À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: Hors-jeu :: Archives :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une valise qui tremble ? Lua's arrival ! [Pv. Amaryllis]

Lua F. Anew
Absence longue durée
avatar
Féminin
Messages : 73
Né(e) le : 01/12/2000
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Idole
Situation amoureuse : Tina ♥ Tina ♥ Et toujours Tina ♥
Nationalité : Anglo-japonaise
Commentaires/Citations : Don't touch me please
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t175-get-ready-to-die-of-cuteness-overload-termine

Sam 4 Fév - 18:22
Une valise qui tremble ? Lua's arrival !
La panique d'une idole japonaise fraîchement débarquée.
ANEW Lua F.
&
HANAZUMI Amaryllis
Les préparatifs étaient enfin terminés ! Lua avait séjourné chez un membre de la famille de son père le temps que tout soit préparé pour son départ à l'Institut, son départ précipité du Japon ne lui avait pas vraiment laissé le temps de bien se remettre et de penser à prendre tout ce dont elle avait besoin ; elle avait donc profité de quelques jours de vide avant de commencer les cours pour racheter quelques affaires et pouvoir boucler ses valises. Elle ne savait pas si elle était réellement impatiente de commencer sa nouvelle vie ou plutôt avait-elle peur d'avoir le mal du pays, à défaut d'être soulagée de ne plus avoir à faire face à ses fans détraqués, sa sœur lui manquait terriblement. Avec qui allait-elle pouvoir discuter des autres idoles ? Avec qui allait-elle partager des moments privilégiés et intimes ? C'était difficile de s'en passer et de devoir nouer de nouveaux liens, elle n'était pas douée et elle avait vraiment peur de ne pas s'intégrer ; qui sait dans quel établissement elle était tombée ? En soit, elle se posait énormément de questions, la plupart sans réponse pour l'instant et sûrement pendant encore quelques temps, elle prenait sur elle c'était un de ses choix et la jeune demoiselle allait l'assumer jusqu'au bout. Elle le devait, c'était quasiment une question de survie. En ce qui concerne les cours, la vie à l'école, elle ne s'inquiétait pas plus que ça, le problème c'était plus les gens qui peuplaient l'institut... Sa vie d'idole et la privée sont extrêmement différentes et sa personnalité également, elle a peur, vraiment peur et sa timidité n'arrange rien. Si elle devait éviter une chose par dessus tout c'était le contact physique, après elle pouvait se débrouiller et prendre son courage à deux mains pour parler et réussir à tisser des nouvelles amitiés ; juste. éviter. le. contact. physique. Pas si compliqué ? Pour elle c'est logique, une question de survie, mais les autres ne sont pas au courant et c'est seulement inscrit dans son dossier donc les élèves en sont inconscients et puis, elle a l'air facile à embêter donc c'est plus de la tentation qu'autre chose.

C'était son état d'esprit pré-rentrée. Elle était en chemin avec sa valise qui faisait quasiment sa taille, la route vers une nouvelle école, de nouveaux horizons et une renaissance. Jusqu'ici tout se passait bien, la personne qui l'hébergeait l'avait déposée non loin de l'Institut et elle se dirigeait maintenant vers les bâtiments sans trop savoir où elle allait atterrir. Elle aurait dû demander un plan détaillé histoire d'être un minimum capable de se débrouiller et de trouver l'endroit où elle logerait, mais Lua étant carrément tête en l'air ça ne lui était pas venue à l'esprit avant d'arriver. Et maintenant ? Qu'allait-elle faire ? Où aller ? Elle se dirigeait vers un bâtiment auquel elle ne saurait mettre un nom dessus, où elle avait atterri ? Aucune idée, mais elle pouvait y entrer. La jeune idole avançait, peu sûre d'elle, elle s'était décidée à rentrer dans le bâtiment inconnu. Une salle. Avec des canapés et un tas d'autres choses comme des ordinateurs ou des consoles. Mais, elle était où ? C'était normal ? Elle qui pensait se retrouver dans le hall... Des battements de cœurs qui s'accélèrent, le stress qui augmente. Place à la panique. Que faire ? Elle venait d'arriver, elle ne savait pas où elle se trouvait, le seul point positif c'est qu'elle a réussi à rentrer dans un bâtiment. Position fœtale assise, derrière sa valise, dans un coin. Elle était au bord de la crise d'angoisse, les larmes aux yeux. Combien de temps allait-elle rester comme ça ? Elle n'aimait pas être perdue et elle a tendance à prendre peur très rapidement.

Une salle commune. Une valise qui tremble. Comment deviner que c'était la fameuse idole du Japon qui était cachée derrière telle une autruche la tête dans un trou ? Pas de mot, juste des petits sanglots à peine perceptible. Je pense que ça pourrait faire peur si ça arrivait pendant la nuit et que quelqu'un tombait sur elle...


   
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis Hanazumi
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 484
Né(e) le : 05/08/2000
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire - Karynsexuelle
Nationalité : Française
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t31-amaryllis-la-pianiste-fini

Sam 11 Fév - 20:59

Une valise qui tremble



Ama à la rescousse!
Je sortais de ma chambre après m'être préparée et revêtue d'une marinière ainsi que d'un jean. J'avais pour l'occasion laissée mes cheveux détachés dans la limite du supportable pour moi c'est à dire une couette seulement,ce qui arrivait aussi souvent que je portais ce genre de vêtements. Cette tenue était ce que je nommerais une "cape d'invisibilité". En effet, plus banal tu meurs et celà me permettait de vaquer plus aisément dans les couloirs des deux bâtiments sans me voir devenir une cible de choix pour les Forges au vue de ma tenue visiblement noble ni sortir du lot parmi les membres des ISS. Je descendais donc l'escalier lentement en mettant mes écouteurs dans mes oreilles. Plus surprenant encore que ma tenue,je n'écoutais que rarement de la musique en déambulant dans l'académie, je préférais me balader en jouant sur mon clavier électronique tout en trimballant mon ordinateur portable dans un sac que je mettais en bandoulière. En somme, c'était une journée particulière pour quiconque me connaissant. Je ne voulais qu'écouter une musique que je venais de découvrir quelques heures auparavant. Le but de la manœuvre c'était de m'en imprégner et saisir les notes utilisés. Je parvenais en salle commune où je fis une étrange découverte : une valise trônait seule au milieu de la salle vide. Plus étonnant encore, cette dernier semblait prise de tremblements. Les Forges avaient-ils fait une mauvaise blague en enfermant quelqu'un dans le contenant pour s'amuser. Je me rapprochais de la valise jusqu'à que cette dernière touche mes bottes et je pus constater que les tremblements dont la valise souffrait provenait de sa supposée propriétaire qui semblait bouleversée. Je me penchais alors pour demander d'une voix douce.

-"Tout va bien?"

Je la détaillais un instant du regard, mince je suis quasi-certaine de l'avoir déjà vue quelque part.. En dehors de ce sentiment de déjà-vu,la demoiselle semble plus jeune que moi et surtout moins à l'aise. Elle poussait des sanglots il y'a à peine quelques instants. Je décidais de m'enquérir un peu plus de la situation sans pour autant me montrer plus pressante que nécessaire.

-"Quelqu'un t'a fait du mal? Tu as besoin d'aide?"

Il fallait au moins cela pour que cette fille se retrouve dans un pareille état. J'attendais patiemment sa réponse, tout en décalant la valise de quelques centimètres avant de plier les genoux pour me mettre à sa hauteur et lui sourire doucement. Je voulais au moins que cette jeune fille retrouve le sourire.  




Always all alone


Déesse Ama-Terasu:
 


Finally found my true will:
 


Je parle en #cc66ff.
Revenir en haut Aller en bas
Lua F. Anew
Absence longue durée
avatar
Féminin
Messages : 73
Né(e) le : 01/12/2000
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 16
Niveau d'études/Métier : Troisième année / Idole
Situation amoureuse : Tina ♥ Tina ♥ Et toujours Tina ♥
Nationalité : Anglo-japonaise
Commentaires/Citations : Don't touch me please
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t175-get-ready-to-die-of-cuteness-overload-termine

Jeu 16 Fév - 2:06
Une valise qui tremble ? Lua's arrival !
La panique d'une idole japonaise fraîchement débarquée.
ANEW Lua F.
&
HANAZUMI Amaryllis

La panique, les tremblements, les larmes qui coulent. Le traumatisme total. Lua avait pourtant l'habitude de se perdre, elle réussissait à se calmer assez rapidement mais là c'était bien plus difficile qu'au Japon. Elle ne connaissait pas l'endroit, les personnes ni même comment elle avait fait pour atterrir ici. La jeune fille se disait qu'elle aurait dû prendre un plan ou tout simplement visser ses écouteurs sur ses oreilles pour au moins pouvoir se calmer mais ceux-ci étaient perdus dans sa valise, sûrement tout au fond. Les sanglots de notre petite idole avaient couvert des bruits de pas, quelqu'un s'approchait et Lua ne l'avait pas remarqué jusqu'à ce qu'elle entende une voix. Une voix douce, agréable, qui mettait en confiance.

Est-ce que tout allait bien ? Non, c'était clair que non et ça se voyait. Mais que cette voix s'enquiert de son état l'avait aidé à calmer ses sanglots, elle ne pleurait plus et renifla un petit coup pour réussir à se calmer un maximum. Après avoir frotté ses yeux rougeoyants avec le bout de sa manche, la jeune fille leva les yeux vers la demoiselle qui lui demandait si tout allait bien. Lua bégayait, elle était encore sous le choc, elle n'arrivait pas à faire sortir les mots de sa bouche pour lui dire que personne ne lui avait fait de mal et que ça aurait sûrement été plus logique de pleurer pour ça plutôt que la situation actuelle... L'idole était tellement désorientée qu'elle n'avait pas réagit au rapprochement physique de sa sauveuse, du moment qu'elle ne la touchait pas tout allait bien.

Une grande inspiration, le calme revenu, elle observait l'adorable personne qui s'était mise à sa hauteur le sourire aux lèvres sûrement pour la rassurer du mieux qu'elle pouvait. Ça avait marché, les tremblements avaient cessés et Lua laissait apparaître un petit sourire timide bien que l'on pouvait lire l'inquiétude sur son visage, elle mis un instant avant de reprendre bien contenance et de se lancer dans son explication pour ne pas inquiéter son héroïne encore plus.

« Huh... Pardon, je vais mieux maintenant, merci... J-je, je me suis juste perdue... »

Wouh, ça avait été beaucoup plus difficile qu'elle le pensait au final. Lua marqua un silence, s'écarta un peu de la jeune fille pour ne pas risquer de la toucher et poussa un léger soupir, elle espérait juste qu'elle n'allait pas se vexer pour ça et partir. Elle savait que ce n'était pas très poli mais c'était une question de vie ou de mort (presque). Un grand dilemme lui faisait face bien que ça n'ai duré en réalité que quelques secondes, elle hésitait à lui expliquer pourquoi. La raison ? Peur du jugement, ce n'était pas normal de refuser tout contact physique avec une personne et surtout de s'éloigner de quelqu'un qui veut seulement vous aider. Une petite moue se dessina sur son visage ; ses petits poings serrés, un petit froncement de sourcil pour se donner du courage et elle fit face à son interlocutrice, décidée à se présenter et lui expliquer rapidement pour qu'elle comprenne. Le tout avec un petit sourire qui rappelait son principal atout en tant qu'idole.

« Pardon... J'ai du mal avec le contact physique alors... Enfin, ça me provoque des crises de tétanie, désolée si je prends un petit peu de distance, c'est une phobie un peu stupide haha... Ah ! Je ne me suis pas présentée, navrée. Lua. Anew Lua ! Je t'épargne mon deuxième prénom ! Enchantée ! »


Elle n'avait pas jugé utile de préciser son deuxième prénom, bien que celui-ci fasse le lien avec son métier et toute sa popularité. Il était noté sur sa valise toutefois, mais c'était bête, décision du père. Il n'était pas impossible qu'elle la connaisse si elle avait un quelconque lien avec le Japon mais la jeune fille ne cherchait pas ça, elle était juste extrêmement reconnaissante que cette jeune femme soit venue à son secours, ce qu'elle n'hésita pas à dire d'ailleurs.

« Merci d'être venue à la rescousse, je me demandais combien de temps j'allais rester ici toute seule. Je peux te monopoliser un petit peu ? J'aurai besoin d'un peu d'aide pour m'y retrouver si ça ne te dérange pas ! »


Etonnamment, Lua était bien plus détendue, comme si le sourire de sa sauveuse l'avait libérée de toute son angoisse, c'était... limite magique !


   
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis Hanazumi
ISS |:| Quatrième année
avatar
Féminin
Messages : 484
Né(e) le : 05/08/2000
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 17
Niveau d'études/Métier : Troisième année
Situation amoureuse : Célibataire - Karynsexuelle
Nationalité : Française
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t31-amaryllis-la-pianiste-fini

Sam 11 Mar - 9:57
La jeune fille me répondit presque aussitôt, dissipant par la même occasion les doutes que je pouvais entretenir à son sujet. En effet, elle m'avoua de suite s'être perdue et bien que je ne sois pas du genre à m'intéresser à quiconque croise mon chemin il était désormais évident que j'allais lui venir en aide, ou du moins lui indiquer le chemin à suivre pour aller poser cette grosse valise, presque aussi grande que cette jeune fille. Mince..décidément je l'avais déjà vu quelque part mais pas moyen de me souvenir de où..Passons.Elle fit alors quelques pas de recul sans aucune raison valable. L'avais-je intimidée? Avais-je fait quelque chose de mal? Je ne m'étais pourtant que mise à sa hauteur mais j'eus tôt fait de recevoir ses éclaircissement sur la question.

« Pardon... J'ai du mal avec le contact physique alors... Enfin, ça me provoque des crises de tétanie, désolée si je prends un petit peu de distance, c'est une phobie un peu stupide haha... Ah ! Je ne me suis pas présentée, navrée. Lua. Anew Lua ! Je t'épargne mon deuxième prénom ! Enchantée ! »

Lua? Hmmm celà ne me rappelait rien. Je me trompais peut-être sur cette impression de déjà vu. Je respectais donc la distance de sécurité traçait tacitement par la jeune fille puis me présenta à mon tour en souriant.

-"Enchantée, je m'appelle Hanazumi Amaryllis, enfin Amaryllis si tu préfère.."

Décidément les manières étaient une chose auquel je me soustrayais avec grand mal mais cela ne sembla pas avoir causer un quelconque problème à la frêle Lua car celle-ci embraya de suite la conversation sur une sorte de remerciement même si à mon goût je n'avais rien fait d'extraordinaire.

« Merci d'être venue à la rescousse, je me demandais combien de temps j'allais rester ici toute seule. Je peux te monopoliser un petit peu ? J'aurai besoin d'un peu d'aide pour m'y retrouver si ça ne te dérange pas ! »

Je répondis aussitôt en secouant la tête de haut en bas tout en rangeant mes écouteurs dans une de mes poches de pantalon puis je détaillais ma réponse.

-"Oui bien sûr, j'ai tout mon temps alors je peux limite te montrer la plupart de l'école, même si je dois t'avouer que je ne sors pas beaucoup de ma chambre si ce n'est pour être en salle de musique.."

Je souriais doucement avant de renchérir aussitôt.

-"Je crois que le mieux serait de commencer par les dortoirs, tu as le numéro de ta chambre? Oh et n'hésite pas à me dire si je suis trop près de toi, je ne veux pas t'effrayer ou te mettre mal à l'aise.."

Je n'étais pas forcément du genre à sauver la veuve et l'orphelin bien que si je pouvais aider quelqu'un je ne rechignais guère à la tâche quel qu’elle soit mais je sentais que cette escapade inopinée me ferait du bien, moi qui entretenait un petit côté morose depuis peu. Peut-être étais-ce le temps ou bien quelque chose me tracassait, je ne saurais vraiment le dire. Je décidais de couper court à ses pensées en motivant ma camarade à entamer notre recherche de ses quartiers.

-"Allons-y Lua!"


Always all alone


Déesse Ama-Terasu:
 


Finally found my true will:
 


Je parle en #cc66ff.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand la terre tremble
» la valise?
» Un Américain se trompe de valise à l'aéroport et y découvre
» Naples : homme arrêté avec 367 tortues dans une valise
» bricolage valise pour jumelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Archives :: Rps abandonnés-
Sauter vers: