À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: Hors-jeu :: Archives :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stella Jane Jonhson - Terminée

Stella J. Johnson
Membre absent
avatar
Féminin
Messages : 26
Né(e) le : 11/06/1999
Date d'inscription : 19/03/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Américaine
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t371-stella-jane-jonhson-terminee

Lun 20 Mar - 11:59
Stella Jane Jonhson
Surnom(s) : Stel'
Âge : 17 ans
Date de naissance : 11 Juin 1999

Lieu de naissance : Seattle
Nationalité : Américaine
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle

Classe : 3ème année
Groupe : Forge
Raison : Troubles de la personnalité, Stella possède en elle deux personnalités très différentes et l'une est considérée comme "dangereuse" pour les personnes qui l'entourent.
Caractère


Stella est douce, attentionnée, généreuse et pleine de bonne volonté. Elle aime quand les choses sont bien faites et ne supporte pas les défauts dans son travail. C'est une élève douée mais avec quelques lacunes à cause de son manque de concentration. Elle est timide mais aime être entourée de personne qu'elle aime et estime beaucoup. Même si elle parait renfermée à première vue, c'est une fille qui lorsqu'elle tient à quelqu'un fera tout pour lui être présente. Elle aime prendre soin des autres et ne supporte pas l'injustice. Même si c'est une personne discrète, elle défendra toujours ses convictions. Elle est fidèle et déteste la tromperie ou le mensonge, pour elle c'est quelque chose de rédhibitoire. Même si elle fait tout pour paraître forte, elle sursaute rapidement quand elle entend un bruit. Elle est anxieuse et peu sure d'elle quand il s'agit de se balader hors de son périmètre de confort. Même si plus jeune elle a pratiqué des sports de combats, elle sait qu'elle restera tétanisée par la peur si un homme s'approche trop près d'elle.
Jane est "l'autre". Impulsive, jalouse, tête dure cette jeune file est presque tout l'opposée de son hôte. Elle n'aime pas parler pour rien dire mais adore le mensonge et la manipulation. Elle n'aime pas parler de ce qu'elle ressent et préfère partir que de faire du mal aux personnes qu'elle estime. Sachant qu'elle fait pareil pour les gens qu'elle n'aime pas, savoir comment la jeune fille voit les choses et plutôt difficile. Elle est protectrice, bagarreuse et hautaine. Elle aime avoir le dernier mot et ne reste jamais sur une défaite.  

Physique

Yeux : marrons
Cheveux : Bruns
Taille : 1m68
Poids : 54kg
Corpulence :
Vêtements et/ou style : La brunette adore être bien habillée, elle est coquette et assume son addiction au shopping. Elle ne porte pas de robe courte ou longue, pour elle se n'est pas assez confortable. Elle privilégie les pantalons et les shorts avec une coupe droite ou slim. N'étant pas grosse presque tout lui va. Elle adore les couleurs, elle n'est pas compliquée mais a une légère préférence pour le noir surtout lors des hivers. Elle adore les bottines, les bottes, les baskets etc mais ne mettra jamais de ballerines. Pour son look, elle s'inspire toujours de ce qu'elle voit sur internet ou dans les magazines. Elle aime être unique et apporte toujours un petit plus qui la met en avant.
Signe distinctif : Stella porte toujours un bracelet en argent à son poignée gauche, c'est une succesion de petites étoiles que lui avait offert sa mère pour ses dix ans.
Autre chose ? Stella possède un tatouage à l'arrière du cou : C'est une flèche ethnique avec la pointe vers la droite.


Histoire

Mardi 12 Avril - Cabinet du Dr. Niels.

«Vous êtes mademoiselle Jonhson c'est ça ?»

L'homme venait d'ouvrir la porte de son bureau et laissa apparaître ces cheveux grisonnants et son visage marqué par le temps. Il s'adressait à la seule jeune fille de la salle d'attente, alors comme simple réponse elle se leva et entra dans le bureau. Elle scruta alors la pièce rapidement : un bureau en bois imposant, deux chaises en face, deux fauteuils, une fenêtre sans rideau et une table basse avec une boisson encore fumante et un service à thé en porcelaine. Il ferma la porte derrière lui et s'installa ensuite à son bureau. Elle était là en plein milieu de la pièce les bras croisés pour se rassurer elle même. Il lui fit signe de s'installer à une des chaises mais Stella baissa simplement la tête et fixait désormais ses pieds.

« Détendez-vous, je suis là pour vous aidez.»

Pendant quelques minutes il eut un silence. Puis elle décida enfin de s’installer sur un des fauteuils en cuir près du service à thé.

Votre médecin m'a raconté votre situation, vous n'êtes pas seule mademoiselle.

Stella se crispa net. Il voulait dire qu'elle était bien entourée par le corps médicale, le reste de sa famille et ses amies mais en réalité elle savait qu'elle n'était jamais vraiment seule à l’intérieur. Elle soupira doucement puis détourna la tête vers la fenêtre. Elle adorait quand les rayons du soleil chauffaient doucement sa peau, c'était une sensation agréable qui faisait qu'elle aimait encore plus le printemps.

«J''aimerais beaucoup lui parler.»

C'était trop. Stella allait pleurer. Les larmes lui montaient et elle ne savait pas comment faire pour les cacher. Elle se mordit alors la lèvre. Elle détestait être aussi faible et vulnérable face à ce genre de demande, surtout qu'elle ne savait pas comment cela marcher, ni même que cela existait.

«Vous savez.. Ce n'est pas de votre faute. C'est elle qui a fait ça, mais la police aimerait avoir des détails.»

Elle était fatiguée, elle en avait marre. Elle priait chaque minutes pour que ceci ne soit qu'un horrible cauchemar et qu'elle aillait se rêver dans son lit, avec sa mère lui préparant comme chaque matin des pancakes à la fraise. Elle ne voulait pas aller en prison, elle n'avait strictement rien fait. Elle était seulement aller au cinéma avec sa mère et à la sortie du film c'était le trou noir. Elle s'était ensuite réveillée les mains pleines de sang en face d'un policier qui n'arrêtait pas de crier son nom.

«Expliquez-moi.»

C'était les premiers mots qu'elle avait réussi à sortir depuis une semaine. Elle avait ravalé ses larmes et tournait son visage face au psychologue qui était en face d'elle en train de se servir du thé comme si il était en train de rendre visite à sa mère. Il prit alors place à coté d'elle et posa sa tasse à porter de main sur l'accoudoir prévu à cet effet.

«Vous connaissez l'histoire de Dr. Jekill et Mr.Hide ?»

Stella regarda l'homme avec insistance et secoua négativement la tête. Elle aimait beaucoup lire, mais seulement les histoires romantiques qui la faisaient rêver.

«Le docteur Jekyll était un médecin qui faisait des recherches sur la dualité du Bien et du Mal chez l’homme et son désir était de dissocier ces tendances. Après de longues recherches, Jekyll se décida à expérimenter sur lui-même un breuvage qu’il avait mis au point. Il sombra alors dans un état semi-conscient peuplé de visions fantasmagoriques et se transforma en une créature maléfique qu’il baptisera Mr. Hide.»

«J'ai une créature maléfique à l’intérieur de moi ?!»

La brune faisait des grands yeux, elle ne comprenait pas comment cela pouvait être possible alors qu'elle ne faisait aucune expérience comme ce fou de Dr. Jekill. Le psychologue esquissa un sourire en coin et tenta de rassurer sa patiente.

«Mais non, cela n'existe pas mademoiselle Jonhson. Ce n'était que pour vous expliquez ce qui se passait à l'intérieur de vous. Une dualité.»

Stella avait mal à la tête. Elle était venue ici pour trouver des réponses et elle était encore plus perdue. Elle voulait que cette histoire se termine, elle voulait retrouver sa mère... mais c'était la seule chose dont elle était sure, elle ne la reverrait plus jamais.

«Vous avez subit un traumatisme important, c'est à cause de ça qu'elle est apparue.»

"Apparue". Elle avait l'impression qu'il parlait d'un bouton qui venait d’apparaître sur son visage ou d'un truc encore plus insignifiant. Mais elle savait qu'elle n'était pas seule à l’intérieur de ce corps et elle ne savait pas pourquoi et à quel moment elle se réveillait.

«Vous vous souvenez de cette nuit là? Qu'avez-vous fait après que cet homme ait tiré sur votre mère ?»

Elle avait le tournis, envie de vomir et sa respiration se faisait plus forte. C'était déjà assez difficile de se retrouver sans mère, elle ne supportait pas que l'on parle de cette soirée. Elle recroquevilla ses jambes contre sa poitrine et plongea sa tête dedans pour rentrer dans sa bulle. Il eut ensuite un moment de silence, quelque chose d'assez court pour que l'homme assit à coté d'elle se reverse une tasse de thé.

Stella redressa sa tête puis tout le corps. Sa posture avait changé, elle avait pris de l'assurance dans son regard et dans sa tenue de corps. Elle fixait le médecin d'un air hautain.

«Tout va bien mademoiselle?»

«Jamais vous arrêtez de parler sérieusement ?»

Ce n'était plus Stella. Ce n'était plus la jeune fille terrifiée et hésitante du début. Elle enleva l’élastique qu'elle portait au poignet droit et s'attacha  les cheveux en une haute queue de cheval. Elle dévisageait l'homme en face d'elle et continua.

«Arrêtez de lui poser des questions inutiles. Elle ne sait rien. Vous l'emmerdez plus qu'autre chose.»

Il posa sa tasse sur la table basse et prit un air beaucoup plus sérieux. Son but était seulement de comprendre pour l'aider mais il sentait que ça n'allait pas être une partie de plaisir.

«Et vous êtes mademoiselle ?»

«Jane.»

«Et qu'avez-vous fait cette nuit là?»

«Je l'ai protégé.»

Elle était ferme dans sa voix. On pouvait lire qu'elle n'avait aucun regret et qu'elle ne supportait pas qu'on lui pose trop de questions.

«Vous pouvez me raconter ?»

«Ça vous apportera quoi de le savoir ? J'ai tué cette homme parce qu'il avait tué ma mère. Je vois pas en quoi c'est compliqué de comprendre. Et je n'aime pas raconter ma vie, elle ne vous apportera rien. Sauf peut-être un salaire à la fin du mois.»  

Elle était agacée. Mais grâce à cela, il pouvait désormais comprendre d'où elle venait. Ce n'était pas une personne complètement étrangère à la vie de Stella. Elle aussi aimait sa mère. Elle n'était juste que le coté plus sombre de la brunette. Il allait grâce à cela enlever plusieurs hypothèses, il gardait maintenant la schizophrénie ou le trouble bipolaire. Le premier cas lui faisait perdre le contact avec la réalité. Le deuxième expliquait les épreuves qu'elle avait du passer durant ces dernières semaines.

Jane se leva de son fauteuil, elle détestait restée assise trop longtemps. Elle se colla dos à la fenêtre et tourna légèrement la tête pour regarder à l’extérieur. Elle pensait être là depuis toujours, elle avait vécue la même vie que Stella à travers ce miroir de l'âme. La brunette était une fille toute douce et trop calme qui gère très mal ces émotions alors lors du choc son subconscient avait crée Jane pour se protéger. Le cerveau est une machine complexe qui étonnera toujours l'homme pour sa capacité de défense et adaptation.

Il savait qu'il allait falloir du temps pour avoir la confiance de la jeune fille mais c'était ça son métier, être patient. La première séance n'était jamais une réelle thérapie, elle apportait juste une première pièce à la reconstruction. Jane était là, elle ne décrochait pas son regard de la scène qui se passait dehors. Des enfants en train de jouer après l'école surveillaient par leurs parents non loin. "Profiter" murmura t-elle calmement avec une pointe de nostalgie.

Quelques semaines plus tard, le psychologue encouragea la famille de la brune a la mettre dans une école adaptée à son cas. Elle avait besoin d'aide au quotidien et une école considérée comme banale n'arrangeait en rien son problème de double personnalité.

Un peu de vous

Prénom/Pseudo : Stella
Age : 20ans
Tu nous viens d'où ? : Du vent
Un commentaire ? : J'aime les peluches toutes douces !

Revenir en haut Aller en bas
Martel Ed'Ruecus
PNJ |:| Directrice
avatar
Féminin
Messages : 514
Né(e) le : 12/09/1981
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 36
Niveau d'études/Métier : Directrice d'Indarë
Situation amoureuse : Veuve
Nationalité : Britannique (origine Allemande)
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com http://indare-division.forumactif.com/t24-pnj-martel-ed-ruecus

Mar 21 Mar - 21:26
Bienvenue dans le programme de réinsertion Forge, chère élève.
Vous êtes officiellement admis dans notre établissement pour apprendre à contrôler votre trouble

Voici les règles spécifiques qui s'appliquent à ton personnage, en plus du règlement de l'école :
- Stella sera placée en dortoir mais pourra être déplacée en résidence surveillée en cas d'incident
- Obligation de rendez-vous deux fois par semaine avec un psychiatre de l'établissement
- Stella peut choisir de porter une micro-caméra dont elle seule pourra visionner les images pour connaître les actions de son autre personnalité. Elle pourra les partager avec son psychiatre si elle le souhaite.
- Ne doit pas rester seule avec des élèves potentiellement dangereux pour éviter tout risque d'incident


Voici les liens qui te seront utiles pour tes premiers pas sur le forum :
Listings, pour les classes, les chambres et l'avatar
Suivi psychologique et dossier scolaire, pour tenir compte des notes, éventuelles punitions, soins et autres choses affectant le parcours scolaire de ton personnage (et pour mettre tes bulletins de note de première année si tu as envie)
Demandes de rp (faut bien commencer)
Friendships & Adventures, pour répertorier tes rps et tes relations
Internet & sms, si tu veux créer un compte S'Peach ou un téléphone
N'oublie d'ajouter le lien vers ta présentation à ton profil et de le remplir avec les informations de ton personnage

J'espère que tu te plairas dans notre école et que nous saurons t'aider à surtmonter ton trouble et à te réintégrer dans notre société,
Martel Ed'Ruecus, directrice de l'IRS
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» seth parle, l'éternelle validité de l'âme de Jane Roberts
» Ave, maris stella (audio)
» La Revue Stella Maris trompe les croyants
» Sandrine ! Terminé pour moi la chasse aux exuvies ! Fini ! !
» Ave Maris Stella (en audio)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Archives :: Rps abandonnés-
Sauter vers: