AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Pour la rentrée 2018, Indarë organise une semaine d'Intégration pour les nouveau élèves et les moins nouveaux.

 :: West London :: Kensington :: Centre commercial Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Scénario cliché [ Pv. Holly]

Will Barton
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 86
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Nationalité : Américaine
Situation amoureuse : Miraculeusement en couple
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Ven 21 Sep - 23:13
Mais qu'est-ce qu'il foutait dans ce genre d'endroit ? Will, dans les magasins. Il ne détestait pas spécialement ce genre de lieu mais en générale, s'en foutait tout de même pas mal. Donc qu'est-ce qu'il faisait là exactement ? Et bien, le faux albinos avait reprit cette année sa place de IRS populaire et qui se fait traîner partout comme une fierté. Mais au bout de dix minutes, après avoir marché avec le groupe de filles qui s'était mit en tête de lui faire porter des robes ( de toute façon, elles savaient que ça lui importait peu ), il était déjà allé voir ailleurs, intéressé par autre chose. Finalement des gosses qui s'amusent de la féminité de Will...Il en avait déjà rencontré, il n'y avait plus rien d'amusant là-dedans. Et lui, il voulait ressentir ! Il traînait alors dans les boutiques d'un air calme, ne faisant absolument rien à par parfois regarder les habits les plus hors du commun. Le jeune homme soupira, il était aussi pas mal frustré. C'était le premier été de sa vie où il n'avait couché avec absolument personne. Là ou d'habitude ça enchaînait. Il ne saurait dire pourquoi mais il avait un blocage qui l'agaçait. Il détestait se sentir aussi vide. Du coup, en contre partit, il avait beaucoup fumé, vu que l'école ne pouvait pas le contrôler...  

Alors qu'il était rentré dans une boutique, il tourna la tête en entendant une voix un peu forte qu'il cru reconnaître. Holly. Son coeur fit un saut dans sa poitrine. Cela faisait deux mois qu'il ne l'avait pas vu. Il avait encore les boucles d'oreilles dans sa poche d'ailleurs. Il avait fait en sorte de ne pas les perdre. En tout cas, il était presque sûr que c'était de sa faute s'il n'agissait pas normalement avec les autres et là, en plus de ses sentiments, il était clairement affamé.

Cependant, il remarqua vite un élément perturbateur. Un mec à côté d'elle. Bien que le jeune homme gardait un visage neutre, il se posa tout de même des questions. C'était quoi ce regard tendre, cette manière dont il avait de lui caresser la tête ? Un ami à elle ? On laisse les amis faire ça normalement ? Certainement pas non. Il avait cette impression d'avoir été en quelque sorte dupé. Qu'on s'était encore foutu de lui. Le sentiment qu'il ressentait... Il avait du mal à le décrire, il ne le connaissait pas, ou plus. Peut-être qu'il l'avait oublié. Il n'en sait rien. Sa gorge était en peu plus serrée, sa respiration plus rapide. Mais malgré tout, il avait un visage impassible, ce qui était peut-être le pire avec Will. D'un coup, Holly tourna la tête et leur yeux se croisèrent. Au départ, le jeune homme n'eu aucune réaction, il resta seulement calme puis soupira. Il s'approcha d'elle en fouilla dans sa grande poche. Bientôt, il fut planté devant la brune, ignorant totalement la présence de celui qu'il détestait déjà. Il sortit sa main et dedans se trouva une sorte de boulette de papier de soie rouge. Dedans, bien évidement, les boucles d'oreilles. Il prit sa main pour la mettre dedans puis eu ce sourire qui ne voulait rien dire, un sourire par convention.

- Je dois te rendre ça.

Il n'y avait absoulement rien dans son regard qui annonçait une joie. Il jeta alors un oeil à l'autre homme du groupe, souriant toujours, presque flippant:

- J'ai remarqué qu'il y a beaucoup de reptiliens par ici.

Une phrase comme ça, pour faire beau. Une phrase qui n'avait absolument aucun sens.  Mais il s'en foutait. Will lança un dernier regard à Holly avant de lui faire dos. Allait-elle comprendre ou rester seulement totalement bête en voyant la scène ? Elle commençait à connaître le garçon après tout. D'ailleurs celui-ci mit ses mains dans les poches, cachant ainsi le fait qu'il serrait les poings pour se diriger vers la sortie de la boutique. En sortant, il trouva d'ailleurs tout le groupe de fausses blondes qui s'exclama:

- Oh Will ! Où tu étais !? On a trouvé une super robe ! Il faut trop que tu l'essais !


Donc il était une poupée. Il resta immobile, visiblement de mauvais humeur. Il soupira, il n'avait pas envie de faire ça. Will sourit alors faussement:

- Allez l'acheter alors, on l’essaiera dans les toilettes, avec vos brosses...Et vos maquillages.




Autre(s)::
 


Tu m'écoutes en #993333
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 124
Né(e) le : 17/06/2001
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Nationalité : Anglaise
Situation amoureuse : Cela ne vous concerne pas !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1438-s-peach-holly-grant# http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Dim 23 Sep - 0:15

La journée va être longue, très longue pour Holly. Cela fait une semaine que la demoiselle a terminé son contrat : elle a enfin sa liberté et ses gains. Elle devrait être contente et jouir du fruit de son travail mais la brunette est très sérieuse. Toute la semaine la jeune fille s'est préparée au jour J. Voilà maintenant la dernière étape : les achats. La jeune fille a acheté toutes les fournitures nécessaires -exceptés deux ou trois choses- et ne lui reste plus qu'à s'acheter des vêtements. Même si Holly reste en uniforme la majeure partie de l'année, elle reste une fille qui prend soin de son apparence de demoiselle.

Les choses ne se sont pas exactement déroulés comme ils se doivent. La mère de Holly doit l'accompagner au centre commercial mais elle a eu un empêchement. C'est alors son demi-frère qui doit s'en charger.

« Ma-maman tu avais promis !

- Je suis désolée ma chérie mais ils ont vraiment besoin de moi à l'hôpital.

- T'es pas leur chien merde !

- Eh oh, pas de grossièreté à la maison.

- Tu n'aimes pas ma compagnie Holly ? »

La demoiselle se retourne vers son frère, fâchée.

- Qu'est-ce que t'en as à foutre des fringues de filles !

- Holly ! »

Elle fusille sa mère.

« Dis le tout de suite si ton travail compte plus que moi ! Si faire la chienne de service est beaucoup plus important que passer ne serait-ce deux heures avec ta fille, alors arrête de-

- Tu arrêtes maintenant Holly. » gronde son père qui arrive dans la cuisine.

La jeune fille s'arrête. Ses yeux sont remplis de larmes et ses joues rouges de colère. Lâchant un dernier râle, elle s'en va dans sa chambre en claquant la porte.

La jeune fille saute sur son lit et massacre son oreiller. C'est tout le temps comme ça. Sa mère la prend pour une conne et personne ne la défend. Holly ne demande même pas d'argent, seulement la compagnie de sa mère. Même en essayant de ne pas être embêtante, sa mère a encore fait une promesse en l'air. D'un coup la brunette s'avance avant de se plier en deux. Ses douleurs pelviennes n'arrangent absolument pas sa situation.

Un moment après avoir expulsée une partie de sa colère, Holly se résout à se préparer pour aller faire du shopping. Elle se motive tant bien que mal, même si sa mauvaise humeur efface son optimisme.

« Holly, on y va. » interpelle Peter en frappant à la porte.

La brunette ne prend même pas la peine de lui répondre. Elle applique son gloss puis se regarde dans le miroir un moment. Le regard grave, Holly rumine beaucoup de choses. Enfin, elle se change dans les toilettes avant de rejoindre son frère dans la voiture.

« T'as tout ? On y va. »

Le jeune homme allume le moteur et commence ses manœuvres.


***

Peter ne parle pas au début du trajet. Il est suffisamment intelligent pour comprendre qu'Holly n'est absolument pas disposer à parler, encore moins de causer de ce qui s'est passé. Mais à mi-chemin, il se tente :

« Tu sais ce que tu vas acheter ? »

Alors qu'elle est accoudée à la fenêtre, Holly le zieute comme surprise. Sans trouver de raison de l'envoyer balader, la jeune fille se contente de dire :

« Je sais pas.

- Pourtant t'as passé ta semaine à faire des listes, comment ça se fait que tu t'es pas préparée à ça ? »

Elle soupire.

« J'y ai pensé qu'hier soir. Je prendrais ce qu'il y a de moins cher et de plus mignon.

- Tu te prends pas trop la tête à ce niveau-là ... »

Peter lui jette quelques regards avant d'enchérir avec un petit sourire.

« Si tu veux, je peux te-

-  Non.

- Mais j'ai rien dis ! »

Ils arrivent enfin. Le couple cherche une place de parking avant de rejoindre le centre commercial.

***

Tellement grand. Tellement de monde. Le mal aise de Holly grandit, se sentant intimidée d'être aussi exposée aux gens. Un comble après avoir passé l'été à servir les clients, se retrouver consommateur et hors contexte professionnel la rend nerveuse.

« Où est-ce que tu veux aller ?

- H-hum, hum ... »

Un peu déstabilisée, la brunette contemple les alentours en quête d'une friperie. Mais alors qu'ils se rapprochent des vitrines, Holly ne peut que regarder les prix exorbitants des habits. Elle fait les gros yeux.

« On va marcher un peu et on verra. »

Holly s'accroche doucement au bras de son interlocuteur. Ce dernier acquiesce et se contente de suivre la brunette dans sa quête. Finalement, ils s'arrêtent en face d'une nouvelle vitrine, exposant des vêtements qui ont l'air de plaire à la jeune fille. Une robe rose et fluide semble l'avoir tapé dans l’œil, jusqu'à le prix.

« Mais, maiiis c'est trop cher ! Regarde les prix, c'est un tiers de mon salaire qui passe dans cette robe !

- Moi je te verrais plus dans celle-ci. »

Naïve, Holly suit le doigt de Peter. Il pointe une robe pourpre et moulante, dénudée au buste et bien trop courte pour l'adolescente. Cette dernière rougit tout d'un coup avant de se séparer de son demi-frère pour frapper son bras.

« T'es vraiment un gros con, un sale pervers, c'est absolument pas mon style !

- C'est vrai, toi t'es plus du genre à porter des robes de nuit avec Snoopy. »

C'est alors que la jeune fille cogne de nouveau son frère en s'emballant. Il éclate de rire alors que Holly se retourne.

Puis voit Will. Elle n'a pas comprit tout de suite, mais elle s'en aperçoit très vite.

« WILL ?! »

Son souffle se coupe. Une étrange sentiment mêlée de joie et de stupeur la paralyse. L'albinos se rapproche d'elle. Cette dernière ne sait plus où se placer, comment réagir et que faire. Son frère se retourne et remarque vite la présence de l'inconnu.

« Je dois te rendre ça. »

Il est à quelques centimètres de Holly. Cette dernière l'admire avec de grands yeux : elle ne semble toujours pas y croire. Ses yeux noisettes se posent finalement sur sa main et découvre ses fabuleuses boucles d'oreilles.

« M-mes boucles d'oreilles ... »

Soudain, les pupilles de Holly s'illumine de milles feux. Il a tenu sa promesse. Le cœur de la jeune fille s'emballe et son sourire s'élargit. Ce qu'elle dégage n'a plus rien à voir avec ce qu'elle émane depuis ce midi.

« C'qui c'gars-là Holly. » crache Peter en tuant Will du regard.

- J'ai remarqué qu'il y a beaucoup de reptiliens par ici.

- Will ! » s'extasie Holly, trop contente d'entendre les absurdités du garçon.

Malheureusement pour elle, le jeune homme lui tourne le dos. Le voir filer sous ses yeux n'est pas concevable pour Holly. Elle doit le rencontrer, lui parler. Même si elle n'a rien à dire, la simple présence de Will lui suffirait à ce moment-là. L'effet qu'il fait à son cœur est inestimable pour la jeune fille. La réponse qu'elle a convoité cet été lui vient maintenant. Elle doit lui dire.

Holly l'observe partir. Elle remarque même un groupe de bimbo s'approcher de son adoré. Elle ne doit pas le laisser partir.

« Eh, Holly, c'est qui ce mec ? »

La brunette marche doucement vers Will puis empresse le pas. N'écoutant plus son partenaire et n'avisant plus les demoiselles qui entourent le garçon, Holly se précipite vers l'albinos avant de saisir son fin poignet.

« J-je je dois te parler viens avec moi- »

Sans lui laisser le choix, la jeune fille kidnappe le jeune homme, l'éloignant de toutes ces personnes.

***

Holly s'arrête de courir, lâchant son ami. Elle s'est isolée dans un coin du centre commercial, à un endroit où seul les employés peuvent les importuner ; mais vu le peu de passage, cela ne devrait pas arriver. Holly reprend son souffle, le visage caché par sa chevelure mal coiffée.

Une fois avoir reprit son souffle, la brunette s'approche de Will d'un pas assuré avant de le coller au mur et de l'étreindre très fort.

« Tu m'as manqué Will. » bafouille-t-elle sur son épaule.

Holly ne bouge pas. Un petit reniflement se fait entendre.

« Tu m'as tellement manqué, je pensais vraiment que tu m'oublierais ! »

Elle relève timidement la tête, pleurant à chaudes larmes.


And then ...


-16


Dernière édition par Holly Grant le Dim 23 Sep - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Will Barton
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 86
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Nationalité : Américaine
Situation amoureuse : Miraculeusement en couple
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Dim 23 Sep - 10:10
C'était fou comme cette histoire avec Holly pouvait le rendre lunatique, il avait parfois du mal à se reconnaître. C'est vrai qu'elle était la seule personne avec qui il s'était autorisé de devenir plus normal, moins dans les fabulations et peut-être pouvoir tenir une discutions cohérente sans trop d’extravagance. Il ne sait pas vraiment pourquoi ça se passe comme ça dans sa tête, il n'a jamais comprit ce qu'il se passait dans son cerveau et aucun psy en était capable. Bon, en même temps, il ne les aidait pas trop avec ses divagation mais il ne supportait vraiment pas ses personnes là et ne voulait aucune aide qui serait inutile.

Peut-être qu'un jour, il dirait à cette brunette ce qui lui était arrivé, pourquoi ses cicatrices, pourquoi Indare...

Pour l'instant, il était surtout agacé en regardant les blondes se pavaner devant lui. Il n'avait pas spécialement envie de mettre une robe pour faire plaisir à ce groupe de truie pas vraiment intéressante. Surtout que maintenant, son esprit s'était mit à divaguer ailleurs. Mais d'un coup, il sentit une main lui attraper le poignet. Il tourna son visage vers la source et vit Holly qui lui dit qu'elle devait lui parler. Il se tourna vers elle, d'un air un poil surprit, il sentit son cœur battre un peu plus vite. Le groupe des filles chuchotèrent entre elles, voyant cette ambiance un peu étrange se dessiner. Elles n'aimaient pas vraiment ça, elles voulaient s'amuser et l'une d'entre elle aurait bien aimé un after avec l'albinos. Cependant, il avait visiblement son regard coincé sur le visage d'Holly.

Elle le traîna dans un coin isolé pour finalement le coller et l'étreindre. Elle déclara qu'il lui avait manqué avant de relever son visage. Un visage mouillé de larmes.

« Tu m'as tellement manqué, je pensais vraiment que tu m'oublierais ! »

Will avait du mal à savoir comment réagir, il ne connaissait pas du tout cette situation mais s'en sentit heureux, comme si son agacement venait de disparaître d'un coup. Le garçon ne savait pas du tout vers quoi il se dirigeait mais il savait que tout ça, c'était différent avec elle. Il avait envie d'elle, de sa présence, de sa colère infantile, de sa voix, de son corps. Le faux albinos passa alors une de ses mains dans le croeux de son dos dans une certaine délicatesse. Ses lèvres formèrent un léger sourire et ses doigts libres allèrent se poser sur sa joue pour ressuyer les larmes.

- Tu me prends pour un poisson ?

L'oublier ? Will était en IRS mais était loin d'être stupide. Il avait toujours été parfaitement conscient des conneries qu'il débitait. Le problème ce n'était pas ce qu'il disait mais pourquoi. Le jeune homme continua alors de caresser sa joue d'un air calme. Ça y'est, il avait déjà envie de l'embrasser, de la voir rougir ou même de s'agacer. Sa main s'appuya alors un peu plus dans le croeux de son dos pour qu'elle se colle encore plus à lui. Il attrapa son menton et déposa ses lèvres sur les siennes. Une chaleur grimpa doucement dans son corps. Ce baiser salé aux larmes sembla combler d'un coup ses deux mois de frustration, oubliant pour l'instant le type qui était avec elle. L'albinos soupira alors contre son visage avant de le reculer au bout d'un moment pour observer ses yeux.

- Toi aussi... Tu m'as manqué.

Il ricanna un peu

- Et en plus tu viens de me sauver des bimbos, alors je suis reconnaissant.



Autre(s)::
 


Tu m'écoutes en #993333
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 124
Né(e) le : 17/06/2001
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Nationalité : Anglaise
Situation amoureuse : Cela ne vous concerne pas !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1438-s-peach-holly-grant# http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Dim 23 Sep - 19:08

Will glisse sa main dans le dos de Holly, avant de sécher sa pommette mouillée.

« Tu me prends pour un poisson ? »

Holly baisse les yeux et renifle.

« C-c'est juste que ... C'est juste qu'on ne m'a jamais tenu une promesse. »

La brunette fait une pause entre deux sanglots avant de continuer de chouiner.

« Ma mère elle a oublié notre promesse au bout de même pas trois jours ! »

Elle le dit avec beaucoup d'amertume. Elle songe à sa prétendue mère qui lui a promis une après-midi entre elle et sa fille. C'est alors que Will lui attrape le menton pour lever son visage. Holly ne veut pas se montrer, elle ne peut pas dévoiler un tel visage à la personne qu'elle convoite. Elle est absolument pathétique. Finalement, l'albinos vient presser ses lèvres sur les siennes.

Soudain, le temps semble s'arrêter. Une douce sensation de bien-être envahie le corps de la jeune fille. Un sentiment émerge dans cet océan de douceur et vient calmer la demoiselle en plein chagrin hormonal.

Les théories de Holly s'affirment d'avantage. Son rythme cardiaque s'est accéléré et d'étranges palpitations dans son cœur se ressentent. La présence de Will est incroyablement apaisante à ce moment, la brunette le remarque.

Il se détache d'elle. Le bébé a arrêté de pleurer : il s'est complètement paralysé. Ses joues ne sont plus rouges pour la même raison. Holly se rend compte qu'elle est en train de chialer devant son crush juste parce qu'il lui a rendu ses boucles d'oreilles. Évidemment ce n'est pas la raison de ses sanglots mais elle paraît ainsi devant son ami.

« Toi aussi ... Tu m'as manqué.

Réalisant cela, Holly se reprend et s'essuie le visage. Elle se tourne pour se moucher -il ne faudrait pas qu'il la regarde- avant de regarder Will. La demoiselle lui sourit timidement, un peu embarrassée par son propre comportement.

« Et en plus tu viens de me sauver des bimbos, alors je suis reconnaissant.

Holly regarde derrière elle comme si les jeunes filles qui l'accompagne sont derrière elle. L'adolescente remarque enfin qu'ils se trouvent on-ne-sait-où et qu'elle a abandonné son demi-frère. Elle remet ses cheveux en place avant de se tenir un peu plus sérieusement.

« Pourquoi t'étais avec elles si tu les aimais pas ? »

La demoiselle met une mèche derrière son oreille avant de croiser les bras, la moue au visage.

« Si tu arrêtais déjà de trainer avec des connards et des connasses, je pense que t’irait bien mieux dans ta tête. »

Elle fuit du regard. Holly semble vouloir s'exprimer mais elle n'ose pas. Son pied se tortille et ses mains touchent bien trop ses cheveux. Prenant son courage à deux mains, l'adolescente inspire profondément avant de saisir les mains de Will.

« Dis ... »

La demoiselle ne le regarde toujours pas dans les yeux. Elle cherche ses mots dans les mains du garçon.

« Tu m'as dis que je pouvais faire ce que je voulais de toi. Pas vrai ? »

Elle attend une réponse. Holly ne sait pas trop où en venir en abordant le sujet là-dessus.nté les pièces et on les a mal remonté. Et toi, t'arrêtes pas, quand t'es là, de décrocher ses pièces pour les placer ailleurs. Mais ça finit toujours par tomber un moment ou un autre.

« Tu as dis que je pouvais décrocher tes pièces et les replacer autres parts ... »

Elle colle sa main dans sa nuque, esquissant un petit sourire gêné.

« T'imagines si j'arrive à bien les replacer ? »

La brunette détourne le regard et frotte son pied au sol. Elle ricane doucement.

« Buah, ça paraît prétentieux de ma part ... »

La jeune fille reprend la main de Will et lui sourit.

« Mais si j'ai autant de pouvoir sur toi, alors j'aimerais faire en sorte que tu ailles mieux. »

Ses joues s'empourprent d'avantage. Elle pince ses lèvres avant de s'exclamer :

« Parce que ce que je ressens pour toi, est ... »

La brunette tremble un peu et se bloque. Il faut que Will réagisse pour qu'elle puisse retrouver ses esprits. Cependant, elle est bien déterminée à le lui dire.


And then ...


-16
Revenir en haut Aller en bas
Will Barton
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 86
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Nationalité : Américaine
Situation amoureuse : Miraculeusement en couple
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Mar 25 Sep - 17:44
Il se sentait bien, calme et visiblement satisfait de l'avoir retrouvé. Il avait l'impression de retrouver un peu plus ses moyens, d'être un peu moins bloqué. Bref, il aimait avoir sa main ainsi contre son dos à regarder ses yeux bruns longuement. D'ailleurs, Holly accepta le baiser ce qui augmenta le frisson du jeune homme pour sa partenaire. C'est dingue de devenir comme ça... Il avait l'impression de pouvoir ressentir normalement sans avoir besoins d'en faire des caisses. Cela le rendait euphorique et le faisait encore plus apprécier ce moment de contact et d'intimité. Lorsqu'il retira son visage, le faux albinos avoua que lui aussi avait attendu la brunette et la remercia même pour le fait qu'il l'avait sauvé des bimbos. Holly rétorqua alors en lui demandant pourquoi il sortait avec elles et que ça irait certainement mieux pour lui s'il évitait ce genre de fréquentation. Le garçon sourit en la gardant fermement contre elle. Si elle savait comme ça pouvait être compliqué dans sa tête... Le jeune homme haussa alors doucement les épaules puis répondit d'un sourire un peu mesquin:

- Parfois c'est divertissant


C'était toujours une histoire de divertissement avec lui avec sa volonté assez grande de vouloir ressentir quelque chose. C'est ça qui le faisait faire des conneries comme la scarification. Il était détraqué, pas fou. Il y avait une nuance assez forte puis que le fou n'a pas conscience de son état.

« Tu m'as dis que je pouvais faire ce que je voulais de toi. Pas vrai ? »

Will la regarda alors. C'est vrai qu'il avait dit ça, comment faisait-elle pour s'en souvenir ? Cela fit d'ailleurs bien sourire le garçon, en effet cette phrase sonnait presque érotiquement. Mais cela était à cause de son esprit mal tourné aussi. La jeune fille semblait gênée et continuait en lui rappelant sa métaphore sur les pièces détachées.

« T'imagines si j'arrive à bien les replacer ?

Si elle y arrivait ? Will avait du mal à se projeter. Comment pourrait-il un jour redevenir un gosse normal si ses problèmes étaient dû à ce qu'on lui avait fait ? Ce n'était certainement pas psychologique mais médicale. Enfin, c'est ce qu'il pensait bien sûr. Après tout, c'était un diagnostique un poil délicat à faire. Il la regardait alors, pouvait elle faire ça ?

La brune attrapa sa main, elle voulait visiblement dire quelque chose mais n'osait pas le faire, elle rougissait et balbutiait. Le faux albinos pensa qu'elle avait la volonté de se déclarer et qu'elle avait quelque peu du mal à se lancer. Le jeune homme avança alors doucement son visage sans toucher ses lèvres. Il colla son front au sien, l'amenant encore plus contre son corps.

- Oui...? dit-il d'un léger sourire.

Il ne savait pas trop pourquoi, mais il avait envie de l'entendre dire cela. On lui avait déjà donné ce genre de propos mais ce n'était jamais dans un contexte vraiment... Innocent. Généralement pendant une partie de jambe en l'air, certaines phrases étaient lâchées à l'égard Will qui n'avait jamais prit cela au sérieux.

D'ailleurs le jeune homme approcha de plus en plus ses lèvres mais laissant bien comprendre à Holly que si elle voulait un baiser, il allait falloir qu'elle aille au bout de sa phrase. Sans cela, le faux albinos restera seulement en suspect à attendre que sa langue se délie.



Autre(s)::
 


Tu m'écoutes en #993333
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 124
Né(e) le : 17/06/2001
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Nationalité : Anglaise
Situation amoureuse : Cela ne vous concerne pas !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1438-s-peach-holly-grant# http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Sam 29 Sep - 21:58
Alors que Holly peine à trouver ses mots, le garçon s'approche d'elle, à quelques centimètres de son visage. Il porte ses pupilles rouges. Holly les observe longuement. Il semble tellement différent lorsqu'il les enlève, c'est ainsi que Holly le préfère : Will semble plus empathique et expressif. Ce dernier se colle tout près de la brunette, les corps s’effleurant. La respiration de la jeune fille devient beaucoup plus rapide. Leurs corps s'effleurent.

« Oui ... ? »

Il lui sourit mais la demoiselle tourne le regard. Elle peut sentir les lèvres de Will s'avancer sournoisement près des siennes. Holly a très envie de les embrasser.

La demoiselle inspire profondément. Serrant les mains de son partenaire, elle prend le courage de lui dire en face à face.

« ... Je t'aime. »

Elle se pince les lèvres pour sceller de nouveau sa bouche. Devoir lui se déclarer semble être une aubaine pour l'adolescente : c'est comme si elle s'avoue vaincue ; elle exhibe ses faiblesses et son ego est mit en danger.

Le ton de Holly est ferme, presque froid. La jeune fille veut se montrer sérieuse et sûre d'elle. Cette dernière feint une attitude strict et sérieux mais son corps frémissant et rougissant la trahie complètement.


And then ...


-16
Revenir en haut Aller en bas
Will Barton
IRS |:| Troisième année
avatar
Messages : 86
Né(e) le : 15/02/2002
Date d'inscription : 29/04/2018
Age : 16
Nationalité : Américaine
Situation amoureuse : Miraculeusement en couple
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1418-vous-voulez-une-histoire

Dim 7 Oct - 21:29
Will l'observait toujours de ce léger sourire, il attendait, son visage si proche du sien. Il savait ce qu'elle allait lui dire. Mais le jeune homme pourra-t-il lui rendre cette phrase ? Il ne sait pas vraiment ce que c'est lui, l'amour. Il ne connait pas tout ça, on ne lui a jamais rien apprit et il n'a jamais rien comprit à ce genre de sentiments. Bien sûr, il ressent quelque chose envers Holly, il ne peut pas se voilà la face il était véritablement bien contre elle et son petit corps. Le fait qu'il ne veuille plus coucher avec n'importe qui était un indice assez fort, surtout venant de Will. Le garçon attendait alors calmement, ne la lâchant pas du regard. Elle lui tenait la main, la serrant. Il pouvait sentir qu'elle avait du mal, qu'elle stressait. Et en dehors de ça, elle s'aventurait dans une relation avec Will. Ce n'était pas la route la plus sécurisé vu comment il était.

« ... Je t'aime. »

Il ne su dire pourquoi mais cette phrase... Lui fit beaucoup de bien. Lui qui avait toujours l'impression d'être entouré d'hypocrites, il sentait la sincérité en elle. Et comme ce dernier avait pu lui dire un jour: Holly était celle qui le rendait certainement plus humain. Le jeune homme appuya donc un peu plus sa main dans son dos, trouvant son air de fille sérieuse beaucoup trop mignon. Il souriait et ses joues se tintèrent très doucement de rouge. Il sentait son souffle contre ses lèvres et son coeur s'acellera.

Will ne peut plus tenir, il l'embrassa, passant sa main sur sa joue, la collant encore plus contre lui. Un baiser un peu différent des anciens, un baiser amoureux à défaut d'arriver à dire cette phrase à cause de la situation compliqué du jeune homme. Un baiser tendre et passionnel. Elle pouvait sentir le coeur du jeune homme s'emballer. Il voulait tout d'elle, il tenait à elle. Quand le jeune homme retira ses lèvres des siennes, il lui embrassa doucement et délicatement le front:

- Tu me rends dingue...

C'est un beau compliment de la part du jeune homme qui continuait à l'observer dans ses yeux rouges. Le jeune homme caressa sa joue puis lui demanda:

- On passe la journée ensemble ou le type avec qui t'étais va pas le vouloir ?

Il se souvenait bien du regard qu'il lui avait lancé.



Autre(s)::
 


Tu m'écoutes en #993333
Revenir en haut Aller en bas
Holly Grant
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 124
Né(e) le : 17/06/2001
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 17
Nationalité : Anglaise
Situation amoureuse : Cela ne vous concerne pas !
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1438-s-peach-holly-grant# http://indare-division.forumactif.com/t1404-holy-moly-tsundere-spotted-holly-grant

Dim 21 Oct - 20:59

Quelque part, cela fait du bien à Holly de s'être confiée. Elle a assumé ses sentiments et a prit une décision. En se libérant ainsi, la demoiselle se rend compte à quel point elle s'est attachée à ce garçon rencontré il y a quelques mois. Et dire qu'il y a quatre mois elle l'a prit de haut à cause de son grade. Si la brunette a su qu'elle finirait par sortir avec un Potion ...

En guise de réponse, Will vient promptement presser ses lèvres contre les siennes. Il caresse sa joue bouillante en se collant à elle. Cette dernière le regarde les yeux brillants. Timidement, ses petites mains entourent la taille de son copain. Un sentiment de plénitude totale envahit la demoiselle. Cela diffère totalement avec l'état d'esprit qu'elle a eu ce matin. La brunette profite silencieusement du bécot en serrant fort le garçon contre elle. Celle-ci peut même sentir le pouls de Will battre la chamade. Holly jouit de cet amour réciproque.

« Tu me rends dingue ... »

Ces quelques mots s'échappent de la bouche du garçon. On aurait dit qu'un nuage de vapeur s'échappe du crâne de la jeune fille : elle est toute rouge. À force de chauffer, elle va finir par transpirer et puer le cochon. Il faut qu'elle pense à passer aux toilettes, la demoiselle ne veut absolument pas être repoussante. Will caresse de nouveau sa pommette.

« On passe la journée ensemble ou le type avec qui t'étais va pas le vouloir ? »

Soudain, Holly tombe de son petit nuage. Elle a oublié Peter ! Comme une ingrate, elle l'a complètement laissé en plan. La jeune fille sursaute et fait les gros yeux.

« Merde mon grand frère ! »

Sans plus attendre, elle saisit son portable et s'éloigne de quelques pas. 6 appels manqués, rien que ça. La demoiselle soupire bruyamment avant de l'appeler. La main sur sa hanche, le buste gonflé, le pied qui tape, Holly a l'air vraisemblablement agacé. Elle n'a pas du tout envie de lui raconter sa vie, mais elle se doit de le prévenir.

Le téléphone sonne mais personne au bout du fil. La brunette râle, elle déteste ces personnes qui harcèlent d'appel mais qui ne répond pas dès qu'on est disposé. La jeune fille lui laisse alors un message.

« Ouais c'est moi, ben désolée pour t'à'l'heure mais j'veux te prévenir, je passe l'après-midi avec mon copain. Envoi moi un message dès qu't'auras sorti ton portable du cul pour savoir à quel heure on se rejoint. »

Pas un mot de plus, elle raccroche directement. Elle souffle une troisième fois. Même quand il n'est pas là, il faut toujours qu'il vienne saboter son bonheur. Holly a beau lui avoir envoyé ce message, elle coupe sous l'énervement son téléphone. Que personne vienne interférer dans son bonheur, surtout qu'elle en bave depuis ce matin.

Finalement, l'adolescente se retourne vers Will. Putain, ils sont ensembles. Un petit sourire ravi illumine sa bouille.

« Dis, tu veux qu'on aille manger quelque chose avant ? J'ai pleins de choses à faire aujourd'hui, ça ne te dérange pas de m'accompagner ? »

Instinctivement, elle revient vers l'albinos pour lui saisir fébrilement la main. Le regard de la brunette est tendre, contrastant totalement son comportement au téléphone.

La jeune fille doit faire tout ce qu'elle doit faire aujourd'hui mais veut aussi passer du temps avec le garçon. Elle ne veut pas non plus l'embêter avec toutes ses exigences, c'est pourquoi elle lui laisse le choix. Ses cils battent rapidement, espérant lui faire du charme histoire qu'il accepte sa requête.


And then ...


-16
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» La Suisse 'coffre-fort' pour argent sale, un cliché dépassé
» [Scénario] Vol
» Hawkmoon : scénario Premier (2)
» [Scénario] La voix des Damnés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: West London :: Kensington :: Centre commercial-
Sauter vers: