À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Venez voter pour votre rp préféré du mois de Février
Les couples de la saint-valentin ont été formés. Retrouvez-les ici.

 :: Résidences :: Résidences surveillées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et rien ne sera plus pareil... [Hannah]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Alix Scarønson
IRS |:| Troisième année
avatar
Masculin
Messages : 250
Né(e) le : 30/07/2001
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Meh
Nationalité : Norvégien
Commentaires/Citations : « Moi tant que je peux jouer, je mise ce que tu veux, même les dents du voisin »
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t221- http://indare-division.forumactif.com/t246-

Jeu 25 Jan - 0:41

2 Octobre
2015
Et rien ne sera plus pareil...

Hannah Wayne

Elle n'avait pas relevé sa phrase. Il se sentit légèrement rassuré : il avait déjà une réputation de dragueur assez lourde comme ça, et il n'aurait pas aimé qu'elle considère ça comme un signe qu'il ne valait pas la peine d'être connu. Malgré tout, une petite partie de lui restait déçue : il aurait aimé voir à quoi pouvait ressembler un petit sourire sur ses lèvres, il aurait aimé pouvoir la toucher un minimum. Ou peut-être pas. Cette phrase avait été trop spontanée et trop imprévue pour qu'il sache quel type de réaction il aurait attendu de sa part. Il lui était presque reconnaissant de n'en avoir eu aucune.

Il écouta son discours sur les livres en silence. Il aurait pu penser qu'elle partageait l'avis de sa sœur, mais leur similitude s'arrêtait à son attrait pour l'imaginaire. Rikissa, elle, était persuadée d'être dans le vrai, persuadée que la magie existait, était réelle, parsemait chaque centimètre de l'air autour d'eux. Il avait toujours trouvé ça un peu bête, mais c'était sa sœur, il ne pouvait pas en penser du mal.
Là c'était différent. Hannah... semblait vouloir échapper à la réalité du monde dans les livres. Elle ne croyait pas à une seule once de magie autour d'elle. Ils partageaient au moins l'idée que la magie n'existait que dans la fiction.

- J'espère que tu ne verras jamais ça. Il est des choses qui sont sûrement bien trop horribles pour nos esprits. Et le plus drôle... C'est que pour moi, le plus atroce, le plus laid, le plus douloureux et inhumain... Ce sont nous. L'Être Humain n'est et ne sera jamais rien. Hors une nuisance, un insecte. Pire... Un parasite. Que ça soit eux... Ou moi.

Il eut un moment de réflexion, le regard perdu dans le vague. Il essayait de comprendre sa vision. Se comptait-elle parmi ceux qui espéraient mourir "vite de préférence" ? Se considérait-elle comme morte ? Il ne pouvait même pas se demander si elle se pensait stupide, tant l'idée qu'on puisse la croire idiote ne s'accordait pas dans sa tête. Elle avait au contraire l'air intelligente. Intéressante. Bien plus que la majorité en tout cas.

- Alors oublie les gens. Regarde juste le monde. La magie n'a pas besoin de dragons, de sortilège ou de pièce lancée dans une fontaine pour réaliser un souhait.

Même si "magie" était un mot qu'il n'affectionnait pas, et les univers qui en découlaient encore moins, il lui arrivait souvent de l'employer pour l'association clair qu'il impliquait. La magie, sans précision, c'était souvent positif, beau ou puissant, quelque chose qui émerveille. Il étudia un instant la bouteille d'eau qu'il avait emmenée avec lui, cherchant un rayon de soleil des yeux avant de la placer devant et de la tourner jusqu'à ce qu'un arc-en-ciel apparaisse sur son sandwich emballé. Ça faisait un peu stupide, cliché ou gnan-gnan, mais c'était le plus simple qu'il avait. L'autre idée aurait été de trouver une chenille à recueillir sur le bout de son doigts, mais c'était un tantinet plus dur à trouver qu'un rayon de soleil.

- Je sais, on est coincés dans une école qui nous cache aux yeux du monde pour préserver la pseudo-perfection de sa société. Mais est-ce que ça a de l'importance ? L'être humain finira par disparaître, les problèmes qu'il a causé avec lui. Parce que ce monde est plus fort que nous.

La nature se renouvellerait, le monde se reformerait à une autre image, vivrait des milliers d'années, puis l'espèce dominante s'éteindrait à nouveau. Même si la chimie était sa matière de prédilection, son esprit d'enfant avait emmagasiné des tonnes et des tonnes de livres d'histoire naturelle, car c'était la seule chose que ses professeurs arrivaient à lui mettre sous le nez pour lui apprendre la lecture.

- Ce monde est plus que les gens qui l'habitent. Il faut lui laisser une chance.

Il avait eu l'envie soudaine de glisser sa main sur sa joue pour la regarder dans les yeux mais il la rejeta, se contenta de chercher son regard. Il avait envie de lui montrer à quel point tout devenait plus beau et plus simple une fois que l'on ne considérait plus l'être humain comme le centre de cette planète. Une fois que l'on connaissait la beauté des océans, la magie animale et les milliards de possibilités qu'offraient les plantes.

- Je suis peut-être idéaliste, tu vas peut-être me trouver stupide, mais il y a tant de belles choses et de merveilles scientifiques, d’incongruités naturelles... Pourquoi ne se contenter que de celles que l'on a créées ? Que des mondes imaginaires sorties de nos rêves, ou des horreurs perpétrées par ceux qui veulent nous les arracher ?
© Alix
paroles en #9E1A12


Revenir en haut Aller en bas
Hannah Wayne
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 68
Né(e) le : 10/12/2001
Date d'inscription : 18/06/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Célibataire depuis janvier 2017
Nationalité : Australienne
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t709-je-prefere-votre-silence-a-votre-fourberie

Lun 12 Fév - 14:33


Et rien ne sera plus pareil...

Feat. Alix Scarønson


Alors oublie les gens. Regarde juste le monde. La magie n'a pas besoin de dragons, de sortilège ou de pièce lancée dans une fontaine pour réaliser un souhait.



Oublier les gens? Ce n'était pas possible. Il n'y avait aucun endroit sans gens. Pourtant... c'est ce que j'aimerais. Vivre dans un endroit sans personne. Je préférais mille fois la compagnie d'animaux silencieux que d'êtres humains. De toutes façons, avec eux, j'étais seule aussi alors bon... Seulement il me parlait de magie... Je n'y croyais pas. Au mieux il y avait la prestidigitation mais la magie tel qu'il la sous-entendait n'existait pas. Montrez moi un sort, un génie ou des fées, pour que j'y crois. Et encore, je n'avais même pas la certitude que je l'accepterais.

Pourtant, j'observais longuement l'arc-en-ciel se dessiner sur mon repas. Et je me sens sourire doucement. C'était beau même si cela ne portait pas le nom de "magie".

Je sais, on est coincés dans une école qui nous cache aux yeux du monde pour préserver la pseudo-perfection de sa société. Mais est-ce que ça a de l'importance ? L'être humain finira par disparaître, les problèmes qu'il a causé avec lui. Parce que ce monde est plus fort que nous.



Je soupirais, perdant le léger sourire que j'avais. Il avait raison. Mais alors pourquoi? Pourquoi l'Être Humain détruisait la nature? Pourquoi se pensait-il supérieur? Pourquoi ? Alix continuait ses propos. Lui laisser une chance...? Je n'avais laissé sa chance à rien ni personne. Ce monde était ce que je voyais. Noir ou blanc, gris tout au mieux. Lui laisser une chance... Comme on avait laissé sa chance à Hitler? Mussolini? Mao? Je n'étais pas certaine.

Je suis peut-être idéaliste, tu vas peut-être me trouver stupide, mais il y a tant de belles choses et de merveilles scientifiques, d’incongruités naturelles... Pourquoi ne se contenter que de celles que l'on a créées ? Que des mondes imaginaires sorties de nos rêves, ou des horreurs perpétrées par ceux qui veulent nous les arracher ?

 

Parce que là où tu vois la beauté, je vois l'horreur. Tu parles de merveilles, d'incongruités. J'aime voir les façons de penser, les avis, les débats. Mais personne ne sait discuter calmement. Quand tu me parles de belles choses... Tu penses à quoi? Au ciel? À la mer? Tu me parles d'un ciel pollué par l'Homme? De la mer qui n'est rien d'autre que détruite par nos semblables?



Je soupirais. L'Homme détruisait tout ce qu'il touchait. Que ça soit pour la nature ou pour lui-même. L'Homme détruisait ce qu'il touchait. Moi y compris. Je ne faisais que détruire sans rien construire derrière. J'étais affreuse, immonde, atroce. Une abomination en soi...

Je ne sais pas ce que toi tu vois. Je ne sais pas à quel point le monde, dans lequel tu es, est beau ou propice à la curiosité. Mais dans mon cas, ma curiosité s'en est allée quand Médée est née.



Quand elle était née... J'étais détruite. J'étais déjà morte. Et je me préparais à devenir un monstre. Personne ne pouvait apprécier ce que j'étais devenue. Même mes parents devaient me trouver ignoble.

Je me suis redressée pour étirer mes bras dans un grognement. Et, observant mon déjeuner, j'haussais les épaules en le désignant du doigt.

Si tu as faim, tu peux le finir. Sinon je le jette. Je mangerais pas plus aujourd'hui.



Je pouvais entendre ma mère qui me rappellait que manger trop peu était mauvais pour ma santé. Je soupirais une nouvelle fois avant de m'avancer, laissant mes pas me rapprocher de la rivière pour jouer avec l'eau. Je laissais mes doigts s'enfoncer dans l'eau. Un instant, je pensais qu'être un poisson était mieux pour moi. J'aurais pu nager librement, calmement. J'ignorais ce que j'avais fais. Peut-être que je m'étais trop penchée. Peut-être que...

Plouf.



HRP:
 

©️NÉMÉSIS




Hannah parle en #00dce4 et pense en #e030c9 alors que Médée s'exprime en #BE9AF4.
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» carte du trafic aérien français
» Classe qui ne veut rien faire pas même écouter!!
» rien ne correspond besoin d'aide
» Saint Nicolas de Tolentino et commentaire du jour "Faîtes du bien et prêtez sans rien en retour"
» Angoisse ( pour rien de grave ) et conseil de médicament :).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Résidences :: Résidences surveillées-
Sauter vers: