À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Le bal a commencé ! Venez rp dans le sous-forum dédié !
Elèves, professeurs et civils partent en voyage en France ! Ca vous tente ?

 :: South London :: Greenwich :: Parc et marché Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marchons au marché [PV Amelia]

Victor Delane
ISS |:| En Angleterre
avatar
Masculin
Messages : 27
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : futur 3ème année
Nationalité : Français
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t696-my-name-is-delane-victor-delane

Mar 20 Juin - 22:35
C'était ma première journée à Londres. Enfin, si je ne compte pas la journée d'hier où nous sommes descendus de l'aéroport. Comme mon père visitait son futur lieu de travail et faisait connaissance avec ses collègues, subordonnés est aussi un bon terme, j'avais la possibilité de visiter la célèbre ville tout seul. J'étais sorti de la Résidence de France en milieu de matinée. Après avoir bien marché, mangé dans un petit restaurant, je me trouvais dans une rue commerçante en milieu d'après-midi, perdu.

Comme je ne savais trop où j'étais, et que je n'étais pas assez perdu pour demander mon chemin, je flânais et faisais du lèche-vitrine. Je finis par en trouver une qui semblait intéressante. La bâtisse était vieille, en apparence, mais les vêtements exposés étaient de bonnes factures, de même que les casquettes. Il y avait même le modèle que Sherlock Holmes portait, celui avec la double visière. Il faut noter ici que je collectionne les casquettes. Et je me disais un peu subitement que l'Angleterre était un bon endroit pour compléter celle-ci.

J'entrais dans cette boutique de vêtement donc mais elle était déserte, ou presque. Je ne voyais qu'un personne à l'intérieur, une jeune femme. Je fis un petit tour des rayons, découvrant les chemises, pantalons, vestes, pulls et autres étoffes, puis je me tournais vers la demoiselle, m'exprimant en anglais, malgré mon accent.


"Excuse moi, saurais-tu me dire si on peut essayer des vêtements ?"

Je lui souris doucement, la regardant de mes yeux dorés avec gentillesse. Travaillait-elle ici ou était-elle une cliente ? Je ne le saurais que lorsqu'elle me répondrait ou par la manière dont elle réagirait à mon approche. Après, ma tenue devait lui inspirer confiance : un pantalon en toile beige retenue par une ceinture noire comme mes baskets, une chemise blanche à manches courtes avec le col ouvert et mes mains gantées d'un fin tissu blanc. Et bien sur ma casquette favorite sur la tête.


Dc : Tsume Montoya / Sylvia Zoltar
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| A Edimbourg
avatar
Féminin
Messages : 36
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Brittanique
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Ven 23 Juin - 2:30

En me réveillant ce matin, je découvris un temps superbe derrière le rideau. Mes colocataires n'étant pas présentes, cela me faisait un peu bizarre d'ouvrir les yeux sur une chambre vide de ses deux autres occupantes. Non pas que cela me décevait en réalité. De toute manière, à part les formules de politesse et des questions/réponses courtes, nous ne nous étions jamais adressé la parole. Je trouvais cela dommage pour des filles ayant partagé la même chambre durant des mois. Je me demandais si la disposition dans les dortoirs allait être modifiée à la rentrée. D'un côté je n'en avais cure mais de l'autre, j'appréhendais un peu. Bien que l'on ne s'était jamais retrouvées autour d'une propre discussion, je m'étais habituée à leurs présences. Me retrouver avec des inconnues me mettrais certainement mal à l'aise au début. Néanmoins, je finirais sûrement pas m'y faire.

Je passais la matinée à bouquiner et à parler avec mes amis de mon ancienne école via sms. Nous aurions bien aimé nous voir malheureusement, ils étaient pris et ne pouvaient se libérer. J'allais devoir trouver autre chose à faire cet après-midi.

Un peu après le déjeuner, je me rendis en ville. D'abord pour me promener, ensuite me vint l'envie d'acheter un souvenir de Londres pour mes grands-parents écossais. Après tout, j'allais rester deux mois chez eux, c'était le moins que je puisse faire. Je déambulais dans les boutiques et finis par acheter des babioles toutes simples dont des boules à neige avec le Big Ben et le Tower Bridge.

Continuant mes emplettes, je finis par entrer dans un magasin de vêtements. Quelques minutes plus tard, j'entendis le son de la porte, ce qui voulait dire qu'un nouveau client venait d'entrer. Concentrée à passer en revue les habits, je ne remarquai pas que le client fraîchement arrivé s'était approché de moi.


- Excuse moi, saurais-tu me dire si on peut essayer des vêtements ?

Ce qui me frappa en premier lieu, ce furent ces yeux dorés. Comme je n'en avais jamais vus, je restai interloquée un bref instant. Puis, ce fut son accent. On devinait de suite qu'il n'était pas britannique. Mais ça, je m'en fichais complètement. Qu'on se comprenne était le principal.

- Euh.., sans doute que oui. Nous sommes dans un magasin de vêtement après tout.

Pourquoi m'avait-il posé cette question ? Il a cru que j'étais une employée ? Je n'agissais pas comme telle pourtant. Curieux personnage. Et puis, pourquoi portait-il des gants ?





Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Victor Delane
ISS |:| En Angleterre
avatar
Masculin
Messages : 27
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : futur 3ème année
Nationalité : Français
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t696-my-name-is-delane-victor-delane

Dim 25 Juin - 23:08
- Euh.., sans doute que oui. Nous sommes dans un magasin de vêtement après tout.

"Certaines boutiques ne le permettent pas. Enfin, pas sans un vendeur à côté et comme je n'en vois pas...  Pourrais-je solliciter ton concours ? J'ai parfois du mal à être un bon juge sur ce qui me va ou pas."

Et puis j'aime bien entendre l'avis des autres quand j'essaie un vêtement. Parfois, on ne voit pas quand c'est trop long, quand c'est trop court, quand ça ne va pas à votre teint. Mon père n'aime pas cela, il dit que je fais ma "donzelle", mais je ne lui en veux pas. Il me taquine c'est tout. Je sais qu'il fait pareil pour acheter des poeles ou des casseroles. Il est capable de rester pendant une heure dans le rayon, à prendre l'une puis l'autre... avant de revenir sur la première... J'espère que je n'ai pas ce tic là ! Toutefois, je trouvais que je manquais de manière envers cette jeune anglaise. Oui, je l'estimais être native de cette grande île, contrairement à moi, envahisseur venu du continent. Aussi, je me découvris, tenant ma casquette dans ma main droite, et inclinais ma tête pour la saluer.

"Mais je ne me suis pas présenté. Victor Delane, pour te servir."

J'espérais, tout à coup, que le tutoiement ne la dérangeait pas. Nous avions un âge peu différent, à vue d'oeil, et je trouvais inconvenant de la vouvoyer comme si c'était une vieille femme.

"D'ailleurs, si je peux être utile, n'hésites pas."

Finis-je en retournant devant les étagères des casquettes. J'en pris une à double visière, à la Sherlock holmes, la mettant sur ma tête, pour voir. Elle était de couleur claire, comme mes blonds cheveux, et j'allais me regarder dans la glace pour voir à quoi je ressemblais. Je ne pu m'empêcher de prendre une petite pose, la main droite sur mon menton, la bras gauche contre mon ventre avec la main sous le coude droit. Et je dis à mon reflet.

"Elémentaire, mon cher Victor."

[la casquette : cliquer ici]


Dc : Tsume Montoya / Sylvia Zoltar
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| A Edimbourg
avatar
Féminin
Messages : 36
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Brittanique
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Ven 30 Juin - 2:10

Des boutiques où l'on ne peut pas essayer les vêtements que l'on souhaite acheter ? S'il y en avait, je serais incapable de dire où elles se situaient car je n'avais jamais mis les pieds dans ce genre de magasins. J'étais même surprise d'apprendre que cela existait. Je ne comprenais pas cette logique. Quand tu achètes en ligne via internet, c'est normal de ne pas pouvoir essayer ton bien au préalable mais directement en boutique, je n'arrivais pas à imaginer le fait de ne pas y installer des cabines d'essayage, ne serait-ce qu'une seule. Cela n'avait aucun sens. Je ne sais pas où ce jeune homme en avait trouvées mais ça avait un côté impressionnant.

Alors que je m'apprêtais à retourner à mes affaires, il me demanda si je pouvais lui servir de juge durant ses essayages. Son pourcentage d'étrangeté se mit à croître dans mon esprit. Il n'y a pas de vendeuse de disponible d'accord mais mec, je ne connais personne qui demande ce genre de chose à quelqu'un que tu viens de croiser dans le rayons d'une boutique. Ou bien il était extrêmement sociable et s'en fichait royalement de connaître ou non la personne pour ce type de requête, ou bien c'était un extraterrestre. Je restai totalement incrédule.


- Mais je ne me suis pas présenté. Victor Delane, pour te servir.

Et puis cette manière de parler.. Il était poli certes et ce n'était pas désagréable mais cela faisait soutenu. Attends, il vient de baisser la tête là. Il vient d'une famille riche ou quoi ? Bon allez, ne le faisons pas attendre et présentons-nous aussi. Question de politesse.

- Je m'appelle Amelia White. Enchantée également.

Puis il enchaîna par un :

- D'ailleurs, si je peux être utile, n'hésites pas.

- Euh.. Très bien, merci.

Ce gars me laissait complètement perplexe. Il n'y avait sûrement pas de quoi pourtant. Néanmoins, étant donné que c'était la première fois qu'un garçon me parlait comme ça et dans ce genre de situation, cela ne pouvait que m'abasourdir. Ceci mis à part, je devinais à son nom qu'il devait être français. J'avais déjà eu un doute à cause de son accent mais là, j'en étais sûre à 100 %.

Après cette phrase, il s'en retourna à ses occupations et donc, moi aux miennes. J'espèrais qu'il allait oublier cette histoire de "juge" parce que bon... C'est vrai que je n'ai rien de prévu dans l'heure mais je n'allais pas faire ça pour un garçon à qui j'ai parlé deux secondes alors que ce n'était pas à moi de le faire. Il n'avait qu'à attendre qu'une vendeuse se libère.

Je changeai de rayon et le vis, un peu plus loin, essayer une casquette à la "Sherock Holmes". Il prit même la pose avec une phrase d'accroche. Je me mis à pouffer de rire.






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Victor Delane
ISS |:| En Angleterre
avatar
Masculin
Messages : 27
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : futur 3ème année
Nationalité : Français
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t696-my-name-is-delane-victor-delane

Sam 1 Juil - 21:14
- Je m'appelle Amelia White. Enchantée également.

Je lui fis un autre petit sourire. J'imaginais qu'elle devait être britannique, vu son nom. En même temps, c'était naturel non. Elle semblait un peu gênée, peut-être par timidité. A moins que ce ne soit mes manières qui la mettent mal à l'aise ? J'espère que non, quand même. Moi qui fait tout pour imiter mes idoles et être digne de la beauté qu'elle représente. Bref, j'allais essayer de voir de quoi j'avais l'air avec une casquette à la Holmes, prenant même une pause pour ce faire.

Je fus un peu surpris d'entendre un faible rire étouffé mais je ne me retournais pas. Peut-être Amelia ne désirait-elle pas que je remarque qu'elle s'amuse de me voir faire le pitre ? En tout cas, je n'allais pas tester que cette casquette, n'est-ce pas ? Je décidais donc de voir ce à quoi je ressemblais avec un chapeau melon, marchant devant le miroir, en le regardant, comme si j'avais un parapluie au bras, comme le sergent dans "un pont trop loin". N'était-ce pas une caricature de l'anglais ?

En le reposant, j'avisais un chapeau haut de forme non loin. Regardant les tailles, j'en vis un à la mienne et je ne résistais guère à la tentation. C'était la première fois que je voyais un couvre-chef de ce type et.. bien... je suis un fan d'Arsène. Le posant sur ma tête, légèrement penché sur le côté, oubliant ne pas être seul, je fis une petite pirouette vers le miroir, chantonnant en français le début d'une chanson avant de prendre la pause devant le miroir.

C'est le plus grand des voleurs, oui mais c'est un gentleman. Il s'empare de vos valeurs
sans vous menacer d'une arme. Quand il détrousse une femme, il lui fait porter des fleurs. Gentleman cambrioleur est un grand seigneur."


Et je me rappelais alors la déesse qui se trouvait, encore, dans la boutique. Je ne pu empêcher une rougeur certaine de teinter mes joues, faisant probablement ressortir le sparadrap qui orne ma joue gauche. Quitte à être ridicule, je me tournais vers elle et lui fis un petit clin d'œil, puis je reposais le haut de forme sur son présentoir.


"Excuse moi, Amélia, j'ai tendance parfois à me laisser emporter. Si j'étais magicien, j'aurais fait apparaître un joli bouquet de roses blanches et pures mais hélas, je ne peux faire que cela."

Et en bon prestidigitateur, je mis mes poings fermés l'un sur l'autre, ouvrant celle du dessus, je dévoilais une fleur click here. La fleur n'était, bien sur, pas une vraie. On ne peut se promener en ville avec des fleurs fraîches pour les offrir à des inconnues. Mais, par contre, on peut en avoir en plastique ou autre matériaux, discrètement cachées sur soi. Là, je n'en avais qu'une seule et je la tendis vers la demoiselle.

"Tiens, prend ce modeste présent en signe d'excuse d'un misérable français qui, comme on le raconte parfois, ne sait pas se contrôler."


Dc : Tsume Montoya / Sylvia Zoltar
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| A Edimbourg
avatar
Féminin
Messages : 36
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Brittanique
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Mar 11 Juil - 2:38

Sérieusement, je ne savais que penser. Il y a quelques instants je le trouvais bizarre et cela n'avait pas changé néanmoins, plus les minutes passaient et plus je me disais que son attitude et sa manière de parler devaient faire partie intégrante de sa personnalité. J'avais peut-être trouvé cela étrange car je n'avais jamais croisé personne agissant comme lui. Bon allez, je retirais tout ce que j'avais pu penser allant dans ce sens. Après tout, chacun avait sa personnalité, qu'elle nous semble bizarre ou non. Ce n'était pas comme si cela faisait de nous quelqu'un de méchant. En tout cas, je ne croyais pas que c'était le cas pour.. euh.. Victor, c'est ça.

Après le chapeau de Sherlock, il en essaya d'autres. Mais je ne m'attardai pas plus que ça et repris mon observation de la boutique et des vêtements qui s'y vendaient. J'espérais trouver un nouvel habit pour cet été. Remarque, étant donné que je me rendais en Écosse, ce n'était pas là-bas que je pourrais sortir le mini-short ou le débardeur à bretelles à moins qu'il ne fasse plus de 30° C, ce dont je doutais fortement.

C'est alors que j'entendis chanter français. Je n'avais même pas besoin de me retourner pour savoir de qui il s'agissait. Cela me surprenait qu'il ne ressente aucune gêne. Il y avait des gens comme ça en fin de compte. Peut-être m'avait-il aperçue profiter de sa performance parce qu'il devint rouge telle une tomate bien mûre. Je pouffai de plus belle.


- Excuse moi, Amélia, j'ai tendance parfois à me laisser emporter. Si j'étais magicien, j'aurais fait apparaître un joli bouquet de roses blanches et pures mais hélas, je ne peux faire que cela.

- Ne t'en fais pas, ce n'est p.. Oh !

Je ne sais pas de quelle manière il avait fait ça, s'il l'avait cachée dans sa manche ou ailleurs dans sa veste mais quoiqu'il en soit, je fus surprise de voir apparaître une fleur dans ses mains. Ce n'était pas une vraie, évidemment, mais elle n'en restait pas moins jolie.

- Tiens, prend ce modeste présent en signe d'excuse d'un misérable français qui, comme on le raconte parfois, ne sait pas se contrôler.

Des excuses pour quoi ? Si c'était parce qu'il avait chanté, c'était plutôt aux vendeuse qu'il fallait s'excuser. Bien que je ne pensais pas qu'il faille aller jusque là vu qu'il n'avait visiblement dérangé personne. Après tout, en comptant les vendeuses, nous devions être cinq dans la boutique. Mais je n'allais pas débattre là-dessus, cela ne servait à rien.

- J'ai vu ça.

Finis-je par plaisanter. Puis, je me saisis de la fleur.

- Il va falloir que j'achète un vase pour la poser dedans. Merci beaucoup. ^^

L'avantage, c'est que je n'aurais pas à m'inquiéter de l'arroser ou de la poser au bon endroit pour ne pas qu'elle ne fane trop vite.


HRP:
 





Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Victor Delane
ISS |:| En Angleterre
avatar
Masculin
Messages : 27
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : futur 3ème année
Nationalité : Français
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t696-my-name-is-delane-victor-delane

Sam 15 Juil - 0:11
C'était ma première sortie shopping et je me retrouvais dans une boutique de vêtements à essayer des casquettes et autres chapeaux. Comme il y avait une jeune, et polie, sujette de sa majesté la Reine, j'étais venu à elle pour m'excuser d'avoir fait le bouffon devant la glace et j'avais sorti une fleur de nulle part. Oh, ce n'était que du plastique et un petit tour de passe-passe mais ma fleur l'avait surpris et amusé. Le but de la manœuvre était donc une réussite. Je lui fis un petit sourire, un peu content de moi. Bref, elle accepta mon modeste présent tout en montrant quelle aussi savait plaisanter.

- J'ai vu ça. Il va falloir que j'achète un vase pour la poser dedans. Merci beaucoup.

"Mais de rien. Pour le vase, un joli verre peu aussi lui suffire. Ce n'est pas une fleur très exigeante."

Les vendeuses étaient revenues pendant que je faisais le guignol devant la glace, et elle devait surement me prendre comme tel maintenant. Tant pis, j'irais les faire rire quand je passerais à la caisse. Pour l'heure, je préférais rester au côté de la jeune anglaise. Elle devait être un peu plus jeune que moi mais mes intentions sont pures.

"Cela fait un moment que tu es dans cette boutique et mon regard, presque l'égal de Sherlock Holmes, note que tu n'as rien dans les mains. Cherches-tu quelque chose en particulier ? Désires-tu un peu d'aide ?"

Je lui fis un petit clin d'œil, pour lui montrer que j'avais bien entendu son rire quand j'avais fais mon essai de la casquette à la Holmes. Cela me faisait me demander : enseigne-t-on le théatre à Indäre ? J'avais suivi des cours à mon ancienne école et cela avait été assez amusant. Ensuite, oui, j'avais un peu de goût question vestimentaire. Ce n'était pas faute d'avoir accompagné des amies faire du shopping. Même si elles me demandaient souvent plus de le faire pour servir de porteurs que pour avoir mon avis quand elles sortaient de la cabine d'essayage. Disons que c'était ma récompense de les voir essayer de nouvelles tenues. Oui, parfois je suis trop gentil avec le beau sexe. Enfin, je ne pense pas que cette jeune demoiselle ose profiter de ma gentillesse. Enfin, je l'espère. Parce qu'elle serait capable de me convaincre sinon.

Spoiler:
 


Dc : Tsume Montoya / Sylvia Zoltar
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sur un marché en Espagne photos de kia
» L'eugénisme industriel : un marché très lucratif
» Méditation marchée au Vietnam
» Au marché aux puces de Montpellier
» Le Canada crée un nouveau marché pour les produits de phoque venant de chine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: South London :: Greenwich :: Parc et marché-
Sauter vers: