À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
C'est l'heure pour les couples de se présenter pour être élus rois du bal !
Venez voter pour votre rp préféré du mois de Juin

 :: North London :: La City & Westminster Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enchaînement de mauvais clichés [pv Blake]

Ezlo Mizukuna
Londres |:| Horloger
avatar
Masculin
Messages : 10
Date d'inscription : 20/04/2017
Niveau d'études/Métier : Diplôme d'ingénierie / Horloger
Nationalité : Japonais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t457-memento-ezlo-termine-normalement

Ven 21 Avr - 18:14





Sortir? Dehors? Là où il y a du soleil qui pique les yeux et où on trouve des gens super bruyant? Argh! Il ne pouvait pas y aller à sa place le vieux? Non bien sûr, ça devait être Ezlo. Le pauvre roux grimaçait rien qu'à l'idée de sentir le vent et l'odeur de pollution des véhicules, des fumeurs, et on ne sait quoi d'autre. Tout ça pour quelques misérables vis et écrous. La belle affaire. L'horloger échappait un soupire, essuyait les quelques railleries de son vieux père, et sortait de chez lui. Bon, il savait où aller, comment, et... hop! En l'espace d'une heure il se retrouve à l'opposé et dans un coin inconnu! C'est mystique comme son sens de l'orientation peut le mener dans les pires lieux possibles!

Pas bien rassuré, Ezlo se lance dans une rue qui semble occupée par trois hommes. Un grand balèze qui fait certainement du basket, et si on veut rester dans les bons gros clichés, le petit teigneux serait le chef de la bande et l'asperge le débile du trio. Bien entendu le roux ne s'était pas préoccupé de ce qu'ils faisaient avant qu'il n'intervienne. C'est donc en toute innocence qu'il tente de les interroger:


"Excusez moi? Auriez vous l'amabilité d-
- Quoi? Qu'es'tu veux? t'es qui?"

Bon, le roux ne s'offusque pas, il retente le coup:

"Je suis navré de vous déranger messieurs, mais je dois dire qu-
- Non mais il raconte quoi l'autre?
- Sait pas. Il a de la tune sur lui?"

Et voilà messieurs dames, jeunes et enfants en bas âge, comment on se fait pigeonner! C'est ça d'avoir trop foi en l'humanité, de ne pas se douter que tels malfrats puissent réellement exister. On demande gentiment un truc et on se retrouve à poil, avec juste le calecif à pois roses. Heureusement ce n'est pas encore le cas de notre horloger. Enfin, ça ne saurait tarder...

Voyons, si on était dans un film d'action les trois racailles seraient en train de remonter leur manches tout en approchant le rouquin avec un air des plus menaçant. Ezlo bien sûr n'aurait pas eut assez de jugeote pour réagir. Enfin, si, il se serait mit à fouiller nerveusement ses poches avant de déglutir. Seulement là était le problème. La réalité est bien moins poétique et agréable dans ce genre de situation. Le maigrelet rangeait leurs affaires dans un grand sac tandis que le petit teigneux reniflait plusieurs fois. Le troisième était passé dans le dos d'Ezlo et avait posé une main ferme sur son épaule.


"Vous savez, je n'ai rien sur moi hormis quelques babioles pour mon.. ma.."

Aïe. Si il leur parlait de l'horlogerie ils seraient capable de revenir, non? Et si il se mettait à courir le gros le plaquerait au sol façon prise de catch avant de lui briser une patte ou deux....

"Ton quoi, le roukmout?"






Revenir en haut Aller en bas
Blake Winchester
IRS |:| Chef de la sécurité
avatar
Féminin
Messages : 44
Né(e) le : 23/03/1992
Date d'inscription : 16/04/2017
Age : 25
Niveau d'études/Métier : Chef de la sécurité
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t437-votre-securite-est-entre-mes-mains-blake-winchester

Mar 25 Avr - 1:03

C’est pas parce qu’on sort qu’on a forcément quelque chose à faire. Y’a de ces gens, ils sortent pour le plaisir. Le plaisir de se promener en ville pour sentir les émanations putrides des voitures ou pour respirer la fumée des usines et des fumeurs. Y’a une autre classe de gens, qui eux, ne sortent que s’ils ont un bon prétexte, comme le travail ou une obligation quelconque. Normalement, je ne quitte l’Institution que pour m’entraîner. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas. Cette semaine, j’ai malheureusement perdu ma carte de crédit. Heureusement pour moi, ma banque ayant une succursale en ville, il n’a pas été difficile d’appeler et d’en faire préparer une neuve que je passerais chercher. Carte que, aujourd’hui, je vais chercher. J’ai attendu le week-end question de ne rater aucune heure de boulot : c’est important, de surveiller ces chenapans.

Enfin, connaissant plutôt bien la ville, il m’a été facile de me rendre à ma banque sans encombres. Pour le retour, je décide de faire un détour : je ne me suis pas assez entraînée cette semaine et un peu de marche supplémentaire ne me fera pas de mal, même si je ne peux pas réellement jogger dans mon habit actuel. En effet, j’ai revêtit mon uniforme, que je trouvais plus convenable que des vêtements communs. Ainsi, je me dirige d’un pas rapide vers mon détour choisit lorsque, dans une ruelle adjacente, j’entends un éclat de voix.  

"Ton quoi, le roukmout?"

Je m’arrête à l’entrée de la ruelle pour voir trois jeunes malfrats s’en prendre à un homme à l’air perdu… J’émets un son, entre le claquement de langue et le sifflement de serpent. Un beau Tsk bien sec. Juste assez fort pour attirer l’attention du jeune le plus proche de moi, qui avise mon uniforme. Son visage change d’expression, bien que je ne m’y attarde pas trop.

-Hey, les jeunes. Je pense que vous ne vous en prenez pas à la bonne personne. Je vous laisser dix secondes pour le relâcher avant d’avoir affaire à moi.

Avec mes bandages sur l’oeil, je fais peut-être moins effrayante que normalement, toujours est-il que je suis encore presque aussi bonne, même avec un oeil en moins… et ce ne sont certaines pas trois petites racailles qui ont une chance contre moi.
Blake Winchester & Ezlo Mizukuna


Dernière édition par Blake Winchester le Jeu 11 Mai - 2:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ezlo Mizukuna
Londres |:| Horloger
avatar
Masculin
Messages : 10
Date d'inscription : 20/04/2017
Niveau d'études/Métier : Diplôme d'ingénierie / Horloger
Nationalité : Japonais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t457-memento-ezlo-termine-normalement

Mar 25 Avr - 10:21
Un petit son






C'est naturel chez certains. C'est bête à dire. C'est comme ça. Il y en a qui se retrouvent malgré eux dans des petites bagarres qui ne les concernent pas. Déjà gamin, Ezlo évitait les conflits et pourtant dieu seul sait combien de coups il a pu se manger. Débarquer au mauvais moment au mauvais endroit? Non, c'était plus une question de naïveté chez ces gens là. Ils ne conçoivent pas que des êtres humains puissent négliger à ce point la vie de leurs semblables. C'est ce que l'on appelle aussi de la bêtise. Être gentil ça doit être un truc de peureux finalement. Trop peur de se battre, trop peur de devoir blesser ou d'être blessé? La gentillesse c'est peut être égoïste. Peut être bien.

"Ah! Non!"

C'était plus fort que lui il faut croire.

"Ne restez pas là!"

Pourquoi les provoquent elle? Elle aurait simplement pu les éviter non? Pourquoi avoir attiré leur attention comme ça? Elle est suicidaire?

"Ils n'ont pas l'air de plaisant-"

Le gros balèze resserre l'étreinte sur l'épaule du roux en appuyant suffisamment fort pour entendre un petit "aïe!". Ezlo se sent coupable dans ce genre de situation. C'est viscéral. Il a horreur qu'on lui vienne en aide pour cette raison. Il se sentira reconnaissant, aura l'impression de ne jamais éponger sa dette, il culpabilisera. Culpabiliser c'est ce sentiment tellement désagréable. Ce truc de gentil qui vous ronge juste légèrement, un tout petit peu. Ca vous grignote de temps à autre comme ça. Bon, après... il faut l'admettre.... ça le rassurait. Clairement, Ezlo, c'était le grand gamin pas débrouillard qui rejetais les autres mais souhaitait intérieurement leur aide.

"Qu'est ce qu'elle nous veux la gonz'?
- Elle vient sauver son prince en détresse?"

Ezlo tente un pas en avant mais se fait immédiatement happé en arrière, il n'ose pas bouger mais craint pour l'étrange jeune femme qui à fait son apparition. Pour lui. Lui qui dans sa voix presque tremblante, on peut percevoir un appel à l'aide;

"Vous savez, de toute façon je ne possède pas grand chose. Ca.. ça ira."

C'est comme ça chez certains. C'est naturel. La gentillesse c'est égoïste.







note:
 


Revenir en haut Aller en bas
Blake Winchester
IRS |:| Chef de la sécurité
avatar
Féminin
Messages : 44
Né(e) le : 23/03/1992
Date d'inscription : 16/04/2017
Age : 25
Niveau d'études/Métier : Chef de la sécurité
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t437-votre-securite-est-entre-mes-mains-blake-winchester

Jeu 11 Mai - 3:27

"Ah! Non! Ne restez pas là! Ils n'ont pas l'air de plaisant-"

Que… qui, en mauvaise posture, refuse l’aide d’autrui pour se laisser casser la gueule? Enfin, suite à ma propre agression, un trois contre une, je refuse de laisser ce genre de choses se passer sous mon regard sans agir. Pas question que je laisse quelqu’un finir blessé comme moi! Peut-être ai-je subit un traumatisme, qui sait? Toujours est-il que je refuse de passer mon chemin, peu importe que cet homme veuille de mon aide ou non. Au moment où il pousse un "aïe", j’ai déjà mis le pieds dans la ruelle.

"Qu'est ce qu'elle nous veux la gonz'?
-Elle vient sauver son prince en détresse?
-Vous savez, de toute façon je ne possède pas grand chose. Ca.. ça ira."


Le jeune homme tente de se dégager mais est automatiquement ramené au centre du triangle formé par les trois hommes. Je vois flou, comme si je contrôlais mon corps seulement à moitié. Je sens une colère sourde monter dans ma poitrine, comme le grondement d’une bête féroce qu’on a pris au piège dans un coin et qui décide d’attaquer plutôt que de se sauver. Dans même tête, je me vois, entourée. Il est moi, je suis lui. Je ne peux pas le laisser être blessé. S’il devait l’être, ce serait comme si un deuxième  coup m’était porté et ça, je ne peux pas le permettre.

Le petit teigneux, en me voyant approcher, s’avance aussi, sortant un couteau de poche de son jeans. Armé? Pas un problème. Quand j’arrive à sa hauteur, il ne me faut que quelques secondes pour le désarmer et l’envoyer valser. Je lance son couteau vers l’entrée de la ruelle : je n’en ai pas besoin, mon but n’est pas de les tuer, mais bien de les arrêter. Il se relève et se rue vers moi, son orgueil blessé. Sa tronche va vite rejoindre ce dernier, écrasée sur le sol. Tout cela, dans un enchaînement de mouvements parfait. Il n’a même pas pu me toucher : je sais ce que je fais, lui, il y allait à l’instinct. Moi, j’ai l’expérience des combats, lui, il n’est pas habitué de se faire défier. Je relève mon oeil vers le balèze et l’asperge. Penchant la tête de côté, un sourire étire mes lèvres.

-Vous pouvez passer votre chemin maintenant. C’est votre dernière chance.
Désolée de la courte réponse, j'avais pas trop d'inspi et je voulais pas trop en faire et te couper l'herbe sous le pieds pour ta réponse XD
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Prière pour se libérer des liens mauvais !
» le Soja: bon ou mauvais pour la santé?
» Saint Jacques le Majeur Apôtre et commentaire du jour "Si vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos..."
» Du mauvais usage des statistiques par Nadine Morano
» tri test mauvais et flp!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: North London :: La City & Westminster-
Sauter vers: