À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Le bal a commencé ! Venez rp dans le sous-forum dédié !
Elèves, professeurs et civils partent en voyage en France ! Ca vous tente ?

 :: ISS - Bâtiment B :: Cour de l'ISS Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mode et chanson! (PV Lua)

Melody Lawford
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 414
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Mariée
Nationalité : Ecossaise
Commentaires/Citations : Veut DEFINITIVEMENT tuer un élève des Forge selon une rumeur sur lui et ma colocataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Lun 12 Juin - 18:52
Mode et chanson!

ft Lua

ft Lua



Des hauts et des bas
Parfois la vie est cruelle, parfois elle vous offre des cadeaux qu'on ne peut refuser. Je le savais mieux que quiconque. Ma vie avait toujours été faîte de hauts et de bas , les hauts étaient brillants : mon casting, ma vie de mannequin, ma rencontre et cette nuit avec Naomi ; et les bas n'en étaient que plus spectaculaires : l'agression de la copine de ma meilleure amie qui couchait avec mon petit-ami, ma tentative de suicide ou encore le rejet certain de la demoiselle de mon cœur.

Je n'avais cependant pas décidé de me laisser abattre au contraire, je vivais une nouvelle vie, pleine d'un nouveau sens. J'allais permettre à ma voix de l'atteindre : m'engager dans la chanson. M'engager dans une carrière où je pouvais briller pour donner un sens à tout ça et permettre de subsister quelque part. C'est dans cette optique que je m'étais installée dans la cour de l'ISS , profitant du Samedi ainsi que du ciel bleu à perte de vue, le soleil discret et de la légère brise pour m'installer au pied d'un arbre à l'écart. Je m'étais vêtue d'un jean slim à trou noir, ainsi que d'un débardeur blanc et d'une petite veste en jean allant avec mon slim.Je me sentais plutôt bien de plus. Des conditions plutôt parfaites pour m'entraîner à chanter, améliorer ma capacité musicale mais aussi écouter de la musique.

J'aurais pu m'intégrer au club de musique comme le l'avait conseillé Amaryllis, elle même membre de ce dernier ou bien intégrer ses répétitions mais je préférais m'entraîner seule d'abord. Je ne voulais pas gâcher ses capacités avec ma voix. A vrai dire, j'avais une jolie voix, certes, mais je n'avais jamais passé de casting pour celle-ci. J'avais sûrement besoin d'un peu de coaching à n'en pas douter, et je ne pouvais imposer à Amaryllis ce travail, même si elle le proposait. Après tout, elle avait l'habitude de faire des duos avec des vrais professionnels comme Karyn.

Je me concentrais donc depuis quelques heurs, chantonnant avec un oreille prise par le casque qui déversait dans ma tête la mélodie sur laquelle je m'entraînais. All Alone with you . J'avais choisi cette chanson car cette dernière me parlait vraiment. Elle parlait à mes sentiments et je parvenais ainsi plus facilement à m'y investir. Du moins pas suffisamment pour ne pas reconnaître la passante qui se profilait non loin. Je continuais de suivre l'actualité au Japon et je ne pouvais pas me tromper. Fuu-chan. Je crois que c'est le nom que lui donnait ses fans. Du moins si ma mémoire était bonne. Il s'agissait d'une idole de la chanson dans le pays de mes débuts. Je me levais, délaissant mes affaires pour m'approcher de la jeune femme, un peu gênée d'aborder quelqu'un ainsi. Une fois suffisamment près de la passante, le doute ne subsistait presque plus aussi je demandais timidement.

-"Fuu-chan?"

La réaction de la jeune femme me laissait entendre que je ne m'étais pas trompée. Dis donc destin.. Aujourd'hui était donc un haut admirable et une opportunité de concrétiser mon rêve. Une occasion de me lier d'amitié avec quelqu'un qui me comprend.






We will always be friend, just friends..
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Lua F. Anew
ISS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 73
Né(e) le : 01/12/2000
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Idole
Situation amoureuse : Tina ♥ Tina ♥ Et toujours Tina ♥
Nationalité : Anglo-japonaise
Commentaires/Citations : Don't touch me please
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t175-get-ready-to-die-of-cuteness-overload-termine

Mar 13 Juin - 17:10
ANEW
Lua F.
Mode et chanson !
Lua était face à un sérieux problème, et celui-ci la dérangeait depuis quelques temps déjà ; depuis qu'elle était revenue du Japon, impossible de chanter. Heureusement pour elle, les cours arrivaient à leur fin mais elle avait toujours ses activités et ses cours de chant ou de musique, qui étaient les plus importants. Qu'allait-elle faire si elle ne pouvait pas sortir un son correct ? Bien sûr, ça n'avait rien à voir avec son humeur actuelle, elle avait retrouvé l'amour de sa vie, l'école ainsi que son train-train quotidien, le seul problème résidait en ce qui s'était passé là-haut.

Elle avait subit beaucoup trop de choses pour le "bien" de son métier comme dirait son père. Comme si les prises d'hormones n'étaient pas suffisantes, son changement avait été grandement diffusé et ça avait fait un buzz énorme. On ne parlait plus que d'elle, le bon point c'était que ce n'était pas pour lui cracher dessus bien au contraire, cependant, son image était maintenant un peu trop utilisée pour des choses malsaines. Un joli visage, une attitude adorable avec un corps de rêve... Ca avait attiré plusieurs "boulots" un peu trop embarrassant pour elle et qu'elle ne souhaitait absolument pas faire. Mais le paternel ayant le pouvoir sur elle, il y eût tout un tas de shooting photo osés.  Oui, c'était une des principales raisons qui l'avaient fait quitter son pays et maintenant qu'elle était à Londres, elle était à peu près en sécurité. Il y avait peu de chance qu'on la reconnaisse et même si ça arrivait, peu de personnes osaient venir la voir. On se contentait de l'admirer ou d'être triste de la voir en si mauvais état.

La jeune idole se baladait sans réel but dans l'école, un peu désespérée. Pourquoi arrivait-elle parfaitement à parler, crier mais pas chanter ? Etait-ce simplement parce qu'elle ne s'était pas entraîner au Japon ni en rentrant ? Elle ne le saurait le dire, elle était juste bloquée. Tandis que la jolie brunette profitait de sa balade, les cheveux détachés et au vent, une robe aux épaules dénudées virevoltant, elle balayait la cour du regard sans rien voir pour autant. Ses yeux voyaient mais son esprit ne captait pas. Perdue dans ses songes, ses regrets et son énervement face à cette incapacité à chanter, il lui fallut un temps avant de comprendre qu'on l'appelait. Ce n'était pas Lua qu'on appelait, mais Fuuka, même Fuu-chan.

Elle avait sursauté notre Lua, elle ne s'attendait pas à entendre ce surnom, ici, à Londres. Son cerveau captait alors les images, une jeune fille aux cheveux roses, incroyablement jolie et probablement mannequin s'était approchée d'elle. L'idole en resta quelques instants bouche bée, elle devait revêtir son masque d'idole et très vite. Un joli  sourire collé au lèvres, un petit mouvement de main pour caler une mèche de cheveux derrière son oreille elle fit face à son interlocutrice.

« Oh, bonjour ! Appelle moi Lua, c'est un peu embarrassant ce surnom ici, haha. Tu es ? »

Lua avait réussi à feindre la parfaite réponse, elle aténuisa son sourire quelque peu pour être plus naturelle, se tenant bien droite devant cette personne qu'elle était sûre d'avoir déjà vue quelque part. Probablement en photo ou dans les couloirs et elle en aurait bientôt le coeur net.

« Mh... Je peux t'aider ? Si tu as besoin de quelque chose, je suis toute ouïe ! »

C'était pourtant pretty obvious comme on dit. Pour s'adresser à elle par ce surnom, il y avait quelque chose derrière. Elle était curieuse d'un côté, mais de l'autre... Elle ne savait pas. C'était sûr que c'était en rapport avec sa personnalité au Japon, elle allait devoir se remettre dans cette peau retirée depuis son retour. Peut-être que ça la décoincerait ? Voire qu'elle arriverait à chanter ! Etonnamment, elle attendait beaucoup de cette rencontre, aucun mauvais pressentiment, juste de l'apprentissage, du donnant-donnant.
ft. WILLIAMS
Melody


   
Revenir en haut Aller en bas
Melody Lawford
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 414
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Mariée
Nationalité : Ecossaise
Commentaires/Citations : Veut DEFINITIVEMENT tuer un élève des Forge selon une rumeur sur lui et ma colocataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Mar 13 Juin - 18:02
Mode et chanson!

ft Lua

ft Lua



Chanter pour se sentir vivante
Un petit air surpris. Quelques mots polis, courtois. Un sourire un peu forcé mais pas faux. La demoiselle était un peu tout ce que j'espérais qu'elle soit mais aussi le contraire de ce que je m'imaginais. En effet, elle était pleine de prestance, semblait adorable et douce, ouverte à l'égard d'une inconnue comme moi alors que de longues années dans la mode m'avait montrée que la plupart des stars finissent par perdre leurs liens avec la réalité, leurs liens avec le public, leurs liens avec tout ce qui était simple. Certes, ça n'avait pas été mon cas mais j'avais vu au cours de ma brève carrière, nombres de fille devenir imbue d'elle et ignorée quiconque sous prétexte de la célébrité. Une erreur que ne partageait pas l'idole qui me faisait face.

Elle semblait tenter de me remettre mais je décidais d'ignorer l'expression pensive de son visage pour m'attarder sur les mots qu'elle me prononçaient.

« Mh... Je peux t'aider ? Si tu as besoin de quelque chose, je suis toute ouïe ! »

On pouvait sentir aisément que la demoiselle était plutôt habituée de ce type d'entrevue. Ce n'était pas étonnant ; elle devait s'attendre à ce que je lui demande un autographe, une photo ou que je lui fasse le couplet de "la plus grande fan". Des classiques que je ne connaissais que trop bien moi-même. Je ne dis pas que ce n'est pas sincère ou que ce genre de choses ne m'atteint plus mais même si je me voyais toujours touchée par l'amour des gens, il était parfois difficile de gérer cet excès d'attentions. Gênant aussi de déchaîner tant de passions quand la personne qui nous fait face, des étoiles dans les yeux, nous est inconnue. Pas même un nom à mettre sur ce visage pour lequel on représente tout. Parfois même jusqu'à la folie.

Je souriais légèrement avant de lever les mains légèrement, les agitant comme pour prouver que j'étais inoffensive et respectueuse de son espace vital avant de dire en riant.

-"D'accord.. Lua donc.. ne t'en fais pas je ne compte pas spécialement t'embêter ! Je voulais juste m'assurer que c'était toi, j'ai pas mal entendu parlé de toi"

Je penchais la tête, souriant désormais pleinement sans me forcer. Il était assez rare que mes interlocuteurs ne m'idolâtrent pas ou ne me méprisent pas de part mon actualité. Je repris aussitôt, me présentant aussitôt.

-"Je m'appelle Melody ! et en effet tu pourrais m'aider.. enfin si je ne t'importune pas?"

Mon projet me tenait à cœur. Mon projet insensé me tenait même bien plus que ça en vérité. C'était devenu mon objectif, le sens de ma vie. Enfin si on omettait à qui je me vouais en premier lieu. Bien sûr, je voulais progresser sur cette voie, apprendre et ainsi aller vers des jours meilleurs. Des jours où ma voix si fragile deviendrait forte et atteindrait enfin sa destinataire, lui transperçant le cœur comme une évidence même si il se pouvait que cela n'arrive jamais. Par manque de talent ou même de réception. Par l'éloignement entre elle et moi. Je voulais chanter pour qu'elle me voit enfin, lumineuse sous les feux de la rampe. Je voulais chanter pour me sentir vivante. Investie de mes sentiments. Une porte parole de ces derniers. Je ne désirais cependant pas importuner la Miss avec mes rêves , aussi j'attendis de m'assurer qu'elle me laissait énoncer ma requête et je le fis aussitôt, un grand sourire sur les lèvres.

-"C'est à dire que je voudrais chanter.. devenir chanteuse.. mais je ne connais pas beaucoup ce milieu.. je ne sais même pas si j'ai les qualités et les capacités requises alors.. je voudrais savoir si tu pouvais m'en dire plus et peut-être même me donner ton avis?"

Certes, c'était cavalier mais qui ne tente rien n'obtiendra rien en retour.






We will always be friend, just friends..
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Lua F. Anew
ISS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 73
Né(e) le : 01/12/2000
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Idole
Situation amoureuse : Tina ♥ Tina ♥ Et toujours Tina ♥
Nationalité : Anglo-japonaise
Commentaires/Citations : Don't touch me please
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t175-get-ready-to-die-of-cuteness-overload-termine

Jeu 15 Juin - 20:02
ANEW
Lua F.
Mode et chanson !
Plus elle observait la jeune fille, plus elle lui disait quelque chose mais elle laissait ça en suspens jusqu'à ce que son nom résonne dans ses oreilles et là, elle saurait. La petite idole avait l'habitude qu'on vienne la voir pour un autographe ou même une photo bien qu'à Londres, c'était chose rare et ce n'était pas plus mal pour elle d'ailleurs.

-"D'accord.. Lua donc.. ne t'en fais pas je ne compte pas spécialement t'embêter ! Je voulais juste m'assurer que c'était toi, j'ai pas mal entendu parlé de toi"

Bon au moins c'était déjà ça, elle n'avait donc pas réellement de soucis à se faire. La jeune rosée respectait sa bulle d'intimité et lui souriait avec gentillesse, ce que notre jeune fille lui rendait avec enthousiasme, elle se sentait à l'aise cette fois et son sourire était bien plus naturel qu'auparavant. La seule chose qui tiqua un peu c'était le "j'ai entendu parlé de toi", ça lui avait fait ressentir un sentiment très particulier, elle n'était pas fière de ce qui s'était passé au Japon et elle espérait simplement que la demoiselle faisait allusion à ses talents en chant et pas aux shooting photos farfelus.  

Tandis que Lua levait également les mains pour minimiser et lui assurer qu'elle comprenait, elle entendit enfin le nom de la jeune fille. Melody. Oh. Ce n'était pas un prénom inconnu, elle arrivait maintenant à faire le lien avec ce magnifique physique et son impression qu'elle était mannequin. C'était tout simplement le cas. Sans rien laisser paraître, elle associait maitenant cette personne, ce nom et ses activités. En soit, elle s'en fichait un peu mais le fait que cette jeune fille soit une collègue allait fortement aider dans cette discussion qui risquait d'être centrée sur le métier.

Toute ouïe, l'adorable idole laissait Melody lui expliquer et faire sa requête. C'était bien une des premières fois qu'elle écoutait quelqu'un aussi attentivement -hors Tina évidemment. C'était simplement... Elle ne savait pas, rares étaient les personnes qui venaient lui demander conseil, notamment parce que la plupart savait que notre petite princesse était un poil trop timide et qu'elle se contenterait de dire qu'elle n'en est pas capable et fuir à toutes jambes pour s'isoler avec ses écouteurs. Elle se surpris alors à lancer un regard extrêmement intéressé à la mannequin, son projet semblait correct et surtout... Elle sentait que quelque chose de puissant l'animait et la guidait dans cette décision.  Les deux demoiselles n'avaient rien à y perdre après tout, le refus ne lui était même pas venu en tête. Lua l'avait presque stoppée en plein milieu pour lui lancer un énorme « OUI !» mais elle s'était retenue.

« Je ne vais pas te dire que tu peux réellement compter sur moi parce que j'ai pas réellement confiance en mes capacités mais... Je peux essayer de t'aider !  »

En réalité, elle ne savait réellement pas si c'était une bonne idée, son état ne lui permettait pas de donner de véritables conseils et le monde dans lequel avait évolué n'était pas des plus agréables ; elle ne comptait pas voiler la face de Melody, tout ce qu'elle avait à faire c'était être honnête, tenter de la motiver tout en ne lui cachant pas que c'était particulièrement difficile et qu'il risquait d'y avoir pas mal de boulot ! Un petit tapement de mains, les yeux bleus illuminés, elle fit signe à la demoiselle de la suivre au centre de la cour pour être parfaitement placées, prêtes à chanter comme si une scène se montait sous leurs pieds. Cette décision... Elle était désormais déterminante de ce qu'elle allait faire ensuite, continuer ou arrêter. Sa voix n'était pas sortie depuis maintenant quelques mois.

« Je suppose que le mieux c'est de commencer par une petite démonstration ? Je préfère te prévenir, ça fait des mois que c'est pas sorti alors... Je suis assez confiante au niveau de la force de ma voix mais j'ai un peu peur que ça parte en sucette, héhé... Après ça, je te demanderai de me chanter une chanson ! Observe, écoute. La technique y est pour beaucoup mais le principal, c'est les sentiments ! N'oublie pas de penser à quelqu'un qui t'apporte énormément lorsque tu chantes, c'est ce que je vais faire ! Attention les oreilles. »

Elle lui avait donné sa clé. Le principal pour elle, c'était le ressenti. Certes, il fallait travailler sa voix, sans cours de chant c'est réellement compliqué mais une technique sans y apporter quelque chose de personnel... Ça ne durait pas, on ne pouvait pas y prendre plaisir et c'était ce qui l'avait stoppé pendant quelques temps, maintenant qu'elle était réunie avec Tina elle n'avait plus de raison de faire un blocage, elle pouvait chanter et elle le devait, coûte que coûte. Lua savait qu'elle ne tiendrait pas une chanson entière et c'est exactement pour cela qu'elle avait simplement sélectionné 1mn30, un petit passage d'une de ses propres chansons. Les poumons remplis d'air, détendue, les yeux fermés, elle pouvait sentir le vent passer tranquillement sur son visage. Elle s'élançait.



« Oh, si tu as des remarques ou des questions, n'hésite pas à me dire ! Mais pour l'instant j'aimerai que tu me montres ou plutôt me fasse écouter ce dont tu es capable, vas y tranquillement, je ne suis pas ici pour te plomber ! »
ft. WILLIAMS
Melody


   
Revenir en haut Aller en bas
Melody Lawford
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 414
Né(e) le : 14/10/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Mariée
Nationalité : Ecossaise
Commentaires/Citations : Veut DEFINITIVEMENT tuer un élève des Forge selon une rumeur sur lui et ma colocataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/ http://indare-division.forumactif.com/t88-la-beaute-triste-d-une-fille-perdue http://indare-division.forumactif.com/t726-le-club-des-cliches-screens

Jeu 15 Juin - 21:54
Mode et chanson!

ft Lua

ft Lua



Deux étoiles au firmament
L'idole se montra des plus honnêtes et franche aussitôt , m'intimant qu'elle ne pouvait pas forcément m'être du plus grand secours mais ne se déroba cependant pas à la tâche. J'observais la jeune fille qui semblait transformer à la simple idée de pouvoir se produire, chanter comme si elle était animée par quelque chose d’irrépressible. Je comprenais parfaitement ce sentiment, c'était celui que produisait Naomi en moi. Rien n'existait en dehors d'elle, mes pensées se portaient vers elle à chaque instant et c'est ce qui me rendait plus forte. Je ressentais cette même force chez mon interlocutrice. Peut-être m'était-elle plus semblable encore que je ne l'aurais cru. Je la suivais vers le centre de la cour, tandis que la jeune femme semblait se préparer à me donner ce qui apparaissait comme un concert privé. Une chance pour laquelle certains tueraient sans même hésiter. C'était vraiment une journée appréciable si tel est le cas.

« Je suppose que le mieux c'est de commencer par une petite démonstration ? Je préfère te prévenir, ça fait des mois que c'est pas sorti alors... Je suis assez confiante au niveau de la force de ma voix mais j'ai un peu peur que ça parte en sucette, héhé... Après ça, je te demanderai de me chanter une chanson ! Observe, écoute. La technique y est pour beaucoup mais le principal, c'est les sentiments ! N'oublie pas de penser à quelqu'un qui t'apporte énormément lorsque tu chantes, c'est ce que je vais faire ! Attention les oreilles. »

J'observais la jeune femme, fébrile. J'avais une chance vraiment incroyable. En effet, en plus de vouloir m'aider et de me proposer l'équivalent d'un concert pour moi seule, mais elle me donnait même des conseils. et j'avais même l'insigne honneur de découvrir que nous étions aussi semblables que j'en avais l'impression. Elle avait bien quelqu'un qui lui apportait cette énergie, ce désir de transcender ses limites. Un peu comme moi. Peut-être était-ce pour elle aussi quelqu'un qui faisait battre son cœur? Un amour partagé ou non? Je n'allais cependant pas m'aventurer à entrer dans sa vie privée, en premier lieu car je n'étais pas ce genre de personnes mais aussi car ce mince secret auréolé sa prestation d'une voile de mysticisme, la rendant plus resplendissante encore. Je me concentrais dès lors sur la voix de la jeune femme.

Cette dernière sortit plutôt naturellement contrairement à ce qu'elle semblait sous-entendre précédemment. Sa voix était mélodieuse et transcendante, je pouvais presque sentir en elle la douceur et la mélancholie de l'air de cette chanson, cette investissement profond, la force de ses sentiments. Je sentais un frisson me parcourir en la voyant se métamorphoser d'une jeune fille ordinaire à un trou noir aspirant l'attention de tout son entourage, une étoile en plein jour. J'étais fascinée, partagée et impressionnée. Je ne parvenais pas à détourner mon attention de la jeune femme comprenant aussitôt le talent qu'elle avait mais j'étais aussi partagée. Avais-je une chance d'être aussi fascinante que Lua? Sûrement pas. J'aurais abandonnée l'idée si mon amour pour Naomi n'était pas si fort et si je ne croyais pas en mon amour au delà des limites communes. Sa voix finit par s'arrêter, réactivant avec elle le cours du temps. Une minute venait de s'écouler mais cela aurait pu faire une heure que je ne m'en serais pas rendue compte.

« Oh, si tu as des remarques ou des questions, n'hésite pas à me dire ! Mais pour l'instant j'aimerai que tu me montres ou plutôt me fasse écouter ce dont tu es capable, vas y tranquillement, je ne suis pas ici pour te plomber ! »

Je hochais de la tête, passant ma main dans mes cheveux, légèrement stressée et gênée. Stressée à l'idée de me produire ainsi en public sous l’œil d'un jury si prestigieux mais aussi gênée de mon humble requête alors que je n'avais peut-être pas une once de panique. J'appliquais cependant le conseil de ma camarade, hochant de la tête tout en me concentrant sur les instants fugaces d'amour avec Naomi. Je me calmais progressivement, il s'agissait désormais de chanter. Je m'attardais quelques secondes sur le choix de la chanson avant qu'elle ne m'apparaisse en tête comme une évidence. Je commençais alors à chanter, essayant de me plonger dans le torrent de mes souvenirs uniques et impérissables avec celle qui résidait en mon cœur. Cette chanson était parfaite.

Je ne sais combien de temps dura mon chant, aussi humble soit-il. Je n'existais plus pendant ces minutes là. Seuls les larmes au coin de mon œil me permettaient de ne pas perdre contact avec la réalité. Je n'étais plus que sentiments complexes et passion sans bornes. J'étais une pluie d'étoiles filantes comme autant de fragments d'amour perdue dans le lointain de l'ignorance. Je n'étais que la mélodie de mon cœur tâchant d'atteindre celui de ma bien-aimée. J'avais même dû légèrement danser comme en transe car mon corps me semblait détendue, contrairement à quelques instants auparavant. Je rougissais alors en observant ma camarade en demandant timidement.

-"C'était comment?... ne me ménage pas Lua.."






We will always be friend, just friends..
J'écris en #ff99cc
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La nature en chanson et en poésie!!!!!
» Liste de magasins "mode taurine"
» la mode et nous... (les rondes)
» bonnettes mode d'emploi
» Une voix, un visage : MARIE (chanson)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: ISS - Bâtiment B :: Cour de l'ISS-
Sauter vers: