À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Le bal a commencé ! Venez rp dans le sous-forum dédié !
Elèves, professeurs et civils partent en voyage en France ! Ca vous tente ?

 :: IRS - Annexe :: Cour de l'IRS Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hey mec elle où ta classe ?! [Ft Ostin Sender]

Eden Exupérence
IRS |:| Sous surveillance médicale
avatar
Messages : 32
Né(e) le : 20/06/1999
Date d'inscription : 31/03/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Deuxième Année
Situation amoureuse : Je vous demande pardon ?
Nationalité : Anglais
Commentaires/Citations : Les souvenirs sont le meilleur moyen de rester qui on est . Moi , je ne suis personne
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t422-two-prayers-for-the-lost-eden-fin

Dim 4 Juin - 3:24

ft. ...

ft. ...

「Hey mec elle où ta classe ?! 」
Ne rien faire , rester de marbe face aux autres , les observer , tenter de savoir à quoi ils pensent sans vouloir leurs parler . Rester dans son coin et rester au point mort en voyant ses compatriotes avancer petit à petit . Vous saviez que ceci peut vous rendre fou ? Voir complètement paranoïaque ? Une personne tentant de casser sa routine le sait bien . Relevant lentement son visage perlé de goutte d'eau , Eden s'observa longuement dans le miroir tout en passant sa main sur ses cheveux teintés désormais de blanc . Fini les cheveux bruns pendant un petit moment , c'était sa routine habituelle pour casser ... Sa routine ? Il faut dire que ses journées n'étaient pas des plus gais . Dormir , s'enfermer , passer la plupart de son temps à esquiver les autres . Ce n'était pas ce qu'il y'avait de plus sain pour le mental . Un mental déjà bien amoché depuis sa "nouvelle vie " . Un mental qui n'a pas été amélioré depuis qu'il était coincé dans cette institution . D'un geste lent , il se saisit d'une serviette afin de pouvoir se sécher , les yeux toujours fixé sur son reflet

"Pas mal Eden ... Cette fois-ci tu t'es surpassé ..."

Mais pourquoi tu fais ça ? Tu le fais pour toi ou pour les autres ? Tu le fais pour combler l'ennui ? Ou tu le fais pour avoir l'impression de te sentir exister ? Et surtout pauvre idiot ... Pourquoi tu te parles à toi même ? Tu deviens véritablement fou ... Ou alors ... C'est eux qui te font passer pour un malade . Ouai ... C'est sûrement eux ... C'est pas grave . Je ne leurs en veux pas . Promis . "

Parler à son propre reflet , décidément le garçon n'était pas des plus nets . Mais il était le seul en qui il avait confiance. Et encore. Il se faisait confiance mais se détestait à la fois. Ellen était respecté , charismatique , faisait sa vie et ses magouilles. Ne semblait devoir rien à personne mais il était aigri , colérique , mesquin . Ces tares ont été effacées mais voilà qu'une nouvelle page devait faire son histoire à son tour . Eden ...
"Au diable le passé , ce qui importe est le présent ! " pensait-il souvent dans sa caboche , peut-être que cette manie à se teindre les cheveux était une forme de renaître , d'oublier les culpabilités que son doppelgänger avait laissé sur place en partant . Tout serait tellement simple si il pouvait tout simplement rester cacher du regard des autres . On ne change pas la nature de quelqu'un , il le sait , il en a peur et il ne veut plus voir cette violence gratuite à l'oeuvre . Cette envie d'offrir un verre un jour ... Et de convoiter la fortune le lendemain . Ces envies sont toujours là , cachés tant bien que mal . Génération de bâtards...

Avec une nonchalence des plus flegmatiques , Eden se rhabilla tout à son aise . Il était déjà en retard . Depuis le début de l'année . Pourquoi se presser après tout ? Il avait déjà raté la grande majorité des cours . Le seul retard qu'on lui avait conseillé ne serais-ce cette année à rattraper fut celui de ses relations sociales . M'ouai pourquoi pas ... Ce n'était pas le genre de truc qui l'intéressait mais bon ... Quand vous n'avez rien à faire de vos journées vous savez ... Vous tentez souvent de casser cet ennui qui vous ronge ... Cet ennui .


Grande inspiration , capuche de son manteau rabattue sur sa touffe blanche et mains glissés dans les poches , le voici prêt à affronter le monde et ses démons . Enfin ... A vrai dire les démons ressemblaient plutôt à des élèves , tout ce qu'il y'a de plus normaux . Mais il est vrai que sortir , habiller comme si on allait affronter l'Alaska n'était certainement pas la meilleure des options pour avoir l'air de quelqu'un de social . Diantre ... C'était déjà insupportable
L'arrivé d'une espèce de fantôme errant sans prévenir dans les couloirs n'est pas des plus rassurante . "Qui est-il ? " "Putain comment il est chelou lui ... " "Wow ... Sortir habillé ainsi alors qu'il fait chaud sa mère , il est taré ou quoi ? " . Y'a pas à dire ... Eden avait juste une envie : Laisser son poing décoller et s'écraser violemment sur la sale trogne de ces détracteurs . Naaaaan ... Il ne faut pas ... La violence ne résoud rien . C'est tentant mais il ne faut jamais s'abaisser à ses plus basses pulsions . On risque souvent de le regretter amèrement.

"Bande de bâtards ... "

Marmonna le cafard alors qu'il emprunta les escaliers afin de descendre à l'étage inférieur . Lâche ? Possiblement , il avait déjà envie de rentrer se réfugier dans sa pièce . Dire qu'en plus ses collocs n'étaient pas là . La liberté totale mais non à la place il devait se faire du mal . Se voyait-il plus tard , du haut de ses quarante-cinq ans toujours squatter cette chambre qui lui a été offerte ? Dans cet établissement minable ? Franchement ... Si tout ne tenait qu'à lui ; pourquoi pas . Mais le monde ne fonctionne pas ainsi hélas ...

"Pardon"

Sec , distant et légèrement hautain était son intonnation . Pertubé , intrigué et voir même choqué de son comportement était l'élève qu'il a bousculu en sortant de l'établissement . Aucun regard , aucun arrêt n'avait pertubé son errance. Le voilà à l'extérieur . Il est temps de sociabiliser . Très drôle. On se retrouve bientôt face à un véritable cliché : D'un côté , nous avons le côté "lumineux " dont fait parti ceux qui sont semblables à l'individu que fixa Eden . Sapé comme un clown . Un putain de cliché ambulant franchement ... Et pourtant , il semble se camoufler dans la foule . On lui parle , il n'a l'air d'avoir aucun soucis . Et pourtant ... Dieu qu'il a l'air débile avec ses sapes tout droit sorti de ... On ne sait où ... Du marché aux puces de Clignancourt peut-être ?

Et de l'autre côté de la barrière on avait ceux qui sont comme le jeune Exupérence. Assis sur un banc , seul , renfermer sur lui-même par choix . Dehors par obligation en train de pester mentalement sur les autres tout en les fixant de travers ... Renfermé sur lui même , il ne fallait pas longtemps pour qu'un faible murmure "Crétin"  se fasse entendre ... Pas de bol ... Il vient juste de passer à côté de toi mon ami . Il l'a sûrement entendu . Qui a l'air le plus idiot désormais ?
Revenir en haut Aller en bas
Austin Sanders
IRS |:| Incarcéré pour l'été
avatar
Masculin
Messages : 36
Né(e) le : 01/04/1999
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : IRS
Situation amoureuse : Jun est de retour ♥
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : "Les sentiments honnêtes peuvent parfois mener à des fins cruelles."
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t281-bonjour-me-voici-mr-enfoire

Jeu 15 Juin - 12:23
Hey mec,
elle est où ta classe ?!
Je le déteste. Oh oui, je le déteste ! J'en ai marre de ce con qui me fait faire n'importe quoi, mais en même temps c'est pour ça que j'aime cette tronche de macaque. De macaque baisable, même. Putain de sale... Ah... Merde. Avec cet enfoiré, dans notre chambre ce matin, on riait des gros "wsh j'vé t'niker", un peu à l'image qu'on les autres des forges pour dire vrai. J'ai d'abord ris... On s'est regardé... Il m'a fait "T'es pas cap de t'habiller comme tel pendant toute une journée."... Et dieu seul sait qu'il ne faut pas tenter de remettre en question mon culot légendaire... Sauf que maintenant j'me demande pourquoi on se suit toujours dans nos conneries. On s'abrutise l'un l'autre, c'est incroyable. Mon p'tit Shû à la crème, va... Va te faire foutre. Avec ton idée de merde j'me suis presque pris un avertissement parce que je n'avais rien de l'uniforme et que je portais une batte gonflable sur mon épaule. J'avais complètement oublié le port obligatoire de l'uniforme à la con, du coup les professeurs n'ont pas arrêté de me pester dessus et encore plus en pensant que mon "arme" était une vraie. Puis ça a été pire quand je leur ai dit que c'était pour rire !... Je n'ai pas compris, c'est drôle quoi... Non ?...

Bref, même si j'allais botté le cul à ce p'tit bébé ce soir, je me marrais bien et j'avais vraiment hâte de tout lui raconter. Depuis que j'étais arrivé en cours en trainant dans les couloirs avec cette dégaine d'attardé, je me suis tapé des regards... Juste incroyable. Mais personne n'a vraiment osé l'ouvrir à part les professeurs qui étaient quand même plus inquiets que je n'ai pas l'uniforme que le fait que je porte une batte sans même savoir si c'était une vraie ou non... Enfin, je suis bien connu pour mes conneries à tout va et mon irrespect de grande gueule, mais j'suis pas bien violent. Enfin, certains m'avaient quand même jaugé du regard de façon effrayée. Faut dire... Je joue bien mon rôle. Même si j'ai l'air stupide à me balader en me penchant grossièrement de gauche à droite dans une démarche de bonne grosse racaille, une main dans la poche, l'autre sur la batte posée contre mon épaule, en me penchant grossièrement de gauche à droite dans une démarche de bonne grosse racaille... Balafre dessinée au crayon rouge en cours... cheveux calés en arrière... Un micado à la bouche avec la boite dans la poche... Voilà quoi. Je suis vraiment à fond dans mon rôle et ça m'fait marrer de voir la réaction des autres. Les êtres humains sont si stupides.

Pour dire, alors que je me promenais dehors avec cet accoutrement débile, j'entendis une petite insulte pas très assumée de la part d'un gars qui passait près de moi. Un faible "crétin" m'était parvenu aux oreilles... C'était drôle et pathétique à la fois, et je ne pu m'empêcher de jouer mon rôle... Je me tournais brusquement vers lui, empoignant ma batte comme si j'étais vraiment en rage et venait la lui "fracasser contre la jouer... Dans un "plop" ridicule du plastique gonflable qui rebondissait sur sa peau. Je remettais ensuite mon joujou sur l'épaule avant de relever mes lunettes pour le fixer d'un air de dur, bouche en coin avec le micado coincée entre mes lèvres que je retirais lentement de mon autre main libre.

-J'te fracasserais pas plus si tu t'excuses, minus.

Le pire, c'était qu'il était vraiment plus petit que moi. Enfin... Je dirais pas loin de dix centimètres de moins. Ma phrase était sortie avant même que je ne le remarque ce qui me fit retenir un rire. Mon jeu d'acteur se devait de rester parfait même si le coup ce "batte" devait bien être annonciateur que tout ça n'était que boutade. C'est d'un geste sec que je croquais dans mon micado comme si c'était quelque chose de badass, attendant sagement sa réaction en fixant ses pupilles des miennes.

 
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La vie scolaire peut-elle refuser de gérer les heures de colle ?
» [résolu] Copie d'élève en 6e : "Tant mieux, dans ma classe, il n'y a presque que des personnes de ma religion"
» PP - heures de vie de classe
» Quelle classe grammaticale pour "voilà" ?
» classe verte non obligatoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: IRS - Annexe :: Cour de l'IRS-
Sauter vers: