À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
C'est l'heure pour les couples de se présenter pour être élus rois du bal !
Venez voter pour votre rp préféré du mois de Juin

 :: Indarë Reformatory School :: Présentations - étudiants Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Almost dying changes nothing, dying changes everything ~ Nylia J. Swann

Nylia J. Swann
IRS |:| Classe Epsilon
avatar
Féminin
Messages : 564
Né(e) le : 28/06/1999
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 4°A
Situation amoureuse : Coeur à prendre ~
Nationalité : Anglaise.
Commentaires/Citations : Madness is Genius ~
Nylia vous parle en #0099FF !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t227-almost-dying-changes-nothing-dying-changes-everything-nylia-j-swann#1676

Jeu 16 Fév - 1:21
Swann Nylia Jill
Surnom(s) : Lia, Nyny, Kitty pour les intimes.
Âge : 17 ans.
Date de naissance : 28 juin 1999.

Lieu de naissance : Londres.
Nationalité : Pure anglaise !
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle mais ouverte d’esprit… Hétérosexuelle curieuse !

Classe : Quatrième Année.
Groupe : Potion.
Raison : Après des années d’auto-mutilation, Nylia s’est enfin décidée à passer à l’acte. La raison de sa venue dans le programme Potion est simple ; ses parents la veulent saine et sauve et ont été alerté par cet ‘appel à l’aide’. Bien évidemment, ils ignorent, tout comme l’intégralité de l’entourage de la jeune fille, qu’elle ne souhaite en vérité pas mourir.
Caractère

Mademoiselle Swann a la joie de vivre. Etonnant, pour une jeune fille au comportement auto-destructeur, n’est-ce pas ? Et pourtant, c’est vrai. La plupart du temps, lorsque vous le croiserez, le visage de Nylia sera orné d’un joli sourire. Signe de déni ou de dissimulation de sa souffrance ? Aucun des deux. Non, la blondinette est (certes de manière paradoxale) heureuse de vivre, même si cela dépend du moment.

Mademoiselle Swann est bordélique. Et elle ne changera jamais. Sa chambre est le reflet de son esprit : le chaos total. Mais après tout, elle s’y retrouve bien. De plus, l’étudiante a beau ne pas aimer ranger, elle est tout de même très hygiénique, pas d’inquiétude. Bordélique oui, sale non.

Mademoiselle Swann est folle. Par-là, je sous-entends notamment qu’elle est euphorique, par exemple. En effet, elle est capable de vous pondre un discours faramineux sur la base de… Rien. Elle se contentera d’inventer une histoire (insensée) dans sa tête et vous la racontera. D’ailleurs, vous connaissez l’histoire du peuple kiwitin, du lampadaire volant et des pingouins couleur arc-en-ciel ? Non ? La blondinette possède également un amour inconditionnel pour l’humour noir, alors attachez-vous bien.

Mademoiselle Swann est ouverte d’esprit. Et peut-être même un peu trop, parfois ? Si vous avez un poids dans le cœur qui vous pèse trop, n’hésitez pas à aller vous confier à cette jeune blondinette, quel que soit votre petit secret. En effet, Nylia aime discuter de tout, tout le temps et avec tout le monde, alors elle sera sûrement apte à vous écouter lorsque vous en aurez besoin.

Mademoiselle Swann a le goût du risque. L’étudiante vit pour les expérimentations. Elle ne se permettrait cependant pas de faire du mal à autrui, alors elle se contente d’être son propre cobaye. C’est dans cette optique que Nyny a commencé à se faire du mal, il y a maintenant trois ans de cela. Lorsqu’elle se mutile, la jeune adolescente accède à une sensation particulière et unique, introuvable ailleurs.

Mademoiselle Swann a peur des orages. Et particulièrement des nuits orageuses. S’il y a bien une chose qu’elle déteste par-dessus tout, c’est être réveillée en pleine nuit à cause du tonnerre ou d’un éclair trop éblouissant. Immédiatement, la blondinette panique. Elle ne sait pas pourquoi, mais c’est plus fort qu’elle ; se sentant soudainement en danger, elle a l’impression que le toit va lui tomber sur la tête.

Mademoiselle Swann a peur de la mort des autres, et pour cause une mère malade pendant l’intégralité de son enfance. Bien que sa génitrice soit maintenant rétablie, Kitty a beaucoup souffert de la voir dans un tel état et a craqué au moment où sa mère commençait à aller mieux, comme si finalement, l’étudiante s’autorisait enfin à ne pas aller bien, elle.

Mademoiselle Swann est brillante dans tous les sens du terme. Scolairement mais également en général, dans la plupart des tâches qu’elle entreprend. Nylia pourrait largement être qualifiée de surdouée (préférant tout de même les tâches intellectuelles plutôt que pratiques) mais n’a jamais été reconnu comme telle, ce qui a été la cause d’une grande souffrance pour la blondinette qui s’est toujours considérée comme « différente », ou « décalée » par rapport à ses camarades…

Mademoiselle Swann est influençable. Un peu. Beaucoup. Passionnément. A la folie… ? Bref, Lia est aussi naïve. La demoiselle en est cependant consciente et essaie de travailler ce trait de caractère qu’elle déteste par-dessus tout. Son problème, c’est surtout que malgré le fait qu’elle soit dépressive, la blondinette ne déteste pas le monde entier. Au contraire, elle… Aime tout le monde, et je pèse mes mots.

Mademoiselle Swann est gourmande. Ceci dit, pas pour tout aliment. Son petit pêché mignon, c’est les bonbons. A peu près n’importe lesquels. Nylia en raffole tout simplement et doit se faire violence pour ne pas vider une boîte de sucreries en dix minutes… Si vous voulez lui faire plaisir, tâchez de vous en souvenir.

[Remarque : bien que la raison de son inscription au programme Potion soit un tout petit peu expliquée ici, je la développerai plus dans la partie histoire de la fiche de Nylia.]

Physique

Yeux : Bleus/gris.
Cheveux : Longs et blonds. Elle les attache parfois en une queue de cheval haute, laissant pendre des mèches de part et d’autre de son joli minois.
Taille : 1,53 mètres.
Poids : 53 kilogrammes.
Corpulence : Moyenne, mais de jolies formes.
Vêtements et/ou style : Très souvent en uniforme. Nylia possède également une tunique rose et blanche qu’elle affectionne par-dessus tout.
Signe distinctif : Aucun (à part sa personnalité, mais ce n’est pas une caractéristique physique ~)
Autre chose ? Nylia est considérée comme une jeune fille attirante et surtout, très mignonne (sa petite taille y est pour quelque chose…)


Histoire

« Ouvre les yeux, ma chérie. »

Le père tendit le bébé déjà endormi à sa femme. La jeune mère venait d’accoucher d’une petite fille ; celle qui porterait le nom de Nylia Jill Swann. Carol, nouvelle maman, était fatiguée ; étant malade, l’accouchement n’avait vraiment pas été facile De plus, la mère de Nylia avait accouché par césarienne. Malgré tout, la souffrance ressentie avait été anéantie à la seule vue du nouveau-né. Le couple avait eu du mal à avoir un enfant et était plus qu’heureux d’avoir pu enfin mettre au monde leur trésor.

C’est ainsi que la petite fille fut choyée pendant toute son enfance. Elle n’était pas née dans un milieu vraiment aisé, mais les efforts et la grande volonté de la part de ses parents pour qu’elle ait accès au meilleur dans tout lui donnaient l’impression d’être une véritable princesse. Et à vrai dire, elle l’était aux yeux du couple qui mesurait bien la chance d’avoir pu donner la vie. Le bonheur régnait dans le foyer Swann.

Dès son entrée à l’école, la petite se démarqua. Elle était brillante et le serait toujours. Curieuse, polie, éveillée, cette paire d’yeux azurs possédait toutes les qualités requises pour être une excellente élève. Tous les professeurs qu’elle rencontrerait par le futur l’adoreraient. Pour eux, Nylia incarnait tout simplement l’élève parfaite et dans chacune de ses classes, elle était le chouchou. De ce fait, elle fut l’objet de la jalousie de certains de ses camarades qui enviaient la lumière qu’elle dégageait qui attirait même les plus « ténébreux ». La blondinette rayonnait, et répandait la joie et la bonne humeur partout où elle allait.

D’ailleurs, ce devint très rapidement son passe-temps préféré. Aider les gens. Les faire rire, ou ne serait-ce que sourire, même juste deux secondes. Elle adorait faire ça et se donna très tôt pour objectif de se battre pour rendre le monde meilleur, à sa petite échelle, preuve d’une maturité certaine chez la petite fille que les adultes ne manquaient pas de remarquer et d’admirer. De là, on devine facilement la surprise de l’entourage de l’écolière lorsque celle-ci tomberait en dépression quelques années plus tard.

Certes, Nylia voulait aider les autres d’une manière générale, mais elle aussi avait sa favorite. C’était sa mère. Cette dernière était malade depuis longtemps et la fillette l’avait appris au détour d’une conversation entre ses deux parents. Auparavant, elle s’était simplement toujours dit que sa mère était sûrement spéciale, différente. Lorsqu’elle était de bonne humeur, elle aimait imaginer que c’était une super-héroïne qui sauvait le monde, cachée dans l’ombre, ce qui causait autant de fatigue. Mais tout changea le jour où elle apprit à ses dépens que sa maman chérie était en vérité souffrante.

L’imaginaire de Nylia fut submergé de scénarios tous plus horribles les uns que les autres. Sans s’en rendre compte, la petite fille imaginait la mort de sa mère au moins une fois par jour. Elle se voyait à son enterrement, par exemple, et ne tardait pas à fondre en larmes. Comment pouvait-elle vivre normalement, désormais ? Pourtant, techniquement, rien n’avait changé. La fillette avait seulement arrêté d’être ignorante sur la condition de sa génitrice. Ayant la chance de posséder une relation fusionnelle avec sa mère, elle s’était empressée d’obtenir confirmation de ce qu’elle avait entendu.

« C’est vrai que tu es malade ?
- Oui, ma puce, mais tu n’as pas à t’inquiéter. Maman va bien ! »

Carol n’avait pas menti, et la préadolescente le voyait bien. Sa mère se battait et l’avait toujours fait. Tout était dans le mental. Madame Swann vivait, tout simplement, comme tout le monde, n’ignorant pas sa maladie seulement lorsqu’elle devait prendre ses médicaments. Elle devint un modèle de force incroyable pour sa fille qui constituait sa plus grande fierté. Malheureusement, Nylia ne pouvait pas s’empêcher d’avoir peur. Inévitablement, elle avait été témoin de plusieurs attaques de la maladie contre sa mère, et elle ne pouvait s’empêcher de redouter le jour où celle-ci cèderait. Après tout, Carol était humaine et donc, mortelle.

Fragile et forte à la fois. C’était ce que voulait devenir la blondinette, à l’image de sa mère. Ce fut facile car la mère et sa fille se ressemblaient beaucoup, et au fur et à mesure qu’elle grandissait, Carol et Nylia étaient des fois confondues. La jeune fille en était fière et le prenait comme un compliment. Au plus grand bonheur du foyer Swann, la jeune mère guérit après un traitement expérimental qui avait duré une année. Le jeu en avait valu la chandelle. C’est à ce moment-ci, au moment où on s’y attendait le moins, que la blondinette faillit.

Nyny avait treize ans lorsque la dépression la frappa pour la première fois. L’été était fini et l’automne ainsi que l’hiver s’annonçaient rudes. La jeune fille ne comprit pas ce qui lui arrivait. A vrai dire, personne ne comprit. Ses résultats scolaires, néanmoins, ne baissaient pas, et elle s’y accrochait. Au moins, je suis douée à ça, se disait-elle à chaque bonne note reçue. C’est ainsi qu’au début, personne ne remarqua la descente de la collégienne. Personne à part ses parents. Bien sûr, ils avaient essayé de la faire parler, se confier, communiquer, mais le désespoir et la tornade de l’adolescence étaient bien trop forts ; la chevelure d’or les envoyait balader gentiment avec un sourire.

« Tout va bien, je suis juste fatiguée. »

Sur ces mots, l’adolescente se dirigeait vers sa chambre et se réfugiait dans l’automutilation. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser, elle n’était pas victime de pulsions. A chaque fois que Nylia se faisait du mal, elle faisait preuve d’un calme et d’un sang-froid incomparables. Dans ces moments-là, elle n’était pas submergée par la tristesse. Au contraire, c’est comme si elle était temporairement incapable de penser et était donc réduite à l’état de machine qui avait pour seul but son autodestruction. Je ne pense pas donc je ne suis pas. Cet enfer tortura la blondinette pendant des années. Ses parents, impuissants, faisaient leur maximum pour l’aider mais rien n’y faisait. Nylia continuait la pratique du tennis et du violon, deux choses qu’elle adorait depuis sa plus tendre enfance. Ça lui changeait les idées, c’était vrai, mais pas indéfiniment.

« Nylia est bipolaire de type II. C’est un type un peu spécial de bipolarité, plus difficile à diagnostiquer que la bipolarité habituelle. »

Et voilà qu’à 17 ans, elle apprenait qu’elle était malade. Malade. Malheureusement, la jeune fille eut du mal à encaisser la nouvelle. Elle savait qu’elle n’était pas vraiment normale, cela faisait des années qu’elle se faisait du mal de toutes les manières possibles, qu’elle voyait un psychiatre, mais cette annonce fut la goutte de trop dans le vase. Malheureusement, le mal-être de l’adolescente passa inaperçu puisqu’elle était le genre de personne à tout contenir en elle et ne rien laisser paraître. L’éducation purement anglaise qu’elle avait reçue n’aidait en rien, pour le coup.

« Ouvre les yeux, ma chérie… »

Cette fois, c’était à sa fille que son père adressait ces mots doux. Nylia émergea du sommeil lourd dans lequel elle avait été plongée pour plusieurs heures maintenant. Elle maudit la douleur à son réveil. Son avant-bras gauche la brûlait. Son regard fut immédiatement attiré par le bandage rougi qui entourait son poignet ; elle avait tenté de se suicider et elle avait survécu. A cette pensée, la blondinette sourit. Elle avait survécu, et elle en était heureuse. Ce qu’ils ignoraient tous, c’est que Nyny ne voulait pas mourir. Elle voulait simplement jouer un peu, tester ses limites. Et malgré la douleur qu’elle avait ressenti au moment de son passage à l’acte, la jeune fille avait accédé à une sensation toute particulière dans le même temps.

A tout acte sa conséquence, et la tentative de suicide mal interprétée par les parents de Nylia eut pour conséquence son inscription au programme Potion de l’Institution Indarë. Le couple perçut cet acte comme un final appel à l’aide de la part de leur fille et discutèrent longtemps (consultant également le psychiatre de leur fille, Mr. Cabourg) avant de prendre cette décision, déchirante pour l’ensemble du foyer Swann. Malgré tout, l’étudiante ne fut pas fâchée contre ses parents. Elle comprenait un tel choix, qui était sans contestation le plus sensé…  

Un peu de vous

Prénom/Pseudo : Nikita (mon prénom, souvent pris pour un pseudo donc… appelez-moi Niki ou Kitty ! :3)
Age : 15 années !
Tu nous viens d'où ? : Quelle formidable invention que les partenariats, huhuhu…
Un commentaire ? : Du RP, du RP, toujours plus de RP ! o/



Dernière édition par Nylia J. Swann le Ven 17 Fév - 15:09, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Craig M. Downey
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 25
Né(e) le : 04/01/1992
Date d'inscription : 12/02/2017
Age : 25
Niveau d'études/Métier : Educateur sportif
Situation amoureuse : //
Nationalité : Américain
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t210-craig-m-downey-le-prof-de-sport-est-la

Jeu 16 Fév - 6:17
Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Raven
Invité
avatar

Jeu 16 Fév - 8:43
Raven
Raven L. Lentz
Ancien membre
Bienvenue à toi jeune dépressive !


"Hétérosexuelle mais ouverte d’esprit… Hétérosexuelle curieuse ! "... En tant qu'ainée, je me dois de te montrer le chemin! *sors*


Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas si tu as besoin d'aide !
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Hunt
IRS |:| Incarcéré pour l'été
avatar
Masculin
Messages : 31
Né(e) le : 25/04/1999
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Troisème Année
Situation amoureuse : Célib'
Nationalité : Américaine
Commentaires/Citations : "Cette impulsion dans mon cerveau m'indique raisonnablement qu'il n'y a pas de considération à avoir"
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t110-il-n-y-a-pas-que-la-passion-qui-sait-se-montrer-destructive

Jeu 16 Fév - 9:55
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Nylia J. Swann
IRS |:| Classe Epsilon
avatar
Féminin
Messages : 564
Né(e) le : 28/06/1999
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 4°A
Situation amoureuse : Coeur à prendre ~
Nationalité : Anglaise.
Commentaires/Citations : Madness is Genius ~
Nylia vous parle en #0099FF !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t227-almost-dying-changes-nothing-dying-changes-everything-nylia-j-swann#1676

Jeu 16 Fév - 14:05
Merci beaucoup à vous tous !

Raven, oh, j'en serais honorée... *sort avec elle* (merde c'est pas ce que je voulais dire xDD) Plus sérieusement, malheureusement pour elle, Nylia est influençable, et peut-être un peu trop... o/

Je pense finir ma fiche aujourd'hui ou demain 8D :rainbows:



Revenir en haut Aller en bas
Lua F. Anew
ISS |:| Classe Delta
avatar
Féminin
Messages : 73
Né(e) le : 01/12/2000
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Idole
Situation amoureuse : Tina ♥ Tina ♥ Et toujours Tina ♥
Nationalité : Anglo-japonaise
Commentaires/Citations : Don't touch me please
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t175-get-ready-to-die-of-cuteness-overload-termine

Jeu 16 Fév - 14:17
BIENVENUE (une fois sur la cb et une fois ici) !

On va être keupines de taille ! (Lua = 1m52) :D


   
Revenir en haut Aller en bas
Nylia J. Swann
IRS |:| Classe Epsilon
avatar
Féminin
Messages : 564
Né(e) le : 28/06/1999
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 4°A
Situation amoureuse : Coeur à prendre ~
Nationalité : Anglaise.
Commentaires/Citations : Madness is Genius ~
Nylia vous parle en #0099FF !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t227-almost-dying-changes-nothing-dying-changes-everything-nylia-j-swann#1676

Jeu 16 Fév - 14:34
Owiiiii ! Lua pourra l'aider à ne pas trop complexer. :33



Revenir en haut Aller en bas
Nylia J. Swann
IRS |:| Classe Epsilon
avatar
Féminin
Messages : 564
Né(e) le : 28/06/1999
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 17
Niveau d'études/Métier : 4°A
Situation amoureuse : Coeur à prendre ~
Nationalité : Anglaise.
Commentaires/Citations : Madness is Genius ~
Nylia vous parle en #0099FF !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t227-almost-dying-changes-nothing-dying-changes-everything-nylia-j-swann#1676

Ven 17 Fév - 15:31
Je me permets de double-poster exceptionnellement pour prévenir que j'ai fini cette fiche de présentatioooooon ! :keupins:



Revenir en haut Aller en bas
Martel Ed'Ruecus
PNJ |:| Directrice de l'IRS
avatar
Féminin
Messages : 407
Né(e) le : 12/09/1981
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 35
Niveau d'études/Métier : Directrice de l'IRS
Situation amoureuse : Mariée à Ruthven Ed'Ruecus
Nationalité : Britannique (origine Allemande)
Commentaires/Citations : [Directrice présente à mi-temps jusqu'aux vacances]
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com http://indare-division.forumactif.com/t24-pnj-martel-ed-ruecus

Ven 17 Fév - 22:02
Bienvenue dans le programme de réhabilitation psychologique Potion, chére élève.
Vous êtes officiellement admise dans notre établissement.

Voici les règles spécifiques qui s'appliquent à ton personnage, en plus du règlement de l'école :
- Interdiction d'utiliser un rasoir, un compas, un ciseau ou tout autre objet tranchant sans surveillance
- Ses affaires et sa chambre doivent être fouillées régulièrement pour s'assurer qu'il ne tentera pas de se faire du mal
- Obligation de rendez-vous au moins hebdomadaire avec un des psychologues de l'école


Voici les liens qui te seront utiles pour tes premiers pas sur le forum :
Listings, pour les classes, les chambres et l'avatar
Suivi psychologique et dossier scolaire, pour tenir compte des notes, éventuelles punitions, soins et autres choses affectant le parcours scolaire de ton personnage (et pour mettre tes bulletins de note de première année si tu as envie)
Demandes de rp (faut bien commencer)
Friendships & Adventures, pour répertorier tes rps et tes relations
Internet & sms, si tu veux créer un compte S'Peach ou un téléphone
N'oublie d'ajouter le lien vers ta présentation à ton profil.

J'espère que tu te plairas dans notre école et espère que nous pourrons t'aider à surmonter tes problèmes
Martel Ed'Ruecus, directrice de l'IRS
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» l'intégralité de la serie "4ème dimension"
» Fleur
» les livres à lire (bis)
» SWANN
» RDV de Swann chez l'orthophoniste!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Indarë Reformatory School :: Présentations - étudiants-
Sauter vers: