AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Pour la rentrée 2018, Indarë organise une semaine d'Intégration pour les nouveau élèves et les moins nouveaux.

 :: Résidences :: Résidences surveillées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Roi de coeur, dame de coeur et dame de trèfle[PV Alix, Hannah et Sylvia]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Sylvia Zoltar
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 23/02/2017
Situation amoureuse : Celibataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t269-voici-une-nouvelle-sylvia-termine

Mer 30 Mai - 23:12
"On va se fixer un objectif d'avenir. Dans un an, je veux que vous me trouviez au moins un métier vers lequel vous souhaitez vous orientez. Ceux qui n'y arriveront pas auront un gage donné par moi, et les miens ne sont pas gentils ! Et si moi je n'y arrive pas, et bien vous m'en donnerez un tous les trois."

Tel était le challenge que je leur avais lancé. Moi, cela ne me dérangeait pas d'avoir droit à un gage, après tout je suis une grande fan du jeu "action/vérité". Toutefois, bien sur, ce n'était qu'un petit jeu qui devait les aider à se projeter un peu plus sur l'avenir, comme dirai ma psy. Je me demande ce qu'elle penserait de moi, tiens, si elle savait ce que je venais de proposer.

J'ai rien contre ton jeu. Mais qui te dit qu'on sera tous là dans un an? Il suffit d'une erreur pour qu'on soit exclut. Ou transféré. Imagine. Je tombe, je suis transférée ailleurs... Peu importe ce que je voudrais faire non?

"Et moi, je pourrais mourir renversée en traversant une rue. Ne pensons pas à ce qui pourrait arriver et tâchons plutôt de relever mon défi !"

C'est vrai quoi, un peu d'optimisme que diable ! Pourquoi toujours voir la petite bête noire et ne pas, plutôt, chercher les choses positives. Et puis, un transfert... ce n'est pas la mer à boire et ne l'empêchera pas de venir nous rendre visite en plein été, non ?

- Bah, j'imagine que je peux continuer la chimie.

Au moins Alix avait une base, une idée de ce qu'il pourrait faire. Peter hocha la tête aussi. Lui ne savait pas quoi faire mais il trouvera surement. Mine de rien, c'est quelqu'un d'intelligent ce cleptomane.

Encore un tour et j'file.

Dommage mais je les remercierais tout de même d'avoir égayé une journée qui aurait été fort ennuyeuse sinon. Parce que, au final, il ne se passe rien d'intéressant ici, à Indare, pendant les vacances. Donc avoir un peu de compagnie pour l'après-midi, cela m'avait fait plaisir. Et puis je vis Hannah se lever et retirer son sweat, après s'être étirée. Cela ne me dérangea pas car il faisait chaud, tout de même. De plus, la pièce n'était pas bien grande et à quatre dedans, on ne faisait qu'accentuer la chaleur.

Je m'adossais à ma chaise, indiquant à la jeune femme où trouver de l'eau fraîche, lui demandant si elle peut en ramener pour moi aussi, Peter demandant son verre tout comme Alix. Pendant ce même temps, d'un gste très machinal et sans y penser, je défis les boutons de ma chemise. Je n'étais plus tellement pudique depuis mon retour d'Afrique et, même si je me rendais compte de mon geste, je n'y aurais vu nul mal. Après tout, ici, je portais un soutien-gorge, bleu nuit ! Ce n'était pas toujours le cas quand je me promenais en Afrique le haut ouvert.

Du coup, je ne compris pas trop la rougeur de certains, comme Peter, me disant juste qu'il devait avoir vraiment trop chaud. Le fait qu'il but cul sec le verre que lui ramena Hannah ne faisait que m'en convaincre. Ah ! Les pauvres, que diraient-ils s'ils étaient sous les tropiques ! Je pris les cartes pour les battre et couper avant de tendre le paquet à Alix.


"Bon, prêts pour la dernière donne ?"



Revenir en haut Aller en bas
Hannah Wayne
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 115
Né(e) le : 10/12/2000
Date d'inscription : 18/06/2017
Age : 17
Nationalité : Australienne
Situation amoureuse : Célibataire depuis janvier 2017
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t709-je-prefere-votre-silence-a-votre-fourberie

Mar 3 Juil - 3:27


Roi de Coeur, Dame de Coeur et Dame de Trèfle

Feat. Alix Scarønson & Sylvia Zoltar


Tu me ramènes un verre ?

  

Avec plaisir Sweety-boy ~ Et v...



Sylvia demandait presque innocemment si Médée pouvait lui ramener un verre, Peter suivant son exemple. Et elle sautilla en se dirigeant vers l'endroit indiqué par la bronzée. Sylvia hein? Et le mec c'était... Peter? Médée trouvait l'information inintéressante. Seul Alix lui importait... Et c'était ce qui me faisait le plus peur. Qu'elle se concentre sur lui... Il n'arrivait jamais de bonnes choses lorsque Médée se concentrait sur quelqu'un...

En revenant, elle déposa deux verres vides qu'elle remplit, observant la tenue de Sylvia, l'abordant d'un sourire sincère:

Hey!! J'adoooore ton soutif! Tu l'as acheté où? Faudra que tu me donnes ton adresse. D'ailleurs, j'ai trouvé une petite boutique... J'y ai acheté quelques ensembles ~ Sexy ♫



Elle offrit un clin d'oeil à Alix alors que je cherchais à reprendre mon corps. Médée s'en fichait. Elle passa près de mon blond préféré, caressant sa nuque, lui chuchotant, l'air sensuel qu'il lui connaissait autant.

D'un petit rouge sang qui contraste parfaitement avec la peau d'Hannah ~ ♫



Elle se rassoit à sa place, soupirant alors que, sous une idée qu'elle jugeait "parfaite", elle se laissa retirer son sweat. Mon corps obéit à ses gestes alors que je n'hurlais pas. Je ne comprenais pas. Je ne voulais pas comprendre. Elle posa le vêtement sur le dossier, déboutonnant sa chemise avec une lenteur exagérée. Et, le vêtement coulant le long de ses épaules, elle finit par le poser au milieu de la table, un sourire presque carnassier aux lèvres.

Je vous propose de pimenter un peu le jeu... Il n'y a rien à gagner... Alors voilà ce que je propose. À défaut d'alcool, je propose un strip poker. Je sais que l'appât du gain peut en motiver certains ~ Alors... Jouons ♫



Elle s'assied, provocante, observant un à un les étudiants. Un gamin aux joues rougies. Une semi-exibitionniste... Comme si elle était mieux... Et mon ex... Qui... Je ne comprenais pas ce que je voyais... Il n'avait jamais vraiment réagit ainsi je crois...

J'aime son regard...


Laisse-moi tranquille! Rhabille mon corps!



Sa main attrapa le sweet et elle le jeta loin de moi, à l'autre bout de la pièce.

T'es sûre?


...


Alors laisse-moi jouer un peu!



©️NÉMÉSIS




Hannah parle en #00dce4 et pense en #e030c9 alors que Médée s'exprime en #BE9AF4.
Revenir en haut Aller en bas
Alix Scarønson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 308
Né(e) le : 30/07/2001
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 17
Nationalité : Norvégien
Famille : Frère jumeau de Rikissa, grand frère de Naev
Situation amoureuse : Meh
Commentaires/Citations : « Moi tant que je peux jouer, je mise ce que tu veux, même les dents du voisin »
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t221- http://indare-division.forumactif.com/t246-

Jeu 26 Juil - 18:33

13 Juillet
2017
Roi de coeur, dame de coeur, dame de trèfle

Hannah Wayne
Sylvia Zoltar

Difficile de dire à quel moment les choses avaient dérapé, mais la réponse s'imposait d'elle-même, systématiquement, vraie ou non : c'était lorsque Médée était apparue. Médée était un déclencheur facile ; chacune de ses actions entraînait des conséquences dont elle se fichait royalement. Et les moments où elle n'était pas responsable du déclenchement d'une situation compliquée, elle était là pour l'extrapoler.
En l'occurrence, le véritable déclencheur était peut-être l'idée qu'avait eu Sylvia d'entrouvrir sa chemise, et qui avait fait rougir Peter autant qu'elle avait laisser Alix aussi indifférent qu'à son habitude. Ou bien peut-être était-ce le fait que Médée y voit autre chose qu'un simple besoin de se rafraîchir. Ou peut-être que c'était toutes les idées qui pouvaient traverser le crâne invisible de cette deuxième personnalité. Le résultat restait le même. Et le résultat, c'était qu'Alix ne savait plus trop quoi penser ni quoi faire.

Passé le frisson qu'il avait contenu à grand peine lorsqu'elle lui avait chuchoté à l'oreille et que son imagination avait fait le travail malgré lui, lui laissant une image dans la tête qui était assez difficile à chasser, c'étaient des émotions contradictoires qui s'étaient opposées. Trois, même.
La première, viscérale, celle qui rythmait son quotidien depuis la première fois qu'il avait poussé un jeton sur une table, le besoin primaire de jouer, d'affronter un risque de défaite, d'avoir un semblant d'enjeu, qui lui hurlait d'accepter cette partie.
La deuxième, plus récente mais plus détachée, plus ancrée dans ses émotions, qui la refusait totalement, parce qu'Hannah n'était pas elle-même, parce que Médée pouvait pousser l'idée beaucoup trop loin, parce qu'il refusait que quiconque la voie ainsi, qu'une partie de lui estimait encore que cette vision n'appartenait qu'à lui.
La troisième, plus pragmatique, qui lui répétait inlassablement qu'il n'avait plus aucun droit sur elle, et qui brandissait sous ses yeux l'image mentale qu'il avait gardée d'elle, la possibilité de la voir une dernière fois, la Hannah qu'il aurait été le seul à apercevoir si Médée n'avait pas été là pour la forcer.
Et aucune des trois ne savait prendre l'avantage.

Il voulait la voir, mais il voulait être le seul. Il voulait jouer, mais pas pour lui faire prendre des risques à elle. Il ne savait pas. Il ne savait plus quoi faire. Il serra les poings sous la table comme si ça pouvait faire taire les voix dissidentes sous son crâne. Le stress n'avait jamais été bon pour lui. Actuellement, il luttait contre des tremblements qu'il savait dus à autre chose qu'à un simple doute lancinant. Il sentait les fourmillements qui remontaient dans ses membres et il était conscient d'avoir le regard dans le vague depuis beaucoup trop longtemps.
Reprends le contrôle.
Plus facile à dire qu'à faire. La situation était trop violente pour ses émotions, trop imprévisible, trop illogique. Mais ça passerait. Ça passerait bien assez tôt, mais pas assez vite pour que personne n'y réagisse. Quand ses yeux retrouvèrent leur mobilité, il ne s'était pas écoulé plus d'une minute. Une minute de semi-absence qui lui avait semblé durer une éternité, et qu'il oublia instantanément.

- N'espère pas que je te laisserais gagner, souffla-t-il en réponse à la proposition de Médée, comme si rien ne s'était passé.

C'était un "oui" subtil à sa proposition, autant qu'un non dans son coeur. Mais jouer les ignorants évitait les questions. Changer de sujet aussi; il n'avait pas envie qu'on vienne le questionner pour ça. Et il venait de mentir.
Il était strictement hors de question qu'elle perde. Peu importe à quel point il rêvait de la revoir, d'autant plus avec les mots que lui avait susurrés Médée à l'oreille, il ne pouvait pas supporter de voir le regard de Peter sur elle. Pas après qu'il ait été aussi mal à l'aise rien qu'en voyant Sylvia ouvrir quelques boutons de sa chemise. C'était... ça le dérangeait. Alors il ferait en sorte qu'elle ne perde pas... ou qu'elle se lasse avant. Il préférait encore qu'elle s'en aille, plutôt que de ressentir encore l'étrange sensation provoquée par la jalousie.
Ses émotions étaient encore trop instables, son cerveau encore trop sous le coup de sa crise d'épilepsie partielle. Il n'était pas sûr de garder le contrôle si le regard de qui que ce soit sur Hannah se faisait trop insistant. Et il n'avait pas ce droit. Alors autant éviter du mieux possible que ça arrive.
© Alix
paroles en #9E1A12


Revenir en haut Aller en bas
Sylvia Zoltar
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 23/02/2017
Situation amoureuse : Celibataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t269-voici-une-nouvelle-sylvia-termine

Mar 14 Aoû - 19:54
Avec plaisir Sweety-boy ~ Et v...
Hey!! J'adoooore ton soutif! Tu l'as acheté où? Faudra que tu me donnes ton adresse. D'ailleurs, j'ai trouvé une petite boutique... J'y ai acheté quelques ensembles ... Sexy... d'un petit rouge sang qui contraste parfaitement avec la peau d'Hannah


Pourquoi elle parle de mon.. ah, je compris en baissant un peu les yeux. Enfin, je ne voyais pas trop en quoi c'était génant que je laisse ma chemise légèrement ouverte : ce n'est pas comme si je n'avais rien dessous. En Afrique, je n'avais pas de soutien-gorge et il m'arrivait de courir avec ma chemise blanche, parfois trempée par la sueur, ouverte sans réagir ni faire réagir. Aussi, là-bas, les femmes ne portent pas toujours des hauts. Et puis, c'est mieux pour gérer la chaleur, d'où le réflexe que j'ai eu d'ouvrir les boutons.

Je vous propose de pimenter un peu le jeu... Il n'y a rien à gagner... Alors voilà ce que je propose. À défaut d'alcool, je propose un strip poker. Je sais que l'appât du gain peut en motiver certains. Alors... Jouons

Un strip poker ? Je clignais un peu des yeux, voyant Hannah poser son sweet sur la table, comme un gain. Alix semblait vouloir accepter ce changement de règle mais je n'y connaissais rien. Je me tournais vers l'hésitant Peter qui devait avoir compris la raison de mon hésitation. Après tout, il savait comme les autres que je connaissais à peine le poker, ceci étant ma première partie.

"Un Strip poker, c'est une partie où on mise ses habits."

Et vu son regard, je me disais que cela ne le gênait pas, surtout avec deux jolies filles à la table. De fait, moi aussi cela ne m'aurait pas dérangé, en temps normal. Hélas, il y avait plusieurs facteurs que je devais prendre en compte. Tout d'abord, certains d'entre nous étaient étudiants en IRS, un établissement censé nous aider à nous réinsérer. Ensuite, il y avait deux garçons et deux filles dans ce petit appartement. De plus, la majorité, les trois autres quoi, étaient mineurs. Enfin, on était dans ma chambre et c'était mon idée de faire cette partie. Etant l'aînée, en prime, j'étais plus ou moins la responsable de ce qui se passait. J'aurais bien aimé continuer et voir jusqu'où on peut aller dans un strip-poker mais mon côté "chef" ne voulait pas trop assumer les conséquences si quelqu'un nous surprenait ou s'il arrivait quelque chose de "non conforme aux règles de vie de l'école". Genre que l'on finisse nus ou presque tous les quatre.

Je lâchais un soupir en récupérant les cartes d'une main, la droite étant occupée à tenter de reboutonner un minimum ma chemise.


"Je m'excuse mais je ne peux accepter. Si vous étiez majeurs, je ne dis pas mais vous êtes mineurs et cela me semble pousser trop loin dans l'indécence pour vous. Peut-être pourra-t-on en faire une quand vous serez plus âgés ?"



Revenir en haut Aller en bas
Hannah Wayne
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 115
Né(e) le : 10/12/2000
Date d'inscription : 18/06/2017
Age : 17
Nationalité : Australienne
Situation amoureuse : Célibataire depuis janvier 2017
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t709-je-prefere-votre-silence-a-votre-fourberie

Sam 18 Aoû - 15:07


Roi de Coeur, Dame de Coeur et Dame de Trèfle

Feat. Alix Scarønson & Sylvia Zoltar


Pendant que Médée attisait les esprits autour d'elle, j'avais tout le loisir d'observer la scène. Et l'état d'Alix ne m'échappa pas. J'hurlais contre Médée. Elle n'avait pas le droit de le mettre dans cet état! Ce n'était pas bon pour lui! Je ne savais pas ce qui l'avait mis dans cet état, mais il n'allait pas bien!

Médée! Je t'en prie! Arrête! Tu vois bien qu'il fait une crise! ARRÊTE!!



Médée souriait de mon inquiétude. Elle ne réagissait pas, se contentant de l'observer patiemment. Elle était persuadée qu'il allait se reprendre et que la partie allait recommencer naturellement alors que je me fichais plus encore de cette foutue partie de poker. Je me sentais me débattre alors que Médée s'amusait "gentiment". Enfin d'après elle. En cet instant, je la détestais. Je détestais qu'elle ne lui prête qu'un tiers de l'intérêt que moi je lui portais. Je détestais qu'elle ignore son mal-être pour son amusement. Je détestais tout ce qui faisais qu'elle était Médée... Je ne pus reprendre mon corps pour l'aider qu'il allait "mieux".

N'espère pas que je te laisserais gagner



Elle ricana. Faiblement, l'observant en biais. Qu'il joue, qu'il la rejoigne. Elle gagnerait. Ou alors elle se laisserait perdre assez pour le déconcentrer et pouvoir se rapprocher de lui. Dans l'idée de me gêner une petite fois de plus. Elle attendait patiemment son tour, prête à jouer pour perdre... ou pour gagner selon son humeur. Et moi, j'observais l'homme

Un Strip poker, c'est une partie où on mise ses habits.


C'est ça qu'est drôle ~ ajouta Médée, souriante



Le regard du jeune garçon était assez équivoque et malheureusement pour lui, le regard de Médée se concentrait sur Alix et Sylvia. Le premier parce que j'étais concentrée sur lui. La seconde parce qu'elle allait répondre et que ses propos détermineront en partie la fin de journée de Médée. Avec de l'amusement, espèrait-elle. Pourtant, dans son soupir, elle sentit la mauvaise réponse arriver. Déjà qu'elle s'était étonnée que Médée lui parle de sous-vêtements... Sylvia reboutonna sa chemise pour être plus "politiquement décente" et Médée se mordit l'intérieur de la lèvre. Son regard s'assombrit. Ouais... Ca craignait...

"Je m'excuse mais je ne peux accepter. Si vous étiez majeurs, je ne dis pas mais vous êtes mineurs et cela me semble pousser trop loin dans l'indécence pour vous. Peut-être pourra-t-on en faire une quand vous serez plus âgés ?"

Médée observa Peter qui hochait la tête, acquiessant avec timidité aux propos de sa camarades de classe. Elle observa la tablée, lâchant ses cartes d'une main, mon corps se relevant. Son regard était dur, entre la colère noire et sourde et l'ennui le plus profond. Elle attrapa mon sweet pour le remettre, les iris se troublèrent, Médée se renfrognant avant de les toiser de toute notre hauteur.

Je me tire. Je ne resterais pas pour des jeux sans intérêts.



Elle ne remit pas ma sainte capuche et ne se retourna pas alors qu'elle se dirigeait vers la sortie de l'appartement.

Je vais faire quelque chose de plus amusant. Hésitez pas à m'appeler quand vous serez prêts à jouer comme des grands ~



Sa main se leva par dessus mon épaule, la laissant faire un vague signe d'au revoir, mon corps passant la porte alors qu'elle ne put s'empêcher de lâcher une dernière petite bombe avant de partir.

Alors Hannah, et si nous allions nous battre un peu?



Et moi de répondre, à bout.

Ferme ta gueule Médée! Ferme bien ta grande gueule! Et ramène-moi dans ma putain de chambre!


©️NÉMÉSIS




Hannah parle en #00dce4 et pense en #e030c9 alors que Médée s'exprime en #BE9AF4.
Revenir en haut Aller en bas
Alix Scarønson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 308
Né(e) le : 30/07/2001
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 17
Nationalité : Norvégien
Famille : Frère jumeau de Rikissa, grand frère de Naev
Situation amoureuse : Meh
Commentaires/Citations : « Moi tant que je peux jouer, je mise ce que tu veux, même les dents du voisin »
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t221- http://indare-division.forumactif.com/t246-

Dim 19 Aoû - 22:46

13 Juillet
2017
Roi de coeur, dame de coeur, dame de trèfle

Hannah Wayne
Sylvia Zoltar

L'idée du strip-poker lui déplaisait, mais il faisait de son mieux pour ne pas trop le montrer. Il savait plus ou moins comment Médée réagissait quand on la frustrait sur ce genre de jeu. Si on lui disait non, il y avait des chances qu'elle se vexe ou qu'elle le prenne mal, et il avait peur que ce soit Hannah qui en fasse les frais. Alors il accepta et joua le jeu malgré son envie de serrer les dents et de la cacher dans son sweat. Il aurait tellement préféré la voir emmitouflée dans son pull avec sa capuche rabattue sur le visage. Enfin... sa partie rationnelle aurait préféré, disons. Parce qu'il avait quand même du mal à ne pas aimer pouvoir à nouveau poser les yeux sur elle.
Finalement, ce à quoi il aurait pu s'attendre arriva.
Sylvia refusa.

Il trouvait assez amusant qu'elle leur refuse ça alors qu'elle avait accepté de jouer au poker, typiquement le genre de choses qui étaient interdites aux mineurs. D'autant plus qu'il avait été interné en tant que joueur compulsif pour sa première année à Indarë, donc si c'étaient les conséquences qui l'effrayaient, que la mise soit des vêtements ou des biscuits, les risques restaient les mêmes. Ou en tout cas assez élevées. Il doutait que ce soit la pudeur. Une véritable considération pour la majorité ? c'était probable mais... perturbant. Non. Frustrant, c'était le mot. Il avait toujours détesté avoir des limites arbitraires. L'âge était une limite arbitraire, beaucoup trop, d'autant plus qu'il avait l'habitude de pouvoir faire beaucoup plus vieux que son âge réel - avoir l'air majeur, c'était son quotidien.

Et Médée décida de partir. Il pouvait la comprendre. L'idée de devoir respecter les règles lui était insupportable. Il était déjà ici pour les enfreindre. Il avait enfreint l'une des pires en venant ici jouer au poker, alors pourquoi en poser d'autres ? Quand Médée s'approcha de la porte et lança sa dernière pique, Alix se crispa. Non. Ça ne lui plaisait pas du tout, mais il ne se sentait pas légitime pour la rattraper. Il détestait l'idée qu'elle cause des problèmes à Hannah. Il attendit un moment après son départ, plus ou moins immobile sur sa chaise, puis il se leva à son tour.

- Je vais rentrer... souffla-t-il. C'était une initiation sympa mais ça manque un peu de risque, votre version.

Il jouait principalement pour ça, le goût du risque. Des petits gâteaux, c'était bien pour le début, mais il préférait les vrais enjeux. Et une partie de lui avait un peu de mal avec cette histoire de ne pas faire la partie simplement parce qu'ils n'étaient pas majeurs.

- Bonne nuit, tous les deux. Amusez-vous bien si vous continuez.

Alix mit ses mains dans ses poches et les salua une dernière fois avant de sortir de la résidence. Hannah était déjà loin ; rien de surprenant, il avait presque attendu uniquement pour ne pas donner l'impression de lui courir après. Et pour ne pas avoir à lutter contre son besoin intérieur de l'arrêter s'il la voyait en situation qui ne lui plaisait pas. Il n'avait rien à redire. Aucun droit.
Any avait vraiment des idées désagréables.
© Alix
paroles en #9E1A12


Revenir en haut Aller en bas
Sylvia Zoltar
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 23/02/2017
Situation amoureuse : Celibataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t269-voici-une-nouvelle-sylvia-termine

Ven 21 Sep - 16:43
Bon, et bien mon refus de les laisser jouer avec cette règle là mis un terme à la partie. Hannah partie la première, vexée que je refuse de la laisser se déshabiller devant celui qu'elle aime visiblement. Encore que... on pouvait se demander si c'était vraiment elle. Elle agissait d'une manière assez différente de la jeune fille qui était entrée dans mon logement. Elle n'était pas en Potion pour rien, on dirait. Alix fut le suivant, s'en allant d'un air plutôt précipité. J'imagine qu'il alla rejoindre son amie.

Je me demande un peu pourquoi ils ne se mettent pas ensembles. Ils ont l'air de s'apprécier, malgré leur attitude distante, et se connaissent visiblement très bien.

Peter ne resta guère plus longtemps qu'eux, un peu gêné de rester seul avec une fille, dans le logement de celle-ci. En fait, il pouvait avoir peur car si j'étais dans un état d'esprit à m'autoriser, à estimer avoir le droit surtout, à flirter, il aurait fait parti de la liste de ceux qui m'intéresse. A la place, je le laissais sortir, non sans avoir fouiller dans ses poches en plaisantant qu'il m'avait surement volé. Il ne le prit pas mal de ma part, surtout en voyant que je glissais un paquet de dragibus dans une d'entre elles.

Puis, je me retrouvais seule. Je n'étais pas triste car c'était tout de même l'un des rares bons moments que je venais de passer dans ma résidence. D'habitude, j'y suis seule. C'st une solitude qui me touche, m'agace... et me fait un peu peur parfois. J'ai l'impression d'être à part, de ne plus faire partie du monde, d'être rejetée... Savoir qu'il existe quelques personnes capables de passer un peu de temps avec moi, malgré ce que j'ai pu faire pour être envoyée ici et placée sous surveillance, me réchauffait un peu le coeur.

C'est pour cela qu'accoudée à ma fenêtre, je prononçais un mot en songeant à ce trio amusant, bien que sachant qu'ils ne pouvaient m'entendre et ne devaient surement pas se douter de ce qu'ils viennent d'offrir.


Merci."



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Invocations à Notre Dame du Sacré Coeur
» ô notre Dame du Sacré-Coeur, Ô céleste trésorière du coeur de Jésus
» Neuvaine à Notre-Dame du Sacré-Coeur
» "Il faut prier avec le Coeur", nous dit Notre-Dame du Rosaire.
» La Vierge au coeur d’or, en Belgique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Résidences :: Résidences surveillées-
Sauter vers: