À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: North London :: Camden Town :: Camden Lock Market Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un peu de shopping ? [PV Amaryllis Hanazumi]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Alex Taylor
Invité
avatar

Mer 11 Jan - 15:10
Alex Taylor
Alex Taylor
Ancien membre

Elle était vraiment sincère comme petite. Elle disait vraiment ce qu’elle pensait tout haute… Réfléchissait-elle seulement à l’impacte de ses mots ? Que les gens pouvaient comprendre différemment ses propos ? Enfin, elle était sincère, ça se voyait, mais avait-elle conscience de la puissance de ses mots ? Surtout quand elle disait « je l’aime »… La majorité des gens allaient penser : « elle est amoureuse ! ». Non, j’avais très bien compris ce qu’elle avait voulu dire, comme on dit « je t’aime » à une mère, une sœur, à son père ou son frère, à sa cousine ou autre… Enfin bref, de toute façon, quel que soit le sens, qui étais-je pour la juger ? Mh ? Je m’occupais seulement de ses blessures, enfin du moins de ses mains. C’était ce qui semblait le plus touché… Je ne sais pas si c’était nécessaire de faire une radio, mais elle était en Exchange et à ce que j’ai lu dans son dossier, elle est en musique, je préférais donc en faire une, si c’était fragilisé et que ça empirait quand elle jouerait de son instrument, ça allait être de ma faute.

-"..j'espère juste qu'elle ne sera pas punie et qu'on lui accordera de sortir de nouveau car j'ai gâché sa journée...de plus elle a perdu de l'argent car elle a perdu ses affaires par ma faute...je la rembourserais mais... de toute manière elle n'entendra plus jamais parler de moi après ça..je suis un poison pour elle..je mérite pas son attention.."

Je n’avais pu retenir un soupire. Pourquoi, je ne saurais pas le dire réellement, surement parce que les gémissements plaintifs de cette enfant commençait à me peser, ensuite parce que je ne pouvais surement pas la rassurer car je ne sais pas vraiment si Raven allait être punie ou non, ou encore sa fin de phrase… Je coupais le bout de sparadraps qui allait maintenant le bandage que j’avais entouré autour de ses doigts, puis, je la regardais, sans vraiment croire en mes paroles,

- Tu ne devrais pas abandonner, si tu es attachée à elle, ça serait dommage d’abandonner… Puis, elle t’a dit que tu n’étais qu’un poison ?

Oui, connaissant Raven, c’était bien la fille à lui balancer ça en pleine figure. Mais bon, si la Forge l’avait sauvé, c’est qu’il devait bien y avoir une raison derrière, ou alors c’est qu’elle s’assagissait ? Je ne sais pas. Puis honnêtement, qui j’étais pour rentrer dans leurs histoires ? On ne me demandait pas mon avis, alors je n’avais rien à dire.

- Voilà, c’est fini! Tu devrais lui parler une dernière fois je pense…Peut-être pas maintenant, mais qui c’est dans quelques jours dis-je sans vraiment faire attention, commençant à écrire sur mon ordinateur, fais ce qui te semble le mieux pour toi… Ah et n’oublie pas d’aller chez ton directeur !

Je la laissais partir, me plongeant dans ma paperasse… Après le rapport j’irais surement voir Raven.
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis Hanazumi
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 489
Né(e) le : 05/08/2000
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Célibataire - Karynsexuelle
Nationalité : Française
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t31-amaryllis-la-pianiste-fini

Mer 11 Jan - 17:47

Un peu de shopping



"On se reverra..!"
- Tu ne devrais pas abandonner, si tu es attachée à elle, ça serait dommage d’abandonner… Puis, elle t’a dit que tu n’étais qu’un poison ?

Les paroles de l'infirmier me firent sortir de mes jérémiades incontrôlées. Je n'étais pas du genre à me laisser aller ainsi j'avais endurée plus douloureux comme expérience et de plus Alex avait raison. Elle avait beau me demander sans cesse de la laisser tranquille, elle n'avait plus porté la main sur moi alors que ça aurait été la solution la plus simple. En plus de celà elle n'avait pas hésiter à venir m'aider alors que je méritais ce qui m'arrivait. Je relevais les yeux pour croiser le regard du jeune homme avant de me tourner vers la pièce où s'était réfugiée la jeune femme que j'avais rencontrée à l'auditorium. J'allais tenir parole mais pas complètement. J'allais la laisser tranquille et ne plus l'importuner cependant je savais au plus profond de moi que je nourrirais toujours l'envie de la revoir. Quelque chose d'irrépressible en moi voulait que je ne cesse d'espérer me trouver auprès d'elle; d'être son amie. Je savais que je pouvais l'être et certes mon attitude avait été stupide mais au plus profond de moi, je ne pouvais m'empêcher de me dire que je l'avais atteinte. Que j'avais atteinte ses sentiments. D'une manière ou d'une autre.

-"Voilà, c’est fini! Tu devrais lui parler une dernière fois je pense…Peut-être pas maintenant, mais qui c’est dans quelques jours, fais ce qui te semble le mieux pour toi… Ah et n’oublie pas d’aller chez ton directeur!"

Je hochais de la tête, serrant et déserrant les doigts pour en vérifier l'intégrité. Sur ce point j'avais été plutôt épargnée puisque je parvenais à ressentir les mêmes sensations qu'auparavant. Du moins, il faudrait voir devant un piano et sur le long terme mais je n'avais pas mal au moins. Ou plutôt ça restait supportable. J'essuyais mes larmes d'un geste et me leva puis je me stoppais dans mon geste avant de demander au praticien son avis.

-"Dîtes, selon vous, qu'est-ce que je devrais faire si je souhaite à tout prix devenir son amie, comme si ma vie en dépend.. Oui j'irais lui parler mais que devrais-je lui dire?"

J'avais une petite voix qui me disait que d'une façon ou d'une autre je la reverrais. Que où qu'elle soit et quoiqu'il en soit j'étais amenée à la retrouver. Après tout n'étais-ce pas ainsi que je l'avais vu aujourd'hui? Au hasard du destin. Je détournais la tête du bureau puis la secoua avant de conclure.

-"Laissez tomber, je le sais déjà..."

J'ouvrais la porte puis je me tournais vers la porte et m'écria à l'intention de ma sauveuse, en espérant sincèrement qu'elle m'entende.

-"Je ne t'embêterais plus mais...je sais qu'on se reverra..je sais pas pourquoi mais on se reverra..!"

Je m'engouffrais dans le couloir afin de rejoindre ma chambre et donc de me changer pour éviter d'attirer l'attention outre-mesure. De plus, je ne tenais pas vraiment à ce que les sœurs Krysten me voit ainsi vêtue ou qu'elles apprennent les événements d'aujourd'hui. Isabella m'interdirait de revoir ma sauveuse et Elyanna la chasserait sur terre comme sur mer. Je pénétrais dans ma chambre et , par chance, celle-ci se révéla vide de toute présence, je me changeais donc pour revêtir mon uniforme habituelle avant de me rendre comme demandé chez le Directeur. Je ne vis pas vraiment l'intérêt de cette visite car celui-ci me certifia que je serais convoquée en présence de Madame Martel et me congédia. En sortant de ce bureau ,j'eus cependant une drôle de sensation empathique puis une pensée.

Quelle drôle de journée





Always all alone


Déesse Ama-Terasu:
 


Finally found my true will:
 


Je parle en #cc66ff.
Revenir en haut Aller en bas
Raven
Invité
avatar

Jeu 12 Jan - 11:22
Raven
Raven L. Lentz
Ancien membre




Se revoir ou non?

Je sais pas vraiment ce qu'ils avaient pu se dire dans la salle, et je m'en moquais légèrement... Je ne voulais qu'une chose rentrer dans mon studio, ouais c'était plutôt ironique moi qui voulais toujours m'en échaper... Là j'avais qu'une envie m'enfermer dedans et y rester. Surement parce que je ne voulais plus revoir Sangsue, j'allais encore devoir aller chez la directrice, parce que j'allais avoir une cicatrice à l'arcade? Ouais, tout ça me blasé... Je m'étais recouchée sur le petit lit de la salle de repos, soupirant. J'entendais alors la voix de Miss Sangsue,  

-"Je ne t'embêterais plus mais...je sais qu'on se reverra..je sais pas pourquoi mais on se reverra..!"

Et puis quoi encore ? Je serrais la mâchoire et j’ouvrais la porte, la fixant… Elle commençait déjà à partir, je serrais les poings. Moi perso, j'avais pas envie de la revoir! Non, aucunement envie. Je retournais en claquant la porte avant qu'elle s'ouvre à nouveau. Alex était là... Je détournais le regard.

- Je ne vais pas te faire la leçon, calme toi... Tu as une convocation chez Martel et aussi...

Il me tendait un bout de papier... Eh merde.

Convocation psy

L'élève Raven L. Lentz est prié(e) de rencontrer un psychologue, psychiatre ou une assistance sociale
pour corriger et discuter de son comportement et de ses actes, inappropriés dans l'enceinte de l'établissement
, le 05/01/2017 pour une séance de 1 heure.

- Je m'en fou, j'irais pas... soufflais-je en balançant le papier par terre.

Alex haussa les épaules et parti en me balançant:

- Tu t'expliqueras avec ta directrice!

Il s'en fichait royalement, pff. Je soupirais en me recroquevillant sur moi même.

Je ne regagnais mon studio qu'après quelques heures, j'avais voulu me calmé avant, une fois rentré, je n'avais pas attendu longtemps avant de me foutre nue dans mon lit...

Quelle journée de merde..
© Codage by Citron. - Institut Indare
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Amaryllis royal red
» Amaryllis
» fleur à identifier [Amaryllis belladonna]
» Le shopping
» Conversation : shopping for clothes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: North London :: Camden Town :: Camden Lock Market-
Sauter vers: