À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Le bal a commencé ! Venez rp dans le sous-forum dédié !
Elèves, professeurs et civils partent en voyage en France ! Ca vous tente ?

 :: Dortoir :: Troisième et quatrième étages :: Chambres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Welcome to the 404 [PV Caitlyn Wesker]

Jack Winston
IRS |:| Classe Delta
avatar
Masculin
Messages : 123
Né(e) le : 24/12/1999
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Lycéen 3e année
Situation amoureuse : Perdue dans ses draps !
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : "Pourquoi l'âme d'un artiste, doit-elle toujours être torturée ?"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t335-

Sam 29 Avr - 21:30
ft.
NOM Prénom
«Welcome to the 404»
PV Caitlyn Wesker
*Clac*

Une porte, un homme, plusieurs émotions s'entrechoquant dans son esprit.
Une table renversée, une âme brisée, des mots perçant le silence d'ici.
Des insultes fusantes, un lit se renversant et des pleurs surgissant.
Des cris, de la haine bouillonnants et des hurlements rugissants.

- How can I prove them how hourglasses drive me insane

Le calme réinstallé, l'enfant cesse de pleurer.
La chambre réorganisée, la paix restituée.
Allongé sur le lit, l'ado s'assoupit.
Réveillée, la musique perce ses oreilles, il rêve d'oseille.

- I need the time to get back in my palms

S'imagine encore une vie heureuse, ne sentant plus la peine douloureuse.
Déprimant dan sa chambre, ne cherchant à ne plus rien entendre.
La musique s'insinuant dans les tympans, son esprit divaguant.
Sorti de ses rêveries, le jeune homme ébahi.


- Je n'veux que m'défoncer, rechercher la montée pour ne pas m'lamenter.

La tête présente, mais l'esprit absent.
Le cœur gonflé par les songes du présent.
Son regard pétillant, aujourd'hui fuyant.
La porte imposante tourne et une fille la contourne.


- who are you ?

Les cheveux volants, les regards se confrontant.
L'homme admire et prend l'initiative de s'adoucir.
Mais l'inconnu le rendant perplexe, eu pour seul réflexe,
De faire ressurgir sa colère et lui demande de repartir.



I Solemnly Swear That I Am Up To No Good :pyroli:
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Wesker
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 115
Né(e) le : 02/04/1999
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Delta (3e → 4e)
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Blabla en 6699cc
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t316-tu-cherches-la-gare-ou-la-bagarre-terminee

Mar 2 Mai - 19:52

「 WELCOME TO THE 404 」

Jack
404, 404, 404... Là, 404.

Baissant les yeux vers les clés qu'elle possédait depuis seulement quelques secondes, Caitlyn ne put retenir un sourire amusé. Rencontrer un abruti qui s'avéra lui sauver la mise, rentrer illégalement en portant l'uniforme de l'ISS appartenant à une inconnue, recevoir les clés de la chambre du dit-abruti avant de le mettre à mort pour sauver sa propre peau... Tout cela en à peine une heure.

Enfin, la journée mouvementée semblait prête à revenir au calme. A présent, il ne lui restait plus qu'à squatter la chambre de l'ébène et de se laisser aller à un sommeil pas piqué des hannetons, peut-être en se présentant à de potentiels colocataires au préalable. Espérons qu'ils ne soient pas lourds.


"... Bah..."

Le spectacle offert par l'ouverture de la porte la laissa sans voix. Une chambre ravagée, un inconnu avachi sur son lit... À ce stade, trouver un cadavre gisant dans un coin ne l'étonnerait qu'à moitié.

Après s'être redressé en l'entendant entrer, le blond et ne manqua pas de lui demander immédiatement son identité, l'air mauvais. Ok, pile ce qu'elle voulait éviter. Génial.

"Ok alors axe 1, on s'en fout de mon nom. Tu peux m’appeler Pamprenelle si tu veux. Axe 2, crois pas qu'c'est mes fringues, j'suis en Forge donc tu te calmes direct. Axe 3, longue histoire mais ton coloc' fantôme m'a lâché les clés et je dors ici ce soir, offre non-négociable. Et axe 4..."

L'air limite supérieur qu'affichait la demoiselle pour prouver qu'elle ne comptait pas faire demi-tour fut aussitôt remplacé par un regard interrogatif alors qu'elle se remit à scruter la chambre, reprenant sa déclamation d'un ton bien plus amical :

"... C'est quoi tout ce bordel ?"


Sa propre question lui valu un soupir immédiat. Ça, c'était une chambre de mâles toute crachée. De surcroît, la vue de l'uniforme bleu que Wesker connaissait si bien eut le mérite de la laisser s'adonner à de simples déductions : soit il était en Potion, dans ce cas il venait sûrement de sortir d'une sorte de crise et avait besoin de soutien ; soit il était dans la même section qu'elle, et il n'était alors qu'un nerveux qui préférait une bonne séance de destruction massive qu'un cours de yoga.

D'un côté, dans ce dernier cas, ça leur ferait un point commun. De l'autre, s'embrouiller avec un élève masculin résidant dans la chambre 404 qui l'engueule alors qu'il ne la connaît ni d’Ève ni d'Adam, c'est déjà bien trop mainstream.
sorry not sorry pour l'image bb hihi ♥
Revenir en haut Aller en bas
Jack Winston
IRS |:| Classe Delta
avatar
Masculin
Messages : 123
Né(e) le : 24/12/1999
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Lycéen 3e année
Situation amoureuse : Perdue dans ses draps !
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : "Pourquoi l'âme d'un artiste, doit-elle toujours être torturée ?"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t335-

Sam 13 Mai - 14:07
ft.
NOM Prénom
«Welcome to the 404.»
FT Caitlyn Wesker
- Ok alors axe 1, on s'en fout de mon nom. Tu peux m’appeler Pamprenelle si tu veux. Axe 2, ne crois pas qu'c'est mes fringues, j'suis en Forge donc tu te calmes direct. Axe 3, longue histoire, mais ton coloc' fantôme m'a lâché les clés et je dors ici ce soir, offre non-négociable. Et axe 4...

Putain, mais elle se prend pour qui celle-là ? Déjà, la meuf s'incruste dans MA piaule ! Me donne des ordres alors que merde, on ne me donne pas d'ordres !? Putain comme si j'avais besoin d'une emmerde de plus... Fais chier.

- Déjà t'es dans ma piaule, tu me parles mieux steuplait. Et puis t'es qui ? Quel coloc ? Comment t'es passé devant les pions ? Et si t'es à l'IRS qu'est-ce tu fais avec l'uniforme rouge ?

- ... C'est quoi tout ce bordel ?

Je m'arrête soudainement de parler suivant ainsi le regard de l'inconnue et je vois alors l'état de la chambre... Putain, j'ai vraiment merdé, va falloir ranger mon vieux.

- Et merde...

Je redirige mon regard vers l'inconnue, bon bah... Je vais être honnête, je n'ai pas envie de laisser une taré en Forge pénétrer mon espace vital... Genre non. C'est mort. En fait si c'était pas une forge, juste de savoir que quelqu'un est là dans l'état dans lequel je suis actuellement ne me plait pas du tout.

- Écoute cocotte, je ne te connais, mais je suis déjà assez énervé comme ça, je n'ai pas besoin d'un problème supplémentaire. Donc si toi et tes petites jambes pouviez repartir d'où vous venez merci.

Je ne prenais même pas la peine de la regarder, bien trop concentré sur ma musique, je pus néanmoins remarquer qu'elle n'avait pas bougé malheureusement pour moi. Putain pourquoi je dois toujours être pris dans des embrouilles ou des histoires beaucoup trop chiantes pour moi ? J'en ai marre bordel.

- Bon, je parie que tu ne partiras pas ? Super... Je te le dis direct, je ne suis pas d'humeur donc ne cherche même pas à causer et va te trouver un lit.

Ok... Je n'y suis vraiment pas allé mollo, alors que bon, elle ne m'a rien fait elle... Mais là, je suis beaucoup trop tendu pour pouvoir parler tranquille. En attendant, je me lève et décide de remettre vite fait de l'ordre, mais vraiment vite fait. Je ne m'empêche pas de zyeuter l'autre meuf, histoire de vérifier qu'elle ne fouille pas là où il ne faut pas.


I Solemnly Swear That I Am Up To No Good :pyroli:
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Wesker
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 115
Né(e) le : 02/04/1999
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Delta (3e → 4e)
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Blabla en 6699cc
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t316-tu-cherches-la-gare-ou-la-bagarre-terminee

Dim 14 Mai - 13:43

「 WELCOME TO THE 404 」

Jack
Bon, déjà, fait avéré : il est chiant.

"... Donc si toi et tes petites jambes pouviez repartir d'où vous venez, merci."

Caitlyn ne put s'empêcher de faire rouler ses yeux de manière exagérée, et n'eut comme seule réponse de laisser tomber son sac à ses pieds avant de croiser les bras en le fixant. Pas besoin de mots, il était clair qu'elle ne comptait partir sous aucun prétexte... Déjà qu'elle ne méritait absolument pas les efforts fournis par le beau brun de tout à l'heure, laisser ce nerveux les réduire en poussières était hors de question.


Bien heureusement, les efforts de persuasion de la demoiselle n'eurent pas besoin d'aller plus loin, puisque l'inconnu, visiblement à bout, finit par accepter de l'accueillir. Non pas qu'il ait le choix.
La bleuette ne se fit d'ailleurs pas prier pour s'asseoir sur le seul lit qui semblait intact, déduisant que ce dernier appartenait au motard. En temps normal, la jeune femme aurait remercié son hôte d'avoir brisé le bro-code pour laisser une femelle pénétrer dans sa piaule, mais après un accueil de la sorte, elle se contenta de hausser les sourcils en commençant à retirer ses chaussures.

"Tu m'excuseras hein, mais depuis tout à l'heure c'est toi qui t'arrêtes pas de parler. J'suis venue là pour dormir, pas pour une pyjama party."

Tandis qu'il effectuait son petit rangement, le Forge ne cessait de lui envoyer des petits regards en coin. Wesker ne comptait clairement pas bouger le petit doigt pour l'aider, sa compassion coupée nette au manque de respect dont il avait fait preuve, et se contenta de le fixer en retour d'un air inexpressif.


Au bout de quelques secondes passées bien trop lentement à cause du silence pesant, l'Incrustrée finit par briser ce dernier avec un deuxième soupir exaspéré. Apparemment, le jeune homme n'avait pas l'intention de faire un effort : soit. Si la demoiselle devait adoucir les mœurs elle-même, alors elle le ferait, sa seule motivation n'étant évidemment que de s'assurer que personne ne se décide à l'assassiner dans son sommeil.

"... Ok, j'ai compris, va pour la pyjama party. C'est quoi le problème ?"

Si on ne connaissait pas Caitlyn, on pourrait penser que ce n'était pas grand-chose. Pourtant, venant d'elle après ce genre de départ, tenter de s'intéresser au mal-être du blond était un effort considérable. Et en cas d'échec, elle n'allait pas hésiter à se rendre insupportable, juste histoire de se rendre justice.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Winston
IRS |:| Classe Delta
avatar
Masculin
Messages : 123
Né(e) le : 24/12/1999
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Lycéen 3e année
Situation amoureuse : Perdue dans ses draps !
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : "Pourquoi l'âme d'un artiste, doit-elle toujours être torturée ?"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t335-

Dim 21 Mai - 22:38
ft.
NOM Prénom
« Welcome to the 404. »
FT Caitlyn Wesker
- ... Ok, j'ai compris, va pour la pyjama party. C'est quoi le problème ?

Putain... Je lui raconte ou pas ? Je ne sais pas... C'est con d'en parler comme ça, surtout que je ne la connais pas quoi. Mais d'un côté, c'est bien la seule personne qui va m'écouter, j'ai l'impression, alors autant en profiter. Je passe ma main dans les cheveux légèrement gêné de me confier à quelqu'un que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam.

- Si on part la dessus, ça risque d'être long...

Je la regarde et bizarrement, je me sens en confiance, genre, je n'ai pas apprécié le fait qu'elle soit là, mais c'est cool. Genre, je crois que je vais l'apprécier finalement. J'essaye de parler, mais les mots bloquent, je ne sais pas comment expliquer ça en fait ? En même temps comment expliquer ça. Comment expliquer qu'après tout ce que j'ai vécu sans elle, cette garce décide subitement de revenir dans ma vie... Comment expliquer à une inconnue que la femme qui m'a donné la vie faite partie des personnes que je déteste le plus ? Comment expliquer la rancœur que j'ai pour quelqu'un que je ne connais pas. C'est impossible, comme vouloir mettre des mots sur les maux en fait. Rahh je deviens fou moi à cogiter sur cette histoire...
Je relève la tête vers la bleuette et m’assoit sur le rebord de mon lit.

- Où commencer ? Bon. J'employais un ton limite solennel alors que bon, soyons franc ça ne l'est pas tant.

En fait, ce matin... Je suspends ma phrase, je n'arrive décidément pas à sortir les mots. Il me faut quelque chose pour me détendre ! Je crois bien qu'il me reste un petit quelque chose planquer sous mon matelas, je me lève et farfouille pour en sortir une bouteille déjà bien entamé de Tequila... Je me retourne vers « la pimprenelle » la bouteille en main.

- Si je dois parler de moi, je vais avoir besoin de ça ! Je secouai la bouteille puis en bu une gorgée.
-T'en veux ? Je lui tends la bouteille à elle de choisir la suite de la soirée...


I Solemnly Swear That I Am Up To No Good :pyroli:
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Wesker
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 115
Né(e) le : 02/04/1999
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Delta (3e → 4e)
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Blabla en 6699cc
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t316-tu-cherches-la-gare-ou-la-bagarre-terminee

Lun 5 Juin - 18:39

「 WELCOME TO THE 404 」

Jack
Visiblement intrigué par l'invitation de la jeune femme, celui qui jusqu'ici n'avait que montré les crocs sembla perdre de sa contenance, troquant son air froid du tout au tout pour laisser place à une expression presque embarrassée, hésitante. Par chance, Caitlyn tirait une certaine popularité de son rôle de confidente qu'elle ne manquait pas de tenir à la perfection, et le garçon vraisemblablement touché par cette aura rassurante se détendit un peu.

C'est donc après un énième échange de regard qu'il décide de s'asseoir sur le lit voisin, cette action apportant une réponse de gestuelle presque immédiate de la part de la Forge qui se redressa, tournant légèrement son bassin pour lui faire face tout en appuyant ses deux mains sur le lit. En clair, un langage corporel indiquant clairement qu'elle était prête à écouter.
Mais l'inconnu ne reprit pas directement la parole, non. Au lieu de ça, il souleva légèrement son corps afin de tirer quelque chose de sous son matelas -et pas n'importe quoi, puisqu'il s'agissait d'une bouteille d'alcool fort. Prise de court, Wesker se contenta de hausser les sourcils en fixant ce trésor inattendu, le suivant du regard alors que son colocataire de fortune en bu une gorgée.

"T'en veux ?"

Il secoua doucement la bouteille sous son nez avec un léger sourire qui s'avéra bien vite communicatif. Tout le monde peut se tromper ; et en l'occurrence, l'amer jugement porté par Caitlyn sur cet inconnu commençait doucement à s'évaporer. Bon, après tout, peut-être que cette présumée pyjama party allait être plus amusante que prévu.
Sans hésiter plus longtemps, elle accepta l'offrande en pouffant de rire et lâcha d'un ton amusé :

"Toi, tu sais parler aux... Enfin, à moi, quoi."

Sur cette note, la demoiselle bu quant à elle deux gorgées du breuvage, non sans afficher une légère grimace lorsque sa gorge vint à chauffer. Certes, ses nombreuses soirées avaient amené à lui donner ce qu'on appelait communément la "descente facile", mais le pourcentage élevé présent sur l'étiquette de la bouteille brune n'était pas là par hasard.
Elle reporta néanmoins le goulot à ses lèvres une dernière fois afin d'honorer la fameuse règle du jamais-deux-sans-trois, puis reprit un grand sourire en déposant la bouteille entre elle et lui avant de se frotter les mains, n'ayant pas oublié le but fraîchement donné à cette soirée pour autant.

"Bon... Raconte tout à tata Cait'."

Une touche d'humour tout en glissant son réel sobriquet -tout de même plus approprié que celui donné précédemment, cela suffisait à confirmer la véracité de ses propos. Elle était parfaitement apte à écouter, bien sûr... Du moins, dans son état actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Winston
IRS |:| Classe Delta
avatar
Masculin
Messages : 123
Né(e) le : 24/12/1999
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Lycéen 3e année
Situation amoureuse : Perdue dans ses draps !
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : "Pourquoi l'âme d'un artiste, doit-elle toujours être torturée ?"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t335-

Jeu 8 Juin - 2:37
ft.
NOM Prénom
« Welcome to the 404 »
FT Caitlyn Wesker
- Toi, tu sais parler aux... Enfin, à moi, quoi.

Je souriais face à la réponse de la bleuette, j'ai toujours su parler aux femmes... En fait non, mais ce n'est pas grave ! C'est presque mieux, ça donne un coté tendre et maladroit lol.
Bref, elle saisit la bouteille que je lui tendais et bu deux bonnes gorgées, on voit de suite qu'elle n'en est pas à sa première fois ! C'est cool.

- Bon... Raconte tout à tata Cait'.
- D'accord, bon, ce n'est pas ouf, mais ne m'interrompt pas s'il te plaît...

Après cette phrase, je lui repris la bouteille des mains pour laisser mes lèvres embrasser ce liquide si délicieux au parfum de l'habitude... Je repris légèrement contenance face à la légère brûlure ressentis au niveau de ma gorge, habitué à boire oui, mais jamais au ressentis de la boisson !

- En fait, ou commencé ? Bah par le début, je pense ! Alors en fait, quand je suis né la veille de Noël, et oui petit bébé miracle... Ou pas. J'émis un léger rire amer.
Alors en fait, ma mère n'ayant apparemment pas prévu d'avoir un bébé si tôt et encore moins avec mon alcoolique de père, a trouvé la merveilleuse idée de le garder, et de le confier à son paternel pour le reste de sa vie avant de s'enfuir sans laisser le moindre message d'adieu... Comment dire que dès le début, je commençais bien ma vie ! Enfin à part ce petit désagrément de parcours, bon, on passera l'enfance désastreuse élevé par un père violent et invivable...

Je balançais toute l'amertume que j'avais depuis des années face à la fameuse Cait' que je rencontre à peine... La pauvre, je vais passer pour un déchet de la société un peu...

- En fait non, je suis désolé, mais je vais te parler de mon paternel, car je crois que j'ai besoin d'en parler en fait ! Tu vois, je n'aime pas me plaindre, mais ce gars m'a réellement gâché, je te jure ! Genre t'es un gamin, tu n'as rien demandé à personne et t'as ton « père » qui vient te cracher à la gueule que si ta mère n'est pas là, c'est à cause de toi et tout... Enfin, tu vois l'ambiance bref ! Ce gars m'a pourri l'existence et moi con comme je l'étais, j'en parlais pas, bah non en même temps, on me demander rien, même quand certains bleus apparaissaient, l'excuse du « Oups je suis tombé » marché tout le temps ! Je te jure ! J'étais con, je subissais sans me plaindre, pourtant j'aurai dû essayer mais je sais pas, je devais vraiment être con tu vois ? Fin' voilà après cette étape y a eu ma venue ici en tant que criminel, parce que bon, je suis voué à ne connaître que les emmerdes. Et pourtant ! Alors que ma scolarité ici se passe pour l'instant très bien, il faut que ce matin même, je reçois un message de ma génitrice qui me dit, je cite « J'aimerais qu'on rattrape le temps perdu » !Non mais déjà ! Comment tu veux rattraper le temps perdu qu'y est né par ta faute sale... Je vais éviter les vulgarités, mais quand même elle se gêne pas la garce ! Elle m'abandonne avec un salaud pendant 15 ans et elle espère que je veuille bien la voir !Mais elle se fout de ma gueule, on est d'accord ?! ELLE SE FOUT DE MA GUEULE CETTE SALOPE !!!

Je m'emporte, mais le fait même de mentionner cette femme, m'insupporte au plus haut point... J'essaye néanmoins de me calmer, je n'ai pas envie d'effrayer Cait même si elle est en Forge comme moi. On dira que ça ne se fait pas !

- Excuse-moi... J'ai du mal à gérer ma colère ! Tu me diras, je ne suis pas en Forge pour rien eh eh... Bref en fait ça, plus l'accumulation des visages à la con que j'ai vu aujourd'hui ne m'ont guère aidé a aller mieux. Donc quand je suis rentré fallait que je me défoule, enfin, que je trouve un moyen d'évacuer tout ça et encore le fait d'en reparler ça m'aide et à la fois ça ne m'aide pas, tu vois ?

Je laissé un blanc s'installer profitant de l'occasion pour enlever mon t-shirt et me mettre dans une tenue un peu plus confortable, en tout cas parler, c'est cool, mais la pyjama party peut aller dans les deux sens, j'ai envie d'en apprendre plus sur elle, savoir d'où elle vient ce qu'elle fait là ! Bref, j'ai envie de parler... Parfois, je suis pire qu'une meuf.

- Bref ! Très chère assez parlé de moi pour l'instant ! Parle-moi de toi !


I Solemnly Swear That I Am Up To No Good :pyroli:
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Wesker
IRS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 115
Né(e) le : 02/04/1999
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Delta (3e → 4e)
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Blabla en 6699cc
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t316-tu-cherches-la-gare-ou-la-bagarre-terminee

Dim 16 Juil - 18:39

「 WELCOME TO THE 404 」

Jack
Au fil de cette autobiographie contée, que Caitlyn écoutait attentivement sans lâcher le jeune homme du regard, celui-ci commença à s'emporter. La bleuette ne put d'ailleurs empêcher un léger haussement de sourcil lorsque sa voix grave se mit à lui percer les tympans, et répondit aussitôt à ce réflexe en prenant la bouteille afin de boire à nouveau.

"... Ça m'aide et à la fois ça ne m'aide pas, tu vois ?"

Cette question rhétorique lui fit hocher la tête. Un petit "mh" affirmatif voulu sortir d'entre ses lèvres, mais il fut prononcé si faiblement que, pratiquement inaudible, ce fut le silence qui mit finalement fin à cette discussion.

Wesker faisait cet effet, et elle en était bien consciente. Personne dans son entourage ne saurait expliquer pourquoi, mais s'ouvrir à elle semblait facile, presque intuitif. On lui avait dit qu'elle possédait une "aura rassurante" pour expliquer ce phénomène, mais, selon elle, ces mots ne signifiaient pas grand-chose, si ce n'est un amas de conneries psychiques. Néanmoins, elle n'avait pas d'explication pour justifier cela non plus.

Le monologue avait beau être terminé, le blondinet ne semblait pas d'humeur à finir leur échange aussi vite, ce qui était en soi quelque peu flatteur du point de vue de la jouvencelle.

"... Parle-moi de toi !"

"De moi... ?"

La Forge cligna plusieurs fois des yeux, sans trop savoir quoi répondre. Elle n'était pas contre écouter, mais parler n'était pas vraiment son fort. Son passé n'avait pas été bercé par de doux souvenirs, et, la plupart du temps, la demoiselle tentait plutôt de l'oublier que de le confier. Une idée de réponse lui traversa alors l'esprit, ce dernier déjà plus léger grâce à l'alcool, et cette pensée lui décrocha un énième sourire avant même qu'elle ne la déclare.

"... Il va nous falloir plus de 'teilles alors."

Elle secoua la tête avant de continuer d'une voix douce :

"Nan, j'ai pas vraiment eu une vie passionnante, en fait. J'ai un peu morflé, mais pas de quoi en faire un film."

Après tout, c'était peut-être ce dont elle avait besoin. Parler.

Caitlyn laissa passer un nouveau silence avant de soupirer face au regard insistant du garçon qui n'en démordait pas. Bon, visiblement, il ne lui restait plus vraiment le choix... Elle hésita un instant avant de prendre son téléphone et sa petite enceinte, histoire de poser une ambiance sereine, et fouilla ce qu'elle assuma être l'armoire d'Issou pour en dégoter un t-shirt confortable. C'est une fois son tout nouvel attirail enfilé qu'elle s'assit aux côtés du blond.

"... Bon, tu veux que je te raconte quoi ?" finit-elle par lâcher, une once d'appréhension dans la voix.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Winston
IRS |:| Classe Delta
avatar
Masculin
Messages : 123
Né(e) le : 24/12/1999
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Lycéen 3e année
Situation amoureuse : Perdue dans ses draps !
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : "Pourquoi l'âme d'un artiste, doit-elle toujours être torturée ?"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t335-

Ven 21 Juil - 0:56
ft.
NOM Prénom
« Welcome to the 404 »
FT Caitlyn Wesker
J'avais fini mon récit, enfin mon histoire. Et pourtant, je n'étais pas prêt de dormir, je n'étais pas fatigué, je n'avais plus tellement l'esprit clair, et par-dessus tout, j'avais encore envie de boire, ouais, j'avais envie de légèreté... Une chose que je n'ai pas connue depuis bien longtemps, je sens que la présence de cette fameuse Caitlyn m'apaise. Je ne saurai dire pourquoi, mais elle dégage quelque chose qui rassure, qui nous donne envie de rester avec elle, me poser, parler ouvertement comme ça... Ca faisait un moment que je ne l'avais pas fait, en fait, je ne l'ai jamais fait. Et pourtant qu'est-ce que c'est bon, c'est soulageant et libérateur.

L'espace d'un instant, je me perds dans mes rêveries, le cerveau embrumé par la quantité de liquide que j'ai ingéré, et je me tourne vers Caitlyn qui venait de parler, mais je n'étais pas assez attentif alors je n'arrive qu'à capté sa dernière phrase.

- ... Bon, tu veux que je te raconte quoi ?

Honnêtement, je ne savais pas trop ce que je voulais savoir, peut-être d'où elle venait ? Ou bien, comment elle a atterri là ? Elle qui semble si loin de tout ce que je connais ici... En fait, cette fille m'intrigue, c'est comme si malgré tout on avait toujours étaient destinés à se rencontrer elle et moi, genre une évidence. Bon, certainement, je dois partir un peu loin là, mais soyons francs, c'est la faute de la Tequila... Alors que je l'observe, je me surprends à la détailler pas de manière psychopathe n'ayant jamais vu de filles, mais plutôt comme un gars curieux de la rencontre qu'il vient de faire... Elle est assez mignonne dans son genre, même si je ne suis pas fan des cheveux bleus, je suis plutôt blondes en fait, mais bon on s'en fiche.
Je réfléchis quelques instants, histoire d'être capable de prononcer une phrase correcte, pari risqué vu mon état...

- En fait, je veux tout savoir, je veux savoir d'où tu viens jusqu'à ce qui t'a mené ici !

Miracle ! Je crois qu'elle m'a compris, enfin, j'espère. Sinon je n'écoute pas franchement si elle répond, même si j'ai plus l'impression qu'elle réfléchit, bien sûr qu'elle doit hésiter à me parler, en même temps, on se connaît depuis quoi ? Quelques heures à tout casser donc... Je la comprends un peu, mais je sens qu'elle en a besoin, si elle hésite tant, je pense que c'est parce qu'au fond elle sait qu'elle doit parler.
Je la regarde tout en prenant la bouteille qu'elle avait entre ses mains boit quelques gorgées ne sentant même plus ni le goût, ni la sensation de brûlure...
Cait' n'a toujours pas prononcé un mot, je souris doucement lui bousculant gentiment l'épaule.

- Tu sais, parler ça aide vraiment, allez bois un coup, tu verras, c'est de l'eau !

J'essaye de la détendre au maximum, j'espère que ça marchera... Je crois bien que c'est la première personne qui m'intéresse autant psychologiquement... Alors je rassemble le peu de raison qu'il me reste et décide à tenter une dernière approche, espérant qu'elle y réponde, e de mon ton le plus sérieux possible, je lâche un vieux :

- Allez raconte moi ton histoire !


I Solemnly Swear That I Am Up To No Good :pyroli:
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Dortoir :: Troisième et quatrième étages :: Chambres-
Sauter vers: