À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
C'est l'heure pour les couples de se présenter pour être élus rois du bal !
Venez voter pour votre rp préféré du mois de Juin

 :: Indarë Reformatory School :: Présentations - étudiants Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

El Verdugo - Dario Alvarès

Dario Alvarès
IRS |:| Classe Delta
avatar
Masculin
Messages : 20
Né(e) le : 14/12/1999
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 4eme année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Vénézuélienne
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t548-el-verdugo-dario-alvares

Sam 13 Mai - 14:33
Dario Alvarès
Surnom(s) : N/A
Âge : 17 ans
Date de naissance : 14 Décembre

Lieu de naissance : Ciudad Bolivar, Venezuela
Nationalité : Vénézuélienne
Orientation sexuelle : Hétérosexuel

Classe :Troisième année
Groupe : Forge/
Raison : Détention de drogue jugé sévèrement à cause de ses antécédents
Caractère

Dario est assez paradoxal dans sa façon d’être. Non pas qu’il souffre d’un quelconque trouble de la personnalité, simplement d’une impulsivité hors de contrôle avec un système de valeur bien à lui qui le font passer d’une réaction violente face à une broutille à un discours sur le respect en quelques minutes, pour le transformer en dragueur lourd et irrécupérable s’il croise quelqu’un à son goût l’instant d’après.

Torturé par ses activités passées, il en tire à la fois une fierté et une envie de reconnaissance qui cachent cependant un grand besoin de rédemption. Très pieu, il se réfugie dans la prière dans les moments difficile, et demande souvent pardon à son dieu Catholique. Egalement très sportif, il pratique régulièrement des sports d'équipe pour l'esprit de compétition qu'ils entretiennent et de la musculation dans laquelle il trouve une forme de purification corporelle qui va de paire avec son envie de purification spirituelle.

Il reste un exemple de machisme, de fierté et d’orgueil qui cherche à assoir sa dominance à chaque instant, pour ne se laisser aller à des rares moments de faiblesses et de vulnérabilité qu’en compagnie de personnes chères à son cœur. Mais ne lui en parlez pas, il ne l’avouera jamais.

Physique

Yeux : Marrons et un peu petits, accentuant le côté renfermé de son visage.
Cheveux : Bruns, avec une coupe courte très simpliste.
Taille : 181cm
Poids : 75 kilos
Corpulence : Athlétique et sèchement musclé
Vêtements et/ou style : Toujours très décontracté et négligé, il porte souvent de simples tenues de sport ou des vêtements un peu large dans le style « de rue ».  
Signe distinctif : Beaucoup de tatouages, notamment faciaux, qui représentent son appartenance et sa loyauté (passée) à son ancien gang.
Autre chose ?  N/A


Histoire

 Autour de lui, le brouhaha du palais de justice. Sur ses lèvres, un sourire discret. En attendant de passer devant le juge, le jeune homme était laissé avec ses pensées comme seule distraction. Les yeux dans le vague, il se remémorait le passé avec cette douce mélancolie propre au sentiment nostalgique des moments plus simples, et plus heureux.

Né dans une grande ville au Venezuela, le garçon avait eu deux parents aimants, une enfance normale, et aucun drame particulier à déclarer. Mais pendant sa douzième année, il avait remarqué que les choses changeaient. Les gangs salvadoriens déferlaient depuis les pays hispaniques à l’Ouest, et contaminaient maintenant cette ville comme beaucoup d’autres. Violence, trafic, drogue, tout y passait.

Comme tous les autres gangs, ceux de Ciudad Bolivar s’intéressaient déjà aux gens de son âge. Plus ils les enrôlaient assez tôt, plus il était facile de les manipuler comme ils le voulaient. Autour de lui, il pouvait voir que la violence gangrénait tout, mais il avait déjà une certaine fascination pour ces criminels.
D’un côté il voyait ces jeunes d’à peine 16 ans déjà au volant de berlines allemandes valant plus que tout ce que sa famille possédait, se payant ce qu’ils voulaient, inspirant la peur partout où ils allaient, mais aussi, le respect.
De l’autre, il voyait ses parents qui peinaient à le faire manger tous les jours, à garder un toit au-dessus de sa tête et un matelas pour s’allonger le soir. Il les voyait se faire marcher dessus un peu plus chaque jour par un état qui avait abandonné la plupart de ses concitoyens au profit des gens plus riches qu’eux.

Alors bien assez vite, les promesses d’une vie de crime surpassèrent les inconvénients et tous ses aprioris s’estompèrent. Après une initiation des plus violente comme ils en avaient la tradition, Dario, alors âgé de 14 ans, commençait à faire les quatre cents coups pour la Sagrada Sangre, une branche locale d’un groupe plus grand. Les méfaits et les tatouages s’accumulent avec le temps qui passe. Les crimes sont de plus en plus importants, de plus en plus violents. Il lui arrive même de tuer d’une balle le membre d’une bande concurrente.

Et puis, sa vie prit un tournant inatendu. L’amour pour une fille se mêle à toute cette noirceur dans son cœur. Tous ces sentiments positifs qu'il avait apprit à enfouir au plus profond de son être rejaillissaient. Ils passèrent de bons moments ensemble, et Dario l'aimait vraiment. Mais l’histoire arriva bien vite aux oreilles de ses collègues sans état d’âme, et il fût mit devant un choix cornélien qu’il ne pouvait se résoudre à faire : laisser sa chère et tendre devenir la propriété du gang et n’être rien de plus qu’un morceau de viande que les hommes se passeraient comme bon leur semble, ou bien devoir lui dire adieu et l’enterrer car, d’après eux, elle savait trop de chose sur ses « affaires».

Il décida bien vite de ne choisir ni l’un ni l’autre. Cette vie ne valait pas qu’il sacrifie son premier amour, d’aucune manière que ce soit. Les deux tourtereaux essayèrent de s’échapper ensemble, mais il avait sous-estimé la rancœur et les réseaux tentaculaires de l’organisation criminelle. Une fusillade en pleine ville le visa lui et sa petite amie. Pris totalament par surprise, ils n'eurent pas le temps de se mettre à couvert avant que les balles ne fusent. Dario s'en sorti avec des blessures mineures à l'épaule et à la jambe. Son amour, elle, n’y survécu pas, tuée sur le coup par une dizaine de balles.

Après ce drame, Dario sombra dans une dépression comme n'importe qui le ferait. Mais bien vite, elle fût supplantée par un désir de survivre à tout cela. Lors de l’une de ces longue discussion rituelle avec son prêtre favori, il décida de quitter le pays, de tirer un trait, de recommencer à zéro quelque part, loin d’ici.
Avec ses économies en liquide, Dario prit un aller simple pour le Royaume-Uni. Mais une fois sur place, l’argent vint vite à manquer. Sans autre savoir-faire, sans aucun contact ni support, le jeune homme se remit à pratiquer ses activités criminelles passées, dans une moindre mesure, pour pouvoir manger et avoir un toit au dessus de la tête.
Mais contrairement à son pays natal, les autorités locales n’étaient pas aussi promptes à ignorer un dealer de drogue. Très discret et intelligent, le garçon était dur à attraper. L'enquête sur lui piétinnait. C'est malheureusement lors d’un banal contrôle que la police le trouva en possession d'une dose de drogue à la limite de la quantité dite « pour consommation personnelle ». Ce n'était pas bien lourd, mais assez pour obtenir une condamnation contre lui étant donné les soupçons qui pesaient sur sa personne.

Toute cette histoire le ramenait maintenant à aujourd’hui, le jour de son jugement. Enfin, l’huissier l’accompagna dans la salle d’audience. Le juge était un vieil homme austère, comme on pouvait s'y attendre dans une salle d'audience britannique. En marchant jusqu’au box de l’accusé, il entendit les magistrats discuter de lui, de son casier judiciaire vénézuélien qui avait été découvert lorsqu’on enquêta sur lui. Mais le petit sourire ne quittait pas le coin de ses lèvres pour autant. Il savait déjà ce que le juge allait lui annoncer. Ou tout du moins, c’est ce qu’il pensait.

« Accusé, levez-vous. »


Le garçon s’exécuta sans faire d’esbroufe.

« Non content de votre passé criminel pour le moins coloré et bien rempli, vous avez décidé de trahir la confiance que vous a accordé le Royaume-Uni en vous accueillant, et de vous adonner à la consommation de substances illicites. Ce n’est pas mon devoir ni ma place de vous juger pour vos crimes au Venezuela, et ça ne sera probablement jamais le travail de personne étant donné que nos deux pays n’ont aucun accord d’extradition à l’heure qui l’est… »


Le sourire de Dario se faisait alors plus affiché. Il était parfaitement au courant de ce petit détail en venant habiter dans ce pays. Après tout, il ne pouvait pas risquer d’être renvoyé là-bas et de devoir à nouveau faire face à ses anciens camarades.

« … Cependant, il est clair que vous n’en êtes pas à votre coup d’essai. Je n’ai donc aucune raison de vous montrer la moindre clémence, bien au contraire. Dario Alvarès , je vous condamne à la peine de 4 ans d’emprisonnement pour votre crime. Étant donné que vous êtes mineur, et puisque le prêtre du centre de détention provisoire a témoigné en votre faveur, vous effectuerez cette peine non pas en prison mais dans un centre de redressement adapté à des personnes comme vous. La séance est levée. »

Un coup de marteau retentit alors dans le silence de la salle. Le sourire du délinquant s’était effacé. Lui qui s’attendait à des travaux d’intérêt généraux, voilà qu’il écopait quasiment de la peine maximale. De la prison ferme. Il n'avait aucune idée du genre de centre dans lequel il allait attérir, mais il se dit que ça ne pourrait jamais être pire que les prisons sud-américaines où les criminels étaient entassés comme du bétail dans des grandes cages.

Mais avant qu’il ne puisse se rendre vraiment compte de ce qui lui arrivait, il était déjà devant les grilles de l’institution Indarë, avec le peu d’affaire qu’il possédait… Quel genre de personne occupait cet endroit ? Dans quel genre d’histoire allait-il se fourrer dans cet étrange établissement ? Seul l’avenir allait pouvoir le lui dire…

Un peu de vous

Prénom/Pseudo : Rimbalt
Age : 25
Tu nous viens d'où ? Je viens squatter grâce à Sphaérah Zammit qui nous a trouvé ce chouette fofo
Un commentaire ? J'apprécie les fruits au sirop.

Revenir en haut Aller en bas
Shû Zeth
ISS |:| Classe Delta
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 27/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 13 Mai - 14:50
Bienvenu :pyroli:




I want to play with you.
Why so serious?
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Wesker
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 107
Né(e) le : 02/04/1999
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Delta (3e → 4e)
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Blabla en 6699cc
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t316-tu-cherches-la-gare-ou-la-bagarre-terminee

Sam 13 Mai - 17:39
Bienvenuuue, ta fiche est super agréable à lire genre j'ai adoré l'ambiance générale du truc, hâte de rp avec toi donc !
J'espère que toi et Spha allez vous plaire ici (mais y'a pas de raison, on est trokool) ♥
Revenir en haut Aller en bas
Tsume Montoya
ISS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 32
Né(e) le : 04/07/1999
Date d'inscription : 04/05/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Etude sportive -
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Vénézuélienne
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t500-tsume-la-griffe-domestique-fiche-termnee

Sam 13 Mai - 21:44
bienvenue, compatriote



DC de Sylvia Zoltar
Revenir en haut Aller en bas
Martel Ed'Ruecus
PNJ |:| Directrice de l'IRS
avatar
Féminin
Messages : 407
Né(e) le : 12/09/1981
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Directrice de l'IRS
Situation amoureuse : Mariée à Ruthven Ed'Ruecus
Nationalité : Britannique (origine Allemande)
Commentaires/Citations : [Directrice présente à mi-temps jusqu'aux vacances]
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com http://indare-division.forumactif.com/t24-pnj-martel-ed-ruecus

Sam 13 Mai - 23:38
Bienvenue dans le programme de réinsertion Forge, cher élève.
Vous êtes officiellement admis dans notre établissement pour purger votre peine.

Voici les règles spécifiques qui s'appliquent à ton personnage, en plus du règlement de l'école :
- Placement en résidence surveillée avec bracelet de localisation
- Ses affaires seront fouillées quotidiennement à l'entrée et à la sortie de l'école et de sa résidence pour s'assurer de l'absence de substances illicites
- Interdiction de quitter l'établissement hors sorties scolaires, ou uniquement sous surveillance.


Voici les liens qui te seront utiles pour tes premiers pas sur le forum :
Listings, pour les classes, les chambres et l'avatar
Suivi psychologique et dossier scolaire, pour tenir compte des notes, éventuelles punitions, soins et autres choses affectant le parcours scolaire de ton personnage (et pour mettre tes bulletins de note de première année si tu as envie)
Demandes de rp (faut bien commencer)
Friendships & Adventures, pour répertorier tes rps et tes relations
Internet & sms, si tu veux créer un compte S'Peach ou un téléphone
N'oublie d'ajouter le lien vers ta présentation à ton profil et de le remplir avec les informations de ton personnage.

J'espère que tu te plairas dans notre école et que nous saurons t'aider à surtmonter ton trouble et à te réintégrer dans notre société,
Martel Ed'Ruecus, directrice de l'IRS

PS : juste pour être sûre, c'est sa première année à Indarë ? Parce que pour y faire une peine de 4 ans ça va être compliqué si c'est le cas, à moins qu'il redouble .o.
Revenir en haut Aller en bas
Dario Alvarès
IRS |:| Classe Delta
avatar
Masculin
Messages : 20
Né(e) le : 14/12/1999
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 4eme année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Vénézuélienne
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t548-el-verdugo-dario-alvares

Dim 14 Mai - 0:19
Ah, j'ai relu le règlement, et je me rends compte que j'ai mal interpété la phrase sur les plus de 18 ans
.
Si je veux continuer de RP en tant qu'interne du centre après 18 ans, il faut que j'y sois depuis au moins 2 ans, donc considérer que Dario a commencé sa peine à 16 ans maximum, c'est ça ?

Moi ça me va, j'ai mis 17 ans pour montrer qu'il s'était passé un peu de temps entre son arrivée au Royaume Uni et sa condamnation, mais ça ne me change rien de considérer qu'il a été jugé la même année, et de dire qu'il est déjà là depuis 1 an quand je commence à RP.

Je peux faire comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Lawford
ISS |:| Classe Epsilon
avatar
Féminin
Messages : 345
Né(e) le : 25/01/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Vous précipitez pas tous, s'il vous plaît
Nationalité : Canadienne
Commentaires/Citations : The only doom that's looming is you loving me to death,
So I'll give you a sec' to catch your breath.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t89-the-streets-and-sidewalks-are-my-playground http://indare-division.forumactif.com/t503-live-a-live

Dim 14 Mai - 1:56
Le problème ne vient pas du faire qu'il faille être là depuis 2 ans en étant majeur, qui est une autre histoire et ne pose pas de problème, mais simplement du fait qu'il n'y a que quatre années d'études à Indarë et que ton personnage est en troisième année.
Donc s'il est arrivé en troisième année + sa quatrième année, il ne peut avoir que deux années à Indarë. Il lui restera deux années de condamnation à faire ailleurs ^^



Revenir en haut Aller en bas
Dario Alvarès
IRS |:| Classe Delta
avatar
Masculin
Messages : 20
Né(e) le : 14/12/1999
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 4eme année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Vénézuélienne
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t548-el-verdugo-dario-alvares

Dim 14 Mai - 17:39
Aaah. Bah ecoute, tant pis, quand il se sera passé 2 ans en RP, je passerai en tant que civil, et puis voilà !
Revenir en haut Aller en bas
Alix Scarønson
ISS |:| A Londres
avatar
Masculin
Messages : 172
Né(e) le : 30/07/2001
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 15
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Meh
Nationalité : Norvégien
Commentaires/Citations : « Moi tant que je peux jouer, je mise ce que tu veux, même les dents du voisin »
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t221-

Dim 14 Mai - 17:50
Ah oui c'était juste pour être sûre que tu sois au courant, si ç'avait été un problème je ne t'aurais pas validé ^^ du coup oui tu pourras le passer en civil mais considérer qu'il est en liberté conditionnelle pour les deux dernières années de sa peine.

N'oubliez pas de vous enregistrer dans les listings Spha et toi =)


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Captation Le médecin volant, mise en scène de Dario FO
» comment choisissez-vous les pièces de Molière ?
» Qui a le Médecin malgré lui en DVD?
» Progression en littérature
» Le syndrome de Stendhal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Indarë Reformatory School :: Présentations - étudiants-
Sauter vers: