AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: North London :: La City & Westminster Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un nouveau monde s'ouvre ... [PV Roxanna Middleton]

Davian Dupont
ISS |:| Deuxième année
Davian Dupont
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 144
Né(e) le : 24/06/2002
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 16
Taille / Poids : 1 mètre 80/71KG
Pays d'origine : Soudan du Sud
Nationalité : Britannique
Famille : Jean Dupont (père adoptif)
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : Cassim de Magi-Labyrinth of Magic
Doubles comptes : Lisa Wellinston
Commentaires/Citations : "Regardez où vous posez les pieds, avant de mettre le premier pas" - Davian
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t916-fiche-de-davian-dupont-fini http://indare-division.forumactif.com/t981-pnjs-de-davian-dupont

Mer 2 Jan - 20:57
1er Juin 2018, 6 heures 15 du matin.
Quelque part dans les blocs du MI6 …

« Bienvenue au MI6 agent Dune. Ce lieu sera désormais votre deuxième ou plutôt troisième maison. Cela semble être un peu surréaliste, mais vous finirez par vous habituer et accoutumer au bout de quelques mois. Dorénavant, comme tous les agents du MI6, vous aurez un nom de code, ce sera avec et seulement avec lui que nous vous communiquerons. Oui ! Vous aurez une deuxième identité, une civile et une autre professionnelle avec laquelle, vous ne devez en aucun communiquer. Nul ne devra connaitre votre identité professionnelle, ni vos amis, ni vos parents ou même votre petit copain, annonça l'homme du MI6 à l'égard de la jeune Roxanna d'une voix roque et étrangement calme. »

Allumant un vidéo projecteur à l'aide d'une télécommande, le mystérieux homme en noir qui se tenait face à notre héroïne, tourna aussitôt son regard en direction du mur de droite où on pouvait y voir et lire différentes images et vidéos d'archives que projetait l'appareil. Reprenant de la même ponctuation, le mystérieux personnage qui portait le surnom de « Gordon » se lança en commentant une par une chaque nouvelle image du vidéo projecteur :

« Nous vivons en ce moment une période difficile. Depuis, la chute du mur et l'effondrement de l'URSS en 1991, les organisations criminelles et terroristes ont poussé tels des champignons dans les quatre coins de la planète. Vous connaissez sans doute Al Qaida, mais il existe d'autres organisations non-étatiques, beaucoup plus puissantes, mais surtout beaucoup plus discrètes. »

Appuyant à nouveau sur un bouton de la télécommande, le vidéo projecteur défila à nouveau les images pour finalement projeter une nouvelle, une photo bien familière montrant le portail et les bâtiments de l'institution Indare :

« Il y a six ans, on nous rapporte que des étudiants du lycée d’Indare disparurent sans laisser de traces. On a enquêté sur ces disparitions, selon les autorités, ces enfants et ces adolescents auraient été victimes d’un accident ou se seraient suicidés. Le souci est que nous n’avons jamais retrouvé leur corps. Pire encore, certains ont même été effacés des archives du lycée et de la vie civique comme s’ils n’avaient jamais existé. Au début, les autorités ne prêtèrent guère intention. Cependant, au bout de la septième disparition mystérieuse, la police et même le MI6 ont fini par décider de lancer une enquête sur cette histoire. Finalement, ce qui devait être une enquête sur des étudiants disparus a pris une proportion inattendue. Au fil de nos enquêtes, nous avons découvert que ces enlèvements cachaient quelque chose de bien plus gros en lien avec une organisation criminelle … »

Prenant à nouveau son souffle, celui-ci montra par la suite sur vidéo projecteur, l’image de ce serpent se mordant la queue autour de cette couronne royale :

Symbole :
 

« Voici le Cartel House, l'une des organisations criminelles et terroristes les plus influentes de notre monde. Selon nos estimations, telle une multinationale, elle possède des filiales sur chaque continent. Vous avez sans doute parlé de l'empoisonnement de Skripal ? Les politiciens et les médias soupçonnent plutôt la Russie d'être derrière tout ça. Bien que nous ne connaissions pas les véritables responsables, nous pensons que le Cartel House est derrière cette affaire. La raison explique que nombre de membres du Cartel soit issu d'anciens agents secrets soviétiques. D'autant plus que le Cartel a profité des tensions entre la Russie et l'occident pour armer des groupes paramilitaires et étendre son influence. Mais, au-delà de cette affaire d'empoisonnement qui a suscité de nouvelles tensions internationales, le problème étant que ce Cartel a un véritable réseau d'influence très importante dans notre pays que cela soit dans la politique, le monde des affaires et même dans des lieux insoupçonnés. »

Prenant un bref temps de pause, notre homme finit par se lever de la chaise. Marchant juste de quelques-pas, celui-ci reprit de la même ponctuation :

« Notre objectif était de connaître l'étendue et le pouvoir de cette organisation. Nous avons ainsi découvert au cours de nos recherches que nos gaillards étaient bien placés que cela soit dans la politique et le monde des affaires dans notre pays, mais également dans le reste du monde. En parallèle, non seulement on enquête toujours sur la disparition de ces adolescents, mais en plus nous avons découvert qu'au sein de l'institution des agents et des complices travaillent pour le cartel au sein de l'école. L'institution Indare n'a peut-être qu'un rôle secondaire aux yeux du cartel, mais ces disparitions mystérieuses et la possibilité que de potentiels élèves, voir des membres du personnel du lycée soient des collaborateurs d'une organisation criminelle. Sans oublier que c'est entre les murs de cette école que cette affaire a commencée. »

S'arrêtant brusquement pour me pointer du doigt, Gordon reprit étrangement d'une tonalité beaucoup plus énergétique :

« Davian est notre agent le plus fidèle, il se charge non seulement de retrouver ces adolescents disparus et les espions qui se cachent au sein de l'école. Ton travail sera simple, tu vas devoir l'assister dans ses enquêtes. Cependant, en parallèle, on te confira quelques « petits boulots » qui consistera juste à du renseignement sur tel ou tel élève ou professeur. Tu seras dans l'obligation de te rendre tous les vendredis, lundi et mercredi soir dans cette salle de sport, *donne une carte sur une salle de gym à Roxanna.* Il va falloir t'entraîner physiquement, l'intelligence ne suffit pas à lui seul. Si tu arrives à faire tes preuves, tu pourras faire plus souvent des missions sur le terrain. »

Terminant en s'allongeant à nouveau sur son fauteuil, Gordon demanda une dernière fois à la jeune Roxanna toujours de sa voix roque et étrangement calme :

« Bien, j'espère que vous avez eu tout le temps de capter ce que j'ai dit. Avez-vous des questions mademoiselle Middleton ? »




Thème du personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Roxanna Middleton
ISS |:| Deuxième année
Roxanna Middleton
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 52
Né(e) le : 03/07/2005
Date d'inscription : 08/06/2018
Age : 13
Taille / Poids : 1m50 / 40kg
Pays d'origine : Angleterre
Nationalité : Anglaise
Famille : Fille unique
Situation amoureuse : *shrug*
Personnage sur l'avatar : Misaka Mikoto
Doubles comptes : Alix, Naomi, Martel, Nick/Ellia, Jesse
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1497-

Ven 4 Jan - 18:29

1er Juin
2018
Un nouveau monde s'ouvre

Davian Dupont

Oublier l'ennui ? Utopiste, mais ça valait le coup d'essayer. Tout ce qui pouvait la sortir de la torpeur de son existence était un truc à tenter. Ça n'empêcha pas un léger ricanement de lui échapper. Regretter de ne plus pouvoir la ressentir ? Jamais. Presque treize longues années de lassitude, c'était largement suffisant. 4711 jours à vivre avec ce sentiment atroce qu'était l'ennui, comment pourrait-il lui manquer ? Et puis elle n'était pas dupe, elle savait qu'il reviendrait, encore et toujours, comme une maladie mentale qui grattait sous son crâne.

- Il y a une possibilité de quitter le métier pour un certain coût, mais ça c’est une autre histoire
- Une histoire que je veux connaître.

Qu'il lui donne la réponse à sa question aujourd'hui ou un autre jour, elle voulait savoir comment s'en aller. Hors de question qu'elle se laisse piéger dans quelque chose ; le définitif n'était jamais un bon état de faits pour elle, elle ne tenait jamais bien longtemps dans une situation avant de la trouver répétitive et blasante. À vrai dire, action ou pas action, elle ne voyait aucune raison pour que ce cas-ci soit différent, alors elle n'accepterait vraiment d'en faire partie que s'ils lui donnaient les moyens de s'en aller. Condition non-négociable.
Alors même quand il lui tendit la carte qui signalait semble-t-il son acceptation, elle resta immobile un instant. Et quand elle tendit la main pour la prendre, elle planta son regard dans celui de l'homme.

- Je veux savoir comment démissionner, lâcha-t-elle d'une voix aussi calme que la sienne. Juste au cas où.

Elle garda les doigts fermés sur la carte sans la prendre pendant un moment, puis elle finit par l'emporter, sans effacer la détermination de son visage. Elle ne démordrait pas de ce point, elle voulait entrevoir la porte de sortie avant de claquer l'entrée derrière elle. Il y avait des limites à son goût du risques : elle ne risquerait pas de se retrouver prisonnière à vie dans une spirale d'ennui. Hors de question.

Roxanna écouta le discours sans lui dire que "s'habituer" était justement ce qu'elle craignait ; ça allait trop souvent de paire avec "se lasser". Combien de temps lui faudrait-il pour connaître l'endroit par cœur ? Elle ignorait la taille du bâtiment et le nombre de zones auxquelles elle pouvait avoir accès, mais elle doutait qu'il lui faille plus de quelques semaines, peut-être même une seule ou moins si elle n'avait que peu d'accréditations. Après, tout dépendrait des missions. Si on lui offrait des défis, elle devrait tenir un moment. Si tout devenait trop simple, son nouveau défi serait de disparaître – un défi à sa mesure, si elle affrontait des espions. Ça l'occuperait un temps, s'ils décidaient de ne pas la laisser partir, après tout.
Elle ne dit pas un mot, laissant cette idée se poser dans un coin de sa tête pour y grandir si elle en avait besoin plus tard, puis elle écouta le reste de son exposer. Des disparitions, des enquêtes et des infiltrations. Elle avait presque l'impression de regarder un film, et elle avait toujours un peu de mal à assimiler que Davian ait été envoyé dans son école pour de l'espionnage, et pas juste pour suivre des cours. Qu'est-ce qui l'avait entraîné ici, lui ? Il n'avait rien d'un surdoué, ou en tout cas pas qu’elle sache. D'où venaient ses talents ? Le combat ? Peut-être, il n'était pas spécialement chétif, surtout comparé à d'autres personnes de leur classe.

Parlant de ça... S'entraîner ? Elle n'avait rien contre, mais elle connaissait les limites de son corps, et surtout il n'y avait rien de plus ennuyeux pour elle que les salles de sport. Hm. Peut-être qu'elle pourrait se trouver des livres universitaires à lire en même temps, ou des séminaires à écouter, pour tenir ce rythme, sinon elle traînerait violemment des pieds pour s'y rendre. Mais bon si c'était la condition pour ne pas se contenter de suivre, écouter et espionner des gens inintéressants, soit.

- Je n'ai jamais de question.

Pourquoi en aurait-elle ? Elle n'avait aucune difficulté à suivre ce qu'il lui avait raconté et elle s'en rappellerait si elle en avait besoin sans chercher trop loin dans sa mémoire. Mémoire qui n'était pas absolue, mais pas loin, elle savait l'organiser de façon claire pour y retrouver les informations nécessaires. Bref, elle n'avait pas grand chose à demander, à vrai dire. Et elle ne savait pas trop ce qu'on attendait d'elle, maintenant. Elle commençait à avoir vraiment, mais alors vraiment, envie de dormir. Super efficace ou pas, son cerveau n'était pas fait pour tenir trois jours avec deux pauvres heures de sommeil.
© Roxy
paroles en #330099
Revenir en haut Aller en bas
Davian Dupont
ISS |:| Deuxième année
Davian Dupont
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 144
Né(e) le : 24/06/2002
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 16
Taille / Poids : 1 mètre 80/71KG
Pays d'origine : Soudan du Sud
Nationalité : Britannique
Famille : Jean Dupont (père adoptif)
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : Cassim de Magi-Labyrinth of Magic
Doubles comptes : Lisa Wellinston
Commentaires/Citations : "Regardez où vous posez les pieds, avant de mettre le premier pas" - Davian
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t916-fiche-de-davian-dupont-fini http://indare-division.forumactif.com/t981-pnjs-de-davian-dupont

Dim 6 Jan - 13:29
La discussion s’enchaînait. Face à ce déluge d’informations et de révélations, la seule réaction de la part de la jeune Roxanna n’était d’autre que :

« Je veux savoir comment démissionner, d’une voix calme. »

Avant de rajouter par la suite de la même tonalité :

« Juste au cas où. »

La réponse de la gamine était tout de même surprenante, je ne m’attendais pas à une telle réaction. Même, l’agent Gordon fronçait les sourcils devant l’attitude de la jeune adolescente. À vrai dire, celui-ci ne put s’empêcher de sourire et de lâcher un petit rire à son égard. C’était tout de même assez bizarre. À vrai dire, c’est plutôt rare de voir l’agent Gordon afficher une quelque-conque émotion sur son visage, si ce n’est son regard froid et ferme habituel. Prenant une voix bien plus « amical » à l’égard de la jeune Middleton et un regard légèrement taquin, immédiatement celui-ci s’exclama :

« De toutes les recrues ou collaboratrices, vous êtes probablement l’une qui m’impressionne le plus. Non pas pour votre intelligence, mais plutôt dans vos manières et votre attitude blasée quelle que soit la situation. On verra bien, si vous parviendrez à garder ce même visage lors d’une fusillade. »

Sortant de son manteau, un étrange petit boitier jaune qu’il montra à la jeune adolescente, l’homme en noir continua d’enchainer toujours du même accent :

« Il y a deux manières de quitter son travail, soit vous terminez votre contrat avec le MI6 et dans ce cas-là, vous pouvez quitter ce job après un long processus administratif avec le MI6 et la bureaucratie gouvernementale. Ou soit, vous ouvrez ce petit boitier jaune. À l’intérieur se trouve un parfum ou plutôt un gaz qui vous fera tomber dans les pommes. À votre réveil, vous n’aurez plus aucun souvenir de votre vie avec le MI6 et de ceux avec lesquels vous avez collaborez. Cette deuxième méthode est la thérapie de choc. Si vous vous ennuyez ou que vous vous montrez inefficace durant les 6 mois de vos premiers au sein des services de renseignements, nous userons de cette méthode. »

S’arrêtant juste un instant pour respirer un bon coup, avant de reprendre à nouveau :

« Cette deuxième méthode est assez dangereuse et très déconseillé, plus particulièrement aux agents qui ont de l’expérience, des années, voir des décennies entières disparaissent de leur mémoire et généralement, ces derniers sont livrés à eux-mêmes face à un monde qu’ils ne reconnaissent plus. »

Rangeant le boitier jaune dans sa poche, celui-ci reprendre d’une tonalité légèrement plus grave et à nouveau sérieuse :

« Mais, pour le moment, ce n’est pas un sujet d’actualité. »

Enchaînant de nouveau au fil du temps la discussion, celui-ci finit par demander à la jeune Middleton :

« Bien, j'espère que vous avez eu tout le temps de capter ce que j'ai dit. Avez-vous des questions mademoiselle Middleton ? »

« Je n'ai jamais de question, déclara la jeune adolescente. »

« Je vois que vous n’allez pas dans la dentelle. Bien ! Je vais vous donner juste un petit cadeau, *donne une carte du parc d’attraction Fantasyland.* Vers la rentrée, une sortie sera organisée par votre lycée à Fantasyland. Ça tombe bien ! Vous assisterez l’agent Dupont. Sans rentrer trop dans les détails, vous devrez suivre et écoutez discrètement de deux hommes politiques qui ont des liens avec le Cartel House. En bref, une simple mission de filature. N’oubliez de vous rendre à la salle de gym durant les vacances. Là-bas, on vous entrainera physiquement à vous battre et à vous défendre pour vous préparer à votre première mission. »

Constatant que la jeune Roxanna ressentait de plus en plus de la fatigue, l’agent Gordon reprit, mais d’une tonalité étrangement plus calme et plus posée :

« Je vois que vous êtes fatigués mademoiselle Middleton. Je pense que désormais, il est l’heure pour vous de dormir ou plutôt de vous réveiller. »

Sortant un étrange révolver de son manteau et la braquant immédiatement en direction de la jeune adolescente, celui-ci termina en affichant un petit rictus :

« Je ne vous dis pas au revoir, mais à bientôt mademoiselle Middleton. »

Appuyant sur la gâchette, une vive lumière lumineuse aveugla soudainement la jeune fille, avant de la plonger dans un noir total. Néanmoins, ouvrant petit à petit les yeux, la jeune Roxanna Middleton finit par apercevoir une vive lumière agresser à nouveau ses yeux. Après être habitué à la vive lumière du jour et comprenant qu’elle était allongé sur son petit lit douillet, la jeune Roxanna comprit immédiatement qu’elle était de nouveau dans sa chambre de dortoir en reconnaissant notamment le plafond blanc de celui-ci, ainsi que les meubles et les objets familiers de sa chambre. Observant son réveil, elle constatera que celui-ci affichera midi pile.

La jeune adolescente a fait un long, un très long sommeil et un rêve bien étrange. Cependant, si la jeune fille commençait à fouiller ses vêtements, elle observera que non seulement, elle a les deux cartes données par le mystérieux homme en noir, ainsi qu’une autre carte, mais cette fois en plastique où un symbole familier était marqué dessus avec pour nom de code :

« Agent Dune. »

Carte:
 




Thème du personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Roxanna Middleton
ISS |:| Deuxième année
Roxanna Middleton
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 52
Né(e) le : 03/07/2005
Date d'inscription : 08/06/2018
Age : 13
Taille / Poids : 1m50 / 40kg
Pays d'origine : Angleterre
Nationalité : Anglaise
Famille : Fille unique
Situation amoureuse : *shrug*
Personnage sur l'avatar : Misaka Mikoto
Doubles comptes : Alix, Naomi, Martel, Nick/Ellia, Jesse
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1497-

Lun 21 Jan - 13:59

1er Juin
2018
Un nouveau monde s'ouvre

Davian Dupont

Roxanna haussa les épaules. Non, elle ne garderait pas le même visage lors d'une fusillade, son but en acceptant ce job était même de ne plus l'avoir du tout. Calme et blasée, c'était son quotidien. S'ils n'avaient rien de mieux à lui offrir, elle ne tarderait pas à utiliser la fameuse technique de démission qu'elle venait de demander et qu'il accepta, enfin, de lui expliquer. Un long processus administratif... c'était presque trop banal et trop ennuyeux mais bon, si c'était la méthode douce. Quant à l'autre eh bien... elle se sentait un peu trop tentée de l'utiliser maintenant. Effacer des années de mémoire, ne plus se souvenir du monde et devoir tout réapprendre du début ? Une bénédiction pour elle, presque, un vrai retour aux sources et à la difficulté.

Ensuite de quoi il lui expliqua plusieurs choses qu'elle assimila sans difficulté comme à son habitude, et elle lui répondit ce qu'elle répondait toujours : elle n'avait jamais de question. Et c'était vrai, elle comprenait du premier coup, systématiquement, et les précisions n'étaient pas vraiment nécessaires. L'homme ne sembla pas surpris le moins du monde et se contenta d'enchaîner avec ce qui semblait être une première mission. Eh bien, au moins, il ne perdait pas de temps. Ça semblait quelque chose d'assez simple, un début en somme. Quant à l'entraînement, ça ne devrait pas poser problème, même s'il allait falloir qu'elle se trouve une occupation secondaire pour ne pas trop s'ennuyer. Même si elle ne voyait pas trop en quoi elle aurait besoin de se battre ou de se défendre sur une mission de filature. Mais bon, soit, elle le ferait.

Une arme pointée vers elle et un flash plus tard, elle rouvrit les yeux dans l'environnement beaucoup plus familier de sa chambre de dortoir. Et avec un léger mal de crâne. Le blanc du plafond ne l'aidait pas du tout, d'ailleurs. Midi... Bon, heureusement qu'elle n'avait pas de cours aujourd'hui. Elle sentit quelque chose dans sa poche et y trouva deux cartes, qu'elle sortit avec un petit sourire.
La vie risquait enfin de prendre une tournure intéressante.
© Roxy
paroles en #330099
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Relations d'un tout nouveau monde
» À l’aube d’un nouveau monde. — EVENT.
» Tout un nouveau monde à découvrir
» MI7 ► à la conquête du nouveau monde.
» [Soins Aux Créatures Magiques] Un monde s'ouvre à vous!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: North London :: La City & Westminster-
Sauter vers: