À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: Hors-jeu :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cours de rattrapage?! Et puis quoi encore?! [PV Craig]

Raven
Invité
avatar

Mar 14 Fév - 12:13
Raven
Raven L. Lentz
Ancien membre



Je préfère l'eau dans le pastis!


Un réveil lent et douloureux... Je m'étais reveillée ce matin la tête par terre, voir tout le corps par terre... Je crois que j'avais fais un cauchemar ou je sais pas vraiment... 4h du matin... What? C'était vraiment super tôt. Je rageais contre moi même, contre ce lit, contre ce réveil... Je remontais dans mon lit, soupirant. Nnh. Dodo...

J'avais beau me rouler à droite, à gauche, faire la crêpe, c'était mort: je n'avais plus sommeil. Merde. Soupirant, je me levais pour aller dans mon armoire, m'aveuglant presque avec la lumière de mon téléphone, et chopper mes médicaments... Juste contre le mal de tête, Alex m'avait enlevé mes calmants. Tant mieux. J'étais pas une Potion, j'avais pas besoin de ces merdes. Nan, là, c'était juste une migraine pas possible qui me prenait. Je me jetais alors sur mon lit, mon téléphone en main je regardais mes SMS. J'en avais 3: deux d'Arai et mon suivi conso. Tss... Je répondais alors à Arai, lui expliquant ce qui m'étais arrivé, nul doute qu'elle se foutrait de ma gueule.
Après avoir fait un tour sur différents sites, je laissais mon téléphone, soupirant... Il était à peine 5h du matin, et j'arrivais pas à me rendormir. Je me remettais en mode foetus, me recroquevillant sur moi même et essayant de dormir. Rien à faire... Je me levais alors, laissant mes longs cheveux caresser mon dos nu, ma poitrine bougeant librement, j'adorais me balader nue dans ma chambre. J'attrapais mon ordi, me foutant devant et mettant des vidéos en tout genre... J'avais pu continuer ma série comme ça. J'avais écouté des musiques en me retenant de chanter, après quoi, je décidais à me bouger... Il était déjà 6h. Une bonne douche, bien chaude et bien longue, rien de mieux. Même si mon mal de tête persiste. Au pire, je pourrais toujours essayé de convaincre Alex de me laisser dormir à l'infirmerie... Haha, ou pas. Dès que le couvre feu fut levé, c'est à dire les six heure trente passée, je pouvais enfin quitter ma résidence. Vêtue de mon uniforme, j'avais pris une écharpe en plus, même si les températures se réchauffées, les matins étaient encore glacés. Je regardais la nuit encore présente, les étoiles bien brillantes... Mon souffle créant de la fumée me rappelait mon irrésistible envie de clope. Je mordais ma lèvre, baissant les yeux sur l'herbe presque glacé.

Je passais devant la cafet, j'avais pas vraiment faim. Je n'avais pas mangé depuis hier midi, et encore, ça avait été un morceau de pain et une pomme. Mais j'avais pas plus faim que ça. J'étais sortie de ma période "gros sac" où j'avais tout le temps faim. J'avais encore du temps à tuer avant le début des cours... Aller en ville ne servait à rien, les boutiques étaient fermées, dommage, je serais bien allée acheter des clopes.

Les cours passèrent à une vitesse folle. Enfin, le premier cours: Education civique. Sérieusement, qui a inventé cette matière de merde? Bon, j'avais quand même pu continuer ma nuit au moins, mais c'était chiant de se lever rien que pour ça. Enfin la suite n'allait pas être mieux: sport. Là, je peux vous dire que j'avais zéro motivation. Mais réellement... En plus, on allait être noté aujourd'hui et si on avait moins que la moyenne on allait avoir des rattrapages... Fais réellement chier. En plus, vous savez ce qu'on avait: piscine. Mais, j'avais surement une petite idée sur le comment j'allais pouvoir sécher tranquillement.

Les élèves se séparaient en deux groupes pour aller dans les vestiaires, les filles de leur côté et les mecs du leur. Moi, je m'avançais encore en uniforme vers le profs... Soupirant, déjà blasée.

- Monsieur... J'peux pas faire piscine: j'ai mes règles!

L'argument propre aux filles. Voilà, au mieux il allait me dispenser de cours, au pire, il allait me dire d'attendre sur les gradins... Ou me prendre pour son larbin pour lui chercher des trucs. Mais c'était hors de question que je mette les pieds dans l'eau.
© Codage by Citron. - Institut Indare


Dernière édition par Raven L. Lentz le Mar 2 Mai - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Craig M. Downey
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 29
Né(e) le : 04/01/1992
Date d'inscription : 12/02/2017
Age : 25
Niveau d'études/Métier : Educateur sportif
Situation amoureuse : //
Nationalité : Américain
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t210-craig-m-downey-le-prof-de-sport-est-la

Mar 14 Fév - 14:27
Cours particulier parce que tu le vaux bien

   
Craig M. Downey & Ravel L. Lentz

   
Une nouvelle journée commençait et j’étais curieux de savoir ce qu’elle me réservait comme surprise. Debout à 6h pour me préparer à mon aise à aller travailler. J’appréciais prendre mon temps le matin pour boire mon café et zieuter le journal un moment. Les conneries qu’on pouvait lire dans ce bout de papier me faisait bien rire dès le matin et donc j’étais souvent de bonne humeur dès le matin. C’était le mauvais point pour les élèves, car cela voulait juste dire que j’étais motivé à les faire suer encore plus. De plus, je ne me souvenais plus ce que j’avais comme élève aujourd’hui. J’allais fouiller dans mon sac pour sortir mon horaire et je remarquais que j’avais une journée calme aujourd’hui vu les classes que j’avais. Il fallait que je trouve ce que j’allais leur faire pour qu’il me déteste encore plus.

Arrivé 8h, je décidais de bouger et me rendre à l’école à mon bureau. C’était bien le moment que j’appréciais le moins, car j’avais pas mal de paperasse en retard. Ce n’était pas trop mon truc de remplir les formulaires, signer les documents ou encore pire, faire le tri dans mes papiers. Et pourtant, c’était un passage obligatoire. Bon encore heureux, boire du café était autorisé car ça me faisait passer le temps. Mais comme j’avais toujours du boulot, je ne m’ennuyais jamais pendant ses trente premières minutes de ma journée et j’en gardais toujours pour le lendemain. C’était sûrement mon défaut de professeur de laisser trainer les choses en longueur concernant la paperasse. Bon tant que je n’ai pas de réprimande de la directrice, je continuais de cette façon simple.

8h30, le premier cours débutait et ce n’était pas de tout repos cette classe. Je devais souvent les remettre à leur place pour qu’il m’écoute et je comptais bien les crever dès le matin pour qu’ils foutent la paix aux autres profs. Je sais, je suis compatissant envers mes collègues. En tout cas, je les aurais bien fait courir, fait des pompes et à la fin, j’ai même tenté un jeu spécial pour eux qui a, plus ou moins, fonctionné. Bon, j’ai du intervenir encore, mais c’est devenu une habitude avec eux. Mais 50min de cours, c’était cours quand même. Surtout que je perdais quand même du temps. Il fallait que les étudiants se changent au début et se rhabillent à la fin et connaissant les gigotos, ils prenaient bien leur temps. Parfois, je devais m’amuser à les sortir des vestiaires à coup de jet d’eau pour qu’ils se bougent.

Enfin, le premier cours se passait normalement et le deuxième suivi pareillement. Je n’avais vraiment pas de chiante classe aujourd’hui et ça faisait parfois du bien de pouvoir souffler un peu. Après vint le dernier cours de la journée avec encore une classe à problème. Je les connaissais bien et je savais ce que j’allais faire avec eux. Je leur avais donné rendez-vous à la piscine, il allait faire trempette et faire des brasses à s’en noyer s’il le fallait. Bon comme d’habitude, ils prenaient leur temps, mais il savait que je ne me gênerais pas à déborder sur leur temps de midi s’ils se grouillaient pas. Alors que je discutais avec un autre prof qui m’avait accompagné pour les gérer, une jeune demoiselle en uniforme vint nous parler.

« Monsieur... J'peux pas faire piscine: j'ai mes règles! »

Elle se foutait de moi ou quoi. On lui a rien appris en anatomie ou en cours physiologique, je ne savais pas dans quel type de cours on leur apprenait cela. Tout le monde savait que les règles s’arrêtaient sous l’eau, alors règle ou pas, je n’en avais rien à faire moi.

Je la regardais avec un sourire au coin des lèvres, elle allait m’amuser cette petite et faire comprendre qu’y a aucune excuse valable avec moi. Je m’approchais d’elle comme pour lui répondre, mais en fait, aucun son ne sorti de ma bouche. Je la pris sur mon épaule tel un sac à patate et hop, dans l’eau.

« Mademoiselle Lentz, vous êtes la seule étudiante dans cette classe avec les pires notes dans mon cours. Alors vos excuses bidon, vous pouvez les garder pour vous. »

Disais-je d’un ton sévère envers l’adolescente que j’avais balancé dans l’eau. Elle avait encore de la chance que les autres se trouvaient encore dans le vestiaire, mais cela n’est qu’une question de minutes pour qu’ils arrivent et la voient. Au fond de moi, cette situation me fit rire, mais je restais de marbre à l’extérieur pour montrer qu’avec moi, on ne rigolait pas. Enfin, c’était toujours plaisant de voir les t-shirts mouillés des étudiants et parfois, on avait quelques surprises alléchantes dans cette situation déplaisante pour l’étudiante, mais délicieuse pour le professeur.
Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Raven
Invité
avatar

Jeu 16 Fév - 13:01
Raven
Raven L. Lentz
Ancien membre



Un joli SPLASH !

Voilà, il allait me dire d'aller m'asseoir, et tout serait terminé, j'allais pouvoir sécher tranquillement. J'allais presque faire demi tour quand je le voyais s'approcher de moi. Mais vraiment proche... Qu... Pourquoi mes pieds ne touchaient plus le sol?! J'écarquillais les yeux en me voyant basculer par-dessus son épaule... Les spectateurs eurent le droit à une jolie vue sur mon petit shorty blanc. Mes ongles se plantèrent dans les épaules du professeur, je n'avais lâché aucun cri, même si un petit hoquet de surprise c'était fait entendre,  

- Putain ! Lachez moi!

Effectivement. Il m'avait lâché. Ou plutôt balancé... Dans l'eau. Je rêve?! Je me retrouvais complétement sous l'eau en uniforme, heureusement que mon téléphone, mon sac, mes chaussures étaient restés dans mon casier ! Le silence de l'eau était vraiment oppressant... La pression de l'eau m'étouffait. Il ne manquait plus que ça: faire une crise de panique... Je n'avais pas peur de l'eau, c'était juste être aussi... Etouffée, ce n'était pas la sensation la plus agréable. Surtout avec mes vêtements, ma veste et ma jupe d'uniforme pesait un certain poids maintenant qu'elles étaient mouilles. Vous vous êtes déjà baignés tout habillé? Ce n'est vraiment pas confortable comme sensation... Mon corps s'enfonçait dans l'eau, heureusement que c'était dans une partie moins profonde, j'atteignais rapidement le fond... Là, j'eu la possibilité de me laisser couler et rester au fond... Me noyer aurait été la meilleure des solutions, non? Haha, je vais passer pour une suicidaire et j'allais être transféré en Potion! Je poussais alors le fond du bassin avec mes pieds pour remonter rapidement, mes pieds bougeant pour que je reste à la surface étant donné que je n'avais pas si pied que ça... Je me mettais à tousser comme pas possible, j'avais bien bu la tasse. Regagnant rapidement le bord, je remettais des mèches de cheveux en arrière, fusillant le prof du regard. Espèce de connard... Poussant sur mes bras pour me remonter... Putain. Je remerciais les cours de boxe de Meri et ma force pour y être arrivé du premier coup.

J'essorais mes cheveux, avant de remarquer la transparence de ma chemise... Non, je n'étais pas gênée, mon soutif était plutôt beau, et il se voyait bien maintenant, on pouvait même voir facilement mon tatouage en forme de patte de félin sur la poitrine. Je m'avançais vers le professeur, attrapant son t-shirt, je fronçais les sourcils,

- Vous êtes un enfoiré... Comptez pas sur moi pour suivre votre cours! balançais-je avant de taper derrière son genoux le déséquilibrant et profitant pour le pousser vers l'eau... Qu'il voit un peu ce que ça fait!

Même si j'avais retenu de ne pas lui foutre un coup de poing, je détournais les talons, totalement trempée. J'essorais mes cheveux, retournant dans le vestiaire... J'attrapais mon téléphone avec une serviette, m'enfermant dans une cabine je serrais les dents avant de foutre un grand coup de poing dans la paroi. La douleur ressentie n'était rien contre ma rage... Même si le prof allait plus s'en prendre plein la gueule, surtout qu'il y avait un autre prof témoin! Je savais qu'il n'y aurait pas de suite. C'était toujours comme ça, j'allais me faire coller pour l'avoir poussé, mais lui, il n'aurait rien pour son comportement. Système de merde... J'enlevais alors ma veste, puis ma chemise que j'avais déboutonné, ma jupe suivie également, puis mes sous-vêtements... Une fois nue, je commençais à me sécher. J'allais devoir appeler Arai qu'elle me ramène des affaires de rechange... En espérant qu'elle travaille que d'aprem! Sinon j'étais bonne pour rester à poil dans ma cabine!
© Codage by Citron. - Institut Indare
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Récupération de cours suite à une convocation de l'administration
» Cours de français en BTS
» Collège UPI
» le torah,le christianisme,l'islam puis quoi d'autre??????
» Cours particuliers : quels tarifs puis-je demander ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Rps abandonnés-
Sauter vers: