AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Votez pour le forum

~ Étendez l'expérience ~
Pour la rentrée 2018, Indarë organise une semaine d'Intégration pour les nouveau élèves et les moins nouveaux.

 :: North London :: Camden Town Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sortie de couple au calme...ou pas [Amelia]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 132
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Dim 16 Sep - 22:15
Sortie en couple au calme ou pas...
Deux jours avant:

( #TeamLiamelia )


Assis dans un bureau au style très moderne, j'étais vêtu d'un costume noir et d'une chemise blanche. Je détestais ce genre de fringues, mais ma mère m'y avait forcé. Elle se tenait à coté de moi alors que de l'autre côté il y avait mon avocate qui discutait avec la juge qui s'occupait de mon dossier. Celle-ci feuilletait mon dossier en silence ce qui me rendait nerveux. Ma jambe se mit à trembler et ma mère plaqua directement sa main sur ma cuisse en murmurant.

"Arrête..."


Je soupirai et attendis. Au bout d'un long moment la juge prit enfin la parole.

"Bien Liam Johnson. De ce que je lis de ton dossier tu t'es battu une fois. Tu as brisé le nez d'un étudiant d'Indare à deux reprises."
"Mais..."
"On se tait! D'âpres les rapports tu la fais la première fois pour empêcher une de tes petites camarades se fasse agresser. La seconde fois c'est parce qu'il la menaçait encore"
"Oui madame le juge..."
"Hormis tout cela j'ai vu que tu te tenais bien, tu as eu un téléphone et une adresse mail et tu ne les as pas utilisé pour joindre tes compagnons de méfait. Je suis assez étonné aussi de voir que tu vas participer à une pièce de théâtre à ton école. Maitre Killian? j'écoute donc votre demande"
"Madame le Juge mon client aimerait pouvoir sortir au moins une fois par moi afin d'évoluer dans un milieu autre que cette école. Il s'engage à respecter les horaires qu'on lui donnera et surtout à bien se tenir à l'extérieur"

La juge planta son regard dans le mien en fronçant les sourcils. Elle me demanda alors avec un air suspicieux pourquoi je voulais aller en ville. Ma mère me mit un léger coup d'épaule et me murmura de dire la vérité. Je soupirai un peu gêné, mais s'il fallait que j'en parle pour que cela soit validé alors je n'avais pas le choix.

"J'ai une petite amie...et j'aimerais l'emmener en ville, qu'elle puisse faire avec moi ce que font les couples. Faire du shopping, boire un truc en terrasse ...enfin vous voyez le truc non?"

C'est ainsi que la juge valida ma demande. J'avais donc l'autorisation de sortir tous les premiers du mois de huit heures du matin à dix-huit heures. Le moindre retard entrainerait l'annulation de mes sorties.

--------------------------------------------------

Maintenant

J'avais envoyé un SMS à Amelia la veille en lui disant que je devais lui emprunter un livre pour mes révisions. Elle n'était pas au courant de mon rendez-vous car je ne lui avais pas donné de date afin de réussir à faire une surprise si ma demande était validée. Je lui avais donc donné rendez vous à huit heures du matin et comme il faisait frais je lui avais dit de mettre un pull car je voulais fumer dehors.
Lorsqu'elle arriva enfin, je terminais ma cigarette devant les grilles de l'école. J'étais adossé contre la colonne de la clôture à l'intérieur vêtu d'un jean noir, de mes bottes de moto et d'un t-shirt blanc avec mon blouson en cuir. Je fumais tranquillement en attendant qu'elle s'approche.

Je jetai ma cigarette par-dessus le portail et je posai mes lèvres sur son front en murmurant.

"Salut..."

Je savais qu'elle n'aimait pas trop l'odeur du tabac alors volontairement je lui avais pas embrassé comme je le faisais d'habitude. J'affichai un petit sourire sadique car je savais qu'elle allait être folle de joie lors de ma révélation. Je pris alors sa main et lui murmura en me penchant à son oreille.

"Range ce livre...on va passer la journée en ville ma belle"

Je reculai un peu afin de la laisse s'exprimer, puis je fis un pas hors de l'école en ajoutant fier de moi.

"Dossier irréprochable, j'ai le droit de sortir tous les premiers du mois de huit heures du matin à dix huit heures et j'ai vu qu'a Camdem Town il y avait un super pub qui faisait des petits déjeuné au top. Alors je t'invite"
.
©️ 2981 12289 0


Dernière édition par Liam Jonhson le Dim 23 Sep - 14:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 182
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Lun 17 Sep - 2:25

La rentrée scolaire était dans deux jours et j'avais enfin terminé mes préparatifs pour qu'elle débute dans les meilleures conditions bien que, je le conçois, il n'y avait pas grand chose à préparer à part les papiers administratifs de début d'année, quelques feuilles et cahiers vierges, la trousse et tout le nécessaire à l'intérieur, etc. J'avais également vu l'arrivée de mes deux nouvelles colocataires ; Sylvia et Abby. Je ne les avais jamais vues auparavant mais j'espérais que nous allions bien nous entendre afin que notre colocation se passe sans encombre.

Alors que j'étais en train d'écouter de la musique, les écouteurs dans les oreilles, tout en lisant un livre, mon portable vibra à côté de moi. Après avoir placé un marque-page pour ne pas perdre mon avancée dans l'histoire, je pris l'appareil en main et découvris un nouvel sms venant de Liam. Il disait qu'il avait besoin d'un de mes livres de cours pour ses révisions. Jusque là tout allait bien, j'aurais pu me lever et aller le lui prêter dans la minute cependant la suite de son message me laissa circonspecte. Il voulait que je le lui donne demain à 8h ? Et en plus devant le portail de l'école ? Mais enfin.. pourquoi ?? Cela n'avait aucun sens.. À moins qu'il ait rendez-vous quelque part et qu'il veuille me voir avant de partir, je ne comprenais absolument pas où il voulait en venir. Et puis, si la raison était qu'il avait quelque chose à m'annoncer, il pouvait le faire de suite non ? C'était incompréhensible. Enfin, je lui faisais confiance et décidai donc de suivre ses directives.

Donc, je me retrouvai le lendemain matin à marcher vers l'entrée du campus, portant un sac à mains avec le fameux livre dedans, vêtue d'un jean bleu nuit, de bottines grises, d'un pull léger couleur bordeaux et d'une veste beige. Quand je pense que Liam m'avait faite lever à cette heure-ci sous un prétexte invraisemblable.. Il avait intérêt à m'avoir caché quelque chose de gros.

Lorsque j'arrivai à sa hauteur, il jeta la cigarette qu'il était en train de fumer. Je n'aimais pas cette chose. J'avais l'impression que ceux qui en consommaient étaient soit inconscients soit pourvu d'une envie de passer l'arme à gauche. Du coup, je n'appréciais guère de le voir fumer. Il savait que je détestais ça – c'est sans doute pour cela qu'il m'embrassa sur le front – malheureusement, il continuait. Bon, ce n'était pas comme s'il vidait trois paquets par jour mais je ne souhaitais pas le voir développer une de ces maladies qui te pourrissait la vie, ton compte en banque et qui pouvait potentiellement te tuer.

Liam me ramena à la réalité lorsqu'il me murmura des mots à l'oreille. Hein ? La journée en ville ?


- Mais enfin, de quoi tu parles ?

Avait-il perdu la tête ? Oh ! Non ! Attends ! Est-ce que par hasard cette grosse annonce qu'il me devait pour m'avoir demandé de me lever aussi tôt était celle à laquelle je croyais ?
Il répondit à mes interrogations internes tout en mettant un pied à l'extérieur du campus. Mes yeux brillèrent alors d'une joie immense.


- Oh my... Je suis tellement contente pour toi, Liam !

Dis-je le sourire aux lèvres avant d'aller me lover dans ses bras.

- J'attendrai ces jours-là avec impatience..

Un jour c'était peu certes néanmoins, quand on connaissait le dossier de Liam et ses antécédents, on ne pouvait qu'être étonné et heureux de son avancée depuis son arrivée sur le sol britannique.
Je m'écartai alors de lui avant de prendre sa main dans la mienne.

Nous nous dirigeâmes ensuite vers l'arrêt de bus afin de nous rendre dans le quartier de Camdem Town.






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 132
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Lun 17 Sep - 14:04
Sortie en couple au calme ou pas...
.....

( #TeamLiamelia )


Amelia avait du mal à comprendre ce que je venais de lui dire. Elle devait surement s'imaginer que je voulais encore faire le bad boy et me sauver de l'école comme j'avais voulu le faire un soir. D'ailleurs heureusement elle m'en avait empêché sinon je n'aurais surement pas d'autorisation.
Lorsque je lui annonçai la nouvelle, Amelia se jeta dans mes bras et rapidement je l'enlaçai pour la garder contre moi. Elle était contente pour moi? Mais moi j'étais content pour nous. Nous allions enfin pouvoir profiter d'une journée comme un couple normal. Car soyons honnête, Amelia est normale, mais moi non...après tout je suis l'équivalent d'un taulard.

Sa main se posa dans la mienne et malgré un peut de stress, je suivis Amelia jusqu'à l'arrête de bus. Je sortis de ma poche une feuille où j'avais noté pas mal de chose. Je comptais emmener Amelia à Camden Town. J'avais trouvé un café assez sympa avec une ambiance un peu rock. Je m'étais dit que cela plairait à Amelia et dans l'après-midi on pourrait aller à la city pour faire les touristes.
La bus ne tardait pas à arriver. Je payai deux tickets et ensuite je suivis Amelia jusqu'à deux sièges pour s'assoir. Je la laissai d'ailleurs prés de la fenêtre et je pris place en dernier. Puis sans lâcher sa main, je me collai un peu à elle en murmurant.

"Merde je n'ai pas pris le bus depuis des lustres..."

Heureusement il n'y avait pas trop de monde ce qui me rendait moins nerveux. Amelia devait surement le sentir, j'étais nerveux. Après tout ça faisait des mois que j'étais enfermé dans cette institution et je n'avais pas eu beaucoup de temps pour visiter Londres avant mon arrestation.
Fort heureusement la présence d'Amelia me faisait du bien. Je frottais le dos de sa main avec mon pouce, puis je lui demandai.

"Il y a des choses en particulier que tu veuilles faire? c'est notre journée. Là j'ai choisi ce quartier car je sais qu'il y a un resto qui fait de super petit déjeuner. Ensuite on fera tout ce que tu veux Lia"

Je parlais doucement afin que personne ne nous écoutes. Le bus roulait doucement et ne s'arrêtais pas des masses. Je restais silencieux écoutant Amelia si elle voulait parler. Je repensais ensuite à ma mère. Elle me tannait pour rencontrer ma copine. Je n'avais pas honte d'Amelia au contraire, mais je n'arrivais pas à sauter le pas. Présenter la jeune femme à ma mère serait trop formel et pour être honnête j'avais peur d'officialiser les choses. Surement parce que je ne savais toujours pas si je voulais redevenir celui que j'étais avant, ou bien si je voulais me construire un avenir digne d'Amelia.
Lorsque le bus se stoppa, je tournai la tête vers ma petite amie et je lui fis un bref sourire en lui annonçant.

"Prête pour ta sortie en couple?"

.
©️ 2981 12289 0[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 182
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Lun 17 Sep - 18:24

À partir du moment où nos mains s'étaient liées, elles avaient refusé de se quitter. Le seul instant où ce fut le cas fut quand Liam paya pour nos tickets de bus. À présent tous deux assis sur nos sièges, j'avais le visage tourné vers l'extérieur lorsque je sentis la main de mon homme serrer la mienne davantage. Tiens ? Je remarquai qu'elle était devenue légèrement moite. Que lui arrivait-il donc ?

Puis j'eus ma réponse. Visiblement, il n'avait plus l'habitude de prendre les transports en commun et cela le mettait quelque peu mal à l'aise. On pouvait se moquer cependant on pouvait également le comprendre. Après tout, il n'était pas sorti des murs d'Indarë depuis un peu plus d'un an. Cela devait lui faire drôle d'avoir enfin la possibilité de voir autre chose que les parcs et les bâtiments du campus. Je resserrai ma prise en entremêlant mes doigts aux siens, lui signifiant qu'il n'était pas seul et que tout se passerait bien.

Tout en caressant le dos de ma main avec son pouce, il me demanda si je voulais me rendre dans un endroit en particulier.


- Mmh... Je t'avoue que tu m'as prise au dépourvu tout à l'heure donc là, tout de suite, il n'y a rien qui me vient à l'esprit..

Je posai alors ma tête sur l'épaule de Liam.

- Pour l'instant, rien que de pouvoir me promener en ville avec toi me suffit.

Cela pouvait paraître mielleux mais c'était réellement ce que je ressentais.

Nous arrivâmes assez rapidement à destination et une fois hors du bus, je répondis :


- Plus que prête !

Heureusement, le pub où Liam souhaitait m'emmener n'était pas si loin que ça. La devanture était assez belle et reflétait fidèlement l'ambiance interne. D'ailleurs, en poussant la porte pour entrer, celle-ci nous frappa de plein fouet.

- Oh ! C'est beau ! J'aime beaucoup !

Nous nous installâmes à une table et parcourûmes le menu qui y était placé. Notre choix fait, nous allâmes commander au bar et retournâmes attendre que l'on vienne servir nos plats.






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 132
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Lun 17 Sep - 21:34
Sortie en couple au calme ou pas...
.....

( #TeamLiamelia )


Je ne connaissais pas du tout la ville et Amelia ne savait pas du tout où aller puisque je l'avais surprise. Tant pis nous allions y aller au feeling. J'avais touché dans le mile déjà avec le petit déjeuné. Nous descendions à peine du bus que la devanture nous saluait déjà. Une fois à l'intérieur, Amelia s'extasia sur l'ambiance ce qui me fit un peu sourire. Je n'étais pas si nul comme petit ami finalement puisque j'arrivais à lui faire aimer ma sortis. Je m'installai avec elle dans un coin pour prendre connaissance du menu. Quand cela fut fait nous sommes allé commander au comptoir, puis nous avons repris notre place. J'avais commandé un british breakfast qui consistait à deux œufs aux plats, un café noir , du bacon et de la saucisse.

Le resto n'était pas bondé mais il n'était pas vide non plus. Je jetai un œil à Amelia . Nos relations s'étaient apaisé depuis son retour et nos retrouvailles houleuses. Elle avait réussi à me pardonner et moi je faisais tout pour bien me tenir et lui prouver que je tenais à elle, même s'il m'arrivait encore de me louper sur certains trucs.

Je posai ma main sur la sienne et je fis un quart de tours pour l'admirer un peu plus. Je me sentais un peu mal à l'aise moi qui étais pourtant quelqu'un de sur de lui, je me retrouvais complètement déphasé. Je n'avais aucun repère et je ne savais pas ce qu'un couple se disait ou faisait dans ce genre d'endroit. Au final je me décidai à parler de mon jugement.

"Le juge à lut mon dossier. Ma mère te remercie, elle dit que si je me tiens bien c'est uniquement grâce à toi et que j'ai intérêt à te choyer"

Je n'ajoutai rien de plus, je me contentais de lâcher sa main pour aller passer mon bras autour de ses épaules et me rapprocher d'elle pour poser mes lèvres sur sa joue tandis que le serveur vint déposer nos petits déjeuners et boissons chaudes. Je lâchai un bref merci, puis je me décollai un peu d'Amelia pour la laisser manger.

J'avais fait un bon choix, le personnel était sympa, l'ambiance du resto assez cool et la bouffe étaient divines avouons-le. Je tournai la tête vers ma petite amie afin de voir si elle aussi se régalait. Puis je lui demandai.

"Alors j'ai fait un bon choix? hésite pas à me le dire si quelque chose ne va pas. Tu me connais, je ne suis pas très doué dans ces choses-là"

Tout en écoutant Amelia, je continuais de manger tranquillement savourant ma liberté pour la journée. J'allais devoir bien en profiter car le retour à Indare allait être douloureux. On s'y fait vite à ce genre de liberté après tout. Et puis pour une fois je me sentais bien et j'avais le sentiment de remplir mon rôle de petit ami, chose que je ne peux pas faire à l'école.


.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 182
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Mar 18 Sep - 2:17

C'était drôle car Liam et moi avions choisi le même petit-déjeuner. À la différence que j'avais pris un thé vert au lieu d'un café. Ce n'était pas que je n'aimais pas ça mais j'avais une large préférence pour le thé. C'était beaucoup moins amer et cela réveillait en douceur.

Quelques secondes plus tard, Liam posa sa main sur la mienne. Son air perdu de tout à l'heure ne l'avait pas quitté il semblerait. J'allai le rassurer lorsqu'il prit la parole avant moi. Ces derniers mots  laissèrent échapper un rire de mes lèvres. "Uniquement grâce à moi" ? Vraiment ? Pas que quand même après tout, lui aussi avait fait sa part. Je lui avais donné des conseils, des encouragements et était restée à ses côtés seulement, durant tout ce temps il n'avait pas été obligé de prendre mes avis en compte et pourtant, c'était ce qu'il avait fait.
J'aimais penser que c'était parce qu'il tenait à moi qu'il était parvenu à avoir un meilleur comportement qu'auparavant. La plus grande preuve à cela était sa retenue face à la gente féminine de ces deux mois de vacances qui venaient de s'écouler. Pas une seule fois il ne s'était retrouvé dans le lit de l'une d'entre elles. Et même s'il avait faillit rechuter le jour où j'étais revenue – et que cela avait donné lieu à une nouvelle dispute – au final, il avait tenu sa promesse.

Liam lâcha ma main pour passer son bras autour de mes épaules avant de me faire un bisou sur la joue. Je profitai que son visage soit à portée pour lui rendre la pareille.


- "Me choyer" ? Ta mère a bien choisi ses mots. J'ai hâte de voir ça.

Dis-je, amusée.

Nos plats ayant été servis, je nous souhaitai alors bon appétit et, prenant mon couteau et ma fourchette en mains, commençai à manger. Je savourai pleinement la nourriture que j'avais dans la bouche. Elle était délicieuse.


- Ne t'inquiètes pas. Pour l'instant, c'est un sans faute.

De la bonne nourriture, un superbe endroit, l"élu de mon cœur à mes côtés.. Je vivais l'une des meilleures matinée de ma vie.
Soudain, une pensée me traversa l'esprit.


- Dis donc, ta mère t'as accompagné voir le Juge si j'ai bien compris. Cela signifie qu'elle vit en Angleterre ?

Je pouvais être surprise après tout, il ne m'avait jamais dit où elle était partie vivre après son divorce. Je me demandais à quoi elle ressemblait.






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 132
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Mar 18 Sep - 18:15
Sortie en couple au calme ou pas...
.....

( #TeamLiamelia )


Je profitais de mon repas quand d'un coup Amelia me posa une question. Elle s'intéressait à ma mère. Ma mère ne vivait pas en Angleterre. Elle vivait en Amérique. À Boston pour être plus précis. Après le divorce elle avait bossé comme une folle pour subvenir à mes besoins, elle ne voulait pas que ma vie soit dirigée par de l'argent sale provenant de mon père. Elle avait donc réussi à avoir une belle promotion, devenir directrice d'un magasin sur Boston et c'est là que j'ai fait le choix de rester avec mon père.

Je me mordais un peut la lèvre inférieure, puis j'expliquai à Amelia.

"Non elle est juste venus pour le juge. Elle voulait me soutenir. Elle est arrivée y a une semaine en prenant des vacances et elle repartait hier soir"


J'avais volontairement caché la présence de ma mère durant ces jours-là car je ne me sentais pas encore capable de présenter ma petite amie à ma mère. Ne me demandait pas pourquoi je ne le savais pas moi-même. J'avais peut-être peur d'officialiser les choses et qu'un jour Amelia me quitte. Je remonterai plus facilement la pente si personne ne sait pour elle et moi.
Je me doutais qu'elle serait déçue. Je passai ma main sur sa joue et lui proposa.

"L'année prochaine peut-être que je serais autorisé à aller en vacances chez elle...tu m'accompagneras si tu veux"


Je lui fis un petit clin d'œil, puis je terminai mon assiette en parlant de tout et de rien avec Amelia. J'espérais qu'elle ne m'en veuille pas trop pour ma mère. D'ailleurs si elle m'en parlait, je m'excuserais, mais j'espérais que ma proposition de vacances aides à faire avaler la pilule. Lorsque notre repas fut terminé, je sortis de table et pris sa main en annonçant.

"Il paraît qu'y a des magasins de disques ici. On va jeter un œil?"

Nous avions pris notre temps et il n'était pas loin de dix heures, les magasins commençaient donc à ouvrir. Une fois dehors je gardais sa main dans la mienne et je lui demandai.

"D'ailleurs tu écoutes quel style de musique? je suis plus Métal, Hard Rock et Rock en ce qui me concerne et toi?"

J'étais tellement concentré sur Amelia que je ne remarquais pas que depuis que nous avions quitté le resto cinq jeunes nous suivait discrètement. Dont un avec une cicatrice sur la joue que je connaissais bien puisqu'il s'agissait du connard avec qui je m'étais battu et qui m'avait valu mon arrestation. Lors de la bagarre j'avais chopé un tesson de bouteille et je lui avais balafré la joue. C'est d'ailleurs pour ça que j'avais été mit en examen puisque je l'avais blessé et le fait d'avoir un flingue sur moi n'avait rien arrangé.

Le jeune voulait sa Revenge mais pour le moment il ne faisait qu'observer, il cherchait le meilleur moyen de nous isoler Amelia et moi et je pense qu'il cherchait aussi la nature de ma relation avec elle. Est-ce qu'il me dominerait en s'attaquant à elle? ou bien est-ce qu'elle n'était qu'un simple plan cul?

Tout en marchant je tournai ma tête et embrassai le coin des lèvres de la jolie ISS en murmurant.

"Ça fait du bien cette sortie...avec toi"



.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 182
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Mar 18 Sep - 20:34

Je ne savais pas du tout pourquoi mais Liam sembla légèrement décontenancé en entendant ma question. Pourtant celle-ci ne cachait aucune arrière pensée. Qu'est-ce qui pouvait bien lui trotter dans la tête pour qu'il ait ce moment d'hésitation au moment de me répondre ? Oh, est-ce que par hasard... Pensait-il que je souhaitais rencontrer sa mère ? Est-ce pour cela qu'il était hésitant ?

En tout cas, je m'étais fourvoyée. Sa mère était seulement venue à Londres afin d'assister son fils lors de son rendez-vous chez le Juge. Ah, alors elle vivait à Boston. Plus j'y pensais et plus je me disais que cette femme en avait dans le pantalon. Elle avait été capable de tenir tête à son ex-mari, chef de gang et qui vivait dan l'illégalité, et à vivre par ses propres moyens une fois qu'elle fut divorcée, bien que ce fut sûrement le cas avant même qu'elle le quitte. Je me dis que cela avait dû être dur pour elle quand Liam avait décidé de rester vivre avec son père au lieu de partir avec elle. Elle avait choisi de respecter sa décision mais avait certainement dû se faire un sang d'encre pour lui, priant pour qu'il ne se blesse pas gravement ou finisse en maison de correction.

Liam me dit ensuite que nous pourrons peut-être aller la voir l'été prochain, si son dossier le lui permettait. Il me caressa la joue comme s'il voulait me rassurer. Mais enfin, je n'allais pas me mettre à bouder sous prétexte que je ne pouvais pas rencontrer la femme qui t'a mis au monde !


- Écoute... Tu n'as pas à t'en faire de me présenter ta mère ou non. Après tout, notre couple est tout jeune. Prenons d'abord tout notre temps afin de nous découvrir un peu plus tous les deux. Pour ce qui est de la présentation aux parents... On verra quand le temps sera venu, d'accord ?

Répondis-je d'un sourire qui se voulait rassurant. Et puis, il n'était pas le seul à s'inquiéter à ce propos. De mon côté, je n'avais pas informé mes parents de la classe de Liam, ni de ce qu'il avait fait pour s'y retrouver et encore moins du milieu dans lequel il avait grandi. Je me doutais que cela n'allait pas les aider à faire confiance à mon petit-ami. Je les voyais déjà me demander : "pourquoi as-tu choisi ce genre de garçon ?", "qui te dit qu'il ne finira pas par te faire du mal ?", ce genre de choses. C'est pourquoi, avant de le leur révéler, je voulais qu'il apprennent à le connaître pour celui qu'il était aujourd'hui et non pas celui qu'il était en Amérique. Cela ne serait pas une partie de plaisir mais je ne renoncerais pas.

Ayant terminé notre petit-déjeuner, nous nous levâmes et sortîmes à la recherche d'un magasin de musique. Main dans la main, nous cherchâmes notre prochaine destination.


- Cela va peut-être te surprendre mais j'écoute le même style que toi. Pas tout le temps certes mais je les apprécie. J'écoute aussi du classique, des BOs de films et de séries et aussi de la musique celtique.

J'étais sur un petit nuage. Cela me faisait bizarre d'être en ville avec lui. J'en venais presque à oublier que j'étais ISS et lui IRS et qu'il y avait un côté violent chez lui – dont je fus témoin il y a quelques mois –. En fait, je ne voulais plus y penser. Pas aujourd'hui. Je souhaitais profiter au maximum de cette journée. D'ailleurs, je reçu un baiser sur le coin des lèvres de la part de mon homme. Je souris à ses mots.

- Je le pense moi aussi. C'est une belle surprise que tu m'as faite ce matin.

Vu qu'il s'était rapproché de moi pour me donner ce bisou, j'en profitai pour l'embrasser longuement sur la joue. Entremêlant mes doigts aux siens, je levai la tête pour observer ce ciel bleu qui nous surplombait. Puis, je me stoppai devant la vitrine d'un magasin de bijoux fantaisies. Liam allait peut-être trouver cela niais néanmoins, j'avais envie qu'on s'offre quelque chose afin de marquer notre première sortie.

Vient un moment où la main de Liam devint de plus en plus moite. Je tournai alors mon visage vers lui.


- Quelque chose ne va pas ?

Exactement. Quelque chose n'allait pas. Mais en cet instant, je ne m'en doutais pas le moins du monde. Comment aurais-je pu imaginer un seul instant que cette journée, ayant débutée merveilleusement bien, allait m'offrir l'un des pires souvenirs de ma vie ?






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 132
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Mer 19 Sep - 22:16
Sortie en couple au calme ou pas...
.....

( #TeamLiamelia )


J'étais assez surpris d'apprendre qu'Amelia et moi avions les mêmes gouts musicaux. Autant moi c'était marqué sur ma tronche, autant elle cela ne se voyait pas. Je m'attendais à ce qu'elle me parle de K-pop, de musique à l'eau de rose...or il n'en était rien. Je commençais à me dire que je ne savais rien de ma copine et que j'allais devoir m'intéresser un peu plus à elle.
Je la laissai embrasser ma joue. Je ne le montrais pas mais j'aimais beaucoup ça. Je pouvais sentir ses doigts s'entremêler entre les miens. Je n'avais pas remarqué qu'elle s'était stoppé devant une vitrine, c'est nos mains entrelacer qui me stoppa. Je tournai la tête et m'approchai pour voir ce qui attirait son regard.

Je comprenais pas trop, il y avait des bijoux fantaisie. Était-ce sa façon de me dire qu'elle voulait que je lui en offre un? c'est vrai que je pourrais, ça pourrait être sympa de lui offrir un bijou. J'arquai un sourcil en voyant un truc de couple, le genre de truc débile ou la nana à un pendentif "lui" et le mec un autre pendentif " Elle". Je roulai des yeux en priant pour qu'elle ne veuille pas que je mette cela.
Tandis que je promenais mon regard dans la vitrine, je me stoppai net en voyant le reflet d'un mec et de quatre de ses gorilles. Je reconnaissais la balafre sur sa joue et vu son sourire, il venait de trouver un truc à faire aujourd'hui.

Ma main devint humide et je serrai mes doigts autour de la main d'Amelia. Doucement je tirai sur son bras pour l'attirer contre moi. Je la fis passer entre la vitrine et moi en collant son buste à son dos. Je murmurai à son oreille.

"Dès que je te dis cours tu cours ok? ne lâche pas ma main et pose pas de question"

Je chuchotais afin que personne ne m'entende hormis ma copine. Puis d'un coup je murmurai.

"On court!"


Je partis en courant en tenant la main d'Amelia. Je ne connaissais pas la ville et j'allais devoir vite trouver un moyen de nous éloigner de ces cinq types censé être mes potes mais qui au final ne l'était que parce que j'étais le fils du président de leur club voisin. La voix de Vince le leader résonna.

"Revient ici Liam!"

Je courrais aussi vite que possible sans lâcher Amelia jusqu'à réussir à entrer dans une ruelle. Elle était sombre et je regrettais déjà d'avoir emmené Amelia ici. De la vapeur s'échappait de gros tuyaux bouillants et l'air était humide. Je tirai sur le bras d'Amelia.

"Dépêches-toi"

Au fond de la ruelle trônait une grande palissade. Il fallait que je fasse sortir l'étudiante d'ici et sans blessures. Une fois face au mur de bois, je repris mon souffle et ordonnai.

"Je vais te faire grimper. Une fois de l'autre coter, fonce chez les flics ok?"

Elle pouvait parler, râler, faire ce qu'elle voulait je ne lui laissais pas le choix.
Lorsqu'elle daigna enfin m'obéir, je lui ferais la courte échelle. Sauf qu'une fois qu'elle se sera agrippé en haut, deux paires de bras m'arracheront de sa chambre pour me retenir en reculant. Puis deux paires de bras feront descendre Amelia sèchement.
Furieux je me débattais, mais pas pour longtemps puisqu'une violente douleur se mit à envahir mon abdomen me mettant à genoux. Vince venait de me loger un violent coup de genou dans le ventre. Ses deux gorilles me tenaient fermement par les bras alors que je toussai à cause du coup. Vince s'adressa à moi en souriant.

"Putain enfin tu sors de ta prison et pas seul...tu te mets bien toi"

Je tentais de retrouver mon souffle alors qu'il alla voir Amelia en souriant.

"Salut. Vince enchanté ma belle"

Je relevai la tête quand il s'adressa à Amelia et me mit à râler.

"Bouge Vince... où je te jure que je t'éclate une deuxième fois"




.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 182
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Ven 21 Sep - 2:27

Il y avait plein de belles choses dans la vitrine du magasin. Certaines trouvèrent grâce à mes yeux et d'autres me firent presque rire car je savais pertinemment que Liam les trouveraient ridicules ou mielleuses. Malheureusement, je n'eus pas le loisir de faire durer ma contemplation puisque je sentis mon petit-ami se tendre en même temps que sa main devenait moite. Je lui demandai tout naturellement s'il y avait un problème mais à la place d'une réponse, il démêla ses doigts des miens afin de serrer ma main le plus fort possible avant de m'attirer derrière son dos, tout en ne me lâchant pas.

Coincée entre lui et la vitrine, je l'entendis me murmurer des mots qui n'avaient rien de joyeux. Que je cours ? Mais enfin, pourquoi ? Était-ce lié à son état de malaise ? Quoiqu'il en soit, le ton qu'il employa ne me plaisait guère. Une vague d'inquiétude me submergea. Seulement, je n'eus pas le temps d'y réfléchir davantage que Liam m'entraîna dans une course effrénée, visant sans nul doute à semer les hommes qui lui criaient après. J'avais hésité à me retourner pour voir combien ils étaient mais avais compris de suite que ce serait une mauvaise idée ; je risquais de trébucher bêtement ou encore de ralentir.

Je fis tout ce que je pus pour suivre la cadence qui m'était imposée. Ce n'était pas facile mais je m'accrochais. Je fis tout pour ne pas que nos mains glissent et que l'on se retrouvent séparés.

Après quelques minutes, nous tournâmes dans ce qui se révéla être une impasse. Celle-ci ressemblait à celles des films où les héros finissaient, qui étaient mal famées et où s'échappaient de la fumée de gros tuyaux. C'était vraiment cliché comme scène. Cependant, l'inquiétude et la peur qui était montée en moi m'informèrent que tout ceci était bien réel et que je ne devais pas baisser ma garde. En ce moment, il se passait quelque chose dont je n'avais aucune idée de la nature ni de l'origine. Tout ce que je savais, enfin, ce que j'avais compris, c'était que c'était lié au passé de Liam, à son côté sombre. Un côté que j'avais effleuré mais qu'au final je ne connaissais pas autant que cela.
Pour cause ; jamais je ne lui avais posé de question pour creuser la chose plus profondément. Certes il m'avait dit d'où il venait, dans quel milieu il avait grandi, les habitudes qu'il y avait développées et ce qu'il avait fait pour se retrouver à Indarë toutefois, à part cela, jamais je n'avais chercher à en savoir plus. J'avais toujours attendu que ce soit lui qui initie cette conversation or, pas une seule fois il n'en avait fait mention. Je regrettais presque de ne pas l'avoir secoué là-dessus.

Arrivés au fond de la ruelle, une grande palissade en bois nous fit barrage. Liam me dit alors qu'il allait m'aider à passer de l'autre côté et qu'une fois que ce serait fait, je devrais aller prévenir la police. Hein ? Il était sérieux ?! Il voulait que je l'abandonne ici face à je ne sais combien de voyous ? Mes yeux affichaient clairement ma désapprobation cependant, j'étais parfaitement consciente que cela ne servirait à rien de tenter de le faire changer d'avis. De plus, au fond de moi, je savais que c'était la chose la plus logique à faire.


- Heureusement que j'ai mis un pantalon.

Dis-je pour essayer de détendre l'atmosphère bien que c'était peine perdue.

Je parvins à poser les mains sur le haut de la palissade lorsque d'un coup, mes pieds se retrouvèrent dans le vide quelques secondes avant que l'on vienne me déloger. Je finis par terre. Je me relevai rapidement, tentant de rejoindre Liam seulement, deux hommes assez costaux m'attrapèrent chacun un bras afin que je ne puisse plus bouger. Je me débattis mais me stoppa net quand je vis, à quelques mètres de moi, Liam recevoir un énorme coup de genoux dans le buste puis tomber à genoux au sol – toujours retenu par deux autres hommes baraqués –. Mon sang ne fit qu'un tour.


- Liam !!

Je recommençai à me débattre comme une folle afin de m'échapper de leur emprise. Lâchez-moi !! Laissez Liam tranquille ! Ne lui faites pas de mal ! Ne... Je devins inerte quand le chef de la bande – visiblement – se posa devant moi en se présentant. Mon regard n'affichait que de la colère et de la peur. D'ailleurs, je ne lui répondis pas. J'avais peur de laisser s'échapper un mot de travers et que notre situation empire.

- À cinq contre un ? Je te souhaite bonne chance mec.

Il ricana avant de reporter son attention vers ma personne.

- Dis donc, tu es muette ? Tu pourrais être polie et me répondre non ?

Son regard était tordu. Heureusement que ces deux sbires me tenaient sinon je serais tombée à cause de mes tremblements.

- … A... Amelia...

- Oh, un nom aussi jolie que sa porteuse !

Il se rapprocha encore plus et vint toucher les pointes de mes cheveux, jouant avec. Puis, il les porta à son nez pour les sentir.

- Mmmh.. Bordel Liam, ça me fait chier mais je suis jaloux ! J'en ferais bien mon quatre heure de cette demoiselle...

S'il essayait de me faire du rentre-dedans c'était raté. À la peur vint à présent se mélanger le dégoût. Je me secouai légèrement pour qu'il lâche mes mèches de cheveux.

- Que... Qu'est-ce que vous nous voulez ?

Me risquais-je à demander. Je tentais de garder contenance et de paraître sûre de moi mais c'était difficile. Après tout, je n'avais jamais vécue pareille agression. On se croirait dans un cauchemar.






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 132
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Ven 21 Sep - 21:20
Sortie en couple au calme ou pas...
.....

( #TeamLiamelia )


Mon sang circulait à vive allure dans chacune de mes veines. Le voir s'adresser à ma petite amie me rendait fou . Je savais qu'il ne lui ferait rien. Ce n'était pas dans nos façons de faire et s'il venait à le faire il risquerait sa radiation du club. Le président de la branche Londonienne des RedHoods était encore pire que mon père sur cette règle. Il était d'ailleurs le seul à avoir encore sa femme, la même que lors de la création du club.

Mais Vince était tout à fait capable de taquiner Amelia en la torturant moralement. Me tabasser sous ses yeux, lui raconter des morceaux de mon passé. Il a surement dans l'idée de débouter Amelia de ma personne.

Je me mis à gigoter pour tenter de me défaire des bras des deux gorilles quand je vis Vince jouer avec les mèches de cheveux de l'ISS. Il se rapprocha un peu plus et s'adressa à moi. Histoire de ne pas lui montrer dans quel état j'étais, je fis un peu d'humour.

"Loupé gamin, elle préfère les mecs"

Je vis dans son regard que ma pique ne lui plaisait pas du tout. Il ne répondit pas à Amelia et se détourna d'elle. Il s'approchait de moi cette foi et il ne me lâchait pas du regard. Il était furieux et je savais que j'allais prendre cher, mais je ne comptais pas lui donner satisfaction. D'un simple regard il commanda à ses deux hommes de me faire mettre à genoux. Je reçus alors un coup de pied dans chaque jambe et je tombai à genoux alors qu'ils venaient de me lâcher. Je n'eu pas le temps de tenter de me lever qu'un violent coup de pied me frappa en plein visage. Je m'écroulai sur le côté en gémissant alors que Vince répondait à Amelia.

"Ce que je veux? ma vengeance. "

Il se tourna et montra sa balafre sur la joue.

"Ça m'a belle c'est un cadeau de ton enflure de mec...et il a fait bien pire en Amérique. Il t'a jamais raconté? tabasser des mecs c'était son passe-temps."

Je murmurai le nom d'Amelia afin qu'elle ne l'écoute plus, mais l'un des gorilles me logea un énorme coup dans les côtes. Vince repris alors son discours en remerciant son pote.

"Il t'a dit qu'il a tiré une balle dans l'épaule du père de sa meilleure pote? c'est d'ailleurs pour ça qu'on s'est battu. Ce connard avait fait ça avec mon arme. Mais bref ce soir je vais le marquer aussi. J'en ai marre qu'on se foute de moi en me disant que le prince des Red m'a dominé"

Un ricanement résonnait dans la ruelle. C'était le mien, malgré la douleur je comptais garder ma dignité. Je répondis avec arrogance.

"Tu sais ce que tu risques à faire ça..."
"Ouais je le sais...le respect de mes frères"

Tout en parlant, il passa à coté d'Amelia en sortant un couteau. J'eus peur qu'il s'en prenne à Amelia alors je tentai de me lever vu que plus personne ne me tenais, mais, mes cotes me l'interdirent et je ne pus que pousser un râle de douleur. Ma bouche saignait, mon corps me faisait mal...
Vince tendit la main vers un des mecs qui tenaient Amelia.

"Ton briquet"
"Ouais dans ma jaquette"

Vince fourra sa main dans la poche extérieure du gilet aux couleurs du club de son pote et devant Amelia il alluma la flamme pour chauffer la lame du couteau. Il lui expliqua alors.

"T'en fais pas je ne vais rien te faire ma belle. "

Il revint ensuite vers moi en souriant sadiquement. D'un signe de tête il ordonna qu'on me maintienne au sol. Je pouvais sentir le poids d'un des mecs sur mon dos, et la botte du deuxième sur ma gueule. Une fois la lame bien chauffé, il se mit accroupi à coté de moi pour montrer à Amelia et il m'expliqua.

"Je vais te marquer la face Liam. Ensuite je vais réaliser le rêve de la jolie Amelia. Avec ta gueule d'ange elle veut sûrement devenir ta régulière. Et qu'est-ce que font les régulières?"

"Arr...arête fait...fait pas ça"

Chez les Red les femmes qui devenaient des régulières et donc officiellement la conjointe d'un membre, elles se tatouent peu importe la taille ou le dessin mais elles font paraître le mot RedHoods sur elles. Vince me montra sa chevalière, la même que la mienne sauf que la mienne m'a été confisqué par ma mère à mon arrivé à Indare.

Je n'eu pas le temps de dire un mot de plus. Une violente douleur me lacera le visage. Je me débattais en hurlant alors que ma peau brulait sous cette lame chauffée. Ma chaire se mit aussi à bruler. Cela ne dura que quinze secondes mais c'était une éternité pour moi et sûrement pour Amelia aussi. Lorsqu'il eut terminé. Il rangea son couteau et reprit son briquet pour chauffer sa chevalière. Il s'approcha d'Amelia et lui proposa.

"Je ne suis pas un monstre alors je te laisse le choix mon cœur. C'est moins douloureux que pour lui. C'est comme un vaccin. Soit tu aimes ce petit con et dans ce cas-là je marque ta paume de main. Je suis cool c'est discret. Soit...bah ce boulet n'est rien pour toi et dans ce cas-là Je te laisse partir, mais tu lui auras brisé le cœur."




.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 182
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Dim 23 Sep - 0:05

Mais enfin Liam ! Pourquoi as-tu trouvé cela drôle de mettre de l'huile sur le feu ? En lui lançant cette pique, tu venais de l'énerver davantage ! Ce Vince ne l'avait pas du tout apprécié et se rapprocha de son ennemi. Je voulus avancer, tenter de faire un pas dans leur direction, le regard soudain apeuré de ce qui allait se produire dans les secondes suivantes. Et pour cause ; Liam fut mis au sol par deux coups de pieds dans les jambes et s'en prit un autre bien plus violent en plein visage avant de s'effondrer par terre. Je criai le nom de mon amour encore une fois. Le voir ainsi malmené sans pouvoir rien faire pour l'aider... C'était horrible. Je sentais les larmes me monter aux yeux.

Puis, j'eus ma réponse. J'en restai estomaquée. Une vengeance ? Pour une balafre ? Mais... Mais enfin... C'était complètement idiot et immature ! Surtout qu'il avait dû la recevoir lors d'un duel ou d'un règlement de compte car je ne voyais pas Liam blesser quelqu'un par pure envie. Et bien que je me disais que ce concept était commun au monde dans lequel il avait vécu, c'était quelque chose que je trouvais de parfaitement stupide et improductif. Je comprenais que l'on pouvait détester voir haïr une personne pour des actions qu'elle aurait faites à notre encontre ou à celle de nos proches cependant, la vengeance était un cercle vicieux, surtout si tous les partis concernés s'y mettaient. Cela devenait alors un cercle sans fin et tout le monde finissait blessé, brisé.

Hein ? Comment ça il a fait bien pire ? Il ne m'avait jamais tout raconté en détail mais... Battre des gens ? Je... Non. Il fallait que je me ressaisisse. Secoue-toi Amy ! Tu ne vois qu'il essaie de te manipuler ? Ne rentre pas dans son jeu ! Tu dois garder tes interrogations pour plus tard, quand vous serez sortis de ce pétrin !

J'étais plongée en pleine réflexion quand, en relevant la tête, je croisai le regard de Liam qui m'incita à ne pas écouter ce fou furieux. Cet acte lui valu un autre coup magistral en plein dans les côtes. Les larmes coulèrent alors sur mes joues.


- Arrêtez !

J'avais beau lutter pour me libérer de l'emprise des deux costaux, je n'y parvins pas. Le dingue en face de moi continuait à me sortir des anecdotes mais je ne m'y attardai pas. Je m'en fichais de ce qu'il disait ! Tout ce que je voulais c'était m'enfuir d'ici. Avec Liam. Ensuite nous... Que... Quoi ? Le "marquer" ? Que voulait-il dire par là ?

Lentement, je le suivis du regard, le vis sortir un couteau qu'il chauffa à l'aide de la flamme d'un briquet et ce devant moi. Je frissonnai de terreur. Je tentai de reculer par réflexe mais avec ces deux paires de bras qui me retenaient, c'était peine perdue. Finalement, j'appris que sa préparation ne m'était pas destinée. Il rejoignit alors Liam, toujours au sol, et qui y fut maintenu par l'un de ses geôlier qui s'assit sur son dos et lui tint les épaules tandis que son acolyte lui mit son pied sur le haut du crâne afin qu'il ne puisse plus le bouger. Les rouages dans mon esprit se mirent en marche et en quelques secondes, j'ouvris grand les paupières, ayant compris ce qui allait se passer.


- Non... S'il vous plaît...

Mes pleurs et mes cris s'accentuèrent lorsque Vince posa le couteau chauffé à blanc sur la joue de Liam qui hurla de douleur. Mon cœur se serra immédiatement. C'était plus qu'insoutenable. Je me débattis comme une lionne pour courir le rejoindre. Je criai qu'on me lâche mais eu lieu de ça, l'un des hommes me tenant mit sa main sur ma bouche en me disant de la fermer. Sa prise et celle de son pote se ressaiera. Il ne me restait plus que mes pleurs. Je fermai les yeux. Pourquoi s'en prendre à lui pour une raison aussi puérile.. ? Si ça se trouve, ils allaient continuer jusqu'à le laisser à moitié mort... Et moi qui était là.., impuissante... Cela me rendait malade... Liam... Liam.. !

C'est alors que le chef de groupe ré-apparu devant moi. Ses paroles me semblèrent lointaines tant j'étais pratiquement fatiguée, le visage rougi de larmes. Une certaine force revint en moi quand j'entendis les mots "je te laisse partir". Je me dis que cela pouvait être un espoir ! Cela me donnerait du temps pour avertir la police. Hein ? Comment ça cela voudrait dire que Liam n'était rien pour moi ? N'importe quoi. Néanmoins, si cela pouvait te faire plaisir de le croire, qu'il en soit ainsi. Sache que Liam saurait que c'est faux.


- Alors ? Tu l'aimes, oui ou non ?

Je lançai un regard à mon petit-ami à terre, espérant qu'il allait comprendre que ce que j'allais dire n'avait rien de vrai. Il connaissait mes sentiments à son égard. Je lui faisais confiance.

- *snif* Non.

Bizarrement, Vince sembla dubitatif. Puis, il ricana.

- Hahaha ! Mais ce n'est pas à moi que tu dois le dire enfin ! C'est à lui ! Regarde-le droit dans les yeux et dis-lui que tu le détestes ! Là je dirais à mes hommes de te laisser partir.

Que je.. quoi ? Mes yeux se tournèrent à nouveau vers Liam. Ils tremblaient, tout comme moi.

- Je... Liam, je te...

J'avais beau me dire que ce ne serait qu'un tissu de mensonges créé uniquement pour me donner une chance d'appeler les secours, c'était vraiment une épreuve très difficile. Cela me tuait de proférer ces mots mais je devais le faire. Pour lui. Pour le sauver.

- … Je te déteste.

Mon dieu, faites qu'il ait compris, qu'il soit entré dans mon jeu... En plus, je ne l'avais pas remarqué mais j'avais parlé en souriant, signifiant que je pensais tout le contraire de ce que je venais de dire.

- Mmmh.. Je vois, je vois. Je suis désolé pour toi vieux.

Ironie parfaitement palpable dans sa voix. Vince fit signe à ces hommes de me lâcher puis passa son bras autour de mes épaules, m'éloignant du reste du groupe.

- Je suis un homme de parole. Tu peux partir mon cœur. Mais avant... Un petit baiser pour marquer nos adieux.

Me plaçant bien dans l'angle de vue de Liam, il attrapa ma mâchoire de sa main libre et m'embrassa brutalement. Je fus dégoûtée au plus haut point. J'avais envie de vomir. Je me retins de le mordre car je devais éviter toute colère de sa part afin de pouvoir m'enfuir et aller chercher de l'aide.

- Mmmmh ~ Merci ma belle. Maintenant, tires-toi.

Je lançai un regard qui dit tout vers Liam avant de courir le plus vite possible jusqu'au croisement de la rue dans laquelle nous étions entrée et m'adossai sur le mur attenant. Tout en reprenant mon souffle, je sortis mon portable de la poche de ma veste et appela les secours. Je leur expliquai la situation du mieux que je pus et leur informai de la zone où je me trouvais approximativement – en leur précisant que j'avais activé le mode "position" de mon portable au cas où –. L'appel terminé, je me laissai glisser jusqu'à ce que mes fesses touchent le sol, les genoux relevés. Je serrai mon téléphone contre ma poitrine, tremblant et priant pour que la police et l'ambulance arrivent vite. Tiens bon Liam !






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 132
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Dim 23 Sep - 14:47
Sortie en couple au calme ou pas...
.....

( #TeamLiamelia )

La douleur de ma joue me lançait. Vince allait me le payer. Je ne savais pas quand mais je me vengerais. Pas de m'avoir frappé, mais d'avoir fait endurer ça à Amelia. J'avais toujours associé Amelia à l'innocence et cette enflure venait de lui retirer son innocence en quelques minutes en la forçant à voir cette séance de torture. Les deux gorilles continuaient de me maintenir en sol alors que Vince proposait un marché à Amelia. Un marché qui ne me plaisait pas. L'autre fois Amelia et moi avions vaguement discuté de notre avenir et pour le moment je ne savais pas si je voulais redevenir le Liam que j'étais ou bien si je voulais un autre style de vie. En marquant Amelia Vince la forçait à entrer dans mon monde et ça je ne le voulais pas.

L'un des types retira son pied de ma tête et je pus doucement la tourner pour regarder la scène. J'avais un œil au beurre noir, la lèvre fendue et l'arcade sourcilière ouverte en plus de l'horrible plaie brulée sur ma joue.

Je ne reconnaissais pas ma belle, son visage rouge de tristesse et ses yeux mouillé me fendait le cœur. Comment j'avais pu laisser cette situation arrivée? Je venais de briser un bout de son innocence avec mon passée et je m'en voulais tellement.

Vince continuait avec son marché débile. Lorsque melia répondit, je sentis mon cœur se briser. Lorsque je vis son sourire, je compris. Elle était très intelligente et le mensonge était la seule solution. Je me détendis doucement quand Vince valida et qu'elle allait pouvoir partir. Mais mon corps se crispa d'un coup lorsque cette petite raclure se permit d'embrasser ma copine. J'avais tellement de haine en moi. Pour la survie de ce type il ne valait mieux pas que je le croise lorsque je me serais remis de mes blessures.

Amelia venait de disparaitre de la ruelle. Me voilà donc seul avec les cinq enflures. Ils pouvaient me faire ce qu'ils voulaient maintenant je m'en tapais car Amelia était libre. Un violent coup m'assomma et je perdis connaissance.

Le groupe ne perdit pas son temps, ils étaient loin d'être idiots et ils savaient très bien qu'Amelia allait envoyer les secours.

Étendus sur le sol, mon corps endolori me pesait. J'avais plusieurs côtes brisées ce qui allait laisser pas mal de répits à la jolie Amelia, je ne risquais plus de la perturber avec mes envies d'elle et elle ne risquait plus d'avoir peur pour mes anciennes proies car j'allais surement devoir me reposer. Mon visage était celui qui avait le plus pris. Mon œil était gonflée, ma mâchoire un peu aussi et j'avais cette horrible balafre sur la figure. Les cicatrices j'en avais sur le corps, mais je pouvais les cacher dans ce monde si différent du mien. Celle de mon visage ne pourra pas être cachée et j'allais devoir vivre avec le regard des autres et leurs critiques. Amelia allait aussi devoir les supporter si elle voulait rester avec moi.

J'ouvris un œil quand mon téléphone se mit à vibrer. Avec difficulté je le pris et décrochai tout en roulant sur le dos en gémissant de douleur. Je portai le téléphone à mon oreille. La voix de mon père résonna.

"Fils?"
"P-pa?"
"Je peux pas te parler longtemps tu es sur écoute. Alors soit attentif. Je sais ce qu'il vient de se passer. Tu ne fais plus partie de notre monde Liam et tu le sais... Fait pas la même connerie que moi. J'ai perdu ta mère pour ce club. Toi tu as encore une chance d'avoir une vie correcte. Renvoie-moi ton blouson, efface ton tatouage et change de vie"

Il m'acheva en m'annonçant.

"Pour moi tu es morts depuis que les flics t'ont choppé Liam... Bonne chance fils"

Je poussai un hurlement de rage alors que mon père avait raccroché. Ma vie s'écroulait autour de moi et j'étais encore plus perdu que jamais. Je tenais le téléphone dans ma main et tout en fixant le ciel, je me perdis dans mes pensées alors que des gyrophares illuminait le bout de la ruelle. Je fermai les yeux pour sombrer alors que j'étais entre de bonnes mains.

J'étais incapable de savoir depuis combien de temps je dormais, mais ce qui était sur c'est que j'avais fait la différence entre la rue et l'hôpital. La douleur était moins forte, on m'avais surement donner des antidouleur.

Alors que Amelia était dans le couloir devant la ma chambre, une femme arriva en courant. Elle était assez belle et semblait paniquée. Vêtue d'un jean bleu, d'une paire de bottine et d'un blouson de tailleur noir sur un débardeur rouge, elle se stoppa devant Amelia heureusement de voir un visage connue. Je lui avait déjà montré une photo d'elle. Elle se présenta.

"Je m'appel Linda, je suis la mère de Liam. Tu es Amelia? Il m'a montré une photo de toi"

Malgré la panique de ma mère elle restait souriante. Elle pris la main de la jeune femme pour la rassuré et lui demanda.

"Tu vas bien? Tu n'es pas blessée? J'étais pas encore repartis quand j'ai reçu le coup de fil de son père. Tu as des nouvelles de Liam?"

Pendant que Amelia parlait ou tentais de parler, le docteur qui s'occupait de moi sortis de la chambre et se présenta à Amelia et ma mère.

"Bonjours je suis le docteur Kins. Je viens de terminer avec Liam et tout va bien"

Il expliqua alors que j'avais deux côtes de brisé et que j'allais avoir mal un moment. Mon visage allait vite se remettre malgré le fait que ma cicatrice ne disparaitrait pas. La police arriva dans le couloir en apprenant la présence de ma mère. Ils se présentaient et l'un d'eux demanda.

"Nous aimerions vous parler Mademoiselle White afin d'avoir votre déposition. Quand à vous madame nous allons devoir parler à votre fils."
"Liam ne dira rien je le connais...Amelia y à que toi qui peut parler"
"Bien , par contre c'est le protocole, votre fils est menotté au lit jusqu'a son retour à Indare..."

Ma mère n'était pas surprise et soupira.

"Je comprend. Je doit signer quelque chose?"
"Oui suivez nous. Mademoiselle White nous viendrons vous voir vous et Monsieur Johnson tout à l'heure."

Ma mère suivit la police laissant Amelia dans le couloir.

Je ne dormais plus quand à moi et j'avais tout entendu vu que le toubib avait laisser ma porte à demie ouverte. Dos à la porte je fixait devant moi attendant qu'on vienne me voir. J'avais mon poignet droit menotté au lit.


.
©️ 2981 12289 0


Dernière édition par Liam Jonhson le Lun 24 Sep - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amelia White
ISS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 182
Né(e) le : 27/03/2001
Date d'inscription : 09/05/2017
Age : 17
Nationalité : Britanique
Famille : Maria et Richard White (parents)
Situation amoureuse : Liam ♥
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t524-amelia-white-fiche-de-presentation

Dim 23 Sep - 19:34

L'attente me sembla durer une éternité. Je ne saurais dire combien de temps s'est écoulé entre le moment où j'ai appelé et celui où j'ai entendu les sirènes des véhicules de secours et celles de la police. En relevant doucement la tête, je les vis arriver et bloquer la rue avec leurs voitures. L'un des policiers vint à ma rencontre tandis que les autres investirent la rue d'où je m'étais échappée et où se trouvaient toujours Liam et ses agresseurs. Ces derniers avaient d'ailleurs tenté de s'enfuir, d'abord de front puis en essayant d'escalader la palissade de bois mais leur entreprise échoua et tous finirent menottés. Ils montèrent ensuite dans deux des voitures de la police qui repartirent afin sans doute de les emmener en détention.

Quant à l'homme des force de l'ordre qui s'était accroupi en face de moi, il s'assura que c'était moi qui avait appelé et également si j'étais blessée quelque part. Je lui répondis par la positive puis que j'allais bien. Physiquement en tout cas. Il m'annonça que tout irait bien à partir de maintenant et que les ambulanciers allaient rapidement prendre mon petit-ami en charge. Je me relevai d'un bond. Liam !
J'aperçus les secouristes sortir avec leurs matériels plus civière et brancard avant de se précipiter vers lui, ce que je fis également. Je me mis à courir encore plus vite lorsque parvint à mes oreilles la voix de mon homme, hurlant de colère. Je n'avais aucun moyen de savoir ce qui venait de se passer, d'autant qu'arrivée à sa hauteur, il s'était évanoui. Pendant qu'on l'installait sur le brancard, je me rendis compte d'à quel point point il avait souffert. Il avait le visage ruisselant de sang et de sueur, sans parler des bleus. Je n'étais soulagée que d'une chose ; c'était que les monstres responsables de ses blessures ne pourraient plus lui faire de mal.

Revenus devant l'ambulance, alors que l'on y installait Liam, je demandai si je pouvais monter avec eux. Il était hors de question que je le quitte. Heureusement, j'y fus autorisée et donc, je m'assis aux côtés du blessé à qui on prodiguait les premiers soins. J'avais pris l'une de ses main dans les miennes. Sur le chemin, je la caressai de temps en temps. J'y déposai un baiser quelques minutes avant notre arrivée à l'hôpital. Ne t'en fais pas Liam... Il t'en faut sûrement plus que ça, pas vrai ? Je sais que tu seras vite remis sur pieds... Je tentai de me rassurer comme je le pouvais pour supporter cette situation mais c'était plus difficile qu'il n'y paraissait.

Évidemment, je ne pus l'accompagner au bloc. Tout ce que je pus faire fut d'attendre dans le couloir que l'on m'informe de la chambre qu'on lui avait attribuée.

Bien que je savais que nous ne craignions plus rien, je demeurais stressée. Les mains jointes, je n'avais fait que ressasser tout ce qui venait de se passer.
Chose impossible auparavant, je pouvais à présent me faire une idée du genre d'environnement dans lequel avait grandi Liam. Et l'autre, Vince, qui m'avait dit que son train-train quotidien était de tabasser des gens... La scène de violence à laquelle j'avais participée ressemblait à son ancienne vie alors ? J'avais beau retourner ça dans tous les sens, je n'arrivais pas à me faire à cette conclusion. Même s'il n'était pas comparable à son ennemi, Liam serait-il devenu comme lui s'il n'avait pas attérri à Indarë ? Nous serions-nous rencontrés malgré tout ? Aurait-il alors pensé à quitter son gang ? Si nous étions dans un jeu avec des choix influençant sur la suite du récit, avec une sauvegarde bien placée on aurait pu le savoir. Oh et puis, pourquoi je me tracasse avec tout ça ? Que Liam guérisse était le plus important !

Plusieurs minutes s'écoulèrent avant qu'une femme apparaisse devant moi. Visiblement, elle avait couru jusqu'ici à en juger par son souffle court. Elle se présenta rapidement comme étant la mère de Liam. Je me levai afin de prendre la main qu'elle me tendis.


- Oh ! Enchantée de vous rencontrer ! Et euh... oui, je suis Amelia...

Quelques bafouillages s'étaient glissés dans ma phrase mais c'était compréhensible après tout, je ne m'attendais absolument pas à la voir débarquer.

- Je suis encore sous le choc mais je n'ai pas de blessures physiques. Pour Liam... On m'a simplement dit qu'il allait s'en sortir. Seulement, je dois attendre avant de pouvoir le voir...

Comme s'il m'avait entendue, le médecin à qui l'on avait confié Liam sortit de la chambre et nous expliqua la situation. J'étais soulagée qu'il aille mieux cependant, je n'eus pas le loisir de souffler que deux agents de police nous rejoignirent. Ma déposition. Bien sûr. Je n'étais pas étonnée néanmoins j'espérais qu'ils me laissent voir mon homme avant. Il le fallait pour que je sois rassurée. Par contre, je devrais aussi parler au nom de Liam ? C'était quoi cette histoire ? Cela ne me dérangeait pas vu que je connaissais l'histoire autour de cette agression mais quand même.. Quelle tête de mule vous faites monsieur Johnson !

Je saluai Linda lorsqu'elle raccompagna les agents et me retrouvai seule devant la porte de la chambre. Lentement, j'approchai de celle-ci qui était entrouverte et m'engouffra dans la pièce en refermant silencieusement derrière moi. Liam était là. Il était bien là, je ne rêvais pas ! Étant donné qu'il s'était allongé sur le côté droit – et donc dos à la porte –, je contournai le lit afin de me retrouver face à lui. Oh ! Il était réveillé !


- Liam...

Toute la pression accumulée depuis des heures retomba d'un seul coup et de nouvelles larmes, de soulagement cette fois, coulèrent sur mes joues. Puis, sans crier gare, je me jetai à son cou – en faisant tout même attention à ne pas serrer trop fort et lui faire plus mal qu'il n'avait déjà –.

- *snif* J'ai eu tellement peur ! … Je... J'ai cru qu'ils allaient te tuer...

Je ne voulais plus le lâcher. Sentir à nouveau sa chaleur contre moi était si réconfortant..






Je parle en #990099
Revenir en haut Aller en bas
Liam Jonhson
IRS |:| Quatrième année
avatar
Messages : 132
Né(e) le : 13/01/2001
Date d'inscription : 09/04/2018
Age : 17
Nationalité : Americaine
Situation amoureuse : En couple avec Amelia White
Voir le profil de l'utilisateur
http://indare-division.forumactif.com/t1383-liam-deliquant-a-remettre-sur-le-droit-chemin

Lun 24 Sep - 14:26
Sortie en couple au calme ou pas...
.....

( #TeamLiamelia )

Discrètement Amelia entra dans ma chambre. Je le sus en voyant me reflet dans la fenêtre face à moi. Dehors il y avait un grand soleil et je maudissais Vince d'avoir foutu en l'air ma journée avec Amelia. Avec ce super soleil nous aurions pu nous prendre un sandwich et manger dans un des magnifiques parcs de Londres...

La voix étranglé de ma petite amie me sortis de ma torpeur. Je levai doucement les yeux pour la voir en contre jours. Lorsqu'elle se jeta à mon coup je grognai de douleur. Je me doutais qu'elle ne voulait pas me faire de mal, mais j'étais quand même bien amoché. Je me voyais mal la repousser mais je lui répondis tout de même avec difficulté.

"Si tu continus de serrer si fort, c'est toi qui vas me tuer bébé"

Ma voix ne se voulait pas méchante, elle pouvait d'ailleurs sentir que si je le pouvais j'aurais ricané malgré mon moral en berne.

J'engouffrais ma main dans ses longs cheveux en soupirant d'aise contre elle. J'étais soulagée qu'elle aille bien, que personne ne lui est fait de mal. Je murmurai ensuite doucement.

"Melia. je suis désolé pour tout ça. Je voulais pas que tu assistes à ce genre de chose"

Les antidouleurs avaient fait leurs boulots, je me sentais tout de même un peu mieux, mais au moindre mouvement mes côtes me rappelaient le lourd passage à tabac dont j'avais été victime. Je continuais de caresser ses longs cheveux pour la garder contre moi. Je captais tout ce qu'elle faisait, si elle pleurait, si elle tremblait, ou bien encore si elle se détendait. Je murmurai doucement à son attention.

" Amelia...surtout ne dit rien au flic... Tu risques encore plus de problèmes"


Je me doutais qu'elle allait râler et se rebeller, alors je lui pris le bras avec ma main libre et je lui parlai un peu plus durement car j'entendais les bruits de pas des flics approcher de la chambre.

"Écoute-moi bébé. Ne dit rien ok! ils ne peuvent pas te forcer si je refuse de porter plainte. Vince a eu ce qu'il voulait il s'est vengé. Le compte est à zéro. Si tu parles aux flics il s'en prendra à toi"

Je lâchai son bras et pris son menton entre mes doigts en murmura un peu plus doucement pour la rassurer.

"Mon père m'a téléphoné dans la ruelle... Pour lui je suis mort, je n'ai plus rien. Je n'ai plus ma place au club, je n'ai plus de père...alors s'il te plaît obéi moi et ne dit rien. Si je te perds toi aussi je perds ce qui me reste de plus précieux"

Je la forçais à me regarder, mais elle n'aura pas le temps de me répondre car la porte s'ouvrira en grand sur ma mère et les deux flics. L'un d'eux prit la parole.

"Ah Monsieur Johnson vous êtes réveillé ça tombe bien"

Je lançai un dernier regard à Amelia en murmurant tout bas.

"S'il te plaît..."

Ma mère se mit à coté d'Amelia et passa sa main dans mes cheveux pour me montrer qu'elle était là. Je me mis sur le dos pour voir les deux flics et je répondis sèchement.

"Je n'ai rien à dire"
"Ah bon? Pourtant d'après tes examens, on vient de te passer à tabac"
"J'ai glissé c'est tout"
"D'après ton dossier tu ne dois pas entrer en contact avec les clubs"
"Je suis pas entré en contact avec eux, ce sont eux qui sont venu me voir. On partait avec Amelia et j'ai glissé sur une flaque"

Le flic savait très bien que je mentais . Son collègue lui murmura doucement.

"S'il refuse de porter plainte on peut rien faire"
"Ouais, mais elle...peut-être qu'elle porta plainte."
Il regarda Amelia et demanda.

"Souhaitez-vous porter plainte Mademoiselle White?"




.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» couple en péril
» Sortie neige ?
» Interprétation de la sortie stepwise Reg logistique sous SAS
» 20.03.2010 Sortie dans le Boulonnais
» Autopsie du Mammouth - sortie le 14 janvier 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institution Indarë :: North London :: Camden Town-
Sauter vers: