À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: Hors-jeu :: Archives :: Anciennes présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je contrôle la situation !

Five
Invité
avatar

Dim 5 Mar - 2:03
Five
Five Coel
Ancien membre
Five Coel
Surnom(s) : Five
Âge : 17 ans
Date de naissance : 7 Juillet 1999

Lieu de naissance : Domaine Coel au nord de Cardiff
Nationalité : Gallois
Orientation sexuelle : Célibataire

Classe : Troisième année
Groupe : Potion
Raison : Problèmes d'insertion et instabilité mentale.
Caractère

Petit dernier d'une riche famille au sang noble, Eoin (dit "Owen") est un jeune homme très bien éduqué voire assez maniéré. Il parle avec des mots simples mais toujours accompagné d'un je ne sais quoi qui le rend mondain sans être hautain. Malgré sa famille nombreuse, Eoin est introverti et ne parle que lorsque c'est nécessaire. Il n'est pas très extravagant donc les mouvement aléatoires et les pensées à voix haute ne lui sont pas familier. Eoin est aimable, serviable mais surtout est un gentleman presque parfait. L'effort ne lui fais pas peut mais il préfèrerait quand même l'éviter. En soit, il reste un adolescent plus ou moins comme les autres.

Son éducation a fait de lui un élève remarquable mais il n'a pourtant quasi-jamais suivi de cours. Depuis ses 7 ans, il étudie et lis seul, pour son plus grand plaisir. Ainsi il a dévoré tout les livres du manoir ou ils vivait et faisait assez souvent l'acquisition d'autres ouvrages. D'ailleurs, c'est assez récemment qu'Eoin s'est intéressé à la culture nippone, à la grande stupéfaction de sa famille. De plus il adore parler de ses nouvelles trouvailles alors préparez vous si vous voulez parler de littérature avec lui. Ses "capacités" ont même été reconnues pour pouvoir faire partie du programme exchange. N'étant que très peu attiré vers la course à la connaissance, Eoin déclina, affirmant qu'il préfère lire ce qu'il veut, quand il veut plutôt que de servir de référence en la matière. Il a d'ailleurs préféré commencer réellement l'école en étant une classe en dessous de son âge, pour se familiariser avec les us et coutumes de l'institution, ainsi que pour confirmer son niveau scolaire.

Socialement, il est assez dur d'expliquer son statut. Premièrement, quand tout se passe bien, en comité relativement raisonnable, Eoin est un garçon très joyeux qui pourrait rire et s'amuser, parler de ses lectures etc, en bref, un ami digne de confiance. Pourtant, POURTANT, là où ça se corse, c'est lorsqu'il se retrouve seul (pour X ou Y raison), si celle-ci dure, la paranoïa s'installe et le gangrène petit à petit. Eoin perd son bon sens et psychose sur tout et n'importe quoi, de la théorie du complot à l'attaque des licornes chromées qui tirent des lasers, tout peut y passer. D'habitude, une nuit de sommeil lui permet de soigner son état mental et si la paranoïa a été trop brutale, il ne s'en souviendra surement pas, sinon vous pouvez essayer de lui parler de littérature, peut-être reviendra t-il a lui. La lecture est notamment le seul moyen de le laisser seul.
Vous croyiez que c'était fini ? Pas du tout, ce serait si beau. Mais non, en plus de ce caractère malsain en cas de solitude, Eoin est également ochlophobe. Alors envoyez le dans la foule ou simplement dans une petite soirée organisée par l'institut et bonjour aux crises de panique. Le pire c'est qu'il veut pouvoir participer alors il essaiera toujours de rester, mais la peur est bien trop grande et bonne chance pour le faire bouger une fois qu'il est par terre. Faites aussi attention, car il peut aussi devenir violent, surtout avec la paranoïa, et il n'est pas rare qu'il se blesse lui même au final.

Sinon, il est plutôt populaire malgré lui. Alors il n'est pas rare que les gens viennent lui parler, juste pour faire un coucou ou pour l'inviter à rejoindre leurs activités, ce qui n'est pas plus mal car cela entretient sa barre de santé mentale.

Au final, Eoin (Owen, n'oubliez pas) est vraiment un bon gars et vous ne regretterez pas de l'avoir en tant qu'ami. Occupez vous en et il sera votre plus grand allié, Laissez le sombrer et il vous entrainera avec lui.

Physique

Yeux : Noirs et sérieux quelle que soit son humeur.
Cheveux : Noirs également, PARFAITEMENT symétriques, même concernant les deux épis sur le dessus de sa tête.
Taille : 1m77, une taille honnête
Poids : Sur Terre, environ 625 Newton je dirai
Corpulence : Mince, plutôt sans muscles apparent, mais avec les muscles cachés qui peuvent renverser la situation.
Vêtements et/ou style : Simple, la vie de château et son code vestimentaire n'a pas eu raison de lui, alors maintenant qu'il en est émancipé, autant avoir une style qui lui est propre = La simplicité.
Signe distinctif : Son double épis sur la tête, sa manière de parler, son regard chaleureux/meurtrier (en cas de crise) et le livre, quel qu'il soit qui se trouvera soit dans ses mains, soit dépassant de son sac.
Autre chose ? Eoin, plus que le physique, possède "l'aura". Mais oui, vous savez, l'aura qui fait que les gens t'apprécient avant que tu n'ai dit quoi que ce soit. Enfin, il n'ont pas de mauvais a priori tout du moins. Physiquement il est assez normal comme indiqué précédemment et ses exploits sportifs ne sont pas légion, rarement premier jamais dernier, il reste dans la moyenne haute quelque soit le sport. Cependant, bon droitier qu'il est, il n'a pas deux mains gauche et est plutôt habile et précis lorsque sa dextérité sont mises à l'épreuve. Voilà qui conclut sa présentation physique.


Histoire


Eoin Coel, dernier arrivé et pas trop désiré de la noble famille Coel n'a pas eu une enfance des plus agréables (lui non plus) malgré son statut. Ses parents bien trop occupés par leurs affaires et par l'éducation de ses frères ne lui accordèrent que peu de temps.
En effet, ses frère étaient respectivement âgés de 14, 12, 12 et 9 ans à sa naissance, marquaient ce décalage et très rapidement, Eoin se retrouva seul, oublié de sa propre famille qui n'avait d'yeux que pour les exploits des quatre premiers, déjà adultes lorsqu'Eoin atteignit l'âge de raison. Pourtant, Eoin n'eut cesse de les admirer lui aussi et déjà très jeune, il visionnait les videos de ses frères qui jouaient dans le domaine familial quand ceux-ci avaient son âge. C'est d'ailleurs de là dont vient le surnom "Five", des jeux de ses frères qui à l'époque, se donnaient des noms de code selon leur arrivée dans la famille. Grâce à ce processus, Eoin ne connu pas la solitude aussi tôt que son destin lui avait prédit, ses vidéos agissant comme un placebo pour Eoin, qui finalement ne connait les acteurs même aujourd'hui. Five était devenu son surnom "officiel" et serviteurs comme parents l'avaient adoptés.

Les mois et les années passèrent, mais malgré cette approche grâce à son surnom, rien de plus se produisit, "Five" était moyen alors que ses frères étaient exceptionnels et la comparaison avec ces derniers fut très douloureuse alors que l'enfant n'avait que 8 ans. S'en suivi le mépris de toute personne en la maison, si bien que même les serviteurs le prenaient de haut. Pourtant Eoin n'avait pas de lacunes particulières, il était simplement banal là où l'excellence prônait. La solitude avait commencé à le ronger, il ne parlait plus ne suivait plus ses cours particuliers, était absent en toute circonstance et très vite, son père qui commençait à en avoir marre des messes basses intervint de la pire des façon. Il le réprimanda et le traita comme un moins que rien. La manière dont il puni son propre fils était digne de certaines torture des plus archaïques. Pour Five, c'était le déclic.

La solitude s'emparait de lui et en faisait un être dénué de morale. Il se mit à lire, énormément, sans arrêts, des nuits entières. Il ne quittait la bibliothèque du manoir sous aucun prétexte, si bien qu'il fallait lui apporter les repas là-bas. La situation dura quelques semaines, mais cela ne pouvait plus durer. Son père, encore une fois intervint. Mais cette fois, Five était préparé. Lorsque Peter Coel, son père entra dans la bibliothèque pour la première fois depuis des semaines, il y découvrit un être inhumain, recroquevillé,  aux cheveux et ongles long et aux yeux cernés mais grand ouvert, pointés vers lui. Eoin n'était que l'ombre de lui même. Persuadé que la raison de son isolation était la monstruosité que sa famille lui trouvait, il s'était documenté sur tout les monstres folkloriques existant en occident, devenant en quelques semaines, une abomination belle et bien humaine malgré lui. Peter était tétanisé. Qui ne l'aurait été ? Face à un monstre dont vous êtes le géniteur, personne n'aurait pu rester serein. Il s'avança prudemment, lentement, la gorge nouée mais ses yeux, eux, n'exprimaient aucunement la peur, mais le dégout. Une fois face à son fils, Eoin se mit lui aussi, debout face à son père. Les deux se regardèrent fixement quelques instants. Une fois debout, on pouvait voit la maigreur maladive d'Eoin qui ne faisait que renforcer sa monstruosité. Peter tenta d'attraper son fils par la nuque afin de le ramener dans sa chambre avec les serviteur afin de le "ré-éduquer" comme il le disait mais trop tard, un instant de doute eut raison de son avant-bras sur lequel Five s'était jeté et qu'il mordait avec hargne. Son cri de douleur alerta les serviteurs de l'étage et rapidement, Eoin fut "prisonnier" dans sa chambre.

Le lendemain matin, alors que sa mère Ivy était venue pour prendre soin de lui (lui redonner un aspect humain), Eoin se réveilla comme si de rien était, ayant oublié tout ce qu'il s'était passé les dernière semaines. Ivy fut terrifiée par ce fait, elle s'occupa rapidement de lui et s'empressa d'en parler à son mari, encore alité du à son bras non fonctionnel. Five lui ne comprenait pas ce qu'il se passait, son dernier souvenir était son père le réprimandant et sa mère qui venait de s'occuper de lui ce matin. Pourtant, c'est à partir de ce moment que les crises se firent plus fréquentes mais tant que Five lisait, tout allait bien. Ses deux parents firent appel à un psychologue à maintes reprises, sans succès. Five continuait de vivre normalement, comme si de rien était jusqu'au jour ou après un crise, il se souvint.

Qu'est ce qui est pire pour un enfant de savoir que l'on fait du mal à ses propres parents (surement des trucs, mais quand même) ? Eoin, se rendant compte de sa condition, pria pour qu'on l'aide, mais le mal était fait, partout chez, les yeux des gens étaient emplis de dégout. C'était déjà le cas avant mais Eoin ne l'avait jamais réellement remarqué, ou peut-être ne le voulait-il pas? En tout cas, il était hors de question pour lui de rester sans rien faire à attendre son sort. Il fit donc la seule chose qu'il savait faire, lire. Il lu encore et encore, chercha dans des livres de psychanalyse, pourquoi il était dans cet état là mais lui même ne se l'expliquait pas. Il connaissait théoriquement les moyens de guérir, mais cela allait plus loin que la raison elle même. C'était quelque chose qui dépassait l'entendement d'un enfant de dix ans qui ne connaissait que les livres. Five décida donc de se re-concentrer sur ses études, s'étant quand même rendu compte qu'étudier l'apaisait d'une certaine manière. Ainsi, même sans professeur, Eoin devint un élève remarquable qui de temps à autres, participait à des cours en ligne afin d'évaluer son niveau. "Internet est vraiment un outil remarquable" comme disent les vieux, mais Five appréciait les livres de manière inconditionnelle.

Le cas du jeune garçon commençait à faire écho aux amis de Peter et Ivy Coel, si bien que certain voulurent le voir tant il devenait un véritable mythe.. dans le mauvais sens du terme. En effet, les mots "bête de foire" sont bien plus appropriés. D'autres nobles venaient de temps à autres mais si Five commençait une crise, cela virait au spectacle, au plus grand malheur de ce dernier. Et petit à petit, Five ressentait une nouvelle peur, celle ... des gens. Or le destin avait encore eu l'amabilité de s'en prendre à lui en faisant inviter ses parents et lui à un bal tout ce qu'il y a de plus traditionnel. Or une fois arrivés, tous ceux qui eurent déjà à faire avec Eoin le regardèrent de travers, certains échangeaient déjà des messes basses et rapidement, le malaise fut palpable. Ses propres parents l'abandonnèrent à un coin de la salle, ne voulant pas ternir leur propre image. Seul, encore une fois. Bien qu'entouré de monde, il était seul. Il n'était visiblement pas désiré ici et même ceux qui s'étaient auparavant amusé de lui sont désormais rangés du côté de ceux qui veulent le voir déguerpir. Au fur et à mesure de la soirée, Five n'avait pas bougé et il était déjà tard lorsque quelques adultes avancèrent vers lui. Ils étaient 4 hommes, des serviteurs surement. Ils annonçaient que sur une demande anonyme, ils devaient le faire quitter la salle sans trop d'agitation. Five, ayant reçu l'ordre de ses parents de ne pas bouger d'ici refusa d'obtempérer et demanda à ce qu'ils voient avec ses parents. Néanmoins, les hommes l'attrapèrent sans plus attendre et commencèrent à le porter vers la sortie. Five se débattit comme une bête, les faisant ainsi lâcher prise. Mais le mal était fait, toute l'assemblée était tournée vers eux. Five, perdu, demanda à ce qu'on l'aide ou qu'on appelle ses parents, mais à la place, les invités se mirent à coeur joie à le porter eux-même vers la sortie et à le juger de manière moqueuse et méprisante. Une fois sur le pallier, il se retourna voyant tout les convives le fusiller du regard, et cette image fut gravée dans son esprit. "Parmi un très large groupe de personne, il y aura toujours des gens qui pourront me nuire et entrainer d'autres à me nuire, il faut que je m'en éloigne, à tout pris, pour rester, indemne" se dit Five, abandonné alors qu'il n'a que 11 ans.

À la suite de cet événement, Five entreprit d'intégrer un internat, afin de s'éloigner le plus possible de ceux qui ont été à l'origine de ses troubles. Ils restait calme et serein pour trouver la solution qui le guérira. Cependant, malgré qu'il ait intégré plusieurs écoles, le caractère des élèves dont Five ignorait totalement la cruauté eu raison de lui et le fit craquer plus d'une fois. Et bien qu'il soit assez populaire dans la plupart des cas, même si le verre d'eau est bien rempli par tout le monde, il suffit d'une seule et unique personne pour le faire se briser. Ainsi, la quête de sérénité de Five à travers l'école fut un échec. Cependant, ses parents furent très enjoués de son départ, et par la suite ont tenté de le faire intégrer d'autres internats pour avoir la paix, mais Five avait déjà réinvestit à bibliothèque et ne comptait pas en sortir. Les années passèrent et son état empirait encore et encore. Ses parents étaient désespérés de son cas, ils ne voulaient pas sa mort car cela aurait été déshonorant mais simplement se débarrasser de lui et ne plus en entendre parler. Avec l'âge, Five se rendit compte de cet état de fait. Five avait tout juste 16 ans alors qu'il regardait les informations et qu'il entendit parler d'un incendie dans une école spéciale pour enfant en difficulté. "Enfants en difficulté", ces mots résonnèrent en lui et il décida d'appeler sur un coup de tête. Le destin avait il choisi de lui donner une chance ? Car si cela s'avérait être un nouvel échec, ce serait l'abandon. cet institut nommé Indarë se trouvait en Angleterre et il représentait son dernier espoir.


[Note: Lors de l'inscription, son père écrivit Five au lieu de Eoin et le quiproquo n'étant que peu dérangeant, Eoin fit le choix de se faire appeler Five dans sa nouvelle vie.]

Un peu de vous

Prénom/Pseudo :Five. Oui, tout était prévu
Age: Un an de plus que Gordon
Tu nous viens d'où ? : Seine et Marne et plus spécialement des rumeurs.
Un commentaire ? : Auteuil, Neuilly, Passy, c'est pas du gâteau ...



Dernière édition par Five Coel le Lun 6 Mar - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shû Zeth
DC Inactif
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 27/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 5 Mar - 2:14
OH MON DIEU TU AS PRIS HANDA JIJI
MAIS QUEL HOMME




I want to play with you.
Why so serious?
Revenir en haut Aller en bas
Gordon Sherman
Absence longue durée
avatar
Masculin
Messages : 615
Né(e) le : 07/07/2000
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : ISS - Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Australien
Commentaires/Citations : F7DA19 est ma couleur! Venez danser avec moi!
Voir le profil de l'utilisateur

Dim 5 Mar - 11:40
Quand ton bro arrive sur le forum:


ISSOU







J'imagine que je vais devoir ouvrir un onzième RP avec toi... ah, c'est dur, la vie.



Merci Raven :D :D :D

Mais quel membre actif!:
 

J'ai dit, mais quel membre actif!:
 

J'AI DIT...:
 


Dernière édition par Gordon Sherman le Dim 5 Mar - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raven
Invité
avatar

Dim 5 Mar - 11:47
Raven
Raven L. Lentz
Ancien membre
Le frère de Gordy chou d'amour ? Huhu ~

Bienvenue !


Dernière édition par Raven L. Lentz le Mar 2 Mai - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Martel Ed'Ruecus
PNJ |:| Directrice
avatar
Féminin
Messages : 514
Né(e) le : 12/09/1981
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 36
Niveau d'études/Métier : Directrice d'Indarë
Situation amoureuse : Veuve
Nationalité : Britannique (origine Allemande)
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com http://indare-division.forumactif.com/t24-pnj-martel-ed-ruecus

Lun 6 Mar - 1:26
Avant de te valider, j'aurais besoin d'une confirmation sur un point :

D'après ton histoire, l'état mental instable de Five le rend violent avec les autres ? Dans ce cas il serait plutôt intégré dans le programme Forge que dans le programme Potion, à moins que son état ait évolué au point qu'il se fasse mal à lui-même maintenant, ou à moins que ses problèmes sur lui-même prennent une place plus important que ses crises de folies où il s'en prend aux autres.
Et aussi, l'agoraphobie c'est la peur des lieux publics et des grands espaces ouverts. La vraie peur de la foule, avec panique s'il y a trop de monde et sentiment d'oppression, c'est l'ochlophobie ^-^

Et ça c'est juste moi mais Martel et Five sont partis du même point (= des frères surdoués pour une personne trop normale), tu vas avoir du favoritisme de la directrice, c'est pas bien xD
Revenir en haut Aller en bas
Five
Invité
avatar

Lun 6 Mar - 22:24
Five
Five Coel
Ancien membre
L'état mental de Five le rend violent certes, mais seulement dans des crises prolongées et cas spécifiques. La première fois, la folie a duré des semaines entières, ce qui l'a entrainé à ces extrémités malgré lui notamment à cause de traitement qu'il avait subi. Sinon, il a du être violent que quelques rares fois depuis que ça a commencé et cela s'est aussi calmé avec le temps. D'ailleurs, il est possible également que Five cherche à protéger ses amis d'un danger non-existant dans certains cas. Mais au final, il faut vraiment lui un certain concours de circonstances pour qu'il devienne violent.

Concernant lui même, il est possible qu'il se blesse pour X ou Y raisons. Par exemple, ayant peur d'être contaminé par un "virus dangereux", il décide de faire une saignée tant qu'il n'est pas convaincu d'être guéri. De plus, tu as pu remarquer que sa folie pouvait opérer des changement physiques à long terme, comme si croyant être autre chose qu'un homme, son corps s'adaptait "selon l'environnement ou il est censé vivre", avec des limites bien sur. Il ne s'agit pas là d'un vraie transformation, mais par exemple, la couleur de sa peau va varier, ses cheveux/poils pousser/tomber, il va changer ses habitudes alimentaires etc.. Mais encore une fois, ce ne sont là que des cas rares et vraiment spécifiques prenant du temps qui ne devraient pas avoir lieu à l'IRS.

Résumé : crises prolongées = selon le type, peut devenir violent et avoir des changement physionomiques et physiologiques mineurs (quasi impossible mais sait on jamais). Il peut aussi être dangereux pour lui même mais vraiment rare lors de crises prolongées.
             crises passagères = peur de tout, danger pour lui même plus fréquent, isolation et j'en passe.

J'ai changé pour ochlophobie également ^-^

J'aime le favoritisme :DD
Revenir en haut Aller en bas
Martel Ed'Ruecus
PNJ |:| Directrice
avatar
Féminin
Messages : 514
Né(e) le : 12/09/1981
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 36
Niveau d'études/Métier : Directrice d'Indarë
Situation amoureuse : Veuve
Nationalité : Britannique (origine Allemande)
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com http://indare-division.forumactif.com/t24-pnj-martel-ed-ruecus

Lun 6 Mar - 23:03
Five a écrit:
Qui est Martel ? .o.    Et pourquoi déjà de favoritisme ? xD (je ne dis pas non par contre)
Il faut lire les pseudos des gens qui te parlent tu sais x) (t'as cru que tu pourras l'effacer ? haha)
Bref vu que tout est réglé :

Bienvenue dans le programme de réhabilitation psychologique Potion, cher élève .o.
Ton dossier m'a été transmis et je suis ravie de t'annoncer que tu es accepté dans mon établissement

Voici les règles spécifiques qui s'appliquent à ton personnage, en plus du règlement de l'école :
- Obligation de rendez-vous hebdomadaire avec un psychologue de l'établissement
- Son accès à la bibliothèque doit être réglementé pour éviter qu'il perde contact avec la réalité trop longtemps
- Autorisation exceptionnelle de manquer les sorties scolaires en grand groupe


Voici les liens qui te seront utiles pour tes premiers pas sur le forum :
Listings, pour les classes, les chambres et l'avatar
Suivi psychologique et dossier scolaire, pour tenir compte des notes, éventuelles punitions, soins et autres choses affectant le parcours scolaire de ton personnage
Demandes de rp (faut bien commencer)
Friendships & Adventures, pour répertorier tes rps et tes relations
Internet & sms, si tu veux créer un compte S'Peach ou un téléphone
N'oublie d'ajouter le lien vers ta présentation à ton profil et de le remplir avec les informations de ton personnage


Nous espérons que les années qui vous restent dans notre établissement sauront vous aider à vous réintégrer à notre société,
Martel Ed'Ruecus, directrice de l'IRS
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 4ème : Avis sur un contrôle de lecture
» Crise Européenne et crise Grecque : la véritable situation
» Des contrôleurs aériens ont vu atterrir des navires non identifiés (traduction)
» estimation contrôle cinquième faibles
» Le contrôle de constitutionalité des lois et la démocratie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Archives :: Anciennes présentations-
Sauter vers: