AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: Hors-jeu :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre sans hasard [ PV Nia Alaput et Caitlyn Wesker ]

Anastasiya
Invité
avatar

Mer 20 Sep - 22:55
Anastasiya






Ana is coming now





         Ton premier jour, tes premiers pas, ta première journée, ta première installation, la première fois que tu vois autant de personnes réunies en un même endroit d'étude. Tu sors de la voiture de tes 'parents', leur fait une bise à eux deux, ils te souhaitent bonne chance, bonne chance pour une nouvelle vie pour toi. Ils te laissent, ils repartent. Tu dois te débrouiller seule. Heureusement une sorte de comité d'accueil attendez les nouveaux, tu ne sais pas que ça reste normale, tu apprends, de seconde en seconde. Tu n'as fait que les suivre, logiquement. Ce n'est pas ce à quoi tu t'attendais, c'était magnifique. En réalité, tu n'avais jamais vu d'école de l'intérieur auparavant alors un rien pouvait t'émerveiller. De grands bâtiments, des personnes qui savent où aller et toi. Tu croises le regard de plusieurs individus, ils se souriaient, se retrouvaient, se faisaient des accolades, rigolaient entre eux. Et toi, tu baissais la tête à chaque sourire de politesse.

         Mine de rien, cela te plaisait. Peut-être est-ce l'attrait de la nouveauté? C'est ce qui définit l'être humain après tout. Ils énoncent les chambres, avec qui tu seras et dans quel étage. Tu écoutes le reste, ils sont beaucoup plus que j'imaginais mais bon vu la taille des établissements ça ne m'étonne pas. Tu es avec deux filles ; Nia et Caitlyn, au deuxième étage, chambre 201. Pourquoi pas. Une troisième année ainsi qu'une quatrième année, tu es la plus jeune et ce n'est pas dérangeant en réalité. Tu montes dans l'étage numéro deux des chambres, jusqu'à trouver la tienne et oui après cinq minutes de recherche intense et d'essai pour éviter les gens, tu as réussi à tomber sur la tienne, enfin. Tu ouvres la porte pour voir à l'intérieur ; personne. Enfin si, mais il n'y a personne physiquement parlant. Il y a des affaires par contre. Alors ok, ce n'est pas le luxe que tu as connu depuis petite mais c'est déjà bien. Un lit, un tiroir, une table de chevet et un petit bureau chacune. Et une petite pièce lavabo miroir, tant mieux. Tu poses ta valise sur un lit près de la fenêtre, tu aimes bien te réveiller au rayon du soleil, espérons que tes colocataires aussi. Tu n'as pas le temps de te positionner seule car au même moment tu entends quelqu'un arriver à la porte.



© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn
Invité
avatar

Dim 24 Sep - 20:35
Caitlyn
Caitlyn Wesker
Ancien membre
Rencontre sans hasard !
La flemme. Chez une demoiselle aussi sportive, franchement, c'était un comble.

Et pourtant.

Les cours venaient de reprendre, ce qui signifiait que toutes les chambres de l'internat avaient été redistribuées. Caitlyn ne manquait logiquement pas à la règle et avait été attribuée d'une semaine pour rassembler ses affaires et déménager, mais voilà : elle avait eu la flemme.
Hélas, le réveil de la Forge avait été... Pour le moins agaçant. Alors qu'elle n'avait justement pas cours ce jour-là, elle avait été tirée de son sommeil par une jeune fille embarrassée qui lui indiquait qu'elle venait d'arriver à Indarë, et que ce lit était désormais le sien.

Après lui avoir nonchalamment tapoté la tête pour lui indiquer qu'elle ne lui en voulait pas, Wesker s'était levée et avait déniché un gros sac à dos usé de son armoire : des vêtements, trois paires de chaussures, et quelques babioles ; c'est tout ce qu'elle avait.
Elle avait enfilé son uniforme en vitesse avant de quitter la pièce, encore à moitié endormie. Bon... C'était quoi, sa nouvelle chambre, déjà ?

C'est donc avec une tête de zombie que la jouvencelle se rendit à l'administration pour s'informer, profitant de ce déplacement pour s'arrêter au distributeur et de se prendre un ou deux cafés.
Pendant qu'elle sirotait le breuvage, adossée contre le mur, Caitlyn réfléchissait en toisant les élèves qui passaient par là. Tout au long de l'année dernière, elle s'était demandée comment les autres étudiants réussissaient à être frais comme la rosée printanière dès sept heures tapantes, alors qu'elle restait dans cet état comateux tout au long de la matinée. Chienne de vie.


Cul-sec d'expresso, et il est temps d'y aller. Qui sait, avec de la chance, elle tomberait sur de nouvelles colocataires, disons, ouverte d'esprit... Et plus, si affinités.
Sur cette pensée positive, la jeune femme regagna le deuxième étage. 201, c'était pratique, car elle n'aurait pas besoin de traverser ce maudit couloir de deux kilomètres afin d'arriver à la chambre. De l'autre côté, si sa mémoire avait été un peu plus fonctionnelle, elle lui aurait permis de n'avoir qu'un mètre à parcourir : passer de la 202 à la 201, c'était un dépaysement plutôt relatif...
Elle réajusta sa lanière de sac et entra sans toquer, la politesse n'étant pas le fort de la bleuette.

"Coucou les pétasses."

A ne pas s'y méprendre : cette formulation n'avait rien d'offensif. Non, pour Caitlyn, c'était un surnom parfaitement amical et bon-enfant.

En balayant rapidement la chambre des yeux, elle se rendit aussitôt compte qu'elle n'avait qu'une colocataire. Cependant, l'un des lits semblait déjà pris, à en juger les affaires qui trônaient sur celui-ci.
Wesker adressa un sourire à la demoiselle et balança son sac sur le dernier plumard sans plus de ménagement. Bon, elle paraissait bien plus prude que son imagination lui avait fait espérer, et surtout trop jeune. Dommage.

La Forge s'assit sur son lit et se déchaussa avant de s'y allonger, n'ayant pas eu besoin de temps pour s'habituer à la chambre. Son projet initial était de retourner dans les bras de Morphée dès son arrivée, mais l'inconnue portait un air quelque peu penaud sur le visage que la bleuette étudiait du coin de l'œil. Elle était peut-être nouvelle, et l'entrée de Caitlyn lui avait probablement parue un peu crue. Se retenant de soupirer, la jeune femme tourna son corps vers elle et reprit un sourire plus chaleureux.

"Tu viens d'arriver ?"


Dernière édition par Caitlyn Wesker le Jeu 28 Sep - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 144
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput http://indare-division.forumactif.com/t1204-pnj-s-de-nia

Jeu 28 Sep - 16:46
Cela faisait quelques jours que je m'étais installée dans la nouvelle chambre. M'y mettre dedans dès mon arrivée aurait été plus simple mais bon on ne peut pas tout avoir. Malgré tout, ces quelques jours avaient été largement suffisants pour que je me sente à l'aise dans cette nouvelle chambre. J'avais pu m'installer là où je le désirais. Contrairement à ce que beaucoup faisaient en arrivant dans une chambre vide, je ne pris aucun lit près de la fenêtre. Je m'installai sur le lit le plus éloigner de celle-ci. Je n'aimais pas dormir trop proche de la fenêtre. Je préférais me réveiller avec un mur en face de ma tronche plutôt que le soleil dans les yeux. Je m'en fichais si mes colocataires dormaient avec les stores fermés ou ouverts par contre. Avec le visage face au mur je ne risquais pas d'être éblouie dès le réveil.

Les cours avaient repris et avec ça, l'arrivée de mes deux colocataires. Normalement en tout cas. Je m'étais installée dans la chambre avant que les cours reprennent pour ne pas avoir à m'en occuper en plus des devoirs mais ce n'était apparemment pas le cas de mes deux colocataires qui semblaient préférer mélanger le stress des cours avec le stress du déménagement. Aujourd'hui il n'y avait pas cours. J'en avais donc profité pour me rendre à la bibliothèque assez tôt dans la matinée. Je voulais emprunter quelques livres mais si j'y allais trop tard je me tapais tous les intellos et je n'étais clairement pas d'humeur à en voir. Je n'avais rien de personnel contre eux mais voilà c'était juste une journée où je voulais en éviter un maximum.

Après mon passage à la bibliothèque je fis une petite halte au réfectoire afin de prendre mon petit-déjeuner. Pourquoi devrais me grouiller de retourner dans la chambre alors qu'il n'y avait personne qui m'attendait et que nous étions sur un jour de congé ? Je me remis en route après une demi-heure et revins vers la chambre 201. Arrivée devant la porte j'entendis deux voix. Il fallait croire que cette fois mes colocataires s'étaient décidées à venir. Tant mieux. J'allais enfin voir avec qui je partageais la chambre. J'espérais aussi que l'on deviendrait pas des ennemies. Je m'en fichais d'en avoir car après tout, tout le monde en avait, mais ça me ferait clairement chier de devoir supporter toutes les nuits une ou deux personnes que je détestais.

En ouvrant la porte, je fis la découverte des deux étudiantes qui partageaient désormais la chambre avec moi. Une jeune fille qui semblait timide aux premiers abords et une autre qui avait l'air d'être tout l'inverse. Elles n'avaient pas l'air d'être de petites pisseuses et si je ne me trompais pas, ça m'arrangerait. Elles étaient pas mal physiquement en plus.

- Salut. Vous êtes Caitlyn et Anastasiya, c'est bien ça ?

J'avais mémorisé le nom des filles qui partageraient la chambre avec moi pour être sûre de ne pas me faire avoir. Ca serait con que je demande sur leurs préférences pour dormir vis-à-vis de la lumière si elles dormaient ailleurs.

Je me dirigeai vers mon bureau et j'y déposai les livres empruntés à la bibliothèque. Mon attention se reporta à nouveau sur les deux demoiselles. À bien les observer, l'une d'elles me disait vaguement quelque chose. Je crois l'avoir croisée durant l'été. Je n'en étais toutefois pas certaine.


Revenir en haut Aller en bas
Anastasiya
Invité
avatar

Jeu 28 Sep - 19:54
Anastasiya






Ana is coming now





Tu n'as pas le temps de te positionner seule car au même moment tu entends quelqu'un arriver à la porte.

" Coucou les pétasses. "


         Tu ne réagis pas vraiment ; tu ne comprends pas réellement. 'Pétasse' pour toi c'est comme si quelqu'un disait 'fleur', c'est un mot comme les autres ; ce n'est ni dans ton vocabulaire, ni dans ton dictionnaire. Tu peux paraître naïve mais tu ne connais juste pas, c'est de l'ignorance pure et dure. Tu regardes ce que fait l'arrivante, elle te sourit, tu lui rends ; plus discret. Elle se met sur son lit, tu continues de déballer tes affaires, plutôt malpoli de ne pas répondre? Oui, mais tu ne savais pas vraiment quoi dire et surtout tu ne voulais pas faire mauvaise impression. C'était une fille, plutôt grande comparé à toi, cheveux bleus, à l'allure sportive et l'inverse complet de toi. Tu aurais aimé répondre, vraiment, mais c'était assez dur pour toi.


" Tu viens d'arriver ? "


         Tu tournes ton regard vers elle, cette fois t'étais prête à lui répondre, vraiment. Sauf que l'arrivée d'une autre fille, surement celle des affaires, te coupes court. Elle a les cheveux rouge, aussi grande que l'autre fille ; elles étaient surement plus vieilles que toi aussi. Tu n'as ni vraiment peur, ni l'envie de partir, tu te sens ni bien ni mal.


" Salut. Vous êtes Caitlyn et Anastasiya, c'est bien ça ? "


         Ah, les cheveux bleus c'est Caitlyn, d'accord, mais elle, qui est-elle? Tu as une bonne mémoire, et tu sais qu'il suffit d'une fois pour que tu t'en souviennes. Elle se dirige vers son bureau pour déposer des livres, et elle vous regarde. A vrai dire, tu ne savais pas où te mettre. D'un côté ; une fille extravertie, de l'autre ; une fille qui a l'air posé à la première impression et toi, toute fragile, toute distante. Tu prends ta valise, commençant à les placer dans des compartiments. Tu lâches ton premier vrai sourire, un doux qui ne brise pas ton image.

" C'est moi Anastasiya " tu marques une pause, ton sourire laissant place à de l'incertitude, tu essayes de savoir comment elle s'appelle mais tu n'y arrives pas. " Et vous êtes? "

         Oui, le vouvoiement. Une chose que tu gardes en toi, comme si c'était ancré. En même temps depuis ta naissance tu vouvoies tout le monde ; tes parents, leurs 'amis', ta famille tout simplement. Et même ta famille d'accueille. Bref, tu as passé ta vie à vouvoyer et peut-être tu devrais commencer à ne plus le faire vu qu'elles, elles ne le font pas. Se rappelant ne pas avoir répondu à Caitlyn, tu te tournes vers elle en se posant sur ton lit ; dos contre le mur, les jambes allongées.

" Et oui je viens d'arriver. "

        Tu finis par te détendre complètement, les regardant une par une, tu ne savais toujours pas quoi faire, c'est ta première réelle conversation avec d'autres personnes, ça ne t'impressionne pas. Tu croises les mains sur tes cuisses, tu ne penses pas qu'elles soient méchantes mais les premières impressions ne sont pas forcément réelles.




© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn
Invité
avatar

Jeu 19 Oct - 15:10
Caitlyn
Caitlyn Wesker
Ancien membre
Rencontre sans hasard !
Avant même que la jeune colocataire n'ait le temps de prendre la parole, le grincement de la porte fit tourner la tête aux deux jeunes femmes. La nouvelle et dernière arrivante, une rouquine relativement basique à première vue, bien que Wesker était persuadée de l'avoir déjà croisée.

"... Vous êtes Caitlyn et Anastasiya, c'est bien ça ?"

Ok, donc la demoiselle, c'est Anastasiya. Celle-ci déclina d'ailleurs son identité aussitôt, tandis que la bleuette se contenta d'acquiescer en silence. À la demande de la plus jeune, la rouquine se présenta à son tour tandis qu'elle finissait de ranger ses livres.

"Et oui, je viens d'arriver."

Ah, elle avait finalement eu l'occasion de répondre. Ca faisait une nouvelle réservée et une ancienne détendue, toutes deux à l'ISS à en juger leur uniforme. La Forge se mordilla la lèvre un instant, quelque peu frustrée par cette découverte : depuis qu'elle avait intégré Indarë, elle n'avait jamais eu la chance de partager sa piaule avec un autre élève de son école. Rien de dramatique en soi, mais c'était toujours agréable de pouvoir partager sa frustration causée par les règles strictes qui lui étaient imposées.

La bande de la 201 au complet, Caitlyn prit finalement l'amère décision de se redresser, son projet de sieste étant désormais compromis.


En tailleur sur son lit, elle frappa ses genoux de la paume de ses mains en regardant les jeunes femmes chacune leur tour, son langage corporel signifiant qu'elle s'était décidée à se sociabiliser. Et pour ça, elle comptait commencer par les bases de la vie en communauté... De son point de vue, en tout cas.

"Bon, euh... Déjà, l'odeur de la clope vous dérange ou c'est tranquille ?" Elle désigna le détecteur de fumée au plafond d'un vif coup de tête avant de continuer : "Dans mon ancienne chambre j'mettais, genre, une chaussette sur ce truc, et j'fumais à la fenêtre. Mais vu que c'est pas mon lit qui est à côté, dites-moi si ça pose problème. Surtout toi du coup, Blanche-Neige."

Elle avait terminé sa phrase en posant son regard sur Anastasiya, ce petit surnom lui étant adressé. Moquerie ou signe d'affection : ça, c'était une question d'interprétation. Wesker n'était pas là pour chercher la discorde -ce qui serait plutôt idiot, le jour où l'on rencontre celles avec qui on doit passer toute l'année-, elle avait juste l'intention de détendre un peu l'atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
Nia Alaput
ISS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 144
Né(e) le : 07/05/2000
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Delta
Situation amoureuse : Alone
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : Nia aime parler en #330099
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t648-nia-alaput http://indare-division.forumactif.com/t1204-pnj-s-de-nia

Ven 3 Nov - 1:40
À peine entrée dans la chambre, je faisais la connaissance des deux filles qui allaient être mes colocataires pour l'année. J'avais retenu les noms mais impossible pour moi de savoir qui était qui entre l'une et l'autre. Anastasiya m'ôta rapidement cette question de mon esprit. Celle aux cheveux bleutés était donc Caitlyn. Heureusement que nous n'étions pas quatre, cela ne m'aurait pas beaucoup avancée pour pouvoir associer les noms aux différents visages. Ce fut ensuite à mon tour de me présenter. C'était effectivement plus logique que je le fasse. Ca serait con que je connaisse leurs noms sans que cela soit réciproque.

- Je m'appelle Nia !

Je ne disais rien pour le vouvoiement. Du moins pour l'instant. Je savais que certaines personnes vouvoyaient au début et se mettaient ensuite à tutoyer. D'autres ne tutoyaient jamais mais généralement cela venaient d'une culture ou d'une éducation. Et d'autres ne vouvoyaient jamais mais en principe ça dépend du caractère de chacun sur ce point-là. Elle reprit ensuite la parole, répondant sans doute à une question que Caitlyn avait dû poser avant mon arrivée. Il y avait donc une nouvelle et une plus ancienne. Et à en jjuger par leur uniforme respectif, une ISS et une IRS. Sympa. Ca allait être amusant.

Je m'assis sur mon lit tandis que Caitlyn se redressait sur le sien. À en croire ses réactions, elle allait prendre la parole à son tour. Dans le doute, je ne disais rien. J'avais bien fait. Elle souhaitait savoir si la fumée nous dérangeait. La cigarette était vraiment autorisée dans l'enceinte de l'institution ? Après tout peu importe. Tant qu'elle ne foutait pas le feu à la piaule, je me fichais qu'elle se détruise les poumon dedans ou dehors de la pièce.

- Personnellement ça ne me gêne pas. Enfin sauf si tu me la souffles en pleine poire mais sinon non.

Il ne restait plus qu'à connaître l'avis de la petite nouvelle. C'était elle qui était située plus près de Caitlyn. C'était donc elle qui risquait le plus de recevoir les odeurs. Elle fut aussi affublée d'un surnom assez sympa. Ca collait bien avec son teint en plus. Dès qu'elle eut répondu à la question de la bleutée, je repris la parole en les regardant toutes les deux.

- Vous êtes en quelle année ?

Elles n'étaient pas dans la même classe que moi donc dur de savoir. Pour Caitlyn, c'était normal vu qu'ils ne mettaient pas ISS et IRS dans les mêmes classes mais ce n'était pas le cas pour notre Blanche-Neige nationale. Avant qu'elles ne puissent répondre, j'en profitai pour rajouter une petite précision.

- Pour ma part je suis en troisième année.

Je préférais le dire avant qu'elles ne me posent la question. Généralement ce genre d'interrogation nous revient toujours en retour. C'est un peu le même principe qu'un boomerang. Dès qu'on le lance, il nous revient en général. Les questions c'était pareil. Dès que l'on en pose une, il faut s'attendre à ce qu'elle nous soit posée en retour.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Poker sans argent halal ou haram?
» Danse - musique avec ou sans paroles ?
» Idées pour faire la vaisselle sans trop consommer d'eau?
» Fromages Bio sans présure
» Roquefort, Bleu sans présure?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Rps abandonnés-
Sauter vers: