À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Venez voter pour votre rp préféré du mois de Mai

 :: West London :: Kensington :: Centre commercial Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Promenade, gourmandise et...Papy ?! [ft Kennedy F. Carter]

Lana C. Thomson
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 196
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 17
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglos-russe
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini

Mer 17 Mai - 11:51
Le réveil sonne, je me lève difficilement et me traîne jusqu'à l'armoire. Bouquiner jusqu'à finir mon livre n'était peut-être pas une si bonne idée au final. J'ai l'air d'un zombie qui tente lamentablement de comprendre le principe d'ouvrir une malheureuse porte d'armoire. Je fus même à deux doigts de me rendormir avec la tête sur l'un des casiers où sont posés mes vêtements. La lecture tardive ce n'était vraiment pas une bonne idée. Après de longues minutes à me préparer, je pus enfin partir au réfectoire pour le petit-déjeuner puis aller suivre les cours de la journée. Ca m'ennuie mais je n'ai pas le choix si je veux éviter de redoubler l'année éternellement. La fin de l'après-midi sonna l'heure de la liberté pour moi. Adieu l'ennui, bonjour la détente ! Pas une grosse détente quand même quand on connaît mon petit programme que j'ai prévu.

Aujourd'hui j'ai décidé de sauter le pas. Je vais aller en ville. Pas que me balader me fasse peur mais depuis mon arrivée à l'institution, je n'ai pas trop osé sortir sachant que je serais seule. Avec mes crises ce n'est pas très prudent mais ces derniers temps ça semble se calmer. Ce doit être le traitement qui fait enfin son effet. Je sortis donc de l'enceinte de l'institution et partis en direction de la ville. J'ai envie de faire un petit cadeau aux deux hommes de ma famille. Ils le méritent bien après tout ce qu'ils font pour moi malgré tout ce que je leur ai fait subir.

Je laissai mes pas me guider mais cela me fit prendre des directions assez aléatoires. Un moment j'étais en route pour la ville, puis d'un coup cela changea à cause d'un petit quelque chose qui me distrayait. Réalité ou illusion ? Aucune idée. Je ne me posai même pas la question. Puis autre chose me distrayait et me fit encore changer de direction, me ramenant par la même occasion sur le bon chemin. J'arrivai finalement en ville et jetai un oeil sur certaines vitrines de magasin. C'est une manière de faire mon repérage. Si une boutique m'intéresse vraiment je pourrai plus facilement les retrouver. Ou y entrer directement.

Cela me fit du bien de marcher dans un lieu où personne ne me connaît. En Russie, beaucoup me regardaient comme si je venais d'une autre planète. Ici personne ne sait pour mes crises donc personne ne me regarde étrangement. Je fus rapidement attirée vers la vitrine d'une boulangerie-pâtisserie. Ca n'a rien à voir avec le cadeau que je veux faire mais la gourmandise est plus forte que le reste. J'en ressortis avec un paquet de cookies et de brownies. J'aurais voulu prendre aussi du gâteau mais ce n'est pas pratique à transporter donc ça sera pour une autre fois. Ce n'est que partie remise. Mon mini carburant en mains, je partis finalement pour le centre commercial. C'est là-bas que j'aurai le plus de chance de trouver mon bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Kennedy F. Carter
IRS & ISS |:| Prof d'histoire
avatar
Masculin
Messages : 27
Né(e) le : 12/02/1952
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 65
Niveau d'études/Métier : bac +6 - Professeur d'histoire
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Britannique
Commentaires/Citations : L'avenir appartient à ceux qui se lève tôt ... ALORS DEBOUT LA DEDANS !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t539-grand-pere-historique-termine#6041

Mer 17 Mai - 17:13
On dit souvent des grands parents que se sont des individus ayant des difficultés de plus en plus prononcées au fil de l'âge, honnêtement ... Je vois pas de quoi ces gens là parle. Je me lève comme toujours à cinq heure du matin et mes 65 années de vie ne sont pas trop un problème pour me tirer de mon lit, à part si je commence la journée avec des fourmis dans les jambes. Pourquoi me levé de si tôt ? L'habitude j'imagine, on à toujours plus à gagner en se levant tôt et toujours plus de truc qu'on peut faire. C'est comme cela aussi que l'armée fonctionnait, je n'avais malheureusement pas le droit aux grasses mat' durant ma période dans l'armée. Enfin, me lever tôt me permettait déjà de prendre mon temps à me réveiller, mais aussi un petit déjeuner plus riche et travailler pour une longues journées. Je prenais pas beaucoup de temps pour déjeuner lors de la pause du midi, je travaillais pas, mais je trainais dans les salles de repos avec les élèves pour soit discuter ou alors faire une partie de Baby-foot si il y en avait un.

Se lever tôt permet aussi une chose que certains élèves auraient bien besoin, le fait d'arriver à l'heure. C'est vrais que certains de mes collègues m'on fait la remarque d'arriver trop tôt et même du risque de me lever très tôt pour quelqu'un de mon âge. Me font bien rire ceux la, enfin, c'est bien gentil de leurs parts pour eux de s'inquiéter pour leurs collègues, mais ils finiront par s'habituer de mon train de vie quotidien. Surtout pour ceux qui travaillait non loin de moi et de mes cours assez énergétique. Je trouve que cela n'a aucun intérêt de lire un cours à des élèves pour qu'ils puissent le recopier à la suite. Cela avait un effet sporadique sur eux, mais d'une telle puissance que cela pouvait m'endormir moi aussi. Je critique pas la façon de faire de mes collègues, tout le monde faisait leur cours comme il le pouvait, bien que j'étais partisan d'une énonciation de cours de façon plus théâtral.

Enfin, comme je disais, chacun enseignait de sa façon. Au moins, la mienne avait l'avantage de connaître plus rapidement mes élèves et de comprendre leurs fonctionnement. Ca me permettait aussi de retourner chez moi et corriger des copies seul dans ma maison. En fin de cours, je m'amusais toujours à rester vers le portail de sortir et répondre aux bonjours que me lançait les gamins en rentrant chez eux. Un avantage aussi, c'est que cela faisait travailler la mémoire en regardant les visages des élèves ... Comme miss Lana Thomson. Tien donc, qu'allait elle faire en dehors de l'enceinte de l'établissement et seule ? Je sais que c'est une gentille demoiselle qui ne ferait pas de mal à une mouche, mais son état de santé rendait ses sorties en solitaire un peu risquer. Personne pour la surveiller en plus ... Bon, je crois qu'il faut que quelqu'un qui s'y colle et puis ca me fera marcher un peu.

Lana Casey Thomson, jeune femme d'origine russe étant atteinte d'hallucination, mais également une jeune demoiselle charmante et adorable. Malgré ses problèmes d'hallucination, elle à eu la chance d'avoir une famille qui l'aide énormément, enfin c'est ce que disait le dossier. Elle à eu beaucoup de chance d'avoir une famille qui la soutien, bien que je n'ai jamais connus sa famille personnellement, mais je sais que cela peut souvent mal tourner. Des familles qui abandonnent ou qui rejettent, c'est assez dur à vivre. M'enfin, en la voyant gambader comme cela en ville, ca faisait chaud au cœur, surtout que je pense qu'elle avait plutôt en tête de se laisser porter par le vent.

Finalement, la jeune demoiselle décida de s'arrêter dans une boulangerie et pâtisserie, certainement pour se prendre quelque chose à manger. A ce rythme là, j'étais plutôt assez confiant sur un risque de crise, elle semblait assez calme aujourd'hui. Je pense surtout que je vais arrêter de la suivre comme cela, c'est pas très honnêtes venant de ma part. Je m'étais donc rapprocher de l'entrée de la boulangerie et j'attendais que la jeune demoiselle y ressorte avec son gouter en main. Je ne souhaitais pas la déranger durant son quatre heures, mais je fis semblant de me retrouver comme part hasard près d'elle.

- Hé bien, vous avez raison de prendre tout cela après tout ce que vous avez gambader dans les rues de la ville, miss Lana ! Qu'est ce qui vous rend aussi souriante aujourd'hui ?

Lui demandais je avec le sourire d'un grand père.
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 196
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 17
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglos-russe
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini

Sam 20 Mai - 1:40
J'eus une sacrée surprise en ressortant de la boulangerie-pâtisserie. Je fis la rencontre de monsieur Carter, le prof d'histoire. C'est un type un peu étrange, voire même beaucoup, mais il est sympa. Il est un peu taré aussi mais je crois que c'est ce qui fait qu'il est apprécié. C'est un peu le papy chargé de veiller sur une belle bande de sales gosses. Un vieil homme sympathique qui aime s'amuser mais il ne faut pas s'y méprendre. Il sait très bien se faire respecter le vieux bougre.

Il me fit une remarque sur un ton taquin qui me fit hausser un sourcil. Comment sait-il que j'ai erré en gambadant dans les rues de la villes ? Il m'a suivie ou quoi ?! Si je ne le connaissais pas un minimum en sachant qu'il travaille à l'institution, je pourrais penser que c'est un vieux pervers et que je suis en danger. J'aurais eu de bonnes raisons de m'imaginer ça. Un type qui suit une fille c'est assez louche en soit. Enfin peu importe, lui il m'a sans doute suivie par obligation. Etrange quand même. Je croyais que le bracelet que je porte suffisait comme moyen de surveillance. Apparemment non.

♦ Bonjour monsieur Carter !

Des fois je suis tentée de  le surnommer « papy Carter » ou « papy Kennedy » mais ce n'est pas vraiment adapté aux situations. C'est un prof donc je dois lui montrer tout de même un certain respect.

♦ Et bien euh...déjà je suis contente de pouvoir enfin visiter un peu la ville. Et j'vais aussi acheter des cadeaux !

L'air de rien, savoir qu'il est dans les parages ça me rassure. Je me dis que si j'ai une crise trop forte, il pourra réagir. Tandis que si je suis seule et que j'ai une crise, je serais dans la mouise.

♦ Vous voulez m'accompagner ? Ce seront des cadeaux pour deux hommes alors l'avis de quelqu'un masculin, ça pourra peut-être m'aider !

Oui, se promener avec son prof c'est bizarre. Cependant personne ne le sait ça. Le monde croira que c'est mon grand-père et qu'il m'accompagne pour garder un oeil sur sa petite-fille espiègle. Bref aux yeux des gens ce n'est qu'une relation familiale. J'avoue toutefois que cette idée m'amuse. C'est drôle de se faire passer pour quelqu'un d'autre parfois. C'est encore plus amusant lorsqu'on a un complice même si dans mon cas, mon allié n'est pas au courant qu'il devient mon complice s'il accepte de m'accompagner.


Dernière édition par Lana C. Thomson le Mar 23 Mai - 1:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kennedy F. Carter
IRS & ISS |:| Prof d'histoire
avatar
Masculin
Messages : 27
Né(e) le : 12/02/1952
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 65
Niveau d'études/Métier : bac +6 - Professeur d'histoire
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Britannique
Commentaires/Citations : L'avenir appartient à ceux qui se lève tôt ... ALORS DEBOUT LA DEDANS !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t539-grand-pere-historique-termine#6041

Sam 20 Mai - 2:20
Je continuais à lui sourire, mais je devais bien me douter qu'elle se poserait quelques petites interrogations au sujet d'un vieux débris comme moi la suivant, enfin je pense, je lis pas dans les esprits. Cependant, passons ... Ainsi donc la bonne humeur de la jeune demoiselle venait du fait de se balader en ville, mais aussi de pouvoir faire des emplettes pour des gens qu'elle devait connaître. Je suis très peu sur que je lui serais une grande aide, après tout, je suis qu'un ancien malgré que je reste jeune. Il faut dire que les préférences des jeunes avance à une telle vitesse, que c'est des fois compliqués de suivre, au moins les nouvelles technologies me posaient pas trop de problème de ce coté. J'ai du même surprendre un des prof d'informatique pensant que je ne savais pas travailler sur un ordinateur flambant neuf.

Enfin, je peux néanmoins donner mon avis, tout en gardant un œil sur la gamine. Après tout, Lana est loin d'être à l'abris d'une crise et ce n'est pas le bracelet qu'on enfile à ces pauvres gosses que ca va leurs empêcher de faire une crise. Je me doute bien qu'elle ne souhaiterait pas faire de mal à ceux qui l'entoure, mais ma principale préoccupation c'est d'éviter qu'elle se fasse mal elle même. Je m'en voudrais pas mal s'il lui arrivait quelque chose en refusant de l'accompagner. Et pourquoi je refuserais d'abor ? Haaa ! Par tous les dieux possibles et inimaginables, voilà que je me perd dans mes pensées, faut pas que ca recommence ou on dira que je fais vieux.

- Hé bien écoute, ma chère ! Je suis pas sur qu'un vieux débris comme moi peut bien te conseiller, mais au moins, je peux tenter ! Qu'on vienne pas me dire que je suis en retard et pas "à jours" ! - Je riais légèrement avec un sourire - ... Et tu sais bien que tu n'as pas besoin de me vouvoyer, on est pas en classe à ce que je saches ! Appel moi comme tu veux, mais te sens pas le besoin d'être formel avec moi !

Finis je avec le sourire, il y avait quelques élèves qui avaient bien comprit que cela me dérangeait pas qu'on me vouvoie pas, tant que cela reste discret dans le cadre scolaire. Y'en pas beaucoup néanmoins qui ont été tenté de m'appeler "le vieux", sans doute de peur de se prendre un marron en pleine face. Bien que ce surnom pourrait me faire soupirer, cela ne me dérangeait pas plus que cela d'utiliser une façon moins formel de me désigner ou de m'appeler.

- Alors que puis-je pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Première année
avatar
Féminin
Messages : 196
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 17
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglos-russe
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini

Mar 23 Mai - 1:40
Je me demande toujours pourquoi monsieur Carter m'a suivie même si j'ai ma petite théorie à ce sujet. Néanmoins je pus profiter de cette occasion pour lui demander de m'accompagner. Etant un homme, certes âgé, il pourra peut-être m'aider à choisir le cadeau. Il n'est pas sûr de m'être d'une grande aide mais au moins il accepte d'essayer de m'aider. C'est déjà pas mal. En y réfléchissant bien, il ne connaît ni mon frère, ni mon père donc s'il a du mal à donner un avis ce serait tout à fait normal. Quelle andouille... J'avais oublié ce détail. Il me reprit aussi à l'ordre sur le fait que je l'avais vouvoyé. Il a pourtant dit à plusieurs étudiants qu'en dehors de l'institution, on peut le tutoyer. Cependant depuis le temps je n'ai toujours pas pu m'y faire. C'est peut-être aussi dû au fait qu'avant aujourd'hui, je n'étais allée hors de l'institution. Ce n'est donc pas surprenant que cette info n'ait pas été retenue.

♦ Excusez-moi, j'ai encore du mal à tutoyer les profs. Vous êtes le seul que je connais qui accepte de l'être et puisque je vous vois généralement durant les cours, le vouvoiement est automatique.

Je me remis en route en direction d'autres magasins qui seraient susceptibles d'avoir mon bonheur. Tout en marchant, je continuai à discuter avec le papy sur les raisons pour lesquelles il pourrait peut-être m'aider.

♦ En fait je cherche deux cadeaux. L'un pour mon père et l'autre pour mon frère. Le problème c'est que je ne sais pas trop ce que les hommes aiment alors je coince un peu. Je me disais que vous qui êtes un homme, vous arriverez peut-être à m'aiguiller sur ce qui pourrait peut-être plaire aux deux autres.

J'entrai dans le centre commercial qui réunissait diverses boutiques en tout genre. Une sorte de caverne d'Ali Baba pour ceux qui ne savent pas trop ce qu'ils cherchent. Bref, l'endroit idéal pour une personne indécise comme moi. Une boutique de bric à brac attira mon attention, me faisant abandonner le prof. Il me suivra sans doute mais je ne l'attendis pas pour me pointer devant le magasin en question.

♦ Ils ont l'air d'avoir pas mal de trucs là-dedans ! Je trouverai peut-être quelque chose.

Je jetai un coup d'oeil au prof en souriant comme une gosse qui venait de découvrir ses cadeaux de Noël.

♦ Venez, on va voir dedans !

Ni une, ni deux je poussai la porte pour entrer dans la boutique et faire le tour des rayons. Mon but est simple, trouver n'importe quoi qui pourrait plaire à deux hommes. Je regardai tout de même autour de moi de temps à autres pour être sûre que monsieur Carter est encore là. Ce serait bête de le perdre en cours de route. Et ce ne serait pas très cool de ma part non plus. Proposer à une personne de m'accompagner puis ensuite l'abandonner dans un coin comme une vieille chaussette sale, ce n'est pas mon genre. Je me souvins finalement d'un détail qui a son importance dans l'histoire. Décrire comment sont mon frère et mon père pourrait peut-être aider le prof pour me conseiller. Je m'approchai du vieil homme, le sourire sur mes lèvres.

♦ Bon j'oubliais de dire pour quelles genres de personnes seront les cadeaux ! Alors pour mon père il faudrait un truc qui aille bien pour une personne qui approche la cinquantaine.

J'imagine mal mon père faire l'andouille avec un skate ou tout autre objet qui fait « jeune ». Ca pourrait être drôle mais je ne suis pas sûre qu'il apprécierait.

♦ Et pour mon frère il a la vingtaine. Je pensais peut-être lui offrir un jeu vidéo mais vu que je ne sais pas quels jeux il a déjà, j'ai abandonné l'idée.

Si je ne trouve rien ici, ce n'est pas grave il y a largement de quoi chercher ailleurs. Peut-être une bijouterie pourquoi pas ? J'irai jeter un oeil plus tard. En général les bijoux valent facilement la peau du cul mais avec un peu de chance il y en aura qui ne videront pas tout mon argent de poche.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L\' assassinat de Kennedy . Le film de ZAPRUDER
» ROBERT KENNEDY MEURTRE ISOLE OU COMPLOT ?
» PICQUIGNY (SOMME) - Promenade héraldique
» ABBEVILLE (PICARDIE, Somme) - Promenade héraldique
» Qui a assassiné Kennedy ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: West London :: Kensington :: Centre commercial-
Sauter vers: