À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: Hors-jeu :: Anciennes présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

They call me Candy Queen ~♫ [Ruby Blake][Terminée]

Ruby Blake
Membre absent
avatar
Féminin
Messages : 4
Né(e) le : 10/09/2000
Date d'inscription : 01/08/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Étudiante/mannequin
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Écossaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t807-they-call-me-candy-queen-ruby-blaketerminee#

Mer 2 Aoû - 3:34
Blake Ruby
Surnom(s) : "Candy Queen", "Sugar Princess", "Pink Ruby"
Âge : 16 ans
Date de naissance : 10/09/00

Lieu de naissance : Édimbourg
Nationalité : Écossaise
Orientation sexuelle : Bisexuelle

Classe à la rentrée 2017 : 3ème année
Groupe pour l'été : Summer Classes
(Holidays) Ville/Pays pour les vacances : //
Suivez-vous le programme Exchange ? Oui
Si oui, dans quel domaine ? Mannequinat
Caractère

Beaucoup pensent que Ruby est inaccessible, qu'elle vit dans un monde à part et n'osent ainsi pas lui adresser la parole. De nombreuses rumeurs la décrivent comme hautaine, froide, cassante, manipulatrice et égoïste alors qu'en réalité, tout cela est faux ! Ruby est une jeune fille très sociable, souriante et lumineuse, bien qu'elle possède un côté 'adulte'. Elle n'aurait aucune difficulté à se lier avec les autres si ces stupides ragots ne la poursuivaient pas partout où elle allait. Elle illumine les pièces de sa présence, n'hésitant pas à aller aux devants des autres pour se faire de nouveaux amis. Plutôt énergique, honnête et toujours prête à aider, son désir de s'intégrer et de se faire des amis joue un peu contre elle, dans la mesure où les gens peuvent penser qu'elle joue la comédie pour les tromper. Son excentricité en parait donc presque suspecte, une personne connue comme elle faisant ami-ami avec n'importe qui étant trop beau pour être vrai.

Sa passion étant bien évidemment le mannequinat, elle peux en parler pendant des heures sans jamais être fatiguée. Son travail demeurant une source intarissable d'histoires et d'anecdotes, elle prends un grand plaisir à parler de ce qu'elle fait, devenant un peu barbante parfois. Car Ruby est très bavarde, au point de déranger assez souvent ses camarades de classe dans des conversations aussi bien futiles que profondes, s'en rendant souvent compte bien trop tard. Jamais à court de discussion, la demoiselle est plutôt cultivée mais a une tendance assez particulière à sauter du coq à l'âne, sans forcément de raison. Ruby est une personne sur qui l'on peut compter, elle est très loyale et ne trahit jamais ses proches. En revanche, son désir de vouloir se faire des amis tout et n'importe où tends à induire une certaine naïveté chez elle, ce qui pourrait l'amener à être manipulée à son insu.

Physique

Yeux : Roses (lentilles), noisettes en vrai
Cheveux : Roses (teinture), châtains clairs en vrai
Taille : 1m73
Poids : 63
Corpulence : Mince et élancée
Vêtements et/ou style : Robes légères principalement, longues ou courtes, Costume soigné quand elle travaille
Signe distinctif : la couleur atypique de sa chevelure, de longues tresses.
Autre chose ? //

Grande et élancée, avec un visage aux traits fins, Ruby ne fait pas son âge. Elle paraît plus âgée, plus mature, et pas seulement physiquement. Le charisme qu'elle inspire a tendance à troubler les autres, d'où son surnom de la 'Reine'. C'est son côté adulte, son physique et ce qu'elle dégage qui séduisent en général son audience. Elle n'a aucune difficulté à porter avec prestance et classe les différentes coutures qui sont fabriquées pour elle. Sa longue chevelure, souvent parcourue de tresses, est sa plus grande fierté et elle en prends grand soin. A ses yeux et à ceux de sa manager, sa poitrine s'accorde à merveille à ses lignes, un gracieux bonnet B, bien que ses détractrices s'en servent contre elle. Ruby aime les robes, elle ne le dira jamais assez. Toute occasion est bonne pour cela, de jour comme de nuit. Cependant, quand elle doit travailler, elle porte un élégant costume taillé par une grande marque de couture britannique.


Histoire

Les hommes ne naissent pas égaux. Père n'a jamais cessé de répeter cette phrase, perdu dans ses plus sombres pensées. A quoi réfléchissait-il, le regard perdu dans le bleu du ciel visible par la fenêtre ? Je ne l'ai jamais vraiment su. Peut être songeait-il aux rêves qu'il a du abandonner, aux désirs de gloire qu'il a du laisser de côté pour s'occuper de sa famille. Mais Père ne partageait pas, il se contentait de sourire et de se comporter comme un bon patriarche familial, laissant ses regrets de côtés, étouffés sous le poids des années écoulées. Je ne serais jamais comme lui, se disait une jeune Ruby, presque effrayée un jour de ressembler à son géniteur et d'incarner ce qu'il était : une personne qui avait détruit sa vie en créant la sienne.

Mal gré tout, n'allez pas croire que mon enfance était morne, pleine de peurs et de craintes morbides pour le futur. J'étais choyée, dorlotée, aimée par des parents peut être un poil trop protecteur, trop satisfaits de leur unique fille. Père était le pire, complètement gaga, n'hésitant jamais à prendre des dizaines de photos et à constituer toujours plus d'albums au point d'en encombrer les étagères. Mère était plus distante mais douce, gentille, l'incarnation même de la délicatesse. Père était ancien musicien, désormais professeur de musique, et Mère travaillait au Conseil de la ville d'Edimbourg, en tant que secrétaire du Lord Provost. Autrement dit, nous ne manquions aucunement de moyens, notre famille étant plus qu'aisée. J'étais d'ailleurs bien placée pour le savoir.

Mes parents désiraient que je travaille dans le quartier financier plus tard, là où j'aurais une place sûre et bien rémunérée. Malheureusement pour eux, leur fille était belle, de plus en plus au fil des années, et cette dernière s'intéressait plus à la mode et aux mannequins qu'aux mathématiques. Telles de gracieuses princesses, glissant sur les scènes en présentant des costumes féériques, les mannequins me paraissaient sortir d'un autre univers, où la beauté et l'élégance étaient des règles absolues. A peine dix ans et déjà, je répétais à tout le monde que je serais mannequin, moi aussi. J'entamais mes premiers concours, d'abord celui de l'école primaire, puis ceux de la ville, et enfin celui régional. Mes différents succès me confortait dans mes désirs, découvrant un monde merveilleux où je brillais de mille feux, présentant ma beauté et celle des vêtements sublimes que je devais porter. Je ne pouvais être plus heureuse.

Père et Mère n'avaient guère de choix que de s'incliner, même s'ils restaient très présents derrière moi. C'est eux qui géraient tout, qui m'emmenaient partout pour les auditions, les concours, les préparations. Ils ne voulaient pas se passer de leur unique fille adorée, au point d'en devenir très vite étouffant. Je n'étais pas libre de mes mouvements, j'étais toujours retenue par mes géniteurs aimant, m'interdisant certaines interviews ou certaines rencontres. Ils avaient peur de me perdre, mais je n'en avais que faire : je voulais vivre libre de ma passion, et non enchainée. Celle qui me délivra fut une jeune femme à la beauté irréelle, Melody Williams. Membre du jury d'un grand concours de beauté écossais, elle m'a captivée par son éclat, sa majesté. Elle était à mes yeux l'incarnation même de ce que devait représenter un mannequin, une belle jeune femme à la grâce surnaturelle. Une princesse des temps modernes.

Cette victoire m'ouvrit les portes des grands couturiers, de plus grands concours encore. Les refus étaient rares, ils étaient bien obligés après tout d'admettre que Melody Williams en personne avait reconnu ma beauté. J'enchainais les podiums, m'éloignant peu à peu des mes parents jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus suivre la cadence infernale. J'avais enfin la chance de leur échapper, grâce à ma manager, Sarah Lockwood, qui s'occupait désormais de moi et de l'aspect professionnel et financier de cette nouvelle partie de ma vie. J'allais de soirée en soirée, de podiums en podiums, jusqu'à cet ultime privilège qui me fut proposé, à l'occasion d'un rôle dans un film, proposé par un réalisateur excentrique.

Jouant le rôle d'une starlette chanteuse de pop menacée par un tueur à gages, je suivais à la lettre les demandes du directeur de film en me teintant les cheveux en rose, et en mettant des lentilles. J'étais cependant loin de me douter du succès qu'aurait le long métrage, et de la célébrité nouvelle que je me découvrais. "Les fleurs de l'enfer" furent un vrai succès, notamment mon personnage de Scarlet Bellflower, la starlette aux cheveux roses. Je me souviens encore de ce moment après un tournage où je me regardais dans une vitre et croyait voir mon idole, celle qui m'inspirait depuis toujours : Melody Williams. Ces teintes rosées, je les conservais même après le film, pas parce que je voulais surfer sur la célébrité de mon personnage de film comme le prétendait certaines, mais par hommage à Miss Williams.

Très vite, dès mon retour sur les podiums, on commençait à me surnommer "Candy Queen", ou "Sugar Princess". Des surnoms que j'avais déjà entendu à l'encontre de mon idole. Cela me faisait plaisir que l'on me compare à elle, même si j'étais loin d'arriver à sa cheville. Mes études n'étaient pas laissées de côté, ma manager prenant mon éducation très au sérieux, au risque que je n'accuse un fort retard scolaire. J'étais loin d'être intelligente comme me le rabâchait souvent mes parents, j'avais juste cette facilité d'apprendre, de retenir les choses, comme si cela me semblait naturel. J'étais capable d'avaler des masses d'informations importantes, mes nombreux professeurs particuliers m'aidant en synthétisant ce que je devais savoir. J'essayais ainsi de trouver un équilibre précaire entre l'école, les cours du soir, et mon travail.

Tout allait à merveille pour moi, jusqu'à ce que j'apprenne que Melody Williams n'ait des problèmes avec la justice. C'était une histoire de coups et blessures, mais je n'en savais pas beaucoup plus. Ils disaient que l'affaire avait été arrangée à l'amiable, qu'il ne fallait pas trop en parler au risque de rameuter ses avocats pour diffamation. Moi, je ne jouais pas les curieuses malsaines comme tant d'autres, j'étais juste.. inquiète. Mon idole pure, parfaite était entachée, traitée de tous les noms, centre de tous les ragots. Cela me mettait hors de moi, me déconcentrait, me gênait ! Des rumeurs mondaines disaient même qu'elle allait prendre sa retraite et quitter le milieu ! C'était comme m'arracher un rêve, m'arracher ma motivation. Comme si on détruisait la lune avant que je n'ai le temps de poser un pied dessus !

Paradoxalement, mes performances chutaient à partir de cet instant. J'étais ailleurs, je n'étais pas à ce que je faisais. La suite des "Fleurs de l'enfer" était annoncée, et je faisais la rencontre d'une actrice cascadeuse qui avait été engagée par une agence indépendante pour me remplacer dans les scènes d'action. Une personne adorable et gentille avec qui je devenait amie rapidement. Stacie était belle, forte, me confiait ses soucis, ses craintes. Jamais je n'aurais imaginé qu'elle convoitait le rôle principal, que cette amitié naissante entre nous était juste destinée à me piéger. De part ses manigances, elle parvint à me discréditer aux yeux du producteur qui s'opposa à ma présence sur les lieux du tournage. Le film fut repoussé indéfiniment en attendant de trouver une remplaçante tandis que je m'attirais les foudres de mes fans. Discréditée par les journaux, on m'accusait de tous les maux : que j'étais une manipulatrice, machiavélique, vénale et indigne de confiance. Ma carrière de mannequin tomba à plat, les portes demeurant fermées le temps que la polémique passe.

Cet instant de tumulte fut, ironiquement, un moment de paix intérieure pour moi. Je me concentrais pour la première fois sur ma vie, loin des flashs, des tenues affriolantes, des caméras, des paparazzi. Je voulais me ressourcer, profiter un peu de mon adolescence avant de me perdre définitivement dans l'âge adulte. Je décidais alors de me réinscrire dans un établissement scolaire, loin des troubles de la jet-set, à Londres. L'institut Indarë. Pourquoi à Londres, pourquoi spécialement cet endroit qui affolait ma manager ? Parce que Melody Williams y était, tout simplement. Je voulais la rencontrer, la remercier pour tout ce qu'elle avait fait pour moi, pour ma vie, et à quel point elle m'inspirait. En passant, je voulais aussi goûter à nouveau au calme d'une vie d'étudiante, et me faire autant d'amis que possible, tout ce que mon travail m'avait empêché de faire en vérité. Vivre, tout simplement ! En espérant que je sache m'y prendre...

Un peu de vous

Prénom/Pseudo : Nana !
Age : Vieille T-T
Tu nous viens d'où ? : Grâce à Melody ♥
Un commentaire ? : Je suis contente d'être là, enfin ! o/



Dernière édition par Ruby Blake le Jeu 3 Aoû - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Melody Williams
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 600
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : En couple avec Naomi
Nationalité : Ecossaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Jeu 3 Aoû - 15:09
Moi la jolie et divine Melody moustachu te déclare pré-validée !Je suis enchantée de te revoir parmi nous et de plus avec ma jolie prédéfinie que tu as embellie :p On se fait le RP retrouvailles dès que tu veux :p Ton directeur passe dans quelques instants pour te valider Miss!


Fiche approuvée par Melody



Now I'm yours Naomi.. So catch me if you can ♪
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Jeu 3 Aoû - 15:11
Invité
Ruthven Ed'Ruecus
Personnage décédé
Bonjour très chère élève.

Je te souhaite la bienvenue dans le programme Exchange, section Mannequinat, que tu intégreras à la rentrée 2017.

Je suis heureux de t’accueillir chez nous, et espère que ton cursus te plaira. Si tu as de quelconques demandes ou plaintes à faire, je suis à ta disposition.

Pour les cours d'été, étant donné que tu seras en troisième année à la rentrée, tu suivras les cours de la classe Bêta. Consulte le sujet cursus scolaire pour plus d'infos.
Tu peux choisir les cours auxquels tu assisteras cet été ici.

Cordialement,
Votre cher directeur, Ruthven Ed'Ruecus

Voici les liens qui te seront utiles pour tes premiers pas sur le forum :
Listings
Dossier scolaire
Demandes de rp
Friendships & Adventures
Internet & sms
N'oublie pas d'ajouter le lien vers ta fiche de présentation à ton profil et de le remplir avec les informations de ton personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Abby Glenwood
Membre absent
avatar
Féminin
Messages : 25
Né(e) le : 04/05/2001
Date d'inscription : 09/07/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t773-abby-la-psy#8105

Jeu 3 Aoû - 15:20
Welcome petite Ruby :D


Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Deuxième année
avatar
Féminin
Messages : 322
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 2ème année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglos-russe
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini

Jeu 3 Aoû - 18:22
Bienvenue !


Revenir en haut Aller en bas
Ruby Blake
Membre absent
avatar
Féminin
Messages : 4
Né(e) le : 10/09/2000
Date d'inscription : 01/08/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Étudiante/mannequin
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Écossaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t807-they-call-me-candy-queen-ruby-blaketerminee#

Ven 4 Aoû - 16:43
Merci à vous tous ~♫


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le Mariage du Ciel et de l'Enfer (William Blake)
» William Blake
» To call my big love
» Les fantômes du Queen Mary
» Poème de William Blake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Anciennes présentations-
Sauter vers: