AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
L'event anniversaire du forum est lancé. Venez participer, découvrez un autre monde !
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
 :: West London :: Hammersmith Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un difficile retour au pays [PV Tess Drake]

Davian Dupont
ISS |:| Deuxième année
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 128
Né(e) le : 24/06/2002
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 16
Nationalité : Britannique
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : Riley de Boondocks
Doubles comptes : Aucun
Commentaires/Citations : "Regardez où vous posez les pieds, avant de mettre le premier pas" - Davian
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t916-fiche-de-davian-dupont-fini http://indare-division.forumactif.com/t981-pnjs-de-davian-dupont

Jeu 20 Sep - 11:38
Thème:
 

Lundi 27 Août 2018

« Nous y sommes mon fils, nous voilà de retour à Londres, déclara d’une voix tout à fait calme un grand homme perché à l’avant du bateau qui n’était d’autre que mon père. »

« Nous sommes certes de retour à la capitale, mais gardez à l’esprit que notre ennemi veut toujours notre peau. Il est fort probable que celui-ci nous attend même à Londres, s’exclama le « capitaine » du navire qui s’occupait du gouvernail. »

« Décidément, on en a vu des choses, dis-je d’une intonation légèrement grave vers l’avant du navire au côté de mon père. »

Cela va faire pratiquement deux mois, deux long mois, dont j’avais l’impression que se furent deux longues années, voir même deux longs décennies. Ces deux longs mois de « vacances » furent assez particuliers. En même temps, j’ai beaucoup voyagé dans de nombreux pays et de nombreuses contrées, qui n’aime pas les voyages ? Découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles coutumes, de nouvelles expériences et j’en passe. Personnellement chers lecteurs, je n’ai pas passé de bonne vacances en Juillet-Août 2018. En même temps, c’est tout à fait normal puisqu’on m’y a forcé la main. Tout ce que je peux vous dire pour le moment, c’est que tout avait commencé avec ce bal de promo au lycée en Juin 2018.

Tandis que le navire dans lequel on se trouvait, continuait de naviguer et de longer le fleuve de la Tamise. Nous finîmes par arriver à la capitale Britannique, après plusieurs jours de voyages en mer. Le capitaine du vaisseau, un homme au regard sérieux avec un crâne légèrement rasé et des yeux légèrement bridés, commença à faire tourner le gouvernail vers la droite dans le but de se rapprocher de ce qui semblait être un petit port. Délicatement et doucement, le bateau de pêche commença à ralentir et à se rapprocher doucement vers la berge du port, avant de s’arrêter en activant l’encre qui s’enfonça profondément sous les eaux. Aussitôt fait, j’eus le réflexe d’aller aider illico presto mon père qui sortit de longues cordes dans le but d’attacher le navire vers l’un des piliers de la berge. Lorsque le bateau fut enfin stabilisé, mon père Jean et le capitaine du vaisseau qui n’était d’autre que Gordon, sortirent immédiatement du navire pour aller poser enfin poser les pieds sur la terre ferme.

Tandis qu’ils venaient à peine de poser les pieds, un mystérieux individu vêtu tel un pêcheur vint les voir. Intrigué, celui-ci alla voir ces deux étrangers pour aller leur demander d’une voix légèrement grave :

« Vous semblez être bizarres pour de simples marins. D’après ce que je vois, votre navire est immatriculé de Russie, c’est bien étrange. Pourtant à première vue, vous ne semblez pas être des russes. Vous avez quelques minutes pour expliquer ça. »

Montrant clairement un regard et un air plutôt « amical » à notre égard, Gordon sortit immédiatement des poches de sa veste une liasse de billets qu’il posa dans la main de ce vieux pêcheur. Prenant une voix légèrement grave, tout en serrant la main du vieil homme, celui-ci déclara :

« Voilà de quoi vous faire oublier cette histoire. Néanmoins, avant de partir, pouvez-vous appelez le commissariat de police de Stratford et j’ai bien dit Stratford. Si vous ne le savez, je vais tout simplement vous le dire … »

Tandis que Gordon dissuadait le vieux pêcheur de coopérer, je finis par quitter le navire en dernier en transportant avec moi plusieurs sacs de voyages. Fort heureusement, Jean m’aida à les transporter parce que ces derniers étaient particulièrement très lourds. Alors qu’on dégageait les sacs et que Gordon continuait de discuter avec le vieux pêcheur, je demandais à Jean d’une voix un peu suspicieuse, mais discrète :

« Bien, on est maintenant à Londres. Qu’est-ce qu’on fait ? »

« On va emmener ces sacs vers le bureau du MI6, ils seront quoi en faire, me répondit d’un air tout à fait calme. »

« OK, ces trucs ont coûté la vie à des centaines, voire des milliers de personnes. Le base en sera mieux s’en charger que nous. Mais, j’ai une question Jean ? »

« Oui ? »

« Pour Indarë, je dois toujours y aller, même si je me suis fait … »

« Tu vas y retourner, mais tu seras assigné à une nouvelle mission. C’est fini les missions d’espionnage et d’infiltration, maintenant tu vas devoir passer à l’action et surtout rester plus sur tes gardes. Cependant, fait toujours en sorte de rester pour le grand public, un simple étudiant. Tu en seras plus quand on sera de retour à la base. »

Alors qu’on venait de décharger les derniers sacs du navire. Gordon revint enfin vers nous, celui-ci nous annonça clairement d’une voix tout à fait franche :

« Bon, je suis de retour. L’un de mes subalternes va venir nous chercher avec sa bagnole. Mes patrons et mes agents nous croyaient morts, mais ils sont heureux d’apprendre ce que nous avons pu dépêcher. »

« Très bien, on doit les attendre où ? Demandais-je d’une voix intriguée. »

« Ils vont venir nous chercher au port. Je vais m’absenter avec Jean pendant un certain, ne t’éloigne pas trop, reste près du port au mieux. »

« Très bien, je vais juste m’asseoir sur la berge, je vais vous attendre. »

J’avais oublié de le préciser, mais j’avais clairement une sale gueule lors de mon retour à Londres. Enlevant ma veste de pêcheur complètement mouillé et la jetant par terre près de moi, on pouvait voir que la plupart de mes habilles, principalement ma veste en cuir et le bas de mon pantalon étaient déchirés à certains endroits. Ouvrant ma veste pour voir l’état de mes blessures sur mon torse et mon genou, je voulais savoir si ces égratignures et ces quelques blessures étaient parvenus à se cicatriser. Observant également mon reflet dans l’océan, pour constater la petite entaille au niveau de la joue gauche, je fus soulagée d’apprendre que celle-ci commençait à se cicatriser, j’avais peur que la blessure s’élargissait suite à une infection ou à des inflammations.

Tandis que je fermais ma veste et que j’arrêtais d’inspecter ses entailles et ses quelques petites blessures, je décidais de me relever de la berge pour m’asseoir près d’un banc. Mais, alors que je venais à peine me relever, je vis à ma plus grande surprise, un visage qui m’était clairement familier.




Thème du personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
Univ |:| Licence 1
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 291
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Pays d'origine : Etats-Unis
Nationalité : Américaine
Famille : Jagger (père), Steph' (grand frère), monsieur et madame Drake (parens adoptifs)
Situation amoureuse : Ne sait qu'en penser
Personnage sur l'avatar : Chloé Price de Life is strange
Doubles comptes : Zoey Hepburn
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Jeu 20 Sep - 22:05

ft. Davian

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

Un difficile retour au pays 

Des vacances. Tu parles de vacances ! Steph' était venue s'assurer que tout allait bien, avait passé quelques jours sur Londres avant de vite disparaitre, n'ayant pas supporté de voir sa petite sœur mise à mal sans qu'il ne puisse faire quoique ce soit pour la protéger. Ces quelques jours avec lui avait fait un bien fou à une Tess blessée et brisée. Brook s'était mise en danger inutilement pour venir la chercher et appeler les secours et, rien que pour ceci, elle s'en voulait. Elle s'en voulait monstrueusement pour ça. Bien que ses côtes avaient plutôt bien soignée, son arcade s'était rouverte plusieurs fois, faisant sauter les points posés. Encore aujourd'hui, la plaie était visible. Bon, ça ne fera qu'une cicatrice de plus... Tess soupira, regardant son matériel de tag posé sur son bureau. Son carnet, son masque, ses croquis... Ils l'avaient tous échappé belle, rien n'avait été abîmé, ni brisé ou volé.
 
L'américaine tâta ses côtes doucement, grimaçant en en sentant une tirer un peu. Ce n'était peut être pas totalement guérit, mais c'était en relativement bonne voix. Rapidement, elle se remémora ce qu'il s'était passé, se remémorant le fait qu'elle avait évité de contact avec tout le monde, ne sortant qu'une heure par jour, le soir de préférence pour s'en cramer une. En apparence, des cigarettes normales, en réalité, de l'herbe médicinale achetée quelque part en ville. Non. Elle ne fume pas de tabac, ne supportant toujours pas l'odeur. Elle ne la supporterait sans doute jamais. Tess se sentait tellement responsable de sa situation, de tout ce qu'il s'était passé que s'isoler lui avait paru être la meilleure solution. Se faire oublier des autres quelques temps ne lui aurait sans doute fait aucun mal.
 
Après s'être changée, l'américaine décida d'aller quelque part en ville. Marcher pour se changer les idées et penser à autre chose. Tracer devant l'hôpital. Tracer devant le commissariat. Voilà ce qu'elle avait prévu de faire, et voilà ce qu'elle avait finalement fait ! Elle n'avait plus envie de penser aux multitudes de questions qui lui étaient tombées sur le coin du nez dès son réveil. Franchement, comme si cela ne pouvait pas attendre quelques instants voire heures de plus. Ils avaient déjà patienté trois jours mais c'était sans doute leur limite... Tess ne savait pas comment faire pour se protéger plus.
 
Elle n'avait pas mentit, elle avait juste passé sous silence certains points ! Ce n'est pas la même chose. Il y a mentir et cacher la vérité ! Ses pieds continuaient de la mener, tirant quelques taff sur la pseudo cigarette. Il n'y avait rien à dire, une fois la douleur passée et ses côtes réparées, elle arrêtait cette connerie! La punk grogna un peu en se retournant trop rapidement, ayant fini par quitter les rues animées de la capitale pour un lieu un peu moins....agréable. Un frisson parcouru son échine alors qu'elle s'apprêtait à faire demi-tour. Cependant, il y avait cette silhouette assez familière juste devant elle. Juste pour s'assurer que ce n'était pas un mirage, elle s'avança et tomba nez à nez avec un frère de fusillade.
 
-          Yo Davian, comment vas-tu ?
 
La jeune punk esquissa un rapide sourire avant de rapidement examiner le jeune garçon. Visiblement, lui non plus ses vacances n'avaient pas été de tout repos... Pourquoi fallait-il que cela leur arrive ? La vie ne les avait jamais épargné, et maintenant que les choses auraient pu s'arranger, PAFF! Des merdes leur tombaient sur le coin du nez.
 
-          Vacances mouvementée je présume...
 
L'américaine le laissa aller s'asseoir sur un banc, s'asseyant sur le dossier avec les pieds dans le vide. Davian semblait aussi assez fatigué. Avait-il beaucoup voyagé ? Peut être... Pour le moment, Tess le laisserait souffler un peu. Il en avait besoin.




Tess, Ancienne délinquante



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Davian Dupont
ISS |:| Deuxième année
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 128
Né(e) le : 24/06/2002
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 16
Nationalité : Britannique
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : Riley de Boondocks
Doubles comptes : Aucun
Commentaires/Citations : "Regardez où vous posez les pieds, avant de mettre le premier pas" - Davian
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t916-fiche-de-davian-dupont-fini http://indare-division.forumactif.com/t981-pnjs-de-davian-dupont

Dim 23 Sep - 22:37
Cette chevelure bleue, ces yeux et ce bonnet.

Il n'y avait aucun doute, c'était bel et bien elle.

- Yo Davian, comment vas-tu ?

Répondant tout simplement courtoisement par un simple :

« Salut Tess. »

- Vacances mouvementée je présume...

« En effet, des vacances très mouvementées et très difficiles, lui répondis-je avec un petit sourire, mais qui montrait clairement ma fatigue. »

M'arrêtant juste un moment pour reprendre une brève inspiration, je repris toujours de la même lancer :

« Eh dire que cela avait commencé tout simplement avec ce bal de fin d'année, j'aurais dû rester sur mes gardes face à cette fille et ne pas me laisser submerger par mes émotions, dis-je en esquissant un petit rire sarcastique. »

Alors que j'observais pendant un bref instant d'un regard légèrement vide l'étendue du fleuve qui donnait également vu sur l'autre côté de la ville de Londres, je repris d'une voix un peu plus calme et posé :

« Mais, bon si je devais au moins lister une bonne chose, c'est que j'ai beaucoup voyagé et j'ai sans doute traversé près d'un quart des pays de cette planète. »

Continuant à me prélasser en profitant du soleil qui réchauffait mon corps totalement froid et un peu humide à cause du voyage en mer. Je remarquais quelque chose qui me fit légèrement reprendre un peu la raison. Tient donc, la jeune Tess ne semblait également pas être dans son assiette d'après ce que je vois. Elle semblait plus faible par rapport à notre première rencontre. Prenant une voix un peu plus grave, mais toujours amical à son égard, je décidais de lui demander d'une intonation toujours calme :

« Je constate que tu n'as également pas eu des vacances formidables au vu de la tonalité de ta phrase et de ton état ? »

Décidément, elle ne semblait aussi pas à première vue avoir traversé et passé de bonnes vacances. Bof, en même temps, qu'est-ce qu'il fallait s'y attendre.
Un agent secret et une ex-dealeuse, forcément le destin voudrait qu'ils subissent et traversent des épreuves et diverses aventures plus ou moins palpitantes. Enfin, si le fait de se confronter au danger constamment et se prendre plein la gueule, c'est vivre une aventure. Bon personnellement et à mon humble avis, mieux vaut rester chez soi et vivre une aventure virtuellement à travers un jeu vidéo ou un jeu de rôle ou encore en voyageant dans un pays ou une région étrangère tel un touriste. Ah ! Le tourisme, franchement c'est une véritable expérience d'aventure, on part à l'inconnu avec ses proches et sa famille. On s'amuse, on explore, on se détend, on se repose, on mange et on boit des maies exotiques tranquillement autour d'une bonne boisson. Malheureusement, le voyage touristique n'avait rien de reposant, bouger constamment pour esquiver des mecs qui veulent votre peau, n'avait rien de reposant.

D'ailleurs, j'ignorais quelle heure il était, mais j'étais en ce moment trop crevé et trop fatigué pour y penser. Je n'avais qu'une seule envie, dormir dans un bon lit douillet. Et évidemment me faire soigner de mes séquelles et de mes blessures au sein d'un centre médical. D'ailleurs, prenant une voix toujours, je voulus demander à Tess :

« Est-ce que tu sais quelle heure, il est ? »




Thème du personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
Univ |:| Licence 1
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 291
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Pays d'origine : Etats-Unis
Nationalité : Américaine
Famille : Jagger (père), Steph' (grand frère), monsieur et madame Drake (parens adoptifs)
Situation amoureuse : Ne sait qu'en penser
Personnage sur l'avatar : Chloé Price de Life is strange
Doubles comptes : Zoey Hepburn
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Mar 25 Sep - 21:31

ft. Davian

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

Un difficile retour au pays 

 Tess restait attentive à ce que disait son ami. Ouais... Il avait donc eut des vacances mouvementées, sans qu'elles ne soient d'un véritable repos comme elles auraient dû l'être. Elle soupira doucement avant de remarquer ce sourire fatigué qui ornait un visage tout aussi crevé.
 
-          Ne pas aller à ce genre de rassemblement, ça cause souvent des problèmes je trouve....
 
Elle ignorait tout de ce qui s'était passé durant le bal mais ce que Davian lui disait amorçait le fait que tout ne s'était sans doute pas passé parfaitement bien pour lui. Pour le coup, Tess n'avait pas envie de s'aventurer en terrain inconnu, ne posant donc pas de question sur le sujet. Après tout, Davian était bien assez fatigué pour qu'elle n'en rajoute une couche.
 
Un sourire étirait les lèvres de l'américaine. Il avait au moins réussit à trouver un point positif dans son malheur ! Chose qu'elle ne pouvait tout simplement pas faire suite au passage à tabac.
 
-          Bien vu Sherlock. Le début était génial, les soirées filles l'étaient tout autant mais... J'ai eu la visite de vengeurs... Heureusement que l'une d'elle ne voulait pas ma mort !
 
Elle rit jaune avant de réorienter son regard azure vers la mer, regardant les vagues qui s'éclataient un peu plus loin, le bruit se faisant entendre. C'est vrai que sans ce petit détail, ses vacances auraient pu être parfaite. Brook avait été là, elle avait relevé le niveau dans les matières scientifiques et elle pouvait aller à la fac de droit d'Indarë. Que demander de plus ? Certes... Avec ces événements elle avait pu revoir son frère mais les circonstances auraient pû être bien plus agréables mais la vie en avait décidé autrement.
 
Ce regard inquiet, cet air qu'elle n'avait que très rarement vu sur son visage si serein et joyeux... Il avait été profondément touché de voir sa petite Tess dans cet état.
 
-          Je dirais 19h45 voir 20h.
 
Un coup d'œil vers sa montre lui permit d'affirmer qu'il était 19h50, que la soirée avait commencée et qu'elle avait quitté sa chambre depuis plus longtemps que ce qu'elle pensait.
 
-          Tu veux peut être manger un truc ? Ça te ferais certainement du bien, allez, je t'invite !
 
Malgré leurs états respectifs, les deux jeunes gens se tenaient là, bien vivant et dans un état plus ou moins bon. Mais ils étaient là, assit à se reposer un peu ! Une petite brise fraiche se baladait. Voir peut être froide en fonction des points de vue.... Surtout de celui de Tess qui n'avait pas prit d'habitude de ce genre de température en cette saison.
 
Elle attendait tranquillement la réponse de Davian.




Tess, Ancienne délinquante



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Davian Dupont
ISS |:| Deuxième année
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 128
Né(e) le : 24/06/2002
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 16
Nationalité : Britannique
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : Riley de Boondocks
Doubles comptes : Aucun
Commentaires/Citations : "Regardez où vous posez les pieds, avant de mettre le premier pas" - Davian
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t916-fiche-de-davian-dupont-fini http://indare-division.forumactif.com/t981-pnjs-de-davian-dupont

Sam 29 Sep - 14:25
- Ne pas aller à ce genre de rassemblement, ça cause souvent des problèmes je trouve....

« C'était sympathique au début, mais c'est vers la fin que ça a mal tourné malheureusement … »

Décidément, j'ai vraiment l'impression d'être un personnage d'une bande dessinée.

Je me souviens d'une chanson française, dont je ne me rappelle plus le titre, mais bel et bien les paroles qui disaient : « A l'aventure compagnon, je suis parti vers l'horizon, j'aurais dû rester chez moi, la suite vous le dira … »

Voilà une soirée bien étrange, je me retrouve complètement vanné et pratiquement fatigué. Je boite légèrement au niveau de la jambe gauche et j'ai pratiquement mal au bras droit, ainsi qu'aux épaules. Nom de Dieu, j'ai vraiment besoin de réelles vacances. Tandis que je lui demandais tout simplement ce qu'elle a pu faire durant ses vacances, la jeune Tess me répondit tout simplement d'une voix tout à fait calme :

- Bien vu Sherlock. Le début était génial, les soirées filles l'étaient tout autant mais... J'ai eu la visite de vengeurs... Heureusement que l'une d'elle ne voulait pas ma mort !

Riant pendant un bref instant, avant de réorienter son regard vers l'azur. Je décidais de prendre la parole en déclarant d'une voix légèrement grave, mais plus amical avec un petit sourire aux lèvres :

« Je ne sais pas ce qu'il s'est réellement passé entre toi et ses vengeurs, mais étrangement ça me faire penser à quelques vieux souvenirs. »

Laissant passer un petit rire sarcastique, je repris d'une voix étrangement plus joviale et chaleureuse :

« Ce que tu viens me dire, cela me rappelle mon voyage à Hong Kong, il y a deux ans. Des membres de la mafia Hongkongaise nous ont capturés père et moi, suite à une embuscade dans une boite de nuit. On s'est réveillé dans un bateau complètement enchaîné et à peine on a commencé à ouvrir les yeux, les mecs ont voulu nous jeter dans l'océan dans l'espoir qu'on meurt noyer. Je ne sais pas comment on a pu survivre, mais je me souviens que les chaines étaient déjà dans un mauvais état et l'eau salée n'a fait que ronger encore plus le métal qui était déjà bien rouillé. Il a fallu que j'use toutes mes forces pour me sortir de là, mais pendant un bref instant, j'ai vu clairement ma vie défilée en quelques instants. »

M'arrêtant un instant pour prendre ma respiration, je décidais de reprendre toujours de la même tonalité :

« C'est une expérience assez particulière de frôler la mort surtout quand on est dans une situation où par miracle ou je ne sais quoi, on arrive tout de même à survivre et à s'en sortir. »

Alors que je m'arrêtais pendant un bref pour lui demander à nouveau :

« Est-ce que tu sais quelle heure, il est ? »

Celle-ci me répondit tout simplement :

- Je dirais 19h45 voir 20h.

Alors que je commençais à regarder les environs en murmurant à voix basse dans mon coin :

« Ils en mettent du temps, dis donc. »

Au même moment, Tess me demanda tout simplement :

- Tu veux peut être manger un truc ? Ça te ferais certainement du bien, allez, je t'invite !

« Merci beaucoup Tess, cela ne me dérange pas, la seule condition c'est que je dois revenir ici d'ici une ou deux heures et j'aimerais que cela ne soit pas très loin du port, lui répondis-je en souriant. »

Me relevant avec quelques difficultés, nous décidâmes marcher quelques instants dans le quartier d'Hammersmith où nous finîmes par trouver un restaurant au bout de quelques minutes seulement, le restaurant en question se nommait « Rutland Arms », c'était une espèce de pub, un restaurant typique Britannique. Me retournant en direction de Tess, je lui demandais tout simplement d'une voix amicale :

Carte:
 

« Eh bein, ce fut rapide. Est-ce que ce restaurant te convient Tess ? Lui demandais-je en attendant sa réponse. »




Thème du personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
Univ |:| Licence 1
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 291
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Pays d'origine : Etats-Unis
Nationalité : Américaine
Famille : Jagger (père), Steph' (grand frère), monsieur et madame Drake (parens adoptifs)
Situation amoureuse : Ne sait qu'en penser
Personnage sur l'avatar : Chloé Price de Life is strange
Doubles comptes : Zoey Hepburn
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Sam 13 Oct - 22:48

ft. Davian

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

Un difficile retour au pays 

Tess avait écouté son ami attentivement, même si son regard était orienté vers l’océan. Elle avait beau regarder ailleurs, son attention était totalement orientée sur ses dires. Le bal de fin d’année avait si mal tourné pour lui ? Sa curiosité était piquée mais elle préféra se retenir de dire quoique ce soit, elle dû se retenir de poser la moindre question à Davian sur cet événement. Il ignorait tout ce qu’il s’était passé entre les américains et elle tout comme elle ignorait absolument tout de ce qu’il s’était passé pour lui.

Elle ressassa rapidement les récents événements, se rappelant que tout était arrivé car sa garde avait été baissée, car elle ne faisait pas attention à un mauvais pressentiment qui l’avait poursuivit pendant plusieurs jours. Tess en avait vaguement parlé mais sans plus, préférant ne pas se casser la tête pour une impression qui serait sans doute passagère, et présente pour une raison totalement inutile. La punk se remémora la pluie de coups, revoyant les poings américains et les barres de fers qui n’avaient, fort heureusement, pas servi. Puis, elle se souvint de Brook, de son arrivée aux hangars et de l’hôpital. Elle passa le passage à tabac, ayant de toute façon un peu de mal à se souvenir de quoique ce soit à ce sujet, bien que par instinct, sa main droite ne passe sur sa tempe.

Durant le récit de Davian, l’américaine était restée totalement attentive, laissant un petit sourire compatissant à ses lèvres. Frôler la mort, se dire que tout peut prendre fin mais, comme par miracle, en réchapper. Ces deux là avaient dû vivre cette expérience plusieurs fois. Mais bon, pour eux, cela faisait partie de leurs vies, si bien que cela pouvait en devenir totalement banal et totalement normal.

-          Je ne peux qu’être d’accord avec toi, nous allons finir par avoir l’habitude de frôler la mort, sauf si c’est déjà ton cas, chose que je n’espère pas vraiment en toute franchise. Avoir cette chance plusieurs fois n’est en général pas très bon, tu sais parfaitement que cette chance tourne jusqu’à se retourner contre toi. Sauf si, tu fais partie de ce genre de personne à qui la chance sourit toujours.

Elle se permettait cependant d’en douter, assez fortement d’ailleurs, l’état actuel du jeune homme laissait entrevoir qu’il n’était pas toujours chanceux. Enfin, dans un sens, il était chanceux d’être en vie. C’était la seule chose qu’elle voyait véritablement pour le moment.

En voyant qu’il acceptait sa proposition, l’américaine sauta sur ses pieds, quittant le dossier du banc pour s’étirer tranquillement, grimaçant en sentant ses côtes tirer encore un peu. Ne pas forcer bordel… Ce n’était pourtant pas si compliqué ! Plus qu’un bon mois et tout devrait être totalement réglé.

-          Y’a pas de soucis, on trouvera forcément un endroit où manger dans le coin !

L’innocence dont faisait Tess lui permettait de faire un peu le vide de son esprit, elle n’était pas seule et personne ne serait assez fou pour attaquer en journée, dans un lieu ou des habitants pourraient tout voir.

-          C’est parfait pour ma part, je commence à avoir légèrement faim en plus ! C’est l’endroit parfait, en plus, tu n’es pas trop loin vu que tu dois attendre quelqu’un. Et puis, personne ne viendrait nous embêter pour le moment !




Tess, Ancienne délinquante



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Davian Dupont
ISS |:| Deuxième année
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 128
Né(e) le : 24/06/2002
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 16
Nationalité : Britannique
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : Riley de Boondocks
Doubles comptes : Aucun
Commentaires/Citations : "Regardez où vous posez les pieds, avant de mettre le premier pas" - Davian
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t916-fiche-de-davian-dupont-fini http://indare-division.forumactif.com/t981-pnjs-de-davian-dupont

Mar 16 Oct - 20:41
- Je ne peux qu’être d’accord avec toi, nous allons finir par avoir l’habitude de frôler la mort, sauf si c’est déjà ton cas, chose que je n’espère pas vraiment en toute franchise. Avoir cette chance plusieurs fois n’est en général pas très bon, tu sais parfaitement que cette chance tourne jusqu’à se retourner contre toi. Sauf si, tu fais partie de ce genre de personne à qui la chance sourit toujours.

Plaçant un léger rire plutôt indiscret pour montrer un certain sarcasme, je finis par reprendre d'une intonation plus calme et plus amical :

« Tu as parfaitement raison. Il est vrai qu'on frôle la mort, mais c'est le métier qui demande de faire de tels risques. On évite du mieux qu'on peut, car je ne vais pas te le cacher, ce n'est pas une sensation agréable. Comme tu le dis, la chance finit tôt ou tard par se retourner contre nous. Je sais que tôt ou tard, si je continue à faire ce job, je sens qu'un de ces jours, je finirais par … »

Pendant un bref instant, un silence s'installa, un silence montrant clairement une certaine gêne. Néanmoins, pour éviter que la situation s'enfonce davantage, je finis tout simplement par reprendre de la même intonation :

« Au moins, on peut dire que j'ai pu m'en sortir vivant et à peu près en entier. Après, ce fut souvent les plans et les ruses de mon daron qui nous ont permis de survivre dans ce milieu, je crois que sans lui, mon cadavre serait sans doute enterré quelque part dans les dunes du désert du Sahara ou dans une décharge public. Il m'a aidé, tout comme j'ai assuré ses arrières. Je pense que le fait d'avoir un partenaire de confiance permet de survivre dans ce milieu, malgré les difficultés aussi bien physiques que morales. »

Au bout quelques minutes de marches et après quelques échanges, nous finîmes par trouver un restaurant nommé « Rutland Arms. » Me retournant vers Tess pour lui demander rapidement :

« Eh bein, ce fut rapide. Est-ce que ce restaurant te convient Tess ? Lui demandais-je en attendant sa réponse. »

- C’est parfait pour ma part, je commence à avoir légèrement faim en plus ! C’est l’endroit parfait, en plus, tu n’es pas trop loin vu que tu dois attendre quelqu’un. Et puis, personne ne viendrait nous embêter pour le moment !

« En effet, dans à peu près deux ou trois heures, des types doivent venir me chercher pour me récupérer. Je vais sans doute aller à l'hôpital, vu mon état, ce serait bien qu'on me soigne, j'ai le bras droit complètement pété et je boite pas mal sur la jambe gauche. Mais, ça peut aller pour le moment, rien de grave et de pressant. »

Entrant à l'intérieur du restaurant qui ressemblait typiquement à n'importe quel établissement anglais de ce genre, nous choisîmes très vite une table située près de la porte donnant une certaine vue au quartier d'Hammersmith et au fleuve de la Tamise. À peine nous installâmes confortablement sur ces chaises, un serveur vint à notre rencontre pour nous demander :

« Bien le bonjour monsieur et mademoiselle, je vous passe les commandes, je reviens dans à peu près dix minutes, cela laissera le temps de choisir ce que vous souhaitez. »

Alors que le serveur nous donnait les carnets de commande, avant de disparaître à nouveau pour aller voir une autre clientèle. Je commençais à jeter un rapide regard sur le fameux carnet pour voir ce qu'il servait. Je ne souhaitais pas prendre quelque chose de trop cher, mais suffisamment garni en nourriture pour pouvoir bien remplir mon estomac vide. Refermant le carnet et relevant ma tête en direction de celle de ma camarade, je lui annonçais d'une voix un peu plus posée :

« Je vais prendre des moules-frites, c'est classique, mais ce n'est pas trop cher et ça remplie très bien l'estomac. Tu penses prendre quoi comme menu ? »

Tout en l'écoutant, je décidais de remplir rapidement un verre avec de l'eau plate servie dans une carafe, je repris de la même intonation après avoir régurgité le contenu du récipient :

« D’ailleurs, petite question par curiosité, comment s'est passé ton année scolaire, tu as géré ? Mise à part cette histoire de vengeurs, tu as eu d'autres ennuis ? »




Thème du personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tess Drake
Univ |:| Licence 1
avatar
Femme
Identité de genre : Féminin
Messages : 291
Né(e) le : 05/06/2000
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 18
Pays d'origine : Etats-Unis
Nationalité : Américaine
Famille : Jagger (père), Steph' (grand frère), monsieur et madame Drake (parens adoptifs)
Situation amoureuse : Ne sait qu'en penser
Personnage sur l'avatar : Chloé Price de Life is strange
Doubles comptes : Zoey Hepburn
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t777-j-ai-juste-perdu-mon-sang-froid-terminee

Mar 23 Oct - 2:21

ft. Davian

Il ne faut jamais trop s'attacher aux gens. Ils nous bercent d'illusions. Noyé de leur tendre parole et de leurs mots doux, ils nous rendent accroc et paradoxalement heureux. Et l'instant qui suit, ils s'en vont, seul la douleur nous envahi. Les souvenirs. Les larmes. La tristesse. Et notre vie vide qui continue.

Un difficile retour au pays 

Tess passa la main à l’arrière de son crâne, ayant vu qu’elle avait sans doute dit la chose de trop. Le regrettait-elle ? Pas le moins du monde. Elle assume chacun de ses mots, elle dit ce qu’elle pense et ne le cache pas vraiment. Sauf en cas de besoin mais là, il n’y en avait pas besoin du tout. De toute façon, la mort faisait parti intégrante d’eux, des personnes qui se trouvaient dans un cas identique, dans une situation semblable. Ils sont marqués, certains ayant embrassés la mort mais en y réchappant comme par magie, avec de la chance justement. Doucement, elle soupira, balayant ses pensées comme on chasserait une mouche un peu trop casse pied pour rester polie.
 
L’américaine hocha doucement la tête. En deux ou trois heures, les deux jeunes gens auraient largement le temps de manger et de récupérer. Mais Tess n’oubliait cependant pas son couvre feu, même s’il lui restait encore pas mal de temps. La possibilité de profiter un peu de la vie nocturne de la capitale serait bénéfique pour ne pas croiser des élèves de l’institution. Davian et Brook étaient des cas spéciaux dirons-nous.
 
-          C’est vrai qu’un petit passage à l’hôpital ne te fera pas de mal. Au contraire ! D’ailleurs, je ne t’ai jamais assez remercié pour l’atèle la dernière fois !
 
Les souvenirs de la fusillade envahirent l’esprit de la jeune femme qui se surprit à sourire nostalgiquement. C’était leur rencontre, un univers que les deux avaient toujours connus. C’était assez étonnant que les choses se passent bien pour le moment ! Mais elle ne s’en plaindrait pas, un peu de calme n’était pas de refus après tout ce qu’il s’était passé.
 
Lorsque le serveur leur donna les cartes, Tess lui adressa un large sourire, le remerciant comme elle l’aurait fait avec n’importe qui. Cependant, elle ne prit pas la peine de l’ouvrir, sachant parfaitement ce qu’elle voulait manger ! Bon, sa mâchoire pourrait lui poser quelques problèmes mais cela ne serait pas trop grave, surtout si elle peut se manger un bon steak saignant avec une sauce moutarde… Rien que d’y penser, elle en salivait !
 
-          Des frittes mais un steak saignant. Ça fait un moment que je n’ai pas goûté à ce genre de viande ! Et tu sais, tu peux te faire plaisir sur le repas.
 
Steph’ lui avait laissé une grosse somme d’argent, pas obtenue très légalement mais ce n’était pas négligeable ! Et puis, autant en profiter et se faire plaisir avec ! Pourquoi se restreindre ?
 
Comment son année s’était passée ? Ma foi, plutôt bien !
 
-          Eh bien, y’a pas eut de gros problème mais il y a eut tellement de choses. J’ai eut mon examen, du coup je vais à la fac l’an prochain, j’ai rencontré mon père, Jagger Morrow si tu vois qui c’est. Hm… Pour les problèmes, juste une bête histoire de kidnapping par un garçon qui s’est finalement retrouvé à l’institution lui aussi sans que son père n’ai de soucis. Il est chiant mais je l’aime bien. Enfin, pas chiant car je l’aime toujours bien ! Mais c’est Liam quoi… Un sacré caractère.
 
Et voilà qu’une nouvelle vague de souvenirs l’envahit, pour être chassée tout aussi rapidement.
 
-          Et toi, ton année ? Aussi bien cours qu’avec les autres ?




Tess, Ancienne délinquante



Tess discute en #00ccff, se prend la tête en #ff0000 et t'insulte avec un fort accent américain en #0066ff
Revenir en haut Aller en bas
Davian Dupont
ISS |:| Deuxième année
avatar
Homme
Identité de genre : Masculin
Messages : 128
Né(e) le : 24/06/2002
Date d'inscription : 03/10/2017
Age : 16
Nationalité : Britannique
Situation amoureuse : Célibataire
Personnage sur l'avatar : Riley de Boondocks
Doubles comptes : Aucun
Commentaires/Citations : "Regardez où vous posez les pieds, avant de mettre le premier pas" - Davian
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t916-fiche-de-davian-dupont-fini http://indare-division.forumactif.com/t981-pnjs-de-davian-dupont

Mer 14 Nov - 12:40
[HRP]Navré du retard, j'étais ces temps-ci très occupé, mais sinon voici le rp. J'espère qu'il te conviendra owo.[HRP]

Tandis que je venais de terminer mon petit commentaire d’une intonation totalement calme et tinté légèrement sarcastique. La Jeune Tess répondit tout simplement avec un petit sourire amical :

- C’est vrai qu’un petit passage à l’hôpital ne te fera pas de mal. Au contraire ! D’ailleurs, je ne t’ai jamais assez remercié pour l’atèle la dernière fois !

Peu de temps après, le serveur vint se présenter à nous pour nous demander les commandes que nous avons pu choisir. Lorsque je finis par énumérer ce que je souhaitais et que je demandais en parallèle (par simple curiosité) ce que voulait Tess, celle-ci demanda tout simplement d’une intonation laissant clairement qu’elle avait une « faim de loup » :

- Des frittes mais un steak saignant. Ça fait un moment que je n’ai pas goûté à ce genre de viande ! Et tu sais, tu peux te faire plaisir sur le repas.

Souriant en entendant ce qu'elle disait, je répondis tout simplement en poussant un petit rire amical et un sourire qui se voulait être jovial :

« Oh, j'aime bien les moules frites. De toute façon, c'est ce que je voulais et c'est ce que j'ai immédiatement pensé, lorsque nous sommes arrivés au resto. Je dirais même que c'est l'un de mes plats préférés. »

M'arrêtant juste un moment pour régurgiter et terminer le contenu de mon verre, je repris toujours de la même tonalité :

« C'est un plat où on partage avec sa famille et ses amis autour d'une même table. Ça rassemble tout le monde, malgré les différends qui peuvent y avoir. On parle, on discute, on échange, on rit, on se blague, on se taquine autour d'un même repas. Quand j’y réfléchis, je dirais sans hésiter que c’est l'un de mes plats préférés avec la raclette, c'est un repas qui ressemble. Ah ! Si seulement, on pouvait régler tous les problèmes du monde, les guerres, les conflits et les crises justes autour d'une table avec de bonne moules-frites. Mais bon, le monde ne marche pas comme ça. De toute façon, discuter autour d'une table n'arrange pas tous les problèmes, il faut se rendre directement et physiquement sur place, si on veut espérer améliorer les choses. Mais, bref ! Je divague … »

Soufflant pendant un bref instant, j'avais également demandé à Tess par curiosité après avoir bu à nouveau un verre d'eau :

« D'ailleurs, petite question par curiosité, comment s'est passé ton année scolaire, tu as géré ? Mise à part cette histoire de vengeurs, tu as eu d'autres ennuis ? »

Aussitôt, la jeune américaine me répondit tout simplement :

- Eh bien, y’a pas eut de gros problème mais il y a eut tellement de choses. J’ai eut mon examen, du coup je vais à la fac l’an prochain, j’ai rencontré mon père, Jagger Morrow si tu vois qui c’est. Hm… Pour les problèmes, juste une bête histoire de kidnapping par un garçon qui s’est finalement retrouvé à l’institution lui aussi sans que son père n’ai de soucis. Il est chiant mais je l’aime bien. Enfin, pas chiant car je l’aime toujours bien ! Mais c’est Liam quoi… Un sacré caractère.

« Je vois que ça n’a pas été facile pour toi cette année. Par contre, Jagger Morrow, ça me dit quelques chose … »

Hésitant pendant un bref instant, je finis par lâcher (avec tout de même une certaine retenue pour éviter d'attirer les ennuis) après avoir retrouvé la mémoire :

« Ah oui ! Je l’ai déjà croisé, c’était y a un an dans le bar où il travaillait. J’ai dû lui demander des infos sur la disparition d’une gamine. D’ailleurs, des mafieux cachés ont tenté de nous attaquer, mais je les ai très vite calmé avec l’aide de mon père, mais également du tient. »

Au bout d'une quinzaine de minutes, le serveur finit par revenir à nouveau vers nous pour nous déposer les différents plats sur la table. Mais, alors que j’étais sur le point de m’attaquer à mes moules-frites, aussitôt la jeune Tess me demanda à son tour :

- Et toi, ton année ? Aussi bien cours qu’avec les autres ?

Déposant ma fourchette et mon couteau sur la table, je répondis tout simplement d'une voix plus calme et plus monotone :

« C'était à la fois sympa, compliqué et … bizarre. »

M'arrêtant juste un instant pour me servir les moules dans mon assiette, je finis par reprendre avec un ton beaucoup plus discret pour éviter de se faire remarquer :

« Les débuts furent particuliers, le choc des cultures m'avaient frappés, mais j'ai fini par m'habituer au bout de quelques jours. Pour le lycée, j'en garde plutôt de bons souvenirs, même si y avait des moments où je m'ennuyais, c'était bien sympathique. Je dirais même que l'école était mon coin de repos paradoxalement. Parce que bon, lorsque je rentrais chez moi et que je finissais mes devoirs. Fallait sortir dehors et s'occuper des affaires avec père. 2017 fut rapide, il n'y avait pas grand-chose de spéciale, si ce n'est quelques bagarres comme dans le bar où travaillait ton père ou encore la course-poursuite. C'est vraiment à partir de 2018 que les choses se sont corsées, les poursuites, les infiltrations, les tirs se sont multipliés. »

Commençant à prendre et à manger quelques bouchés de frites, ainsi que de moules granit d'une excellente sauce, (tout écoutant en parallèle les quelques propos de Tess). Je repris au bout de quelques minutes :

« Je ne peux pas tout te dire en détail, parce que c'est confidentiel et que mon patron me taperait sur les doigts si je te le dis. Mais, le mois de juin reste le pire, on m'a kidnappé, on m'a sauvé la peau, mais pendant près de deux mois, j'ai dû traverser la moitié du globe pour revenir à Londres. »

M'arrêtant définitivement pour m'occuper à dévorer le contenu de mon assiette et à savourer l'excellente sauce roquefort qui recouvrait mes moules-frites. Je finis tout simplement par attendre calmement la prochaine question de la jeune américaine.




Thème du personnage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Retour au pays [PV Kanoë]
» Cahier d'un retour au pays natal :Marc H
» Retour au pays [Pv Meri}
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos
» Retour au pays... [Erys + Karlson + ...]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: West London :: Hammersmith-
Sauter vers: