À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Le bal a commencé ! Venez rp dans le sous-forum dédié !
Elèves, professeurs et civils partent en voyage en France ! Ca vous tente ?

 :: Dortoir :: RDC :: Salle commune Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The World is Your Stage [Ruri/Ama]

Naomi Lawford
ISS |:| Classe Epsilon
avatar
Féminin
Messages : 454
Né(e) le : 25/01/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Vous précipitez pas tous, s'il vous plaît
Nationalité : Canadienne
Commentaires/Citations : The only doom that's looming is you loving me to death,
So I'll give you a sec' to catch your breath.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t89-the-streets-and-sidewalks-are-my-playground http://indare-division.forumactif.com/t503-live-a-live

Sam 6 Mai - 17:21

08 Mai
2017
The World is Your Stage

Ruri Macarevich
Amaryllis Hanazumi

Gérer un club de cinéma... Finalement, même en prenant une année de congé, je suis incapable de m'empêcher de remettre ça dans ma vie. C'est logique, dans un sens : on ne fait pas plus grosse passion que le cinéma dans ma vie. Le point positif, c'est que Lucy l'a pas trop détruit pendant que j'étais au Japon. En fait, elle a même fait du bon boulot, ça se voit que le club lui tient à cœur. Qui sait, elle réussira peut-être à prendre ma place en septembre, si elle continue de faire ses preuves.
Pour être honnête, je la trouvais insupportable au début de l'année, à me coller à ce point, mais quand on passe son attitude de sale petite peste, elle a l'avantage de travailler dur. Enfin c'est surtout parce qu'elle a commencé à me coller un peu moins que je n'ai plus envie de la frapper toutes les deux secondes.

Reprendre la gestion du club a été plus facile que prévu. Il est tout récent, mais Lucy a pris pas mal de notes sur les idées, les acteurs, ce qui a déjà été fait. Elle a géré la première semaine le temps que je le repose un peu après mon retour. Je doute qu'on puisse faire un trop gros truc en si peu de temps mais on doit bien pouvoir faire un court métrage avec tout ça. Je proposerai ça demain, j'espère que ça ira à tout le monde.

- Est-ce que tu m'écoutes, Naomi ?

Je redresse brusquement la tête des notes de Lucy. Non, je n'écoutais pas... mais genre pas du tout. Faut dire que la philo a jamais été mon cours préféré, et là j'ai autre chose à penser. J'ai du mal à me refaire au rythme de l'école anglaise, sans compter mes insomnies, alors écouter des cours de philo...

- Désolée...

Il me jette le "regard qui tue", et il prend les feuilles que j'ai laissées sur ma table. Soupir. Je suis bonne pour me prendre encore un sermon. Déjà que je me suis mangé un avertissement cette semaine parce que je dormais en cours (j'ai des circonstances atténuantes, non ? Quand même !), si en plus je me fais encore remarquer... enfin ma mère est déjà au courant, de toute manière, c'est pas comme si Martel ne l'avait pas tenue au courant que son mari m'envoyait des avertos.

- Tu penses que mon cours est l'endroit pour t'occuper des activités de ton club, à ce que je vois.  

Non, mais j'ai un mois de retard à rattraper et toutes les heures en dehors des cours, si on y ajoute les devoirs à rendre avec la fin d'année qui approche, sont très loin d'être suffisantes pour lire la plume ultra-prolifique de Lucy. C'est un robot cette fille, je suis sûre qu'elle a noté le moindre petit mot qui a été prononcé pendant les réunions des cinq dernières semaines. Elle a limité été à la tête du club plus longtemps que moi, c'est triste.

- Je passe pour cette fois, lâche-t-il en reposant presque brusquement les feuilles sur ma table. Mais tu me ranges ça et je ne veux plus t'y reprendre.

Oui bon, j'ai compris. En faisant de mon mieux pour ne pas soupirer (et aggraver mon cas), je range mes feuilles dans mon sac. Plus que ce cours et le cours d'anglais après et je pourrais reprendre ma lecture – la prof d'anglais m'a déjà prise en train de dormir, je veux pas trop pousser non plus.

N'empêche que les cours d'anglais, c'est long. C'était plus simple quand c'était des cours d'anglais langue étrangère au Japon. La littérature, ça me plombe le moral, j'en ai marre d'étudier Shakespeare et tous les autres. J'ai besoin d'une sieste.
Non, pas encore en cours d'anglais, contrôle-toi un peu. C'est si compliqué de rester concentrée pendant une heure que la cloche sonne comme une grande libération. Allez, je me casse d'ici avant d'exploser. Je vais aller me poser dans la salle commune tranquillement pour voir tout ce qui s'est dit dans les dernières réunions avant d'essayer de trouver une bonne base pour un scénario.

J'aurais sûrement jamais levée la tête de mes feuilles si quelqu'un s'était pas plantée devant moi. Il me suffit d'un regard pour voir que c'est Amaryllis accompagnée d'une petite blondinette (enfin petite c'est vite dit, elle est plus grande qu'elle et probablement plus que moi aussi). Disons qu'elle a une tête qui fait petite, on croirait une gamine.

- Il s'est passé quelque chose ?

Je ne vois pas vraiment de raison pour qu'Amaryllis vienne me voir en dehors du club. On ne s'était jamais vraiment parlées avant, et à part pendant les réunions du club, on se croise pas souvent. Oh bien sûr je l'ai vue jouer au concerto des Exchange Musique, mais c'est à peu près tout.
© Naomi
paroles en #006600



Revenir en haut Aller en bas
Ruri Macarevich
ISS |:| Etudiante étrangère
avatar
Féminin
Messages : 14
Né(e) le : 03/02/2001
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : 2ème année
Situation amoureuse : Techniquement célibataire
Nationalité : Russo-japonaise
Commentaires/Citations : (En échange scolaire du 1er au 31 mai)
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t489-

Sam 6 Mai - 19:21

Je veux en être !
Prend des initiatives

Ruri parle en #FFA6AD (japonais), en #8491CA(russe) ou en #F3AE77 (anglais)
Feat.
Ruri Macarevich, Naomi Lawford & Amaryllis Hanazumi
Sa première semaine à Londres s'était plutôt bien passée. Ruri était venue ici avec la ferme intention de découvrir des nouvelles choses et de profiter à fond de son séjour, même si elle avait eu un peu de mal à se détacher de Yoite au début – il était son seul lien avec sa vie de tous les jours mais elle était consciente qu'il voulait profiter lui aussi et qu'il n'était sans doute pas prêt à supporter un pot de colle pendant un mois. Alors elle avait pris son courage à deux mains pour se forcer à être un peu indépendante dans ce pays où elle ne comprenait pas trop ce qu'on lui disait.

Elle avait eu des cours d'anglais à Hoshi et elle avait commencé à apprendre l'alphabet, mais ça faisait beaucoup de lettres à enregistrer dans sa petite tête. Entre le japonais et le russe, l'alphabet latin avait un peu de mal à rentrer, surtout les lettres qui ressemblaient au cyrillique mais se prononçaient ou s'écrivaient de façon différente. Comme le "w". Le ш, c'était un son "tch" dans sa langue, et ça devenait un peu compliqué quand les prononciations n'avaient aucun rapport. Bref autant dire que le cours d'anglais langue étrangère était plus qu'une nécessité pour elle.

Malgré tout, elle comprenait quand on lui parlait en anglais et elle arrivait plus ou moins à retranscrire les mots en katakana pour avoir une idée de leur prononciation. Du coup elle avait écouté quelques conversations pendant son cours de théâtre et elle avait appris qu'il y avait un club qui tournait des films dans l'école. L'idée était tentante. Elle était plus portée sur l'improvisation (surtout s'ils écrivaient leurs scripts en anglais), mais c'était une autre façon de se graver des souvenirs dans la tête. Elle espérait juste qu'ils la laisseraient participer même si elle n'était là que pour un mois. Le goût de la comédie, c'était la seule chose positive que Misaki lui avait laissée.

Du coup, pendant toute sa première semaine de cours, elle avait joué les enquêtrices/espionnes. Elle voulait savoir qui dirigeait le club, où le trouver, à quoi il (elle, après vérification) ressemblait. Elle s'appelait Naomi, déjà c'était un bon point, elle n'allait pas écorcher son prénom. Mais elle n'étais pas sûre d'avoir le courage d'aller la voir pour lui demander, surtout si elle devait lui parler en anglais. Il lui fallait une tactique.
Après ses cours de la matinée, elle avait profité de la pause déjeuner pour aller fureter un peu du côté de la salle où le club se réunissait. Elle avait réussi à trouver une liste des inscrits.

En reconnaissant une tête familière, elle sourit. C'était une des filles de sa classe, une certaine Hanazumi dont elle n'avait pas retenu le prénom. Son sourire avait vacillé légèrement quand elle s'était souvenue qu'elle était en Exchange, ce programme qui leur faisait manquer une partie des cours. Est-ce qu'elle serait là en cours cet après-midi ? Il suffisait qu'elle tombe sur le seul jour où elles ne partageaient leurs cours que le matin et elle perdrait sa chance.
Elle ne pouvait même pas vérifier maintenant, son cours d'anglais n'avait pas lieu avec la majorité de la classe étant donné qu'elle suivait un cours spécial au lieu du leur. Alors en se dirigeant vers la salle, elle pria pour que sa camarade soit présente aux cours suivant.

Heureusement, pour le dernier cours de la journée – un cours d'histoire, super intéressant malgré tout ce qu'elle ne comprenait pas parce qu'elle trouvait l'historie de l'Angleterre fascinante. Malgré tout, elle rangea ses cahiers en quatrième vitesse en entendant la cloche sonner parce qu'elle ne voulait pas risquer de rater la jeune fille, sa route toute tracée vers le club de cinéma, si on voulait bien d'elle.

C'est donc avec son sac fermé à la va vite qui menaçait de laisser s'échapper tous ses stylos qu'elle se précipita vers Hanazumi avant qu'elle ne quitte la salle de cours. Avec ce nom, est-ce qu'elle parlait japonais ? Elle l'espérait. Mais elle tenta malgré tout sa chance en anglais, pour commencer. Historie de pas se retrouver à parler dans le vent.
Et puis si elle parlait japonais, elle reconnaîtrait son accent. "Euh... excuse-moi ? Tu es dans le club de cinéma ?" Maintenant il fallait qu'elle arrive à exprimer clairement qu'elle voulait les rejoindre, tout en disant qu'elle était en échange scolaire et que... Ouh, c'était compliqué.

"Je voulais venir, pour un mois." Pas du grand art, mais elle avait réussi à parler sans bégayer ni hésiter et elle était plutôt fière d'elle pour ça. Elle espérait juste qu'elle n'aurait pas à faire ça toute la journée et que sa camarade comprendrait ce qu'elle lui demandait, sinon ça risquait de devenir compliqué.
Code original by Frosty Blue de Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis Hanazumi
ISS |:| En Norvège
avatar
Féminin
Messages : 483
Né(e) le : 05/08/2000
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire - Karynsexuelle
Nationalité : Française
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t31-amaryllis-la-pianiste-fini

Sam 6 Mai - 20:46



The world is your stage



Une bouille angélique et un accent déstabilisant


Quelle journée exténuante. Une journée plutôt horrible en somme. La seule chose qui rattrapait la profondeur abyssale de mon ennui était que demain, je pourrais me dérober à la routine quotidienne de mon instrument pour profiter comme chaque semaine des joies de la scène par le biais des réunions du club de cinéma. Je réfléchissais aux événement m'ayant introduite à cette discipline tandis que je pianotais un air de piano sur le bois sec de mon bureau.

Une amie à moi du nom de Melody que j'avais rencontrée en salle de musique m'avait confié que sa camarade de chambre du nom de Naomi avait crée un club lié au cinéma visant à créer de petits films amateurs. De plus, cette dernière cherchait des musiciennes, du personnel ainsi que des actrices. Intriguée par l'idée, j'avais acceptée sans trop réfléchir. Je n'avais clairement pas regrettée mon choix malgré l'arrivée de celui que je surnommais désormais affectueusement "Cafard", bien sûr lorsqu'il n'était pas là, les manières m'y obligeant. Grâce à cette nouvelle activité j'avais pu faire la connaissance de quelques personnes adorable dont Naomi même si nous n'étions pas plus amies que celà. Je suspecte Melody d'avoir le béguin pour cette dernière d'ailleurs, même si ça n'aboutira jamais selon moi.

J'écoutais donc les dernières brides du cours aussi rasoir que la lame de la guillotine de notre bon roi Louis XVI avant de me lever, une fois l'arrêt des cours proclamés. Je m'élançais donc vers le couloir, essayant de gagner au plus vite mon dortoir pour écourter cette journée quand une voix m'interrompit dans mon envolée. Je stoppais donc ma course au niveau de l'encadrement de la porte avant de me retourner vers mon interlocutrice. Il s'agissait d'une de mes camarades de classe. Enfin plus précisément d'ne nouvelle venue, une japonaise si je ne me trompais guère. Je l'observais un court instant. Elle avait un accent un peu perturbant mais une bouille angélique aussi je ne pus réprimer un sourire avant d'écouter la suite de sa requête.

"Je voulais venir, pour un mois." me dit-elle alors.

Je la regardais, comprenant aussitôt sa demande. Un léger silence se fit tandis que j'essayais de formuler une phrase correcte en japonais. J'étais plutôt douée avec la langue japonaise de part ma descendance aussi, autant lui épargner cette conversation difficile.

-"Bien sûr, je vais te servir d'intermédiaire si tu le veux bien? et ne t'ennuie pas je parle plutôt bien le japonais.. Ruri c'est ça?"

J'attendais d'abord une réponse de sa part. Histoire d'être certaine qu'elle comprenne ce que je voulais dire. Je n'étais pas à l'abri d'une erreur. La langue japonaise était complexe avec ses diverses niveaux de politesse.

-"Très bien, suis moi Ruri ... ah et si je dis une bêtise ne m'en veux pas je parle rarement la langue.."

J'ouvrais alors la marche, veillant à ne pas perdre la jolie blondinette au cours des couloirs tout en entreprenant de lui faire la conversation.

-"Tiens au juste moi c'est Amaryllis, tu t'habitues? D'ailleurs si tu as besoin de quelque chose, n'hésite pas.. je suis en salle de musique si tu me trouves pas.."

Les divers changements que j'entreprenais depuis mon retour m'avaient permises de m'ouvrir plus facilement, notamment lors de mon escapade nocturne. De plus, mon changement de coiffure et vestimentaire me permettaient aussi de paraître moins inaccessible. Cette conversation close, nous pénétrâmes alors dans la salle commune.
Comme à l'accoutumée, Naomi était penchée sur ses papiers. Toujours aussi sérieuse.
Ou pas. Il était vrai qu'elle revenait d'une longue période de transfert, aussi elle avait sûrement beaucoup de choses à rattraper. Je signalais ma présence en me plantant devant elle sans un mot, tout en veillant toujours à ce que ma petite protégée ne sois pas intimidée.

- Il s'est passé quelque chose ?

Je décidais alors de procéder à une petite blague, histoire d'embêter ma cheffe de club,
d'autant plus que venant de moi elle ne s'y attendrait jamais.

-"Oui et non" dis-je d'un ton grave

Le silence s'installa pendant un court moment jusqu'à ce que je décide d'interrompre cette attente stupide en riant.

-"Non non , sauf si le fait que tu es pas noté ma nouvelle coiffure est un problème" dis-je en tirant la langue avant de renchaîner en souriant "Juste cette petite camarade qui voudrait intégrer le club mais je me suis dis qu'il valait mieux te la présenter en premier lieu.."

J'adressais alors un petit clin d’œil à ma camarade de quatrième année avant de sourire à Ruri pour la rassurer. De toute manière pour le peu que je sache de Miss Lawford, elle ne serait pas bousculée outre mesure et dans le pire des cas : un texto et Melody m'aiderait.




Always all alone


Déesse Ama-Terasu:
 


Finally found my true will:
 


Je parle en #cc66ff.
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Lawford
ISS |:| Classe Epsilon
avatar
Féminin
Messages : 454
Né(e) le : 25/01/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Vous précipitez pas tous, s'il vous plaît
Nationalité : Canadienne
Commentaires/Citations : The only doom that's looming is you loving me to death,
So I'll give you a sec' to catch your breath.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t89-the-streets-and-sidewalks-are-my-playground http://indare-division.forumactif.com/t503-live-a-live

Mar 9 Mai - 14:20

08 Mai
2017
The World is Your Stage

Ruri Macarevich
Amaryllis Hanazumi

Comment ça, oui et non ? S'il y a un souci en rapport avec le club, c'est plus qu'un "oui et non" qu'il me faudra comme réponse. Surtout avec le ton qu'elle emploie. J'ai bien envie de lui demander qui est la fille qui l'accompagne, aussi. Franchement, pour mon retour, les gens pourraient être sympas et m'éviter les grands moments de silence et les surprises. Surtout que j'ai pas mal de boulot à rattraper et j'ai déjà assez de mal à me concentrer sans avoir en plus des problèmes qui me tombent dessus.
Bref, heureusement qu'elle a décidé d'enchaîner parce que je réagis assez mal au stress en ce moment et j'ai jamais été fan du silence.

- Non non , sauf si le fait que tu aies pas noté ma nouvelle coiffure est un problème.

Euh... hein ? Sa nouvelle coiffure ? C'est quoi le rapport, c'est pour ça qu'elle vient me voir ? Mouais... J'en doute, c'est une amie de Melody, et ça m'étonnerait que Melody se lie d'amitié avec des gens qui prennent un air grave pour te dire que tu aurais dû remarquer leur nouvelle coiffure. Il doit y a voir autre chose - du genre quelque chose d'important - pour qu'elle vienne me déranger. Parce que mine de rien, pour une fois, ça se voit que je suis en train de travailler. J'ai laissé tomber la boisson, les gâteaux et la distraction que j'ai d'habitude, quand je travaille sur un truc moins important.

- Juste cette petite camarade qui voudrait intégrer le club mais je me suis dis qu'il valait mieux te la présenter en premier lieu..

Ah bah voilà, ça c'est une raison valable ! Et ça répond à mon autre question. Je regarde l'autre fille un instant. Elle a les yeux bridés (et bleus) et les sourcils un peu plus foncés que ses cheveux (une teinture ? Ouais peut-être, surtout si elle est asiatique, c'est plutôt rare les blonds naturels là-bas).
Je me demande de quel pays elle vient. J'avoue que je suis pas encore trop câlée sur les différences entre les différents pays d'Asie. Mais vu qu'on a des partenariats scolaires avec le Japon et que je l'ai jamais vue avant, je vais parier sur ça. Enfin elle est vachement grande pour une japonais, quand même. Soit elle a eu une poussée de croissance soudaine, soit elle a des origines ailleurs qu'en Asie. Quoi que vu les yeux bleus, la deuxième solution est sûrement la bonne.

- Tu es en échange scolaire ? Tu restes combien de temps ?

Oh j'espère que je me suis pas trompée parce que si je commence à poser cette question à quelqu'un qui est là depuis le début de l'année, non seulement je vais vachement passer pour une raciste (bizarrement, j'ai pas envie), mais en plus pour quelqu'un qui fait tellement pas gaffe autour d'elle qu'en un an, elle a pas remarqué la blondinette qui dépasse la moitié des filles de l'école d'une tête.
Mais sinon, vu comme je suis partie, je peux bien me rajouter plus de boulot donc autant essayer de lui trouver un tôle même temporaire. Ca me fera un truc de plus à dire à la réunion de demain.
© Naomi
paroles en #006600



Revenir en haut Aller en bas
Ruri Macarevich
ISS |:| Etudiante étrangère
avatar
Féminin
Messages : 14
Né(e) le : 03/02/2001
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : 2ème année
Situation amoureuse : Techniquement célibataire
Nationalité : Russo-japonaise
Commentaires/Citations : (En échange scolaire du 1er au 31 mai)
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t489-

Mar 9 Mai - 18:05

Je veux en être !
Prend des initiatives

Ruri parle en #FFA6AD (japonais), en #8491CA(russe) ou en #F3AE77 (anglais)
Feat.
Ruri Macarevich, Naomi Lawford & Amaryllis Hanazumi
Elle parlait japonais. C'était... rassurant. Même plus que ça, ça voulait dire qu'elle n'allait plus autant galérer à communiquer. Bien sûr, elle tenterait l'anglais si elle savait comment formuler sa phrase, mais la simple idée qu'elle pourrait faire des phrases normales et complètes sans hésiter. "Oui c'est ça.". Ça lui faisait vraiment plaisir de ne pas s'être trompée et d'avoir visé juste. Après tout, avec son nom de famille, peu de personnes se doutaient qu'elle était japonaise (même si sa tête et son prénom mettaient un peu sur la voie, quand même), donc sa camarade aurait très bien pu avoir un nom japonais sans l'être. Enfin japonaise ou pas, elles parlaient la même langue, ça rendait la conversation beaucoup plus simple.

Amaryllis... Wow, c'était un prénom... vachement dur à prononcer, en fait. Elle connaissait la fleur, c'était le même mot en russe à peu de chose près, mais la prononciation qu'elle en avait était totalement différente. Elle essaya plusieurs fois de le prononcer dans sa tête jusqu'à arriver à quelque chose d'à peu près ressemblant, même si elle n'était pas sûre de ne pas l'écorcher si elle s'y essayait à voix haute. "Ça va. Je suis pas venue toute seule, ça aide un peu." répondit-elle avec un sourire. Elle était contente. Si tout se passait bien et que rien ne venait perturber sa soirée, elle était en bonne voie pour obtenir ce qu'elle voulait d'une part, et peut-être se faire une ou plusieurs amis d'autre part. Alors oui elle serait triste de les laisser si loin quand elle rentrerait, mais elle n'était pas du genre à se projeter dans l'avenir.

Toute guillerette, elle suivit sa camarade à travers les couloirs et à l'extérieur, en profitant pour refermer correctement son sac. "Tu pourras... traduire ? Si elle parle pas japonais, je veux dire."Elles entrèrent dans la salle commune, où Ruri n'avait jamais vraiment mis les pieds, et Amaryllis se dirigea vers une blonde aux yeux verts. C'était elle, Naomi ? Bon, bien sûr, elle ne connaissait pas son nom de famille, mais à cause du prénom, qu'elle avait déjà pas mal entendu par chez elle, elle avait cru un moment qu'elle serait japonaise. C'était un prénom plus international qu'elle l'avait imaginé, visiblement. Elle semblait absorbée par quelque chose et Ruri s'en voulut légèrement de la déranger. Peut-être qu'elle n'avait pas envie de s'occuper de ça pour l'instant ? Elle savait que l'année scolaire en Angleterre s'arrêtait aux alentours de juin ou juillet. Si elle était en train de réviser pour des examens ? Elle aurait dû venir un autre jour ?

Mais heureusement, la dénommée Naomi se tourna vers elle pour lui demander si elle était en échange scolaire. Comment avait-elle deviné ? Peut-être qu'elle connaissait toute l'école, ou que ceux qui auraient pu s'inscrire plus tôt dans l'année l'avait déjà fait et que c'était la seule explication qu'elle avait trouvé à cette inscription tardive. Après tout, la fin de l'année était proche, ici, même si pour elle c'était seulement le début. "Je reste jusqu'à la fin du mois. Ça va être un problème ? Je peux pas rester que trois semaines dans le club ?" Elle espérait que ça ne dérangerait pas, parce qu'elle avait vraiment, vraiment envie d'essayer autre chose que le théâtre, niveau comédie.
Code original by Frosty Blue de Never Utopia




Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis Hanazumi
ISS |:| En Norvège
avatar
Féminin
Messages : 483
Né(e) le : 05/08/2000
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire - Karynsexuelle
Nationalité : Française
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t31-amaryllis-la-pianiste-fini

Mar 9 Mai - 21:17



The world is your stage



AmaTraduction


Naomi sembla un petit peu surprise par ma demande. Ou plutôt stupéfaite par mon humour idiot je suppose, cependant l'annonce d'une nouvelle participante sembla ravir la gérante de notre petit club.

- Tu es en échange scolaire ? Tu restes combien de temps ?

Je m'apprêtais alors à traduire aussitôt, histoire de ne pas laisser ma nouvelle amie dans l'embarras mais je pus constater à son visage qu'elle avait parfaitement compris les propos de ma camarade ISS. Je notais dans un coin de ma tête que je ne devais faire la traduction que dans un sens il semblerait. Un autre détail me fit sourire, je pouvais remarquer chez Naomi une certaine nervosité. Avait-elle peur de se tromper sur la petite Ruri? Je décidais de laisser ma cheffe de projet dans l'embarras, histoire de m'amuser quelque peu.

Certes, ce n'est pas dans mes habitudes que de taquiner quelqu'un de la sorte mais comprenez que cela anime la conversation quand vous êtes un peu en dehors de celle-ci.

"Je reste jusqu'à la fin du mois. Ça va être un problème ? Je peux pas rester que trois semaines dans le club ?"

Je décidais de rassurer dans un premier temps ma camarade. Je pouvais voir qu'elle tenait vraiment à nous rejoindre et au besoin j'étais prête à intercéder en sa faveur du mieux que je puisse.

-"Ne t'en fais pas Ruri, je crois pas que cela ne pose de réelles problèmes et puis au besoin je tenterais de discuter la chose"

Je souriais à ma camarade. Je l'aimais bien à vrai dire. Elle me rappelait un peu ma manière d'être avant. Je ne voulais pas déranger, j'avais toujours l'air de craindre de faire du tort à quelqu'un et c'est l'impression qu'elle me donnait. J'étais à vrai dire déjà attristée de savoir que je ne la verrais plus d'ici peu. Nous n'étions pas encore vraiment amies mais déjà proches à mes yeux. Je me retournais donc vers ma camarade du club d'acting afin de lui expliquer la situation.

-"Ruri ne parle pas trop anglais.. Elle le comprends plutôt bien mais je crois qu'elle a encore un peu de soucis, donc je lui sers d’interprète, je suis un peu "Amatraduction".." commençais-je avant de marquer une courte pause.

Je reprenais alors après avoir remis de l'ordre dans mes pensées et dans les mots que je désirais utiliser pour expliciter au mieux la chose.

-"En gros, c'est une étudiante japonaise et elle n'est là que trois semaines,mais ça lui tient vraiment à cœur de rejoindre le club.. Tu peux sûrement lui permettre de rejoindre notre club non?"

Je réfléchissais un court instant pour réfléchir à un argument plus incisif avant de décider de me sacrifier à la tâche.

-"Au pire prends le comme un service que je te demande Nao', j'te ferais un devoir ou ce que tu veux"





Always all alone


Déesse Ama-Terasu:
 


Finally found my true will:
 


Je parle en #cc66ff.
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Lawford
ISS |:| Classe Epsilon
avatar
Féminin
Messages : 454
Né(e) le : 25/01/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Vous précipitez pas tous, s'il vous plaît
Nationalité : Canadienne
Commentaires/Citations : The only doom that's looming is you loving me to death,
So I'll give you a sec' to catch your breath.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t89-the-streets-and-sidewalks-are-my-playground http://indare-division.forumactif.com/t503-live-a-live

Mar 9 Mai - 23:58

08 Mai
2017
The World is Your Stage

Ruri Macarevich
Amaryllis Hanazumi

Bon, j'ai pas absolument tout compris mais dans un sens ça répond à ma question : oui, elle est bien en échange scolaire. j'ai compris "un mois" (forcément, c'est une des choses que j'ai le plus répétées quand j'étais sur place), et trois semaines. Et club. Par contre, j'apprécierais qu'Amaryllis ne lui réponde pas en japonais aussi. Visiblement elle comprend l'anglais et si elles sont super à l'aise dans cette langue, deux mois de cours et un mois au Japon, ça n'aide pas à devenir bilingue.
C'est assez pour comprendre qu'elle est en train de la rassurer, par contre. Je fais si peur que ça ? Je savais pas que ma réputation avait changé.

- Ruri ne parle pas trop anglais.. Elle le comprends plutôt bien mais je crois qu'elle a encore un peu de soucis, donc je lui sers d’interprète, je suis un peu "Amatraduction".

Tiens, on dirait moi, mais dans l'autre sens. Ruri, donc. C'est vraiment que j'aurais pu commencer par lui demander son prénom, mais il faut pas compter sur moi pour faire les choses dans un ordre logique. Je souris légèrement. Ca me rappelle mon mois au Japon et la galère que j'avais à communiquer. Je comprenais vaguement ce qu'on me disait et je galérais à former des phrases simples, même si ça s'est arrangé sur la fin.

- En gros, c'est une étudiante japonaise et elle n'est là que trois semaines,mais ça lui tient vraiment à cœur de rejoindre le club.. Tu peux sûrement lui permettre de rejoindre notre club non ?

Rejoindre le club pour trois semaines... Pourquoi pas, après tout. De toute façon, l'année touche à sa fin. Il reste quoi ? Deux semaines avant les examens de fin d'année pour moi ? Bon bien sûr les autres c'est plutôt jusqu'à fin juin et mi-juillet mais je vais bientôt devoir dire adieu à cette école. C'est presque triste. En tout cas, vu qu'on va faire un court métrage avec le temps qu'il nous reste, il n'y a aucune raison pour qu'elle ne puisse pas nous rejoindre. Au pire si on voit, à deux jours de son départ, qu'on a pas eu le temps de finir, on trouvera une raison de faire disparaître son personnage.

- Ah oui, il y a aucun souci. On prend les membres temporaires dans notre club, surtout à la fin de l'année comme ça.

Je note son nom dans un coin d'une de mes feuilles avant de réfléchir un moment. Il faut qu'elle vienne demain et qu'on lui établisse un rôle qui pourra disparaître sans trop de problème. je note ça à côté de son nom, histoire d'être sûre de ne pas oublier.

- Tu restes jusqu'à quand ? Qu'on sache quand commencer à tourner pour le départ de ton personnage, si on a pas fini d'ici là. Sauf si tu fais autre chose ?

En fait elle n'a jamais dit qu'elle était actrice. Si ça se trouve, elle préfère être derrière la caméra. Ce serait dommage parce qu'elle a une bonne tête et je suis sûre qu'avec son teint, ça rendrait super bien de la filmer. Bon après bien sûr, il faut savoir ce qu'elle vaut niveau jeu d'acteur, mais ça je ne pourrais le savoir que plus tard. Quand je l'aurais posée sur un lieu de tournage avec un script à apprendre, par exemple.
© Naomi
paroles en #006600



Revenir en haut Aller en bas
Ruri Macarevich
ISS |:| Etudiante étrangère
avatar
Féminin
Messages : 14
Né(e) le : 03/02/2001
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : 2ème année
Situation amoureuse : Techniquement célibataire
Nationalité : Russo-japonaise
Commentaires/Citations : (En échange scolaire du 1er au 31 mai)
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t489-

Lun 15 Mai - 1:43

Je veux en être !
Défend ses envies.

Ruri parle en #FFA6AD (japonais), en #8491CA(russe) ou en #F3AE77 (anglais)
Feat.
Ruri Macarevich, Naomi Lawford & Amaryllis Hanazumi
Ruri hocha la tête, rassurée de savoir qu'elle avait de grandes chances d'obtenir une place dans le club. Bon, bien sûr, Amaryllis n'était pas vraiment celle qui dirigeait le club, mais elle avait envie de lui faire confiance. Si Naomi disait non, elle trouverait bien un moyen, pas vrai ? Elle avait l'air tellement à l'aise, comme si tout était facile. Oh, bien sûr, Ruri avait appris que ce n'était pas l'apparence qui définissait tout. Plusieurs fois, elle s'était rendue compte que tout n'était pas si facile même pour ceux qui en donnaient l'impression. Mais elle avait confiance, malgré tout. En sa nouvelle amie.

Après avoir posé ses questions - et écouté la traduction mêlée de plaidoirie qu'Amaryllis avait prononcé à sa suite, elle regarda l'autre blonde réfléchir, légèrement angoissée. Et si elle disait non ? Elle aurait bien aimé pouvoir lire dans ses pensées, là, tout de suite. Savoir quelle chance elle avait de vraiment être prise. Peut-être qu'elle n'aurais pas dû venir. Qui l'accepterait dans un club pour juste un mois ? Elle avait presque envie de partir sans l'entendre dire non.
Et puis finalement.
Elle avait accepté.
Ruri ne s'y attendait tellement qu'elle faillit sursauter en entendant le "oui" qui lui assurait sa place. Pour trois semaines peut-être mais... elle était tellement contente qu'ils acceptent les membres temporaires que son sourire, qui avait un peu commencé à pâlir, reprit toute la place d'honneur qui lui était due.

Tout allait bien. Elle dut lutter contre la pulsion qui lui demandait de crier de joie en sautillant partout et elle prit une seconde pour se calmer un peu avant de répondre à ses questions. "Je reste jusqu'au 31. Et euh... non, je fais pas autre chose. Je fais du théâtre à Chisê, donc je me suis dit qu'ici..." Ici, elle tenterait l'étape au-dessus, parce qu'elle avait bien envie d'essayer. Elle ne savait pas si elle abandonnerait un jour les planches pour passer devant la caméra, mais si elle ne tentait pas au moins une fois, elle ne le saurait jamais. Ça pouvait être amusant de jouer dans un film, et surtout, surtout, ça laisserait aux gens d'Indarë une trace indélébile de sa venue. Et pour un séjour d'un mois, c'était plus qu'elle n'aurait pu l'espérer.

En venant ici, elle s'était demandée comment elle pouvait attirer les regard. Bien sûr, une japonaise blonde aux yeux bleus et aussi grande qu'elle ça posait quelques questions mais elles étaient vites oubliées et elle n'avait pas envie d'être "vite oubliée". "Ca se passe comment les clubs, ici ? Il y a des choses spéciales à faire ?" Oui parce qu'en fait, elle s'était intéressée à ce qu'elle avait entendu dans les couloirs mais elle ne s'était pas plus renseignée que ça sur le fonctionnement. Elle voulait tester le cinéma, elle avait foncé sans réfléchir plus loin. Comme d'habitude, en fait.
Code original by Frosty Blue de Never Utopia




Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis Hanazumi
ISS |:| En Norvège
avatar
Féminin
Messages : 483
Né(e) le : 05/08/2000
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire - Karynsexuelle
Nationalité : Française
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t31-amaryllis-la-pianiste-fini

Lun 15 Mai - 12:05



The world is your stage



Deux sœurs si lointaines


Une assertion. Naomi était une jeune femme adorable et je pouvais compter sur elle pour être compréhensive. Elle ne fit donc que montrer à nouveau cette qualité en acceptant la petite Ruri pour une durée si courte. Je me tournais vers la jeune étrangère en souriant, constatant sur ses traits le rayonnement du bonheur.

Décidément ma nouvelle amie n'était pas des plus difficile à rendre heureuse à en juger l'expression complexe mais intense d'excitation et de joie qu'elle exprimer aux yeux de tous. Cette fille était vraiment rafraîchissante. Je ne la connaissais que peu mais je trouvais déjà son optimisme des plus louables. Il semblait en la regardant que n'importe quelle problème se devait d'être minimisée, comme si elle-même ne faisait pas cas des tracas. Je restais tout de même prudente su mon évaluation de la blondinette: après tout je connaissais le propre manège que j'alimentais pour les apparences. Je m'enquis alors, revenant à la réalité de traduire les paroles de ma camarade pour Naomi qui ne devait rien comprendre.

-"Si j'ai bien compris, elle est là jusqu'au 31 exactement et elle fait du théâtre au Japon je crois"

Bien que la langue japonaise ne soit autre que ma seconde langue maternelle et que mes traductions devaient être alambiquées , j'étais plutôt fière et étonnée de parvenir si aisément à comprendre et m'exprimer auprès d'une Japonaise. Certes, j'avais fait une fois un concerto pour jeunes talents en plein cœur de Tokyo cependant je n'avais pu tester mes capacités de linguistique étant donné que ma mère s'était imposée comme interprète de la jeune adolescente que j'étais alors. Je souriais un peu aux anges avant de proposer ce sourire à ma camarade de troisième année. C'est alors que cette dernière posa une question des plus intéressante.

"Ca se passe comment les clubs, ici ? Il y a des choses spéciales à faire ?"

C'était une excellente question qui me prit quelque peu au dépourvue. J'aurais eu tendance à lui répondre de moi même que seule sa présence était désirée mais l'aveu devait être fait que je ne m'étais pas vraiment enquérit de la chose en m'inscrivant. De plus, n'étant membre que depuis peu de temps, je passais peut-être un point crucial de mon devoir de membre. Je distillais donc l'information en anglais à ma camarade cheffe du club avant de me mettre à jouer avec mes cheveux.

J'écoutais attentivement tout en continuant à enrouler les mèches autour de mon doigt puis je levais les yeux de cette tâche peu éducative avant de me faire un certain constat mental. Je passais mon regard de l'une à l'autre des jeunes femmes , intriguée, avant de pouffer de rire le plus silencieusement possible pour ne pas troubler les explications puis une fois tout enregistré, je demandais en riant.

-"Sinon vous savez qu'on pourrait vous prendre pour des sœur toutes les deux?"

Il est vrai que même si des différences notables se faisaient présentes entre les deux jeunes filles, elle se ressemblaient tout de même beaucoup. Même couleur de cheveux ou presque, même traits fins, mêmes formes du nez et même structure du regard. A vrai dire, je voyais bien Naomi comme la sœur aînée de Ruri. Je pouffais de nouveau de rire en imaginant la chose puis j'offrais aux deux jeunes femmes mon plus jolie sourire.


 




Always all alone


Déesse Ama-Terasu:
 


Finally found my true will:
 


Je parle en #cc66ff.
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Lawford
ISS |:| Classe Epsilon
avatar
Féminin
Messages : 454
Né(e) le : 25/01/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Quatrième année
Situation amoureuse : Vous précipitez pas tous, s'il vous plaît
Nationalité : Canadienne
Commentaires/Citations : The only doom that's looming is you loving me to death,
So I'll give you a sec' to catch your breath.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t89-the-streets-and-sidewalks-are-my-playground http://indare-division.forumactif.com/t503-live-a-live

Mer 31 Mai - 0:01

08 Mai
2017
The World is Your Stage

Ruri Macarevich
Amaryllis Hanazumi

Jusqu'au 31. J'ai déjà compris ça, c'est un bon début non ? J'ai compris Chisê, aussi, si je me trompe pas c'est le nom d'une école, sûrement la sienne. Heureusement, ma super-traductrice est là pour combler mes lacunes – comme j'aurais aimé l'avoir quand j'étais là-bas – et j'ai la totalité de son explication. C'est quand même vachement pratique, je remercierai jamais assez celle des deux qui a eu cette idée.

Des choses spéciales à faire ? Euh.. techniquement c'est moi qui gère tout. Une inscription de plus, je fais transférer le dossier au directeur (et non, je n'y vais pas moi-même), et après c'est géré par le prof référent.

- Toi, tu n'as rien de spécial à faire, non. Je vais t'inscrire.

Bon après évidemment il y a les heures de présence, tout ça, mais niveau gestion tout est entre mes mains inattentives et pas expertes. Bon et celle du prof, donc ça va, je vais y survivre. Pour le reste...

- On se retrouve le mardi et le mercredi de 16h à 17h30 pour donner des idées et discuter des rôles. Et pour les tournages, on voit ça quand on a du temps libre. Le week-end, sûrement.

On en est pas encore à ce point, pour le moment. Les tournages, les acteurs, tout ça, c'est quelque chose d'encore très abstrait pour l'instant, et j'ai un soucis avec les idées abstraites. Un soucis du genre "mon cerveau se perd dans toutes les possibilités et j'oublie de quoi je suis partie". Donc on va laisser le cerveau en pause pour l'instant, parce que si je commence à me plonger dans mes pensées elles vont flipper. Et je vais les oublier, surtout.

- Sinon vous savez qu'on pourrait vous prendre pour des sœurs toutes les deux ?

Hein ? (Je me suis perdue dans mes pensées, finalement, il faut croire). Je relève la tête un instant pour détailler la petite-blonde-plus-grande-que-moi. Bon c'est vrai qu'on a la même couleur de cheveux, même si la mienne est 100% naturelle, mais est-ce qu'on se ressemble tant que ça ? Elle fait au moins trois ans de moins que moi, peut-être même plus, bon je veux bien admettre que ça fasse petite sœur mais je ne trouve pas qu'elle me ressemble tant que ça. On partage une passion, visiblement, et des cheveux. Mais elle a les yeux bleus, et bridés, et...
Et pour le reste en fait j'en sais trop rien, je suis un peu nulle pour juger les visage. Peut-être qu'on a quelque chose qui se ressemble.

- Des sœurs ? Hm... Si tu le dis...

Enfin demi-soeurs alors, parce qu'aux dernières nouvelles, je n'ai pas encore une tête de japonaise, même à moitié.
© Naomi
paroles en #006600



Revenir en haut Aller en bas
Ruri Macarevich
ISS |:| Etudiante étrangère
avatar
Féminin
Messages : 14
Né(e) le : 03/02/2001
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : 2ème année
Situation amoureuse : Techniquement célibataire
Nationalité : Russo-japonaise
Commentaires/Citations : (En échange scolaire du 1er au 31 mai)
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t489-

Dim 4 Juin - 15:27

Je veux en être !
Défend ses envies.

Ruri parle en #FFA6AD (japonais), en #8491CA(russe) ou en #F3AE77 (anglais)
Feat.
Ruri Macarevich, Naomi Lawford & Amaryllis Hanazumi
Même si elle s'était présentée comme ne parlant pas vraiment japonais, Naomi avait l'air de comprendre certaines de ses phrases malgré tout, à voir l'espèce d'éclair de compréhension qui passait sur son visage parfois. Ruri sourit légèrement. Elle ne pouvait que la comprendre : il lui arrivait souvent de fixer le vide pendant un long moment en cours quand les profs parlaient trop vite parce que l'anglais était loin d'être une langue qu'elle maîtrisait complètement, et elle ressentait une immense fierté quand elle arrivait à comprendre plusieurs phrases de suite sans se retrouver confrontée à un mot qu'elle ne connaissait pas.

Ruri retourna le sourire d'Amaryllis sans même y penser. Elle était heureuse. Ce mois en Angleterre s’annonçait bien ; elle avait une nouvelle amie, un club avec une autre possible amie à sa tête, et Yoite n'était jamais très loin. "D'accord. Merci d'avoir accepté." Ça lui ouvrait plus d'opportunités qu'elle aurait pu en rêver, et elle avait vraiment hâte d'aller à une de ces réunions – en fait, le lendemain, réalisa-t-elle. Elle avait fait sa demande juste à temps, visiblement.

Des... sœurs ? Elle n'était pas sûre d'avoir compris le bon mot mais, à voir la tête de Naomi, c'était sûrement bien ça. C'est vrai que Naomi ressemblait un peu à son frère aîné, à part la couleur des yeux. En fait, on aurait même dit une version féminine d'Anders donc, d'une certaine façon. "C'est vrai que tu ressembles beaucoup à mon grand frère." Elle avait fait un effort pour parler en anglais, et elle espérait qu'elle avait réussi à former une phrase correcte. Et compréhensible, surtout. Il fallait bien qu'elle s'entraîne, et elle était plutôt contente même si elle avait dû écorcher pas mal de mots.

Amaryllis souriait beaucoup. Presque autant qu'elle. Ruri était contente d'avoir trouvé une amie qui lui ressemble, capable de dire ce qui lui passait par la tête en rigolant comme si c'était totalement lié à la conversation alors que... pas du tout. "On pourrait jouer des sœurs, si on trouve un scénario qui en a, non ?" Bon ça risquait d'être compliquée : elle n'était qu'une membre temporaire, et Naomi la cheffe du club. Elle voudrait peut-être un rôle principal et il faudrait du coup justifier la disparition de la petite sœur... mais ça pouvait être intéressant. Elle avait improvisé une espionne royale. À côté de ça, le rôle de petite sœur semblait presque inné pour elle. Après tout, elle en était une dans la vraie vie.
Code original by Frosty Blue de Never Utopia




Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis Hanazumi
ISS |:| En Norvège
avatar
Féminin
Messages : 483
Né(e) le : 05/08/2000
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire - Karynsexuelle
Nationalité : Française
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t31-amaryllis-la-pianiste-fini

Jeu 6 Juil - 16:20



The world is your stage



Éclair de génie


Naomi ne semblait guère très réceptive à mon impression. J'observais la jeune femme qui semblait presque en train de jouer au jeu des sept erreurs en scrutant la demoiselle nippone m'accompagnant. Je n'en démordais cependant pas, j'étais face à deux demoiselles très semblables et les paroles de Ruri me confirmèrent mes impressions.

"C'est vrai que tu ressembles beaucoup à mon grand frère."

Merci Ruri. Tiens je venais d'apprendre une chose sur ma nouvelle amie. Elle avait donc une famille proche. Je me demandais alors pendant quelques instants ce que ça pouvait faire que d'avoir un frère ou un sœur aînée. Était-ce comme avoir une égide nous protégeant de la cruauté du monde au dehors? Était-ce un soutien inébranlable au cœur des tempêtes de l'existence? Une amie aussi? Je me le demandais souvent en observant Elyanna et Isabella au quotidien, je faisais partie de leur monde, de leur intimité mais une force incompréhensible m'extrayait toujours de leur relation si particulière. Peut-être car je suis fille unique? Qu'importe. Je ne pouvais comprendre Ruri de toute manière après tout nous n'étions pas assez proches pour ça. Il est vrai que je ne connaissais Ruri que depuis une heure tout au plus cependant il me tardait de la connaître plus encore. Quelque chose dans son regard. Quelque chose de particulier et d'inexplicable. Quelque chose qui me poussait à la trouver courageuse et à vouloir être là pour elle. Quelque chose qui me poussait à vouloir la serrer contre moi pour la préserver. Une impression vague. Une émotion que je ressentais de part l'empathie qu'avait développé ma pratique musicale.

"On pourrait jouer des sœurs, si on trouve un scénario qui en a, non ?"

Les paroles de la jeune fille résonnèrent dans ma tête pendant un court instant faisant germer un début d'idée. En effet, nous avions planchés sur le projet de film du club pendant la longue absence de notre dirigeante. Nous avions dès lors conçu l'idée de créer un film de type "zombies" sur la base d'un film d'action. L'idée avait plutôt plu et nous avions réservés le rôle principal à Naomi en attendant de savoir si cela lui convenait cependant nous n'avions rien prévus pour son "origin story" et l'ajout d'une sœur cadette nous enlèverait une épine du pied.

-"Et bien je crois que j'ai le rôle parfait pour toi.. il faudrait en discuter avec le reste du groupe mais je crois que tu pourras en effet jouer ce rôle dans notre prochaine réalisation.."

Je souriais dès lors aux demoiselles avant d'expliciter mon idée et le contexte établi par le reste du club en espérant l'aval de Naomi. Après tout, cela permettrait à Ruri de briller à l'écran ainsi que de s'essayer à l'acting sans trop de pression.

 




Always all alone


Déesse Ama-Terasu:
 


Finally found my true will:
 


Je parle en #cc66ff.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» stage pour personnes voulant accompagner les mourrants
» Demande de stage technique management, svp!
» Petite Aide pour mon rapport de Stage de 3ème
» recherche de stage en entreprise batiment pour juin 2009
» Stage master

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Dortoir :: RDC :: Salle commune-
Sauter vers: