À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Le bal a commencé ! Venez rp dans le sous-forum dédié !
Elèves, professeurs et civils partent en voyage en France ! Ca vous tente ?

 :: Hors-jeu :: Archives Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un début d'ennui [RP Libre]

Keiji Hayata
Invité
avatar

Sam 18 Mar - 19:56
Keiji Hayata
Keiji Hayata
Ancien membre



Un début d'ennui




Dans la vie, il y a beaucoup de choses à faire. Pour ma part, c'est réfléchir à ma science et faire en sorte que je puisse arrivé à un résultat sans avoir trop de problème. Et de l'autre côté, il y a les obligations scolaires. Ces choses là qui passent leur temps à interrompre mon genie scientifique.  

Pour mon cas, je peux pas vraiment en vouloir à l'administration. Je veux dire une absence de professeur ça arrive, et on ne peut pas vraiment le prédire, mais vraiment. Si c'était mieux signaler, ça m'éviterai d'être ici. Ici, cette pièce vide, enfin vide. Il y a quelques élèves par-ci par-là mais rien d'important. Cette pièce assez ennuyeux qui me prive de toute analyse judicieux sur ma théorie. Cette pièce qu'on nomme dans le jargon :


La Salle de Permanence


C'est une salle comme une salle de classe normale. Il y a des chaises, un tableau, des gens. Yup, une ambiance tout à fait normale, sauf que on est ici pour attendre la fin d'une heure de cours qu'on a pas. C'est un principe que je juge en soi de relativement chiant. Merde quoi ! Comment vais-je pouvoir faire avancer ma science si je ne peux pas observer les éléments que j'ai besoin ?!

Un soupire échappa alors mes lèvres alors que je sors mes cahiers, autant essayer de reviser ce que j'ai écris jusque là, il doit y avoir assez d'éléments pour que j'arrive à quelque choses non ? Enfin, c'est ce que je pense alors que sur les faits, j'ai que dalle. Nada, il y a que quelques écrits dans les deux première page de mon cahier, le reste étant blanc.

En effet, le problème est que je ne veux pas gâcher le moindre page à écrite de sottise. Du coup, je me retrouve à rien écrire et à chaque fois que je regarde mon cahier je me dis :


« J'avance pas du tout en faite.. »


Dis-je d'un ton assez bas, tout en sentant un sentiment communément appelé la dépression. Yup, la dépression. Depuis que je suis arrivé ici, je n'ai pas réussi à faire la moindre chose à cause de toutes les règles qui m'ont étaient imposé. Je ne peux pas parler aux femmes, sous peine de passer pour un pervers et ou un obsédé. Ce sentiment d’incompréhension est quelque chose qui m'enfonce encore plus dans la tristesse, MAIS. Je ne peux pas me laisser couler, sinon. Ils vont avoir raison. Eux, qui m'ont jugé, qui m'ont envoyé ici avec comme motif que j'étais fou. Je ne peux pas montrer le moindre signe de faiblesse, sinon je suis cuit.

Du coup, c'est avec une tape sur le visage que je me ressaisis avant de rigoler. Comment ai-je pu douter de ma propre science que j'essaie de prouver depuis mon plus jeune âge. Douter de ma science serait me poignarder dans le cœur.


« Hahahaha.. Ils ne me comprennent pas, c'est dommage pour eux. »


Dis-je d'un ton toujours aussi bas avant d'essayer de me mettre au boulot. Je dois écrire, je dois remplir ce cahier. Je sais que j'ai des informations assez utile pour la faire avancer. Car, c'est ma vie et ma raison de vivre. Vous allez voir, je vais vous décrypter, creature inconnue. Vous les femmes qui avaient passer votre temps à me juger alors que j'essaie juste de vous comprendre pour éviter le moindre problème. On va voir qui aura le dernier mot.




Et ça sera forcément moi car je suis un genie.




CSS par Gaelle
Revenir en haut Aller en bas
Sieghard Von Krauser
ISS |:| Troisième année
avatar
Masculin
Messages : 34
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième Année. - Professionnel en diverse Arts Martiaux.
Situation amoureuse : Was ist das
Nationalité : Allemande.
Commentaires/Citations : - « Les règles causent plus de mal que de bien, car c'est leurs présence elle-même qui nous incite à les briser. »
« Mais c'est que je sais dire des truc cool~! »
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t328-la-difference-entre-l-etre-et-le-paraitre-sieghard-von-krauser-fini

Sam 18 Mar - 20:59


- « Yahoooooooooooooo »

Mais quel est ce génie de la motorisation corporelle ? Mais quel est cette puissance apte à rivaliser avec les meilleures machine de course ? La légende est-elle réelle ? Oui, oui ! C'est bien lui, le fameux Sieghard Von Krauser, moi l'unique et sublime génie-

J'me fais déjà chier.

Et c'est dans un mouvement soudain que mon élan passe de 100% a 0% ce qui met fin à ma course, un long soupir suivi tandis que je lève ma main droite en direction de mon visage afin de me frotter les yeux. Cette journée n'est pas marrante pour l'instant.
Tout le monde est en cours, moi, j'ai toujours des raisons de ne pas y aller, je dois prendre des journées de repos de temps en temps au vue d'une compétition qui arrive, et j'ai de bon alibis, sur mon dos se trouve le sac qui contient mon uniforme de Kendo et sur l'épaule droite il y a mon shinai. Il est vrai que je m’entraîne et médite mais sincèrement, je me fais quand même toujours chier, la phase avant l'actuel tournois est la plus énervante. J'vois pas ce qu'il me reste à perfectionner par moi-même.

Breeeeeeeeeeeef~!

- « Bon... »

C'est donc fort calme, mes "camarades" sont en cours, du moins je pense, et tenter la conversation avec ceux qui sèchent les cours, pas pour moi, j'aime pas leurs tête. Je ne juge pas ! Ils sont juste trop "particulier", hehe~!
Du coups afin de m'occuper, depuis mon réveil je fais diverses activités comme escalader les arbres dans le parc, réviser mes mouvements et la j'étais en train de voir si je peux sprinter à bonne vitesse sans me faire chopper, pour l'instant j'ai de bon résultat mais ça m'ennui.

Mais genre vraiment. J'admet que mon attention reste rarement sur "un truc" fixe, j'ai un esprit actif, je suis un génie après tout donc il faut également une activité considérable afin de m'occuper et ne pas me faire plonger d'avantage dans l'ennui, je vous avoue donc que par moi-même, ce n'est pas si simple. Surtout que avec ma mémoire photographique, la majorité des choses que je vois restent et la routine et répétition me marquent énormément, en clair, rien ne me semble nouveau et j'oublie rarement mes journées donc je ne peux pas avoir ce plaisir de par exemple refaire une activité après un certains temps, je m'en souviendrais exactement comme hier.

Pour la majorité en tout cas.

Breeeeeeeeeeeeef~

Du coups c'est avec déception qu'après petite inspection des lieux, je reprend ma marche. Pour une raison X, je suis actuellement dans l'établissement des IRS, mais bon vu comment je m'ennui je pense avoir fait l'intégralité de l'institution.

Et si je tente d'escalader en direction du toit ?

- « Ehehee~ »

Ceci est une proposition qui m'attire énormément, bien joué Sieghard !
Je considère néanmoins les risques mais je me dis que ce n'est pas profiter de la vie si je laisse les règles me fausser, c'est donc ainsi que ma bonne humeur de retour, je recommence à chantonner et gambader.

Mais dans mon trajet, une salle en particulier dont la porte est ouverte attire mon attention car pendant quelque secondes, mes yeux comme à leurs habitude ont inspecté le contenu.

- « Oh ! »

C'est un visage familier que je vois, c'est lui, mon frère d'âme et camarade de guerre !

- « KEIJI ! »

Sans vraiment faire attention au désir de silence des autres, c'est avec rapidité que je me précipite à sa table et avec excitation, j'initie la conversation en tout gentleman.

Ceux qui disent que je parle vite ne sont que des jaloux !

- « Tu fais quoi ici ? Tu va bien ?! Mec tu peux pas imaginer comment j'me fais chier ! Et toi ? Ta pas cours ?! Et ta science elle avance ? Tu veux faire un truc ? Hein ?! Hein ?! Viens on va manger apré- »

Je suis fort expressif, je l'ai pas vu depuis un moment sauf au trajet en direction des dortoirs, après tout nous sommes dans deux établissement différent. J'ai donc pas mal de question à lui poser !

Peut-être que cette journée ne sera pas aussi chiante.
« Mon incroyable personne s'exprime en #00ccff ! »


« La vie est si simple, vraiment~! J'en rigole, tellement~! »

( ͡° ͜ʖ ͡°)
Revenir en haut Aller en bas
Masae Sâto
Membre absent
avatar
Féminin
Messages : 12
Né(e) le : 18/02/2000
Date d'inscription : 22/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Pâtissière
Nationalité : Française
Commentaires/Citations : Vivre devient rare, la plupart des gens ne font qu'exister.
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 19 Mar - 1:05
Je descend les étages en direction de la salle de permanence. Je devais avoir rendez-vous avec mon psy, mais celle-ci n'est pas présente aujourd'hui, gastro-entérite oblige. Je regarde les fleurs de cerisier au dehors. C'est bientôt l'Hanami, le fêtent-il en Angleterre? Bah.. Peu importe. Je ne suis plus au japon ici. Je soupire devant ce fait indéniable et entre en salle de permanence. Il n'y a qu'une seule place de libre, à côté d'un jeune au cheveux bruns, en train de parler avec un autre jeune au cheveux aussi blancs que les miens. Je souris devant ce spectacle et m'assois à côté d'eux. Ils parlent, de tout et de rien, mais surtout d'un science que je ne connais pas. La science de compréhension des femmes? Mon oreille s'affine. Ma curiosité explose. Je me met à dessiner des gribouillis sur une feuille pour ne pas être suspecte.

"Fuuh.. Je m'ennuis.." Ne pus-je m'empêcher de dire, posant ma tête sur la table dans un "boum" assez audible.

Je restais dans cette position un moment, écoutant toujours les deux intéressés. Ça attisait vraiment ma curiosité. Je les écoutais donc, sans bruit, faisant semblant de déprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Keiji Hayata
Invité
avatar

Mar 21 Mar - 21:37
Keiji Hayata
Keiji Hayata
Ancien membre



Un début d'ennui




En pleins écrit, mon attention fut tournée vers la porte et surtout sur une personne assez familière. Mais c'est mon ami Sieghard, quel bonne surprise ! La joie commençant à déborder, je fus hélas coupé dans mon elan alors qu'il commença à parler. Me posant ainsi pleins de question.

Alors oui, euh. Comment dire. J'ai envie de répondre, mais mon cher ami avait TROP DE QUESTION. Je ne peux pas répondre à tout en même temps, du coup. A chaque fois que je voulais parler, lui continuait de poser ses questions avant de finir finalement, me laissant ainsi la parole. Du coup, c'est après un petit soupire suivit d'un sourire que je commence à répondre à ses questions.


« Alors, je suis ici car j'ai un prof absent. Chose relativement chiant vois-tu. Pour la seconde, je vais bien. Enfin, je me sens bien, je me suis pas encore fait frapper donc tout va bien. Ma science avance assez lentement, j'arrive pas à trouver assez d'information du coup.. Je reste sur de faible résultat.. et hélas. Je ne peux pas manger. Je dois encore attendre moins d'une heure approximativement. »


Dis-je toujours d'un ton calme avant de soupirer. C'est vrai que une petite pause bouffe ne serait pas de refus, mais entant que scientifique avérer, je me dois de montrer une image irréprochable. Car oui, je suis un savant avant tout et ma science doit avancer quelque soit les sacrifices que je dois faire. Tel est ma vie !

Mais, alors que je commence à désillusionner. Mes oreilles réagissent à un bruit, un bruit assez typique car j'ai l'habitude de faire affaire à ce genre de bruit. En quête de curiosité mon regard bouge autours de la pièce avant de bouger la tête. EN effet, une jeune femme s'était assis à côté de moi. Mais comment ai-je fait pour ne pas le remarquer ? Je devais être trop concentrer à répondre à mon ami et surtout à réfléchir sur ma science. Du coup, c'est ainsi que j'essaie de prendre un bon air, essayant ainsi de faire bonne figure avant de prendre la parole.


« Bien le bonjour, j'imagine que toi aussi tu as pas cours ? C'est assez parfait ! Que dirais tu de te joindre à nous pour une séance de théorie pratique. J'ai besoin de tester quelques trucs et ça m'aiderais beaucoup vois-tu. »


Dis-je d'un ton calme mais amical. Ceci est la phrase que je sors à n'importe quel dame que je vois. C'est la vérité en plus, j'ai besoin de sujet de test pour confirmer deux trois truc. Surtout au niveau des sous-vêtements, car oui. Je n'ai pas encore réussi à confirmer mes prédictions car personne n'a accepté. Donc, j’espérais bien qu'une personne accepte, sinon.. Ca sera comme d'habitude. Une claque dans la gueule.





CSS par Gaelle
Revenir en haut Aller en bas
Sieghard Von Krauser
ISS |:| Troisième année
avatar
Masculin
Messages : 34
Né(e) le : 01/01/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième Année. - Professionnel en diverse Arts Martiaux.
Situation amoureuse : Was ist das
Nationalité : Allemande.
Commentaires/Citations : - « Les règles causent plus de mal que de bien, car c'est leurs présence elle-même qui nous incite à les briser. »
« Mais c'est que je sais dire des truc cool~! »
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t328-la-difference-entre-l-etre-et-le-paraitre-sieghard-von-krauser-fini

Mer 22 Mar - 8:59


- « Mhm.. Oui, oui, en effet. »

C'est ce que je répondis, une typique réponse de ma personne.
Puis-je dire que je suis intéressé par les dires de mon ami, a moitié je dirais. Comment dire que en temps normaux je ne m'intéresse que à certains mots clé qui peuvent potentiellement attirer mon attention mais sur le coup, Keiji est une des rare personne qui m'écoute entièrement donc en soit il est de respect de faire de même, donc on va dire que je vais élargir le nombre de mots-clés que ma personne va prendre en compte.

D'un mouvement rapide, je lève mon bras droit afin d'essuyer les quelques gouttes de sueurs restante suite à mon petit sprint dans les couloirs il y a quelque minutes tandis qu'en même temps mes yeux eux de nouveau, comme à leurs habitude, inspectent les lieux en recherche de potentiel amusement supplémentaire.

Et c'est à ce moment la que je remarque un nouveau détail s'étant insérer.

- « Oh..? »

Tandis que j'étais en conversation avec mon camarade Keiji si présent, c'est une personne qui s’incrustât à sa table discrètement, offrant également signe d'ennuis, tandis que je peux compatir je ne pense pas qu'une personne dont l'identité m'est incertaine puisse entrer dans mon centre d’intérêt.

Néanmoins...

Keiji lui, il pense autrement et avec rapide salutations, il fit le même discours offert aux personnes de sexe féminin, j'en ai eu les frais lors de notre première rencontre il y a quelque années mais en soit, et ce malgré ma mémoire photographique ces paroles continuent de m'amuser.

Je suppose.

En cette situation il se passe généralement deux choses : Keiji devient victime de violence physique ou simplement de la pur ignorance de la part de la personne. Ce sont les cas généraux et en soit les exceptions ne sont que rare, de mes nouvelles il y a seulement l'autre gorille qui fait tout ce que Keiji lui dit.

Donc en soit je suis interessé et malgré le fait que je pense deviner le résultat, je reste dans l'anticipation d'une exception qui pourrait surprendre mon camarade et moi-même, ainsi je pense que je devrais également offrir une image amicale.

- « Guten morgen~ Il semble que vous aussi l’élément de votre présence ici est l'ennui, ainsi malgré le fait que je ne suis pas de cet établissement, j'offre également mes salutations. »

En effet en soit j'en oublie que je suis chez l'IRS et ceci crée des sentiments mixé en moi, je sais que je suis de jugement rapide mais mon opinion envers l'IRS n'a jamais était des meilleurs.

Néanmoins~

Je ne refuserai pas les surprises. 
« Mon incroyable personne s'exprime en #00ccff ! »


« La vie est si simple, vraiment~! J'en rigole, tellement~! »

( ͡° ͜ʖ ͡°)
Revenir en haut Aller en bas
Ayumi Akabara
Membre absent
avatar
Féminin
Messages : 6
Né(e) le : 08/03/2000
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 3ème Année
Situation amoureuse : Célibataire (?)
Nationalité : Japonaise
Commentaires/Citations : "Si tu ne peux pas vaincre ton ennemi, joins-toi à lui!"
Voir le profil de l'utilisateur

Ven 24 Mar - 16:42
Un début d'ennui

ft.

Une absence de professeur...? On avait bien un homme en tant que prof à cette heure là non? AH! Je sais! Il est pas absent, c'est un complot! Il est en train de travailler sur son plan de domination de la gente féminine! Oui, ça doit être ça! Il faut que j'intervienne ou bien ce sera la catastrophe!

Oh mais attendez, je ne peux pas partir, je dois rester dans cette salle sinon j'aurai de gros problèmes avec l'administration, et ça voudrait aussi dire que je laisserai Boss tout seul ici.. Non je ne peux pas faire ça! D'accord d'accord Ayumi, calme toi, tout va bien se passer, on s'énerve pas et on panique pas, tout va bien se passer pour toi si tu restes calmes et si tu étudies la situation avec recul et objectivité... Tu es dans une salle de permanence avec ton Boss et quelques autres élèves. Certains hommes oui, mais tu es avec Boss, donc tu dois te contrôler et laisser passer, tu ne dois RIEN laisser se mettre en toi et ton travail...

Bon...

Je prends une grande inspiration en regardant autour de moi. Je vois Boss en train de lire ses cahiers... Je voudrais aller l'aider pour lui apporter les conclusions que j'ai tirée de par mes lectures et mes études personnelles mais je ne peux pas bouger, il faut faire vœu de silence ici... Bon, pas grave, je lui donnerai tout ça une fois l'heure passée, il ne faut pas paniquer, ce serait contre-productif.

Je n'étais pas très contente de rester ici quand même... C'est vrai quoi... Au moins quand on est en cours on apprend des choses, même si elles sont enseignées par des hommes. Ces connaissances permettent de ne pas perdre notre temps même si l'on ne fait pas des études dans l'instant.

Mais quand on a pas cours ET qu'on ne peut pas effectuer nos études, comment on appelle ça?

BINGO SHERLOCK, UNE PERTE DE TEMPS!

Et moi je n'aime PAS perdre mon temps, et encore moins qu'on fasse perdre du temps à mon BOSS!! Ufh, ufh... Bon, calme-toi j'ai dit, tout va bien.

Bref.

Je retournai mes yeux sur mes notes, donc. J'avais quelques choses intéressantes à faire partager à Boss, sur la relation entre non seulement la couleur, mais aussi le type de sous-vêtement porté par une femme. En simple, plus une femme révèle de peau, plus cela révèle une confiance dans son corps et en elle-même. Moins elle en révèle, plus elle sera introvertie, pas confiante, gênée, etc. Et ouais je chôme pas moi! La science avant tout! Si cela peut permettre à Boss d'avancer et de se reposer, moi ça me va de travailler autant. Et peut-être même qu'il me félicitera... Héhé.

Passons!

Je relisais donc tranquillement mes notes quand je vis soudain un éclair blanc s'introduire dans la pièce avant de foncer sur Boss. J'eus à peine le temps de tourner la tête avant de me rendre compte que c'était mon collègue Sieghard. Le deuxième homme que j'ai réussi tant bien que mal à tolérer. Il est différent des autres, je sais pas. Plus... rigolo j'dirais. Atypique, mais dans l'bon sens. C'est un homme, mais il aide Boss dans ses travaux donc je ne peux pas me montrer médisante envers lui, qui comprend toute la profondeur de notre travail! Cela prouve qu'il est différent des autres, et oui! Ufufufu, mon raisonnement est sans faille comme d'habitude... Enfin, moins que celui de Boss.

Sieghard ne se gênait pas pour poser des questions à Boss. En soi ça ne me dérangeait pas, mais j'espérais juste que ça ne causerait pas trop de problèmes à Boss. Bon, je ne pense pas mais on est jamais trop prudente. Je laissais donc Boss et Sieghard discuter tranquillement sans trop m'immiscer dans le débat. Puis je fus encore interrompue dans la lecture de mes notes par un autre bruit. Mais c'est que ça commence à m'agacer les interruptions intempestives là--

Oulà.

Elle a pas l'air bien elle, vu comment elle a laissé tomber sa tête sur le bureau. Elle doit s'ennuyer à mort. Ah, Boss va vers elle. C'est l'occasion de récupérer d'autres échantillons et résultats d'études! Bien, vu que je suis dans les parages allons l'aider! Ça lui évitera une claque si je suis là, je suis plutôt rapide pour bloquer les tartes de ces ignorants qui passent leur temps à nous traiter de fous. J'ai développé de gros réflexes pour protéger Boss vous savez!

Je me levai donc de ma chaise avant d'accompagner Boss, et je remarquai que Sieghard avait suivi le mouvement. Ahhh, quand une équipe scientifique travaille ensemble, il n'y a rien de plus beau! J'accueillais donc l'autre fille avec un grand sourire, attendant que Boss et Sieghard aient fini de parler avant de me lancer à mon tour.

"Bonjour à toi, camarade! Je m'appelle Ayumi! Boss a raison, ça nous aiderait beaucoup si tu acceptais de nous aider pour quelques tests concrets. Je commence à épuise mon potentiel en termes de sujet de test, et Boss a vraiment besoin de nouveaux résultats pour avancer! Ne t'inquiète pas, c'est 100% sans danger et tu pourras même te joindre à nous si tu le souhaites! Tout le monde est le bienvenue dans le train de la science!"

Je gardais mon grand sourire sur mon visage, enthousiaste à l'idée d'avoir peut-être une toute nouvelle camarade dans notre équipe scientifique. Ça me changerait un peu, je suis la seule fille pour l'instant, bien que j'arrive à supporter sans problème les deux hommes avec moi. J'attendais donc la réponse de l'autre jeune femme avec une certaine impatience.



"Ora ora ora ora ora ora ora!!"
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» le vrai hédonisme, c'est l'ennui
» Un début d'ennui [RP Libre]
» Atteinte au libre-choix en matière de fin de vie.
» 5/2,libre ou la fac?
» Jonas poésie : FEMME LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Archives-
Sauter vers: