vous sont appliquées n'ont pas été modifiées depuis votre entrée chez nous il y a quatre ans :
- Interdiction d'utiliser un briquet, des allumettes ou tout autre outil pouvant donner naissance à une flamme ou une étincelle.
- Obligation de porter des menottes ou des procédés bloquant ses mains pour tous ces rendez-vous chez un psychologue, un juge ou une assistante sociale.
- Placement en résidence surveillée avec bracelet électronique. L'interdiction de quitter l'établissement a été levée mais sera remise en place à la première incartade.
- Ses affaires seront fouillées quotidiennement à l'entrée et à la sortie de l'école et des dortoirs pour s'assurer qu'elles ne contiennent ni arme, ni objet interdit par les présentes conditions
- Obligation de rendez-vous hebdomadaire avec un psychologue pour traiter ses tendances violentes.
- Interdiction formelle de dispense de sport pour que son hyperactivité ne se transforme pas en violence. En cas de blessure, il devra participer à un sport n'aggravant pas son état ou à des cours de relaxation.


Je te mets quand même les liens après :
Listings, pour les classes, les chambres et l'avatar
Suivi psychologique et dossier scolaire, pour tenir compte des notes, éventuelles punitions, soins et autres choses affectant le parcours scolaire de ton personnage
Demandes de rp
Friendships & Adventures
Internet & sms
N'oublie d'ajouter le lien vers ta présentation à ton profil.

Nous espérons que les années qui vous restent dans notre établissement sauront vous aider à vous réintégrer,
Martel Ed'Ruecus, directrice de l'IRS
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Archives-
Sauter vers: