À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Le bal a commencé ! Venez rp dans le sous-forum dédié !
Elèves, professeurs et civils partent en voyage en France ! Ca vous tente ?

 :: Hors-jeu :: Archives Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Ne jugez pas les apparences"... Avec moi si !

Raven
Invité
avatar

Ven 2 Déc - 19:25
Raven
Raven L. Lentz
Ancien membre
Raven Leïna Lentz
Surnom(s) : Raven, elle le prend comme nom principal
Âge : 18 ans
Date de naissance : 01/03/1998

Lieu de naissance : Berlin
Nationalité : Allemande
Orientation sexuelle : Elle s'en fou, tant que la personne est douée.

Classe : Deuxième année
Groupe : Forge
Raison : Drogue, alcool, trafic... Et vous voulez savoir le plus grave? Tentative de meurtre sur mineur et adulte... Deux fois.
Caractère

« Allez-vous faire voir. »
Voilà surement ce qu’elle vous répondrait si vous cherchez à en savoir plus. Mais heureusement, je suis là pour vous le dire.

Leïna, enfin, Raven, n’est pas une méchante fille dans le fond, elle est simplement… Caractérielle. Oui, un caractère de merde. Ouais, ça doit être ça la définition la plus fidèle. Mmh... Impulsive, ne réfléchis pas trop, une brute qui n'aime que frapper et embêter les autres. Voilà. Bon, je vais essayer de faire mieux...

Raven est plutôt calme. Quand on la fait pas chi**. Elle n'est pas du genre à passer inaperçue et se moque bien du regard des autres, elle aime rire à gorge déployée, elle aime crier et être... Naturelle. Elle ne fera pas de compromis si quelque chose ne lui plaît pas: elle vous le dira. Elle est assez franche et en même temps, si elle juge bon de mentir, elle n'hésitera pas à le faire. Après tout, si ça l’arrange comme ça?

Ne vous attendez pas à lier une amitié profonde avec elle dès les premiers mots. Elle a peu d’amis, voir pas du tout à l’école, et pour elle, c’est mieux ainsi. Elle n'aime pas s'attacher aux gens, en réalité : ça lui fait peur.
Vous pouvez toujours essayer de venir la voir pour lui raconter vos problèmes ou vos soucis, mais vous avez plus de chance de vous faire renvoyer ch*er qu’autre chose !

Il ne faut pas trop lui en vouloir, elle est un peu -légèrement- égoïste et "je m'en fou des autres", mais, c’est une facette qu’elle se donne. Une sorte de protection… Moins elle s'attache, moins elle aura de quoi souffrir.

Même si derrière cette carapace, c’est une fille sensible et très protectrice. Il suffit qu’elle s’attache à quelqu’un ou qu’on perce sa carapace, et elle fait place à une tout autre personne. Mais ne rêvez pas, ça ne se fait pas comme ça. Si quelqu'un venait à faire du mal à une personne qu'elle aime, elle pourrait parcourir le monde, voir l'espace pour retrouver cette personne et lui rendre mille fois pire.

Elle a un esprit très combatif et déteste perdre, elle s'acharnera jusqu'à atteindre son but. De ça est né son esprit de compétition, elle relèvera tous les défis possibles et inimaginables, même les plus périlleux et les plus fous. Elle est assez joueuse... !

Ah oui... Le côté désagréable de notre jeune fille est son côté totalement détaché de la réalité. Disons qu’elle a une notion du monde assez différente des autres. Elle se fiche royalement de l’autorité, elle aime défier. Plus on va lui crier dessus, plus ça va l’amuser… Plus on va la brider, plus elle aura envie de tout casser. Elle a aussi développé un goût particulier pour la violence et le sadisme. Et oui, elle a le sang-chaud, elle peut facilement éclater, pour un mot, un geste, ou autre. Il ne faut jamais la laisser avec quelque chose qui pourrait lui servir d'arme, car quand elle pète un plomb, ça peut aller... Au désastre. En plus, elle adore le sang. Non, ce n'est pas une vampire, mais voir du sang, la calme ou l'hypnotise. Elle adore le gout, l'aspect... Tout.

Joueuse et perverse. Que ça soit femme ou homme, la jeune femme adore jouer avec les autres. Que ça soit de la simple drague, pour chauffer ou s'amuser, à l'acte lui même, Raven n'hésite pas à se donner à fond dans ses "conquêtes"... Elle est assez persévérante, et parfois elle peut aller loin.

Mais comme beaucoup de monde, elle a également ses points faibles. Elle a subi plusieurs traumatismes et en reste assez choquée encore aujourd'hui... Je vous laisse la découvrir plus en détails ;)

Physique

Du haut de ses 1m72, Raven est une jeune fille à la corpulence maigre. Anorexique pour certains, mais pas au point d'être un tas d'os, si on oublie sa poitrine plutôt généreuse pour son poids: 50kg, comme elle le dit: "chacun de mes seins pèse 25kg ;p"... Juste de quoi rire.

Elle a un visage mignon et des traits très féminin, elle a de longs doigts fin et une tête de poupée de porcelaine, son teint pâle et ses yeux cyan ne font qu'augmenter cette idée. Puis, ses cheveux blonds à la base lui donne ce côté très poupée russe, mais la jeune fille préfère les teindre... En rose, en bleu, en rouge, peu importe... Même si le rose reste sa couleur préférée pour les cheveux.

Si l'on s'attarde un peu plus sur son physique, on peut s'apercevoir de ses différents piercing, notamment au nombril, aux oreilles et un à la langue (une étoile la plus part du temps). Elle a également des tatouages, entre ses omoplates ont trouve une paire d'ailes qui se désintègre, au-dessus de sa poitrine des pattes de chats et plus bas, un oiseau en cage sur le mollet droit ainsi qu'un micro sur le tibia gauche. Autre, on peut remarquer diverses cicatrices sur ses bras, des scarifications, des anciennes traces de piqûres, et ou de ses anciennes perfusions.

Pour ses habits, elle préfère l'univers rock/punk... Assez sombres. Elle peut être habillé à la je m'en foutiste ou à la sexy... Tout dépend de son humeur et les circonstances !

Ah et une dernière chose, elle a toujours un collier avec un corbeau en argent autour du cou.


Histoire

Dans les quartiers chics de Berlin, en 1998, un couple de 28 ans rentrait heureux à la maison. Dans un couffin blanc, bien couvert, une jolie poupée d’à peine quelques jours dormait paisiblement. Une naissance, quoi de plus merveilleux. Un couple à la vie facile, aisée, le paradis pour ce futur petit bambin qui allait s’épanouir dans la richesse et l’amour de ses parents. Petite princesse qui porte le nom de Leïna, jolie petite poupée aux yeux bleus comme un ciel d’été et de magnifiques cheveux blonds comme un champ de blé… Un véritable petit bijou de la nature.

Bercée dans la musique classique, prenant des cours de musique depuis son plus jeune âge, elle développa un véritable don pour le chant. Une voix pure, cristalline qui pouvait ravir les oreilles des plus grands mélomanes. Quel destin des plus heureux attendait notre petit amour. Seulement, âgée seulement de huit ans, le destin décida qu’elle avait vécu trop heureuse : ses parents ne s’entendaient plus, c’était des cris, des coups, un père commençant à être violent… Bien sûr, elle fut épargnée, jamais il ne toucha la petite princesse, jusqu’au jour de ses 10 ans. Il la frappa aussi violemment qu’il pu, l’envoyant à l’hôpital. Qu’avait-il eu ? C’est une bonne question… Trop de pression, un pétage de plomb? Surement. Le divorce était inévitable. Princesse vit alors sa mère tomber dans la dépression… Quel désastre. Il lui fallu bien un an pour s’en remettre.

Leïna ne pouvait voir son père que sous surveillance, pendant deux heures le dimanche après midi, une fois par mois. Jusqu’au jour où ce dernier décida de couper les ponts, il ne voulait plus la voir…

« Leïna… Pour me reconstruire j’ai besoin de t’oublier. Toi et ta mère… Aujourd’hui, c’est la dernière fois qu’on se voit. Adieu Leïna, deviens quelqu’un de bien. »

Devenir quelqu’un de bien, sans l’équilibre d’un père ? Alors qu’elle l’avait toujours connu ? Seulement à douze ans ? C’était impossible pour elle. En plus, sa vie au collège ne fut pas facile… Elle était dans un collège de haut niveau, c’était dur de suivre, surtout avec des tourments comme les siens. Comment pouvez-vous sourire quand tout le monde vous parle de leurs parents ? D’une famille parfaite… Leïna ne pouvait le supporter.  Entrant dans un mutisme profond, au point de sceller sa propre voix, aucun psychologue ne put faire quoi que ce soit… Ses résultats scolaires en furent d’autant plus touchés, elle ne put rester dans ce collège privé.
Transférée en pleine année scolaire dans un collège de secondes zones, quelle meilleure idée ! Des amis, oui, ça elle s’en était fait : les cancres de la classe, les fouteurs de troubles… Oh que oui, parents divorcés, en prison, forcément, notre jolie poupée pure ne pouvait trouver que son bonheur… A un point qu’elle commençait à se transformer petit à petit en une autre personne. Surtout que sa mère en plein changement de carrière se démène encore plus pour pouvoir offrir une vie stable à la jeune fille, même si côté financier tout se passe plutôt bien, c’est surtout niveau amour et présence maternel que la jeune fille est en manque… Rentrer le soir et être seule, aller à l’école, rentrer et s’enfermer dans sa chambre… Quelle vie.

Leïna a maintenant 14 ans, deux ans se sont écoulés depuis son changement d’école. Ses amis les moins fréquentables deviennent une vraie famille pour la jeune fille qui abandonne ses chemises jupes pour des pantalons troués, ses jolis cheveux blonds bouclés deviennent des cheveux lisses à moitié teints, elle commence à se maquiller vulgairement, à trainer tard le soir… Les soirées avec l’alcool à gogo, quel plaisir, quelle vie ! Leïna est tellement heureuse.

« Eh ! Nana, viens voir ! »
« Quoi ? »
« Tu veux essayer un truc qui va te faire encore plus de bien ? »
« Haha, quoi ? »
« Tiens… »

Une latte sur une cigarette, ou plutôt une arme de destruction… De la drogue douce si on peut dire. Des fous-rires, l’euphorie ambiant, on commence par un, on fini par cinq. Que fais-tu Leïna ? Alors qu’elle tient à peine sur ses jambes, elle décide d’hurler toute sa haine, alors qu’elle est sur le scooter d’un de ses amis. Un arrêt dans un coin tranquille… L’un sur l’autre… Leïna rigole. Un baiser… Un jeu de langue, une main sous le t-shirt… Leïna perd son innocence.

A ce stade de l’histoire, vous allez me demander, oui, mais, pourquoi s’appelle-t-elle Raven… ? Eh bien, tout simplement car elle commençait à détester son père et sa mère, à détester cette vie minable qui lui avait donné. Alors, rentrant dans « un groupe », elle décidait de prendre une autre identité… Pourquoi Raven ? Car un jour, elle avait vu un corbeau se débattre contre un chat… Tout simplement, le corbeau avait échappé aux griffes de ce félin, espoir qu’elle a de vouloir s’échapper de cette vie misérable. Etant fan de la langue anglaise, seule matière qu’elle avait étudié sérieusement à l’école, et surtout, les seuls textes qu’elle adorait chanté étaient en anglais.
Surement naïf me direz vous, ou complètement stupide. Peut-être. Mais c’est comme ça… Nom qu’elle garda jusqu’à aujourd’hui, d’ailleurs, personne ne connait son nom, à part ses anciens amis.

A ses 15 ans, elle avait goûté à cette vie de décadence, de débauche, elle s’engueule avec sa mère qui perd tout contrôle sur sa fille. D’ailleurs, celle-ci la menace d’accepter qu’elle se fasse un tatouage : des pattes de félins au-dessus de la poitrine. Elle continue à suivre ses « amis », tombant un peu plus dans l’univers de la drogue… Obligée de devenir trafiquante ou passeuse de drogue pour pouvoir s’en procurer… Seringue, poudre, tout y passe, tant qu’elle peut avoir la dose dont elle a besoin… Bien sûr, la prostitution fait aussi partie de son quotidien, quoi de plus normal ?
Jusqu’au jour où elle rencontra un homme de 20 ans, légèrement dépassé par tout ça, il va réconforter notre jeune fille, la prendre sous son aile… La manipuler. Trafiquant de drogue et d’arme, il va se servir d’elle pour mener à bien ses missions. L’amour rend aveugle dit-on. Bien évidemment tout ça n’est pas sans risque. Bien évidemment qu’elle se fait attrapé… Mais il n’y a pas assez de preuve, malgré qu’elle soit fichée comme droguée et d’ailleurs, sa mère la gardera à la maison.

Déscolarisée, notre jeune princesse déchue, n’avait qu’un rêve, devenir chanteuse, d’ailleurs, elle avait fait quelques petites concerts quelques soirs ou elle jouait dans la rue… A présent, elle était privée de tout, croulant sous les médicaments pour la sortir de son envie de drogue.
Pendant ce temps, sa mère s’était remariée, et avait eu un bébé. Il ne pouvait arriver rien de pire… Raven n’avait que 16 ans, se sentant déjà délaissée, elle tombait encore plus bas que terre. Elle n’avait déjà plus d’amour et avec l’arrivée du bébé, c’était pire.

Un soir, les deux amoureux décident de se faire une soirée en amoureux, Raven était devenue plus calme d’apparence, elle était juste totalement shooté aux médicaments. Elle s’était donc retrouvée en baby-sitteur du petit de 1 an… Quelle plaie et quelle irresponsabilité de la part des parents… Evidemment, le bébé se mettait à pleurer, Raven était agacée, elle hurlait sur le bambin qui ne pouvait que pleurer d’avantage. Les voisins alertèrent les parents…

« LEÏNA !! ENLEVE TOI !! »

La jeune fille était les deux bras appuyés sur un coussin qui se trouvait lui sur le bébé… La jeune fille fut prise d’un élan de tuerie, la jeune fille avait littéralement perdue les pédales. Mais si seulement ça c’était arrêté là, elle avait prit un couteau et avait blessé à plusieurs reprises son beau-père, lui crachant tout son venin à la figure… Elle le détestait. Il n’avait rien fait, mais elle haïssait ses parents, son beau-père, ce bébé…

Elle termina sa nuit à la police, quoi de plus normal… Sa mère du prendre la lourde décision de l’envoyer en maison de redressement. Le procès mit environ un an pour se décider, elle irait purger le début de sa peine de 10 ans dans une école spécialiser en Angleterre, peut-être que ça lui ferait du bien. Le jour de son départ, menottes aux poignets, alors, qu’elle allait dire au-revoir, une de ses amies, la seule, était venue. Elle lui offrit un magnifique collier avec un corbeau, pour lui rappeler de s’échapper de son funeste destin…

Elle entra alors en première année malgré ses 17 ans, elle avait prit beaucoup de retard dans son cursus scolaire… Aujourd’hui, elle est en deuxième année, elle vient d’avoir 18 ans. Elle s’est légèrement calmée mais reste une bombe à retardement… Quel avenir s’offre à elle dans cette école ? Arrivera-t-elle à atteindre son but, de devenir chanteuse… ?

Un peu de vous

Prénom/Pseudo : Citron
Age : 21
Tu nous viens d'où ? : Le juge qui a transféré Raven... Un dénommé Top-site je crois !
Un commentaire ? : J'aime déjà ce forum ♥



Dernière édition par Raven L. Lentz le Mar 2 Mai - 17:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Martel Ed'Ruecus
PNJ |:| Directrice de l'IRS
avatar
Féminin
Messages : 451
Né(e) le : 12/09/1981
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Directrice de l'IRS
Situation amoureuse : Mariée à Ruthven Ed'Ruecus
Nationalité : Britannique (origine Allemande)
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com http://indare-division.forumactif.com/t24-pnj-martel-ed-ruecus

Sam 3 Déc - 22:35
Bienvenue dans le programme de réinsertion Forge, chère élève .o.
J'ai eu le temps de me pencher sur ton dossier et je suis ravie de t'annoncer que tu es officiellement acceptée. N'hésite pas à venir casser les pieds de la directrice si tu as besoin de quoi que ce soit (promis, celui qui mord, c'est l'autre).

En tant qu'élève de Forge, voici les règles spécifiques qui s'appliquent à ton personnage, en plus du règlement de l'école :
- Interdiction d'utiliser des couverts en métal à la cafétéria et au réfectoire
- Raven sera placée en résidence surveillée et non en dortoir pour ne pas mettre en danger la vie de ses camarades.
- Son sac et sa résidence seront régulièrement fouillés pour s'assurer de l'absence de drogue, d'alcool ou d'armes.


Voici les liens qui te seront utiles pour tes premiers pas sur le forum :
Listings, pour les classes, les chambres et l'avatar
Suivi psychologique et dossier scolaire, pour tenir compte des notes, éventuelles punitions, soins et autres choses affectant le parcours scolaire de ton personnage (c'est totalement libre et tu y mets un peu tout ce que tu veux)
Demandes de rp (faut bien commencer)
Friendships & Adventures, pour répertorier tes rps et tes relations
Internet & sms, si tu veux créer un compte Facebook pour te plaindre de ta directrice x)

J'espère que tu te plairas dans notre école et que nous saurons t'aider à atteindre tes ambitions ~
Martel Ed'Ruecus, directrice de l'IRS
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» quoi faire avec des poivrons ?
» Calcul de probabilité, tirage avec remise.
» dialogues avec l'ange recueilli par Gitta Mallasz
» Des sphères photographiées à Argèle sur mer avec un réseau de diffraction!
» Enfants "pas gentils" avec animaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Archives-
Sauter vers: