À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Venez voter pour votre rp préféré du mois d'Octobre
C'est l'heure de se déguiser, de s'immerger dans un monde de magie pour Halloween. Ca vous intéresse ?

 :: Hors-jeu :: Archives :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand le genie rencontre une disparition. [PV Loïs]

Keiji Hayata
Invité
avatar

Mer 12 Avr - 15:13
Keiji Hayata
Keiji Hayata
Ancien membre



Quand le genie rencontre

une disparition




Dans la vie, un scientifique doit faire face à beaucoup d'obstacle. Le premier étant les femmes, ces creatures toujours aussi inconnu à mes yeux. Mais cette fois-ci, ce n'étais pas les femmes l'obstacle en question mais une toute autre choses.

Cette obstacle fait partis des choses les plus horribles qui puisse exister dans ce monde. Elle a un nom, un nom qui fait peur à tout le monde et remplis tout ce qui l'entende de désespoir.


La disparition.


Une disparition est un événement horrible qui est capable d'affecter le moral et ou l'aspect émotionnel d'une personne. Beaucoup de monde à ce jour font fasse à une disparition au moins trois fois en une semaine. Tout le monde à peur devant ce fléau qui fait des ravages et de nombreuse victime !

C'est pour cela que moi, Hayata Keiji. Genie de haute renommé et président du club des volontaires n'a pas pu passer devant une tel opportunité de résoudre ce genre de problème et peut-être faire disparaître à vie cette immondice. Mais vous allez dire, comment ai-je fini dans cette situation ? C'est assez simple.

Etant président du club des volontaires, je passe la moitié de mon temps à aider d'autre élèves dans le besoin, que cela soit dans le nettoyage d'une salle de classe, la cours, etc etc. Et un bon jour, j'ai reçu la visite d'une camarade. Une personne que j'ai eu l'honneur de croisé par-ci par-là dans les vastes couloirs de l'institut. Malgré le fait est qu'il y ai pas eu beaucoup de conversation, je garde toujours en haute estime les personnes qui font partis du même groupe que moi. C'est à dire : Les potions  

Du coup, quand celle-ci est venu m'exposer son problème, je n'ai pas pu m'empêcher d'accepter aussi tot sa requête. Car j'ai moi même était victime de ce genre de problème jadis. Non mais perdre ses sous-vêtements c'est horrible, je vous raconte pas la galère que d'aller en cours sans rien en dessous. Tout est visibl-- enfin bref. Je m'égard.

Ma mission était simple, je devais retrouver une peluche. Cette objet qui apporte bien-être et réconfort, laissant ainsi le propriétaire dans un sentiment de bien être et de sécurité absolue. L'élevant par la suite vers un niveau supérieur de haute estime ! Hahahaha. Heureusement que je suis compréhensible et intelligent.    

Donc, c'est ainsi qu'en acceptant de manière assez rapide que je fini, ici. Dans ce couloir assez vaste parmi tant d'autre à chercher le moindre centimètre cube du sol, plafond et mur. Je devais retrouvé cette peluche, car si je n'y arrive pas ça serait la honte pour moi. Je ne serais plus capable de me regarder dans la glace ! Mais. Malgré tout, je ne pouvais pas m'empêcher de me poser une question. Une question assez importante et que j'aurais du poser avant toute recherche.


« Elle ressemble à quoi cette peluche..? »




CSS par Gaelle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Mer 12 Avr - 15:58
Invité
Loïs Weyne
Ancien membre

Une disparition!
J'ai intégré un club. Vous vous rendez compte? Moi, j'ai réussi à pousser la porte de ce club pour m'y inscrire. En plus, pas n'importe lequel, le club des volontaires ! Nous avons pour but d'aider les autres, moi, pouvoir aider les autres... Dès que nous avons une requête, nous devons la remplir ! Beaucoup de personnes comptent sur nous et je... Je... J'en fais partis. Moi aussi je peux aider... Je n'aurais jamais pensé ça possible, je ne pensais pas pourquoi rendre service à quelqu'un. Mais si. Je commençais à dépasser ma timidité, même si elle restait bien présente. J'avais réussi à passer une étape, j'allais pouvoir y aller petit à petit, progressivement.

Maman, tu as vu, je vais peut-être pouvoir me faire des amis... N'est-ce pas génial?

j'avais pris toutes les informations possibles sur les clubs, prenant le modèles français, européen, et asiatique, j'avais lu presque toute la nuit avant de m'inscrire officiellement. Lilly m'avait beaucoup aidé, et j'étais sure que ce club était une chance pour moi, j'allais pouvoir rencontrer du monde, et également pouvoir rendre service, j'allais également me faire des amis, et j'allais pouvoir vaincre ma timidité, puis, au moins, je connaîtrais tous les recoins de l'académie ! Hihi, et qui sait les aventures folles qui nous attendait! Oui. J'avais vraiment hâte de commencer. Et c'est pour dire, aussitôt le lendemain de mon inscription faite, ma première mission commençait...

Quelle peine j'ai eu quand j'ai vu l'infirmier, Monsieur Taylor, venir avec son fils les yeux pleins de larmes? Même si j'ai encore un peu peur de l'infirmier c'est quelqu'un de très gentil dans le fond, et surtout que là, il avait son adorable bébé dans les bras, alors comment avoir peur? D'ailleurs, je m'étais bien amusée à lui faire des gestes, mais j'écoutais très sérieusement la demande de l'infirmier. Il avait perdu le doudou du garçon dans les alentours de l'infirmerie... Pauvre Lucas, oui, il s'appelait comme ça. J'avais retenu le descriptif de la peluche, je le notais dans ma mémoire, comme si j'enregistrais un document word dans ma tête... Hum, pardon.

J'étais plutôt contente que notre chef, M.Keiji, accepte que je vienne avec lui à la recherche du doudou. C'était une mission très importante pour moi ! Il fallait qu'on cherche un doudou plat type Sophie la Girafe, de 25 cm sur 25cm, couleur crème et brun clair. Il l'avait perdu la veille dans les alentours de l'infirmerie, c'était là qu'il l'avait eu la dernière fois. J'avais exactement tout noté, prit en mémoire, son chemin qu'il avait décrit, alors j'allais tout passer au peigne fin, il fallait juste espérer que quelqu'un ne l'ait pas pris.
Le chef Keiji s'adresse à moi, je le regardais un peu timidement, avant d'activer sur mon téléphone, à la place de l'hologramme 3D de Lilly, la petite peluche, je récitais un peu machinalement,

- Un... Doudou so-sophie la girafe, elle fait 25 centi-timètre sur 25... Et euh... Elle est un peu déchiré sur un côté... Il m-m-anque une n-n-noeud...

J'espère qu'il avait comprit. Je rougissais très légèrement, continuant de lui montrer l'écran de téléphone.


ft Caitlyn Wesker.
© Codage by Citron - Institution Indare.


Dernière édition par Loïs Weyne le Mar 2 Mai - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Keiji Hayata
Invité
avatar

Mer 12 Avr - 18:28
Keiji Hayata
Keiji Hayata
Ancien membre



Quand le genie rencontre

une disparition




Suivant sa question, une réponse se fis entendre de la part de son camarade, Loïs. C'est donc en tournant sa tête vers sa direction qu'il l'écouta.

« Un... Doudou so-sophie la girafe, elle fait 25 centi-timètre sur 25... Et euh... Elle est un peu déchiré sur un côté... Il m-m-anque une n-n-noeud... »

Une fois fini, la jeune femme sortis de sa poche son téléphone pour lui montré par la suite une image holographique de l'objet perdu. Le jeune savant ne pu s'empêcher de montrer son étonnement et surtout sa curiosité. En effet, c'était la première fois qu'il vu une representation holographique d'un objet. Surtout un hologramme pour être précis. Du coup, c'est en croisant les bras qu'il prends un air pensif avant de secouer sa tête. Un objet comme ça ne peux pas être aussi difficile à repérer, alors comme est-ce que ça se fait qu'ils galèrent autant à le retrouver.

Après un moment de réflexion, il pris la parole.

« Tu pense qu'il y'aurait des élèves qui seraient tomber nez à nez face à Sophie ? Si c'est le cas, il y a de forte chance que l'objet ne puisse pas être trouvé avec des moyens conventionnel ! »

Dit-il d'un ton enthousiaste et sérieux alors qu'il rigole un petit peu. Peut-être avait t-il mis la main sur quel chose ? Mais, comme bon savant, il faut éviter de se laisser embarquer par la moindre petite idée qui peux lui trotter dans la tête. Il faut toujours prendre un petit moment pour y réfléchir encore et encore. Alors c'est ainsi que tout en réfléchissant, le jeune savant décide de reprendre la recherche à zero avant de commencer une toute nouvelle piste, décidant de se diriger vers l'infirmerie, mais avant de faire cela. Il tourne sa tête pour regarder Loïs avec un petit sourire, il fallait quand même que le savant écoute la parole de sa camarade. Peut-être qu'avec son téléphone de genie, elle pourrait éclaircir encore mieux la situation actuelle.

Du coup, c'est la tête pleins d'idée qu'il se mis à penser au diverse raison et potentielle situation dans laquelle il pourrait se retrouver. Que vas-t-il faire si jamais quelqu'un l'aurait trouver et décidé de la garder ? Devra-t-il employer la force ? Mais c'est assez dur sachant qu'il préfère éviter la moindre baston de peur de prendre un coup à la tête. Il ne voulait pas perdre le moindre savoir qu'il a pu obtenir jusque là. Le stress commençant à monter, il décide de secouer sa tête, effaçant ainsi le moindre doute avant de sourire, cachant du mieux qu'il peux son stress causé par lui même.






CSS par Gaelle
Revenir en haut Aller en bas
Loïs Weyne
Invité
avatar

Mar 18 Avr - 21:29
Loïs Weyne
Loïs Weyne
Ancien membre

Chercher le doudou ~
Ca serait horrible. Vraiment horrible... Si quelqu'un avait récupéré le doudou du petit Luca. Non, il ne fallait pas, surtout si cette personne avait décidé de le garder pour elle. Je baissais la tête aux paroles du scientifiques. Ca serait tragique... Je regardais mon téléphone, même si je l'avais plutôt bien amélioré, il y avait encore des choses que je ne pouvais programmer. Même si effectivement, un détecteur d'objet aurait été des plus avantageux, surtout pour notre club. Mais malheureusement, je ne savais pas faire ça. Je pouvais peut-être programmer un détecteur de métaux et encore... Mais un détecteur de doudou, non. Si, quelque chose qui se calerait sur la bave que le bébé aurait laissé sur le doudou? Pourquoi pas, un genre de détecteur ultra violet, répondant à l'ADN donnée? Oh. Intéressant comme idée, il allait falloir que je me le note quelque part, c'était à étudier. En installant un scanneur à ADN, je pourrais ainsi étudier la structure des hélices... Et en scannant le sol, je pourrais voir si l'on voit des traces de bave? C'est bien utiliser pour mes traces de semen... Je rougissais à cette pensée. Secouant vivement la tête, j'essayais de me reprendre, ce n'était pas le moment de rougir bêtement... Notre chef allait se poser des questions, et je n'avais absolument pas envie de lui expliquer le pourquoi du comment.

Je prenais donc une certaine inspiration, avant de le suivre, pressant légèrement le pas. Quand il plongea ses yeux dans les miens, j'eu un immense frisson et je crois avoir rougis. Détournant aussitôt la tête, et m'arrêtant dans mon élan. Je continuais pour m'approcher, avant de regarder un peu plus avec attention... Ca serait tragique s'il n'était pas là. Et si c'était un Forge qui l'avait prit? J'eu un frisson rien que d'y penser... Je ne voulais pas. J'avais eu un petit conflit avec ces derniers, mais heureusement une "adorable" Forge m'avait aidé. Quelle chance. Un terrible épisode que j'aimerais oublié... Je pense que c'est le seul qui m'a fait peur, mais, bon, je me suis aussi liée d'amitié avec Lana. Et ça ce n'était pas rien! Elle était tellement adorable. Pardon, je m'égare...

Sur la porte devant nous, on pouvait facilement lire "Infirmerie"... Mmh. C'était pas bête, les couloirs étaient sans traces de Sophie la girafe, alors peut-être qu'elle avait été perdu dans l'infirmerie, non? Mais bon, l'infirmier n'aurait-il pas directement chercher là dedans? Je ne sais pas, je restais légèrement perplexe. Mon regard fut attiré par des élèves un peu trop agités. Ils jouaient à "la balle" avec un morceau de papier froissé en boule, l'un me bouscula, je cognais doucement dans Keiji, m'écartant en rougissant.

- P-p-ardon...

Je relevais la tête... Je venais d'avoir une idée. Il y avait des agents d’entretien dans l'établissement, non? Et si... Le doudou avait été balayé? Je regardais alors Keiji, le fixant un peu paniqué... Oui, mes émotions reprenaient rapidement le dessus.

- E-et si-si-s'il avait été emp-p-porté par les agents... D'entretient? demandais-je en le regardant, un peu inquiète.

Est-ce qu'on allait devoir fouiller les poubelles? J'eu un frisson rien que d'y penser..


ft Keiji Hayata
© Codage by Citron - Institution Indare.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les abeilles en voie de disparition?
» Quand est née l'étude géographique? Qui est le premier géographe?
» quand faut il arroser ses cactus ???
» Je suis agoraphobe, et j'ai quand même réussi !
» Disparition du dernier régiment de zouaves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Archives :: Rps abandonnés-
Sauter vers: