À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Venez voter pour votre rp préféré du mois d'Octobre
C'est l'heure de se déguiser, de s'immerger dans un monde de magie pour Halloween. Ca vous intéresse ?

 :: ISS - Bâtiment B :: Cour de l'ISS Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Saurais-je te retenir?" PV Amelia

Amaryllis Hanazumi
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 484
Né(e) le : 05/08/2000
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire - Karynsexuelle
Nationalité : Française
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t31-amaryllis-la-pianiste-fini

Dim 14 Mai - 14:12



Saurais-je te retenir?



Un haiku pleuvieux
Aujourd'hui était une journée comme les autres dira t-on. Il faisait beau temps, le ciel était un océan clair dépeuplé d'îles cotonneuses et le soleil brillait rarement ainsi sur la capitale britannique. C'était un Samedi des plus plaisants. Ceux qui donnent envie de partir vivre des aventures tumultueuses, aller dans un parc d'attraction ou même la plage. Je ne fis rien de tout cela. En effet, j'avais eu une nuitée atroce. Certes, j'avais l'habitude des nuits longues où il fallait tromper l'ennui mais celle-ci était de loin la pire. Je m'étais retournée et retournée encore et encore dans l'espoir de m'endormir. Sans succès. Je ne parvenais pas à accéder aux pays des rêves malgré toutes mes tentatives diverses et variées.

J'entreprenais donc de faire l'inventaire des derniers événements qui avaient marqués mes jours. Ma sortie de route concernant Abel. Le clavier brisé. Ma délivrance. Ma retenue. Mon futur rendez-vous avec la directrice de l'IRS. Rien n'en ressortit cependant si ce n'est l'insomnie, une fatigue démesurée et une profonde frustration.

Aujourd'hui je m'étais donc levée tôt - si l'on qualifier ceci de s'être lever - afin de profiter d'un peu de quiétude. Je m'étais donc douchée pendant une heure creuse puis j'étais rentrée dans ma chambre pour me décider sur ma tenue. J'optais donc pour un débardeur lavande mettant en valeur ma taille fine ainsi qu'un mini-short en jean. Je couplais cette tenue avec des sandales, un peu de parfum sucrée, quelques bijoux ainsi qu'un chapeau de paille recouvrant ainsi en partie mes cheveux châtains foncés. Mon sac, lui, ne contenait que peu de choses. Une brosse à cheveux, du matériel de beauté, un recueil de poètes amateurs, un thermos de café ainsi qu'une demi douzaine de tablettes de chocolat noisette. Etrange? Non. Juste le résultat du comportement doux et protecteur de Madame Martel qui m'avait ainsi permise de comprendre que parfois la nourriture qu'on aime est une arme contre la douleur et la tristesse. Mon clavier brisé étant en réparation, depuis lors dans mes moments de doute, je sortais avec un arsenal chocolatée.

Après avoir embarquée avec mes affaires, je m'étais alors engagée au dehors pour trouver un endroit au calme. J'aspirais au calme pour que l'inspiration revienne. J'aspirais au calme pour enfin mettre du recul entre moi et ma vie. Du calme pour réfléchir. C'est donc dans cette optique que je me dirigeais vers la cour des ISS. Je pouvais ainsi y profiter de la nature environnante ainsi que de la fraîcheur du couvert des arbres. Je traversais donc l'herbe jusqu'à atteindre un arbre donc les feuilles denses m'assuraient un abri. Je posais donc mon sac sur le sol, m'asseyant le dos contre le tronc de l'être sylvestre avant de me pencher vers mon sac. J'en extrayais le livre que je posais sur le sol puis le thermos et une plaquette de chocolat. J'ouvrais cette dernière avant de laisser la trace de ma dentition sur celui-ci. Je savourais la bouchée avant de boire un peu de café. Je reposais le tout dans mon sac avant d'observer les alentours. Les élèves s'activaient en cette matinée radieuse et je restais toujours en dehors de ce cycle. La fille refermée sur son art et ses manières. A vrai dire, je m'entendais mieux avec les adultes.

J'avais toujours eu un peu de misère à aller vers les autres. Était-ce les restes d'une maladie et d'une famille m'ayant amputé d'une enfance normale? Ou était-ce simplement car j'avais la mentalité d'une trentenaire? Quoi qu'il en soit, 30 ans ou 15 ans je n'étais pas plus intelligente. Ni attractive car je restais plutôt seule. Je cherchais du bout des doigts mon ouvrage avant de m'en saisir et de me lancer dans sa lecture.

Le temps passa alors, pareil et différent à la fois. Le même calme, la même solitude; d'autres gens et d'autres lignes. Soudain, un événement vint troubler la matinée. Une jeune femme de mon âge vint s'installer non loin de moi. Je soulevais un œil au dessus des pages afin de me faire une idée sur elle. Une ISS à n'en pas douter et pas très vieille. Je l'observais discrètement avant de reprendre ma lecture. Une idée germa alors dans ma tête. Le destin me faisait-il une fleur en m'offrant une possibilité d'ouvrir le contact avec une nouvelle élève? Un peu comme Ruri ?

Je réfléchissais un moment avant de céder à ce désir de m'ouvrir à d'autre. Je fouillais donc dans mon sac pour en extraire une plaquette de chocolat intacte puis je lui tendais tout en récitant de tête un haiku que je connaissais. Peut-être était-elle poète? Peut-être connaissait-elle la réponse?

-" Le tonnerre gronde
Ciel nuageux, peut-être que la pluie vient
Ainsi, resteras-tu avec moi?"






Always all alone


Déesse Ama-Terasu:
 


Finally found my true will:
 


Je parle en #cc66ff.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 45
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Brittanique
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Lun 15 Mai - 2:27

Enfin le week end. Comme la majorité des élèves, si ce n'est tous, j'accueillais ces deux jours à bras ouverts. Après une semaine épuisante, cela allait me faire du bien de me reposer. Néanmoins, je n'allais pas faire que ça. Étant donné que la fin de l'année approchait ainsi que ses examens, il me fallait redoubler d'efforts dans mes révisions. Non pas que j'étais une mauvaise élève seulement, il y avait plusieurs matières où mes notes peinaient à grimper et dont je ne comprenais pas souvent les cours. Pourtant, je faisais tout ce que je pouvais pour y remédier ; aller à la bibliothèque, poser des questions aux professeurs mais rien à faire, il y avait des choses qui ne voulaient pas rentrer. De plus, avec toutes les autres matières, cela était d'autant plus difficile pour moi. Plus d'une fois je me décourageais mais il fallait que je tienne bon.

En me levant ce samedi matin, j'entrepris de bien me réveiller grâce à une bonne douche. Je croisai quelques camarades dans les couloirs et les saluai d'un bonjour amical. Certaines me répondirent, d'autres non. Bon. Elles étaient peut-être pressées.

Une fois vêtue d'une jupe blanche mi-longue ainsi que d'une tunique mauve à manches courtes, j'enfilai mes sandales et pris mon sac. J'y mis mon calepin à dessins, ma trousse et une bouteille d'eau. J'avais décidé d'attendre cet après-midi avant de réviser et de profiter de la matinée pour aller prendre l'air.

Je me rendis dans la cours de l'ISS et cherchai un endroit où m'asseoir. J'aperçus le gros arbre sous lequel je me reposais souvent. Je m'y rendis et constatai, une fois devant lui, qu'une personne était assise à quelques mètres de ma position. Je crois l'avoir déjà vue dans les couloirs des dortoirs mais je ne lui avais jamais parlée. Je la saluai d'un signe de tête – restons polie tout de même – et alla m'asseoir non loin d'elle. Elle avait l'air occupée, je décidai donc de la laisser tranquille.
Je sortis mon calepin et commençai à faire des croquis du paysage devant moi. Quelques minutes plus tard, alors que je prenais une gorgée d'eau de ma bouteille, je sentis un regard braqué sur moi. Je tournais la tête et soudain, une tablette de chocolat non entamée apparue devant moi. C'est la fille devant moi qui me la tendait. Euuuuuuuh.... Prise au dépourvue, je ne savais que répondre à ce cadeau, que je pris cependant.


- Le tonnerre gronde
Ciel nuageux, peut-être que la pluie vient
Ainsi, resteras-tu avec moi ?


Pardon ? Aaah.., cela devait être un poème. S'attendait-elle à ce que je lui dise la suite de celui-ci ? Arf, elle allait être déçue.

- Euh... Désolée, je ne connais pas la suite. Mais merci pour le chocolat. Tu t'appelles ?

Moi qui avait toujours souhaité discuter plus amplement avec quelqu'un de cet établissement, c'était ma chance !


Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis Hanazumi
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 484
Né(e) le : 05/08/2000
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire - Karynsexuelle
Nationalité : Française
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t31-amaryllis-la-pianiste-fini

Lun 15 Mai - 11:19



Saurais-je te retenir?



Liens tissés
Un court silence suivit aussi mon énoncé. Quoi de plus normal après tout. Était-il parfaitement normal qu'une inconnue ne vous aborde avec un poème peu connu? J'en doute sérieusement. La jeune fille devait hésiter entre la fuite et le silence mais finalement la nouvelle accepta mon présent chocolatée avant de me répondre ce qui paraissait plutôt évident.

-" Euh... Désolée, je ne connais pas la suite. Mais merci pour le chocolat. Tu t'appelles ?"

Je basculais la tête en arrière, un main ôtant mon chapeau avant de le disposer sur l'herbe fraîche puis après un bref regard sur le ciel, je me tournais vers mon interlocutrice pour échanger avec celle-ci.

-"Ne t'en fais pas pour ça, tu ne peux pas tout savoir.. Ah et je m'appelle Amaryllis, enchantée, et toi comment t'appelles-tu?

Je regardais un peu mieux ma camarade, notant ses traits dans mon esprit. J'avais assurément déjà vu cette fille mais je n'avais jamais eu l'occasion de lui adresser la parole.Surement l'avais-je croisé entre deux cours ou dans les dortoirs. Bah qu'importe tant qu'elle ne m'avait pas vu lors de ma confrontation violente avec mon ex-fiancé. Mes parents avaient décidé suite à une lettre venant de l'Institution de rompre mes fiançailles, à contrecœur. Je devais donc profiter de l'instant. J'avais pour une fois l'occasion de me lier d'amitié avec une fille plutôt gentille et mignonne et j'ose penser que si cette dernière m'avait vu quelques jours auparavant fracasser un objet sur la tête d'un garçon, cette dernière n'essayerais guère de m'adresser la parole ou du moins n'accepterais pas à manger d'une potentielle psychopathe. Je reprenais donc le cours de la conversation en veillant à ne pas non plus me montrer trop pressante.

-"Je vais paraître bizarre avec ce genre de questions, mais je suis sûre de t'avoir déjà vu même si tu n'es pas dans ma classe.. Tu es une Exchange musique?"

Certes, l'approche pouvait paraître légèrement étrange. En effet, à peu de choses près, on dirait un cliché de drague mais il ne s'agissait en aucun cas de cela. C'était aussi bien une manière de m'assurer que je ne la confondais avec personne mais aussi en apprendre un peu plus sur ma nouvelle future amie. De plus, me connaissant la question n'avait rien d'étrange. Même si depuis quelques temps je n'avais pas pu mettre les pieds en salle de musique, cette dernière restait mon QG habituel.

Je m'enquérais de sa réponse, tandis que je marquais ma page en pliant légèrement l'angle de cette dernière avant de remettre le petit livre dans mon sac pour en extraire de nouveau la plaque de chocolat que j'avais entamée plus tôt. Je m'emparais d'une bouchée de ce dernier en rejetant la tête en arrière, les yeux plongés dans les brides de ciel qui transparaissaient entre les feuilles avant qu'une question ne me vienne.

-"Oh et désolée si le chocolat noisette est pas ton préférée..je n'ai que ça..." dis-je en penchant la tête, souriante avant de continuer mon interrogation véritable "Si tu as soif, j'ai un peu de café aussi..tu t'en sors bien ici sinon? J'espère ne pas être trop curieuse.."

Je plongeais mon regard dans le sien tout en écartant du bout des doigts une mèche venant m'occulter légèrement la vision. Je pouvais paraître un peu curieuse pour la jeune fille mais cette nouvelle rencontre et cette possibilité nouvelle était vraiment importante à mes yeux.





Always all alone


Déesse Ama-Terasu:
 


Finally found my true will:
 


Je parle en #cc66ff.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 45
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Brittanique
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Mar 16 Mai - 20:47

- Ne t'en fais pas pour ça, tu ne peux pas tout savoir.. Ah et je m'appelle Amaryllis, enchantée, et toi comment t'appelles-tu ?


- Moi c'est Amelia. Enchantée de même.

Dis-je avant de poser mon calepin par terre. Si je voulais entamer une conversation en bonne et due forme, il serait mal venu de ma part de faire autre chose pendant que nous parlions. Je me positionnais alors afin de me retrouver face à elle.

- Je vais paraître bizarre avec ce genre de questions, mais je suis sûre de t'avoir déjà vu même si tu n'es pas dans ma classe.. Tu es une Exchange musique ?

Voilà une personne bien franche. Et d'honnête. Ce n'était pas pour me déplaire. Au moins, je n'avais pas affaire à quelqu'un d'hypocrite. Enfin, je l'espérais.
J'apprends donc qu'elle est dans le groupe Exchange. Pas étonnant que j'avais du mal à la reconnaître malgré cette impression de l'avoir déjà croisée.


- Non, je suis dans le groupe Tradition, deuxième année. Tu es une Exchange musique alors ? Quel instrument ?

Avant de me répondre, elle posa son chapeau à terre et croqua un morceau dans sa tablette de chocolat. Je posais les yeux sur celle qu'elle m'avait donnée. J'en prendrais bien un bout aussi tiens.

- Oh et désolée si le chocolat noisette est pas ton préférée.. je n'ai que ça... Si tu as soif, j'ai un peu de café aussi..

Je lui répondit alors que je retirais l'emballage et prit un morceau avec mes doigts.

- T'inquiètes pas. Certes ce n'est pas mon préféré mais c'est bon aussi. Pour le café ça ira merci.

Je mis le bout de chocolat dans ma bouche. Pas mauvais.

- Tu t'en sors bien ici sinon ? J'espère ne pas être trop curieuse..

- Tu ne m'embête pas si c'est cela qui t'inquiètes. Si je m'en sors et bien.., disons que cela dépend des matières. Mais dans l'ensemble ça va.





Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis Hanazumi
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 484
Né(e) le : 05/08/2000
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire - Karynsexuelle
Nationalité : Française
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t31-amaryllis-la-pianiste-fini

Ven 19 Mai - 0:59



Saurais-je te retenir?



A l'orée de l'amitié
Cette courte discussion m'avait déjà énormément renseignée sur la demoiselle, trônant dans l'herbe à mes côtés. J'avais notamment appris de cette jeune fille qu'elle faisait partie des Traditions, qu'elle était quelque peu plus jeune que moi, mais aussi qu'elle n'était pas forcément friande du café. Des informations peu intéressantes dans peu de contexte mais j'étais juste contente d'avoir une discussion normale entre deux étudiantes.

C'était plutôt rare dans cette Institution d'avoir ce type de conversation. En effet, les cours limitaient plutôt bien les interactions entre les divers cours. Les Exchanges passaient le plus clair de leurs temps dans leurs activités de spécialisation , ne se mêlant avec les autres que pour des cours très ennuyeux. Il était vrai à mieux y réfléchir que les Exchanges peinaient à s'intégrer, de part au Traditions en général de part leur faible temps en commun alors imaginez bien que je n'avais jamais eu la chance d'avoir un temps de rencontre avec une fille d'une autre année. Je décidais donc de l'interroger sur mon sujet de prédilection.

-"Dis Amelia..tu écoutes quoi comme style de musique?"

C'était une question des plus banales, des plus stupides mais j'aimais savoir ce genre de choses, surement était-ce mon côté musicienne qui ressortait. Connaître la musique favorite de quelqu'un m'en apprenait beaucoup sur elle, sur les ambiances et les préférences de celle-ci ainsi que sur les thématiques chères à son cœur. Je passais ma main dans mes cheveux avant de venir attraper le thermos dans mon sac, puis je versais un peu de son contenu dans le bouchon pour le porter à mes lèvres. Une fois, la gorgée prise, je laissais la chaleur descendre dans ma gorge avant de préciser ma pensée à ma camarade.

-"Je pense que tu l'auras comprise mais je suis en Exchange musique et donc c'est le genre de choses que j'aime savoir, surtout que j'ai rarement la possibilité de rencontrer de nouvelles amies, comme toi je suppose.. Trop d'examens et de cours pour que les années communiquent vraiment.."

J'offrais à ma voisine d'arbre le plus beau des sourires, histoire qu'elle comprenne que je l'appréciais déjà. C'est vrai cette fille était si gentille.




Always all alone


Déesse Ama-Terasu:
 


Finally found my true will:
 


Je parle en #cc66ff.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Troisième année
avatar
Féminin
Messages : 45
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Brittanique
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Dim 21 Mai - 20:33

Pour l'instant, nous n'avions échangé que quelques mots mais je trouvais que cela commençait bien. Je me dis que si cela continuait sur la même lancée, je pourrais enfin créer une relation durable avec quelqu'un de cet établissement. Depuis que j'étais arrivée ici – ce qui fera un an dans quelques mois –, je ne m'étais pas fait un seul ami. Au début cela m'étais complètement égal puisque de toute façon, je m'en étais fait dans ma précédente école. D'ailleurs, nous pouvions toujours nous voir lorsque venais le week-end et que nous avions du temps libre. Malheureusement, ces moments se faisaient très rares. C'est pourquoi, plus le temps passait et plus je me sentais seule. J'accueillais donc cette perspective de me faire une nouvelle amie avec joie.


- Dis Amelia.. tu écoutes quoi comme style de musique ?

J'avalai le nouveau morceau de chocolat que j'étais en train de savourer avant de lui répondre :

- Mmmh... Du rock principalement. Mais j'aime beaucoup la musique classique aussi. Du métal parfois.

Généralement, quand je disais ça à quelqu'un, il me répondait que je ne donnais pas l'air d'écouter ce genre de musique. Comme quoi, l'habit ne fait pas le moine.

- Je pense que tu l'auras compris mais je suis en Exchange musique et donc c'est le genre de choses que j'aime savoir, surtout que j'ai rarement la possibilité de rencontrer de nouvelles amies, comme toi je suppose.. Trop d'examens et de cours pour que les années communiquent vraiment..

Je ne pouvais pas lui donner tord ; entre les Exchange occupés avec leur spécialité, les Traditions qui étaient peu nombreux et ceux qui passaient leur temps à travailler, j'avais la sensation qu'elle présentait une vérité quant au fait qu'il ne semblait pas être facile de se lier avec une personne de cette institution.

- Je suppose que tu as raison. Moi-même je n'ai pas souvent eu l'occasion d'échanger plus de trois mots avec quelqu'un depuis que je suis ici, à part avec les professeurs.

Je m'emparai de ma bouteille d'eau et m'apprêtai en boire une gorgée avant de repenser à un mot qu'Amaryllis venait de me dire.

- Amie ?

Mon regard se fut interrogateur. Me considérait-elle déjà comme telle ou bien était-ce un souhait ? À vrai dire, que ce soit l'un ou l'autre, j'en serais ravie. Le sourire qu'elle avait arboré m'avait sembler sincère.





Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Notions à retenir sur le théâtre
» Que faut il retenir en géographie?
» CE QU'IL FAUT RETENIR AVANT L'EXAM REAGIONAL(CONSEILS)
» Amelia
» Comment faire retenir aux élèves la conjugaison de jeter / appeler ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: ISS - Bâtiment B :: Cour de l'ISS-
Sauter vers: