À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Le bal a commencé ! Venez rp dans le sous-forum dédié !
Elèves, professeurs et civils partent en voyage en France ! Ca vous tente ?

 :: Hors-jeu :: Archives Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un repas parmi tant d'autres [PV Sylvia]

Baelfire McLinsky
Membre absent
avatar
Messages : 11
Né(e) le : 21/12/1998
Date d'inscription : 25/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 3ème année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Ecossaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t158-baelfire-is-back

Sam 22 Avr - 9:46
Les cours de la matinée terminaient tout juste que Baelfire, le sourire aux lèvres, faisait craquer ses doigts en tendant ses bras loin devant lui, cachant partiellement le soleil éblouissant ses rétines au travers des fenêtres de cette salle de classe qu’il s’apprêtait à quitter.
Balançant à demi ses affaires à l’intérieur de son sac à dos, il se redressa sur ses pieds et passa la hanche par dessus son épaule, sortant de la salle à la suite de ses camarades parlant entre eux à vive voix, excité par le repas imminent.

- Tu penses qu’on va manger quoi à la cantine ?

Demanda une jeune fille à ce qui semblait être son petit ami. Tendant l’oreille, Beal ne parvint pas à entendre la réponse de ce dernier, noyée dans le brouhaha incessant des autres élèves sortant de leurs salles de classe respectives.
Saluant quelques personnes qu’il connaissait plus ou moins à force de les croiser dans les différents couloirs, le jeune homme franchit seul les quelques mètres le séparant du réfectoire, faisant la queue derrière un groupe d’amis déblatérant sur une série qu’il ne connaissait pas. Les écoutant d’une oreille, il chercha des yeux la fiche censée indiquer le repas du jour, priant intérieurement pour que ce dernier soit comestible. « Salade de concombre ou pâté en croûte. Poisson à la bordelaise avec riz ou Pâtes au pesto. Mousse au chocolat ou flan et/ou fromage et fruits au choix »
Esquissant un léger sourire satisfait à la lecture de ces mots, Bealfire s’empara d’un plateau à la propreté plus que douteuse avant de s’avancer dans la file, passant le surveillant vérifiant que les élèves présent avaient bien payé leur repas, jusqu’à poser ce dernier sur les barre prévues à cet effet. Choisissant l’une des salade de concombre les plus garnies ainsi que l’un des fromages à tartiner mis à disposition avec le pain, il attrapa une orange et une mousse au chocolat avant de finir par une assiette de poisson posée négligemment sur le passe.
Satisfait de sa cueillette il chercha du regard une place libre dans la salle, n’en trouvant que parmi des groupes déjà composés et emportés dans leurs discutions d’où il serait de toute manière exclu.
Finalement son regard se posa sur une table pour deux occupée par une femme seule aux couleurs de l'IRS, aux cheveux courts et aux traits assez durs, presque masculins. Le genre de femme qui lui plaisait le plus.
Sans plus réfléchir à ce qu’il était en train de faire, le jeune homme se laissa tomber sur la chaise face à elle et, dans un sourire d’excuse, posa son plateau sur la table.

- Désolé de squatter, mais t’as l’air plus accessible que tous ces groupes dans leurs mondes.

Se justifia t-il avant d’attraper sa fourchette et de piquer dans sa verrine de concombres.
Autour de lui, les élèves allaient et venaient, plus bruyant les uns que les autres, arrachant un sourire rêveur au garçon heureux de cet euphorie collective propre à l’école. Cette école dans laquelle personne ne l’avait encore mégenré. Ou il était enfin lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvia Zoltar
IRS |:| Classe Bêta
avatar
Féminin
Messages : 61
Date d'inscription : 23/02/2017
Niveau d'études/Métier : Elève de seconde année
Situation amoureuse : Celibataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t269-voici-une-nouvelle-sylvia-termine

Dim 23 Avr - 13:29
J'avais faim ! Et cela tombait bien car c'était l'heure du repas de midi. Après, je savais résister à cette sensation. Croyez bien que pendant les quatre années que j'ai passé en Afrique, je l'ai souvent connue, je me souviens même d'une période où l'on n'avait que un repas par jour. La chasse avait été maigre à ce moment là. Maintenant que j'étais revenue en Europe, je ne pouvais m'empêcher de comparer les "avantages" de la "civilisation" par rapport à la situation africaine. Je me levais donc comme mes camarades et je me dirigeais vers la cantine de l'établissement, après avoir fait un passage vers ma chambre pour y poser mes affaires.

Je me retrouvais ensuite à faire la queue, seule car on trouvait que j'avais de mauvaises habitudes à table. Oh, pas celle de manger avec les mains, je ne faisais cela que lorsque je n'avais pas de couvert. Juste celle de jeter des regards bien noirs à ceux qui ne mangent pas tout ce qu'ils prennent. On parle souvent du gaspillage alimentaire mais les gens ne le comprennent jamais. Comment le pourraient-ils, d'ailleurs, et imaginer que l'on puisse mourir de faim alors qu'eux même n'ont jamais vécu cela. Je me résignais donc à être solitaire à ma table, comme tous les jours.

Je pris un plateau, veillant à prendre celui du haut d'une pile, ceux d'en bas étant généralement pas très propre, Je passais devant les entrées et je pris, sans hésiter, le pâté qui me semblait plus appétissant que la salade. Je continuais le petit parcours pour choisir mon plat principal. Je pris le poisson, plus pour le riz que parce que j'aime cela. En fait, je n'ai jamais apprécié ça mais bon, si c'est pour du riz. Et puis, j'aime encore moins les pâtes à l'italienne. Passant devant les desserts, j'ignorais la mousse et les flans, chose peu appétissante, et je me contentais de prendre une banane. J'eus un petit sourire ironique, me rappelant la semaine passée à "jouer" à cache-cache dans une bananeraie avec les troupes gouvernementales. J'avais aussi pris un morceau de pain et de quoi boire, bien sur.

J'allais ensuite m'installer à une table, dos au mur et près d'une fenêtre. A défaut d'avoir de la conversation, je pouvais regarder l'extérieur et me perdre un peu dans mes pensées. J'étais d'ailleurs dedans quand une personne s'installa à ma table, comme ça, et me surprit donc alors que j'attaquais machinalement mon poisson. L'assiette contenant l'entrée étant maintenant vide et nettoyée.


"Désolé de squatter, mais t’as l’air plus accessible que tous ces groupes dans leurs mondes."

"Bonjour". Dis-je avec un peu d'agacement, par politesse. "Je ne sais si je le suis vraiment mais je n'interdis jamais de s'asseoir à ma table. Je ne demande juste qu'une chose à ceux qui le font : ne rien laisser dans leurs assiettes."

Il portait un uniforme de l'ISS, se qui expliquait que je ne le connaisse pas. Il avait les yeux marrons, des cheveux noirs méritant un coup de peigne, comme les miens, Pour le reste, il était assez quelconque... quoi qu'un truc me perturbait à son propos... Comme s'il y avait quelque chose de caché mais visible. Je haussais les épaules, inutile d'être paranoïaque.

"Au passage, je m'appelle Sylvia Zoltar."



Revenir en haut Aller en bas
Baelfire McLinsky
Membre absent
avatar
Messages : 11
Né(e) le : 21/12/1998
Date d'inscription : 25/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 3ème année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Ecossaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t158-baelfire-is-back

Dim 23 Avr - 14:19
- Bonjour

Répondit l’inconnue, le regard rivé sur lui alors que Baelfire attrapait sa fourchette pour piquer quelques morceaux de concombres d’un air nonchalant, écoutant d’une oreilles la suite de ses paroles avant d’esquisser un sourire amusé à l’entente de sa demande. Portant les crudités à sa bouche, il se contenta de les avaler avant de reporter son attention sur la jeune femme et lui répondre d’une voix maîtrisée.

- Si telle est la seule condition pour rester assis, j’pense que je devrais m’en accommoder… C’est très rare que laisse des restes dans mon assiette… j’suis plutôt le genre de mec qui mange la pomme en n’en laissant que le trognon.

Souriant d’un air encourageant, il reprit une nouvelle fourchette de légume avant de saucer le reste de vinaigrette avec une partie de son pain, le dévorant avec entrain. Remarquant à peine le regard de l’élève rivé sur lui, il ne releva sa tête qu’à l’entente de son nom.

- Moi c’est Baelfire, enchanté !

Puis, poussant sur le fond de son plateau sa verrine terminé, il rapprocha l’assiette et se mit à couper un bout de poisson qu’il avala avec une fourchette de riz, souriant de contentement à sentir son estomac se remplir de minute en minute.

- T’es en quelle classe si ce n’est pas indiscret ? Demanda t-il, son regard cherchant à intercepter celui de la dénommée Sylvia. Genre je vois que tu portes l’uniforme de l’IRS, mais t’es de quelle année ?

Attendant la réponse, il continua de dévorer le contenue de son assiette, son regard parcourant parfois la salle à la recherche de distraction. Il n’était pas rare qu’au cours du déjeuner certains élèves s’engueulent, rient, fassent tomber des verres ou laissent libre cours à la rancœur accumulée au cours des heures de la matinée. Chaque repas était pour le jeune homme un nouveau spectacle. Il aimait à se poser et regarder le monde tourner autour de lui, vivre. Et parfois, oui parfois, il aimait l’idée d’en faire partie et que peut-être quelque part un autre humain en faisait de même, le voyant comme acteur d’un film qu’il se pensait le seul à voir.
Un sourire étira ses lèvres fines à cette pensée, avant qu’il reporte une nouvelle fois son attention sur Sylvia, et plus particulièrement sur sa peau basanée qui jurait particulièrement avec la sienne, diaphane.

- T’as des origines ou tu prends juste magnifiquement bien le soleil ?
Revenir en haut Aller en bas
Sylvia Zoltar
IRS |:| Classe Bêta
avatar
Féminin
Messages : 61
Date d'inscription : 23/02/2017
Niveau d'études/Métier : Elève de seconde année
Situation amoureuse : Celibataire
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t269-voici-une-nouvelle-sylvia-termine

Mer 26 Avr - 0:07
Si telle est la seule condition pour rester assis, j’pense que je devrais m’en accommoder… C’est très rare que laisse des restes dans mon assiette… j’suis plutôt le genre de mec qui mange la pomme en n’en laissant que le trognon.

S'il le dit, on va le croire. Enfin, c'est une bonne chose qu'il soit de ce genre là. Comme nous sommes entre humains, je me présentais, afin de savoir comment je devais l'appeler.

Moi c’est Baelfire, enchanté !

Je le regardais en continuant de manger le plat de résistance. Baelfire ? Ce prénom est de quelle origine ? Cela ne ressemble en rien à quelque chose d'européen. Il ne vient pas non plus de la région où j'avais passé quatre ans. Remarqué, j'aurais pu m'en douter, déjà : j'y suis assez connue. La "Guerrière Blanche" s'y est fait un nom.

T’es en quelle classe si ce n’est pas indiscret ? Genre je vois que tu portes l’uniforme de l’IRS, mais t’es de quelle année ?

"Même si je ne le fais pas, je suis en seconde année."

Lui répondis-je après avoir avalé ce que je venais de déposer dans ma bouche. Je sais combien cela peut être trompeur qu'une fille de dix-neuf ans se retrouve dans une classe de lycée alors qu'elle aurait déjà du avoir son bac et commencé ses études universitaire. Ou une autre formation. Hélas, comme j'avais raté quatre ans d'étude, je me devais de les rattraper. Du coup, les gens ont tendance à voir en moi un cancre ou une mauvaise élève. ce n'est pas flatteur.

T’as des origines ou tu prends juste magnifiquement bien le soleil ?

"Des origines de quoi ? Je ne comprends pas un traître mot de ta remarque ?"

Je finis mon assiette et me mis à passer des morceaux de pain pour la nettoyer, sans quitter des yeux Baelfire. Il entendait quoi par là ? Je suis d'origine allemande, je pourrais le lui dire mais cela ne sentait pas l'interrogation sur un pays d'origine. Et quel rapport avec le soleil ? Et le fait de le prendre ? Etait-ce un argot de notre génération qui m'a échappé ? Je devais avoir, un peu plus, l'air cruche maintenant.



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Alors bonjour ... Notre histoire...parmi tant d'autres...Mais besoin de vous!
» Un come back parmi tant d'autres....;-)
» puffff apres tant d efforts et defits pendant 1 ans et demi
» Témoin comme tant d'autres...
» La voix de Jésus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Archives-
Sauter vers: