À droite, l'école et ses élèves normaux, comme tout le monde.À gauche, le centre de redressement pour jeunes dangereux.Maintenant réunis, pour le pire.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~

 :: Hors-jeu :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi moi ? [Kô]

Naomi Lawford
Londres |:| Actrice
avatar
Féminin
Messages : 568
Né(e) le : 25/01/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Actrice
Situation amoureuse : Avec Melody ♥
Nationalité : Canadienne
Commentaires/Citations : La peine est comme la neige, elle s'en va avec les premiers rayons de soleil.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t89-the-streets-and-sidewalks-are-my-playground http://indare-division.forumactif.com/t503-live-a-live

Ven 27 Jan - 23:59

21 Janvier
2017
Pourquoi moi ?

Kô Shimoda

J'ai comme une impression de déjà vu.
Non, en vrai, ça n'a absolument rien à voir, mais me réveiller avec un mal de crâne à réveiller un mort et une mémoire relativement trouée, ça ressemble un peu trop à ce qui m'est arrivé début décembre.
Sauf que là, je suis pas allée en soirée, donc j'ai pas bu, donc j'ai aucune raison de me réveiller à même le sol dans un endroit inconnu sans souvenirs et sans lumière.
Oui parce que je me suis réveillée à même le sol dans un endroit inconnu sans souvenirs et sans lumière, j'ai oublié de le dire ?

On va reprendre depuis le début. Je n'ai pas mon téléphone. Point positif : j'ai toujours mon jean et mon pull, il me manque seulement mes bottes - et, évidemment, je couteau que j'y planque une fois sur deux. Rien dans mes poches, que ce soit celle de mon jean ou les poches secrètes de ma veste. Je suis pas habillée avec des vêtements sortis de nulle part et j'ai seulement perdu tout mon attirail d'auto-défense. Super, eh bah j'espère que je me ferai pas agresser ici.
Il va me falloir un bout de temps pour m'habituer à l'obscurité, mais j'aurais pas la patience, autant explorer à tâtons. Je sens un genre de panier tressé sous mes doigts - sûrement une paillasse, donc pas à même le sol finalement. Un sol glacé, pas du parquet, ni du carrelage ni de la moquette, bref rien que j'aurais pu trouver dans un appart ou une chambre d'hôtel (en même temps, avec une paillasse).
Si je suis dans un endroit avec des bêtes et que je mets la main dans quelques chose de dégueu, je prends le premier avion pour le Canada. Elle me réussit pas des masses, ma ville natale.

Bref, on arrête de paniquer pour rien. A droite, sol froid. A gauche, sol froid. Derrière moi, mur froid. Bon. Devant, alors ? Il y a toujours le sol mais j'avance à quatre pattes, plissant les yeux pour discerner quelque chose. Sous mes mains il y a juste le sol, j'ai failli me prendre un mur alors je tourne pour continuer à explorer. C'est un endroit fermé, déjà. C'est mauvais signe.

- Aaaah !

J'ai senti un truc mou sous ma main, c'est quoi ? Ca bouge !
Il me faut dix bonnes secondes pour réaliser que c'est un bras, bras que je suis probablement en train de compresser donc je retire ma main aussitôt. Je ne suis pas seule, mais j'arrive pas à déterminer si c'est une bonne ou une mauvaise nouvelle. Peut-être qu'il ou elle aura de la lumière. Peut-être qu'il aura un téléphone.
Peut-être qu'il aura ne serait-ce qu'une idée d'où on est.

Heureusement que j'ai pas peur du noir. Je suis peut-être terrifiée, mais c'est à l'idée d'être piégée dans un endroit inconnu, pas par peur que quelque chose arrive dans l'obscurité. Quoiqu'à bien y repenser...

- Désolée euh... tu as un téléphone ? Ou quelque chose pour faire de la lumière ? Appeler de l'aide ?

Une petite hésitation avant d'ajouter :

- Tu sais où on est ?

S'il me dit qu'il m'a ramenée ici après une soirée trop arrosée hier que j'ai oublié, je vous jure que je me convertis en bonne sœur. Ou pas. Mais normalement Ce n'est pas ce qui s'est passé. Et je pense pas qu'il saura où on est. L'important, c'est de trouver un moyen de sortir avant de mourir de faim, de soif ou de panique.
Ou de froid, aussi. J'ai les mains carrément gelées.
© Naomi
paroles en #006600


Dernière édition par Naomi Lawford le Mar 6 Juin - 9:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kô Shimoda
Membre absent
avatar
Masculin
Messages : 23
Né(e) le : 30/03/1999
Date d'inscription : 07/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : troisième année
Situation amoureuse : Célibataire
Nationalité : Japonais
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t128-la-maladie-est-mon-plus-grand-crime

Sam 28 Jan - 21:44
C'est une douleur insupportable qui m'avait réveillé,  elle se situait au niveau de l'arrière de mon crane  et elle me fît ouvrir les yeux presque instantanément.  Un frisson me parcourus le corps en voyant qu'il m'était impossible de voir même les yeux ouverts, je toucha mes yeux pour savoir si rien ne les recouvraient. Rien.... c'était étrange,  je ne me souvenais pas du tout de ce que j'avais fais avant de dormir, cela m'arrivait parfois mais il est vrai que je me réveillé rarement dans des endroit aussi noir que celui ci. Je n'avais pas vraiment froid même si le sol était glacé. Je n'étais pas dans le dortoir, sois quel qu'un m'avait fait une très mauvaise blague, sois ce n'était qu'un rêve. J'entendais du bruit à coté de moi, mais sans savoir qui était cette étrange inconnus j'ai préféré jouer le mort.  L'endroit me rappeler un peu les punitions quand j'étais petit, je n'aimais pas ça d'ailleurs. Je sentis une pression sur mon bras et un petit crie qui semblait provenir d'une voix féminine me sortie de mon calme, je sentis les battement de mon cœur s’accélérer et mes muscles se tendre.  C'est seulement quand mon bras fût libéré que je pus en profiter  pour me  reculer un peu paniqué.

- Désolée euh... tu as un téléphone ? Ou quelque chose pour faire de la lumière ? Appeler de l'aide ?


C'était la voix d'une jeune femme, fin elle avait l'air d'être jeune mais surtout aussi perdu  que moi. Je tripota mon torse à la recherche de mon téléphone rien tout avait disparus même ma boite de cachet.

- Tu sais où on est ?


Je refléchisais quels que seconde avant de répondre :


-Non pas du tout, je ne me souviens même pas de comment on à attérie ici.


Je me posais un tas de question. Comment ? Pourquoi ? Et surtout pour combien de temps ? Je ne savais pas comment chercher de l'aide de toute manière ou que je sois le l'école me retrouverait grâce à mon... Mon bracelet ? Ou est t'il ?  Je ne le sentais plus à ma cheville. Je toucha alors ma jambe pour confirmer qu'il n'était plus là. "Mais comment était ce possible ?! Il était électrique !"  Je soupira un grand coup afin de reprendre mon calme. Ne pas paniqué, de toute manière on ne va pas mourir là. L'odeur de la jeune fille était plutôt agréable, c'était donc quel qu'un qui se lavait et on pouvait dire que c'était déjà un bon point. Je passa mes mains devant pour toucher la femme qui était en face de moi elle avait apparemment de long cheveux et une poitrine assez généreuse tout du moins,  je pouvais confirmer que c'était une femme, ses mains état fine et froide. J'avais du mal à toucher le reste mais il me semblait qu'elle était petite de taille.


- Bon d'après ce que j'ai cru comprendre on va devoir se sortir tous seul de là avant que tu meurs gelé.


Je devais sortir assez rapidement, être enfermé me stressais et ce n'est jamais bon d'être stressé quand je n'ai pas mes médicaments. Je devais pour le moment garder cette information pour moi sinon c'est elle qui allait faire une crise de panique.

- Tu as déjà fais le tour de l'endroit ou ?  Peut être que nos téléphones sont rangés quels que part ?


Cela m'étonnerais car mon bracelet n'a pas pus tomber tout seul mais c'était la seul solution que j'avais pour le moment. Il fallait évaluer la pièce pour mieux en sortir, chercher le moindre trou, La moindre issus. Je ne savais pas ce qui nous attendait mais une chose et sûr on était pas là par hasard. "Qu'importe  la personne nous a mit ou fait venir ici, Il est tombé sur la mauvaise personne" me disais je le sourire au coin de la bouche.


Je n'ai absolument pas peur de courir dans les ténèbres.
Mon âme les a parcouru sans jamais s'arrêter..



Revenir en haut Aller en bas
Naomi Lawford
Londres |:| Actrice
avatar
Féminin
Messages : 568
Né(e) le : 25/01/1999
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Niveau d'études/Métier : Actrice
Situation amoureuse : Avec Melody ♥
Nationalité : Canadienne
Commentaires/Citations : La peine est comme la neige, elle s'en va avec les premiers rayons de soleil.
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t89-the-streets-and-sidewalks-are-my-playground http://indare-division.forumactif.com/t503-live-a-live

Mer 1 Fév - 23:25

21 Janvier
2017
Pourquoi moi ?

Kô Shimoda

-Non pas du tout, je ne me souviens même pas de comment on à atterri ici.

Bon on va pas aller loin (même si, honnêtement, c'est déjà mieux que l'autre possibilité). Il touche sa jambe, sa cheville même, et je fronce les sourcils. Il a... perdu quelque chose ? Quelque chose genre un bracelet électrique ? Ça veut dire que c'est un Forge ? Encore ?
Ils ont une tendance assez impressionnante à se retrouver avec moi dans des situations impossibles

Je reculais d'un bond quand il tendit les mains vers moi. Non, je suis pas allergique au contact physique mais j'ai aussi mes notions de la pudeur (si, si) et que ma limite se pose généralement aux alentours des mains sur ma poitrine. Enfin bon, au moins il a pas un sourire en coin pervers - quoique je vois pas vraiment avec l'obscurité - et il m'a pas balancée que j'étais sexy, comme l'autre là.
Bref bref bref.

- Bon d'après ce que j'ai cru comprendre on va devoir se sortir tous seul de là avant que tu meurs gelée.

Mourir gelée ? Bon, je suis peut-être vraiment vraiment mal barrée mais ça me tire quand même un sourire (oui je sais, je l'ai pensé il y a cinq minutes). Il doit faire un dizaine de degrés dehors, c'est un temps à se promener en tee-shirt avec une petite veste (ou, dans mon cas, avec le pull le plus léger de l'univers), clairement pas un temps à mourir gelé. En plus, soit c'est très bien isolé, soit c'est la première fois depuis une semaine qu'il ne pleuvait pas. Donc encore moins froid.
Ouais je dis ça mais le gars doit avoir mis la clim parce que s'il faisait dix degrés ce matin, je me répète, mais j'ai les mains gelées. C'est pas normal, ça me ressemble pas d'avoir froid. Je porte jamais de gants au-dessus de 0°, normalement. Ça doit être parce que je suis immobile depuis des heures.

- Je suis Canadienne, c'est pas l'hiver anglais qui va me tuer.

Loin de là. Quand tu as connu -20° avec un vent qui porte le tout à -30° (dans les meilleurs hivers, sinon c'est plutôt -40 et cils qui gèlent en prime), rapidement, les 10 degrés c'est... ouais c'est ce que je disais, 10 degrés c'est tee-shirt et veste, pas gros manteau et écharpe. Donc bon, de ce côté-là on était assez tranquille. Si quelqu'un avait la moindre chance de mourir gelé, c'était lui (et encore, vu son accent japonais, même pas sûr, il doit pas faire très chaud en hiver non plus, là-bas).
Enfin ça empêche pas que j'ai envie de sortir d'ici. Et de sortir vite. Préjugés mis à part, me retrouver coincé avec un Forge dont j'ignore tout et qui pourrait très bien avoir des tendances psychopathes, ça fait pas partie de mes projets d'avenir.

- Tu as déjà fait le tour de l'endroit ou ?  Peut être que nos téléphones sont rangés quelque part ?

J'arrive à percer un peu l'obscurité, mais même comme ça impossible de discerner autre chose que des ombres et des murs. J'aimerais au moins savoir quelle heure il est - l'heure d'acheter une montre, comme on dit.
Ce qu'il faut faire, pour commencer, c'est voir s'il y a une porte. Ensuite, s'il y en a une, trouver un moyen de l'ouvrir. S'il y en a pas, raser le sol et le plafond. On est bien entrés quelque part, non ? Je doute qu'on soit restés ici assez longtemps pour se faire emmurer vivants.

- Je pense pas que nos téléphones soient ici. Il faut qu'on trouve la porte. Ou la trappe. Ou je sais pas quoi qui mène dehors, même si c'est une fenêtre par laquelle il faut faire descendre une longue corde de cheveux. Quoique ça serait plus compliqué.

J'ai pas les cheveux assez longs pour ça mais, de toute façon, c'est juste un peu d'humour. N'importe quoi tant que je peux détendre l'atmosphère. Déjà parce que j'aime pas stresser, ensuite parce que j'aime pas les gens qui stressent autour de moi.
Surtout parce que je veux pas savoir comment il réagit quand il est stressé.
© Naomi
paroles en #006600
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pourquoi si peu de films et de photos d'ovnis (évolution des moyens techniques)?
» pourquoi verrouillez le sujet Garabandal???
» Pourquoi l’Islam fait peur ?
» Pourquoi le monde est-il si imparfait ?
» Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: Hors-jeu :: Rps abandonnés-
Sauter vers: