À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: Hors-jeu :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

À la poursuite d'une illusion [ft Loïs Weyne]

Lana C. Thomson
IRS |:| Deuxième année
avatar
Féminin
Messages : 323
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 2ème année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglos-russe
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Ven 17 Mar - 18:52
C'est la fin des cours et je peux enfin profiter d'un peu de mon temps libre. J'aurais bien voulu faire l'école buissonnière mais ça passe moyen lorsqu'on a déjà un niveau bas. J'ai déjà redoublé deux fois en Russie alors il vaut mieux éviter la troisième fois. De toute façon si je ne vais pas en cours, mon père le saura et je me ferai sermonner. De plus je n'aurais pas pu aller bien loin avec leur système de surveillance. Avec le bracelet j'ai l'impression d'être une détenue qui a pu sortir de prison avec interdiction de s'éloigner à plus de cent mètres de son habitat. Je ne vais pas critiquer, ce système n'est pas si mal pour gérer les étudiants les plus compliqués. Bref !

Je me promenai un peu dans le parc de l'établissement. Je n'étais pas très décidée à aller plus loin aujourd'hui. Tout se passa plutôt bien. Chacun vaquait à ses occupations. Pareil pour moi jusqu'à ce que j'aperçoive un lapin. Il me fit étrangement penser à celui qui se trouve dans Alice au pays des merveilles. Il est blanc avec une montre. Sachant que les autres me trouveraient sûrement bizarre si c'est une hallucination, je décidai d'enquêter moi-même. Pour moi il est tout ce qu'il y a de plus vrai. Je m'avançai vers l'animal avec pour but de le caresser. Si c'est une illusion, ma main passera à travers.

Le lapin se mit à sautiller pour fuir tandis que je le poursuivis. Pas question que je le laisse filer sans avoir pu le câliner. Ma poursuite dura jusqu'à ce que je percute une jeune fille. Ma première réaction fut de chercher du regard ma « proie ». Je ne vis le lapin nulle part. Flûte. Il a fui.

♦ Merde, mon lapin...

Je me concentrai enfin sur la victime afin de voir si elle ne s'est pas faite trop mal avec la bousculade.

♦ Excuse-moi, je ne t'ai pas fait trop mal j'espère.

Plus j'observe la demoiselle, plus je me dis qu'elle ressemble plutôt à un garçon. Après tout peu importe. Peut-être qu'elle a vu où était parti mon lapin blanc.

♦ Dis tu n'aurais pas vu la direction qu'a pris le lapin ? Il est blanc et il a une montre sur lui ! Il est passé par-là mais je l'ai perdu de vue.

Le regard plein d'espoir, au fond de moi une petite voix me hurlait d'arrêter de rêver. Je viens de bousculer la demoiselle. Comment pourrait-elle avoir vu quoi que ce soit à par le tank qui lui fonce dedans ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Dim 19 Mar - 13:39
Invité
Loïs Weyne
Ancien membre

Chercher le lapin blanc !
C'était assez plaisant de se lever le matin et de se sentir... Soulagée. De ne pas avoir à faire des crises d'angoisses, même si je pense que les médicaments aident beaucoup, et de se dire: "Tout va bien, tout ira mieux". Même si bien sûr, le fait de ne pas avoir trainer jusqu'au milieu de la nuit sur mon ordinateur m'avait beaucoup manqué. Mais c'était comme ça, je devais m'y faire. Non, ce qui me manquait le plus c'était de ne pas voir Lilly sur grand écran. Bien sûr, je l'avais sur mon téléphone mais... Ce n'était pas la même chose. Je m'étais levée bien avant tout le monde comme d'habitude, je ne voulais pas être embarrassée quand je me change... D'ailleurs, je ne me changeais jamais dans la chambre, je prenais mes affaires de bain pour aller prendre une douche, j'avais une clé pour accéder aux cabines privées dans les salles de bain, au moins je pouvais faire ma toilette tranquillement et personne ne me surprendrait sous mon simple appareil.
C'est donc après avoir salué Lilly sur mon téléphone que je partais rapidement prendre une douche, après quoi, j'enfilais mon uniforme... Je retournais rapidement dans la chambre pour me mettre sur mon lit, je n'avais pas encore le droit de quitter le dortoir alors je pianotais sur mon téléphone, demandant les dernières nouvelles à mon IA. Après avoir saluer mes camarades de chambre et la minute pile où le couvre feu se terminait je sortais de la chambre.

Au refectoire je me m'étais à l'écart, non pas que je ne voulais pas me mêler aux autres, mais j'avais "peur"... Ouais. Je devais manger et à l'ouverture de l'infirmerie je devais passer voir l'infirmier pour prendre mes médicaments. Je n'avais pas le droit de les prendre avec moi pour éviter que je ne "me suicide aux médicaments". Mais bon, j'ai beaucoup de liberté, rien que le fait de pouvoir être dans les dortoirs fille et de pouvoir porter l'uniforme féminin me font passer outre les autres règles assez strictes. Oui, c'est vraiment libérateur.
Un bon petit déjeuner, la nourriture n'est pas si dégueulasse, j'ai connu pire, je passais à présent chez M.Taylor. Il ne posait aucune question, il me traitait gentiment, il était un peu bizarre tout de même, il semblait tellement... Ailleurs ou détaché. J'haussais les épaules avant de repartir pour mes cours.

Une journée de cours qui se passa plus ou moins rapidement et plutôt tranquillement, j'avais fortement apprécié cette journée, je crois même que j'avais souris à quelques camarades. Mais de vrais sourire... J'avais presque mal au coeur de ce léger bonheur... Finalement, ça me donnait envie de pleurer. Oui... Je rentrais à présent au dortoir, je n'avais pas spécialement envie d'aller à bibliothèque vu que je n'avais pas le droit d'avoir un ordinateur, j'avais déjà passé ma pause déjeuner du midi dans la salle d'informatique et on m'avait sorti. J'irais dans la chambre jusqu'au dîner et... AAAAAAAAH !
Je me retrouvais assise par terre, avec un mal globale un peu partout, je venais de percuter quelque chose... Ou plutôt quelqu'un en levant les yeux. Une jeune fille se trouvait là, devant moi... Je ne sais pas pourquoi mais je sentais mes joues rougir, je me relevais rapidement... Dépoussiérant ma jupe, je la regardais de haut en bas. Qu'est-ce qu'elle était mignonne. Je secouais la tête négativement, oui, j'avais mal, mais ça irait, je n'étais pas à l'article de la mort.

♦ Dis tu n'aurais pas vu la direction qu'a pris le lapin ? Il est blanc et il a une montre sur lui ! Il est passé par-là mais je l'ai perdu de vue.

Un lapin? Ici? Je me mettais alors à regarder un peu partout. Quel lapin? C'est triste! Si elle avait perdu son lapin elle devait être vraiment triste... Un lapin avec une montre? Je hochais la tête, il fallait qu'on le retrouve! Oui "qu'on"... Je ne me voyais pas la laisser seule dans cette quête.

- Je...Je vais...t'aider à le retrouver! lançais-je doucement essayant d'aligner plus de deux mots sans bégayer !

Un lapin avec une montre, ça ne devait pas être compliqué à trouver, non? Oui, ça ne me choquait même pas le fait qu'il ait une montre. Je ramassais mon sac avant de partir vers des buissons.

- Petit...Lapin ! murmurais-je comme si c'était pour l'appeler.


ft Lana C. Thomson
© Codage by Citron - Institution Indare.


Dernière édition par Loïs Weyne le Mar 2 Mai - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Deuxième année
avatar
Féminin
Messages : 323
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 2ème année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglos-russe
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Jeu 23 Mar - 15:04
Durant ma poursuite du lapin, j'avais percuté de plein fouet une jeune fille. Après nous être remises sur nos deux pieds, je me renseignai sur son état. Heureusement elle ne sembla pas avoir de gros dégâts. Je me doute qu'elle doit avoir mal mais apparemment pas au point de hurler à la mort. Tant mieux. Ca m'aurait embêtée si elle avait fait un scandale pour cette bousculade involontaire. Le choc étant passé, une autre question me vint rapidement à l'esprit. Il me fallait des informations sur mon lapin. Peut-être qu'elle a vu où il est parti avant que je la percute et perde de vue le lapin.

J'eus un semblant d'espoir mais il fut vite réduit en miettes. Quand on regarde sa réaction après ma question, pas besoin d'avoir inventé l'eau chaude pour comprendre qu'elle ne l'a pas vu. Néanmoins mon espoir naquît de ses cendres lorsqu'elle me proposa de chercher l'animal avec moi. À deux nous le retrouverons plus rapidement.

♦ Je te remercie, ça m'aiderait beaucoup !

J'espère toutefois que je n'aurai pas trop de réactions étranges devant elle. Elle semble très timide alors je crains de l'effrayer et de la traumatiser si je réagis anormalement.

Elle prit donc ses affaires et la recherche en duo débuta. Elle chercha près des buissons tandis que je fis de même près des arbres. Si j'étais un lapin ce serait les deux endroits que je viserais en premier pour me cacher.

♦ Montre-toi monsieur le lapin. On ne va pas te faire de mal...

J'espère que ce n'est pas une illusion. J'aimerais bien l'adopter. Je ne sais plus si les animaux sont autorisés dans l'institution ou non mais dans le pire des cas, je l'adopte en cachette.

Ne trouvant rien vers les arbres, je vins vers la demoiselle et lui donnai un coup de main pour fouiller dans les buissons. Il y en a tellement que seule, ça serait long à chercher.

♦ Au fait je m'appelle Lana ! Et toi, comment t'appelles-tu ?

Oui cette fois c'est bien à la jeune fille que je parle et non au lapin. Même si la bestiole est le sujet principal de mon intérêt, cela ne m'empêche pas d'essayer de faire connaissance avec les gens. J'aime avoir du monde autour de moi. Bien sûr comme chaque personne il m'arrive de vouloir être seule un moment mais avec mes bizarreries, je le suis trop souvent. J'aime avoir des contacts humains et si mon père m'a envoyée dans cet établissement, c'est bien parce qu'il y a d'autres étudiants comme moi non ? Certes il y a des étudiants « normaux » mais l'uniforme n'est pas le même. Cependant la jeune fille porte le même que le mien donc je suppose qu'elle a aussi des souci psychiques. Cela m'étonnerait que ce soit un centre de redressement qui l'ait envoyé ici vu son caractère.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Lun 27 Mar - 15:09
Invité
Loïs Weyne
Ancien membre

Où te caches-tu?
Après tout, je n'avais rien d'autre à faire, donc si je pouvais aider, pourquoi pas...? D'un agréable sourire, je commençais mes recherches. Mais si c'était son lapin a elle, je me demandais pourquoi elle l'avait ramené à l'école. Les animaux n'étaient-ils pas interdits dans l'enceinte de l'établissement? Ca serait bizarre qu'on puisse ramener nos animaux. Enfin, elle devait bien avoir une raison, et je n'allais pas la juger pour ça. Non, elle avait bien le droit de faire ce qu'elle voulait, tant qu'elle ne faisait pas de mal ni à une personne ou à ce lapin.

Je me baissais pour regarder dans les buissons tout en faisant attention de ne pas trop déranger les feuilles ou même écraser le sol... On ne sait jamais, les lutins et autres habitants des buissons ne seraient peut-être pas très contents qu'on abîme leur habitat. Donc autant y aller doucement... Vous vous demandez de quoi je parle? Mais des petites créatures qui habiteraient là. Des minis êtres humains appelaient "Borrowers"... Comment ça ça n'existe pas? Est-ce que vous pouvez le prouver? Ne pas voir n'est pas synonyme de ne pas exister. Les atomes ou les microbes ne se voient pas, pourtant ils existent.

Mais passons, notre première affaire là, maintenant, tout de suite, c'est de chercher un lapin. J'espère qu'il ne va pas manger les habitants des buissons... Ca seraient triste. Et s'ils croisent notre lapin, j'espère qu'ils ne vont pas tenter de faire du rodéo dessus... Pauvre lapin. Voilà, la meilleure des solutions, c'est de rapidement le retrouver. Puis, s'il tombe entre de mauvaise main, ce n'était pas envisageable. Mais... Est-ce qu'on le retrouverait? Si ça se trouve, il s'était déjà enfuit, et s'il sortait de l'académie, je ne pourrais plus aider la jeune fille. Je me tourne quand je la vois arriver, s'adressant à moi. C'est vrai que je ne me suis même pas présenter... Je me redresse, et sourit,

- Je m'appelle Loïs... Enchantée de faire ta connaissance Lana...

Lana. Il fallait que je me souvienne de son nom... Il était vraiment très joli et harmonieux. Oui, j'aimais beaucoup. Je tournais la tête pour reprendre mes recherches... Je sors alors mon téléphone, appuyant sur une touche, Lilly apparaît presque comme un hologramme en 3D.

- Lilly, je te présente Lana, on cherche son lapin... Il faudrait que tu me trouve les habitudes des lapins, et ce qu'ils aiment manger... lui demandais-je avant de repartir pour fouiller d'autres buissons.

Je savais qu'il y avait un parterre de fleurs non loin, et à la réponse de Lilly, les lapins aiment les végétaux, donc peut-être qu'on allait le trouver là bas? Je fermais mon téléphone après avoir remercier Lilly, et indiquant à la jeune fille ma direction, je commençais à marcher.

- Peut-être est-il là bas... Je ne connais pas bien l'académie, je viens d'arriver, donc j'ai peur de ne pas t'être trop utile... m'excusais-je en souriant.

Mais quoi qu'il arrive, j'allais faire tout mon possible pour l'aider. Dans le pire des cas, j'avais téléchargé un plan des établissements au cas où je venais à me perdre.


ft Lana C. Thomson
© Codage by Citron - Institution Indare.


Dernière édition par Loïs Weyne le Mar 2 Mai - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Deuxième année
avatar
Féminin
Messages : 323
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 2ème année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglos-russe
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Mer 29 Mar - 22:45
Il n'est pas caché derrière les arbres et ne semble pas être dans les buissons. Pourtant on ne faisait pas trop de bruit pour le retrouver. Nos gestes n'étaient pas brusques, le ton de nos voix était calme...bref nous ne faisions rien qui pourrait trop effrayer l'animal. Chacune se présenta à l'autre et je notai son nom dans un coin de ma tête. Je le trouve quelque peu étrange pour une fille mais c'est un beau prénom quand même. Je me demande de quelle origine c'est. Sûrement anglais ou américain. Ou peut-être français aussi. Peu importe en fait.

Mon attention fut détournée de son objectif par le téléphone de la demoiselle. Une petit personnage en sortit et me laissa perplexe. Je ne savais pas que les téléphones pouvaient faire ça ! C'est quel modèle ? Il faudra que je pense à lui demander. Ca doit coûter un paquet de fric par contre. En tout cas c'est bien pratique et Loïs peut lui parler comme à un humain normal. C'est génial son truc !

Son personnage, Lilly apparemment, nous donna quelques informations utiles au sujet des lapins. La petite demoiselle prit une direction et je la suivis. S'il y a des fleurs et de l'herbe dans sa direction alors mon lapin y est sûrement. Nous sommes toutefois toutes les deux dans la même galère et cela m'amusa.

♦ Nous sommes deux dans ce cas ! Je suis arrivée il y a peu. Je pensais justement profiter de mon temps libre pour visiter un peu le parc mais le lapin est venu et...et tu connais la suite.

Le point positif dans cette histoire, c'est que ce lapin m'aura fait visiter le parc pendant les recherches.

♦ Au risque d'être indiscrète, pourquoi ils t'ont envoyée à l'IRS ?

Je la laissais bien évidemment décider si elle voulait me répondre ou esquiver la question. Pendant qu'elle prenait sa décision je continuai les recherches en entrant dans la zone fleurie. Aucun lapin à l'horizon. Peut-être qu'il s'est caché lorsque nous sommes arrivées. Je me penchai et pris un peu d'herbe et de fleurs dans une main pour essayer d'attirer l'animal. S'il voit que je veux juste le nourrir et le caresser il pointera peut-être le bout de son museau.

Je continuais mes tentatives et mes recherches mais au fond de moi je commençai à douter. Est-il vraiment réel ? Ne serait-il pas plutôt le fruit de mon imagination ? Je ne l'espère pas. Loïs ne m'a pas prise pour une folle quand j'ai parlé d'un lapin avec une montre mais si elle découvre que j'ai régulièrement des hallucinations, dans le meilleur des cas elle me trouvera juste étrange comme le font tous les gens. Dans le pire, elle prendra peur ou se moquera de moi.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Ven 31 Mar - 15:20
Invité
Loïs Weyne
Ancien membre

Avançons pas à pas...
Je me demande pourquoi le petit lapin ne sortait pas... Enfin, il devait être apeuré, c'était des animaux très craintifs. Enfin, à ce que j'en avais lu avec les pages que Lilly venait de nous sortir. Peut-être qu'il voulait rester dehors? Il appréciait peut-être la nature lui aussi? C'est vrai, se sont des animaux sauvages à la base - comme tout animal - mais lui est peut-être un petit coquin qui veut juste nous faire tourner en bourrique? Hihi, j'avais hâte de l'attraper pour le caliner! Un lapin, ça doit être tellement doux. Je me souviens que ma mère m'avait emmené en forêt, on en avait vu des sauvages, mais je n'avais pas pu m'approcher... Mais ils étaient tellement mignons avec leur petit nez qui bouge. Oui, je sentais le courage remonter: nous allions le retrouver !

Alors elle aussi venait d'arriver? Je me sentais moins seule... On pourrait surement visiter ensemble plus tard? Enfin, je n'oserais jamais lui demander. On verra bien, déjà là, au moins on pouvait visiter les recoins du parc! C'était déjà une bonne chose. Puis apparemment le lapin n'était pas à elle, du moins c'est ce que j'avais compris dans ses mots... Donc ça se trouve c'est bien un lapin sauvage, ce qui rend la tache encore plus difficile, vu qu'il est plus peureux. Je décidais de chercher près d'un arbre, il y avait un petit trou, peut-être s'y serait-il réfugier?

♦ Au risque d'être indiscrète, pourquoi ils t'ont envoyée à l'IRS ?

Oh... Je me doutais qu'un jour on me poserait cette question. Je restais quelques instants de dos, ne sachant pas quoi répondre. On avait le même uniforme, donc techniquement elle pouvait être en Potion ou en Forge... Alors, qu'est-ce que je risquais de lui dire? Je soupire, me rappelant qu'on me qualifiait de folle. Le souvenir de ma mère me revenait doucement en mémoire, je la revoyais habillée de cette camisole, à l'époque, j'étais trop petite pour comprendre. Mais maintenant je sais très bien ce qu'elle a du endurer. Je sens les larmes monter, je sanglote. Maman...
Non. Je ne dois pas pleurer... Je me retiens mais deux larmes coulent. Je ne veux pas... Je soupire et séchant mes larmes du revers de ma manche d'uniforme, je me retourne, souriante légèrement. Ah quoi bon lui cacher?

- J'ai été... transférée en Potion... pour... pour... cyberaddiction, je suis accro à la technologie si on veut... Au point de m'enfermer sur moi même... Donc mon père m'a envoyé en... "cure de désintoxication"... expliquais-je en rassemblant tout mon courage.

Elle n'avait pas besoin de savoir que j'étais surtout suicidaire... Et pour la vraie raison que mon père m'a envoyé ici. Non, elle avait juste besoin de savoir ça, c'était largement suffisant. J'avais aussi envie de savoir pour elle, mais... Etait-ce une bonne idée? Je n'aimais pas m’immiscer dans la vie des autres, je n'aimais pas les embêter, alors peut-être que ça la mettrait mal à l'aise...? Mais la curiosité prit le dessus...

- E...et... to... oi?

Rah. Encore une fois je bégayais... Je rougissais, elle allait me prendre pour une folle, ou juste pour une faible. Je baissais le regard... Avant de la voir arracher des fleurs, j'écarquillais les yeux... Pourquoi? Elle ne sait pas que les fleurs sont vivantes? C'est comme si on lui arracher la tête... Je baisse à nouveau le regard, regardant ailleurs. Je ne dois rien dire. De toute façon, je n'oserais jamais lui dire. Je préfère l'écouter, si elle veut répondre, et continuer de chercher le lapin... A la fin on aura fait tout le jardin, on le trouvera bien!


ft Lana C. Thomson
© Codage by Citron - Institution Indare.


Dernière édition par Loïs Weyne le Mar 2 Mai - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Deuxième année
avatar
Féminin
Messages : 323
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 2ème année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglos-russe
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Sam 1 Avr - 18:47
Il n'y a pas moyen. Le lapin refuse de se montrer et ce, peu importe le peu de bruit que nous faisons. Peut-être que ce n'est pas le bruit qui l'effraie mais plutôt notre taille. C'est vrai que voir deux perches peut être effrayant du point de vue du lapin. Cependant s'il continue il va réussir à nous perdre Loïs et moi. Aucune des deux n'est là depuis assez longtemps pour se retrouver sans problème. Heureusement l'étudiante a son téléphone qui peut faire GPS et moi j'ai mon bracelet qui permettra aux surveillants de me retrouver au cas où. Finalement ce n'est pas si con leur système.

Ma curiosité fut ensuite bien trop forte pour que je puisse la contrôler. Pourquoi la jeune fille a été envoyée à l'IRS ? C'est peut-être trop indiscret donc si elle ne veut pas y répondre je respecterai. Je reste néanmoins curieuse. De plus je ne me moquerai pas d'elle. Je suis aussi dans cette section alors ce serait très mal placé de ma part si je me foutais de sa gueule.

Contrairement à moi, elle se trouve dans le groupe des Potion et apparemment pour une addiction à la technologie. Ca doit être dur à guérir. À ma connaissance il n'existe pas de médicament pour les cyberaddictions et passer une journée sans technologie doit être un enfer pour la personne atteinte de cette addiction. J'eus néanmoins la sensation qu'elle ne me disait pas tout mais je n'insistai pas. Je l'ai dit, si elle ne veut pas en parler je respecterai. Elle me retourna ensuite la question en bégayant et cela m'intrigua. C'est le fait de m'avoir parlé de son addiction qui la trouble ou est-ce autre chose ?

♦ On m'a mise dans les Forge parce que je suis régulièrement atteinte d'hallucinations et que  durant ces instants je peux devenir violente.

Et là je me rends compte que dit de cette manière, mon explication peut faire peur. Si elle s'imagine que je frappe sur tout ce qui bouge à chaque hallucination que j'ai, elle risque plus facilement de se tenir à l'écart et je serai encore dans mon coin en solitaire. Ce n'est pas bon ça. Mon but n'est pas de l'effrayer. Je tentai donc de rattraper un peu la bourde en lui souriant.

♦ Ca n'arrive pas toujours hein ! Des fois je vois ou j'entends des choses simples et sympas et je n'ai aucune réaction violente !

J'ai l'impression que plus j'essaie de la rassurer, plus je m'enfonce. Tant pis. J'abandonne. Ce ne sera ni la première, ni la dernière fois qu'on me prendra pour une folle. Je m'affairai finalement à cueillir quelques fleurs et un peu d'herbe dans l'espoir d'attirer le lapin mais ce fut inefficace. Ce lapin est-il vraiment réel ? Je commence à en douter. Un soupire légèrement désespéré s'échappa tandis que je me relevai en laissant tomber l'herbe. Ca fera pour les animaux sauvages. Je gardai toutefois les fleurs dans les mains. Je les mettrai dans un vase plus tard.

♦ Je commence à me dire que mon lapin était une illusion de plus... Désolée je crois que je t'ai embarquée dans cette histoire pour rien.

Je la regardais avec une mine désolée. Si ce lapin est bel et bien une illusion, je l'ai bousculée et embarquée pour rien. Elle aura perdu son temps pour que dalle. Enfin bref ça ne coûte rien de chercher encore un peu et si même après avoir passer le jardin au peigne fin on ne trouve toujours pas l'animal, alors je me ferai une raison, il n'existe pas.

♦ Continuons de chercher. Il y a encore quelques cachettes que l'on n'a pas fouillées. Il est peut-être dans l'une d'elles.

Je me dirigeai vers des espèces de petites collines qui contenaient des trous assez grands pour laisser passer un lapin.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Mer 5 Avr - 15:43
Invité
Loïs Weyne
Ancien membre

Illusion ou esprit?
Alors comme ça elle est en Forge pour violence? Je ne vous cache pas qu'un frisson m'a parcouru quand elle me l'avait dit. Avoir peur? Je pense que oui. Du moins un peu... Mais je ne sais pas pourquoi, je ne peux pas m'empêcher de la trouver adorable. Oui, ne riez pas. Je la trouvais plutôt attachante. Elle essayait de me rassurer, elle essayait de se justifier sous peine de s'enfoncer encore plus... Et d'un autre côté, cette façon de faire devait traduire une grande souffrance. Elle avait du être rejeté pour ce qu'elle était, et je ne sais pas pourquoi mais mon coeur s'était serré, oui, j'avais tout de même de la peine pour elle... Je ne pouvais que lui sourire. Elle devait faire preuve d'un grand courage pour se contrôler, mais également pendant ses crises, elle devait en souffrir. Je ne pouvais pas savoir ce qu'elle ressent, je pouvais peut-être le comprendre, et encore, c'était très dur de comprendre la souffrance de quelqu'un, même si on vit aussi des choses douloureuses, on a jamais le même ressenti... Et surtout, dire que telle ou telle chose est plus terrible, je ne sais pas si c'est vraiment correcte.

Je la regardais alors que je la voyais perdre petit à petit espoir... Tout ceci n'avait été qu'une illusion? Il y avait de grande chance, même si je pense que s'en était pas vraiment une. J'avais plus la pensée que ça soit un esprit ou quelque chose du genre. Je me relève avant de m'avancer vers elle. Il faut vraiment que j'arrive à vaincre ma timidité... Je n'arrivais pas à parler. J'aurais aimé lui dire mes pensées, mais mes mots ne sortaient pas. Elle me proposa d'aller chercher plus loin. Je hochais la tête, un peu intimidée avant de la suivre. Il y avait des genres de petits terriers... C'était peut-être là qui se cachait? Quand soudain, un souvenir de ma mère fit surface. C'était la fois où je me promenais avec elle en forêt, un arbre était fendu en deux, et son tronc faisait de joli courbe... Elle m'avait expliqué que ça pouvait être un passage vers une autre dimension, une sorte de porte invisible. Même si mon père m'avait dit que c'était la foudre qui l'avait coupé en deux, je croyais aux paroles de ma mère, que le dieu de la foudre avait fait exprès de créer ce passage discret et justement "invisible" ou "normal" aux yeux de ce qui ne sont pas inviter à pénétrer à l'intérieur. Je me retournais alors vers la jeune fille, prenant mon courage à deux main,

- Ou tu as simplement vu un esprit qui se rendait quelque part..., commençais-je à dire avant de regarder vers l'entrée d'un terrier qui me paraissait plus sombre et profond que les autres, ma mère me disait parfois qu'il y avait des esprits qu-qui étaient obligés de se rendre dans notre monde pour finir quelque chose... pour... chercher quelque chose ou s-simplement pour traverser... Elle m'a aussi dit que le monde était fait de plusieurs dimensions et que certaines créatures les traversaient... Alors, si tu as vu un lapin avec une montre... Peut-être é-é-était-ce un de ces fameuses créatures qui ne faisait que passer? demandais-je en relevant la tête.

Oui, la folle, c'était peut-être moi finalement. J'étais entrain de lui dire que les lapins faisaient des voyages spacio-temporels... Qui était la plus folle ici? Je baissais la tête, un peu honteuse de mes mots. Je voulais seulement la rassurer sur ce qu'elle avait vu, je ne voulais pas qu'elle soit si triste si effectivement elle ne pouvait adopter ce lapin. Peut-être que je passerais pour plus folle, allait-elle aussi partir en courant? Ou allait-elle se moquer...? En tout cas, moi, j'étais persuadée que c'était ça. Je m'approchais alors... Je la regardais,

- Et... si... si... si tu déposais les fleurs... à l'entrée des différents terrier? Les cré-cré-atures seraient peut-être contentes d'avoir à manger avant... leur vo-voyage ou en rentrant... de voyage?

Je crois que moi aussi je m'enfonçais finalement.


ft Lana C. Thomson
© Codage by Citron - Institution Indare.


Dernière édition par Loïs Weyne le Mar 2 Mai - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Deuxième année
avatar
Féminin
Messages : 323
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 2ème année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglos-russe
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Lun 10 Avr - 16:06
Après lui avoir confié les raisons pour lesquelles je suis chez les Forges, j'eus quelques craintes au sujet de Loïs. L'avais-je effrayée ? Peut-être un peu. Cela dit elle n'est pas partie en courant, ne me regarde pas comme le ferait une fille traumatisée, elle ne fait rien. Elle sourit tout simplement. Peut-être a-t-elle déjà connu pire que moi. Ou ma tentative de rattrapage a porté ses fruits. Après tout peu importe. Elle n'est pas partie au pas de course, c'est l'essentiel pour moi. Néanmoins cela ne m'empêcha pas de perdre espoir lorsque le lapin resta hors de vue malgré tous nos essais pour l'attirer. Nous fîmes encore quelques recherches dans d'autres trous mais nos fouilles des diverses cachettes potentielles furent infructueuses aussi.

Loïs me dit toutefois un détail qui pourrait avoir son importance. Mon lapin serait un esprit ? On m'a souvent dit qu'il ne faut pas croire aux esprits et qu'ils n'existent pas mais...peut-on vraiment certifier que les fantômes n'existent pas ? Je suis du genre à ne croire que ce que je vois mais j'ai vu ce lapin donc hypothétiquement, je peux croire aux esprits. Non ? Et puis si même sa mère lui a dit qu'ils y avait des esprits, ça doit être vrai. De plus un monde avec plusieurs dimensions serait effectivement une bonne explication pour le fait que le lapin avait une montre.

♦ Oui vu de cette manière ça expliquerait pourquoi on ne le retrouve pas. Il attend peut-être qu'on s'éloigne pour pouvoir emprunter le passage.

N'importe qui nous dirait que nous croyons à n'importe quoi, que les esprits ne sont pas réels et qu'on nous a raconté des bobards. Cependant sans aucune preuve, qui peut dire ce qui est réel et ce qui ne l'est pas ? La jeune fille sembla toutefois honteuse par ses paroles. Pourquoi le serait-elle ? Il n'y a pas de honte à penser que les fantômes existent. Bien sûr mon frère dirait le contrairement mais en attendant c'est lui qui m'effrayait avec ce genre d'histoire.

♦ Bonne idée ! Mais dans ce cas il faut qu'on cueille un peu plus d'herbe et de fleurs. Il n'y en aura pas assez avec ce que j'ai dans les mains.

Je posai donc un peu d'herbe et de fleurs devant deux trous puis je commençai une expédition pour la cueillette. Je n'ai pas l'habitude de prendre autant d'herbes en général car je trouve qu'elle est bien mieux sans être arrachée mais là, c'est pour la bonne cause.

♦ Peut-être que de cette manière ils reviendront plus souvent et qu'on pourra même avoir la chance de les toucher un jour.

Une partie de moi n'y croit pas trop mais comme on dit, l'espoir fait vivre. Et puis même si ce n'est pas vrai, que les esprits n'existent pas, qu'il n'y a pas d'autres dimensions dans ce monde, etc... ces recherches n'auront pas été si inutiles que ça. J'ai fais la rencontre d'une fille sympa et nous allons pouvoir faire un tour du parc ensemble.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Mar 11 Avr - 18:28
Invité
Loïs Weyne
Ancien membre

Un monde compliqué...
J'étais heureuse. Elle ne m'avait pas prise pour une folle... Au contraire, elle semblait même presque émerveillée par mes paroles, et elle me croyait. N'était-ce pas fabuleux de voir quelqu'un qui croit en vous? En vos paroles? Je souriais, encore plus motivée à faire des efforts. Je hochais alors la tête à sa phrase, oui, il attendait peut-être tapis dans l'ombre... Je regardais Lana,

- Oh, et s-s-si on l'avait mit en retard à force de le chercher? demandais-je un peu inquiète.

Oh non, ça serait triste... Parfois, certains passages ne s'ouvrent que pendant un certains temps et tout les 500 ou 1 000 ans... J'espère que ce n'était pas le cas de notre cher esprit lapin! Je m'en voudrais si je l'avais mis en retard. Je me relevais après les dernières paroles de ma nouvelle amie, enfin, de ma camarade, allant moi aussi prendre de l'herbe, m'excusant auprès des habitants des buissons. J'espère qu'ils me pardonneraient, mais le lapin en avait vraiment besoin. Je mettais un peu de feuille avec la jeune fille, je n'aimais vraiment pas ça, mais tant pis... Je lui aurais bien donné un biscuit pour qu'il est des forces, mais je n'avais qu'une barre chocolatée, et c'était très mauvais pour les animaux, donc je ne sais pas pour les esprits... De jolis petits tas d'herbe et de fleurs, un tapis de feuille pour les animaux qui allaient partir en voyage dans les autres dimensions ou dans le monde des esprits. Je regardais Lana, venant près d'elle, je lui souriais,

- M-m-ma maman me disait qu'il ne fallait pas les toucher... Certains esprits pouvaient nous emmener dans leur monde, et parfois on n'en revenait pas. C'est comme quand notre âme quitte notre corps, elle part pour un autre monde, et elle ne peut jamais revenir dans leur corps... P-p-po-pourtant, les âmes voyages, comme les esprits... expliquais-je avant de m'accroupir près d'un trou, ils veillent sur nous, c'est pour ça que parfois on les entend ou on peut les sentir près de nous...

Je me relevais avec un grand sourire envers Lana, reprenant mon petit sac, je m'écartais pour laisser de la place au lapin, s'il voulait partir maintenant, il ne fallait plus qu'on le dérange. Je regardais le ciel, persuadée que ma mère veillait sur moi, je regardais ensuite Lana, est-ce que maman la voyait elle aussi? Je souriais, je pense que oui. Je me dirigeais vers un banc, avant de me retourner pour faire face à la jeune fille,

- T...Tu veux qu'on partage m-m-ma barre cho-chocolaté? Peut-être qu'on verra le lapin partir? demandais-je en souriant.

Oui, je prenais sur moi, mais autant faire des efforts, j'étais peut-être sur le point de me faire une nouvelle amie..


ft Lana C. Thomson
© Codage by Citron - Institution Indare.


Dernière édition par Loïs Weyne le Mar 2 Mai - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Deuxième année
avatar
Féminin
Messages : 323
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 2ème année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglos-russe
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Mar 18 Avr - 19:19
Oh non ! Voilà une chose à laquelle je n'avais pas pensé. Si le lapin devait effectivement passer par le passage dimensionnel, avec nos recherches on l'aura peut-être fait rater le moment. C'est peut-être pour ça qu'il possède une montre. Olàlà la boulette ! Je me sens terriblement coupable d'un seul coup. Et ce sera pire s'il a raté son heure de départ par notre faute.

♦ Ca doit être pour ça qu'il avait une montre. Elle lui indiquait peut-être les heures de passage. J'espère qu'on ne lui a pas fait raté le sien.

Je mis quelques brins d'herbe, des fleurs et des feuilles devant les divers trous avec l'aide de Loïs. Si l'un des esprits passe par ici, il sera sans doute content de pouvoir manger un peu avant son départ. Ca le motivera même peut-être à revenir nous voir voire à se laisser toucher. Je fis part de cette idée à la jeune fille qui me donna une information non négligeable. Toucher un esprit serait donc une mauvaise idée ? Dommage. J'ai envie de chouchouter un esprit mais je n'ai pas envie d'en devenir un.

♦ Peut-être que ceux qu'on va nourrir font partie des esprits qui veillent sur nous. Qui sait ? Un jour ils nous laisseront peut-être quelque chose en remerciement pour ce qu'on est en train de laisser pour eux.

Loïs et moi-même finissons par nous éloigner des cachettes, et éventuellement des passages dimensionnels, et nous allâmes nous asseoir sur un banc. Ca fait du bien de se poser un moment avec avoir tourné dans tous les sens. La Potion me proposa de partager sa barre chocolatée et j'eus du mal à me décider. Je ne savais pas trop quoi faire. J'aime bien le chocolat, ce n'est pas le problème, mais je n'ai rien à lui offrir en retour.

♦ Non merci, j'essaie d'éviter les chocolats. J'en deviens vite accro.

Ce n'est pas tout à fait faux en plus. Dès que je commence à en manger, je ne m'arrête plus jusqu'à ce qu'il n'y ait soit plus de chocolat, soit que je sois malade ou subisse une belle crise de foie. Je souris à ma nouvelle amie.

♦ Ca en fait plus pour toi au moins !

J'eus un petit rire amusé ensuite et observai les alentours, attentive à chaque mouvements qui peuvent être vus. J'espérais pouvoir revoir le lapin et le montrer à Loïs.

♦ Tu crois que ce ne sont que des esprits animaliers ? Ou il y aurait aussi des esprits humains ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Mer 19 Avr - 0:26
Invité
Loïs Weyne
Ancien membre

Bon voyage M.L'esprit !
Je ne sais pas vraiment s'ils laisseraient quelque chose... A vrai dire, ma mère m'avait dit qu'ils faisaient en sorte de ne jamais être vu. Mais effectivement, si ce lapin avait une montre, c'était peut-être parce qu'il ne voulait pas rater les passages? Ou alors c'était un genre de contrôleur qui annoncé l'heure? Je ne sais pas vraiment, c'était assez flou tout ça. Mais en tout cas, j'espérais qu'il ait rejoint son passage dans l'heure ! Je me sentais assez coupable comme ça. Maintenant qu'on était éloignée, le voyage des esprits pourraient reprendre sans que nous soyons là... Il ne fallait pas qu'on soit un trouble supplémentaire, ils devaient déjà avoir du mal à se cacher comme ça, alors si on commençait à leur mettre des bâtons dans les roues alors qu'on ne veut que les aider, ça ne serait pas génial. Non, ça serait contreproductif.
J'espérais en tout cas que cet esprit soit un gentil esprit... Je levais les yeux aux ciels... Est-ce qu'il verrait Maman? Je les fermais quelques secondes avant de soupirer discrètement, puis je souriais à la jeune fille.

Si elle ne voulait pas de ma barre chocolatée, je la mangerais plus tard... Je trouvais ça déplacé de manger devant quelqu'un, alors je me retiendrais. Elle devenait vite accro? Je me surprenais à laisser un petit rire sortir de ma bouche, elle était comme moi... J'adorais le sucré, surtout les cookies... C'était vraiment mon point faible. A son sourire, j'esquissais un sourire à mon tour, comme pour lui répondre, elle était vraiment jolie... Je l'enviais. Une légère jalousie montait en moi, pas une méchante, au contraire. Est-ce qu'on pouvait dire que c'était de la jalousie? Peut-être plus de l'admiration... Elle représentait pour moi la fille parfaite, du moins physiquement, vu que je ne la connaissais pas plus que ça. Mais elle était vraiment gentille, elle semblait ailleurs comme moi, puis elle était blonde, elle avait de jolies couettes, elle avait un visage harmonieux... Puis, je ne saurais comment dire, mais... Elle était vraiment belle. Je rougissais à cette pensée, est-ce que je la voyais comme un idéal que je voudrais atteindre? Je baissais le regard, soupirant. Je ne saurais jamais comme ça... C'était mal. J'eu une vive douleur  à la poitrine, mes larmes montèrent, je devais prendre sur moi. Et heureusement qu'elle me posa une question, j'avalais mes pleurs, offrant un charmant sourire, je secouais la tête,

- Il y-y a des esprits humains évidemment... C-c-'est co-comme ça que ma maman peut rester à-à mes côtés... Q-q-quand le corps des hu-humain meurent sur t-terre, leur âme continue de vivre, devenant des es-s-sprits... Du moins, c'est ce qu-qu-elle me disait... lui dis-je.

Après, c'était mon point de vue, bien sûr, je pouvais me tromper... Je lui disais simplement ce que je pensais. Je savais que l'esprit de ma mère était avec moi, n'importe quel moment, et donc, je devais bien me comporter.


ft Lana C. Thomson
© Codage by Citron - Institution Indare.


Dernière édition par Loïs Weyne le Mar 2 Mai - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lana C. Thomson
IRS |:| Deuxième année
avatar
Féminin
Messages : 323
Né(e) le : 14/02/2000
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 2ème année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Anglos-russe
Commentaires/Citations : Elle parle en #006699 et ronchonne en russe en #ff3333
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t326-hello-i-m-kitty-fini http://indare-division.forumactif.com/t482-alexei-thomson

Lun 1 Mai - 1:23
Depuis tout à l'heure Loïs et moi-même faisons des théories qui sortent de l'ordinaire. N'importe qui nous dirait qu'on est folles et qu'on devrait arrêter de croire à n'importe quoi. Cependant si même la maman de Loïs y a cru, c'est que ça a dû exister un jour. Non ? Je sais que les parents racontent souvent des histoires pour endormir les enfants ou pour les rassurer mais ça ne contient jamais des fantômes. Alors si sa mère lui a raconté une histoire avec des esprits, c'est qu'il doit y avoir une part de vrai. De toute façon pour le moment rien ne me prouve que ça n'existe pas.

Nous nous installâmes sur un banc après avoir laissé  aux esprits de quoi manger pour leur voyage. J'espère que le lapin a pu rejoindre son passage. J'imagine que c'est pareil pour ma nouvelle amie. Je refusai poliment son chocolat, n'ayant rien à lui offrir en retour et parce que ça m'évite aussi de devenir accro. Certes ce ne serait qu'un petit morceau vite mangé mais j'en voudrai encore après et je serais capable d'aller en acheter une grosse dose, de tout manger et je devrais en subir les conséquences. Je fus toutefois rassurée qu'elle ne prenne pas mal mon refus. Au contraire, cela l'amusa plutôt. Peut-être qu'elle a un peu le même problème que moi pour certains aliments.

Elle rêvassa légèrement mais ma question la sortit de ses pensées. Y a-t-il des esprits humains dans ceux qui prennent les passages spéciaux ? Oui. Ils utilisent les mêmes que les esprits des animaux. Et si j'ai bien compris sa façon de parler de sa mère, la femme n'est plus de ce monde tout comme la mienne. Si sa mère veille sur Loïs, peut-être que la mienne fait pareil avec mon frère et moi.

♦ Elle avait l'air sympa ta mère.

Un sourire sincère se dessina sur mon visage. Je pensais réellement ce que je disais. Je sais que certains parents se fichent royalement de leurs enfants mais la mère à Loïs semblait plutôt être une personne prête à beaucoup de choses pour le bonheur de son enfant.

♦ Tu as des frères et soeurs ?

La question est sans doute indiscrète mais je ne savais pas trop quoi lui dire d'autre. Parler des esprits tout le long risque de l'ennuyer à la longue, et moi aussi, et je n'ose pas trop aborder le sujet de la maman. Je sais ce que c'est que de perdre un membre qu'on aime. On n'a pas forcément envie d'en parler à un inconnu. Tandis que parler de personnes vivantes, c'est plus simple. On peut en parler plus librement. Il suffit juste d'omettre les détails qu'on veut garder secrets.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une nouvelle station de poursuite pour Ariane aux Açores
» Poursuite d'étude en géographie...
» Illusion et/ou Réalité: Physical Use of Chi Energy, Demonstrated by John Chang, QiGong Master !
» À LA POURSUITE DES PIERRES PRÉCIEUSES : LES PIERRES DE LUNE
» À LA POURSUITE DES PIERRES PRÉCIEUSES : L'OPALE D'AUSTRALIE À 14H SUR LA 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Rps abandonnés-
Sauter vers: