À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Venez faire des cadeaux de noël !

 :: Hors-jeu :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vraiment pas besoin d'aide • [ pv: Alex ]

Seong Geun
Invité
avatar

Jeu 16 Fév - 23:12
Seong Geun
Nahm Seong Geun
Ancien membre
Bad day #Alex C'est ce qu'on peut appeler une journée de merde. Mais alors vraiment. Lui qui était si déterminé, qui ne faisait qu'attendre ce moment depuis le début de la journée. Le jeudi, il n'avait qu'une heure de spécialité, et c'était la dernière. Il l'attendait depuis la veille, même. Il en avait tellement envie, de danser. Besoin, même. Alors il avait du se concentrer sur les cours comme il le pouvait, espérant simplement que la journée passerait assez vite. Et non, elle n'était pas passée vite, du tout. Il avait même manqué de s'endormir pendant le cours d'histoire. Non pas de fatigue, mais bien d'ennui. Il savait tout ça, c'est juste qu'il n'avait pas envie de retenir chaque date par coeur. Il faut comprendre que c'était agaçant, quand même. Il n'aurait qu'à se rattraper la semaine prochaine, hein. Il y arriverait, il y arrivait tout le temps.

Et finalement, cette heure était arrivée. Il avait pu se dépenser, relâcher tout ce qu'il retenait depuis la veille. Et oui, c'était assez cool. Il s'était vraiment bien amusé, et il aurait pu être détendu à la fin de la journée. Il aurait pu, oui. Si ce fichu karma ne lui avait pas joué de mauvais tour. Ah, Seong Geun savait qu'il n'aurait pas du écraser le pied de ce gamin qu'il ne connaissait pas, hier. Il n'aurait pas du, mais il l'avait fait, et sur le coup ça l'avait bien fait rire intérieurement. Mais là, lorsqu'en fin de cours sa cheville avait faire un mouvement qu'elle n'aurait absolument pas du faire, lui faisant ressentir une grande douleur autant dans la cheville que dans tout le mollet, l'empêchant alors de danser. Ah oui, il avait bien essayé en disant que ce n'était rien, mais il était tombé. Lui, tombé. N'ayant d'autre choix que d'abandonner, il avait néanmoins refusé de se rendre à l'infirmerie. Non mais et puis quoi encore, l'infirmerie c'est pour les faibles. Râler sur un banc en attendant que ça passe, c'était très bien. Sauf qu'il  n'avait pas compris que quelqu'un avait été envoyé pour aller chercher l'infirmier.

Parce que s'il l'avait su, il s'y serait vivement opposé, bien sûr. Il savait se débrouiller comme un grand, oui oui, il avait tout de même dix-sept ans. Alors lorsqu'il avait vu l'homme arriver, l'élève s'était levé pour dire que ce n'était vraiment rien et que ça allait déjà mieux. Avant de retomber sur le banc, presque instantanément. Rah. Ça le saoulait, vraiment. Qu'est-ce qu'il allait faire, s'il ne pouvait plus danser, hein ?! Vraiment, journée de merde.

« Je vous assure que tout va bien. Ça va passer tout seul, pas la peine de s'inquiéter pour moi, merci bien. »

Même si habituellement, ça ne le dérangeait pas plus que ça qu'on se soucie de lui. Là, c'était différent, on ne faisait que l'emmerder pour rien du tout, et il n'était pas d'accord avec ça, il comptait bien le faire savoir. Ça devait au moins se voir sur son visage au regard presque assassin et son sourire plus que crispé, autant par la douleur que par l'agacement.  

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Ven 17 Fév - 11:57
Invité
→ Vraiment pas besoin d'aide!
ft Nahm Seong Geun. - profil

S.O.S cheville blessée !



Si on peut dire quelque chose, c'est que mes journées chez les ISS étaient plutôt... Tranquilles. Je pouvais bien avancer sur ma paperasse, sur mes commandes de médicaments, matériels médicaux, et autres... Je pouvais même surfer un peu sur internet comme ça. En plus, j'avais pu profiter de Lucas avant de l'emmener à l'école, on avait pu faire une grosse séance câlin car il s'était réveillé tôt, c'est même lui qui m'a réveillé en venant dans ma chambre pour vous dire. On avait pu profiter, on avait même prit un petit déjeuner calmement alors que c'était la guerre chaque matin... Non, ça faisait vraiment du bien. Donc je n'avais pas couru, j'étais plutôt tranquille ! J'aimais ce genre de journée... Et en plus, à part des mal de tête, ou de ventre, je n'avais rien eu de spécial, et encore c'était juste trois élèves... Pas de crise de violence, pas d'insulte ou de coups de poings à éviter, de pleurs, des cris, ou des lamentations. Non pas que ça me dérangeait, mais parfois, un moment de calme c'était appréciable.

Ennuyant. Totalement ennuyant... Je soupirais en fermant les yeux. En fait, l'IRS est plus mouvementé qu'ici... J'ouvrais les yeux en me redressant, me repositionnant correctement, il ne fallait pas que je lâche maintenant. Je reprenais alors mon document, terminant ce que j'avais à faire.
Une journée lente, j'avais plutôt hâte de retrouver ma maison, mon fils... Ce soir on allait manger chez "Mamie", elle avait prévu des crêpes ou un truc du genre, normal que Lucas soit impatient. Arg. Je commençais à avoir faim...

Le téléphone sonna. Une blessure au gymnase. Voilà un peu d'action qui passerait vite mes dernières heures... En espérant que ça ne soit pas si grave, sinon je sentais les heures supplémentaires arriver. Impossibilité de se lever ou de marcher, je devais donc prendre un fauteuil pour le transporter jusqu'ici au cas où ça serait plus grave... C'était un élève en classe d'Exchange, il avait surement du se blesser en faisant du sport, je penchais pour une foulure mais il fallait que je sois prudent, les Exchange sont légèrement agressifs quand on touche leur domaine, ils s'imaginent le pire, du genre: "et si je ne peux plus pratiquer ? Et si je ne peux plus faire ce que j'aime?"... Vous voyez le genre de conclusions hâtives ? Le genre de truc qui fait plus stresser et qui angoisse alors que parfois il suffit juste de leur mettre un pansement et limite un bisou magique c'est fini... Tss.

J'arrivais alors au gymnase, sans me presser non plus, jusqu'au moment où je vois l'élève en question...

« Je vous assure que tout va bien. Ça va passer tout seul, pas la peine de s'inquiéter pour moi, merci bien. »

Bien sûr. Ils disent tous ça... Je m'approchais, foutant le fauteuil de côté. Je regardais alors l'élève en soupirant et me mettant à genoux devant lui. Je me moquais bien de son regard à moitié assassin, j'avais vu des Forges bien plus impressionnants. Je retirais ses chaussures, d'ailleurs, pourquoi il ne l'avait pas fait? Puis ses chaussettes.

- Si tu n'as rien, laisse toi faire et ça sera fini rapidement, plus tu t'agite ou plus tu résiste, plus ça sera long... lançais-je en commençant à comparer ses chevilles.

C'était gonflé. Je touchais très légèrement pour effectuer d'autres contrôles... On pouvait voir le gonflement et une légère trace bleue apparaître, c'était une entorse bénigne... Mais je devais m'assurer que tout aille bien. Je prenais donc l'élève pour l'aider à s'asseoir sur le fauteuil pour l'emmener dans un vestiaire, ce n'était jamais agréable de se faire examiner ou soigner devant les autres... Surtout que le cours n'était pas encore fini. Une fois tranquille, je me remettais à genoux après avoir prit la petite trousse de premier secours derrière le dossier du fauteuil. Je passais alors mon doigt sur la plante des pieds du garçon, le regardant:

- Est-ce que tu sens quand je te touche là? demandais-je avant de prendre une bonbonne de froid.

Je me doutais qu'il sentirait ma caresse, mais c'était par pur contrôle, je secouais la bonbonne en regardant les chevilles. Puis j'appliquais un peu de froid sur la cheville...



© Codage by Citron - Institution Indare.
Revenir en haut Aller en bas
Seong Geun
Invité
avatar

Dim 19 Fév - 0:41
Seong Geun
Nahm Seong Geun
Ancien membre
Bad day #Alex Hm. Ça n'avait pas l'air nécessaire, ça. S'il voulait un souvenir de lui, l'infirmier aurait simplement pu demander un autographe au lui de prendre sa chaussure et sa chaussette. Parce que le jeune garçon ne voyait pas en quoi ceci allait soigner sa pauvre cheville défectueuse. Mais il supposait que grogner n'aiderait pas non plus, de plus ce serait manquer de respect à un membre du personnel.Et ce n'est pas parce qu'il était d'une humeur de chien qu'il devait faire n'importe quoi, et se montrer irrespectueux. Mêêême s'il en avait étrangement vraiment envie. Ah, il devait se calmer. Se calmer et ne pas faire attention au fait qu'on le touche. Ça, c'était peut-être un peu nécessaire. Un peu. Même si ça faisait déjà super mal, il n'était pas fragile à ce point là, c'était parfaitement

« Hm. Donc je me tais, c'est ça ? »

Quoi ? Autant en être sûr. Si ça se trouve, il avait tout à fait le droit de râler. Donc bon, autant savo-OH. Il avait eu peur, enfin presque. Enfin il n'était pas prêt. Il n'avait pas eu peur. Ça aurait été extrêmement ridicule, voyons. Et Seong Geun était loin d'être un garçon ridicule, pas vrai ? Enfin, quoiqu'il en soit, il ne s'était pas débattu, car pas suicidaire, et puis il n'avait pas que ça à faire. L'infirmier avait dit que ça passerait plus vite s'il se laissait faire, donc voilà. Et il avait l'air de s'y connaître. Heureusement, le contraire aurait été plus qu'inquiétant. Affolant, même. Mais pas de raison de s'affoler pour le moment. Tout allait bien, tout le monde allait bien. Sauf Seong Geun. Il avait mal, très mal, il était probablement en train de faire une hémorragie interne à ce niveau là. Mais il n'avait jamais fait médecine.

« Sentir quoi ? »

..Oh. C'était peut-être un problème s'il ne sentait pas quelque chose alors qu'il était censé le faire. Très problématique. Là, il pouvait peut-être bien s'affoler, hein ? Non. Il devait rester calme, ne pas paniquer, ne pas s'énerver non plus. Tout allait b-Oh merde, c'est froid. Ça, ça l'énervait. Il avait eu une sorte de spasme, d'ailleurs. Parce qu'il n'était pas prêt, c'est tout. Pas prêt du tout. Allait-il perdre sa politesse ? C'était à voir.

« ... Est-ce que je vais encore seulement pouvoir à nouveau danser un jour ? Ou bien tout ça n'est qu'une conspiration pour m'empêcher de progresser ?! »

Il aurait pu faire pire, bien pire. Mais ce n'était pas une raison, du tout. Donc après quelques secondes, il avait tourné la tête, préférant regarder le mur du vestiaire. Mur extrêmement laid, d'ailleurs. C'était bon à savoir.

« Désolé. J'ai juste pas envie d'être handicapé à vie. Je me suis jamais blessé en dansant, avant. Ou alors quelque fois tordu la cheville, mais rien de plus. Ça, ça fait un mal de chien par contre. »

C'est sûr. Il ne se souvenait même pas un jour s'être fait mal à ce point, en fait. Ce n'était sûrement pas mortel, autant rester réaliste, mais ça n'en n'était pas moins douloureux et agaçant. Il avait au moins eu la présence d'esprit de s'excuser de son comportement, c'est déjà ça. Ça pourrait peut-être lui éviter de potentiels soucis. Il n'avait pas besoin de ça en plus maintenant.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Mar 21 Fév - 12:19
Invité
→ Vraiment pas besoin d'aide!
ft Nahm Seong Geun. - profil

Arrête de dramatiser.



« Hm. Donc je me tais, c'est ça ? »
- Tais toi ou râle, je m'en fiche. Mais laisse toi faire.

Le garçon se laissait faire, bien sûr... Combien de fois avais-je essuyé des coups dans la tête ou stopper des poings de justesse? Non. Il était étrangement calme... Et pourtant. Il y avait quelque chose qui m'inquiétais. Son pied devenait bleu. Surement le contre coup. Non, c'était autre chose...

« Sentir quoi ? »

Mh. C'est bien ce que je pensais, ça n'allait surement pas être une entorse bénigne. Je ne sais pas vraiment si les ligaments croisés étaient touchés... Je le regardais, il pouvait râler autant qu'il voulait, ça n'allait rien changer. Je me relevais avant de trifouiller dans la trousse de premier soin, la première chose à faire était de stabiliser tout ça. Je prenais donc des bandages pour faire une genre de strapping pour bien immobiliser le tout...

« ... Est-ce que je vais encore seulement pouvoir à nouveau danser un jour ? Ou bien tout ça n'est qu'une conspiration pour m'empêcher de progresser ?! »

Je le regardais, sans répondre. Je sais que je suis infirmier, mais je ne vois pas à travers la peau, et sans savoir ce qu'il a exactement - même si j'ai ma petite idée - je n'allais pas pouvoir lui répondre. Haussant les épaules, je continuais de strapper sa cheville. Faisant bien attention à ne pas bouger excessivement sa cheville. Je me redressais alors pour fouiller - une fois de plus - dans ma trousse, raah, zut. Je n'ai pas ce que je veux... Et dans son état, hors de question qu'il bouge. J'avais la possibilité de le prendre en fauteuil, mais je me demande si ça n'allait pas être pire de le bouger, surtout que j'allais devoir appeler les urgences pour qu'il le cherche. J'allais donc le laisser là, le temps de chercher ce que j'ai besoin.

« Désolé. J'ai juste pas envie d'être handicapé à vie. Je me suis jamais blessé en dansant, avant. Ou alors quelque fois tordu la cheville, mais rien de plus. Ça, ça fait un mal de chien par contre. »

Je détournais le regard. Ouais, les Exchanges étaient tous pareils, je soupirais avant de me tourner face à lui, et d'un regard détaché, comme si je ne pouvais pas comprendre à quel point il tenait à leur "talent", je fermais la trousse.

- Je ne peux pas te répondre... Te dire oui, alors que non, ou te dire non alors que oui, je n'en vois pas l'intérêt... Tu pourras surement re-danser, ce n'est pas comme si tu avais eu une fracture ouverte. Je pencherais pour une entorse du 2e degrés autrement dit, une entorse moyenne... Mais le fait que tu ne sente rien m'inquiète un peu. Selon mon diagnostic, tu pourras re-danser, mais pas tout de suite. Pas dans 6 mois, mais pas dans les trois jours qui viennent... expliquais-je avant de prendre une petite pause pour ranger la trousse, tu vas aller passer un contrôle à l'hopital, ils te diront exactement ce que tu as !

Je crois qu'on ne fait pas plus vague comme réponse. Je l'aidais à s'installer de manière à ce que son pied reste en l'air, n'appuyant et bougeant sur rien. Je devais informer son professeur, lui expliquant la chose, je le laissais sous sa surveillance avant de m'éclipser, retournant à l'infirmerie...

Consulter son dossier médical. Aucune allergie aux médicaments? Ok. Un anti-douleur, et l'appel aux urgences. Voilà ce que je devais faire... Des élèves attendaient en "salle d'attente", ils allaient encore attendre longtemps, et je pense que les prier de retourner en cours ne servirait à rien.
L'appel était passé. Je pouvais retourner au gymnase avec mon médicament découpé dans son emballage, un gobelet que je remplirais sur place.

- Tiens, prends ça. ordonnais-je presque en lui tendant le médicament emballé et le gobelet que je venais de remplir.

Ca l'aiderait à supporter un peu plus la douleur. J'avais pas spécialement envie qu'il s'évanouisse en plus.



© Codage by Citron - Institution Indare.
Revenir en haut Aller en bas
Seong Geun
Invité
avatar

Dim 12 Mar - 12:24
Seong Geun
Nahm Seong Geun
Ancien membre
Bad day #Alex Alors Seong Geun continuerait de râler intérieurement, et de se plaindre oralement quand il jugerait ça nécessaire. Et ça le serait forcément, parce qu’il avait mal et voyons, il n’avait pas de raison de cacher ce fait, vu que l’infirmier était là pour l’aider, autant qu’il sache si le jeune homme souffrait ou non. Ah, Seong Geun ne faisait qu’aider, avec sa bonne foi bien connue.

Par contre, il n’appréciait pas du tout le fait que l’infirmier ne réponde pas à sa question. Sentir quoi, bon sang. Il voulait bien savoir s’il avait un sérieux problème à la cheville, en fait. Ça serait sympa. Enfin ça serait sympa de le savoir, pas de vraiment le subir. Après tant de temps passer à danser, il trouverait ça vraiment con de se blesser maintenant. Il n’en n’avait pas envie du tout, et oui, c’était normal. Qui se disait « oh là là, j’ai envie de me blesser de manière à ne plus jamais pouvoir pratiquer ma passion, ça va être trop sympa ! » ? Eh bien pas Seong Geun, loin de là. Voyez, il avait déjà envie de retourner au cours. Peut-être que s’il se levait discrètement, il pourrait le faire. ..Hm, très mauvaise idée, il n’allait pas tenter le diable.

« Sinon, vous pouvez me répondre, aussi. »

Non mais oh. Il commencait vraiment à s’inquiéter, maintenant. Et c’était chiant, il n’aimait pas stresser. Et il espérait ne pas le paraître, d’ailleurs. Il détestait vraiment ça, devoir laisser tomber son masque d’impassibilité auquel il était tant habitué. Un jour, il saurait le garder en toute circonstance, il en était sûr. Mais ça voulait dire que pour ça, il serait obligé de s’habituer au stress. Et ça ne lui plaisait que moyennement, c’est fou. La douleur non plus, il n’y était pas habitué. Sûrement qu’il était très laid maintenant, à grimacer depuis une dizaine de minutes. Mais relâcher les muscles de son visage dans ce genre de situation était plus compliqué qu’il ne l’aurait imaginé. C’était vraiment.. Inhabituel et plus que désagréable. Peut-être la pire chose qu’il eut à vivre jusqu’aujourd’hui. En même temps, ce n’est pas  comme si le jeune homme avait vécu beaucoup de choses désagréables tout au long de sa vie. Donc il pouvait se permettre de dire ça, absolument.

Ah, voilà que l’homme s’était décidé à enfin lui répondre. C’est pas trop tôt. Et franchement, tout compte fait, il aurait préféré ne rien savoir. Ne rien entendre, plutôt. Parce qu’il n’avait rien appris, mais alors rien du tout. C’était beaucoup trop vague, ça ! Est-ce qu’il se fichait de lui ?! Seong Geun était certain qu’il essayait de lui faire peur. C’était.. Parfaitement ridicule. S’il le pouvait, il se serait levé et aurait marché très vite vers la sortie, la tête haute. Mais il ne pouvait pas, et ça le frustrait encore plus. À la place, il tourna la tête vers l’infirmier une nouvelle fois, s’apprêtant à répondre quelque chose qu’il ne devrait peut-être pas. Mais non. Parce qu’il partait, l’infirmier. Où. Ah mais non hein. Il ne voulait pas aller à l’hôpital non plus, d’ailleurs. Là-bas, c’était.. Effrayant. Trop de gens mal en point, et ça l’avait toujours mis dans un très grand malaise.

« V-vous allez pas me laisser là comme ça quand même, hein ? C’est pas déjà fini, si ? »

Il espérait sincèrement que non. Mais il n’était pas prêt à s’excuser à nouveau. S’il décidait que c’était fini et que le danseur devrait se démerder comme ça, il le ferait. Il y arriverait, parce que oui, il arrivait toujours à tout faire.

Mais non. Non, il était revenu. Assez rapidement, en fait. Ah. Il se sentait con, maintenant. Gravement con. On allait faire comme s’il ne s’était rien passé, hein. Il allait prendre ce que l’infirmier, lui tendait, et avaler le médicament en espérant silencieusement que ça l’aiderait.

« Hm. Merci, je suppose.. Je vais devoir faire quoi, maintenant ? Attendre en espérant que tout s’améliore assez rapidement ?  Ah, mais peut-être que vous allez décider de pas répondre. Mais je sais vraiment plus quoi faire, monsieur. »

Au moins, il s’était un minimum calmé. Il ferait ce qu’on lui dirait de faire, si ça pouvait améliorer son état. Et honnêtement, il était prêt à beaucoup pour ça.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Mar 28 Mar - 15:11
Invité
→ Vraiment pas besoin d'aide!
ft Nahm Seong Geun. - profil

Tu ne vas pas mourir.



J'avais presque envie de le traiter de chochotte. Il pensait quoi, qu'on avait la science infuse et qu'en un claquement de doigt je pouvais lui répondre sur ce qu'il avait? Je sais que je suis doué dans mon domaine, mais bon, je ne suis pas encore capable de diagnostiquer des cancers juste sur un mal de tête. Donc tant qu'il n'y avait pas d'examen plus pousser, je ne pourrais pas franchement lui dire quoi que ce soit. Regardez le geindre. Je partais quoi, dix minutes et il pleurait alors que quelques minutes avant, il faisait son fier à - presque - m'ordonner de répondre. Il prenait sagement son médicament, tant mieux. Combien de fois j'avais du me battre avec des élèves parce qu'ils ne voulaient pas "prendre ce qu'il ne connaissait pas", ou faire confiance à un "simple infirmier scolaire"... Oui car ça aussi on me l'avait déjà sorti: "Tu as fais infirmier scolaire parce que tu as raté tes études?" Petit con. Si j'ai choisi de l'être, c'était pas choix, et surtout parce que les horaires sont beaucoup plus stables pour élever un gamin... Mais bon, on peut leur pardonner, beaucoup se pensent supérieur à tout ça. Je ne cite pas que les Exchanges, bien sûr. Puis, si ça peut leur faire plaisir, pourquoi pas. Je n'avais rien à leur justifier.

"Merci, je suppose"... Ouais. Je vais vraiment croire qu'ils sont tous pareils. Je sais, je n'ai pas à juger... Et c'est mon travail. Mais merde. C'est quoi ces éducations à la merde? Même Lucas dit "Merci" correctement, et il n'a que 3 ans. Je le regarde, d'un air détaché et presque trop professionnel, je commence à ranger tout ce que j'ai ramené. Je le regarde alors, me penchant une dernière fois sur sa cheville.

-Qu'est-ce que tu veux faire dans ton état? Rien. J'ai appelé une ambulance, ils vont arriver... A part attendre, tu ne peux rien faire. expliquais-je en me redressant.

Le professeur me fit signe, il était retourné avec la classe mais la fin du cours sonnait, alors il me demandait l'autorisation de laisser entrer les élèves dans le vestiaire ou pas. Hochant la tête, je les laissais revenir, m'asseyant à côté du garçon pour prendre des notes dans un calepin, laissant le garçon saluer ses camarades s'il avait des amis. Une fois l'évacuation du vestiaire terminée, je tournais la tête afin de regarder le garçon.

- Je veux bien croire que c'est dur pour toi de te blesser... C'est la première fois? Mais, dramatiser ça sert à rien... Je veux bien admettre que tu ais mal, et oui, c'est peut-être grave, ou non, donc à part te mettre une pression plus que tu ne devrais: décontracte toi!

Comme si c'était facile à dire. C'était un gamin, son domaine c'était toute sa vie. Mais bon, j'avais pas spécialement envie qu'en plus d'une entorse, il me fasse un ulcère. Je n'allais pas lui sortir le classique: puis si tu n'arrives plus à danser, il y a d'autres domaines dans la vie. Non, ça serait complètement stupide.Peut-être réaliste, mais stupide. Puis ça serait aller dans son sens de dramatiser. Une chose me rassurée, son pied n'était pas plus marqué que ça... Et ça, c'était une bonne chose. Mais comme dit, plus qu'à attendre les secours.



© Codage by Citron - Institution Indare.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» j'ai besoin d'aide c'est urgent, s'il vous plait..
» j ai vraiment besoin d aide !!!!!
» Besoin d'aide, merci.
» Besoin d'aide . Fournitures scolaires ...
» Besoin d''aide en épistémologie de la géographie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Rps abandonnés-
Sauter vers: