À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Venez voter pour votre rp préféré du mois d'Octobre
C'est l'heure de se déguiser, de s'immerger dans un monde de magie pour Halloween. Ca vous intéresse ?

 :: Hors-jeu :: Archives :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

S.O.S. déprime ! [PV Gordon]

Caitlyn Wesker
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 125
Né(e) le : 02/04/1999
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 4e année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Blabla en 6699cc ♥️
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t316-tu-cherches-la-gare-ou-la-bagarre-terminee

Sam 25 Mar - 20:12

「 S.O.S. DÉPRIME ! 」

Gordon
Un soupir. L'enième en seulement quelques heures.

En ce dimanche matin, Caitlyn se baladait en ville, mains dans les poches. Le soleil était déjà levé, il faisait doux, ce qui était une chance en cette période de l'année. En temps normal, il n'en fallait pas plus pour que la jeune optimiste chasse ses idées noires, mais aujourd'hui, rien à faire : elle avait le cafard.

Même si elle était arrivée il y a peu, elle en avait déjà vécu, des jolies choses à l'IRS. Elle avait rencontré des gens, et passé des moments... Invraisemblables, pour ainsi dire. Cependant, le changement de mode de vie était peut-être un peu trop intense, même pour la demoiselle aux nerfs d'acier. Juste une petite déprime doublée d'un questionnement intense à beaucoup de sujets. Ce n'était pas grand-chose, et ça, Caitlyn en était la première au courant ; malheureusement, s'en rendre compte ne l'empêchait par de se pourrir la fin du week-end, loin de là.

Frustrée contre elle-même, la jeune femme décida de se détendre en allant au parc. Elle y était déjà rapidement passée sans s'attarder, et cette matinée semblait être le bon moment pour se poser un peu.

Trouvant un coin tranquille à l'ombre d'un arbre, elle s'y adossa après avoir balancé son sac à côté d'elle. Malgré l'heure, un nombre non-négligeable de personnes était de sortie, sans doute pour profiter des conditions météorologiques.


Tête calée contre le tronc et bras croisés, elle se contentait de regarder le paysage à travers ses lunettes de soleil bleutées. Contrairement à son habitude, elle prit la décision de ne pas sortir son baladeur, voulant profiter des bruits alentours. Le calme, c'était un élément chérissable qu'elle ne connaissait vraiment que depuis son arrivée en Angleterre il y a quelques années de cela, jusqu'ici habituée aux bruits des scooters et des cris. La nature l'apaisait, sans aucun doute, mais malgré tout ce goût amer semblait de pas vouloir la quitter.

Elle poussa un nouveau soupir et s'alluma une cigarette avant de retourner dans la lune, se forçant à ne plus broyer du noir, sans grand succès. Si même Caitlyn elle-même n'arrivait pas à se remonter le moral, c'était mal parti.
Revenir en haut Aller en bas
Gordon Sherman
Absence longue durée
avatar
Masculin
Messages : 615
Né(e) le : 07/07/2000
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : ISS - Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Australien
Commentaires/Citations : F7DA19 est ma couleur! Venez danser avec moi!
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 6 Avr - 18:47
S.O.S. déprime !


Shake Everything You Got (Back to Funk version) – Maceo Parker
Avec Caitlyn!

Depuis que je me suis réveillé, ma tête bouge constamment d’avant en arrière, dans un entraînant mouvement de balancier, similaire à celui de n’importe quel bassiste – ou de n’importe quelle poule en pleine promenade. Et, comme cette poule, justement, j’ai envie de bouger, de me balader, de danser même ! Et puis, bien sûr, de jouer de la musique, c’est évident. Comme c’est la basse qui me vient en tête, j’enfile un petit ampli basse en bandoulière et j’y branche ma basse couleur bois puis quitte Indarë le sourire aux lèvres, en direction de Londres.

Je traverse les rues, encore vêtu de mon uniforme que j’ai oublié d’enlever, et jouant quelques riffs bien funky, pour mettre le groove dans la tête des passants qui me voient traverser la ville avec ma démarche d’oiseau coincé au sol. Je m’arrête une ou deux minutes à côté des gens qui se mettent à danser, gigotant et souriant avec eux le temps d’une ligne de basse. Je cherche pas à récolter de l’argent, juste à amuser les gens, du coup j’essaye de pas trop m’arrêter de bouger ; après, certains pourraient penser que je suis en train d’attendre quelques billets.

D’ailleurs, je croise quelques artistes de rues plus ou moins talentueux. Dès qu’il s’agit d’un musicien, je m’approche tranquillement et rejoins son morceau pour attirer un peu plus de monde et lui filer un coup de pouce. La plupart réagissent super bien et me font un peu de place avec un grand sourire, voire hochent la tête en suivant mon propre mouvement. Un ou deux morceaux et je repars dans ma folle épopée musicale, entourés de quelques curieux pendant une rue ou deux avant que leurs obligations ne les écartent à nouveau de moi.

Bref : tout roule.

J’arrive vers le parc. C’est toujours un endroit sympa pour jouer de la musique, j’y croise souvent des musiciens, alors autant y aller et voire si j’ai pas moyen de m’infiltrer dans leurs morceaux. Bingo : je vois un trio batterie-guitare-clavier, probablement installé là pour toute la journée. Me voyant arriver avec ma basse, ils ont tous des réactions typiques de chaque joueur d’instrument. Le batteur sourit et fait un break pour signaler mon entrée – que je ne manque pas de faire – tandis que le guitariste me regarde d’un air de défi amical, comme pour me dire que s’il veut jouer avec lui, il va falloir que j’ai le niveau ; le pianiste a l’air plus surpris qu’autre chose, mais continue à jouer et entame un petit solo maintenant que je supporte l’ensemble.

Ils sont tous adultes, et je fais un peu tâche au milieu – d’ailleurs on voit bien que je ne suis que de passage, avec mon ampli en bandoulière – mais je m’en fiche et eux aussi, on joue et ça rend bien, alors pourquoi se priver ? Le parc est assez grand pour que ceux qui veulent du calme puissent se poser plus loin, et un certain nombre de personnes nous regardent déjà. Mes nouveaux complices, ravis, me proposent de faire une ou deux chansons de plus avec eux, ce que j’accepte avec joie pour au final rester une demi-heure avec eux. Après une poignée de main et une promesse de revenir les voir une prochaine fois, je continue mon périple de poule bassiste au travers des arbres du parc.

Au pied d’un gros tronc vivace aux feuilles vertes retrouvant la vie après l’hiver, un uniforme que je connais bien attire mon regard. Normal, je porte le même ! Enfin, presque. Ce n’est pas une ISS devant moi, mais bien une IRS. De mon point de vue, ça change rien : on est tous les deux à Indarë, non ? On est un peu camarades du coup ! Et vu la tête que la propriétaire de l’uniforme tire, elle a pas l’air spécialement en forme. J’étais venu en ville pour donner le sourire aux gens, alors là, c’est carrément l’occasion ! Après tout, c’est presque un devoir civil que d’aider une  autre élève de mon école qui a besoin d’un peu de musique !

Sans plus hésiter, je m’avance vers elle dans un rythme funky qui mettrait la pêche à n’importe quelle bonne poire. La ligne de basse de Shake Everything You Got est absolument parfaite pour ce genre de situation, en plus elle est assez facile à modifier pour qu’elle ne soit pas monotone à force. La tête toujours en plein oscillation d’avant en arrière, j’interpelle ma camarade qui doit probablement être surprise de voir cet ISS inconnu lui jouer de la basse, surtout si loin d’Indarë.

« Hey ! T’as pas l’air bien, ça te dit un peu de funk ? Moi c’est Gordy, et je suis ici pour te dire d’ignorer ton blues et de rocker ton corps ! Oublie tes problèmes, t’es trop jeune déprimer et pas danser sur un groove pareil ! »

Bon, j’espère que ça va passer et que ça lui donnera envie de danser aussi, parce que si c’est une Potion suicidaire qui voulait juste qu’on la laisse tranquille, pour le coup, je me sentirais carrément coupable. Avec un peu de chance, elle est aussi sympa et réceptive que Nylia pour ce qui est de la danse, et elle choisira de se lever – sinon, et bien, ma mission aura misérablement échouée. Gardons l’espoir !
© Bell



HRP : Désolé du temps de réponse, j’avais juste pas vu que tu avais posté… parce que, oui, je suis complètement aveugle. T-T



Merci Raven :D :D :D

Mais quel membre actif!:
 

J'ai dit, mais quel membre actif!:
 

J'AI DIT...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Wesker
IRS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 125
Né(e) le : 02/04/1999
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : 4e année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : Blabla en 6699cc ♥️
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t316-tu-cherches-la-gare-ou-la-bagarre-terminee

Lun 17 Avr - 17:11

「 S.O.S. DÉPRIME ! 」

Gordon
Au bout d'une poignée de minutes à flâner au soleil, la boule au ventre de la demoiselle commençait à se dissiper. Elle était encore présente, bien entendu, mais la douce brise dans ses cheveux et les artistes de rue jouant au loin lui offraient un cadre idyllique qui lui permettait de se détendre un minimum.

Yeux fermés, elle se laissait tellement porter que l'un des instruments de la jolie mélodie semblait se rapprocher. Dun-dun-dun... Pas de doute, c'était la basse. Mais cet élément ne fut pas suffisant à la ramener au monde réel, non : ce qui lui permit de faire cela s'avéra être une voix inconnue qui s'éleva en face d'elle.


Un jeune blond, l'air enjoué et les doigts sur les cordes d'une jolie gratte, venait de déclamer un discours motivant en utilisant un vocabulaire pour le moins... Démodé. "Funk", "rocker", "blues", "groove"... Abasourdie, Wesker le fixa un moment avant de tout simplement partir en fou rire. Pas de moquerie, ce n'était pas son genre, mais cette annonce était formulée d'une manière si décalée qu'elle ne put s'empêcher d'éclater.

Après une poignée de secondes, le temps qu'il lui fallut à se calmer, la jeune femme remonta sa paire de lunettes teintées pour la glisser dans sa crinière, lançant un regard amusé à l'inconnu :

"... Ça marche, darling."

Les casseurs de délire, la bleuette les détestait plus que tout. Qui plus est, la proposition de l'élève visiblement à l'ISS avait eu le mérite de lui remettre du baume au cœur.  Pile ce dont elle avait besoin ! Et puis, après tout, Caitlyn était Caitlyn. "Le ridicule ne tue pas" pourrait facilement être sa devise.

S’exécutant donc, la Forge se leva, dépoussiéra rapidement sa tenue, puis se mit à danser au rythme de la musique. Elle adorait bouger, et cela depuis bien longtemps, alors cette occasion de se dégourdir les pattes était d'autant plus bien reçue.


Le soucis, c'est qu'elle était tellement à fond dans la musique que la jouvencelle ne fit plus attention à ce qui l'entourait... Dont son sac, se prenant inévitablement le pied dans la lanière.

Réflexe de survie, elle se raccrocha automatiquement à la chose le plus proche, celle-ci s'avérant en l’occurrence être le joueur de basse. Mais le destin, visiblement d'humeur joueuse, fit en sorte que cette action ne lui permette pas de garder l'équilibre. Au contraire, semblables à des dominos, Wesker amena l'autre élève dans sa chute magnifique. Si vous pensiez qu'ils ne pouvaient pas rendre leur situation plus saugrenue qu'elle ne l'était déjà, ils venaient tout juste de vous prouver le contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Gordon Sherman
Absence longue durée
avatar
Masculin
Messages : 615
Né(e) le : 07/07/2000
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : ISS - Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Australien
Commentaires/Citations : F7DA19 est ma couleur! Venez danser avec moi!
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 4 Mai - 15:39
S.O.S. déprime !


Shake Everything You Got (Back to Funk version) – Maceo Parker
Avec Caitlyn !

Bon, et bien, au moins, j’ai pas détruit tout son univers, parce qu’elle s’est vite mise à rire, après un regard d’incompréhension et de surprise. Je suppose que c’est déjà un début, voire même un bon début ! En même temps, elle avait l’air tellement dépressive que l’avoir fait rire, c’est une victoire en soi.

« ... Ça marche, darling. »

Ahah ! Excellent ! Sans plus de questions, ma compagne de danse de fortune se relève et commence à se caler sur le rythme de ma basse. J’essaye de la suivre, mais forcément, c’est carrément plus dur de bouger quand on a une basse et un ampli en bandoulière. Du coup, j’ai plutôt l’air d’un morse enjoué que d’un véritable danseur. Qu’importe ! C’est pas ça qui va m’arrêter, les morses sont sûrement très sympathiques, et puis je m’éclate à bouger avec ma nouvelle amie. Tellement, d’ailleurs, que je ferme les yeux pour me laisser porter à fond par la musique.

Alors forcément, la surprise est d’autant plus grande quand je sens sa main m’agripper. J’ouvre les yeux, surpris, juste le temps de la voir s’écrouler au sol, le regard probablement aussi perdu que le mien, avant d’être inexorablement entraîné vers un étalage certain.

Le tête enfoncée dans l’herbe, les bras entourés autour de ma basse dans une tentative désespérée de la protéger du choc, je pousse sur mes bras pour me redresser et m’assoir, observant immédiatement mon instrument. Fiou… miracle, elle n’a rien ! Juste quelques brins d’herbes qui la décorent et lui donnent un certain air bucolique. Bon, ma basse va bien, mon ampli va bien, tout va b…

Mon cerveau se réactive d’un coup et je me tourne, paniqué, vers la fille aux cheveux bleus. J’espère qu’elle s’est pas fait mal ! Me relevant pour me rapprocher d’elle, je me penche au-dessus d’elle et lui tend une main secourable, même si ça ne servira peut-être à rien.

« Heu… ça va ? »

Oui, d’accord, cette question est stupide, c’est le genre de chose qu’on va dire à notre ami qui vient de se faire rouler dessus et manger le bras par un chien. J’imagine que c’est un réflexe, mais en tout cas, j’espère que la réponse sera « oui » plutôt que « aaargh », sinon j’aurai carrément foiré. Parce que tenter de remonter le moral d’une inconnue pour finir par lui casser un bras, c’est vraiment pas une victoire…
© Bell




Merci Raven :D :D :D

Mais quel membre actif!:
 

J'ai dit, mais quel membre actif!:
 

J'AI DIT...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» N2 prime ?
» Déprime, coup de blues
» Emission en prime-time lundi 31 nov avec Zermati sur M6
» Prime PP 4ème?
» Déprime ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Archives :: Rps abandonnés-
Sauter vers: