À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
C'est l'heure de se déguiser, de s'immerger dans un monde de magie pour Halloween. Ca vous intéresse ?

 :: East London :: Stratford Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Remplis mes poches, chérie [Epheris]

Alix Scarønson
IRS |:| Troisième année
avatar
Masculin
Messages : 221
Né(e) le : 30/07/2001
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Meh
Nationalité : Norvégien
Commentaires/Citations : « Moi tant que je peux jouer, je mise ce que tu veux, même les dents du voisin »
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t221-

Mar 21 Mar - 23:42

15 Mars
2017
Remplis mes poches, chérie

Epheris Exupnos

Alix Scarønson ne disait jamais non au poker. Oui, peut-être bien. Sauf que là il n'avait pas grand chose à miser. Bon, si, il lui restait bien un peu d'argent, de quoi commencer un jeu avant de tout rafler, mais il en avait dépensé une grosse partie pour acheter de la bouffe à Saphyr d'abord, et pour s'acheter des nouvelles chaussures ensuite, parce que même sans être matérialiste, marcher avec des trous au niveau des talons, c'était pas super top. Surtout quand il pleuvait. Bref du coup sa cagnotte secondaire/secrète n'était pas au beau fixe. Raison de plus pour dire oui : ça lui permettrait de se refaire un peu.

Et c'est pour ça qu'il se retrouvait à Stratford au milieu de la nuit, à chercher le sous-sol paumé d'un mec random qui lui avait proposé. Enfin qui avait proposé à plein de monde visiblement, il en savait trop rien. Il espérait que c'était pas un coup foireux pour lui piquer son peu de fric, parce que sans ça il serait obligé d'emprunter de la thune pour ne pas piocher dans son argent officiel et griller son mensonge. Et il espérait aussi qu'il allait pas se faire un poker en tête à tête, parce que c'était typiquement le genre de situation où personne gagnait rien à la fin parce que l'argent faisait des aller-retours.

Mais non, quand il arriva, ils étaient cinq, dont une fille de sa classe. Il haussa un sourcil en la reconnaissant mais il ne dit rien. Il ne l'imaginait pas du genre à aller faire un partie de poker clandestine - en même temps, il avait du mal à l'imaginer faire autre chose que cracher des insultes sur tout le monde. Faut dire que leur première conversation avait commencé par elle qui lui hurle dessus qu'il a invité que des attardés à sa réunion, ça facilitait pas le relationnel. L'organisateur de la soirée les fit tous s'asseoir puis il commença à servir des verres d'il-ne-savait quel alcool à tout le monde.

On avait dû lui parler de lui assez souvent ou assez clairement, car il ne lui posa même pas la question. Il se contenta de passer de lui à la personne suivante.  Alix eut un léger sourire. Il ne buvait jamais en jouant au poker. Pour deux raisons : d'abord il voulait pouvoir être parfaitement dans ses moyens pour ne pas se faire plumer, mais surtout il préférait éviter de se refaire une crise d'épilepsie en pleine partie. Il y avait plus agréable comme souvenir et comme expérience.
Malgré la chaleur, Alix réajusta sa capuche sur sa tête, l'arrangeant pour cacher le mieux possible ses yeux.

Le propriétaire du sous-sol commença à exposer vaguement sa façon de jouer pendant qu'il échangeait l'argent de tout le monde contre des jetons plus ou moins équivalent. C'était une façon de faire... dérangeante. Pour Alix, c'était un coup à perdre tout son argent si les flics débarquaient, vu qu'ils ne pouvaient même pas tendre la main vers la table pour tout reprendre - et peut-être en piquer un peu au passage. Mais bon, il fallait faire selon les règles de l'organisateur. Soupirant légèrement, il fit tourner le jeton entre ses doigts en attendant que le type distribue les cartes.
Il avait besoin de jouer. Et pour jouer, il fallait qu'il gagne au moins deux parties, histoire d'avoir les moyens de ses ambitions.
© Alix
paroles en #9E1A12




Dernière édition par Alix Scarønson le Mar 24 Oct - 17:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Epheris Exupnos
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 578
Né(e) le : 16/11/2000
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 4ème Année - Gifted Ingénieure
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : T'as un p*tain de souci, c*nnard ? Arrête de m'mater ou j'te défonce la gueule !
Voir le profil de l'utilisateur
http://zynshelm.forumactif.org/ http://indare-division.forumactif.com/t242-epheris-l-art-de-vivre-est-un-melange-entre-lacher-prise-et-tenir-bon

Mer 10 Mai - 22:48
Le poker, c'est pour les crétins qui ont rien de mieux à foutre que jeter tout leur fric à des tricheurs. Enfin, ça c'est ce que disait mon père. Personnellement, vu que c'est moi qui triche, j'ai pas grand-chose à m'inquiéter, kyakyakya ! Ça fait un bon moment que je bosse sur ma stratégie, d'ailleurs. En fait j'ai besoin de fric pour me payer un peu d'équipement de fabrication et y a rien de mieux que les jeux d'argent pour récupérer ce dont j'ai besoin. Quand je suis face à trois glandus obsédés par le jeu, c'est ultra-simple de leur plumer le cul sans que ces faces de raies se doutent de quelque chose  ! En plus je suis tellement douée à mon truc qu'on se doute jamais de rien. Je suis une génie, après tout.

Le sous-sol était miteux, dégueulasse, équivalent aux rats qui y habitaient, humains comme vrais rats. J'attendais pas mieux de quelques cas sociaux obnubilés par des cartes, mais j'étais quand même déçue. J'acceptai le verre d'alcool avec un sourire faussement naturel ; après tout, j'en avais bien besoin pour ma stratégie. Je le reniflai, mimant un professionnalisme stupide. Du whisky. Basique, même pas russe. Quelle bande de blaireaux ! J'aurais préféré du jet 27. Mais ça fera l'affaire. Sans m'en cacher, je verse quelques gouttes d'un produit de ma confection. Enfin, pas exactement ; disons que j'avais une greluche de chimiste qui me devait deux-trois trucs, donc on a coopéré sur ce coup. Je lui dois juste 10% des recettes, c'est franchement honnête même si cette meuf est une casse-burnes de première.

Je trempai mon ongle dedans pour que la mixture l'imprègne bien, prétendant goûter l'alcool du bout de la langue. En le mélangeant avec ma salive, le produit s'active, et je le vois prendre une couleur rose fluo. Excellent. Je souris, clignant d'un œil en direction d'un des attardés du groupe, pour faire genre que je le provoque. Ce parasite doit déjà commencer à bander salement vu qu'il tourne de l’œil comme une tafiole. Je regarde devant moi ; je m'aperçois que je connais le p'tit merdeux blond d'en face. Pendant un instant, je crois reconnaître le salopard de musicien, mais en fait c'était l'organisateur de la fête naze de l'autre jour. Bah, ils valent pas mieux l'un que l'autre, ces merdeux.

Je prêtai pas attention à lui et je préférai me concentrer sur ma tricherie. Il n'y verrait que du feu, ce couillon. En fait pour vous expliquer -vous qui savez rien, bande de losers-, je porte des lentilles. Eh ouais, je le dis pas toujours mais voilà. Sauf que j'ai trafiqué mes lentilles à l'aide de la chimiste pour que je puisse voir... Une certaine catégorie de produits invisibles à l’œil nu, comme le produit rose fluo ! Vous voyez là où je veux en venir, les tocards... ? Je marque les cartes petit à petit, et je sais toujours quelles cartes j'ai en face, au fil du jeu, sans que personne d'autre ne le sache ! C'est sûr qu'au début je prends le risque de perdre, mais plus le jeu avance, et plus je sais exactement comment jouer.

Vu que le produit sèche vite quand appliqué sur le papier des cartes (mon vernis à ongles empêchant de le faire sur mon doigt), je n'ai qu'à tremper mon dos dans l'alcool de temps en temps. J'ai l'habitude de mon stratagème et il faut vraiment s'appliquer à me regarder faire pour comprendre comment je procède. Vu que les gens sont plus occupés à regarder leur propre jeu, ou à lire dans mes yeux ou dans mes seins quand ils me fixent, bah ils se rendent compte de rien ! Ce couillon de blond se ferait avoir lui aussi, j'en suis certaine. C'est qu'une question de temps avant que tous ces jolis jetons, avec les billets associés, se retrouvent dans ma poche !


Je vous insulte en Bloody Pink (#FF33FF)

Mon thème musical
Petite explication de mon personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alix Scarønson
IRS |:| Troisième année
avatar
Masculin
Messages : 221
Né(e) le : 30/07/2001
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Meh
Nationalité : Norvégien
Commentaires/Citations : « Moi tant que je peux jouer, je mise ce que tu veux, même les dents du voisin »
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t221-

Mar 23 Mai - 1:21

15 Mars
2017
Remplis mes poches, chérie

Epheris Exupnos

Alix ferma les yeux un moment. S'ils se descendaient assez de verres, il pouvait même espérer qu'un ou deux serait assez bourrés pour ne plus faire gaffe à ses cartes. Sans compter le gars qui avait le regard absolument trop fixé sur la poitrine de sa camarade de classe. À croire qu'il avait jamais vu une paire de seins de sa vie.
Il soupira. C'était ça d'accepter de jouer avec n'importe qui. Enfin tant qu'il gagnait sa thune à la fin, il aurait accepté à peu près n'importe quoi.

Le jeune homme fronça le sourcils en voyant la fille de sa classe – il faudrait qu'il fasse un effort pour se souvenir de son nom, quand même – verser quelque chose dans son verre. Si elle l'avait versé dans celui d'un autre, il aurait pu croire qu'elle cherchait à les assommer pour pouvoir leur piquer leur fric (sauf lui, parce qu'il n'était pas près d'avoir un verre). Mais elle l'avait versé dans son propre verre. Curiosité scientifique oblige, son cerveau se mit à tourner en arrière-plan pour essayer de déterminer ce que ça pouvait bien être.
Quelque chose de non-toxique, déjà, de ce qu'il en savait elle était très loin d'avoir des tendances suicidaires. Son instinct lui disait que c'était quelque chose de pas net mais il ne voyait pas ce que ça pouvait être. Pour l'instant.

Son tic semblait déjà énerver son voisin de table, qui fixait sa main, et le jeton qui y roulait, avec un regard un peu trop insistant. Il s'en aperçut à peine, parce que l'autre était en train de commencer à distribuer les cartes et qu'il avait donc mieux à faire que de vérifier que les gens autour de lui supportaient ses manies. Son jeu était mauvais – ou comment bien commencer la soirée.
Il jeta un œil au reste de la pièce. Le type à sa droite avait cessé de fixer ses doigts, trop concentrés sur ses cartes. Il n'arrivait pas à cacher un bout de sourire qui étirait ses lèvres par spasmes. Pas très doué pour cacher ses émotions, en somme. À tous les coups, il avait un truc bateau et il savait à peine jouer alors il pensait avoir une combinaison géniale. Alix haussa les épaules et décida de prêter plus attention aux trois autres.

Et son cerveau essayait encore de déterminer quel bidule chimique la fille avait mis dans son verre et ce qu'elle pouvait bien trafiquer. Ça rendait la concentration un peu moins facile, même s'il avait l'habitude de lancer plusieurs réflexions à la fois comme un ordinateur vaguement pas terrible (un onglet poker, un onglet "elle mijote quoi" et un onglet fourre-tout où dérivaient ses autres pensées).

Il misa une partie de sa cagnotte secondaire en repérant du coin de l’œil l'endroit où l'organisateur avait rangé leurs billets. Si quelqu'un devait partir avec la thune pendant une descente de flics, ça ne serait certainement pas le gars qui l'avait forcé à s'en séparer. Avec un sourire flottant, il continua de jouer alors qu'il n'avait rien de propre dans les mains.
Pas comme s'il n'avait pas l'habitude de prendre des risques, après tout.
© Alix
paroles en #9E1A12


Revenir en haut Aller en bas
Epheris Exupnos
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 578
Né(e) le : 16/11/2000
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 4ème Année - Gifted Ingénieure
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : T'as un p*tain de souci, c*nnard ? Arrête de m'mater ou j'te défonce la gueule !
Voir le profil de l'utilisateur
http://zynshelm.forumactif.org/ http://indare-division.forumactif.com/t242-epheris-l-art-de-vivre-est-un-melange-entre-lacher-prise-et-tenir-bon

Mer 31 Mai - 18:46
Le fait de me faire mater par un trou du cul en manque, passe encore. Le fait que l’autre couillon de mon lycée me fixe comme s’il cherchait à voir mon vagin sur ma figure était beaucoup plus casse-ovaires par contre. J’avais presque envie de lui demander ce qu’avait ma gueule pour qu’il la fixe comme une pucelle devant sa première bite. Je pense que cet abruti se doute que je triche mais qu’il cherche à comprendre en quoi. Il a dû me voir verser mon produit. Quelle crevure ! Je prends le verre et fais semblant de boire ; mon liquide n’est pas consommable, ça me ferait vomir immédiatement. Je le sais, je l’ai testé sur un connard de l’IRS. Vu que ces salopards sont des déchets vivants, autant qu’ils me servent de cobayes à leur insu.

Je commence à noter les cartes en faisant glisser mon doigt innocemment sur le dos de la carte et je me couche sans miser. Ma main est mauvaise de toute façon, pas la peine de prendre de risques. Une fois que j’ai bien vérifié que le liquide est visible et reconnaissable à distance, je me détends et je m’accoude sur la table, souriant au reste des garçons, cherchant à voir s’il y en a un surpris que je me rende dès la première distribution sans avoir pris un seul risque. Ils ne le seront sans doute pas ; après tout, ces trous du cul me prennent pour une fille facile et stupide qui se laissera berner comme la première imbécile venue ! Mais je suis pas comme ça, moi, kya kya kya !
« Dis, couillon, tu peux arrêter de me mater ? » m’exclamé-je, faussement agacée par l’attitude de mon voisin. « Sinon je peux t’assurer que tu partiras de cette soirée sans un sou en poche. »


Je vous insulte en Bloody Pink (#FF33FF)

Mon thème musical
Petite explication de mon personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alix Scarønson
IRS |:| Troisième année
avatar
Masculin
Messages : 221
Né(e) le : 30/07/2001
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Meh
Nationalité : Norvégien
Commentaires/Citations : « Moi tant que je peux jouer, je mise ce que tu veux, même les dents du voisin »
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t221-

Ven 23 Juin - 2:55

15 Mars
2017
Remplis mes poches, chérie

Epheris Exupnos

Cette fille était franchement louche, mais elle avait au moins l'avantage de distraire un des abrutis assis à la table. Il avait réussi à voir une de ses cartes. Avec celles qui étaient déjà sorties, il avait presque une combinaison plus inutile que la sienne. S'il arrivait à le pousser à continuer jusqu'au bout, il avait une petite chance de gagner quelque chose malgré ses cartes minables.

C'était bizarre qu'elle abandonne si facilement. Beaucoup trop suspect. Il n'aimait pas ça. Il allait finir par juste se barrer avec la boîte de fric et lui en filer une partie si elle le coinçait entre deux cours, ça lui éviterait de tomber à zéro dans ses économies parce que quelqu'un avait possiblement décidé d'inviter une tricheuse. Il aimait prendre des risques, mais il aimait aussi pouvoir les doser. Et vu son comportement bizarre, il n'était pas sûr de pouvoir mesurer le risque qu'elle, elle représentait. Une inconnue trop imposante dans son équation.

- Dis, couillon, tu peux arrêter de me mater ? Sinon je peux t’assurer que tu partiras de cette soirée sans un sou en poche.

C'est à lui qu'elle parlait, ou au gars qui avait les yeux rivés sur ses seins. Alix leva les yeux au ciel. Peu importe, après tout. Il n'avait pas besoin de regarder tout ce qu'elle faisait pour repérer un truc trop suspect. Une chose était sûre, par contre : si elle se mettait soudainement à gagner toutes les parties, il appellerait les flics discrètement et barrerait avec la caisse avant qu'ils arrivent. Ou plutôt quand ils arriveraient.

L'abruti qui était venu plus pour mater que pour jouer avait continué de miser. Avec sa petite paire, il avait peu de chance de faire quelque chose de valable avant la fin de la main. Par contre il devait s'assurer que le gars au sourire satisfait perde confiance en lui s'il ne voulait pas gâcher son argent pour rien.  C'était pas bien compliqué, avec ce genre de type, il suffisait d'un sourire un peu trop prétentieux à chaque fois que l'autre misait et...
Voilà. Un de moins. S'il gardait juste celui dont il connaissait une carte, c'était gagné d'avance. Comme... ça. Voilà. Ça lui donnait assez pour rejouer sans prendre trop de risque par rapport à sa cagnotte personnelle. Parfait.
© Alix
paroles en #9E1A12


Revenir en haut Aller en bas
Epheris Exupnos
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 578
Né(e) le : 16/11/2000
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 4ème Année - Gifted Ingénieure
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : T'as un p*tain de souci, c*nnard ? Arrête de m'mater ou j'te défonce la gueule !
Voir le profil de l'utilisateur
http://zynshelm.forumactif.org/ http://indare-division.forumactif.com/t242-epheris-l-art-de-vivre-est-un-melange-entre-lacher-prise-et-tenir-bon

Dim 25 Juin - 10:19
J’ai beau être une débutante dans le milieu du poker -je suis experte en tricherie dans le domaine, mais pas dans le jeu en lui-même-, je compris très vite que le type en face n’avait rien d’un amateur, et qu’il savait comment s’y prendre pour prendre l’argent des autres le plus discrètement possible. Cependant, c’est pas un avorton comme ça qui parviendra à piquer tout mon fric ! Je sais comment ça fonctionne, chez les abrutis du genre ; dès qu’il y en a un qui commence à flipper pour ce qu’il perd, il se rue sur la caisse et il se tire en appelant les flics pour signaler une partie illégale… C’est un coup de bâtard, mais indispensable quand on est du genre à multiplier les soirées du genre.

Le problème c’est que je peux pas me permettre de me faire attraper par la police ou c’est Forge direct, ils poseront même pas de questions. A partir du moment où mon casier judiciaire est teint, mon impertinence et mes heures de colle répétées me pousseront à être enfermée sous triple serrure du côté des déchets ambulants, et c’est bien la dernière chose dont j’ai envie. La manche se termine sur une victoire du mec blond, à ma grande surprise puisqu’il a une main complètement pourrie. Cependant, je ne dis rien, et je me contente de marquer innocemment les nouvelles cartes qu’on me distribue. Ma main est bien meilleure cette fois. Nonchalamment, je fais avancer ma mise. Pas grand-chose, mais suffisamment pour montrer que je suis correctement. Ces abrutis tomberont dans le panneau du bluff.


Je vous insulte en Bloody Pink (#FF33FF)

Mon thème musical
Petite explication de mon personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alix Scarønson
IRS |:| Troisième année
avatar
Masculin
Messages : 221
Né(e) le : 30/07/2001
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Meh
Nationalité : Norvégien
Commentaires/Citations : « Moi tant que je peux jouer, je mise ce que tu veux, même les dents du voisin »
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t221-

Dim 25 Juin - 22:52

15 Mars
2017
Remplis mes poches, chérie

Epheris Exupnos

Bon, il avait réussi à gagner mais il avait été obligé de montrer ses cartes parce que l'autre avait refusé de se coucher avant la fin de la manche. Ça voulait dire qu'il était bon pour avoir l'étiquette de gars qui ose tout sans avoir de bonnes cartes jusqu'à la fin de la partie. Ça pouvait être un avantage s'il avait vraiment une bonne combinaison à un moment ou un autre et qu'il faisait semblant de bluffer – un concept proche de la mise en abîme quand même – mais il faudrait qu'il se méfie un peu plus quand il avait un mauvais jeu. Dommage, il aurait bien pris une ou deux distributions de plus sans que les gens sachent qu'ils pouvaient gagner même avec une main en carton.
Tant pis, il ferait avec.

Tiens, elle jouait sur ce tour. Elle devait avoir la pire main possible au précédent, probablement. Il avait des cartes un peu plus intéressantes qu'au premier, c'était un bon point. S'ils pensaient encore qu'ils bluffaient, ils joueraient plus juste pour le voir dévoiler une mauvaise main et perdre pour ce coup-ci. Sauf qu'il n'avait pas une mauvaise main, cette fois, donc s'ils misaient gros, il pouvait gagner plus.

Pendant son temps, son cerveau faisait la liste de toutes les techniques de triche qu'il connaissait et d'une façon possible de les contrer. Aucune n'impliquait un quelconque produit chimique, cela dit, alors il restait dans le flou. Il avança sa mise en posant ses cartes sur la table, se balançant en arrière sur sa chaise. Son regard se posait de temps en temps sur la petite fenêtre du sous-sol, au cas où quelqu'un les aurait repérés ou signalés. Si les flics débarquaient, il voulait être le premier à se barrer. Même si la pénalité était franchement faible – au mieux ils se feraient juste chasser, au pire ils auraient une soirée en garde-à-vue le temps de trouver l'organisateur qui lui, prendrait le plus – il n'oubliait pas que le risque principal était de se retrouver ruiné.

Il regarda avec un haussement de sourcil moqueur la bouteille qui faisait un nouveau tour de table. Il espérait pour eux qu'ils tenaient bien l'alcool, sinon ils allaient se retrouver rapidement avec beaucoup moins d'argent au réveil.
Et il nota que le verre de sa camarade de classe n'avait pas diminué. Peut-être quelque chose de toxique, finalement... Mais dans ce cas-là quel était l'intérêt ?
© Alix
paroles en #9E1A12


Revenir en haut Aller en bas
Epheris Exupnos
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 578
Né(e) le : 16/11/2000
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 4ème Année - Gifted Ingénieure
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : T'as un p*tain de souci, c*nnard ? Arrête de m'mater ou j'te défonce la gueule !
Voir le profil de l'utilisateur
http://zynshelm.forumactif.org/ http://indare-division.forumactif.com/t242-epheris-l-art-de-vivre-est-un-melange-entre-lacher-prise-et-tenir-bon

Sam 2 Sep - 9:58
Merde, il s'est rendu compte que je mytho et apparemment il bluffe de nouveau. Fuck, j'ai marqué qu'une seule de ses cartes... Chiottes, cette partie prend un tournant que j'aime autant qu'une sodomie à sec avec un gros calibre. Je sens que je vais perdre ce tour-là, si ça continue. Mais pas un mot. Mon tour va venir, je dois choisir. Aller plus loin ? Ouais, aller, go for it, je vais me faire passer pour une conne simplette qui voit pas le bluff, ça devrait tarir ses suspicions plus vite que je calme les excitations d'un type un peu trop tendu à coup de gifles. Je mise gros sur ce coup-là, faisant genre que je suis tout à fait confiante mais imitant un léger doute avec un petit tressaillement sur le coin de la bouche, à droite.

Si c'est un expert il saura que je fais genre que je peux gagner alors qu'en fait je fais semblant de bluffer comme une merde. Je joue au 46ème plan dimensionnel, je suis tellement une génie ! Je vais même rajouter une petite réplique de pétasse égocentrique et inutilement sûre d'elle, juste pour le charme et me faire triper intérieurement :
« Et tac ! » Oh ça y est je mouille, putain j'adore, j'ai envie d'éclater de rire tellement c'est forcé. Je suis tellement brillante, c'est parfait ! Il n'y verra que du feu, p'tain. Je profite des échanges surpris de regards pour marquer mes cartes avec mes ongles en mimant de l'impatience, un grand sourire de pute sur le visage. Ce mec n'y verra que du feu.


Je vous insulte en Bloody Pink (#FF33FF)

Mon thème musical
Petite explication de mon personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alix Scarønson
IRS |:| Troisième année
avatar
Masculin
Messages : 221
Né(e) le : 30/07/2001
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Meh
Nationalité : Norvégien
Commentaires/Citations : « Moi tant que je peux jouer, je mise ce que tu veux, même les dents du voisin »
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t221-

Mer 13 Sep - 17:56

15 Mars
2017
Remplis mes poches, chérie

Epheris Exupnos

Alix parcourut la table du regard. Le gars en face de lui avait déjà presque fini son deuxième verre – sacrée descente, quand même – il avait donc plus de chances de se faire plumer. Les autres étaient un peu plus raisonnables sur la boisson, dommage, ils resteraient lucide plus longtemps. Il fit tourner un jeton entre ses doigts sans s'en apercevoir. L'inconvénient de cette fille, c'est qu'il n'était pas à côté d'elle, il ne pouvait donc pas discrètement tester le contenu de son verre pour voir quel plan elle prévoyait, et une inconnue de trop dans le calcul déjà compliqué de ses chances de victoire était un risque impossible à prendre.

Un sourire se dessina sur ses lèvres à son exclamation. Qu'elle bluffe ou non, il s'en fichait un peu : il savait qu'elle trichait, à un moment ou un autre elle révélerait son jeu et ils perdraient tous. Il n'attendrait pas que ce moment arrive.
Tout en misant d'un air distrait, comme s'il ne prêtait pas vraiment attention à son argent alors que son esprit était obnubilé par l'idée de tout perdre et de ne pas pouvoir jouer pendant des semaines, voire plus, il fixa le voisin de la fille. Assez proche d'elle pour pouvoir mater ses seins. Un abruti obsédé qui ferait parfaitement l'affaire.

Un autre tour passa et il se contenta de suivre sans relâcher et sans regarder à nouveau ses cartes. Avec ce qu'il y avait sur la table, il avait de bonnes chances d'espérer une suite, et il avait déjà une paire assez haute éventuellement. Il pouvait se permettre de prendre des risques, mais il laissa échapper un très léger froncement de sourcil, le plus faussement involontaire possible, pour perturber un peu le gars à sa droite qui le fixait un peu trop à son goût.

Peu importe. Il fit semblant de glisser et le jeton avec lequel il jouait depuis dix minutes lui "échappa" des mains et atterrit sur le bras du type en face, trop concentré sur ce qu'il regardait – quoi que ça puisse être. Il sursauta brusquement et renversa son verre presque vide, mais le plus important restait le mouvement de son coude.
Assez proche pour qu'il renverse le verre de la fille. Parce qu'en fin de compte, connaître sa technique de triche n'était pas essentiel tant qu'il pouvait l'empêcher de l'utiliser.
© Alix
paroles en #9E1A12


Revenir en haut Aller en bas
Epheris Exupnos
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 578
Né(e) le : 16/11/2000
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 4ème Année - Gifted Ingénieure
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : T'as un p*tain de souci, c*nnard ? Arrête de m'mater ou j'te défonce la gueule !
Voir le profil de l'utilisateur
http://zynshelm.forumactif.org/ http://indare-division.forumactif.com/t242-epheris-l-art-de-vivre-est-un-melange-entre-lacher-prise-et-tenir-bon

Sam 14 Oct - 12:07
HRP:
 

OH PUTAIN DE COUILLON DE CRETIN DE BOUSEUX DE MERDE ! hurlé-je dans ma tête, ma rage s’imprimant sur mon visage tant que je jette mes cartes sur la table, me redressant d’un coup en frappant mes mains sur la table. J’étais pas tant trempée que ça mais j’en avais partout sur la jupe maintenant. « Bordel de face de chiottes… T’es fini à la pisse ou t’es une erreur de la nature ? Damned, j’en ai partout, même une pute devant cinq bites est moins mouillée que ça ! Ma robe est plus foutue en l’air qu’un homo dans une gay pride ! » En plus ma stratégie de triche est foutue en l’air, j’ai pas moyen d’avoir assez de marquages pour jouer proprement ! Fuck this shit I’m out, je me traîne près de l’évier voisin pour me laver vainement la jupe, essayant d’éviter qu’au moins elle soit tachée. Je jette des regards enragés à mes voisins de table. Quelle bande de pédales ! Qu’ils aillent niquer leurs mères ces fils d’incestes, ils ont aucune manière envers une demoiselle, c’est qu’une bande de porcs de sous-merdes… Je vais donner une bonne leçon à ces parasites.

Je reviens m’asseoir, un torchon sur la jupe pour éviter que l’effet moulant donne un panty shot à ces putains de pervers en soubrette. Faudrait pas qu’ils aient le beurre ou l’argent du beurre. Seulement la moitié des cartes sont marquées, j’ai plus de produit et j’ai plus de boisson, va falloir que je joue à moitié triche… J’ai une chance sur deux de me planter. Faut espérer que la prochaine pioche soit bonne. J’attends, je regarde, je vois que… PUTAIN LES TROIS PREMIERES CARTES SONT PAS MARQUEES ! Je fronce les sourcils, je me mords la lèvre pour retenir un hurlement de rage. Cette bande de trous du cul m’ont pourri la soirée avec ce coup de poisse à la con ! Je leur pourrirrais bien la gueule en appelant les flips, à ces salopards, mais je compte retenter mon coup un autre soir si je perds tout. Je vois mon pognon qui descend sans que je puisse rien faire, les tours s’enchaînant. Je perds de plus en plus mon calme, incapable de jouer proprement. Ils en abusent, ces tapettes ! Ras le cul, je vais…

Oh.

Je vois les trois.

J’ai une super bonne main cette fois.

Genre la main qui déchire.

Okay, on fait genre que j’en ai ma claque et je fais un all-in. Quitte ou double. Plus le choix, je partirai refaite ou avec juste ma culotte.


Je vous insulte en Bloody Pink (#FF33FF)

Mon thème musical
Petite explication de mon personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alix Scarønson
IRS |:| Troisième année
avatar
Masculin
Messages : 221
Né(e) le : 30/07/2001
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Meh
Nationalité : Norvégien
Commentaires/Citations : « Moi tant que je peux jouer, je mise ce que tu veux, même les dents du voisin »
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t221-

Sam 21 Oct - 21:32

15 Mars
2017
Remplis mes poches, chérie

Epheris Exupnos

Un sourire de stisfaction flotta l'espace d'une demi-seconde sur ses lèvres quand il vit le verre se renverser, qu'il effaça bien vite par soucis de discrétion. Pour l'instant l'autre type, trop choqué par la grosse vague d'insultes pour réagir, était vu comme le seul responsable de cet "accident", et ça lui allait très bien. Il ne tenait pas à ce que la prochaine marée d'insultes lui soit destinée, premièrement - il avait déjà eu sa dose pour l'année - et Alix ne pouvait pas prédire la réaction du gars actuellement agressé s'il trouvait quelqu'un à blâmer. Se faire casser la gueule n'entrait pas dans ses projets immédiats.
Il s'imposa une pensée altruiste en espérant que son produit pour tricher - quoi que ça puisse être - n'était pas trop salissant, sinon elle était bonne pour se racheter une nouvelle jupe. Ce fut la seule considération qui lui traversa l'esprit. Il n'aimait pas les tricheurs, et parfois le karma faisait son taf plus tôt que prévu. Il n'allait pas la plaindre plus que nécessaire.

Maintenant qu'il n'avait plus l'angoisse de la triche sur les bras, il pouvait se permettre de tenter plus de choses. Il leur concéda quelques tours sans révéler ses cartes - des mains pas toujours si mauvaises que ça, mais qu'il ne sentait pas trop ou que le sourire mal dissimulé du gars à sa droite lui indiquait de ne pas utiliser. Il en remporta quelques un avec des mains plus mauvaises, d'autres avec des coups de bol presque miraculeux, regarda une centaine de livres disparaître après l'échec d'une couleur - à une carte près - en grinçant des dents, et savoura avec un plaisir bien dissimulé la diminution exponentielle du tas de jetons de sa camarade. Moins facile, sans triche. Elle avait perdu un peu - très peu - de son assurance depuis l'incident du verre, et si les autres semblaient attribuer ça à la situation précaire de sa jupe, lui savait que c'était la mise en berne de son plan qui la mettait dans cet état. C'est sans doute pour ça qu'il fut aussi surpris que les autres, peut-être même plus, quand elle misa tout ce qui lui restait. Il fronça les sourcils.

Ca ne lui plaisait pas du tout. Est-ce que toutes ses portes enchaînées n'avaient été qu'une ruse, autant que le verre ? Non, il était persuadé qu'elle avait utilisé un truc dans sa boisson pour tricher. Peut-être qu'elle avait eu le temps de terminer son plan, peut-être qu'elle avait un plan B... ou peut-être qu'elle avait juste eu du bol, une bonne main, et qu'elle en avait marre de perdre.

Il profita du temps d'hésitation des autres pour réfléchir. Son instinct lui souffla de se coucher sur cette manche, quitte à perdre les cinquante livres, minimes, qu'il avait déjà misées. Son addiction, portée par une suite en formation entre ses mains et la table, lui hurla de continuer et de tout lui prendre juste pour voir la déception et la rage sur son visage. Pour l'adrénaline. Il avait gagné plus qu'elle, la suivre ne lui coûterait pas toute sa "fortune", et elle ne pouvait rien gagner de ce qu'il jouerait possiblement en plus pour les mises suivantes ; sa perte contre elle était limitée en nombre. Il ressentit un léger frisson entre l'angoisse et l'excitation. Un des types se coucha, l'autre prit le risque de suivre. Il le jaugea du coin de l'oeil. Ce gars-là pouvait prendre tout ce qu'il miserait sur les prochaines cartes. S'il avait une bonne main, il était plus dangereux que la fille.
Mais...
A quel point avait-elle un bon jeu ? A quel point avait-elle triché ? Et est-ce que l'autre gars avait une assez bonne main pour la battre, l'empêcher de se refaire et la forcer à quitter la table sur ce tour ?

Il avait un début de suite. Trois cartes sur cinq. Possiblement bon, possiblement désastreux parce qu'il n'avait rien de plus. S'il la suivait, il n'abandonnerait plus avant la fin, il en avait bien trop conscience. Même si aucune bonne carte ne sortait. Le type juste avant lui suivit avec un sourire qui le fit grincer des dents. Trop de variables incertaines.
Mais des petits signes évidents. Il carra légèrement les épaules, dans un geste apparemment très involontaire, et suivit la mise.
Une chance sur quatre restait une chance, et le sourire de son voisin sonnait faux.
© Alix
paroles en #9E1A12


Revenir en haut Aller en bas
Epheris Exupnos
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 578
Né(e) le : 16/11/2000
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 4ème Année - Gifted Ingénieure
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : T'as un p*tain de souci, c*nnard ? Arrête de m'mater ou j'te défonce la gueule !
Voir le profil de l'utilisateur
http://zynshelm.forumactif.org/ http://indare-division.forumactif.com/t242-epheris-l-art-de-vivre-est-un-melange-entre-lacher-prise-et-tenir-bon

Dim 22 Oct - 16:07
Plus les cartes sont tirées et meilleures elles sont ! Je vais l'avoir, ce tour ! Leurs cartes sont trop faibles à ces bouffons ! Allez... Allez, misez, bordel de chiottes ! Okay le blond me suit, le mec à ma droite aussi, y en a un qui se couche... Je compte rapidement les mises... Foutre dieu, si ça passe je vais avoir une meilleure jouissance que si je me tapais le meilleur coup depuis que je suis née ! Et c'est dire à quel point ça va déchirer... Cachée derrière mes cartes, je passe ma langue sur mes dents, comme une prédatrice sur le point d'arracher une bite à coup de crocs.

Les nouvelles cartes se rajoutent. C'est de mieux en mieux. Ça y est, ma victoire est assurée. Il est temps de tout révéler.
« KYA KYA KYA ! » hurlé-je en les étalant sur la table. « Alors bande de puceaux, ça fait quoi de se faire enculer à sec par une fille ?! » Ils sont furax ces abrutis, je le lis sur leur visage, seule la tapette qui s'est pas couchée semble soulagée. Je tire les jetons vers moi, fièrement, croisant les jambes pour assurer ma domination sur tous ces blaireaux. C'était définitivement le meilleur coup que j'aie fait de ma vie ! Ouais, non, j'exagère... Mais c'est la putain de gloire !

Il ne reste qu'un tour ; je me couche d'entrée pour pouvoir assurer ma prise. Je leur lâcherai plus un jeton à ces gros bâtards. Le jeu s'achève, j'ai gagné un quart de ma mise de base au final. C'est pas grand-chose, j'aurais bien voulu la doubler vu le temps passé à élaborer ma stratégie, mais ça fera l'affaire. Je calcule rapidement ; en enlevant le coût du piège plus la division des bénéfices par deux, ça me fait quand même une bonne trentaine de livres en plus. Je m'en plains pas, mais me faudra plus que ça si je veux que ça soit vraiment rentable.

Je suis la première à recevoir l'équivalent en livres de mes jetons -je me suis limite jetée dessus. Sitôt je les ai, je me rue dehors pour prendre l'air. Ça sent le moisi ici. Arrivée à l'extérieur, je m'adosse contre le mur, je soupire, je regarde le ciel étoilé. La ruelle est sombre, pas de lumière pour m'en empêcher. J'ai mal aux yeux. J'enlève ces putains de lentilles, je les range dans la boîte que j'ai dans ma sacoche. C'est déjà beaucoup mieux. Je dois avoir les yeux rouges à force de les porter. J'ai pas l'habitude.

Je me passe la main dans les cheveux. Mouvement nerveux pour évacuer le stress, j'en ai besoin. Je ne suis pas vraiment sensible à cela, d'habitude, mais... Je ne sais pas. Je ne suis pas dans mon élément avec ces jeux de cartes à la con. Peut-être devrais-je arrêter là. Je m'allume une cigarette. Je m'étais promise d'arrêter mais tous comptes faits, j'en ai besoin. Je devrais... Je devrais. Je ne sais pas, je crois que je suis juste putain de claquée... J'ai mal au crâne. Je finis ma clope et je rentre.


Je vous insulte en Bloody Pink (#FF33FF)

Mon thème musical
Petite explication de mon personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alix Scarønson
IRS |:| Troisième année
avatar
Masculin
Messages : 221
Né(e) le : 30/07/2001
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Meh
Nationalité : Norvégien
Commentaires/Citations : « Moi tant que je peux jouer, je mise ce que tu veux, même les dents du voisin »
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t221-

Mar 24 Oct - 17:02

15 Mars
2017
Remplis mes poches, chérie

Epheris Exupnos

"C'est le jeu", comme on dit. Ça n'empêcha pas Alix de serre violemment les dents quand la dernière carte qui lui manquait ne sortit pas et qu'il se trouva avec une pauvre paire comme seul et unique jeu. Même en admettant que les autres aient un moins bon jeu, il savait que cette carte venait d'achever ses chances de gagner. Miser ou pas ? Si elle gagnait, de toute façon, il récupérerait ce qu'il avait misé après le tour où elle avait fait all-in, donc ça ne changerait rien. Il laissa tomber ses cartes face à la table avec un soupir. Pas la peine.

Il retint une envie de l'étrangler après son cri de victoire. C'était frustrant qu'elle ait eu de la chance une seule fois et que ça soit maintenant, et il n'avait jamais aimé les gens qui étalaient leur victoire. Au moins, il était à peu près sûr qu'elle l'avait gagné sans tricher, ce tas de jetons, et ça ne l'avait pas ruiné pour autant. S'il pouvait regagner une partie au dernier tour contre ceux qui restaient, il aurait une bonne marge pour sortir ce week-end, et pour rejouer à un moment ou un autre. Il réussit à grappiller quelques jetons en gagnant cette main, mais les autres étaient devenus frileux et ils n'avaient pas misé grand chose sur ce tour. Tant pis.

Il récupéra son argent sans vraiment prendre la peine de le compter - il était là plus pour le jeu que pour le résultat final, après tout. Au pire il savait qu'ils se réunissaient là toute les semaines, il pourrait toujours venir leur réclamer son fric s'il en manquait beaucoup. Pour l'instant, il veut juste renter avant qu'on commence à lui poser des questions. Il n'avait pas envie d'avoir à justifier où il se trouvait s'il arrivait trop tard et se faisait choper après le couvre-feu - les visites chez le psy et l'uniforme bleu de l'IRS ne lui manquaient pas des masses.

- Hey, Alix, tu comptes revenir ?

Il ne lui répondit que par un haussement d'épaules, sans même prendre la peine de se tourner vers lui. Il reviendrait si on l'invitait. Pour l'instant, il venait de finir une partie et l'adrénaline retombait assez pour qu'il n'ait pas envie de refaire une partie tout de suite. Étouffant un bâillement, il quitta la cave, jeta un regard à la fille de sa classe qui fumait une clope pas loin des escaliers et s'accorda quelques secondes pour réajuster son manteau, histoire de s'assurer que son argent était en sécurité et de se protéger du froid.
Il avait très peu de temps pour rentrer. Il n'en perdit pas une seconde et se mit en marcha, laissant le sous-sol et les quatre autres joueurs derrière lui pour choper un bus qui le mènerait à l'école.
© Alix
paroles en #9E1A12


Revenir en haut Aller en bas
Epheris Exupnos
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 578
Né(e) le : 16/11/2000
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 4ème Année - Gifted Ingénieure
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglaise
Commentaires/Citations : T'as un p*tain de souci, c*nnard ? Arrête de m'mater ou j'te défonce la gueule !
Voir le profil de l'utilisateur
http://zynshelm.forumactif.org/ http://indare-division.forumactif.com/t242-epheris-l-art-de-vivre-est-un-melange-entre-lacher-prise-et-tenir-bon

Sam 28 Oct - 13:49
Hm ? Je lève le regard, voyant l’abruti blond sortir en tête de file, nos yeux se croisant un bref instant. Je ne dis rien, je ne laisse rien paraître de particulier ; ce cas social est désormais bien loin d’être ma préoccupation actuelle. Il semblerait que cet avis soit partagé puisqu’il s’éloigne sans rajouter quoi que ce soit. La partie s’est achevée, notre rencontre tout autant. C’est une marque d’intelligence que de s’arrêter là. Sans doute. Je relâche une grosse bouffée de goudron. Je devrais arrêter de fumer, je sais à quel point c’est dégueulasse et ça va me pourrir la gueule.

Je devrais peut-être… Nah, c’est con. Ouais, non, bon, fuck it, je le fais. C’est la fatigue qui doit me rendre débile, en fait.

Je trottine jusqu’à rattraper l’autre con, et je le hèle.
« Eh, toi. » Il n’y a pas de rage, pas de sentiment particulier. Je suis presque surprise à m’entendre comme ça. La fatigue peut te dévaster l’attitude pire qu’un violeur motivé peut détruire des vagins de pucelles. « On est bien d’accord qu’on s’est pas vus ce soir ? » Je sais qu’il vendra pas la mèche aux profs. Je pense davantage aux autres. Ils ont déjà assez de préjugés sur ma gueule -justifiés pour la plupart, c’est vrai- pour qu’en plus ils pensent que je suis addict au jeu. Mais je pense à quelqu’un en particulier. « Je m’attendais pas à te croiser ce soir, » dis-je, sans attendre quoi que ce soit en retour. « J’espère juste que tu m’en veux pas trop pour la pile de dernière minute, » ajouté-je finalement avec un petit sourire moqueur sur le coin de la bouche.

Ouais bon y a des trucs qui changent pas même quand je suis plus ouverte qu’une pute avec les jambes écartées.


Je vous insulte en Bloody Pink (#FF33FF)

Mon thème musical
Petite explication de mon personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alix Scarønson
IRS |:| Troisième année
avatar
Masculin
Messages : 221
Né(e) le : 30/07/2001
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Deuxième année
Situation amoureuse : Meh
Nationalité : Norvégien
Commentaires/Citations : « Moi tant que je peux jouer, je mise ce que tu veux, même les dents du voisin »
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t221-

Lun 6 Nov - 0:12

15 Mars
2017
Remplis mes poches, chérie

Epheris Exupnos

- Eh, toi.

Alix se retourna lentement, s'arrêtant de marcher malgré son envie profonde de quitter cette rue glaciale pour rentrer sous ses couvertures. Que lui voulait-elle ? Est-ce qu'elle avait remarqué que c'était lui qui avait saboté sa tentative de triche et fait renversé son verre ? Ça l'emmerderait : il n'avait pas spécialement envie de se battre.

- On est bien d’accord qu’on s’est pas vus ce soir ?
- Évidemment. Tu pense que je m'amuse à raconter ça à tout le monde ?

Si ça remontait aux oreilles d'un prof, il était bon pour retourner en Potion, et l'idée ne le tentait pas vraiment. Et puis même sans ça, il suffisait que ça passe par les mauvaises personnes et que ça atteigne ses anciens camarades, parmi ceux qui lui en voulaient d'avoir changé d'école, pour qu'il se bouffe des "traître" dans tous les couloirs des dortoirs. Il n'y tenait pas vraiment.
Et le fait qu'elle ne s'attendait pas à le croiser démontrait que sa discrétion fonctionnait très bien jusque là.

- J’espère juste que tu m’en veux pas trop pour la pile de dernière minute

Il haussa les épaules. Qu'elle dise ça pour le narguer ou qu'elle s'en inquiète vraiment – il optait quand même pour la première possibilité, connaissant le personnage – il n'était pas du genre à s'énerver facilement. Surtout pas pour un tour perdu alors qu'il avait fait un plutôt con score sur le reste de la partie.

- C'est le jeu. T'as eu de la chance.

Tout simplement. Exactement ce qu'il avait pensé sur le moment. Ses capacités de paroles mouraient avec l'avancée de la nuit et il réalisa juste à cet instant que c'était les premières phrases qu'il prononçait depuis le début de la soirée. Il passa une main dans ses cheveux en jetant un œil à l'heure, vraiment pas décidé à rater son bus.

- Tu rentres aussi, j'imagine. Je sais pas si tu as prévu de le faire à pieds mais moi non, je dois choper le dernier bus.

Quelle idée aussi de mettre le dernier bus aussi tôt, surtout dans une capitale. Et non, le fait qu'ils soient dans un coin aussi paumé n'était pas une excuse.
Il prit quelques secondes pour attendre une éventuelle réponse puis reprit sa marche vers son arrêt. Rentrer avant le couvre-feu n'était pas une obligation en soi, il était moins surveillé qu'avant, mais la fatigue commençait à remonter. Il était plus que l'heure de laisser cette soirée derrière lui et de planquer ses gains quelque part.
© Alix
paroles en #9E1A12


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» poches sous les yeux
» Vie quotidienne - Se soigner avec les plantes: le thé vert antioxidant extraordinaire pour prolonger la vie!
» Pétition européenne contre le suremballage
» collecte urines
» Pourquoi se faire soigner au laser ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: East London :: Stratford-
Sauter vers: